Monarchies - Forum Index du Forum

Monarchies - Forum
Forum officiel du jeu de rôle éponyme
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] Cellule de crise
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Monarchies - Forum Index du Forum -> + Royaume de France + -> . Palais des Tuileries .
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
François-de-Bourbon
Roi de France
Roi de France

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 1 530
Localisation: Aux Tuileries
Masculin

MessagePosté le: 09/07/2017, 12:37    Sujet du message: [RP] Cellule de crise Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
    5 Juillet 1823 - 17 heures.

    Suite à l'attentat commis contre la Famille Royale lors des noces de la Duchesse de Montpensier avec le Prince des Dombes, l'enquête se poursuivait sous la direction de la nouvelle Ministre de l'Intérieur, la Vicomtesse de Saint-Rémy. Joli baptême du feu pour elle d'ailleurs qu'enquêter sur un régicide.
    La Vicomtesse avait demandé l'organisation d'une réunion au Roi, ce dernier accédât à sa demande et convoqua les protagonistes le jour même à 17 heures. La scène aurait lieu dans le cabinet de travail du Roi.

_________________
Revenir en haut
MSN
Azelma
Parti Bonapartiste

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2016
Messages: 3 278
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

MessagePosté le: 09/07/2017, 12:57    Sujet du message: [RP] Cellule de crise Répondre en citant

C'est en silence qu'elle suit l'huissier jusqu'au cabinet de travail de Sa Majesté, son dossier bien en main, elle espère ne point être en retard. Ni arriver la dernière, d'autant qu'elle est la demandeuse de cette rencontre.

 Le Roi avait répondu favorablement et promptement à sa demande, vu l'importance de cette affaire c'était logique. Tous désiraient que cette affaire soit close et que les coupables soient punis, il en allait de la sécurité du Royaume de France et de la famille Royale.

Elle tourne dans sa tête toutes les phrases préparées, mais sait d'ores et déjà qu'elle risque d'en oublier, d'en transformer tout en conservant l'essentiel de ce qu'elle a à dire. Sans omettre de saluer d'une inclinaison de tête les gardes Royaux qu'ils croisent tout au long des couloirs traversés.
Arrivés devant la porte du cabinet du Roi, elle attend que l'huissier l'annonce et qu'on l'autorise à entrer. Azelma est nerveuse, non pas par rapport à ce qu'elle a à exprimer ce jour mais elle l'est toujours lorsqu'elle rencontre Sa Majesté, elle le respecte, admire l'homme qu'il est et espère ne jamais le décevoir et c'est bien cela qui la rend angoissée à cet instant, la crainte de décevoir.

Revenir en haut
MSN
Frédéric d'Orange
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2016
Messages: 1 077
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: 10/07/2017, 10:19    Sujet du message: [RP] Cellule de crise Répondre en citant

Avant de sortir du Louvre, Frédéric avait ordonné à l'un de ses huissiers d'aller chercher monsieur d'Argenson afin qu'il l'accompagne à la convocation royale aux Tuileries et c'est dans le hall du bâtiment qu'il attendit quelques instants que l'homme le rejoigne. Lors du trajet, il avait les mâchoires serrées et ne dit pas un mot, tendant le billet à Thierry et regardant par la fenêtre de sa voiture dont il n'avait pour une fois pas tiré le rideau. Ainsi donc, cela devait arriver et il avait toujours imaginé que ce jour le mettrait en joie mais c'est une immense angoisse qui montait aujourd'hui le long de son échine. Ainsi donc il allait savoir qui, à qui et pourquoi cet attentat avait été perpétré, finalement il ne savait plus s'il voulait réellement des réponses. La seule chose dont il était certain c'est qu'il voulait voir le coupable châtié de la pire des manières afin de ne pas donner envie à d'autres de se dresser contre la puissance du roi et de sa famille.

Une fois arrivé aux Tuilerie les gardes le laissèrent passer et il indiqua d'un signe de la tête que son secrétaire d'état était avec lui: cela lui épargnait l'éternel passage à la conciergerie et le prince savait qu'il n'introduisait pas de personnage dangereux dans son sillon.

C'est ainsi qu'ils arrivèrent rapidement dans l'antichambre du cabinet de travail du roi, lieu où ils devaient patienter avant l'ordre royale d'y entrer. Les traits tendus, il salua la vicomtesse d'un signe respectueux du chef sans rien dire de plus. Il resta debout, à la fois impatient et prit d'une envie terrible de fuir mais sur son visage crispé son éternel sourire de circonstance pouvait encore s'y lire.

_________________
Revenir en haut
MSN
Thierry d'Argenson
Avocats
Avocats

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2016
Messages: 899
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: 10/07/2017, 18:53    Sujet du message: [RP] Cellule de crise Répondre en citant

Tout le temps du trajet menant aux Tuileries, Thierry observa Frédéric qui avait visiblement l'air tendu.. Il venait de lire le billet... Ainsi, l'enquête menée par son épouse enfin portait, ou semblait porter ses premiers fruits... mais pour autant, il restait prudent.. Rien n'assurait que le premier ennemi de France serait rapidement rattrapé. Il respecta le silence de son royal compagnon de route. Sa vie avait failli s'arrêter en ce 8 Janvier 1823, et le souvenir devait noyer son esprit,il le comprenait parfaitement..
Pour autant, s'ils réussissaient à mettre la main sur le furieux, ça allait être un joli bazar.. Frédéric, bien que son ami, serait intraitable avec ses services et exigerait que cet homme soit démoli avant de servir de loisir public lors de sa probable exécution. Et même Thierry devrait endosser les possibles colères du Prince. Il ne pourrait se tromper, il ne pourrait traîner, il ne pourrait hésiter.. 
Ils entrèrent dans le palais en trombe, montèrent côte à côte des escaliers, longèrent ensemble des couloirs jusqu'à arriver dans la pièce qui précédait celle ou le roi les avait convoqués. 
Azelma avait envoyé une lettre au Roi, il n'en connaissait pas la teneur, aussi arrivait il vide d'informations... Il entra à la suite de Frédéric, fixa son épouse qui s'était joliment apprêtée, une robe que d'ordinaire elle ne mettait que lorsqu'ils dînaient ensemble en tête à tête,  lui sourit brièvement, puis comme les deux autres présents attendit sagement que le Roi leur ordonne d'entrer.. 
Revenir en haut
Faith Elizabeth MacKenzie
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 1 835
Localisation: Ici et là, qu'importe?
Féminin

MessagePosté le: 15/07/2017, 22:36    Sujet du message: [RP] Cellule de crise Répondre en citant

Convoquée, elle se déplaça. Encore à la bourre, lasse certes, mais bien là. Fred, Azelma et Thierry étant déjà là, elle les salua, sans plus, l'atmosphère austère ne s'y prêtant pas.
_________________

Banzaaaïïïïïïïïïïïï!!!
Revenir en haut
MSN
Thierry d'Argenson
Avocats
Avocats

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2016
Messages: 899
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: 17/07/2017, 22:18    Sujet du message: [RP] Cellule de crise Répondre en citant

Alors qu'ils patientaient sagement, Thierry sentait la tension monter doucement en lui... Cette convocation émanait du Roi, et le Roi lorsqu'il convoquait le faisait car la situation était grave. Alors qu'il posait son regard sur son épouse, prêt à lui demander des informations complémentaires, Faith fit son entrée. 
L'air fatiguée qu'affichait la jeune femme le frappa,mais il eut été inopportun de s'enquérir des raisons de cette lassitude affichée. 
Simplement, il s'inclina devant elle..


Bonjour votre prestigieuse Seigneurie. c'est un plaisir de vous revoir.. 


Puis il se tut, les lieux et les circonstances ne se prêtant pas à la discussion de salon. 
Revenir en haut
François-de-Bourbon
Roi de France
Roi de France

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 1 530
Localisation: Aux Tuileries
Masculin

MessagePosté le: 20/07/2017, 18:03    Sujet du message: Re: [RP] Cellule de crise Répondre en citant

    Toutes les personnes convoquées étant présente, le Roi pouvait lancer la réunion. Il déclara : - Madame la Ministre, vous avez demandé une audience en compagnie de la Présidente du Conseil, du Garde des Sceaux et de son Secrétaire d'Etat pour l'enquête menée à propos de la tentative de régicide perpétrée contre Nous et les membres de Notre Famille. Sachez que je suivrai de prêt cet enquête : étant monté sur le Trône à la suite d'un régicide, je ne souhaite pas que mon règne se termine de la même manière.

    Il marqua une pause et dit ensuite : - Je vous laisse la parole.

_________________
Revenir en haut
MSN
Azelma
Parti Bonapartiste

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2016
Messages: 3 278
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

MessagePosté le: 20/07/2017, 18:46    Sujet du message: [RP] Cellule de crise Répondre en citant


Une révérence marquée à l’attention du prince lorsqu’il arrive accompagné de son Secrétaire d’Etat, en se redressant tout en faisant attention de ne pas faire choir ses documents de travail, elle adresse un furtif sourire à son époux avant de détourner le regard.

Nouvelle arrivée en la personne d’Elizabeth, nouvelle révérence avant de se redresser et déjà ils sont introduits dans le cabinet de Sa Majesté.

Une révérence à nouveau marquée à l’attention du Roi, avant de prendre place à la table de réunion. Sa majesté s’exprime relatant la raison de la réunion qui est effectivement à la demande d’Azelma.

Elle  reste attentive à chacun de ses mots avant qu’il ne lui donne la parole et là toutes les phrases préparées pour l’occasion s’envolent sur l’instant. Azelma incline la tête respectueusement avant de s’exprimer à son tour puisque parole lui est donnée :

Merci d’avoir accepté cette audience, j’ai reçu hier soir un courrier anonyme d’une personne signifiant savoir où se trouve l’homme qui aurait déposé la bombe dans le panier de fleurs destinés aux jeunes mariés.

Azelma marque une très courte pause, afin que chacun accuse le coup de cette annonce, car ils étaient tous présents ce jour-là. Puis elle reprend posément :

Cette personne que je pense être une femme et prête à nous donner toutes les informations nécessaires pour procéder à l’arrestation mais semble avoir peur des représailles possibles, aussi demande-t-elle un logement, une nouvelle identité et une somme d’argent conséquente... C’est la raison pour laquelle je trouve essentiel que nous prenions ensemble les décisions quant à ces demandes, je ne puis me permettre d’accepter ou refuser ces dernières puisque nous sommes tous concernés et comme vous, j’aimerai pouvoir enfin mettre un terme à cette enquête et pouvoir voir puni les protagonistes de cette affaire, car je doute que ce soit l’acte d’un homme seul.

Nouvelle pause un peu plus longue afin de leur laisser le temps de prendre connaissance de l’ensemble des demandes avant de terminer simplement :

Il nous faut donc songer à ce que l'on peut accorder et sous quelles conditions...
Le courrier demande une réponse pour demain soir, il m’est demandé de la déposer en un endroit précis au jardin des plantes... J’ai dans l’idée de demander à un de mes brigadiers de surveiller l’endroit et de poursuivre la personne venant chercher ma réponse.

L’essentiel est dit, elle a essayé de faire simple et concis mais est prête à répondre à toutes les remarques et interrogations que pourraient avoir les présents. Ce genre de décisions ne se prend pas seule, elle ne peut engager de telles sommes et demandes sans l’avis des autres ministres et de Sa Majesté, cette histoire n’engage pas qu’elle mais bien la sécurité de la famille Royale et du Royaume de France.
Elle a conscience que tous les regards sont tournés vers son ministère dans cette enquête et trouve bien légitime que le Roi suive les événements de près, d'ailleurs il lui a toujours facilité les choses en permettant à Alcide notamment d'entrer aux Tuileries.

Revenir en haut
MSN
Frédéric d'Orange
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2016
Messages: 1 077
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: 21/07/2017, 09:34    Sujet du message: [RP] Cellule de crise Répondre en citant

Frédéric -qui avait salué son souverain comme il se devait de le faire une fois introduit dans le bureau de ce dernier- écouta le récit d'Azelma sans ciller. Il réfléchit quelques instants et secoua légèrement la tête:

-Le peuple a donc aujourd'hui plus peur des personnes nous menaçant que de nous, membres de la famille royale. Il n'a pas peur d'être découvert et jugé pour obtention et dissimulation de preuves graves mais il craint les commanditaires de l'attentat.

Ce constat était consternant et lui fit prendre conscience que l'éventualité d'un soulèvement contre les Tuileries n'était pas à écarter. Il savait que seul le Roi était apte à prendre des décisions concernant la sécurité de sa famille, rien ne l'empêchait cependant de donner son avis. Si lui-même avait eu la malchance de gouverner, il aurait tout promis à cette bonne femme pour l'enfermer aux oubliettes sans eau ni nourriture pour avoir osé faire chanter la famille royale. Il regarda Azelma et haussa une épaule:

-Nous comprenons la nouvelle identité, mais pour le logement elle peut très bien vendre l'ancien pour en acheter un nouveau et pour l'importante somme d'argent cela semble plutôt être un vol, une occasion de s'enrichir, c'est la preuve que cette personne n'a que faire du Roi et qu'elle agit de manière strictement égoïste. De plus, nous ne savons pas si cette personne est sérieuse ou s'il s'agit d'une menteuse prête à tout pour gagner de l'argent. Il nous semble qu'il serait sage d'agir prudemment, de tout accepter et de la faire arrêter pour l'amener au sein des Tuileries le jour du rendez-vous pour y vérifier ses dires et la questionner sur son allégeance à Sa Majesté.

La justice était alors loin de faire peur et il eut en cet instant un sentiment insupportable d'échec. Il savait que le procès Stark y était sans doute pour beaucoup, il en voulait toujours à tous les protagonistes qui ne s'étaient pas présenté mais par bienséance il ne l'avait jamais directement reproché aux responsables. Ne restait plus qu'à espérer qu'il soit retrouvé et jugé un jour par ordre royal.
_________________
Revenir en haut
MSN
Thierry d'Argenson
Avocats
Avocats

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2016
Messages: 899
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: 21/07/2017, 22:47    Sujet du message: [RP] Cellule de crise Répondre en citant

Comme les autres personnes conviées à cette réunion, Thierry s'inclina bien bas devant le Roi après être entré dans son cabinet, puis pris place à la table de discussions. Le monarque prit brièvement la parole, marquant fortement sa volonté de suivre de près les suites de l'enquête, ce qui, si besoin était, ajoutait encore plus de pression sur les épaules d'Azelma. 
Puis, son épouse prit la parole et relata les raisons pour lesquelles ils étaient tous réunis ce jour.. Thierry écouta attentivement, comme les autres, et l'espoir qui miroitait, même s'il restait incertain, d'attraper enfin le ou les coupables de cet acte barbare lui fit ressentir un léger frisson.. 
Son épouse s'exprimait calmement, clairement, et son attitude empreinte de hauteur l'impressionna. Lorsqu'elle eut fini de relater les derniers événements, il réfléchit à ce qu'il venait d'entendre, et il était vrai que de nombreuses questions se posaient.. 
Puis, Frédéric prit la parole à son tour.. Ses paroles étaient claires, précises, nettes, tranchantes.. Son point de vue était celui d'une personne née Prince, qui avait toujours eu pour image la supériorité naturelle des familles royales.. Demander de l'argent en échange d'un service rendu au monarque lui semblait impensable, voir même injurieux, aussi son positionnement dans cette affaire se comprenait.. Cependant, le secrétaire d'Etat, bien que petit fils d'un ancien petit seigneur, n'était pas sur la même ligne. L'expliquer allait s'avérer délicat, car affirmer un désaccord avec le beau frère du Roi en présence de celui-ci n'était certainement pas la chose la plus à même de vous éviter des foudres venues de haut.
Lorsque Frédéric eut fini son intervention, Thierry regarda un instant la duchesse de Vermandois, et voyant que celle-ci ne prenait pas la parole de suite, se racla doucement la gorge puis se lança..


Est ce une tentative de spoliation, ou un réel désir de vouloir disparaître pour se mettre à l'abri ?? Dans le premier cas, vous avez raison votre Altesse royale.. Il faudrait se montrer sévère.. Mais dans la seconde ??


Il regarda les présents, tour à tour, et reprit..


Nous ne savons pas à qui nous devons l'acte lâche du mois de Janvier.. Anarchistes ? Révolutionnaires ? Bonapartistes ? Factions étrangères à la solde d'un Etat ? Si cette personne veut disparaître, c'est aussi peut être parce que celui ou ceux qu'elle entend dénoncer est ou sont puissamment entourés.. Ce qui est surprenant par contre, c'est que le ou les auteurs soient encore en France voir même près de ou à Paris, 6 mois après les faits.. Ou serait ils revenus pour tenter à nouveau un tel acte ?? 


Cette idée eut pour effet d'assombrir les visages.. Il regarda Azelma, et conditions obligeant, lui parla comme on parlait à une collègue.. Il n'était pas question de donner dans la proximité en telle compagnie..


Madame, vous parlez d'une réponse au jardin des plantes.. Cela me fait penser que la personne qui viendra sait parfaitement que les lieux lui permettrons d'être suivie, voir appréhendée.. Soit ce sont des menteurs très imprudents, soit ces gens n'ont pas peur d'être surpris, car il disent la vérité.. Appréhender la personne qui viendra pour l'interroger au Louvre serait sûrement plus sage que de la suivre ou qu'elle aille ensuite.. La faire suivre risquerait d'alerter le terroriste s'ils'aperçoit de quelque chose.


Il regarda le prince, puis le Roi, et lança le sujet de désaccord, non sans appréhension..


Je voudrai juste faire remarquer que nous encourageons la délation.. Votre Majesté, il y aurait quelque chose d'illogique à récompenser ceux qui dénoncent les voleurs sur les marchés, et à ne pas le faire pour une personne qui permettrait de faire arrêter et condamner ceux ou celles qui ont voulu attenter à la vie de personnes royales.. Si cette personne est inquiétée, nous risquons de ne plus trouver quiconque pour aider les services de police.. Selon moi, la récompense, au cas ou le ou les coupables sont vraiment arrêtées suites aux informations données devrait être importante. 


Il se tut.. Il regarda de nouveau Azelma..


Avez vous, Madame le Ministre, recueilli des informations après l'attentat ? Des témoignages qui pourraient nous assurer que nous ne sommes pas en présence de vulgaires profiteurs si il devait y avoir un interrogatoire de la personne qui viendra au jardin des plantes ? 


Déjà, Thierry savait qu'en tant que Procureur, il assisterait à l'interrogatoire en question si le Roi ordonnait celui-ci.
Revenir en haut
Azelma
Parti Bonapartiste

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2016
Messages: 3 278
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

MessagePosté le: 22/07/2017, 00:52    Sujet du message: [RP] Cellule de crise Répondre en citant


Après sa prise de parole, il ne faut pas longtemps pour obtenir les premières réactions. En premier,  le Prince des Dombes qu’elle écoute attentivement, elle a effectivement dans l’intention de faire arrêter la personne venant récupérer le mot qu’elle déposera... Quand il mentionne la revente du logement que la personne occuperait actuellement, Azelma sait parfaitement que si le témoin est un indigent, il y a peu de chance qu’elle ait à ce jour un bien immobilier même vétuste.

Mais pour l’instant, elle reste silencieuse permettant à chacun de pouvoir s’exprimer, elle trouve cela essentiel afin de pouvoir répondre au mieux à leurs attentes et au besoin les rassurer sur ses intentions.

En second lieu c’est le Secrétaire d’Etat à la Justice qui prend la parole, Azelma reporte donc son attention sur Thierry en l’écoutant avec autant d’attention que la précédente intervention.

Malgré le lien intime qui les unit, le couple parvient parfaitement à faire la part des choses et ne mélange pas vie privée et professionnelle, certainement une des raisons de leur bonne entente. Un léger plissement de nez imperceptible alors qu’il indique qu’un nouvel essai de régicide puisse être en mouvement...

Puis, il s’adresse directement à elle, une première fois, signifiant à son tour qu’il serait bon de faire arrêter la personne venant récupérer le mot, déjà ils sont trois sur cinq à songer que cela soit une bonne solution. Cela la conforte dans l’idée qu’elle a de mettre sur le coup un de ses brigadiers.

Son minois reste impassible ne trahissant pas le sourire intérieur, il est vrai que la délation est grassement récompensée pour un simple vol, enfin à son avis du moins.

Enfin, il revient à elle en posant des questions claires et simples, enfin pas si simples que cela mais qui attendent réponses sans attendre. Aussi, balaie-t-elle du regard les présents afin de savoir si elle peut d’ores et déjà prendre la parole ou écouter une nouvelle intervention.

Un mince silence s’installe avant qu’elle ne se décide à reprendre la parole :

Je me permets de répondre à Monsieur le Secrétaire d’Etat concernant les différents témoignages recueillis, si vous le permettez. Vous devez savoir qu’après le saut du suspect dans les eaux de la Seine, j’ai toujours pensé qu’il pouvait s’en être sorti. Aussi, nous n’avons eu cesse de le chercher... Certes, il y a eu des soit-disant témoins les premières semaines qui ont suivi le drame, mais nous sommes parvenus à les confondre, ces témoins n’étaient pas honnêtes et désiraient simplement recevoir une somme d’argent.Puis avec les semaines,ces témoins se sont fait plus rares, voire inexistant depuis quelques semaines déjà. Je ne vous en ai jamais fait part parce qu'il n'y avait aucun intérêt à le faire...


Elle avait fait de façon à ce qu'ils regrettent leur faux témoignage et certains avaient même quittés Paris depuis.
Elle marque une courte pause avant de reprendre sereinement :


Comme vous le dites si bien, six mois après ce jour funeste, doit-on prendre cela au sérieux ? Bien, je vous répondrai que c’est l’une des raisons qui m’autorise à prendre ce mot au sérieux, la seconde raison est qu’on a pris le risque de venir jusqu’au Louvre pour me déposer le courrier. Cette personne semble tenter de prendre des précautions pour sa propre vie, à tort peut-être, j’ai le sentiment que c’est la meilleure piste que nous ayons eu jusqu’à ce jour. Il est évident que nous ne donnerons rien sans garantie.

La jeune femme se tait, laissant toute opportunité de nouvelles questions ou remarque. Elle ne regarde personne en particulier, mais reste attentive aux gestes de chacun. L’intime conviction, elle y croit, si ce message leur permet de mettre la main sur le protagoniste de l’événement tragique, ils auront enfin le fin mot de l’histoire c’est ce qu’elle désire le plus... Elle y travaille depuis si longtemps maintenant que ça serait également un soulagement.
Revenir en haut
MSN
Frédéric d'Orange
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2016
Messages: 1 077
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: 22/07/2017, 09:19    Sujet du message: [RP] Cellule de crise Répondre en citant

Non Frédéric ne comprenait pas et ses mâchoires se serrèrent. Il fronça les sourcils quelques secondes tout en réfléchissant:

-Ce n'est pas la récompense qui nous choque, mais la demande qui nous en est faite, devrions-nous vous rappeler que cette personne est une hors-la-loi et qu'elle est passible de poursuites pour crime ? Nous vous invitons à relire les points 43 et 44 de notre actuel code civil: "Toute personne qui, ayant eu connaissance de complots formés ou de crimes projetés contre la sûreté intérieure ou extérieure de l'Etat n'aurons pas fait la déclaration de ces complots ou crimes, et n'aurons pas révélé au gouvernement ou aux autorités judiciaires les circonstances dont ils auraient connaissance, le tout dans un délai de vingt-quatre heures après avoir pris connaissance du complot, sera punie pour fait de non révélation." et "Le fait de non révélation d'un crime de lèse-majesté est un crime."

Il se tut en regardant chacun avant de reprendre:


-Oui, la justice récompense les personnes qui dénoncent les voleurs mais il s'agit là de choses bien différentes, puis ceux qui ont des informations sur les voleurs et qui décident de ne pas les dénoncer ne sont jamais inquiété. Nous parlons là d'un crime qui a fait un nombre important de victimes, d'un bain de sang sans nom et d'une tentative de régicide qui finira par réussir si le peuple a plus peur d'eux que de nous. Rappeler la loi et finalement condamner cette personne comme notre code pénal le prévoit réveillera bien plus les consciences que si nous lui donnons tout ce qu'elle veut, et si elle était une complice ? Et si la police et la justice n'ont pas assez de preuves pour la confondre ? Et si avec l'argent que la couronne lui donnera elle ira recruter des hommes pour retenter à nouveau un attentat ? Êtes-vous prêt à prendre ce risque ?

Frédéric était resté calme mais dans sa voix une pointe d'inquiétude trahissait son réel état d'esprit. Il savait qu'il ne serait pas tranquille tant que cette personne serait en liberté et il regarda quelques secondes la duchesse de Vermandois. Qu'adviendrait-il si par mégarde on lui faisait du mal ? Il ne pouvait se soumettre à une telle idée et détacha son regard d'elle à regret avant de reprendre le silence.
_________________
Revenir en haut
MSN
Thierry d'Argenson
Avocats
Avocats

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2016
Messages: 899
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: 22/07/2017, 11:56    Sujet du message: [RP] Cellule de crise Répondre en citant

Thierry soupira légèrement.. Dieu que cet homme était têtu... Au moins autant que lui..


Je vous remercie votre Altesse Royale de vouloir m'enseigner un code que j'ai moi même rédigé.. Je signalerai simplement que cette personne ne commet au regard de la loi aucun crime.. Puisqu'elle entend dénoncer justement..


Il regarda son ami... Bon la c'était le Prince, mais la relation entre ces deux la étaient celles d'amis.. Et des amis, parfois, ben c'est pas d'accord du tout. 


Je rappellerai également qu'il y a un peu plus de 30 ans de cela, le peuple s'est soulevé en partie pour ce genre de choses... Frapper le chien qui vient chercher une caresse est le meilleur moyen pour qu'il vous morde...


Il regarda le Roi..


Votre Majesté, si cette personne est inquiétée et disparaît, nous compromettons les chances d'attraper le ou les coupables.. Si cette personne est punie alors qu'elle a finalement accompli son devoir, quelle image aura désormais votre justice ? De plus... Nous ne savons pas les conditions de vie de cette personne... Attendons d'en savoir plus... 


Il regarda Azelma.. Il espérait vraiment que le Roi n'emprunterait pas la voie proposée par son beau frère... Faire condamner cette personne lui paraissait non seulement contre productif, mais également d'une injustice terrible.. Plus personne n'aiderait la police suite à une telle décision... C'est tout ce qui serait récolté..
Revenir en haut
François-de-Bourbon
Roi de France
Roi de France

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 1 530
Localisation: Aux Tuileries
Masculin

MessagePosté le: 22/07/2017, 12:34    Sujet du message: [RP] Cellule de crise Répondre en citant

    Le Roi était assis, écoutant dans son fauteuil les passes entre son beau-frère d’un côté et les consorts d’Argenson de l’autre. Chaque « clan », si on peut appeler ça ainsi, avait sa position : devait-il céder ou devait-il réprimer ? Voilà le choix qui s’offrait à lui. Pourtant, se remémorant les quelques images de cette journée dans sa tête, il ne croyait pas à croire à cette liste de ces ennemis. Certes, ceux listés étaient des ennemis du Roi, mais elle n’était pas complète. Le Roi le fit remarquer : - Monsieur d’Argenson, dans la liste des ennemis de la Couronne, qui seraient heureux de Nous voir passer outre, il vous manque une personne, et non des moindres : mon bien aimé cousin. Il marqua une pause pour ajouter : - C’est ironique, le duc de Penthièvre. En effet, si je devais mourir sans enfants, de même que ma sœur, c’est à lui que devrait revenir la Couronne. Il est très fortement soupçonné d’être le responsable de la mort de mon prédécesseur Berry, un troisième régicide ne l’effraierait pas pour avoir la Couronne. L’émeute des bas-fonds était également commandée par lui, selon les indices qui ont été récoltés à l’époque. Ne le négligeons pas.

    Il poursuivit : - Je me trompe peut-être, l’enquête le dira, mais, c’est pour moi la piste la plus plausible.

    Il réfléchit quelques instants : - Madame la vicomtesse, si vous êtes sûre des hommes que vous posterez au jardin des plantes, alors oui, cette opération aura lieu.

    Il dit ensuite : - Mais… une question qui n’a pas été soulevée : comment lui donnez une nouvelle identité si nous ne savons pas qui il est actuellement ? L’argent c’est facile à donner… mais l’identité ? Cela dépend de moi aussi… et il faudrait connaître son identité d’origine, savoir s’il n’avait pas remplit une déclaration d’état civil, ou à défaut, savoir où il a été baptisé (s’il est épicurien), pour détruire son acte de baptême et en faire faire un nouveau que nous aurons falsifié… écritures de prêtres aisées à contrefaire.

_________________
Revenir en haut
MSN
Azelma
Parti Bonapartiste

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2016
Messages: 3 278
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

MessagePosté le: 22/07/2017, 13:53    Sujet du message: [RP] Cellule de crise Répondre en citant


Le Garde des Sceaux et son Secrétaire d’Etat ne partagent pas le même avis, il s’engage une forme de joute verbale entre ces messieurs qu’Azelma trouve déplacé à cet instant, bien que chacun doive pouvoir s’exprimer elle n’est pas certaine que cela avance l’affaire. Mais elle ne s’imagine pas intervenir aussi écoute-t-elle l’échange en silence.

Heureusement Sa Majesté intervient en s’exprimant clairement, apportant une information que la brune note dans un coin de sa tête, car il ne faut écarter aucune éventualité. Le duc de Penthièvre est un ennemi du Roi, elle en a déjà entendu parler mais c’est toujours différent lorsque les propos sont énoncés par la personne concernée.

Azelma incline la tête alors qu’il lui autorise l’intervention de ses hommes,  car elle sait pouvoir avoir confiance en eux et trouve essentiel qu’on appréhende la personne rapidement.

Mais tout cela lève d’autres questionnements de la part du souverain, des questions logiques qui sont pour l’heure sans réponse, aussi après avoir réfléchit prestement :

Votre Majesté, ne vous souciez nous n'occultons, ni n'écartons aucune piste pas plus celle concernant votre cousin que les autres.

J’ai toute confiance aux hommes que j’enverrai dans cette mission et vous remercie de m’autoriser à lancer l’opération.

Puis une courte pause avant de poursuivre :

J’entends parfaitement vos questionnements Votre Majesté, nous ne pourrons y répondre que lorsque nous aurons cette personne dans nos locaux. Car à cet instant précis, je n’ai guère plus d’informations que celles que je vous ai transmises... Et si par chance cela se passe différemment et que mes hommes parviennent à appréhender le suspect rapidement. Nous pourrons à ce moment décider de ce que vous pourrez ou non accorder à cette personne...

Un coure pause avant de conclure :

Je ne manquerai pas de vous informer de l’évolution de l’enquête.

Elle n’ajoute pas qu’au regard des fautes d’orthographes, la personne ne doit être ni éduquée, ni très rusée... Cela n’est qu’un sentiment personnel mais tant que rien n’est sûr, elle préfère ne pas en faire mention.

Puis elle se tait, attendant de voir si tout le monde est ou non satisfait de cela, si les décisions sont fermes ou s’il y a encore à converser. Sa Majesté décidera s’ils en ont terminé ou non pour cette entrevue... Ce genre de réunion est essentielle pour elle, car ils lui ouvrent l’esprit et lui permettent de mettre le doigt sur certains détails auxquels elle n’a pas songé... Plusieurs cerveaux autour d’une table ne peut être que bénéfique pour réfléchir à ce genre d’affaire.

Consciente également que toutes les décisions ne peuvent être prises que par le souverain dans de telles circonstances, c’est bien la raison de leur présence ici.
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:32    Sujet du message: [RP] Cellule de crise

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Monarchies - Forum Index du Forum -> + Royaume de France + -> . Palais des Tuileries . Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template