Monarchies - Forum Index du Forum

Monarchies - Forum
Forum officiel du jeu de rôle éponyme
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] Les cuisines
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Monarchies - Forum Index du Forum -> + Résidences de la Noblesse Française + -> Résidence de Azelma d'Argenson
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Judith
P.N.J.

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2017
Messages: 21
Localisation: Saint Rémy
Féminin

MessagePosté le: 15/07/2017, 20:22    Sujet du message: [RP] Les cuisines Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?

Assise à la table de la cuisine, Judith Barthas ayant terminé son ouvrage, écossait des haricots verts. La jeune fille a seize ans bientôt, elle avait un peu triché sur sa date de naissance pour avoir la place de lingère et lavandière dans cet endroit.

Le régisseur, Monsieur Lepidi, n’était pas dupe mais il avait désiré laisser sa chance à la petite demoiselle. La Vicomtesse fraîchement nommée si l’on peut dire ainsi avait demandé à ce qu’il privilégie les habitants de Saint Rémy pour les emplois à pouvoir sur le domaine.

Il avait trouvé la jeune enfant vive et amusante, Monsieur Lepidi était tombé sous le charme lorsque celle-ci lui avait indiqué avoir toujours rêvé de pénétrer dans l’enceinte du domaine et qu’elle passait régulièrement devant lorsqu’elle accompagnait son père sur les marchés voisins.

Judith se refusait de travailler au champ comme ses parents, elle rêvait d’une vie différente de ces derniers et déjà vivre ici depuis la veille lui changeait totalement la vie.

Sa chambre bien qu’une des plus petites de la demeure, selon les dires du régisseur, était aussi grande que la pièce de vie de chez ses parents qui vivaient dans une petite ferme à mi-chemin entre ici et le village. Son père bien que bourru et pleins de principes avait accepté car il pensait pouvoir garder un œil sur sa fille vu la proximité des lieux.

Le père Barthas avait mis de côté, pour l’heure, le projet de marier sa fille avec le fils d’un maraicher du village d’à côté, mais il se réservait le droit de venir la chercher si elle ne faisait pas l’affaire au château. Il était aussi fier qu’elle désire mener sa vie autrement, mais cela, jamais il ne l’avouerait.

Donc, notre Judith écossait ses haricots en reluquant la cuisine de tous les côtés, la cuisinière d’un certain âge la regardait du coin de l’œil et ne put s’empêcher de lui parler :

Alors, la p’tiote, pourquoi tu la regardes ainsi la cuisine, elle ne te plait pas ?

Judith adressa un large sourire à la cuisinière avant de lui répondre :

Cette cuisine est plus grande que la ferme de mes parents... Je vous remercie de me laisser venir vous aider quand j’en ai terminé avec le linge.

Ce que tu fais, je n’ai pas à la faire alors ça nous rend service à toutes les deux.

Satisfaite de la réponse, Judith n’ajouta rien laissant ses doigts agiles se charger de sa tâche, la cuisinière était gentille et bavarde, aussi lui narrât-elle sa vie en long en large et en travers.

Hum... Et vous la connaissez la Vicomtesse ?

Jamais vue! Mais M’sieur Lepidi qui correspond avec elle m’a rapporté qu’elle vivait à Paris avec son époux.

Le Vicomte ?

Non l’est pas Vicomte le monsieur, c’est à elle qu’appartient le château, lui  l’est pas noble je crois.

Mais comme elle ne comprenait pas grand-chose à tout ça, elle fit danser ses bras au-dessus de sa tête pour éluder toutes questions concernant le couple.

S’ils vivent à Paris, ils vont pas venir souvent !

Je pense pas , faut plusieurs jours pour faire le voyage donc on risque pas de les voir débarquer demain.

Judith haussa les épaules :

Dommage j’aurai bien voulu les voir...

Bha si tu fais l’affaire et que Monsieur Lepidi te garde, tu auras peut-être l’occasion de les rencontrer un jour... Mais pour ça, il te faut travailler et essayer de devenir indispensable à la vie de la demeure.. Autrement Adiou !

A cette remarque, Judith grimaça, il était vrai que pour l’instant le régisseur lui avait demandé de faire ses preuves, sa place n’était pas encore totalement assurée. Aussi c’était en silence en imaginant un couple d’Argenson vieux et riches qu’elle poursuivait son travail.

Arrivée la veille, elle n’avait pas encore parcouru toutes les pièces du château, ni les hectares entourant celui-ci . Ce jour,  le régisseur l’avait fait travailler uniquement dans la pièce de linge et au lavoir. Il lui avait promis de lui faire découvrir le reste de la demeure dans les jours à venir lorsqu’elle aurait moins de travail. Si la curiosité la démangeait, elle ne voulait pas risquer de se faire pincer et virer avec perte et fracas, donc elle n’avait pas pris le risque.

Plus d’haricots à écosser, la jeune fille apporta le plat à la cuisinière qui la remercia et lui demanda de l’aider à sortir les marmites nécessaires pour le repas du soir des gens de maison. Gens de maison qu’elle ne connaissait pas encore non plus, à part le régisseur et la cuisinière pour le moment elle ne connaissait personne.

Alors qu’elle allait justement poser des questions sur les autres employés, elle entendit la voix de monsieur Lepidi qui l’appelait, aussi laissa-t-elle la cuisinière et sortit rapidement de la cuisine pour aller le rejoindre.
Revenir en haut
Judith
P.N.J.

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2017
Messages: 21
Localisation: Saint Rémy
Féminin

MessagePosté le: 22/07/2017, 23:31    Sujet du message: [RP] Les cuisines Répondre en citant


Le premier repas au domaine lui avait permis de rencontrer les autres habitants du domaine :

- Esprit Esposito, un quadragénaire drôle et taquin, était le jardinier en chef, il faisait souvent appel à des gars du coin pour l’aider à la serre et dans les jardins du domaine. Il fallait dire qu’il y avait beaucoup à entretenir.

- Joseph Jullien ,un trentenaire assez austère mais il avait un cœur d’or et aidait facilement les autres au besoin. Il faisait également appel à des gars du village pour divers travaux comme entretenir la toiture ou la clôture.

- Marthe Garcin, une trentenaire proche de la quarantaine, peu bavarde et peu souriante, mais elle faisait son travail sans faire d’histoire et parfaitement.

- Le couple Saïx Cassandre et Honoré, les gardiens du domaine, la cinquantaine bien sonnée, sympathiques tous les deux, ils aidaient aux différentes tâches du domaine, d’autant qu’ils avaient pour l’heure peu de visiteurs.

Avec la rassurante Diane Martin, la cuisinière et Monsieur Lepidi secret, sévère mais juste, en fin de compte Judith était l’employée la plus jeune sur place à temps plein.

Si ce constat l’attrista le premier soir, au fil des jours de la semaine, elle y trouva son compte. Déjà parce qu’ils se montraient tous prévenants avec elle, à part Marthe qui ne l’était avec personne, mais aussi parce qu’il y avait tous les jours du passage de journaliers et dans ces derniers il lui arrivait de retrouver des amies et amis du village, ce qui égayait ses journées.

Les jours passaient sereinement, Judith avait pu visiter l’ensemble de la bâtisse, elle badait pratiquement à chaque pièce qu’elle découvrait. La jeune fille n’avait jamais vu une bâtisse où il y avait autant de pièces, plusieurs chambres superbes munies d’une pièce d’eau particulière, elle n’avait pas compté mais il y en avait au moins dix.  Sans dénombrer les chambres qu’occupaient les employés dans les combles du château... Il y avait des salons, une bibliothèque, une grande salle de réception où on aurait pu mettre trois fois la maison de ses parents, les lieux, pour elle, étaient justes grandioses.

Elle avait pu également faire le tour du domaine aux côtés d’Esprit, il lui avait découvrir les coins et recoins des extérieurs. Esprit l’avait même fait entrer dans la serre, elle lui avait demandé l’autorisation de pouvoir y venir parfois, l’homme avait accepté sous quelques conditions qu’elle accepta sans ciller. Ils avaient fait le tour des bassins, longeaient le canal, traversaient les vergers. Jamais elle n’avait imaginé le domaine si beau alors qu’elle passait devant régulièrement avec son père.

Aussi, Judith aimait vraiment vivre là, tout comme elle appréciait le travail bien que difficile. La jeune fille tentait au mieux de ne pas décevoir Monsieur Lepidi afin qu’il la garde au service du domaine.

Une semaine déjà qu’elle travaillait pour Monsieur Lepidi, ou plutôt pour la propriétaire qu’elle ne connaissait pas. Huit jours qu’elle faisait tout ce qui était en son pouvoir pour faire bonne figure et assurer sa place.

Ce soir-là, comme tous les soirs à 19h30, elle se rendit à la cuisine pour aider  Diane en mettant la table. Cette dernière l’informa que même les Saïx seraient du dîner, c’était assez rare puisqu’ils avaient leur propre maison à l’entrée du domaine, mais c’était signe également qu’il y aurait probablement des informations à prendre lors de cette soirée.

Tout le monde arriva, ils passèrent à table, ils commencèrent à manger quand Secret leur annonça certaines décisions prises par la Vicomtesse.

C’était ainsi qu’ils apprirent qu’ils allaient devoir agrandir les écuries déjà présentes pour accueillir différentes races d’équidés. Pour l’instant, elles n’étaient pas réellement utilisées, mise à part pour les trois chevaux présents qui servaient aussi bien aux travaux du domaine qu’aux déplacements.

Si chacun était surpris, Judith qui adorait les chevaux arbora un franc sourire enchanté... Qu’elle dissimula aussi sec lorsqu’elle sentit le regard noir de Marthe sur elle, quelle empêcheuse de tourner en rond celle-là. C’était la seule avec qui elle avait du mal à lier amitié, mais c’était aussi celle qui semblait le plus plaire au régisseur, alors elle faisait très attention à ses regards ou remarques.

Monsieur Lepidi reprit en entama le dessert :

Nous allons donc devoir embaucher au moins un palefrenier, j’irai déposer des affiches en ce sens dans les villages alentours. A moins que vous ayez des noms à me proposer ?

Hum ! Il me faudrait un garçon de ferme aussi pour quelques semaines, j’ai plus assez de temps pour tout faire en une journée. ajouta Esprit.

Secret hocha de la tête à l’affirmative avant que Diane prit la parole :

J’ai bien un cousin qui s’y connaît en chevaux, je peux y envoyer un mot si vous voulez. Sinon j’aimerai bien quelqu’un pour m’aider en cuisine, parce que je ne compte pas travailler encore de longues années.. .

Judith écoutait en silence en dégustant son dessert, ils passèrent à un nouveau sujet, la vigne et les vergers mais elle suivait distraitement ces dernières. Elle se mit à rêver des chevaux... Aussi quand le dîner fut terminé et que chacun quittait la table, elle était encore perdue dans ses pensées.

T’es ben rêveuse la p’tiote! Aide-moi donc à débarrasser.

Judith revint sur terre et ne put retenir un rire en découvrant qu’elles étaient seules dans la cuisine. Elle conversa avec Diane au sujet de son cousin et des chevaux tout en l’aidant à débarrasser et à essuyer la vaisselle. La cuisinière s’amusa des dires de la jeune fille et lorsqu’elles eurent terminé de ranger la cuisine, elle fixa la petite.

En attendant, tu devrais aller te reposer. Secret m’a dit que demain tu devais broder les draps aux initiales  des d’Argenson.

Oui, enfin je vais commencer mais je n’aurai pas fini dans la journée...

Diane éclata de rire avant de reprendre :

Non c’est certain, mais tu dois avoir les yeux en face des trous pour la broderie, tu me montreras ce que ça donne ? Voir si t’es douée pour ça.

Oui... Demain matin, je ferai un modèle vous pourrez me donner votre avis.

Diane la regarda en souriant

Toi, tu me manqueras quand je partirai...

Pourquoi vous comptez partir ?

Bé, j’suis plus de première jeunesse. J’ai travaillé toute ma vie, j’aspire à un peu de repos.

Oh ! Oui je comprends, vous me manquerez aussi, mais c’est pas pour demain hein ?

Le temps de trouver quelqu’un et de le former... Cela peut aller vite ou pas .

Je ne suis pas pressée de vous voir partir.

T’es pas pressée non plus d’aller te coucher ! Allez file vite!

Judith partit à rire avant de quitter la cuisine pour regagner sa chambre... Oui la vie ici lui était douce et agréable, elle espérait que cela soit longtemps le cas.
Revenir en haut
Judith
P.N.J.

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2017
Messages: 21
Localisation: Saint Rémy
Féminin

MessagePosté le: 30/07/2017, 15:20    Sujet du message: [RP] Les cuisines Répondre en citant

~ ~ ~ Honoré Saïx ~ ~ ~

Ils entrèrent dans la  cuisine, Diane était occupée à préparer le repas du midi. Elle se retourna vers eux et leur sourit, la vieille femme était gaie en cette belle journée et prenait toujours plaisir à cuisiner pour les employés de l'endroit.

Honoré indiqua une chaise au jeune homme de la main et s'adressant à la cuisinière:

Je te présente Marius, il cherche un emploi. Il vient de loin, tu peux lui donner à boire ?

Bonjour Marius, je suis Diane! Je vais te servir un verre d'eau.

Honoré sourit largement avant de préciser: Bon je vais chercher Secret pour qu'il puisse parler avec ce jeune homme.

Sans en dire plus, il quitta la pièce les laissant seuls en tête à tête.



~ ~ ~ Diane Martin ~ ~ ~

Elle lui servit un grand verre d'eau fraîche qu'elle déposa sur la longue table de la cuisine en le regardant en souriant:

Si tu es travailleur, Secret te trouvera bien quelque chose à faire. Qu'est ce que tu aimes faire?

Diane le trouvait plutôt mignon avec ses cheveux en bataille à la couleur de la noisette, il avait l'air souriant ce gamin et pas craintif. La vieille femme prenait toujours plaisir à parler avec les jeunes gens, aussi elle n'allait pas se gêner d'autant que Secret devait être occupé et qu'il n'allait probablement pas arriver dans la minute alors autant bavarder tranquillement.

Elle retourna à ses activités en retournant la tête vers lui pour l'écouter lui répondre. Il ne devait pas être de Saint Rémy, elle ne l'avait jamais vu aussi était-elle curieuse d'en savoir plus sur ce jeune homme.

  
  
  
  
Revenir en haut
Marius Rignac
P.N.J.

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2017
Messages: 11
Masculin

MessagePosté le: 30/07/2017, 15:47    Sujet du message: [RP] Les cuisines Répondre en citant

L'homme avait vraiment l'air sympathique. La bourde qu'il avait commise, et dieu savait qu'à tant causer, il en commettait souvent, n'avait pas été retenue contre lui. Il le fit entrer dans le domaine et le mena aux cuisines ou il lui fit servir un verre d'eau qui, il fallait bien l'avouer, était le bienvenu. Il salua la dame présente, puis on le laissa seul avec elle. Il prit place, but une longue gorgée d'eau, puis regarda la femme qui, s'il avait bien compris, travaillait donc aux cuisines..

J'sais faire plein d'choses m'dame. Mon père, c'est souvent qu'il me donnait des travaux à faire, et 'vec lui, faut pas barguigner j'vous assure !! Si ça traînasse, l'ceinturon l'est pas loin et les fesses elles cuisent !!



Il rigola, comme si cela n'était pour lui qu'un jeu..

Quand j'étais dans ma région, j'chassai, oiseaux, lapins, et même les vipères !! L'plus délicat, c'est d'coincer leur tête 'vec un bâton en forme de fourche, pour pas qu'elles mordent, comprenez ? Sinon, ben couic.. Vous vous r'levez pas hein.. J'sais bricoler, fabriquer des trucs.. Des meubles, j'ai d'ja fait, y avait l'Fernand qui vivait à Carennac qui m'a appris à travailler l'bois.. Et l'pauv' chêne du Lot, l'est pas facile à travailler, j'vous l'dis !!

Il finit son verre d'eau..

J'sais travailler aux champs.. Semer, labourer, fâner, j'ai d'ja fait aussi.. Même quand l'soleil y vous cuit comme un bout d'lard. Pis ma mère elle m'a appris à cuisiner ! M'a montré plein d'trucs, et ça, j'adore !! Quand on part de rien pour arriver à un plat qui sent bon et qui vous régale l'ventre, c't' un vrai plaisir !

Il regarda autour de lui.. La cuisine lui paraissait immense, plus grande que leur maison en entier la ou il vivait. Les ustensiles qui brillaient accrochées à leur supports l'impressionnèrent beaucoup..

Credieu !! vous savez vous servir de tout ça ?? Ma mère, l'a pas l'quart de tout ça !! Vous d'vez être une sacrée cuisinière aussi vous !!

Il sourit à la femme, puis d'un coup fronça les yeux..

Dites... C'est qui secret ?? C'tun drôle de nom.. Il a été espion ou un truc comme ça ??
Revenir en haut
Judith
P.N.J.

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2017
Messages: 21
Localisation: Saint Rémy
Féminin

MessagePosté le: 30/07/2017, 16:11    Sujet du message: [RP] Les cuisines Répondre en citant

~ ~ ~ Diane Martin ~ ~ ~


Tout en cuisinant, elle écoutait le jeune homme s’exprimer avec une pointe d’amusement qu’elle ne montrait pas lorsqu’elle posait son regard sur lui.
Les coups distribués ne l’étonnèrent pas c’était presque une religion chez les familles à l’époque... C’ était d’ailleurs une des raison pour laquelle elle n’avait jamais eu d’enfant et pour être sûre de ne pas en avoir, elle ne s’était jamais amouraché d’un homme. Des fois, elle le regrettait car la présence de Judith lui était agréable et elle se disait que lorsqu’elle quitterait le domaine, elle s’ennuierait de la jeunesse mais c’était ainsi, son choix de vie, elle se devait de l’assumer.

Mais pour le moment, elle écoutait Marius en souriant sincèrement.
Elle apprit ainsi qu’il n’était pas du coin, quoi que son accent sans cigale lui avait déjà percevoir. Fronçant les sourcils, grimaçant lorsqu’il fit mention des vipères, elle se signa, oui elle aimait pas tout ce qui rampait et les serpents encore moins. Pourtant il y en avait pas mal dans la région, une fois elle était partie la robe relevée lorsqu’elle en avait aperçu un occupée à se dorer la pilule sur un rocher près de la vigne. Beurk !

Quand il fit mention du plaisir de manger et cuisiner, elle le fixa un instant, étonnant pour un garçon mais c’était une bonne chose. Elle écoutait la suite pensivement avant de mettre sa préparation à mijoter et venir prendre place sur une chaise face à lui.

Dis donc, t’es pas avare en paroles toi !

Diane plaça ses mains sur la table et le dévisagea un long moment en silence. A ses questions sur Secret, Diane fut prise d’un rire avant d’essuyer ses yeux avec un linge propre et de lui répondre :

Secret c’est son prénom, comme toi c’est Marius et moi Diane ! C’est le régisseur du domaine, il s’occupe des embauches des saisonniers. Sinon je ne sais pas si je suis une sacrée cuisinière mais personne ne se plaint ici de mes plats.

Elle le dévisageait avant de lui dire :

Je ne sais pas ce que tu veux faire, mais tu vois à mon âge, j’aspire à du repos et je cherche une personne pour m’aider ici à qui j’apprendrai certaines choses avant de lui laisser ma place.

Elle marqua une pause en hochant la tête de droite à gauche :

Maintenant je sais aussi qu’on cherche un palefrenier et pour quelques semaines des gens pour aider le jardinier.

D’un geste de la main elle montrait les ustensiles en lui disant d’un air amusé :

J’utilise tout, pas tout le temps mais chaque instrument a une utilité spécifique.

Ses yeux ridés se posèrent sur le jeune homme, elle se disait à cet instant qu’il préférerait sûrement faire autre chose que d’apprendre à cuisiner à ses côtés. Pourtant sa présence à ses côtés ne lui déplairait pas.
 
 
 
Revenir en haut
Marius Rignac
P.N.J.

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2017
Messages: 11
Masculin

MessagePosté le: 30/07/2017, 16:47    Sujet du message: [RP] Les cuisines Répondre en citant

Un peu facétieux le Marius, il faisait marrer la vieille Diane.. Ca lui faisait plaisir, il aimait bien faire marrer son monde.. Il était comme ça.. Insouciant, pour lui, rien n'avait vraiment une importance capitale, il prenait tout avec légèreté.. Pour autant, cela ne l'empêchait pas d'être sérieux dans son travail.. 
Une nouvelle fois, il laissa son regard se promener sur les murs de la pièce.. Puis, il huma le parfum de ce qui était en train de mijoter..


Ca sent rud'ment bon c'que vous faites cuire !! Y'a des carottes, du thym et des oignons! pour sur !! ca trompe pas !! Par contre, j'reconnais pas la viande.. 


Il huma encore un moment puis sourit..


Bah, moi j'ferai c'que M'sieur secret y m'demandra d'faire hein.. j'vous ai dit, j'm'adapte. Y a qu'le linge que j'touche pas, pac'que ça, c'est plutôt un boulot d'bonne f.... 


Il s'arrêta pile..Avant de lancer une phrase qui pourrait être mal interprétée. 


C't'un boulot ou... 'fin... Faut ét' connaisseur quoi.. L'linge, c'est pas n'importe quoi, faut savoir faire ...


Il gratta sa tignasse, un peu embarrassé.


J'vous avoue que d'travailler ici 'vec vous, ca m'déplairait pas. Suis sur que vous connaissez des trucs pas possible ! j'srais fier après d'montrer ça à ma mère !! Mais l'régisseur, y voudra pt'êt pas d'un gars aux cuisines. Les gars, ca bosse aux travaux plus durs en général.. Enfin, plus physiques que j'veux dire.. 


Il sourit candidement à la vieille femme, puis demanda .


J'peux ravoir un verre d'eau s'il vous plaît ? j'ai la gorge comme pleine d'poussière ! 
Revenir en haut
Judith
P.N.J.

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2017
Messages: 21
Localisation: Saint Rémy
Féminin

MessagePosté le: 30/07/2017, 17:20    Sujet du message: [RP] Les cuisines Répondre en citant


~ ~ ~ Diane Martin ~ ~ ~


 

Diane haussa un sourcil à sa remarque sur les légumes mis en cuisson, ce gamin avait l’odorat, il semblait s’y connaître réellement en cuisine. Plus elle le regardait plus elle l’imaginait occupé aux fourneaux de sa cuisine, mais elle voulait savoir ce que lui voulait aussi.

Oh c’est du mouton ! C’est assez simple à cuisiner mais c’est une viande assez chère.

Quand elle l’entendit s’arrêter avant de dire que le linge était un boulot de femme, elle faillit rire encore. Puis d’une certaine manière elle le rassura :

Y a notre Judith pour se charger du linge, ça tombe bien.

Puis elle l’écoutait encore en souriant quand il signifia que le régisseur voudrait plutôt de lui dans un métier plus masculin... Mais elle nota également qu’il semblait être attiré par les cuisines malgré tout.

Diane se leva pour lui resservir un verre et quand elle lui rapporta, en le déposant sur la table elle ajouta en haussant les épaules :

A Paris y a des hommes qui cuisinent, ils sont même réputés à ce qu’on dit... Alors...

Elle n’eut pas le temps de terminer sa phrase qu’un homme fit son apparition dans la pièce.

 

 

~ ~ ~ Secret Lepidi ~ ~ ~


 

Secret s’approcha du jeune homme et lui tendit la main :

Bonjour je suis Monsieur Lepidi, Monsieur Saïx notre gardien m’a dit que tu cherchais un emploi.

Monsieur Lepidi détailla le jeune homme du regard, il semblait assez fort pour n’importe quels travaux, mais il vit aussi le regard appuyé de Diane sur lui, aussi il lui demanda :

Tu as quelque chose à me dire Diane ? Cela ne te dérange pas si on reste dans ta cuisine pour parler, mon bureau est en désordre.

Il sourit à Diane guettant le moment où elle prendrait la parole l’autorisant à rester ici.

Il a l’air doué pour la cuisine, il aime ça... Oui vous pouvez rester, il n’y a pas de problème.

Diane était ravie ainsi elle entendrait ce qu’ils se diraient tout en se remettant au travail, l’heure du repas approchait, il ne lui fallait pas traîner.

Secret revint au jeune homme :

C’est vrai ? La cuisine t’attire ? Tu sais nous cherchons une sorte d’apprenti pour soulager Diane et lui permettre de partir se reposer quand elle le voudra et qu’on aura quelqu’un pour la remplacer.

L’homme prend place sur la chaise qu’occupait peu avant Diane sans laisser le temps à Marius de prendre la parole.

Par contre, avant de t’écouter je vais te donner certaines informations. Si je décide de te donner une chance au domaine, au départ tu seras à l’essai. Tu seras logé, nourri, blanchi et recevra au départ un petit salaire. Si tu fais affaire, le salaire augmentera... Maintenant Diane dit que tu aimes cuisiner mais toi, tu m’en dis quoi ? Présente toi à moi.

Il posa ses coudes sur la table, une main sur son menton où on pouvait voir une barbe de plusieurs jours. Secret pouvait paraître sévère, mais il avait des ordres stricts de la vicomtesse, elle lui avait demandé d’embaucher en priorité les habitants de Saint Rémy et des bourgs alentours surtout privilégier les personnes ayant réellement besoin d’argent. C’était le cas de nombreuses personnes, mais il ne prenait pas de risque et embauchait que des gens qu’il trouvait motivé ou éveillé son attention.

Au domaine la vie était belle, il ne voulait que des méritants... Aussi Secret prêta l’oreille en silence, ils avaient une petite demi heure à peine avant l’heure du déjeuner.
Revenir en haut
Marius Rignac
P.N.J.

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2017
Messages: 11
Masculin

MessagePosté le: 31/07/2017, 11:42    Sujet du message: [RP] Les cuisines Répondre en citant

Alors que la discussion était bien entamée, un homme entra et il fut vite avéré qu'il s'agissait du fameux Secret dont on lui parlait depuis tout à l'heure. Celui-ci se présenta, et quasi instantanément, la vieille Diane lui fit savoir que le jeune garçon appréciait le travail en cuisine, ce dont sans rien dire il lui fut reconnaissant. 
Puis, le nouveau venu s'assit et s'adressa à Marius.. Ce qu'il lui dit le rassura.. Il y aurait bel et bien du travail au château pour lui, pour peu qu'il soit sérieux. C'était à son tour de s'expliquer, il se lança donc.


J'vais tout vous dire m'sieur, j'ai pas d'sec..... Enfin, j'ai rien à cacher.. 


Après avoir évité de peu un jeu de mot douteux qu'il n'aurait pas fait exprès de lancer, il reprit..


J'mappelle Marius M'sieur. Marius Rignac, j'viens d'Maillane. J'y vis 'vec mes parents. J'suis originaire d'Saint-Céré, dans l'Lot. J'sais faire un tas d'choses.. Réparer, bricoler, travailler aux champs, chasser.. J'suis imbattable pour attraper les garennes ! 


Il sourit, regardant l'homme dans les yeux. 


J'suis dur à la tâche m'sieur.. J'peux commencer l'matin et finir tard l'soir, pour autant, j's'rai l'vé aux aurores le lend'main.  


Il regarda Diane, puis reprit.


C'est vrai qu'j'aime cuisiner. Ma mère, c'est une bonne cuisinière ! Elle vous prépare un plat délicieux 'vec trois fois rien.. Elle m'a appris un tas d'choses! Cuisiner, c'est un truc que j'voudrais bien en faire mon travail.. 


Nouveau regard à Secret.


Mais j'irai ou vous m'direz m'sieur. C'est déjà bien si vous m'donnez du travail. J'frai c'que vous m'direz. J'vous assure que vous s'rez pas déçu ! 
Revenir en haut
Judith
P.N.J.

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2017
Messages: 21
Localisation: Saint Rémy
Féminin

MessagePosté le: 31/07/2017, 12:27    Sujet du message: [RP] Les cuisines Répondre en citant

~ ~ ~ Secret Lepidi ~ ~ ~ 

Secret écouta avec attention les propos du jeune homme tout en entendant les déplacements de Diane qui semblait légèrement excitée, ceci amusa le régisseur qui ne le fit pas remarquer, restant impassible.

Marius Rignac se présenta, sans chichi, sans encombre, signifiant sa réelle envie de travailler, il comprit dans les non-dits que la famille avait besoin d’argent. Soit il n’était pas de Saint Rémy mais d’un village voisin, la Vicomtesse ne verrait sûrement pas d’inconvénient à cette embauche.

C’était bien ce qu’elle désirait après tout qu’on vienne en aide aux méritants et ce gamin semblait le mériter ou du moins l’envie de lui donner sa chance.

Lepidi n’avait pas souri une fois même aux propos sur les lièvres bien que ça l’ait amusé. Non, il était resté de marbre !

Secret prit un court instant de réflexion avant de lui dire :

Ecoute Marisu Rignac, je te propose une chose. Il fronça les sourcils avant de poursuivre. Tu aimes cuisiner, Diane cherche une aide. Donc tu vas commencer aux cuisines, si tu ne fais pas l’affaire ou si tu désires faire autre chose alors je te trouverai un autre poste au sein du domaine. C’est-à-dire que là, si tu es d’accord je te laisse un mois aux cuisines et on en reparle à l’issu de cet essai.

Si tu fais l’affaire avec Diane et que tu le veux, tu y resteras, autrement tu seras à l’essai un mois supplémentaire sur un autre poste. Est-ce que ma proposition te semble raisonnable ?

Diane sautillait presque dans le coin de la cuisine, mais Lepidi garda toute son attention sur le jeune homme attendant sa réponse, il trouvait son offre juste mais avait besoin de l’avis de Marius pour conclure l’affaire. Le gamin lui semblait courageux alors oui il lui laissait le choix, c'était assez rare venant de lui surtout lors d'une embauche mais le jeu en valait la chandelle.
Revenir en haut
Marius Rignac
P.N.J.

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2017
Messages: 11
Masculin

MessagePosté le: 31/07/2017, 13:07    Sujet du message: [RP] Les cuisines Répondre en citant

L'homme lui laissait sa chance.. Pour le coup, Marius lui aurait sauté au cou, pour marquer le coup, mais cela aurait pu avoir un coût. Donc il s'abstint, et resta sagement à sa place. Il regarda Diane, qui avait l'air ravie de la décision prise.. L'idée de travailler aux côtés de cette femme, d'apprendre tous les secrets qu'elle pourrait lui enseigner, l'enchantait plus que tout.
Il s'imaginait déjà, concoctant des recettes, expérimentant des mélanges, créant ses propres plats. Si il ne s'était pas retenu, il aurait de suite sauté derrière les fourneaux pour commencer.. Mais cela, ça n'était pas à lui de le décider. 
Il sourit à Diane, puis se tourna vers Secret.


M'sieur Lépidi, j'vous remercie pour vot' confiance. J'vais faire l'essai qu'vous m'proposez ! Et j'vous assure qu'après, vous voudrez plus personne d'aut' qu'moi !! Parole de Marius ! 


Restait une question a éclaircir..


J'vais commencer quand m'sieur ? Pac'que vous m'avez dit que j's'rai logé, et si j'dois rester ici, faut quand même que j'prévienne mes parents.. Si ils m'voient pas r'venir, 'vont s'faire du mourron..


Il imaginait déjà la joie de ses parents en apprenant qu'il était embauché chez la vicomtesse. Et sa mère serait certainement fière de lui.. Il s'imaginait déjà revenir à la maison, un jour de repos, et montrer à celle-ci l'étendue de ses connaissances.. Un jour, il le savait, il serait un grand cuisinier. 


J'dois r'tourner les prév'nir ou c'est quelqu'un qui va s'en occuper ?? 


Ben oui.. Il ne voulait pas non plus que ses parents s'imaginent qu'il lui soit arrivé quelque chose.
Revenir en haut
Judith
P.N.J.

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2017
Messages: 21
Localisation: Saint Rémy
Féminin

MessagePosté le: 31/07/2017, 13:26    Sujet du message: [RP] Les cuisines Répondre en citant

~ ~ ~ Secret Lepidi ~ ~ ~
 

Secret vit la joie sur le visage du jeune homme, il n'aimait pas licencier ou jeter les gens à la rue, ça lui arrivait parfois pourtant. Mais embaucher et percevoir chez l'autre cette joie alors là il adorait ça. Mais là encore plus car ce n'était pas pour un poste saisonnier mais bien pour un travail à long terme tout comme celui qu'il avait offert à Judith Barthas il n'y avait pas si longtemps que ça.

Le jeune Rignac semblait se réjouir de la proposition faite mais il restait une ombre au tableau.
Ombre bien légitime, c'était à cet instant que Lepidi lui offrit un sourire avant de lui dire:

Écoute c'est toi qui vois, Joseph doit se rendre justement dans ton village pour chercher du matériel pour la toiture cet après midi, le hasard fait bien les choses non?

Second sourire à marquer d'une pierre blanche avant qu'il ne poursuive:

Ou tu l'accompagnes et ainsi tu l'aideras à charger le matériel ou tu lui laisses un mot pour tes parents. Tu as peut-être des affaires à récupérer non? Tu ne vas pas dormir habillé comme ça ou tu avais prévu un sac avec tout le nécessaire?

Il marque une pause avant d'ajouter:

Joseph part après le repas du midi, tu manges avec nous comme ça tu feras connaissance avec tout le monde et ensuite tu vois avec lui comment tu veux faire. En attendant tu commences officiellement demain mais tu as le droit d'aider Diane ce soir si tu veux.

Monsieur Lepidi tendit sa main vers le jeune homme pour conclure le marché même s'il fera un papier d'embauche en bon et due forme. Ici la parole avait  autant de valeur qu'un morceau de papier, ils restaient des gens de la terre.

Revenir en haut
Marius Rignac
P.N.J.

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2017
Messages: 11
Masculin

MessagePosté le: 31/07/2017, 14:46    Sujet du message: [RP] Les cuisines Répondre en citant

Ben non, il avait pas prévu de prendre ses affaires.. Lorsqu'il s'était présenté,il ne pensait pas trouver un emploi aussi vite, et surtout, il ne pensait pas qu'il serait logé.. Mais écoutant Secret, il sut qu'il avait la matière à prouver ce qu'il valait.


J'vais aller 'vec M'sieur Joseph !! J'peux lui donner un coup d'main pour charger l'matériel, ça s'ra mieux que d'le faire tout seul !! Puis j'préviendrai mes parents moi même comme ça !! J'mettrai pas longtemps à rassembler mes affaires, vu que d'toute façon, ben j'ai pas grand chose hein ! 


Cette réflexion le fit rire, comme si n'avoir que peu lui était un fait naturel.


D'toute façon, on s'ra rev'nus à temps !! 


Il se tourna vers Diane et lui sourit.


Pis si M'dame Diane elle veut bien, ben j'lui donnerai un coup d'main pour le r'pas d'ce soir !! Enfin, si elle veut bien !! J'demande que ça moi..


De nouveau, il regarda Secret, et il saisit sa grande pogne et la serra comme le font les hommes.. Dans ce pays, cette poignée de main valait contrat.. L'accord était scellé.. A compter de ce jour, Marius Rignac, 17 ans, entrait officiellement au service de la Vicomtesse de Saint Remy... Pensant à cela, une question lui vint..


Et M'dame la Vicomtesse ?? Elle est la ?? Si j'dois la croiser, que j'sache la reconnaître !! Faudrait pas que j'lui manque de respect en la saluant comme j'ferai d'un simple quidam..


Il imaginait la scène ou il se faisait mettre dehors par la propriétaire pour l'avoir saluée de façon légère.. Non, c'était hors de question.. Il y était, il y resterait.. 
Revenir en haut
Judith
P.N.J.

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2017
Messages: 21
Localisation: Saint Rémy
Féminin

MessagePosté le: 31/07/2017, 15:11    Sujet du message: [RP] Les cuisines Répondre en citant

~ ~ ~ Secret Lepidi ~ ~ ~ 

Cette fois Secret souriait aux propos de Marius concernant ses affaires, aussi il ajouta :

Tu verras avec Judith, elle se débrouillera pour te fournir des vêtements à ta taille pour travailler aux cuisines.

Il observa la connivence déjà existante entre Diane et Marius alors que cette dernière lui faisait un grand oui de la tête accompagné d’un large sourire.

Bon cette décision semblait convenir à tout le monde, ce qui conforta Lepidi dans son choix de donner emploi au Rignac.

Après la poignée de mains, la question, que tous les nouveaux posaient, arriva, cette fois c’était lui qui ria avant de lui répondre :

La Vicomtesse n’est pas présente, elle est à Paris avec son époux. Mais d’ici quelques jours nous accueillerons un certain Monsieur Maraval avec ses enfants, je crois qu’il connaît le couple. Tu poseras lui poser toutes les questions que tu veux sur elle.

Lepidi hocha la tête en ajoutant : Nous sommes tous désireux de la connaître.

Les seuls échanges épistolaires lui avaient permis de constater que c’était une femme juste et droite mais pour le reste cela restait un mystère.

 


~ ~ ~ Diane Martin ~ ~ ~


Diane était ravie de la tournure des événements mais l’heure avançait aussi elle se permit d’intervenir :

Si vous en avez fini, je dois mettre la table messieurs.

Elle fit de grands gestes pour les faire se déplacer un peu en commençant à placer les assiettes sur la table de la cuisine.

 

 
Revenir en haut
Marius Rignac
P.N.J.

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2017
Messages: 11
Masculin

MessagePosté le: 03/08/2017, 14:51    Sujet du message: [RP] Les cuisines Répondre en citant

Les deux hommes, ou l'homme et le début d'homme, c'est comme on voulait, se levèrent et Secret sortit de la pièce.. Resté seul avec la vieille Diane, Marius l'aida à dresser la table.. Il observait chaque faits et gestes de la femme, tentant de se souvenir ou était rangé ceci, ou était rangé cela. 


J'suis bien content d'pouvoir travailler 'vec vous M'dame Diane. J'vais pouvoir apprendre pleins d'trucs, et vous verrez, j'suis sûr que j'frai un bon cuisinier moi aussi.. 


Tout en amenant le plat chargé de légumes fumants, il s'imaginait déjà, quelques heures plus tard, annoncer à ses parents la grande nouvelle.. Son père serait satisfait d'apprendre que les gages versés les aideraient enfin à passer l'hiver.. Sa  mère serait fière.. Entrer au service d'un noble était toujours valorisant pour une famille.. Il la voyait déjà au lavoir, clouer le bec à la vieille Margot, mais aussi à cette carne de Marguerite Lasguières. " Mon fils travaille au château de Roussan savez vous ?? Il y est cuisinier pour la Vicomtesse ! "
Sur que ça leur claquerait le bec à ces vieilles peaux qui depuis leur arrivée à Maillane n'avaient cessé de se moquer de leurs soucis financiers. 
Marius s'interrogea.. Ca ressemble à quoi une Vicomtesse ?? Une femme riche, ça c'était sûr, avec des belles robes et des bijoux partout.. Il songeait à une femme sèche, aux cheveux gris relevés en un sévère chignon, avec une voix aigüe et tranchante.. Sur que son mari lui était chauve, avec une canne et des binocles..
Une fois fini de dresser la table, Diane fit sonner la cloche qui appelait l'heure du rassemblement à table du personnel.. Marius la fixa un instant.


Dites Diane, ça fait un bail que vous travaillez ici vous... Z'en avez d'ja vu des Vicomtesses ?? Celle qui est ici, v'savez quèqu chose à son sujet ?? 


Il regarda les murs alentours..


'Tout cas, elle doit èt' rud'ment riche.. Pour s'payer un tel château ! Pis embaucher tant d'gens.. Pis vieille aussi, pacque les Vicomtesse, c'est quand t'es vieux nan ?? C'est quoi l'travail d'Vicomtesse ?? Elle compte les sous ?? 


Sans rire, il refixa la vieille femme..
Revenir en haut
Judith
P.N.J.

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2017
Messages: 21
Localisation: Saint Rémy
Féminin

MessagePosté le: 03/08/2017, 15:38    Sujet du message: [RP] Les cuisines Répondre en citant

~ ~ ~ Diane Martin ~ ~ ~ 
  

Secret quitta la pièce laissant Marius aux côtés de Diane, ce dernier mit immédiatement la main à la patte pour l’aider à mettre le couvert.

Je suis bien contente également que tu travailles avec moi, quand je t’aurai tout enseigné je pourrai quitter l’emploi. Puis toi aussi tu pourras m’apprendre des trucs comme tu dis !

Maintenant que cela se dessinait, elle ne savait plus trop si  elle en avait vraiment hâte. Mais travailler avec le jeune homme l’enchantait déjà.

Alors que l’appel aux ventres était lancé, le jeune lui posa quelques questions qui la firent rire.

Oh que oui ! Je ne sais plus exactement mais plus de vingt ans. Mais la Vicomtesse a reçu ce domaine que début juin ou fin mai je ne sais plus de trop... Ma mémoire me joue parfois des tours.

Elle souriait en haussant légèrement les épaules :

D’après ce qu’on dit dans les journaux nationaux que Secret lit régulièrement, elle et son mari sont au gouvernement du Roi. Mais apparemment ils sont jeunes tous les deux, n’imagine pas voir arriver un couple de vieilles personnes tu serais déçu.

Déjà certains arrivaient en saluant le nouvel arrivant de la demeure, le questionnant de tous les côtés : « Tu vas faire quoi ? Tu es d’où ? »

Mais Diane mit le ola :

Allez tout le monde à table, nous aurons le temps de le questionner en mangeant.

Ils prirent tous place, Marthe d’un air pincé se présenta et les autres en firent autant mais Diane haussa un sourcil :

Où est passée Judith ?

 




~ ~ ~ Judith Barthas~ ~ ~ 
  

Là! Je suis là!

S'exclama la jeune fille en débarquant à toute vitesse dans la cuisine se sachant en retard elle s'excusa:

Désolée je terminai ma broderie sur la paire de drap de la Vicomtesse.

Elle ne remarqua la présence de Marius qu'une fois assise aux côtés de Joseph, Judith se trouva bête d'un coup et rosit légèrement, ils n'avaient jamais eu d'invité à table depuis qu'elle vivait et travaillait ici et là c'était un jeune homme assis aux côtés de Diane qu'elle découvrit.

Elle se demandait bien ce qu'il faisait là, affairée elle n'avait pas entendu la rumeur d'une embauche  au domaine, mais elle ne se démonta pas et en servant un verre d'eau à tous ceux qui le désiraient elle lança à l'attention du jeune homme.

Bonjour je suis Judith Barthas, je suis lavandière ici depuis quelque temps.

Et lui? qui était-il?

Judith posa son fessier sans oser le demander et détourna le regard, ce jeune homme était souriant, charmant mais elle ne le connaissait pas et sa timidité lui ordonna de se taire et d'écouter simplement ce qui se disait.

C'était ainsi qu'elle apprit d'où il venait, où ses parents vivaient et le pourquoi de sa présence.

En entendant qu'il allait travailler aux cuisines, elle manqua de s'étouffer en mangeant...  Elle toussota avant de demander inquiète:

Non! Diane vous ne partez pas déjà?

Dépitée, triste, déjà elle l'appréciait pas ce garçon là.

Diane la rassura en lui disant que ce n'était pas pour demain mais tout de même, sa présence signifiait qu'elle partirait peut-être bientôt.

Du coup, ses jades le fixèrent et déjà elle ne le trouvait plus du tout charmant, ha ça non!

Pour elle, il était celui qui mettrait Diane dehors et ça lui était insupportable.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:46    Sujet du message: [RP] Les cuisines

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Monarchies - Forum Index du Forum -> + Résidences de la Noblesse Française + -> Résidence de Azelma d'Argenson Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template