Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1824
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gabrielle de Sade
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 273
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 23/05/2017, 23:46    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?

 

« Ce n’est pas tout encore. On a eu l’imprudence de former un théâtre dans cette maison, sous prétexte de faire jouer la comédie par les aliénés, et sans réfléchir aux funestes effets qu’un appareil aussi tumultueux devait nécessairement produire sur leur imagination. M. de Sade est le directeur de ce théâtre. C’est lui qui indique les pièces, distribue les rôles et préside aux répétitions. Il est le maître de déclamation des acteurs et des actrices et il les forme au grand art de la scène. Le jour des représentations publiques, il a toujours un certain nombre de billets d’entrée à sa disposition et, placé au milieu des assistants, il fait en partie les honneurs de la salle. Il est en même temps auteur dans les grandes occasions ; à la fête du directeur, par exemple, il a toujours soin de composer ou une pièce allégorique en son honneur ou au moins quelques couplets à sa louange.


Acte1:Le mécénat.
 

Le théâtre du Luxembourg ou le théâtre Sadien est situé en face des jardins du Luxembourg comme sa propriétaire Gabrielle de Sade l'avait choisi au cadastre. Il servira de théâtre, de salle d'exposition ou de salle bal, l'art sous toutes ses formes sans avoir besoin d'aval de personnes...
Un beau théâtre sans prétention financière car ce ne sont pas les dorures qui feront sa réputation mais ce qu'on peut y voir dedans. Elle a bien aussi une idée d'une venue pour l'inauguration d'un homme qu'elle admire... Malgré tout elle referme la porte pour laisser les travaux se terminer comme un rideau qui tombe.
_______________

Revenir en haut
Amédée
P.N.J.

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2016
Messages: 27
Localisation: Bas-fonds
Masculin

MessagePosté le: 27/07/2017, 16:39    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Répondre en citant

Amédée s'était fait convoquer par la Sade en extrême urgence,il ne fallait pas faire attendre une si jolie femme et tellement surprenante.Il s'attend à tout avec celle-là.Le rendez-vous est donné dans son théâtre pour d'ailleurs, il se fait bousculer par la remue ménage des travaux qui s'effectuent encore mais digne d'être parmi les plus beaux, mais pour cela il faudra aussi le remplir.N'avait-elle pas l'attention de me faire jouer?

Il s'approche de la Baronne assise à une table improvisée avec un sourire aux lèvres.

-Oh! baronne....Vous avez trouvé le moyen de faire interpréter les oeuvres de votre oncle...Vous n'avez pas peur qu'Épicure fasse brûler votre théâtre par la foudre...Dans le Tout-Paris, on ne parle que de cela....
.
_______________
Revenir en haut
MSN
Gabrielle de Sade
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 273
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 27/07/2017, 18:38    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Répondre en citant

Elle le regarde avec un sourire malicieux pour lui répondre comme une bonne actrice.

-Tout à fait,vous allez jouer le premier rôle,fouetté avec la corde à noeuds authentique de mon oncle. Elle se mit à rire pour qu'il résonne.

-N'est ce pas sadien de défier le Soleil?...Je plaisante..je serais sans dans doute brûler vive comme une vieille sorcière sans jugement.On doit sûrement dire aussi que je fanfaronne avec mon titre dans la capitale à faire du théâtre.Je ne vous ai pas convoqué pour cela.Ne fallait-il pas divertir le peuple au manquement médiocre spectacle de la politique.Les dires qui suivent son sans doute pire qu'une pièce Sadienne, plus bruyante que le tonnerre d'un canon.Une bombe au milieu de Paris.La révélation..

-Je vous envoie à Londres...J'ai entendu qu'un Peintre de renom y vit,il a vécut longtemps en France,ici même à Paris pour avoir sa galerie non loin de mon Majestic. Il a eu une carrière politique,justice,gouvernemental et artistique.Il me le faut...

Elle commence à écrire faisant tourner sa plus belle écriture.

Tenez!Il s'appelle Géricault..



Citation:



A l'attention Monsieur Géricault
Peintre de renom

de Madame la Baronne de Château-Porcien


Le 27 juillet 1823,


Monsieur,

Je serais très honoré que vous acceptiez mon invitation à venir en France,à la capitale exactement.Je viens de me procurer un nouveau théâtre parisien, dont vous me feriez l'honneur de l'inaugurer par une exposition qui ferait sans doute suite par une comédie. Je vous réserve une suite au Palais royal avec une bonne bouteille de champagne pour votre séjour.

J'attends de vos nouvelles avec impatience.

Bien à vous,






_______________

Revenir en haut
Amédée
P.N.J.

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2016
Messages: 27
Localisation: Bas-fonds
Masculin

MessagePosté le: 27/07/2017, 21:10    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Répondre en citant

Autant de renseignements comme une aiguille dans une meule de foin. On ira se renseigner dans les milieux culturels,les bars,les maisons closes..on fera sans doute les deux derniers en premier,la vie d'artiste....

Géricault...Je prendrai mes frais dans la caisse du Majestic....A bientôt Madame la Baronne..

Il se retourna pour sortir vers la sortie.
.
_______________
Revenir en haut
MSN
Gabrielle de Sade
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 273
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 28/07/2017, 18:33    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Répondre en citant

Elle se demande si elle verra un jour son peintre passer les portes de son théâtre.Il pourrait ne pas accepter ou ne pas passer les frontières sous un son de "papier"en allemand ou pire être mort mais la Sade croit à sa bonne étoile si ce n'était pas le cas, elle retrouvait son humeur massacrante.

-Ramenez-le-moi sain et sauf. Bonne route Amédée.

_______________

Revenir en haut
Auger
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2017
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: 02/08/2017, 17:04    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Répondre en citant

Arrivé depuis peu à Paris, Auger n'était pas trop mécontent de son départ dans la vie parisienne. S'il ne mangeait pas toujours à sa faim, il se faisait une place au soleil en vendant son lait rapidement et à bon prix et en ayant commencé des études de dépeceur, métier sale, certes, mais où on lui avait prédit de faire fortune. Dernièrement, il avait rencontré dans un bar chic, une dame fort bien tournée se prétendant Baronne. Elle gérait un théâtre qui nécessitait quelques travaux de restauration, Auger savait manier pelles, pioches, truelles et pinceaux et le travail ne lui faisait pas peur, surtout s'il était rémunéré à sa juste valeur.
Le Luxembourg ! Facile à trouver, à Paris tout le monde connaît, il y a un palais et un immense jardin, un parc plutôt où les bourgeois aiment à s'y promener en famille, on peut y voir des enfants partout poursuivis par des nounous aux cris perçants. Les amoureux aussi aiment à s'y rencontrer et les feuillages en auraient de belles à raconter si on leur avait donné la parole. Parfois de belles jeunes filles y flânent entourées de mystères, de charmes et de parfums mais hélas toujours surveillés par un chaperon ou un père jaloux gardant les yeux dessus comme si c'était sa bourse.
Le théâtre se dresse en face du jardin, il est simple, sans prétention et en travaux, comme l'indique pierres et sable entassés sur le trottoir. Auger s'avance et en passe la porte. Personne ! Aussi désert qu'une assemblée d'honnêtes hommes, pas un chat, mais quelques souris s'y promènent en toute liberté, les travaux semblent à l'abandon. Mais ce petit théâtre ne manque pas d'attrait ni de grandeur. Il a une belle stature, quelques rafraîchissements en peintures et décors et hop ! il devrait connaître un joli succès pour peu que de bons comédiens s'y donnent avec talent.
Auger grimpe sur la scène et appelle, les deux mains en porte-voix :

Eh oh ? ... Du bateau ? ... Il y a quelqu'un ? Je cherche la baronne ! La baronne de Sade !

Gabrielle telle était le prénom de cette beauté blonde aux yeux verts. Gaby l'a avait appelée son amie ... Auger gardait bien en mémoire les gentils instants passés près d'elle. Il espérait qu'on lui répondrait, il n'avait quand même pas fait tout ce chemin pour s'en retourner bredouille.
Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 273
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 03/08/2017, 19:00    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Répondre en citant

Gabrielle ne bougeait presque plus de son théâtre attendant que les événements se passent, les travaux allaient doucement mais la Sade n'était pas pressée, elle aimait faire les choses bien et dans l'ordre, le monde n'a pas été faits en un jour sans parler qu'elle devra faire du "sponsoring"pour son théâtre en passant des moments enivrants enfin alcoolisés au bar mondain. À l'annonce du gouvernement, Gabrielle n'avait pas pu s'empêcher d'y aller"une bona au pouvoir"... Pauvre France...
D'ailleurs elle avait discuté avec Azelma même si elle avait claqué la porte du parti à la base elle était Bona...on ne change pas de bord comme ça... Malgré tout elle apprécie la femme qui a su tenir l'intérieur pendant des mois. Elle avait pu rencontrer un homme qui sortait du lot. Elle le trouvait un peu maladroit dans ses dires... Il avait su tout de même la faire sourire malgré l'annonce Royale... Il avait dit qu'il passerait à son théâtre sans trop de convictions qui le ferait. Enfin c'est surtout du travail qu'il est venu chercher et pas Gaby...

Les ouvriers ont pris leur pause-déjeuner "bah oui!"La Sade n'est pas une esclavagiste, voyons"Puis tout d'un coup elle entend la voix d'un homme qui résonne. Elle se lève puis va à sa rencontre pour arriver par-derrière lui en traître.


- Ah! Monsieur Auger... Personne ne vous répondra...je suis seule ici... Baronne de Sade, pas exactement... Mais plutôt la Baronne de Château-Porcien, par contre j'ai bien le blason familial qui porte sans doute à confusion... La Baronne des petits cochons cela ne peut qu'être le diable qui a soufflé au Roi un nom aussi blasphème que cela.Baronne de Sade, c'est très joli en tout cas...Malgré que Sade c'est pas si facile à porter,aussi...

_______________

Revenir en haut
Auger
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2017
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: 06/08/2017, 22:40    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Répondre en citant

Il y avait bien quelqu'un dans ce temple du silence, la baronne elle-même sortit de derrière son dos pour le saluer. Il se retourna, elle était toujours aussi belle, ce qui bien sûr ne gâcherait en rien le plaisir de travailler pour elle. Elle lui donna deux trois explications sur son titre, sur son nom et sur son blason, trois articles dont Auger se moquait bien, pour lui, seul comptait les personnes, les êtres de sang, de chair et d'os, peu lui importait d'où ils pouvaient bien sortir et ce qu'ils pouvaient bien représenter.

Bien le bonjour à vous, chère Madame ! Ravi de vous revoir. Je n'ai pas tout compris ... il se mit à rire, mais je vous appellerai comme vous le souhaitez, ne vous inquiétez pas.
Il laissa son regard se promener autour de lui, des travaux étaient déjà en cours avec des ouvriers sans doute plus qualifiés que lui. Il se demandait quelle tâche elle lui réservait et surtout combien elle donnait.
Vous avez un bien joli théâtre, dit-il, réellement admiratif, plus grand que ce que je m'imaginais. ... Vous me faites visiter ? ... Les coulisses, les passages secrets, les décors, la machinerie, les loges et que sais-je encore ?...
Il tournait autour d'elle, heureux d'entrer pour la première fois dans un vrai théâtre, de mettre un pied dans le pays du rêve grâce à elle. Déjà, il la bombardait de questions :
En quoi puis-je bien vous être utile, Madame ? vous semblez disposer du personnel adéquat et en quantité, ... Bien sûr, je serais heureux de pouvoir vous rendre service. Et ce théâtre, à quoi va-t-il servir ? Que va-t-on y jouer ? Du théâtre ? Des concerts ? Les deux ? Quelle belle actrice va s'y produire ? Quel est votre rôle là-dedans ? Etes-vous actrice vous-même Madame ? ... Je crois que ça me plairait de faire du théâtre. Peut-être quand les travaux seront finis je pourrais prendre des cours ? Avez-vous l'intention de monter une école de théâtre ? ... Ce serait fou, non ?

Il se voyait déjà acteur confirmé, triomphant devant le Tout-Paris, recevant les ovations d'un public en délire ! Mais on n'en était pas encore là. Revenant les deux pieds sur terre, il offrit son bras à la charmante jeune femme et demanda :
Cette visite ? On y va ?
Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 273
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 07/08/2017, 23:04    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Répondre en citant

Il n'avait pas tout compris..Il s'en foutait carrément oui..Gabrielle est assez humble et simple, mais quand elle a l'occasion de frotter le blason familial,elle ne s'en lasse pas pour lui dire d'un ton ironique pour un échapper un rire.

-Je ne me répéterai pas!..Appelez-moi Gabrielle si le coeur vous en dit comme cela, vous n'allez pas vous mélanger les pinceaux avec les histoires de noblesse. .

En attendant qu'il contemplait son théâtre,ses émeraudes se promenaient sur les hauteurs le voyant déjà rempli miraculeusement.

-Il est toujours agréable de venir dans un joli théâtre, mais on y vient pour voir ce que l'on y joue.Il la bombardait de questions comme un jeune enfant impatient sans doute la première fois qu' il voit un théâtre.

-je répondrai à toutes vos questions au fil de la visite. Vous me submergez de votre curiosité..Elle lui sourit pour lui prendre le bras pour marcher avec lui.

-Pour, les passages secrets,je ne sais guère,nous allons peut-être en découvrir un.Ce théâtre est plutôt un espace culturel pour recevoir des expositions de toiles ou vos exemples.Il est normal que je serai à la tête de ce théâtre puis chez les Sadiens cela est inné donc il se peut que je monte sur les planches. Le projet prend forme, mais il est loin d'être achevé alors je suis à la recherche d'acteurs pour sans doute faire une annonce. Je serais pour qu'il soit un théâtre populaire accessible à tous mais un tremplin pour d'autres horizon culturelle en formant des troupes à l'exemple de Molière. Je serai attiré plus vers les comédies.Si le coeur vous en dit de participer à ce projet.Je ne suis point contre...De sa menotte,elle ouvre les loges.-Ici, les loges,le lieu où s'habilleront les acteurs,les costumes seront faits de mes couturiers de ma manufacture.

_______________

Revenir en haut
Auger
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2017
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: 13/08/2017, 19:02    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Répondre en citant

Elle avait l'air de lui reprocher de ne rien connaître à la noblesse mais elle, qu'est ce qu'elle y connaissait à la culture des petits pois ou à l'art de cuire un bon pain. Ces demoiselles de la haute, ne s'étaient jamais salies les mains de leur vie mais qu'importe pour Auger du moment qu'elles étaient jolies et point trop sottes. Mais pour l'instant, il était plus impressionné par ce grand théâtre vide où il sentait des répliques fulgurantes cachées derrière les décors et l'ombre d'une diva en attente de la réouverture pour jaillir dans la gloire. Gabrielle n'avait pas décliné son bras elle lui avait même souri, la visite allait être passionnante.
Pardonnez mon impatience, Madame, mais je vous avoue que c'est la première fois que je mets les pieds dans un aussi beau théâtre. Je viens de Province, là-bas, on a guère le temps de s'y rendre.

Un peu déçu que ce théâtre ne comptait pas de passages secrets, Auger comprit vite qu'il ne servait pas uniquement à jouer des pièces mais il recevait aussi des expositions. Mais Gabrielle avait des projets plein sa belle tête, elle voulait populariser son théâtre et y monter une école, sa passion faisait frissonner d'admiration le jeune homme :
Vous êtes une femme surprenante Gabrielle, ce théâtre et l'ambition que vous voulez lui apporter me paraissent irréel, fantastique. Votre fougue va lui donner des ailes, je suis véritablement impressionné.

Pour Auger, sa maigre connaissance des hautes classes sociales le portait à penser que les dames bien nées passaient leur journée à papoter dans un salon, une tasse de thé à la main et leurs nuits dans les bras de leurs amants. Jamais il n'aurait pu imaginer qu'une femme jeune et jolie comme Gabrielle puisse porter tout son amour sur un théâtre. Et visiblement, ce n'était pas sa seule occupation puisqu'elle se mit à évoquer les couturiers de ses manufactures. Issu d'une famille de bas fonctionnaires, Auger savait quand même ce qu'était un couturier et une manufacture? Comme elle ouvrait la porte des loges, il s'arrêta et s'exclama :
Parce que vous avez aussi des manufactures à vous ?

Décidément, elle se révélait une femme étonnante. Baronne sans baron, propriétaire d'un théâtre et quelque part des manufactures à elle qui tournaient sans doute vingt-quatre heures sur vingt-quatre, Auger avait l'impression d'avoir touché le gros lot en la rencontrant et béni en silence les Dieux qui s'étaient associés pour le faire entrer dans le bar où il avait fait sa connaissance. Bientôt, grâce à elle, Paris n'aurait plus de secret pour Auger. Elle avait fait aussi allusion à sa famille et au fameux Marquis dont Auger avait entendu parler sans avoir cependant, lu une seule ligne de ses livres qui n'étaient pas précisément le genre de lecture qu'on trouvait facilement. Gabrielle avait plein de facettes, Auger ne voulait plus la perdre et espérait devenir son ami.
Il avait aussi relevé qu'elle lui proposait de participer à son projet. Ce n'était surement pas une parole en l'air mais il ne voyait pas ce que lui, pauvre provincial récemment débarqué à Paris, pouvait apporter à un tel projet n'étant absolument pas du métier. Cependant, il s'accrocha à cet espoir :

Je veux bien participer à tout ce que vous voudrez Gabrielle, dit-il alors que ses yeux faisaient le tour des loges, mais je vous l'ai dit, je ne connais rien au théâtre et on ne devient pas acteur du jour au lendemain, je suppose ? En quoi pensez-vous que je puisse vous être utile ?
Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 273
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 16/08/2017, 23:18    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Répondre en citant

Elle se demande si elle n'a pas vexé l'homme qui est à son bras.C'est mal connaître Gabrielle,elle ne fréquente pas les jeunes hommes de la haute comme elle a encore moins envie de se marier. Que de temps perdu,de tristesse,de déception.

Chez les Sade,on aimait tout ce qu'il touche à la culture,certaines femmes de notre famille aimaient le chant,d'autres sont rentrés au couvent.Gabrielle ne devait pas connaître sa chance d'être née dans une si prestigieuse famille puis elle ne la défend pas par vanité mais juste pour un faire un pied de nez à ceux qui osent la critiquer. On choisit ses amis, mais on ne choisit pas sa famille...

-Faites, un voeux,alors.Elle lui sourit.Fallait-il croire à cette superstition ou coutume...

Gabrielle a beaucoup d'idées,beaucoup de projets, mais elle ne les finit guère ou à moitié. Au moins, il n'y aura personne pour lui mettre les bâtons dans les roues, c'est déjà cela. Elle est d'une nature pessimiste alors peut-être avec quelqu'un à ses côtés.

-Merci de m'encourager, cela me donne du baume au coeur...
Elle avait tout pour elle,ses affaires marchaient magnifiquement bien.Mais elle n'était pas arrivée richissime à Paris un peu plus que les autres d'avoir pu acheter un petit hôtel particulier sans un sous après.

-J'ai une manufacture,un salon de thé,une fauconnerie dont les bénéfices seront plus appréciables plus tard. J'ai eu aussi une vie bien comblée.Vous ferez fortune aussi au fil du temps. .

Certes,il n'était pas né dans le théâtre, mais ma foi,il était déjà venu.N'est-ce pas un bon début....

-Vous pouvez commencer par un petit rôle puis qui sait que vous n'allez pas rencontrer la personne qui peut vous conseiller ici même dans vos premiers pas vers le succès.Quand la passion nous anime tout est possible,voyons...
.
_______________

Revenir en haut
Auger
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2017
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: 17/08/2017, 10:40    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Répondre en citant

Une manufacture, un salon de thé, un théâtre, une fauconnerie, ce n'était plus une adorable jeune femme faites pour les jeux d'esprit et la séduction qui se trouait près d'Auger mais une véritable femmes d'affaires, capable de gérer plusieurs entreprises à la fois aussi diverses que variées. Avec elle, Auger devinait qu'il se trouvait devant un monde dont il ignorait tout, un monde d'argent, de pouvoir, de force, de règlements de compte. Décidément, Gabrielle ne ressemblait à rien de ce qu'il avait pu imaginer, elle n'avait rien de ce qu'on lui avait raconté sur les parisiennes, rien de futile, d'ennuyeux, d'inutile, rien d'une cocotte de basse-cour juste bonne à glousser pour un rien et à se coucher sous un homme à la première demande.
Il la regarda avec plus d'intérêt, derrière ses jolis yeux, il devinait la présence d'une foule de pensées, d'occupations sérieuses, de rendez-vous d'affaires, d'investissements, de projets, d'audace aussi et il aurait bien voulu les connaître pour les répertorier de A à Z. Il en était de plus en plus certain, il avait eu la main heureuse en poussant la porte de ce bar l'autre jour.

Et bien ma chère, que d'activités derrière un front aussi délicat que le vôtre ! Je suis en plein rêve ! ... Quant à faire fortune, j'imagine qu'il faut du doigté, de l'intelligence, savoir prendre les bonnes décisions au bon moment, ... tout une liste de qualité que je ne suis pas certain de posséder.

Multiples occupations qui devaient bien la tenir en haleine vingt quatre heures sur vingt quatre ! Quand dormait-elle ? Et surtout, quand pensait-elle à l'amour ? ... Gabrielle avait mille vies, c'était un mystère à deux pattes, un petit provincial à peine dégourdi comme lui, mettrait des années à en faire le tour. Ca tombait bien, il n'avait rien à faire d'aussi distrayant.
Il lui sourit quand elle le remercia de l'encourager, c'était plutôt à lui de la remercier parce qu'en quelques mots elle lui avait ouvert mille horizons, elle avait élevé son ciel, elle le mettait au pied de fabuleuses montagnes qu'il se devrait de gravir. La première était une scène de théâtre, elle lui proposait de commencer par un petit rôle histoire de voir comment il se débrouillait. Il pourrait même rencontrer quelqu'un qui l'aiderait dans ce métier pour peu qu'il montre quelques aptitudes. Faire rire les copains était une chose, jouer devant des Parisiens, des Comtes, des Barons, des Princes et peut-être les proches du Roi, c'était autre chose. Cependant il se sentait attirer par l'univers du spectacle. Avait-il un don ? Il n'était pas assez imprudent pour répondre oui mais il voulait savoir comment il se comporterait sur une scène. Quitte à se prendre un bide et fuir le théâtre couvert de tomates, il aurait au moins une réponse à ses interrogations.

Vous avez déjà une pièce prévue ? Il y aurait une place pour moi ? La passion c'est bien joli et elle est nécessaire, mais que vaut-elle sans le travail, la formation, les répétitions ? Et il faudra en effet quelqu'un pour juger de mes compétences ! Mais une chose est sûre, Gabrielle, c'est que ça m'emballe énormément votre théâtre ! Je suis déjà en pleine folie ! Je suis comme un boulet de canon prêt à être tiré. Quand est-ce que je peux commencer ? Qui je dois rencontrer ? ... Et comment vous remercier ?
Il se rendait bien compte qu'il tombait dans sa vie comme la perruque de grand-mère dans le potage, et qu'elle avait bien d'autres choses à faire que de gérer les passions d'un apprenti dépeceur mais, avec elle, il tenait la porte qui ouvrait sur un monde enchanté, il ne la lâcherait plus.
Pardonnez-moi d'insister, finit-il par dire,il espérait qu'elle ne le menait pas en bateau. Mais elle ne rénovait sûrement pas ce théâtre pour rien. Si je vous accapare de trop, dites-le moi, je ne voudrais pas vous ennuyer ni vous faire perdre votre temps.
Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 273
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 17/08/2017, 19:46    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Répondre en citant

Le salon de thé n'était pas original, mais il blanchissait bien l'argent de l'opium ni vu ni connu.Pour être riche,il faut aussi se salir les mains. Le choix de prendre une manufacture de confections peut-être risqué à ne rien vendre si la concurrence existe, car on est loin du baby-boom dans le royaume. Mais en ce moment,c'est bien le contraire,l'inflation des prix des confections fait qu'avec un peu de baisse de ma part fait vendre tout mon stock en plus de la laine qu'elle possède pour en plus avoir un trop pour la mairie,c'est tout bénéfice. Une méthode qu'elle instruisait à la CRCI.La fauconnerie, c'est assez original,rare donc cher mais délicat.Les vols de rapaces cela a toujours plu puis si la chasse aux rapaces est de mode,je serai nullement dans le besoin.

-Vous savez le secteur privé est une vraie richesse en soi. C'est un grand programme économique qu'on n'exploite pas qui est bien dommage pour la grandeur de la France et de notre Roi..diversifié,modernisé les manufactures.Rentabilisé nos colonies.Trouvez une idée originale..venez me voir..

Le projet de la banque privé m'intéressait aussi.Ils sortirent des loges pour se trouver sur les planches.

-Pas de noms de pièces précises pour l'instant mais pourquoi pas une comédie italienne. Les comédies sont diversifiés,il y aura sûrement une place pour vous dans mon choix.Je dois penser à l'exposition avant tout.Votre engouement me fait largement plaisir mais laisser le temps faire son temps..Je n'ai jamais demandé un retour a qui que se soit...Vous ne serez pas le premier.Certains projets poussaient comme des champignons, mais le mien est un plant de roses sélectionnés et rares dont il fallait attendre le résultat.

-Faites moi confiance....C'est vrai,il faut travailler cela avec des répétitions.Elle lui sourit pour lui reprendre son bras.C'était le charme de cette aventure,on prenait notre temps en montrant tout les contours comme on pourrait admirer une femme.

-On va où maintenant?Elle se mit à rire.En espérant qu'il ne lui dit pas dans son lit.

_______________

Revenir en haut
Auger
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2017
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: 21/08/2017, 11:19    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Répondre en citant

Il y avait en elle, la femme de théâtre, la femme d'affaires et la femme tout court. Beaucoup de monde dans cet être qui semblait à tort fragile et réservée. Auger buvait chacun de ses mots qui étaient autant de nouvelles lumières éclairant son esprit pour lui donner une ouverture sur mille projets. Une idée originale ! Elle en avait de bonnes la baronne ! Il était ignare en tout sauf dans l'art de traire une vache et de découper la viande en morceau. De là à penser que se trouvaient la fortune et la gloire au bout de ses deux aptitudes, Auger n'était point sot à ce point. Mais une chose lui paraissait claire, Gabrielle de Sade, baronne de son état et jolie comme un coeur était une porte qui menait à la fortune et à la gloire, bien plus qu'une vache laitière ou une vache à découper. Et cette porte, il allait s'en servir, d'autant qu'elle ne manquait pas de charme. 
C'est un peu tôt pour moi que de vous donner une idée originale, mais je vous promets de la trouver. En attendant, j'ai besoin d'être initié à tout ce que vous dites : économie, secteur privé, colonies, manufactures, théâtre ... considérez-moi comme un ignorant dans tous ces domaines et ... s'il vous plait, enseignez-moi votre savoir. Donnez-vous des cours quelque part ? Ou accepteriez-vous d'être mon précepteur privé ? 

 
Il se mit à rire : 
Je vous avertis à l'avance que je n'ai pas le moindre franc pour vous payer ! Mais à la longue qui sait ? Si vous êtes d'accord pour m'ouvrir un crédit illimité ! ... En retour, je vous garantis mon soutien, ma profonde amitié et mon aide en toute circonstance pour tout service à votre convenance. ... L'horizon est large, agissez à votre guise. ... J'ai besoin de vous Gabrielle, il faut me mettre le pied à l'étrier, vous seule pouvez m'ouvrir les bonnes portes. Je ne suis pas un ingrat, je saurai vous remercier. 

 
Elle revint sur le théâtre et sur la prochaine pièce, une comédie italienne, genre tout à fait nouveau pour le provincial qu'était Auger, peu porté jusqu'à présent sur le monde du spectacle. L'engouement qu'il lui témoignait suffisait à la remercier : 
Vous êtes bien aimable, ma chère Baronne ! Rien que pour vous faire plaisir je souhaite rapidement faire un bout d'essai. Certes, il faut prendre son temps, vous avez parfaitement raison, mais je voudrais tellement savoir ce que je vaux sur une scène. Avec vos encouragements, je sens qu'il va me pousser des ailes ! 
Loin de lui l'idée de se prendre pour un ange mais outre le tremplin qu'elle lui offrait, il était décidé à ne pas la décevoir : 
Je répéterai jour et nuit s'il le faut, s'engagea-t-il en plongeant son regard dans le vert profond de celui de la jeune femme. 
Elle reprit son bras, son sourire valait à lui seul toutes les lumières de toutes les gloires que le monde pouvait offrir. Elle rit aussi après s'être enquit de la suite du programme de la visite. Il fut surpris de la question car c'était plutôt à elle de le guider dans ce théâtre qu'il ne connaissait pas, mais il voulut comprendre que sa suggestion allait bien au-delà de l'endroit où il se trouvait. Il se serra davantage contre elle : 
Je veux voir tous les secrets de ce théâtre, je suis certain qu'il y a des endroits interdits au public. Puis tous les décors enfouis dans les sous-sols, les déguisements qui ne servent plus et enfin vous me raconterez l'histoire de ce théâtre, ces heures de gloire comme ces bides les plus fameux, les noms et les descriptions en détail des belles actrices qui ont foulé la scène, les petites anecdotes croustillantes, celles qu'on ne répète jamais, les drames et les tragédies, les noms des spectateurs célèbres ... vous nous trouverez bien un petit endroit désert pour parler de tout cela, un petit coin tranquille où vous me raconterez votre vie. ... Vous-même, Gabrielle, avez-vous déjà eu un rôle dans une pièce ? Si oui, qu'avez-vous joué ? En quoi étiez-vous déguisée ? Combien d'admirateurs se précipitaient vers vous une fois le rideau tombé ? 

 
Il la pressait encore de mille questions, désireux de faire renaître son rire qui témoignait qu'elle était bien avec lui. Tout en parlant, il la dirigea vers un escalier sombre qui semblait s'enfoncer dans les sous-sols secrets et obscurs, les entrailles mêmes du théâtre, où, peut-être, une belle actrice s'était donnée la mort pour un amour non partagé. L'escalier descendait en colimaçon et était très étroit. Il s'y engagea le premier en prenant la main de Gabrielle pour qu'elle le suive, à la fois par sécurité, car on n'y voyait à peine, et aussi pour ne pas qu'elle fasse demi-tour. 

Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 273
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 27/08/2017, 22:29    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Répondre en citant

Elle ne sait pas si elle aura le temps d'être sa conseillère, car l'instruction est du domaine de l'université et non du sien....

Je veux bien vous conseiller mais nullement vous instruire...L'université est faites pour cela.Il est mieux d'avoir un diplôme royal d'économiste que d'avoir eu comme préceptrice Mademoiselle de Sade.Nullement elle se défiler mais elle n'arrangera pas les affaires de ce monsieur.Pour, le théâtre, c'est bien différent..La culture se faisait presque en toute liberté enfin quand on ne la censure pas....

L'argent n'est pas un problème pour Gabrielle.Mais elle ne prête pas sans garantie puis elle ne connaît pas ce monsieur..elle a juste bu un verre avec lui.D'ailleurs,fait-elle confiance à quelqu'un.Une proposition qui pourrait paraître diabolique..Il n'a pas d'argent, mais il va devoir vendre son âme.

-Illimité...La Banque de France ne pourrait même pas vous offrir cela. Ma fortune est une goutte d'eau par rapport à celle-ci...Première leçon,dans les affaires,on n'a pas d'amis,il faut être impitoyable,droit dans ses bottes.. si, je dois investir dans votre affaire,il faut que votre idée me plait.., la moitié des parts avec un bénéfice tant que vous me remboursez tout cela écrit noir sur blanc. elle devra se renseigner vers la justice si cela est possible. Pas à pas elle marchait avec lui enlaçant son bras. On ne pouvait pas dire, il était motivé.

-Je ne regarde jamais le passé mais toujours l'avenir.Ce théâtre commence son histoire au premier pas que j'ai foulé ici en espérant que son histoire continuera...Le seul théâtre qu'elle a fait, c'est dans le jardin familial sur des planches parsemées puis aussi au parlement.Il n'y a pas mieux que l'école sadienne comme référence.Il l'a bombardé de questions pour qu'elle ne répond pas même à la moitié...

-L'unique admirateur et spectateur était mon oncle "le Marquis de Sade"Ma foi une grande célébrité...elle se mit à rire. Elle se laissait emmener avec lui dans un endroit où elle n'avait jamais mis les pieds d'ailleurs, on n'y voyait pas grand-chose.Tout en murmurant en lui dit.C'est peut-être trop tranquille ici.....non? elle lui tenait la main, mais elle était surtout sur sa défensive,elle avait l'autre de libre...
.
_______________

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:35    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template