Monarchies - Forum Index du Forum

Monarchies - Forum
Forum officiel du jeu de rôle éponyme
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] Conseil des Ministres du 1er Septembre 1823
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Monarchies - Forum Index du Forum -> + Royaume de France + -> . Palais des Tuileries .
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
François-de-Bourbon
Roi de France
Roi de France

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 1 476
Localisation: Aux Tuileries
Masculin

MessagePosté le: 31/08/2017, 18:18    Sujet du message: [RP] Conseil des Ministres du 1er Septembre 1823 Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
    Conseil des Ministres du 1er Septembre 1823… et plus si affinité – 9 heures.

    Conseil des Ministres très particulier pour tout le monde, puisqu’il s’agit du premier conseil du nouveau gouvernement d’Argenson. Depuis plus d’une année, tout le monde était habitué à voir en face du Roi à cette table rituelle, la duchesse de Vermandois… et bien là, ce sera la vicomtesse de Saint-Rémy. Une femme pour en remplacer une autre, cas unique dans les monarchies d’Europe et il se doute bien qu’une telle situation doit bien faire jaser parmi ses cousins.

    Les huissiers depuis le petit matin s’affairent à monter la grande table du conseil. Ce n’est pas une table « déjà fixée », elle peut être raccourcie ou rallonger pour prendre en compte la taille du gouvernement. Les chaises sont placées selon un ordonnancement bien précis, celle du Roi légèrement plus haute que celle des autres, et la place du Président du Conseil étant celle en face du Roi. A partir de ces deux chaises les autres sont placées selon l’ordre protocolaire des ministres. Une seule resterait vide, celle réservée au duc d’Aumale, ministre de la Guerre actuellement en déplacement militaire à la frontière espagnole.

    A chaque place était placé un dossier comportant des feuilles blanches, ainsi qu’un encrier et une plume permettant à chaque ministre de prendre des notes pendant le conseil. Entre le Roi et le Président du Conseil, exactement au centre de la table, une pendule à double cadrant permettant au Roi d’interrompre le Conseil à tout moment.

    L’heure approchait, le Roi était déjà à sa place, comme par habitude, ne voulant pas perdre de temps. Pendant que les ministres arriveraient, il finirait ses travaux en cours. Ce conseil des ministres serait particulier à bien des points.

_________________
Revenir en haut
MSN
Azelma
Parti Bonapartiste

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2016
Messages: 3 278
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

MessagePosté le: 01/09/2017, 06:39    Sujet du message: [RP] Conseil des Ministres du 1er Septembre 1823 Répondre en citant

Premier Conseil des Ministres en tant que Présidente, la tête bien occupée, elle s'est assurée que boissons chaudes et gourmandises seraient servies afin de permettre tout à chacun de pouvoir se désaltérer et se sustenter.
Elle arrive d'un pas preste à la salle de réunion, il est tôt, aussi pensait-elle être la première.
Mais lorsqu'elle pénètre dans la salle après avoir salué l'huissier, elle découvre que Sa Majesté est déjà présent.

Révérence de circonstance, elle se redresse à son invitation, avant de le saluer verbalement:


Bonjour Votre Majesté.

Elle esquisse un fin sourire à son attention, avant de s'installer à sa place, celle face à Lui.
Elle dépose ses dossiers aux côtés de celui contenant les feuilles blanches.
Puis il n'y a plus qu'à attendre l'arrivée des ministres.

Revenir en haut
MSN
Augellin
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2015
Messages: 801
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: 01/09/2017, 11:24    Sujet du message: [RP] Conseil des Ministres du 1er Septembre 1823 Répondre en citant

La brune était un peu nerveuse ce matin et pour cause, la première réunion des ministres avait lieu avec Sa Majesté . 
Vêtue de sombre comme a son habitude, cheveux bien coiffés pour changer un peu , la jeune femme et son inséparable Nougatine furent accompagnées à la salle les accueillant ce jour là . 
Une profonde révérence de la part de l'artiste . 


Le Bon Jour Majesté, Madame La Vicomtesse . 


Elle resta debout , attendant que l'on lui dise où poser ses affaires . 
C'était rude pour elle de ne pas saluer son amie d'une bise chaleureuse, d'avoir a être presque dédaigneuse, trop polie, presque hypocrite , cela n'était pas elle, tout simplement . 
Revenir en haut
Grégoire de Borderouge
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juil 2014
Messages: 850
Localisation: 13 Rue Montmartre, Paris
Masculin

MessagePosté le: 01/09/2017, 13:51    Sujet du message: [RP] Conseil des Ministres du 1er Septembre 1823 Répondre en citant

Les réunions c'est son dada, il en a connu pas mal depuis son arrivée en France. Une de plus ou une de moins, qu'est ce que cela peut changer ? Mais celle-ci est la première dans le nouveau gouvernement d'Argenson et comme dans tous les gouvernements précédents, le Borderouge compte bien s'y donner corps et âme. Aussi, il fit de son mieux pour arriver à l'heure précise. Non en réalité il avait trois minutes de retard mais comprenez, il a loupé une rue et donc y avait des embouteillages, tout ça tout ça...
Bref. Môsieur de Borderouge, Son Excellence, le Président de la Chambre des Députés... arriva donc dans la pièce.
Il y avait déjà deux femmes et un homme, quel chanceux... Toujours le sourire aux lèvres, Son Excellence s'inclina devant ses collègues et Sa Majesté.




"Mes salutations votre Très Epicurienne Majesté. Madame la Vicomtesse, Madame la Ministre, chères collègues, veuillez recevoir mes salutations également."




Inclinant la tête à chaque à chaque évocation des noms, le Ministre se mit derrière sa chaise, attendant le droit de s'asseoir. Comparé à ses collègues, lui était venu les mains dans les poches. Enfin, l'utilisation de cette expression n'est pas vraiment d'actualité puisque ce serait mal vu mais comprenez, sans aucun dossier ni encrier. Juste SA plume, magnifique, sublime et parfaite. Pourquoi donc si peu de documents ? -Dans si peu, comprenez aucun- Tout simplement pour montrer à tous que le Ministère est actuellement à la ramasse et qu'il faut le graisser un bon coup comme une roue trop usée.
_________________
Revenir en haut
Faith Elizabeth MacKenzie
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 1 835
Localisation: Ici et là, qu'importe?
Féminin

MessagePosté le: 01/09/2017, 14:27    Sujet du message: [RP] Conseil des Ministres du 1er Septembre 1823 Répondre en citant

Une réunion sans face à face avec le Roi...difficile à dire comment à cet instant la Duchesse se sentait, alors qu'elle pénétrait les lieux. Un peu lasse sans doute, agrémenté d'un estomac compressé, l'impression qu'un maléfique et méphitique pervers lui serrait le kiki. Bref! La forme y était mais le stress en prime l'enveloppant. Il était, cependant, des attitudes qu'elle ne montrait pas. Jamais. Comme son état ce jour, qu'elle dissimulait, s'adressant tout sourire aux participants, qu'elle salua dignement, à commencer par Sa Majesté d'une révérence.

Majesté! Vicomtesse, Mademoiselle Montenegro, Monsieur de Borderouge...

Inutile d'attendre pour s'asseoir. Elle prit place silencieusement juste à la droite du Roi, à une distance raisonnable permettant de ne pas le coller, ni le toucher, et attendit patiemment que valse le débit d'élocutions verbales en ce rassemblement
_________________

Banzaaaïïïïïïïïïïïï!!!
Revenir en haut
MSN
Thierry d'Argenson
Avocats
Avocats

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2016
Messages: 899
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: 01/09/2017, 19:32    Sujet du message: [RP] Conseil des Ministres du 1er Septembre 1823 Répondre en citant

Ben oui... Une fois n'étant pas coutume, il arrivait bon dernier au conseil de ce jour.. Tout le monde était installé lorsqu'il fit son entrée dans la pièce.. Mais bon, ça n'était pas comme si il n'avait rien à faire non plus hein... 
Protocole exigeait, il s'inclina devant le Roi, puis la Duchesse, puis la vicomtesse, marmonnant des mes respects et des bonjours.. Puis un salut d'une inclinaison de la tête à ses autres collègues, Augellin et Grégoire..; Enfin, on va coller son séant sur un siège et on se prépare à ce conseil, ou il l'espérait, de nombreuses mesures seraient décidées, histoire de trancher avec le passé. 
Revenir en haut
Azelma
Parti Bonapartiste

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2016
Messages: 3 278
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

MessagePosté le: 02/09/2017, 10:01    Sujet du message: [RP] Conseil des Ministres du 1er Septembre 1823 Répondre en citant

Azelma salue chacune des arrivées comme il se doit, d'une légère inclinaison de tête ou d'une révérence le tout associé à un sourire.
Puis elle reprend place, sagement, légèrement tendue.
Premier Conseil des Ministres en tant que Présidente, soulagée de voir la Vice Présidente assise aux côtés du Roi.
Tout le monde est arrivé, seul manque le Ministre de la Guerre, absence excusée évidemment puisqu'il est en déplacement.
Elle se souvient lors du dernier Conseil, que c'est Sa Majesté qui l'avait lancé, aussi elle attend qu'il s'exprime.
Revenir en haut
MSN
François-de-Bourbon
Roi de France
Roi de France

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 1 476
Localisation: Aux Tuileries
Masculin

MessagePosté le: 02/09/2017, 12:50    Sujet du message: [RP] Conseil des Ministres du 1er Septembre 1823 Répondre en citant

    Les personnes arrivaient les unes après les autres pour prendre place autour de la table du conseil des Ministres. Lorsque la cinquième et dernière personne attendue arriva dans la pièce, le Roi referma son dossier en cours. Son attention allait être toute concentrée sur cette réunion. Invitant chacun des ministres à prendre place, le Roi prit quelques instants pour chercher ses premiers mots. Ces mots furent les suivants : - Bonjour à tous, comme vous pouvez le constater depuis le dernier conseil des Ministres du 25 Mars dernier il y a eu bien des changements. La duchesse de Vermandois m’a présenté la démission de son Gouvernement et a émis le souhait de ne pas être reconduite dans ses fonctions de Présidente du Conseil. Conformément à la tradition gouvernementale à laquelle je suis attaché, j’ai accepté sa démission et j’ai chargé la vicomtesse de Saint-Rémy de constituer le nouveau cabinet.

    Il marqua une pause et il continua : - Le gouvernement a eu à passer sa première épreuve le mois dernier avec les élections générales. Les royalistes, bien que divisés en un bloc modéré et un bloc ultra-conservateur, ont remporté haut la main ces élections. Cette majorité sera un soutien solide pour le gouvernement, et le fait que deux ministres de l’actuel cabinet fassent partis de cette majorité aidera encore plus le gouvernement à faire passer ses réformes.

    Il ajouta : - En effet, depuis le début de mon règne, on peut distinguer trois périodes : lorsque j’ai dirigé moi-même le gouvernement dans une période que j’appellerai « la Restauration » où il a fallu restaurer la confiance en l’Etat en prenant des décisions urgentes, la période où la duchesse de Vermandois fut Présidente du Conseil que je qualifierai de « Cicatrisation », les réformes donnant leurs premiers fruits il a fallu mettre en place les bases de ce que j’appelle maintenant « la Préparation de l’Avenir ».

    Il marqua une nouvelle pause, et poursuivit : - Les politiques fixées depuis une année et demie serviront de base à ce qui arrive. Maintenant que la situation s’améliore dans beaucoup de domaine, bien que lentement, nous devons commencer à réfléchir à l’orientation que doit prendre le Royaume, et ce dans tous les domaines, y compris la forme du gouvernement. Et en premier lieu, dans le domaine politique, c’est pourquoi le premier projet de loi qui sera débattu au Parlement sera le projet de loi relatif aux partis politiques, afin de fixer dans le marbre la procédure pour créer ou reprendre un parti afin que le Parti Bonapartiste n’ait pas cette chance d’être le seul et unique parti de France.

    Il ajouta : - Ce projet sera défendu au Parlement par le Garde des Sceaux. Ensuite, il faudra mettre en place au plus vite les formations dont j’avais parlé avec l’ancien cabinet : la priorité était donnée jusque-là aux métiers du ministère de la Justice, désormais si les maires ont connaissance d’une personne qui souhaite s’investir pour la France, la priorité doit être donnée aux métiers du ministère de l’Intérieur et de la Police. Le ministère de l’Instruction devra donc mettre avec l’Université de Paris, tout ce qui est possible pour que ces formations soient lancées au plus vite. Et notamment pour mettre fin à cet intérim de la duchesse de Vermandois à Saint-Denis qui n’a que trop duré.

    Il conclut : - Bien, ceux qui souhaitent présenter des projets concernant leurs ministères ont la parole.

_________________
Revenir en haut
MSN
Thierry d'Argenson
Avocats
Avocats

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2016
Messages: 899
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: 02/09/2017, 15:47    Sujet du message: [RP] Conseil des Ministres du 1er Septembre 1823 Répondre en citant

Du boulot, il y allait en avoir. Plus de doute la dessus.. Du reste, le Roi venait de mettre entre les mains de Thierry un premier texte à faire accepter par la chambre basse... Baptême du feu pour le Ministre  face à ses collègues députés.


Avec votre permission, je commencerai... 


Il regarda les autres présents et leur sourit.. Puis il reprit..


Votre Epicurienne Majesté, il y a deux choses, hormis le texte que j'aurai l'honneur de défendre devant la chambre basse, que j'aimerai mener à leur terme.. La première, et j'en ai déjà parlé aux autres députés dernièrement, est le fonctionnement de la chambre.. Trop hétéroclite, pas assez claire, rien de gravé dans le marbre... La première chose que je ferai sera donc, avec l'aide de messieurs de Borderouge, De Sévigné et Mademoiselle Danglard, puisque compter sur Neu est un pari que je n'oserai pas tenter, de réécrire le mode de fonctionnement afin que tout se passe au mieux dorénavant.. De l'élection de son Président à la façon de traiter et de voter un texte, j'ai déjà mes propositions en tête. Ensuite..


Il but un peu d'eau..


Les textes existants.. J'ai dernièrement relu tous les textes en vigueur dans ce royaume... Certains ne sont plus au goût du jour, d'autres sont à amender, enfin d'autres sont purement et simplement selon moi à abroger.. Aussi, je propose de consacrer l'essentiel de mon temps des prochaines semaines à faire un état complet de ces textes, et de proposer à Madame la Vicomtesse de Saint Rémy les suites à donner à tout cela.. Il y a un gros travail de clarification à faire, car j'ai pu me rendre compte que même le Procureur et le Juge passaient parfois à côté d'un texte... Et je ne les blâme nullement, car je ne suis pas non plus à l'abri... 


Il resongea au procès Elouan, et à cette histoire d'arme blanche... 


Enfin, j'ai soumis à Madame la Vicomtesse un texte concernant les matières premières dernièrement... La relance du dernier texte existant crée plus de soucis qu'elle n'en règle... Les gens sont brimés, la Procureur surchargée pour des faits qui ne sont pas non plus des crimes mettant la nation en péril.. Je suis dans l'attente de vos remarques concernant ce texte, avant de le présenter, lui aussi, à la chambre basse.. J'en ai fini votre Epicurienne Majesté...


Voila... Il n'y avait plus qu'à attendre les remarques du Roi ou des autres participants qui éventuellement seraient faites.
Revenir en haut
Grégoire de Borderouge
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juil 2014
Messages: 850
Localisation: 13 Rue Montmartre, Paris
Masculin

MessagePosté le: 02/09/2017, 17:07    Sujet du message: [RP] Conseil des Ministres du 1er Septembre 1823 Répondre en citant

On s’assoit, on écoute, on prend des notes. Tout d’abord le Roi exprime sa vision des politiques menées jusqu’à présent et leur avenir. Oui. Notre Grégory est d’accord avec tout cela. Bien. Nulle chose à rajouter. Ainsi commençons par le Garde des Sceaux. 


Oui il faut mener un travail de clarification, d’ailleurs c’est ce que lui personnellement a commencé à faire en mettant en place un calendrier dans l’hémicycle afin d’éviter que certaines semaines rien ne soit présenté et qu’ensuite on lui tombe dessus la semaine qui suit en disant que trois députés veulent défendre un projet mais que rien n’a été décidé. Il faut un pouvoir décisionnel du Président afin de gérer la législature. Lors des dernières législatures, le Président ne servait clairement à rien. La volonté de Grégoire est ici d’être au centre du système de la Chambre Basse (jouer son rôle en gros) en manœuvrant afin que chaque mois, la chambre haute et le gouvernement aient un compte rendu sérieux. Aussi il se leva afin de prendre la parole.




« Chers collègues, Votre Majesté, si je puis me permettre, j’aimerai réagir aux paroles du Garde des Sceaux. Étant Président de ladite assemblée j’aimerai donner mon avis sur la situation. Tous ici la connaissent mais il est important de la rappeler. Je m’appuierai uniquement sur le rôle du président car tout développer serait trop long. 
Le Président de la Chambre est le pivot de cette dernière. Dans les faits il doit être le capitaine du navire, il doit gérer les projets des députés, de la Pairie et du Gouvernement pour les amener au débat. Je me suis appliqué à mettre en place un calendrier mensuel et des règles propres à cette législatures. J’ai d’ailleurs écrit à la Présidente de ce Gouvernement afin de lui faire part de celles-ci. Des « règles » toutes simples qui se veulent être cohérentes : décider d’une période dans un mois uniquement propre aux projets proposés par le Gouvernement. Et ce afin que les députés puissent se concentrer sur leur travail de proposition les trois quart du mois. C’est tout simplement un souhait de réaliser une chose après l’autre de façon organisée et claire au lieu de voter tout et n’importe quoi en dix jours, puis plus rien pendant un mois.


Ceci est à mes yeux un simple moyen d’être organisé. Or le problème dans maintes législatures est ce manque d’organisation qui relève uniquement du bon sens. Monsieur d’Argenson souhaite réécrire le mode de fonctionnement. Plus que des règles strictes à suivre dans un laps de temps donné, je pense qu’il faut surtout donner des indications claires, simples, efficaces qui pourront ensuite être plus ou moins approfondies par les différents députés au fur et à mesure des mandats.
 
Exemple. Je parle d’un calendrier mensuel (tel projet est débattu de X à Y). Imaginons que nous en fassions une règle. Au lieu de proclamer précisément « telle chose sera faite à tel moment », contentons nous de dire « un calendrier à l’échelle de la législature sera suivi, ce dernier est fixé par le Président ». Résultat : Calendrier mensuel, hebdomadaire ou s’étalant sur tout un mandat ? Peu importe, dans un cas comme dans l’autre si le Président a un peu de bon sens et d’organisation le résultat sera le même. La liberté d’action est souvent positive pourvue qu’elle reste encadrée. Un texte en dix points clairs et flexibles vaut mieux que trente points ardus qui provoquent des dissensions ou des doutes. »
_________________
Revenir en haut
François-de-Bourbon
Roi de France
Roi de France

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 1 476
Localisation: Aux Tuileries
Masculin

MessagePosté le: 02/09/2017, 17:40    Sujet du message: [RP] Conseil des Ministres du 1er Septembre 1823 Répondre en citant

    Le Garde des Sceaux puis le ministre des Affaires étrangères prirent la parole. Le Roi les écouta, et répondit, d’abord sur le point parlementaire : - La Chambre des Députés fixe comme elle l’entend ses travaux, selon les obligations légales. Actuellement, il n’y a que deux délais fixés par la Charte et par une ordonnance datant de mon cousin Berry : pour une modification de la Charte Constitutionnelle, elle doit être adoptée en sept jours. Pour les autres lois, chacune des Chambres du Parlement dispose de neuf jours. Je n’ai pas modifié ces règles, elles me conviennent, bien que j’ai eu à faire des relances tant aux Députés qu’aux Pairs pour que ces règles soient tenues.

    Il poursuivit : - Pour faire court, toute avancée pour permettre au Parlement de débattre aisément, mais également pour le Gouvernement d’avoir une réponse quant à ses projets dans un délai raisonnable est la bienvenue. Je vous avoue que j’aurai été extrêmement énervé, par exemple, si le projet de loi sur les impôts municipaux avait été adopté… d’ailleurs vous votre précédente présidence monsieur de Borderouge il me semble… en deux mois alors qu’il était urgent. C’est une réflexion à avoir, si un consensus peut être trouvé sur ce point, j’en serai heureux oui.

    Il revint sur le « projet » du Garde des Sceaux : - Un projet sur les matières premières ? L’auriez-vous sous la main ?

_________________
Revenir en haut
MSN
Thierry d'Argenson
Avocats
Avocats

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2016
Messages: 899
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: 03/09/2017, 00:14    Sujet du message: [RP] Conseil des Ministres du 1er Septembre 1823 Répondre en citant

Il écouta la prise de parole de son collègue des affaires étrangères, et plusieurs fois hocha la tête, ce qui chez lui ne signifiait pas oui, mais qu'il entendait ce qui était expliqué.. Grégoire tenait apparemment à tenir les rênes de la chambre basse d'une main ferme, et il ne pouvait l'en blâmer, bien au contraire. Restaure l'ordre dans un endroit rendu inutile par la faute d'incapables, ainsi que la prépondérance de son président qui devait être le chef d'orchestre, il ne voyait rien à y redire... Puis, le Roi répondit avec, en fin de réponse, une question qui lui était adressée directement. Question qui l'embarrassait d'ailleurs, car il ne tenait nullement à court-circuiter Azelma qui restait en ce lieu sa supérieure.. 


Non votre Altesse, je n'ai pas pris avec moi ce texte, puisque je ne faisait la qu'une annonce et non une présentation.. Il est entre les mains de Madame la Vicomtesse, car les marchés relèvent de l'intérieur.. La contribution de la justice réside dans les sanctions du non respect de ce texte s'il devait être adopté. Nous n'avons pas eu, elle et moi, l'occasion d'en reparler depuis que mes services ont envoyé le projet aux siens, très récemment, d'ou le fait que cela soit certainement encore à l'étude de son côté. Mais de cela, elle vous en parlera mieux que je ne pourrai le faire. 


Il regarda son épouse et lui sourit.. Bon.. Il avait répondu sans mettre personne en porte à faux.. Si elle avait pris le projet avec elle, alors ils seraient vite fixés, car si le Roi voulait le connaître, c'est que cela l'intriguait, si elle ne l'avait pas pris, le" encore à l'étude " expliquerait la chose.. 
Revenir en haut
François-de-Bourbon
Roi de France
Roi de France

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 1 476
Localisation: Aux Tuileries
Masculin

MessagePosté le: 03/09/2017, 12:55    Sujet du message: [RP] Conseil des Ministres du 1er Septembre 1823 Répondre en citant

    Le Roi écouta la réponse du Garde des Sceaux et il répondit : - Il y a une petite erreur dans ce que vous avez dit : les marchés ne dépendent plus du ministère de l’Intérieur, ils relèvent désormais du ministre des Finances et du gouverneur de la Banque de France, et de personne d’autre. C’est en place depuis le début de mon règne, et à la requête unanime de tous les partis politiques que j’ai reçu à Chantilly quand je n’étais « que » prétendant au Trône de France.

    Il ajouta : - La vicomtesse de Saint-Rémy aura donc l’obligeance de transmettre ce projet à la ministre compétente. Monsieur le Garde des Sceaux y ajoutera s’il le souhaite son avis par écrit, la ministre des Finances l’examinera et émettra également son avis, et je trancherai.

    Il marqua une pause avant de répondre : - Car réformer, dépoussiérer les textes je veux bien, par contre, que cela ne serve d’excuse à personne pour s’ingérer dans les ministères des autres. Donc si le projet s’insère dans les orientations déjà arbitrées, il pourra être présenté devant le Parlement, dans le cas contraire il ne verra pas le jour. Car la politique économique et la politique des marchés sont décidées entre trois personnes : le Roi, le ministre des Finances pour les orientations générales, et le gouverneur de la Banque de France pour les moyens financiers que le Royaume peut allouer.

    Marquant une nouvelle pause, il reprit : - Cette mise au point étant faite, j’aimerai entendre la ministre de l’Instruction nous faire un état des lieux de son ministère, des projets qu’elle souhaiterait mener.

_________________
Revenir en haut
MSN
Azelma
Parti Bonapartiste

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2016
Messages: 3 278
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

MessagePosté le: 03/09/2017, 15:31    Sujet du message: [RP] Conseil des Ministres du 1er Septembre 1823 Répondre en citant

Azelma écoute chaque prise de parole en prenant soin de prendre des notes précises sur les propos échangés.
Elle prend acte qu'elle doit transmettre le projet concernant les achats des matières premières à la Duchesse de Vermandois.
Le Roi donne la parole au ministre de l'instruction.
Aussi, elle fouille dans son dossier avant que celle-ci ne prenne la parole à la recherche du projet cité précédemment.
Le voyant du simple regard, elle fait signe de la tête à sa Majesté qu'elle fera ce qui est demandé.
Puis elle se concentre sur la suite en relisant ses notes.
Elle essaye de ne rien louper de ce qui est dit, c'est essentiel pour la suite de la réunion.
Pour l'instant chacun est à l'écoute et tout est mené d'une main de maître par Sa Majesté.
Elle prend peu à peu ses marques même si pour l'instant c'est encore un peu flou pour elle.
Mais elle ne désespère pas.
Revenir en haut
MSN
Augellin
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2015
Messages: 801
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: 03/09/2017, 20:58    Sujet du message: [RP] Conseil des Ministres du 1er Septembre 1823 Répondre en citant



Ah, c'était a elle . 
La brune toussota, prit une gorgée d'eau et inspira doucement avant de parler . 


Majesté, Mesdames, Messieurs, il n'y a pas grand chose a dire concernant L'instruction . 
Les cours sont quasi abandonnés , peu d'élèves demandent a suivre un cursus malgré des appels lancés soit par affiches, soit en publique . 
Les quelques idées avec lesquelles j'ai repris ce ministère ont été balayés rapidement devant le peu d'enthousiasme des habitants a s’instruire . 


Augellin ne savait que rajouter de plus, elle n'était pas une femme a discours, elle allait droit au but , son grand défaut peut-être .  
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:26    Sujet du message: [RP] Conseil des Ministres du 1er Septembre 1823

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Monarchies - Forum Index du Forum -> + Royaume de France + -> . Palais des Tuileries . Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template