Monarchies - Forum Index du Forum

Monarchies - Forum
Forum officiel du jeu de rôle éponyme
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Rp] Auteuil -La Folie d'Artois

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Monarchies - Forum Index du Forum -> + Département de la Seine + -> Département de la Seine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alcide
Députés
Députés

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2017
Messages: 371
Masculin

MessagePosté le: 07/08/2017, 17:26    Sujet du message: [Rp] Auteuil -La Folie d'Artois Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Au 6 août de l'an courant.

Nuitamment , cri qui s'élève dans le silence apaisé des dormeurs. Envolée lyrique dans ombres agitées d'un parc en friche , qu'une bagatelle ou un fait plus grave. Nul ne le saura , car dormeur de long , n'est pas proie facile au réveil. C'est dans la maison du jardinier , que le tapage et la lumière surgissent , feux follets dans la tourmente d'un lever sursauté. Le cri est perçu par un homme de peine , sans tâche et perclus des affres de la vieillesse.

Le jardinier est-ce ou était-ce? point de questionneur pour s'en informer , ni s'en inquiéter . Car le lieu est loin de tout ou presque , Auteuil étant un gros bourg et bien loin d'une ville . Les murmures de l'eau du parc et la demeure à l'abandon , n'attire que modérément le visiteur , c'est plutôt l'égaré qui s'y perd. Mais tout égaré revient bien vite de son égarement , tant le lieu est une jungle de ronce , de buissons et autres floralies. Depuis la révolution , personne n'y a vécu , autre que l'ancien jardinier. Jardinier réveillé qui lampe tempête en main s'enquière de visions éloignées et d'oreilles attentives.

Aucune répétition au vacarme extracteur de lit et rompeur de sommeil mérité...Le père Sauthier , Firmin de son prénom , à toujours bonne oreille et bon pied , pour la vue , il faut repasser deux fois devant ses bésicles pour tirer un attention. Il prend son repas de marche et s'en va faire un tour , histoire d'avoir le fin mot de l'histoire ou tout du moins quêter pour son apaisement.

La demi- heure passe dans le labyrinthe de végétations , sans que rien ne se reproduise , passant sous un sycomore , le vieil homme reçoit une goutte sur le nez.

-Té ,v'la t'y pas qu'il va pleuvoir.

Il lève la tête machinalement pour avoir confirmation de ses dires ....Il reste un instant tétanisé, devant l’incongruité de la scène qui se joue au-dessus de son nez roussi du sang d'un autre humain. Une main tremblante vient lever avec un effort que la surprise et la chose qu'il va illuminer rend plus pesant. Dans le halo de la lampe tempête se balance un visage blafard et des cheveux dons la blondeur s'empoisse du carmin de l'essence de vie de la suspendue .

Le père Sauthier prend la tangente et la poudre d'escampette , faisant tinter son bâton et se secouer comme une démente la lampe ...Il perd son souffle et s'époumone en s'appuyant sur le tronc d'un arbre , après sa folle course. Il passe les grilles de la propriété et s'en va en ligne droite chez son ami Antoine Durieux , garde champêtre d'Auteuil . Par bonne Heure , le bonhomme n'est pas couché ...Il accueil le père affolé et écoute son récit .

Le fils du garde-champêtre est réveillé et chargé d'aller au plus proche lieu de Police ... Il sert au père et à lui-même un verre d'eau de vie maison , histoire de se remettre., l'un de la vision et de la course, l'autre du récit conté...
Revenir en haut
Alcide
Députés
Députés

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2017
Messages: 371
Masculin

MessagePosté le: 07/08/2017, 22:04    Sujet du message: [Rp] Auteuil -La Folie d'Artois Répondre en citant

Au petit matin du 7 août de l'an courant.

Qu'importe les chemins tortueux qu'à pris la nouvelle et l'information, tout finit par arriver sur le bureau du premier policier de France . L'étrangeté et le peu de renseignement remonté jusqu'à lui , fait que notre bonhomme se pointe à l'heure ou d'autres se couchent, il accompagne le jour. Premier arrêt , garde-champêtre Durieux . Pied à terre et monture attachée à une barrière. Il frappe et Durieux ouvre , il s'annonce du voix posée et un sourire pour conclure.

-Alcide Maximin Lyone .


Le garde champêtre se gratte l'arrière du crâne et réfléchit , le nom lui dit vaguement quelque chose. Voyant les cellules neuronales, de l'homme , surchargée par les effluves d'une nuit alcoolisée , notre bonhomme lui fait grâce de la réflexion.

- Je suis le chef de la police.

L'autre se redresse et met un semblant de forme dans sa tenue et se racle la gorge.

-Antoine Durieux , garde champêtre , responsable du secteur Auteuil.


Il fait entrer le policier et va donner un coup dans l'un des tibias du père Sauthier, qui ronfle avachi sur la table de la cuisine. Un oeil vitreux s'ouvre et une remarque cinglante est prête à fuser. Mais Durrieux qui fait entendre sa voix.

-C'est le Lieutenant Général de la Police Royale en personne qui vient entendre ton histoire.

Là , Firmin pipe plus un mot et livre au policier un air béat empli d'un sentiment de totale stupéfaction. Oh ça ne dure que le temps de remettre le cerveau en route et de se frotter vivement les yeux , recherche des lunettes , qui viennent se jucher à leur place . Alcide prend place sur le banc que lui assigne le garde-champêtre. Un bol de soupe est servi au trio , pendant que Firmin conte son aventure de la nuit. La soupe est avalée , force de guignon de pain et d'n appétit vorace....


Le parc du château de Bagatelle


Le cheminement jusqu'au lieu de la macabre découverte ne dure guère plus que celle de la course de Firmin de la veille. Au matin le tableau prend une autre tournure , moins impressionnante qu'à la clarté d'une lampe tempête. Place à la police et à l’œil investigateur de notre bonhomme...
Revenir en haut
Alcide
Députés
Députés

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2017
Messages: 371
Masculin

MessagePosté le: 11/08/2017, 10:37    Sujet du message: [Rp] Auteuil -La Folie d'Artois Répondre en citant

Du corps et de sa qualité.

Le nez levé vers le ciel , tel un adorateur païen , le visage au trait grave et l'esprit entièrement dédié à la réflexion analytique. Il faut avouer que la chose n'est pas anodine , il est rare de suspendre les êtres humains aux arbres , ceci sans l'accord conscient de l'accroché et là nous avons une accrochée et pas moche. On pourrait croire un ange , qui aurait chu du paradis , suite à avoir perdu ses ailes pour une raison ou un courroux céleste, voire divin.

Toutes réflexions faites , sous le faisceau d'indices , on ne peut que constater la nature humaine du sujet suspendu. Blondeur des champs de blé d'une chevelure , à juger sous l'aspect écarlate d'un sang qui perle encore à la pointe. essence de vie guidé par l'entrelacs capillaire, gouttant vers le sol , une double toises plus bas, sous le regard d'un trio , que la lumière du jour a apaisé des craintes nocturnes, du moins pour les deux tiers. la nudité et la pâleur du teint , troublé à peine par la plaie béante ciselée au centre de la poitrine de la victime. Malaise indistinct , introspection d'un esprit intrigué par des détails , plus que l'incongruité de la scène.

Puis vient l'heure du questionnement intérieur, qui ne résonne ni en mot , ni en expression. Alcide se munit d'un calepin et d'une pointe de plomb et fait une esquisse sommaire de la disposition du lieu de la macabre découverte, il est loin d'avoir le talent d'Augellin , mais il s'en débrouille. Il fait dénouer aux deux auxiliaires de police , en notant bien la forme du noeud et redescendre sur le drap tendu la victime. des gestes de douceurs et une tendresse sont effectué par notre bonhomme , pour que le dernier acte soit aussi apaisé que possible.

-Jeune femme , je suis navré que l'on vous ait retiré la joie d'une vie longue et heureuse. je ferai mon possible pour mettre un terme aux agissements de votre bourreau.

Parler aux morts ne va pas aider à ce qu'ils se sentent mieux , bien que , mais c'est surtout pour apaiser les tourments de l'homme policier. Il n'est jamais agréable de faire face à la mort...
Revenir en haut
Alcide
Députés
Députés

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2017
Messages: 371
Masculin

MessagePosté le: 15/08/2017, 18:14    Sujet du message: [Rp] Auteuil -La Folie d'Artois Répondre en citant

Des lieux et de la recherche de la vêture

Le corps reposé et enlevé dans son linceul , par la diligence d'un service de police. Il est venu le temps de l’exploration et de la recherche d'indices et autres, parmi les autres , vient à savoir si la victime est venue en naturalité ou vêtue de quelles hardes ou oripeaux. Mais pour se faire il faut prendre avis auprès de la maréchaussée locale et trouver bonnes âmes pour aider à quérir indices et vêtures.

Sur une ligne , comme à la parade ou pour une chasse à courre , outre que là c'est pas la bécasse ou la biche qu'il faut trouver , mais bien traces et vêtements . le point de départ est le sang et son égout age, qui fait scinder en deux l'équipe bénévole , une à l'est et une au soleil couchant . Pas et nez au sol, sans omettre de lever le nez , vu que la suspension est le moteur premier de la découverte. Secondes , puis minutes s'égrainent dans le sablier du temps. Puis soudain un cri , un appel et notre premier policier du royaume de venir au nouvelle, là se trouve un jupon de dentelle , de belle qualité. Le sang qui le macule fait lien vers la victime, delà vient la question de savoir si il y a cadeau ou si c'est possession propre à la jeune femme...

Un sac en toile neuf accueille l'indice vestimentaire et la battue se poursuit et amène la troupe du soleil levant vers la demeure à l'abandon , petite folie , qui est château romantique à toit en rotonde ...L'équipe ouest tombe sur un point d'eau , se qui sonne le glas de cette direction. La réunion des deux équipes se fait dans la cour du château de Bagatelle, presque ruine ouverte à tout les vents et déprédations.
Revenir en haut
Alcide
Députés
Députés

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2017
Messages: 371
Masculin

MessagePosté le: 22/08/2017, 18:55    Sujet du message: [Rp] Auteuil -La Folie d'Artois Répondre en citant

Du château et de ses découvertes.

le temps s'égraine , mais le moment de l'oubli n'est point encore à percer les limbes du jour qui s'écoule. L'attention de l'esprit policier ne laisse que peu de marge à l'inaction ou l'intemporalité du temps. Bien que ce dernier s'écoule , pour lui rien ne change , il recommence toujours sa même route, peu lui importe les hommes et les femmes , les êtres vivants ou l'infinité du cosmos , lui il s'écoule car il est infini et inéluctable.

Alors le temps de visiter la demeure sombre et délabrée , faisant de ses yeux fenêtrés de nombreux regards vides , mais néanmoins curieux de savoir qui vient la tirer de son sommeil. L'agitation des hommes et l’acuité d'un regard mordoré de mauve , qui la fixe en cherchant à découvrir ses secrets à cette maison, vide d'humanité en apparence, mais riche de souvenirs sans l'ombre d'un doute. Notre bonhomme juge qu'elle est prête, cette bâtisse, d'accepter d'être tirée de son sommeil ou de son faux trépas, voulu et recherché par l'homme citoyen en colère. Elle y a survécu , mais pas sans se départir de sa façade rutilante , effacées les dorures et les souvenirs légers d'un autre temps , d'une époque frivole et badine , où on y entendait que les rires et les soupirs des amants.

L'ouverture de la porte se fait d'une main ferme et le panneau de bois coulisse sur ses gonds sans émettre la moindre plainte. Ce simple détail intrigue notre policier...Il en est de même de l'absence d'amas de feuille ou de poussières des ans ...Doublement de l'intrigue. la maison est en usage , mais pas un usage des plus honnête , vu que si l'on passe une main sur les murs , le salpêtre vient s'y coller , pour s'y effriter.

Nombres de questions perlent à la sueur d'un esprit en pleine réflexion, la prudence est de mise , car le tableau du jardin laisse planer une impression désagréable , loin du ravissement d'une découverte aventureuse.
Revenir en haut
Alcide
Députés
Députés

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2017
Messages: 371
Masculin

MessagePosté le: 13/09/2017, 10:01    Sujet du message: [Rp] Auteuil -La Folie d'Artois Répondre en citant

Là où les âmes sensibles tombent en pâmoison

Le vestibule ouvre sur sa gueule et englobe dans une demie ombre les audacieux visiteurs , figeant le pas des plus frileux. Les dents acérés d'un escalier de marbre complètent le sourire menaçant de bienvenue. Faisant fondre la détermination du petit groupe d'explorateur, qui va bien vite se réduire à une unité , policière celle-là et armée de la curiosité et de l'intérêt sans peur de notre bonhomme. Il sait que la découverte du jardin et toutes les rumeurs qui sont nées , alimentées par les ragots et les palabres déformées du bouche à oreille.

Rien n'arrête la police du Roi , surtout pas la peur et les légendes urbaines. Il se laisse entraîner dans le gravissement couleur de porcelaine ,menant vers les hauts et les étages inconnus. Le haut pour commencer et le bas, voire le très bas pour poursuivre. Mezzanine et couloirs , portes béantes ou absentes, s'offrent à la vue de l'aventurier d'intérieur. La menace peut surgir de chaque lieux , le parquet est le premier point d'intérêt et d'arrêt et ouvrent l'appétit sagace de l'agent de paix royal.

Qu'est-ce qui vient de titiller l'esprit aiguiser de notre limier? C'est l'absence de traces des ans sur le sol ordonnés en bois cirés. Faisant instinctivement raffermir les muscles d'Alcide , incongruité de la chose met les sens en alerte. Un mouvement du bras et apparaît en main une matraque de cuir tressé au bout renforcé d'une boule d'ébène. Le sillon des entrelacs de cuir sont autant de grigris de confiance. Un pas , puis un autre pour tester les cris du bois du parquet. Léger est le crissement et ceci malgré la masse de notre bonhomme.

Pièce après piece, rien de menaçant, ni d'éveil à l'intérêt. C'est une porte close qui vient à nouveau titiller l'esprit de notre bonhomme. Une main qui se pose sur la poignée et qui fait jouer le pêne et le gâche , faisant jouer le panneau de bois sur ses gonds. L'obscurité accueille le visiteur importun , des voiles obscurcissent les baies , ne révélant rien de la teneur de la pièce. Il y a que l'odorat qui est éveillé, une subtile odeur métallique , ce qui annonce rien de bon , car il connait ce particulier parfum, mais il y a aussi un zeste de rose fanée ....

La suite fut non relatée par un quelconque témoin de la scène et le voile impénétrable occulte et annonce le terme de la pièce.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:47    Sujet du message: [Rp] Auteuil -La Folie d'Artois

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Monarchies - Forum Index du Forum -> + Département de la Seine + -> Département de la Seine Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template