Monarchies - Forum Index du Forum

Monarchies - Forum
Forum officiel du jeu de rôle éponyme
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] Le combat des chefs

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Monarchies - Forum Index du Forum -> + Royaume de France + -> . Palais des Tuileries .
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
François-de-Bourbon
Roi de France
Roi de France

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 1 475
Localisation: Aux Tuileries
Masculin

MessagePosté le: 23/10/2017, 18:03    Sujet du message: [RP] Le combat des chefs Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
    Le combat des chefs – 19 Octobre 1823 à 15 heures.

    Très mauvaise journée. Oui, la lecture du courrier ce matin l’avait mis de mauvaise humeur. Depuis deux ans que François a coiffé la couronne de France il avait bousculé les habitudes, donner des coups de pieds dans les administrations endormies sous ses prédécesseurs, réformer à tour de bras. Non, la lecture du compte-rendu des débats de la chambre des députés l’avait fortement déplu, et certaines personnes auraient des comptes à rendre. L’avenir du gouvernement en dépendait.

    Autrement dit, ordre du jour de la réunion chargée : rapports sur les dernières avancées de l’enquête, et (surprise du chef), mise au point suite au refus de la motion de censure par la chambre des députés.

    Tout était prêt : dans un dossier aux armes de France, les différentes lettres adressées au Roi à propos de cet attentat, et le compte-rendu des débats de la chambre des députés.

    Le décors est planté, les acteurs peuvent entrer en scène.

_________________
Revenir en haut
MSN
Frédéric d'Orange
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2016
Messages: 1 077
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: 23/10/2017, 19:11    Sujet du message: [RP] Le combat des chefs Répondre en citant

Frédéric avait été convoqué pour une réunion exceptionnelle où il espérait y rencontrer sa femme, il ne put que se sentir consterné par son absence. Quel jours étais-ce ? Le 18 octobre: voilà qui n'était pas trop tôt. Dans l'ancien régime, les régicides étaient traqués et exécutés en moins d'une semaine, c'était d'ailleurs la même chose dans les pays bas unis mais comme on le lui avait récemment dit: la France n'est pas son royaume natal... Diantre ! Fort heureusement et il espérait que cela change pour que les menaces ne planent plus sur sa royale famille.

Le courrier de la convocation lui avait été transféré à Saint Denis où il y séjournait sans rien y faire et il l'assumait par ailleurs pleinement. Il attendait beaucoup du roi, de ce fait il s'était décidé à ne plus rien faire tant qu'il n'aurait aucun retour de son dernier courrier et il espérait bien que la lumière soit enfin faite sur cette triste affaire qui avait conduit une chambre basse soi disant royaliste à voter contre sa majesté en personne. Il chassa néanmoins ces idées de sa tête: cette réunion de ce jour n'avait selon le courrier qu'il avait reçu rien à voir avec ce sujet et c'est donc souriant qu'il salua le roi comme il devait le faire, espérant seulement que les jours prochains lui permettraient d'assister à une exécution publique.

On se souvient toujours de son premier spectacle de sang, lui-même avait à peine six ans et sa mère avait été surprise de voir à quel point ce jeu politique avait enchanté son enfant. Combien de poupées avait-il volé à sa sœur pour les décapiter par la suite ? Trop pour les compter mais ce souvenir plaisant lui tirait toujours un sourire en coin: oui, il avait soif de sang et il espérait que son roi puisse prochainement l'abreuver.

C'est donc tout naturellement que Frédéric se plaça aux côtés de son beau frère, attendant patiemment que les deux sujets restant daignent faire leur entrée.

_________________
Revenir en haut
MSN
François-de-Bourbon
Roi de France
Roi de France

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 1 475
Localisation: Aux Tuileries
Masculin

MessagePosté le: 28/10/2017, 12:13    Sujet du message: [RP] Le combat des chefs Répondre en citant

    Le Roi attendait que la Présidente du Conseil et le Garde des Sceaux daignent se présenter à la convocation qui leur a été faite : il avait vérifié dans ses papiers la convocation étant demandée par la Vicomtesse de Saint-Rémy, c’est à elle que le Roi a répondu. Le beau-frère du Roi, le Prince des Dombes pénétra dans la pièce. François l’apostropha d’un : - Bonjour Frédéric. Vous allez bien ?

    Puis les deux membres du Gotha discutèrent pendant pas loin de vingt minutes. Le Roi regardant l’horloge de la pièce, il empoigna la clochette qui l’accompagnait toujours et qui lui permettait d’appeler son secrétaire ou un huissier. Faisant retentir la clochette, le Comte d’Etiolles pénétra dans la pièce, le Roi lui dit : - Si la Vicomtesse et le Garde des Sceaux se présentent, dites-leur que la réunion est annulée faute de leur présence. La ponctualité est d’or chez moi, je ne tolère pas les retards.

    Il faut dire aussi qu’un agenda de Roi est chargé, et on ne peut pas se permettre de déclarer des rendez-vous. Une chambre des députés avait été dissoute il y a plusieurs mois pour cette raison à cause de l’absence de son président à une convocation que le Roi lui avait adressé. Il regrettait d’en arriver à cette extrémité, mais il aurait apprécié fortement avoir la présence des époux d’Argenson afin de formuler les reproches qu’il avait, tout comme ils auraient pu entendre les reproches que le Roi avait à faire au Prince des Dombes. Si le Roi était soucieux de préserver la solidarité gouvernementale (raison pour laquelle, il n’appréciait pas la motion de censure, bien qu’il octroyait ce droit au Parlement, il trouvait anormal qu’un ministre en exercice en use contre son gouvernement) il n’appréciait pas du tout qu’on colporte en chambre une pensée différente de celle du Roi à propos de la conduite des affaires de l’Etat.

    Le sort du Gouvernement actuel était donc scellé, le Roi se donna jusqu’à la Toussaint pour réfléchir à la lettre qu’il allait adressé à la Vicomtesse de Saint-Rémy.

    ______

    Le 28 Octobre, après avoir signifié le renvoi de l'actuel Gouvernement, le Roi avait convoqué le Ministre des Affaires étrangères.

_________________
Revenir en haut
MSN
Grégoire de Borderouge
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juil 2014
Messages: 850
Localisation: 13 Rue Montmartre, Paris
Masculin

MessagePosté le: 29/10/2017, 00:10    Sujet du message: [RP] Le combat des chefs Répondre en citant

Une lettre est arrivée au Louvre aujourd’hui même. Toi tu n’y étais pas. A vrai dire tu a profité d’un rayon de Soleil pour retrouver ta future fiancée quelques heures pour profiter de sa présence pendant un court laps de temps. A vrai dire tu ne la voit pas assez à ton goût et cet après-midi faisait office de délivrance. Mais tu restes professionnel malgré tout et tu revînt au Louvre trente minutes après l’arrivée de la lettre du Roi. A peine arrivé, déjà reparti et te voici aux Tuileries, guidé par un homme en habits fort élégants et un garde faisant sa ronde. Tu pénètres dans une salle richement décorée (un peu comme toutes les salles de ce palais à vrai dire) et là tu aperçois le Roi. Ni une ni deux, tu t’inclines avant de laisser s’échapper quelques mots.


« Votre Majesté, vous m’avez demandé, que puis-je pour Vous ? »


Tu restes debout, droit comme un piquet en attendant la réponse du souverain. Tu te doutes que c’est à propos de la Princesse… ou bien de la motion. Les deux sont aussi importants l’un que l’autre pour différentes raison.
_________________
Revenir en haut
François-de-Bourbon
Roi de France
Roi de France

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 1 475
Localisation: Aux Tuileries
Masculin

MessagePosté le: 29/10/2017, 10:15    Sujet du message: [RP] Le combat des chefs Répondre en citant

    Le président de la Chambre des Députés est arrivé et tu l’invite à s’asseoir face à lui. Aussitôt, tu lances la conversation : - Bien, Excellence c’est à propos de la motion de censure que je vous ai fait venir. J’ai lu attentivement le compte-rendu des débats que vous m’avez adressé et… constatant que le Gouvernement a porté une parole différente de la mienne devant le Parlement, et qu’il ne peut pas y avoir de dyarchie à la tête de l’Etat, lorsqu’il y a conflit entre le chef du gouvernement et le Roi, c’est le premier qui change.

    Marquant une pause, il empoigna la petite clochette, un huissier rentra et le Roi demanda à Grégoire : - Vous souhaitez boire quelque chose ? Pour ma part, un simple café.

    Il poursuivit : - Ce sujet de discorde concerne l’attribution des compétences ministérielles. J’ai maintes et maintes fois rappelé que les marchés étaient de la compétence du ministère des Finances, la présidente du Conseil était la première avertie, elle et son mari le Garde des Sceaux sont passés outre et ont affirmé le contraire devant la Chambre. J’ai donc pris la décision de mettre fin à compter de ce jour au mandat de l’actuel Gouvernement.

    L’huissier revient avec les boissons demandées, et il se retira. Le Roi continua : - Il me faut donc penser à la suite. Et cette motion de censure aura fait tomber les masques et aura montrer les idées de chacun. Aussi, de par la composition actuelle de la Chambre, j’estime que vous êtes le mieux placé pour former le nouveau Gouvernement, à l’approche des prochaines élections. Le mandat de l’actuel mandature devant s’arrêter le 3 Décembre prochain, et dès le 13 Novembre nous serons en période électorale.

    Il posa donc la question rituelle : - Excellence, acceptez-vous la mission de former le Gouvernement ? Si vous réussissez, vous serez nommé Président du Conseil des Ministres, je vous laisserai jusqu’au 13 Novembre justement pour ce faire. Cette tâche est assez simple, trouvez un Vice-Président du Conseil qui vous remplacera en cas de nécessité. Le Président et le Vice-Président du Conseil sont également ministres, et je souhaite que vous conserviez celui des Affaires étrangères pour poursuivre la mission que je vous ai confié. Vous pouvez y ajouter un ou plusieurs Secrétaires d’Etat délégués aux Ministres ou au Vice-Président ou Président. Ceux-ci peuvent avoir un portefeuille précis comme « l’Industrie et les Réformes économiques » que vous avez eu par le passé, ou sans-portefeuille.

    Il ajouta : - Il faudra aussi que nous voyons les compétences de chaque ministères, et leur feuille de route. Du coup, votre réponse ?

_________________
Revenir en haut
MSN
Grégoire de Borderouge
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juil 2014
Messages: 850
Localisation: 13 Rue Montmartre, Paris
Masculin

MessagePosté le: 29/10/2017, 14:08    Sujet du message: [RP] Le combat des chefs Répondre en citant

Ce sera donc la motion, soit. Tu t’assois et tu écoutes. Tu sens arriver le dénouement et tu gardes ton professionnalisme. Est ce que ta quête arrive à son terme ? Pourras-tu accéder à la plus haute charge de l’État ? Seras-tu le fonctionnaire modèle ? Tu plisses les yeux, tu croises les doigts, tu sens ton coeur battre dans ta poitrine.


« Je prendrais un thé, je Vous remercie »


Reprenons… tu n’as pas soif à vrai dire… Bon je vais arrêter avec cette formulation. Et… et c’est la délivrance, Il lui propose le poste tant convoité. Après des années de dur labeur pour s’imposer peu à peu au milieu des grands de jadis, tu brilles enfin pendant quelques instants. Mais seras-tu capable d’assumer cette fonction ? Là est toute la question. Le Roi propose donc officiellement la fonction et un silence s’abat sur les deux hommes. Qui aurait cru qu’un exilé de la Révolution ayant passé toute sa vie sur le sol britannique serait ministre… Et encore moins Président du Conseil… D’un coup, des noms te viennent, des idées fusent et ce soir tu sais que tu ne dormiras pas…


« C’est un honneur que Vous me faîtes Votre Majesté, j’accepte les charges que Vous me confiez et j’espère être à la hauteur de la fonction. Quelques idées me viennent déjà, Soyez certain que vous recevrez la composition du nouveau gouvernement incessamment sous peu par courrier et je resterai à votre disposition pour justifier devant Vous l’équipe que j’aurai choisie »


Tu inclines la tête mais une question centrale revient… Tu te tâtes à la poser… Allez… courage.


« Si je puis me permettre Votre Majesté, le premier point de mon programme pour les élections législatives concernait l’évolution de la monarchie suivant le modèle britannique. Ayant été élu avec la majorité des voix, il me semble tout naturel de vous en faire part. Pourriez Vous me recevoir une fois le gouvernement constitué afin que nous puissions discuter de ce sujet ? Mais également en profiter pour mettre sur la table la question des partis politiques ? L’UMC ne reflète plus les valeurs que les rares adhérents encore actifs souhaitent lui insuffler… et surtout que je souhaite lui insuffler. Le parti bonapartiste est peu actif et je ne parle même pas du Siècle. Je souhaite les encadrer officiellement afin de leur redonner toute leur légitimité et tout leur rôle pour que notre système politique reprenne des couleurs »


Allez tu tentes le coup. Tu espères que cette prise d’initiative ne sera pas vaine et ne te conduira pas à ta perte...
_________________
Revenir en haut
François-de-Bourbon
Roi de France
Roi de France

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 1 475
Localisation: Aux Tuileries
Masculin

MessagePosté le: 29/10/2017, 16:05    Sujet du message: [RP] Le combat des chefs Répondre en citant

    Le Roi boit quelques gorgées du thé qu'on lui apporte et écoute les réponses de Grégoire. Reposant sa tasse, il lui répondit : - Très bien, votre mission commence donc dès que vous sortirez de ce bureau. Vous aurez jusqu'au 13 Novembre donc pour formez un Gouvernement. Je n'ai pas d'opposition de principe à des noms... du moment qu'ils travaillent tous pour le Royaume et dans son intérêt supérieur.

    Il laissa poursuivre Grégoire dans son exposé pour le futur de la monarchie, ce à quoi le Roi lui répondit : - Vous n'êtes pas sans savoir... ou peut-être que si... que j'ai passé toute mon adolescence au Royaume-Uni, et notamment j'y ai accompli mes études supérieures. Aussi, votre projet n'est pas tomber dans l'oreille d'un sourd, et c'est bien l'objectif que j'ai que de basculer la monarchie française dans un style plus parlementaire et représentatif. Mais vu l'état désastreux du Royaume auquel j'ai accédé, j'ai du réviser mes priorités, et d'abord redresser le pays... ce qui explique pourquoi j'ai légiférer deux ans par ordonnances. Maintenant que la situation du pays s'améliore, il est temps en effet que les Français choisissent leur destin, mais il y des étapes à ne pas brûler. Le redressement des partis est un préalable, et notamment leur encadrement... au sens : "Comment créé-t-on un parti ? Combien cela coûte-t-il ? A qui adresse-t-on l'argent ?" Un projet de loi dans ce sens est en cours de rédaction et ce sera donc à votre gouvernement à le défendre devant la Chambre. Ensuite, on pourra réfléchir à une proposition de modification de la Charte pour y introduire la notion que "le chef du parti ou de la coalition remportant les élections est nommé Président du Conseil".

    Il s'arrêta de parler quand il évoqua la Chambre des Députés. En effet, cette nomination posait un léger problème : le perchoir. Il posa la question : - Au nom de la séparation des pouvoirs, je suppose que vous êtes conscient de devoir abandonner votre fonction de Président de la Chambre des Députés lorsque vous serez nommé Président du Conseil ? Avez-vous un avis quant à votre successeur ?

_________________
Revenir en haut
MSN
Grégoire de Borderouge
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juil 2014
Messages: 850
Localisation: 13 Rue Montmartre, Paris
Masculin

MessagePosté le: 30/10/2017, 12:48    Sujet du message: [RP] Le combat des chefs Répondre en citant

Ils sont sur la même longueur d’onde, merveilleux ! Leur adolescence n’est pas si différente finalement. Exil de la France, grandir dans un pays étranger, revenu il y a peu… Oui, ils se ressemblent sur ce point. Tu souris en l’écoutant, tout cela t’intéresse et si tu le pouvait, tu sautillerais de joie comme un enfant à la vue de son orange de Noël.


« Je ne connais que trop bien ce genre d’adolescence... »


Bien, partis et évolution, classés. Passons maintenant au perchoir. Oui la séparation des pouvoirs est importante aux yeux du double Président qu’il est pendant quelques heures, voire quelques jours. Il faut donc désigner un nouveau Président à défaut d’avoir élu un remplaçant. Mais le débat ne sera pas ouvert car tu as déjà une petite idée. A tes yeux Jean a beaucoup d’expérience mais n’oublions pas que la chambre est à majorité monarchiste, et depuis que Léopoldine manque à l’appel, l’équilibre entre ultra et libéraux est tout juste maintenu avec un petit avantage de double voix pour les libéraux. Ou plutôt le libéral et le bonapartiste mais ces étiquettes sont dépassées à tes yeux.


« Le nom est tout trouvé. La chambre est à majorité monarchiste -même si je n’aime pas employer ce terme- le député d’Argenson est tout désigné pour remplir cette fonction, il est actif et a de bonnes idées. Avant ma prise de fonction, le Président de la Chambre Basse aura changé. »


Si tu étais venu à désigner le député Neu, il y aurait eu un tollé. Et tu aurais craché sur le vote des Français. Donc… le choix est fait.
_________________
Revenir en haut
François-de-Bourbon
Roi de France
Roi de France

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 1 475
Localisation: Aux Tuileries
Masculin

MessagePosté le: 05/11/2017, 13:20    Sujet du message: [RP] Le combat des chefs Répondre en citant

    François écouta la réponse du Président du Conseil désigné. Ils semblaient sur la même longueur d’onde, cela était une bonne chose. Il ajouta à propos du choix que le Roi devait faire du nouveau Président de la Chambre des Députés : - Voyez si le député d’Argenson est d’accord pour prendre cette fonction. Il me revient de le nommer selon l’article 34 de la Charte. S’il est d’accord, je le nommerai Président de la Chambre le jour de votre confirmation comme Président du Conseil. Sinon, je pense que Monsieur de Sévigné, qui en est à son second mandat, et qui était en tête des suffrages aux élections de Mars-Avril dernier, serait un bon Président pour la Chambre des Députés… si vous ne le prenez pas dans votre Gouvernement. Sinon… nous aviserons à ce moment-là.

    Il se leva, signifiant la fin de l’entretien : - Excellence, je ne vais pas vous retenir plus longtemps. Vous avez un Gouvernement à constituer.

_________________
Revenir en haut
MSN
Grégoire de Borderouge
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juil 2014
Messages: 850
Localisation: 13 Rue Montmartre, Paris
Masculin

MessagePosté le: 14/11/2017, 00:04    Sujet du message: [RP] Le combat des chefs Répondre en citant

13 Novembre 1823, 10H30


Il est l'heure, le jour est arrivé et c'est le moment de tout donner. Tu en a bavé, tu as écrit à la France entière ou presque, tu as cherché dans les moindres recoins mais cette fois... c'est la bonne !
Papiers sous le bras, cheveux coiffés comme jamais et sapé comme toujours, tu pénètres les Tuileries avec confiance. Tu y crois. Parce qu'il en faut bien un pour y croire. Passons tout le protocole et te voici devant le Roi. Inclinaisons blablabla. Venons en au fait ! Vous êtes face à face, tu as été conduis jusqu'ici par un homme aux habits qui ne t'ont pas plu (la couleur verte certainement), tu souris au Roi, le Roi te souris (ou pas, si il faut tu vas te prendre un vent petit homme). Que la démonstration commence.


"Votre Majesté, je viens vers vous comme vous me l'avez demandé avec une liste d'hommes et de femmes qui incarneront le gouvernement. Pour occuper la charge de Vice-Président, rien de mieux que le Député de Manche, monsieur Neu. Bonapartiste oui mais je le connais et nos idées sont très proches malgré quelques divergences. Je pense également lui accorder le ministère de la Marine marchande pour une durée de deux mois pour recréer une marine digne de ce nom. Cette dernière sera ensuite sous la tutelle du Président. En tant que ministre de l'Intérieur et de la Police, Monseigneur le Prince des Dombes est à mes yeux le meilleur parti car il a prouvé sa connaissance des rouages. Le Duc et la Duchesse sont reconduit dans leur ministère respectif. A mes yeux, leur travail est plus que bon. Le Garde des Sceaux a été difficile à trouver et nous manquons de volontaires mais j'ai pensé au Député de Sevigné. Un ultra pour que le panel soit complet. L'Instruction maintenant. J'aimerai tenter quelque chose qui n'a de mémoire jamais été tenté. Rassembler ministre et recteur en une seule et même personne afin de supprimer les intermédiaires. Monsieur Hercule Perret est donc tout indiqué.
Enfin deux Secrétaires d'Etat rattachés au Président: Monsieur Durazzo et Madame Thellier pour l'Aménagement du Territoire et des Colonies et comme Porte Parole. Les deux SE risquent d'évoluer avec le temps et je n'exclue pas de faire des ajustements en fonction des dossiers bouclés"
_________________
Revenir en haut
François-de-Bourbon
Roi de France
Roi de France

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 1 475
Localisation: Aux Tuileries
Masculin

MessagePosté le: 15/11/2017, 11:41    Sujet du message: [RP] Le combat des chefs Répondre en citant

    Le dernier jour du délai accordé par le Roi, Grégoire de Borderouge avait fait savoir qu'il avait enfin sa liste prête pour la constitution du nouveau Gouvernement. Le Président fut introduit dans le cabinet de travail du Roi, et François l'invita à s'asseoir sur l'un des deux fauteuils entourant une petite table basse. Le Roi prit place également, disposant face à lui le brouillon de deux ordonnances sur lesquelles ils ne manquaient plus que les noms et les signature. Un nécessaire d'écriture était également sur la table. Il écouta la présentation du Gouvernement par le Président, et lorsque ce dernier termina, le Roi répondit : - Ma foi, cela me convient. Très bonne idée de fusionner les deux postes de Ministre de l'Instruction Publique et de Recteur. Et les noms des portefeuilles semblent clairs. Cela mettra fin à quelques mensonges propagés par certains ex-ministres en Chambre... car entendons-nous bien : j'ai mis fin aux fonctions du précédent Gouvernement car je n'accepte pas que l'on me fasse passer pour un imbécile devant la Représentation Nationale à soutenir exactement le contraire de ce que je décide et affirme en plein Conseil des Ministres. La Couronne est sacrée, elle doit être respectée, et si je dois, pour faire respecter mon autorité, porter plainte pour outrage au Roi, je n'hésiterai plus à le faire. Lorsque le Gouvernement et le Roi sont en désaccord, c'est le premier que l'on change.

    Il marqua un temps de pause. Un Président de la République dira plus tard : "il faut laisser les choses basses mourir de leur propre poison". Certains devraient le méditer. Il sourit au Président (pas de vent cette fois-ci) : - Bref... c'est de l'histoire ancienne. L'avenir nous appartient. Vous êtes officiellement nommé Président du Conseil en ce jour du 13 Novembre.

    Il compléta l'ordonnance royale pour la nomination du Gouvernement des noms et des titres choisis par le Président du Conseil des Ministres. Puis il apposa sa signature. Il dit au Président : - A votre tour de signer.


Citation:


Ordonnance royale
Portant nomination des membres du Gouvernement

Donnée au Palais des Tuileries, le 13 Novembre 1823.


    Nous, François III, par la Grâce de Dieu : ROI DE FRANCE ET DE NAVARRE,
    A tous ceux qui ces présentes verront : Salut !
    Vu, les articles 43 à 48 de la Charte Constitutionnelle,
    Vu, l'ordonnance royale du 29 Octobre 1823 portant cessation des fonctions du Gouvernement,
    Sur la proposition de Son Excellence Monsieur Grégoire de Borderouge, chargé de former le Gouvernement,


    Avons ordonné et ordonnons les dispositions dont la teneur suit :

    ARTICLE PREMIER : Son Excellence Monsieur Grégoire de Borderouge est nommé Président du Conseil des Ministres.

    ARTICLE 2 : Monsieur le Chevalier Jean Neu est nommé Vice-Président du Conseil des Ministres.

    ARTICLE 3 : Sont nommés Ministres et participent à ce titre au Conseil des Ministres :
    • Son Excellence Monsieur Grégoire de Borderouge est nommé Ministre des Affaires étrangères et du Commerce,
    • Monsieur le Chevalier Jean Neu est nommé Ministre de la Marine marchande,
    • Son Altesse Royale le Prince Frédéric d'Orange-Nassau, Prince des Dombes, Duc de Vendôme est nommé Ministre de l'Intérieur et de la Police,
    • Sa Prestigieuse Seigneurie Benoit Fisdohit, Duc d'Aumale, Comte de Carcassonne, Vicomte de Balincourt est nommé Ministre des Armées,
    • Sa Prestigieuse Seigneurie Faith Elizabeth MacKenzie, Duchesse de Vermandois, Comtesse de Marle, Baronne d'Avranches est nommée Ministre des Finances et des Marchés,
    • Monsieur Louis-Auguste de Sévigné est nommé Garde des Sceaux et Ministre de la Justice,
    • Monsieur Hercule Perret est nommé Ministre de l'Instruction publique,

    ARTICLE 4 : Sont nommés Secrétaires d'Etat et participent à ce titre au Conseil des Ministres pour les affaires relevants de leurs attributions :

      Auprès du Président du Conseil des Ministres :
    • Monsieur Matteo Durazzo est nommé Secrétaire d'Etat chargé de l'Aménagement du territoire et des Colonies,
    • Madame Zélie Thellier est nommée Secrétaire d'Etat et Porte-Parole du Gouvernement

    ARTICLE 5 : Le Président du Conseil des Ministres est chargé de l'exécution de la présente ordonnance.




Par le Roi,
Le Président du Conseil des Ministres :
[signature]






Code:
[quote]
 
[font=Times New Roman,  serif][size=16][color=#000000][center][img]http://img.xooimage.com/files110/6/3/e/roi-2-518fbb8.png[/img][/center][center][b][u]Ordonnance royale[/b][/u]
Portant nomination des membres du Gouvernement
 
[i]Donnée au Palais des Tuileries, le 13 Novembre 1823.[/i][/center][/color][/size][/font]
 
[list][font=Times New Roman, serif][size=16][color=#000000]Nous,  [b]François III[/b], par la Grâce de Dieu :   [size=18]R[/size][size=13]OI DE[/size] [size=18]F[/size][size=13]RANCE  ET DE[/size] [size=18]N[/size][size=13]AVARRE[/size],
[i]A tous ceux qui ces présentes verront : Salut ![/i]
Vu, les articles 43 à 48 de la Charte Constitutionnelle,
Vu, l'ordonnance royale du 29 Octobre 1823 portant cessation des fonctions du Gouvernement,
Sur la proposition de Son Excellence Monsieur Grégoire de Borderouge, chargé de former le Gouvernement,[/color][/size][/font]
 
[font=Times New Roman, serif][size=16][color=#000000][i]Avons ordonné et ordonnons les dispositions dont la teneur suit :[/i]
 
[b]ARTICLE PREMIER :[/b] Son Excellence Monsieur Grégoire de Borderouge est nommé [i]Président du Conseil des Ministres[/i].
 
[b]ARTICLE 2 :[/b] Monsieur le Chevalier Jean Neu est nommé [i]Vice-Président du Conseil des Ministres[/i].
 
[b]ARTICLE 3 :[/b] Sont nommés Ministres et participent à ce titre au Conseil des Ministres :[list][*]Son Excellence Monsieur Grégoire de Borderouge est nommé [i]Ministre des Affaires étrangères et du Commerce[/i],   
[*]Monsieur le Chevalier Jean Neu est nommé [i]Ministre de la Marine marchande[/i],
[*]Son Altesse Royale le Prince Frédéric d'Orange-Nassau, Prince des Dombes, Duc de Vendôme est nommé [i]Ministre de l'Intérieur et de la Police[/i],
[*]Sa Prestigieuse Seigneurie Benoit Fisdohit, Duc d'Aumale, Comte de Carcassonne, Vicomte de Balincourt est nommé [i]Ministre des Armées[/i],
[*]Sa Prestigieuse Seigneurie Faith Elizabeth MacKenzie, Duchesse de Vermandois, Comtesse de Marle, Baronne d'Avranches est nommée [i]Ministre des Finances et des Marchés[/i],
[*]Monsieur Louis-Auguste de Sévigné est nommé [i]Garde des Sceaux[/i] et [i]Ministre de la Justice[/i],
[*]Monsieur Hercule Perret est nommé [i]Ministre de l'Instruction publique[/i],[/list]
[b]ARTICLE 4 :[/b] Sont nommés Secrétaires d'Etat et participent à ce titre au Conseil des Ministres pour les affaires relevants de leurs attributions :

[list]Auprès du Président du Conseil des Ministres :
[*]Monsieur Matteo Durazzo est nommé [i]Secrétaire d'Etat chargé de l'Aménagement du territoire et des Colonies[/i],
[*]Madame Zélie Thellier est nommée [i]Secrétaire d'Etat[/i] et [i]Porte-Parole du Gouvernement[/i][/list]
[b]ARTICLE 5 :[/b] Le Président du Conseil des Ministres est chargé de l'exécution de la présente ordonnance.[/list][/color][/size][/font]
 
[font=Times New Roman, serif][size=16][color=#000000][center][img]http://img.xooimage.com/files110/a/d/5/signature-fran-ois-r.-2-4abe601.png[/img][/center]
 
[center]Par le Roi,
[i]Le Président du Conseil des Ministres :[/i][/font][/size]
[signature][/center]
 
[right][img]http://img11.hostingpics.net/pics/44416500cachetroij.png[/img][/right][/color]
 
[/quote]

_________________
Revenir en haut
MSN
Grégoire de Borderouge
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juil 2014
Messages: 850
Localisation: 13 Rue Montmartre, Paris
Masculin

MessagePosté le: 16/11/2017, 01:35    Sujet du message: [RP] Le combat des chefs Répondre en citant

Tu écoutes le Roi et tu ne dis rien. Tu baisses la tête, il n’y a rien à dire. Il a raison. Point. Tu regardes le document et le lit. Et voici, tu es officiellement à la tête d’une équipe gouvernementale. Réussite. Carton plein. Te voici au sommet ; officiellement. Tu as le pouvoir, utilise le bien ! Tu apposes ta signature et tu relève la tête.


« Et voici. Quand aura lieu le premier Conseil des Ministres ? Je compte élaborer une feuille de route et Vous la transmettre avant ce dernier pour que nous puissions en débattre et insérer les politiques que Vous voulez mener dans celle-ci.
De plus, avant de quitter la Présidence de la Chambre Basse, nous débattions sur un projet de loi encadrant les salaires privés et publics. Mes collègues députés et moi même souhaiterions une assemblée générale comptant les maires, les parlementaires (pairs compris), les membres du Gouvernement concernés et Votre Majesté pour qu’au delà de cette loi, nous nous penchions sur une nouvelle politique de développement des villes et surtout des villes périphériques. L’idéal serait que nous fassions cette assemblée générale fin Novembre, aux alentours du 20 pour arriver à un bilan et préparer sa mise en application avant la fin de l’année pour qu’au premier Janvier les décisions prises soient appliquées.
Enfin, et je m’arrêterai là, j’aimerai savoir quelle politique extérieure Vous souhaitez mener, quelles relations souhaitez Vous entretenir avec les différents Etats nous entourant. Et ce afin d’éviter toute décision hâtive ou n’allant pas dans le sens de la Couronne. »



Citation:

 
Ordonnance royale
Portant nomination des membres du Gouvernement
 
Donnée au Palais des Tuileries, le 13 Novembre 1823.

 
    Nous,  François III, par la Grâce de Dieu :   ROI DE FRANCE  ET DE NAVARRE,
    A tous ceux qui ces présentes verront : Salut !
    Vu, les articles 43 à 48 de la Charte Constitutionnelle,
    Vu, l'ordonnance royale du 29 Octobre 1823 portant cessation des fonctions du Gouvernement,
    Sur la proposition de Son Excellence Monsieur Grégoire de Borderouge, chargé de former le Gouvernement,

     
    Avons ordonné et ordonnons les dispositions dont la teneur suit :
     
    ARTICLE PREMIER : Son Excellence Monsieur Grégoire de Borderouge est nommé Président du Conseil des Ministres.
     
    ARTICLE 2 : Monsieur le Chevalier Jean Neu est nommé Vice-Président du Conseil des Ministres.
     
    ARTICLE 3 : Sont nommés Ministres et participent à ce titre au Conseil des Ministres :
    • Son Excellence Monsieur Grégoire de Borderouge est nommé Ministre des Affaires étrangères et du Commerce,   
    • Monsieur le Chevalier Jean Neu est nommé Ministre de la Marine marchande,
    • Son Altesse Royale le Prince Frédéric d'Orange-Nassau, Prince des Dombes, Duc de Vendôme est nommé Ministre de l'Intérieur et de la Police,
    • Sa Prestigieuse Seigneurie Benoit Fisdohit, Duc d'Aumale, Comte de Carcassonne, Vicomte de Balincourt est nommé Ministre des Armées,
    • Sa Prestigieuse Seigneurie Faith Elizabeth MacKenzie, Duchesse de Vermandois, Comtesse de Marle, Baronne d'Avranches est nommée Ministre des Finances et des Marchés,
    • Monsieur Louis-Auguste de Sévigné est nommé Garde des Sceaux et Ministre de la Justice,
    • Monsieur Hercule Perret est nommé Ministre de l'Instruction publique,

    ARTICLE 4 : Sont nommés Secrétaires d'Etat et participent à ce titre au Conseil des Ministres pour les affaires relevants de leurs attributions :

      Auprès du Président du Conseil des Ministres :
    • Monsieur Matteo Durazzo est nommé Secrétaire d'Etat chargé de l'Aménagement du territoire et des Colonies,
    • Madame Zélie Thellier est nommée Secrétaire d'Etat et Porte-Parole du Gouvernement

    ARTICLE 5 : Le Président du Conseil des Ministres est chargé de l'exécution de la présente ordonnance.

 

 
Par le Roi,
Le Président du Conseil des Ministres :

 

 


Code:
[quote]
 
[font=Times New Roman,  serif][size=16][color=#000000][center][img]http://img.xooimage.com/files110/6/3/e/roi-2-518fbb8.png[/img][/center][center][b][u]Ordonnance royale[/b][/u]
Portant nomination des membres du Gouvernement
 
[i]Donnée au Palais des Tuileries, le 13 Novembre 1823.[/i][/center][/color][/size][/font]
 
[list][font=Times New Roman, serif][size=16][color=#000000]Nous,  [b]François III[/b], par la Grâce de Dieu :   [size=18]R[/size][size=13]OI DE[/size] [size=18]F[/size][size=13]RANCE  ET DE[/size] [size=18]N[/size][size=13]AVARRE[/size],
[i]A tous ceux qui ces présentes verront : Salut ![/i]
Vu, les articles 43 à 48 de la Charte Constitutionnelle,
Vu, l'ordonnance royale du 29 Octobre 1823 portant cessation des fonctions du Gouvernement,
Sur la proposition de Son Excellence Monsieur Grégoire de Borderouge, chargé de former le Gouvernement,[/color][/size][/font]
 
[font=Times New Roman, serif][size=16][color=#000000][i]Avons ordonné et ordonnons les dispositions dont la teneur suit :[/i]
 
[b]ARTICLE PREMIER :[/b] Son Excellence Monsieur Grégoire de Borderouge est nommé [i]Président du Conseil des Ministres[/i].
 
[b]ARTICLE 2 :[/b] Monsieur le Chevalier Jean Neu est nommé [i]Vice-Président du Conseil des Ministres[/i].
 
[b]ARTICLE 3 :[/b] Sont nommés Ministres et participent à ce titre au Conseil des Ministres :[list][*]Son Excellence Monsieur Grégoire de Borderouge est nommé [i]Ministre des Affaires étrangères et du Commerce[/i],   
[*]Monsieur le Chevalier Jean Neu est nommé [i]Ministre de la Marine marchande[/i],
[*]Son Altesse Royale le Prince Frédéric d'Orange-Nassau, Prince des Dombes, Duc de Vendôme est nommé [i]Ministre de l'Intérieur et de la Police[/i],
[*]Sa Prestigieuse Seigneurie Benoit Fisdohit, Duc d'Aumale, Comte de Carcassonne, Vicomte de Balincourt est nommé [i]Ministre des Armées[/i],
[*]Sa Prestigieuse Seigneurie Faith Elizabeth MacKenzie, Duchesse de Vermandois, Comtesse de Marle, Baronne d'Avranches est nommée [i]Ministre des Finances et des Marchés[/i],
[*]Monsieur Louis-Auguste de Sévigné est nommé [i]Garde des Sceaux[/i] et [i]Ministre de la Justice[/i],
[*]Monsieur Hercule Perret est nommé [i]Ministre de l'Instruction publique[/i],[/list]
[b]ARTICLE 4 :[/b] Sont nommés Secrétaires d'Etat et participent à ce titre au Conseil des Ministres pour les affaires relevants de leurs attributions :

[list]Auprès du Président du Conseil des Ministres :
[*]Monsieur Matteo Durazzo est nommé [i]Secrétaire d'Etat chargé de l'Aménagement du territoire et des Colonies[/i],
[*]Madame Zélie Thellier est nommée [i]Secrétaire d'Etat[/i] et [i]Porte-Parole du Gouvernement[/i][/list]
[b]ARTICLE 5 :[/b] Le Président du Conseil des Ministres est chargé de l'exécution de la présente ordonnance.[/list][/color][/size][/font]
 
[font=Times New Roman, serif][size=16][color=#000000][center][img]http://img.xooimage.com/files110/a/d/5/signature-fran-ois-r.-2-4abe601.png[/img][/center]
 
[center]Par le Roi,
[i]Le Président du Conseil des Ministres :[/i][/font][/size]
[color=#026212][font=Courier, Courier New, sans-serif][img]http://img.xooimage.com/files110/4/6/6/borderouge1-46f437a.png[/img][/font][/color][color=#026212][font=Courier, Courier New, sans-serif][/center][/font][/color]
 
[right][img]http://img11.hostingpics.net/pics/44416500cachetroij.png[/img][/right][/color]
 

[/quote]
 
_________________
Revenir en haut
François-de-Bourbon
Roi de France
Roi de France

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 1 475
Localisation: Aux Tuileries
Masculin

MessagePosté le: 19/11/2017, 11:38    Sujet du message: [RP] Le combat des chefs Répondre en citant

    Le Roi prit quelques instants de réflexion. Il lui répondit : - Le temps que tout le monde prenne possession de ses bureaux, nous pourrions fixer ce Conseil des Ministres au mercredi 22 Novembre, aux Tuileries toutefois. J'aurai quelques rappels à faire, et je pense que le cadre des Tuileries pourra aider à faire rentrer certaines choses. Pour cette réunion, le temps de l'organiser, le 20 cela va faire un peu court. Et puis, il faut que nous voyons justement cette feuille de route afin déjà de nous donner un axe pour cette réunion, donc pour la première semaine de Décembre. Nous avons le temps, la législature actuelle ne doit arriver à son terme que le 31 Décembre prochain, premier dimanche du quatrième mois suivant son élection. Mais en effet, il y a des choses à faire dans ce domaine, et j'ai déjà plusieurs idées en tête, comme une fiscalité adaptée, la décentralisation de quelques institutions du Royaume sur Cherbourg. Nous verrons cela au Conseil. D'ailleurs, je vous présenterai là-bas le projet de Loi sur les partis que vous devrez défendre en Chambre.

    La politique extérieure... vaste domaine... la réponse n'est pas simple : - En tout, protéger l'intégrité du territoire, et ne s'allier à aucun clan qui pourrait se former entre les Nations en Europe. Je veux conserver la position qui a toujours été celle de la France, celle de l'arbitre européen. Mais si on viole l'intégrité de mon Royaume, alors on répond. Ce qui nous empêche pas de pouvoir nouer des traités commerciaux, si ceux-ci sont bien négociés et ne comportent aucune clause militaire... certains ambassadeurs profitent parfois de traités de commerce pour y fourrer un peu tout et n'importe quoi. Il y a des pays qui ne demandent qu'à commercer avec Nous, donnons leur la possibilité. Toutefois, j'émets une réserve sur l'Empire Ottoman pour les raisons que vous savez. Tant que l'affaire que je vous ai confié n'est pas tirée au clair, je préfère m'abstenir.

_________________
Revenir en haut
MSN
Grégoire de Borderouge
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juil 2014
Messages: 850
Localisation: 13 Rue Montmartre, Paris
Masculin

MessagePosté le: 19/11/2017, 18:07    Sujet du message: [RP] Le combat des chefs Répondre en citant

Tu écoutes tout ça attentivement, surtout les dates. Il va falloir mettre tout en place assez vite pour qu’ensuite des solutions soient prises et que les premiers résultats ne tardent pas.


"Bien donc, premier conseil le mercredi 22 Novembre aux Tuileries. En début d’après midi, vers 14H30 ? Pour la réunion extraordinaire, je comprend et nous réfléchirons à une date lors du conseil."


Une petite pause après avoir énumérer ce qui doit être fait.


"Très bien, je vois… Tout est clair. Je Vous ferai part de la feuille de route quelques jours avant le conseil. Dois-je annoncer la tenue de celui-ci ou préférez Vous vous en charger ?"
_________________
Revenir en haut
François-de-Bourbon
Roi de France
Roi de France

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 1 475
Localisation: Aux Tuileries
Masculin

MessagePosté le: 21/11/2017, 16:11    Sujet du message: [RP] Le combat des chefs Répondre en citant

    Le Roi répondit au Président du Conseil : - 14h30, cela me va, je vous laisse l'annoncer au Gouvernement. Je ne vais pas vous retenir plus longtemps, vous avez maintenant beaucoup de travail devant vous.

    François se leva, demandant au Président du Conseil de faire de même et il le raccompagna à l'entrée de la pièce.

_________________
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:52    Sujet du message: [RP] Le combat des chefs

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Monarchies - Forum Index du Forum -> + Royaume de France + -> . Palais des Tuileries . Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template