Monarchies - Forum Index du Forum

Monarchies - Forum
Forum officiel du jeu de rôle éponyme
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] Blés, blés, blés sont le ciel et la vie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Monarchies - Forum Index du Forum -> + Département de la Seine + -> Ville de Saint-Denis
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Donatien
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2017
Messages: 4
Masculin

MessagePosté le: 16/11/2017, 10:21    Sujet du message: [RP] Blés, blés, blés sont le ciel et la vie Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Les champs de blés de Donatien commençaient à donner et à se rentabiliser. Le blé trouvait facilement à se vendre sur le marché de Saint-Denis, il fallait juste ne pas être trop gourmand sur le prix. Maintenant, il avait acquis de l'expérience, il savait obtenir un rendement plus important et, embaucher du monde pour être davantage efficace. La veille, il avait fait la rencontre d'une charmante jeune femme au bar qui, il faut bien le dire, était souvent désert. Cette jeune femme, prénommée Marion, cherchait du travail, il lui avait donné rendez-vous à ses champs pour ce matin au lever du jour, ou presque. Avec ses mains délicates, il était à craindre que Marion ne soit pas une experte à manier la pioche, la faux ou la terre, au début il lui montrerait comment travailler, elle semblait motivée, il savait qu'elle serait rapidement une bonne élève.
Il était prêt à la recevoir, un pâle soleil éclairait ses champs et le jour à l'horizon avait du mal à ouvrir les yeux. Il alluma un petit feu entre deux pierres juste à l'entrée de son champ, si Marion avait froid, elle pourrait s'y réchauffer bien qu'en travaillant on n'avait normalement pas froid et puis ce feu servirait à chauffer la soupe qu'il avait apportée. Assis sur une pierre, mangeant un morceau de pain et un bout de lard, le tout entrecoupé d'un peu de vin rouge, il guettait, sur le chemin venant de Saint-Denis, cette très jolie femme aux cheveux si longs et si beaux qu'il en avait rêvé dans la nuit. Il jeta un oeil à sa montre, elle n'allait pas tarder, elle n'était pas femme à revenir sur sa parole.
Revenir en haut
Marion
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2017
Messages: 16
Féminin

MessagePosté le: 16/11/2017, 16:17    Sujet du message: [RP] Blés, blés, blés sont le ciel et la vie Répondre en citant

Marion était heureuse.
Au bar de Sin-D'nis, comme elle avait entendu bizarrement parlé un jour, elle avait rencontré un bel homme blond, bien vêtu et très courtois. Il s'appelait Donatien. Un prénom décidément bien à la mode en ces années 1810.
Donatien, Donatien.... Cela résonnait dans sa tête comme une clochette tintinnabulante. Elle ne savait pas pourquoi. C'était comme ça. Elle prenait la vie comme elle venait.
Ce jeune homme lui avait parlé de ses ambitions en cuisine, en installations de toutes sortes. Il était gentil et avait l'air plein de grandes espérances, plein d'attentions charmantes à son égard aussi. Il n'était pas trop discret de ce côté-là, le brave garçon. Il lui avait offert de travailler à son champ. Elle avait accepté avec empressement : décharger à la mairie tous les jours était sans doute un petit travail assuré, mais un peu mécanique et bien mal payé. Elle en avait bien profité néanmoins et avait vu que, parfois, des habitants de Saint-Denis payaient mieux. Donatien, lui, payait plus que mieux ! C'était une bonne aubaine pour s'acheter bientôt toutes les toilettes qu'elle désirait aux vitrines de mode.
En attendant, elle avait quitté quand même sa belle robe bleue. Elle se voyait mal travailler aux champs avec des dentelles aux pieds et des souliers vernis. Elle avait donc enfilé un fond de robe et avait glissé par-dessus un chemisier et une longue jupe bruns, ou plutôt... Terre de Sienne, comme diraient les peintres. Elle sourit à cette pensée. "Pour travailler la terre, il vaut mieux en prendre la couleur", avait-elle pensé joyeusement. Elle ajouta un grand tablier par dessus la jupe et se regarda dans le miroir de sa chambre. Elle se trouva plutôt rigolote, ainsi accoutrée.
Elle avait relevé ses cheveux en chignon bien posé sur le haut du crâne et, chaussée de petits escarpins, au soleil levant, elle avait donc pris la route qui fuyait hors la ville. Elle aperçut bientôt au loin une petite fumée bleue qui faisait des volutes, tout là-bas sur le bord du chemin. C'était son Donatien ! Elle faillit sauter de joie mais se ravisa bien vite. Comment ça, "son" Donatien ? Que lui prenait-il de se parler ainsi à elle-même. Elle pressa le pas et cria dune voix claire : 
"Coucou ! Donaaaaatien ! Me voici !"
Arrivée près de lui, elle éclata de rire en le voyant grignoter son morceau de lard, le litron de vin bien posé sur le côté des pierres qui protégeaient le petit feu de bois.
"Bonjour Donatien ! Vous ne vous ennuyez pas de bon matin ! Déjà un petit creux ?"
Elle le regarda mâchonner puis s'enquit :
"Alors, montrez-moi. Que dois-je faire ?"
Elle fit comme les ouvriers qu'elle avait vus en ville : s'essuyer les mains sur les cuisses et les fesses, cracher dans ses paumes — mais faire semblant quand même ! — se camper droite sur ses petites jambes et attendre en se tenant les reins.
"À vos ordres, patron !"
Revenir en haut
Donatien
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2017
Messages: 4
Masculin

MessagePosté le: 18/11/2017, 11:18    Sujet du message: [RP] Blés, blés, blés sont le ciel et la vie Répondre en citant

Il n'aurait jamais imaginé qu'elle puisse venir aussi tôt, mais elle était là, à l'heure prévue. Il la vit arriver par le chemin, vêtue de marron comme un tronc d'arbre, ses cheveux en chignon donnant une drôle de couleur à son feuillage. Et que dire de ses vêtements ! Il en sourit, si elle n'avait rien d'élégante, elle avait quand même la tenue adéquate pour travailler la terre, témoignant que derrière ses jolis yeux, se cachait un esprit plein de sens pratique. Elle le vit à son tour, elle l'appela dans un cri de joie qui sembla réveiller la nature, la brume du matin se leva et les oiseaux se mirent à gazouiller comme un jour de fête ! 
Le voir casser la croûte la fit éclater de rire, cette jeune et jolie femme respirait la joie de vivre, c'était toujours ça. Et son rire était communicatif, il rit à son tour : 
J'avais faim, effectivement. Je me suis levé à la hâte, j'ai préféré prendre mon premier déjeuner ici, plutôt que de vous faire attendre. Vous en voulez un peu ? 
Si en plus d'être jolie, agréable à vivre et de bonne humeur elle aimait aussi le lard et le vin rouge, cette petite demoiselle était riche de promesses !  Déjà elle n'avait qu'une hâte, celle de travailler. Décidément, Donatien ne pouvait rêver mieux. Mais avant, il voulait discuter salaire. 
Je vous donnerai 20 francs pour la journée. Ca vous convient ? ... Sinon, pour le travail, il n'y a rien de compliquer. Vous voyez ce sac ? Il est empli de plans de blés ! ... Il va falloir se mettre à quatre pattes et remonter le champ en les plantant les uns derrière les autres en les espaçant de vingt centimètres ! J'espère que vous avez apporté votre mètre de couturière ! ? 
Il éclata de rire : 
Je plaisantais bien sûr, les 20 centimètres vous les mesurerez avec votre nez, ... au pif, je veux dire ! Nous ferons chacun une allée côte à côte, comme ça vous pourrez me raconter votre vie tout en travaillant ! 

 
Il avait fini de manger et après avoir recalé le bouchon sur le goulot de sa bouteille, il se tourna vers elle et demanda : 
Prête Marion ? 
La regardant plus attentivement des pieds à la tête, dans un joli sourire amusé il dit : 
Bravo pour votre tenue ! C'est l'idéal pour travailler la terre. Vous êtes parfaite ! Vos cheveux relevés en chignon vous donnent l'air dune princesse ! ... 
Il regarda les chaussures, des escarpins !  
Il n'y a que vos chaussures ... pas le top, quand même ! ... j'ai une vielle paire de bottes si vous voulez ! Elles vont être un peu grandes mais ça vous évitera d'abîmer celles-ci ! 
Il lui tendit une vielle paire de bottes oubliant que l'une d'elles avait un joli trou à la pointe. Il en fut un peu confus : 
Je suis désolé, c'est tout ce que j'ai !  
Revenir en haut
Marion
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2017
Messages: 16
Féminin

MessagePosté le: 30/11/2017, 16:05    Sujet du message: [RP] Blés, blés, blés sont le ciel et la vie Répondre en citant

Marion était heureuse. Elle souriait.
"Bien sûr que je suis prête ! Je suis venue pour travailler ! Et heureusement que vous aviez des bottes. Peu importe si elle sont un peu trouées. Ce sera toujours mieux que mes petits escarpins."
Elle releva bien haut ses jupes, enleva ses chausses et entrepris de mettre ce que Donatien lui proposait. Elle glissa rapidement dedans et éclata de rire.
"Oooh, ben... Mes petits pieds sont perdus là dedans ! Ce sont des bottes de sept lieues pour une Poucette comme moi !"
Elle fit quelques pas autour du feu, en gardant les jambes droites comme des béquilles, le montant des bottes lui arrivant plus haut que les genoux.
"Pas pratique, mais au moins mes jambes ne se saliront pas ! Au travail ! Et à quatre pattes encore ! Je vais faire de mon mieux."
Elle soupire, rajuste son chignon et rabat quelques mèches tombées.
Des yeux, elle cherche le sac dont il parlait, l'avise là, juste un peu plus loin au début du champ. Après avoir noué le bas de son tablier autour des reins, elle glisse quelques tiges dans ce panier de fortune et commence à planter en enfonçant les doigts dans la terre meuble fraîchement retournée pour glisser les pousses de blé.
Elle commence d'abord le dos baissé, mais se rend compte qu'il faut décidément faire le travail à quatre pattes. Elle mesure les 20 centimètres approximativement en élargissant les doigts de sa main, et avance lentement au fur et à mesure.
Ayant fait quelques mètres, elle s'arrête un peu pour voir où en est Donatien, puis regarde ses mains.
"Oh mes mains ! Mes pauvres mains ! pfff tout asséchées par la terre. je ne sais pas si je suis douée pour planter, mes ma peau va souffrir un peu. Heureusement que j'ai du savon au lait d'ânesse pour rattraper tout ça.... Donatien ? Donaaaaatien !!!!!... ça va ? c'est comme ça qu'il faut faire ?"
Revenir en haut
Donatien
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2017
Messages: 4
Masculin

MessagePosté le: 08/12/2017, 09:37    Sujet du message: [RP] Blés, blés, blés sont le ciel et la vie Répondre en citant

L'enthousiasme de la jeune femme faisait plaisir à voir, même le soleil qui tentait toujours de percer la brume, reprenait un peu de couleur en la regardant. Le spectacle qu'elle donna en enfilant les vieilles bottes, Donatien n'était pas près de l'oublier, Marion éclatait de charme et de joie de vivre comme une pomme bien mûre sous de belles dents affamées. Elle noua aussi son tablier et mit quelques pousses de blés dans son panier. Il rit quand elle parla des bottes de sept lieues :
Rassurez-vous Marion, je ne suis pas un ogre et vous n'aurez pas besoin de vous enfuir. Et si vos petits pieds se perdent dans les profondeurs de ces bottes, je vous aiderai à les rechercher.
Déjà, il se voyait même les réchauffer entre ses mains chaudes et tendres. Quelle bonne idée il avait eu de lui proposer ce travail, sa compagnie était des plus agréables et des plus douces qui puisse être, ... des plus charmantes aussi ! Donatien avait déjà dans l'idée que la plantation prévue ce matin allait prendre beaucoup de retard même s'ils étaient deux pour l'effectuer.
A quatre pattes sur le sol, remontant le sillon lentement, son chignon dansant sur ses épaules, elle donnait à rêver à Donatien qui, du coup, dans la même position qu'elle sur le sillon d'à côté, prenait du retard. Sa belle chevelure brune, surtout l'obsédait, il s'en voulait d'être la cause de leur emprisonnement dans ce chignon, alors qu'ils auraient sans doute préféré être libres et onduler gentiment sous les caresses d'un petite brise affectueuse. 
Ne criez pas si fort, éclata-t-il de rire, alors qu'elle l'appelait, je suis juste derrière vous. Vous travaillez vite et bien, j'ai du mal à vous suivre ! Je vais devoir vous augmenter.
Elle n'avait pas relevé le montant du salaire proposé, sans doute l'estimait-elle suffisant, et avait eu la délicatesse de ne pas le discuter. Décidément, cette Marion était une perle !
Il fit les deux mètres qui la séparaient d'elle et regardant ses mains dont elle se plaignait. En femme prévoyante, elle avait apporté un savon au lait d'ânesse pour nettoyer sa peau délicate. Mais dans cette tragédie, l'âne, c'était lui, Donatien :
Quel âne je fais ! s'écria-t-il alors que ses yeux scrutaient ses  petites mains bien outragées par les travaux, j'aurais du vous proposer des gants ! ... Mais, ... euh, je n'en ai pas ! ... Enfin, si, ... juste pour moi !
Il retira ceux qu'il portait et les lui tendit. Ils étaient bien trop grands pour elle, elle avait largement la place de mettre les deux mains dans un seul : 
Ce n'est pas l'idéal constata-t-il avec un triste sourire. ... Marion, croyez bien que je suis désolé de vous imposer une tel travail pur vos petites mains si délicates ...
Avec ses gants, il tentait de faire tomber la terre collée sur les doigts de la jeune femme :
J'ai honte, ajouta-t-il, vos mains me semblent plus avoir été dessinées pour des caresses que pour les travaux des champs !
Et il eut une idée, une idée génial, de celles qui naissent comme ça dans un coin de notre tête sans qu'on sache qui ou quoi a bien pu les engendrer :
On va procéder autrement Marion ! Vous me passerez les pieds de blé un à un et moi je les planterai ! Nous irons peut-être moins vite mais d'abord nous épargnerons vos petites mains si fragiles et si belles et puis le blé n'est pas pressé, lui qui met un temps fou à sortir de terre ne va pas nous chercher des noises pour quelques minutes de retard !
Il rit dans le clair matin qui levait ! Là-haut, le soleil avait enfin transpercé la brume qui filait en lambeaux se perdre à l'horizon :
Ca vous convient gentille Marion ?
Il tenait encore ses mains dans les siennes, il s'aperçut alors que sa robe avait elle aussi souffert des travaux et que la terre molle s'accrochait à elle. Il la secoua comme il put en riant, masquant mal le trouble que lui procurait cette noble affaire :
Votre robe ! ... Quelle horreur ! Je suis foncièrement confus ! Je vais devoir vous en acheter une pour compenser !  
Il ne pouvait pas décemment lui demander de travailler toute nue, même si le spectacle eut sans doute été pittoresque et délicieux et que le blé en eut poussé plus vite et plus beau, Donatien ne voulait pas en plus lui voir attraper un mauvais rhume.
On fait comme ça ? demanda-t-il une nouvelle fois en s'écartant d'elle avant de ne plus avoir la force d'y arriver.
Revenir en haut
Marion
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2017
Messages: 16
Féminin

MessagePosté le: 06/01/2018, 18:16    Sujet du message: [RP] Blés, blés, blés sont le ciel et la vie Répondre en citant

Marion rit de bon coeur en entendant son ami Donatien.


"Rassurez-vous, monsieur Donatien, je ne suis pas en sucre. Vous êtes bien prévenant pour mes pieds, ma robe et mes mains. Si je n'avais pas aimé cela, je vous l'aurais dit tout net. Mais c'est d'accord, je vais vous passer vos "pieds de blé", comme vous dites."


Elle tendit le brin à bout de bras et le regarda faire. Aussi loin qu'elle se souvienne, elle n'avait jamais vu les journaliers de sa famille planter le blé comme ça, mais elle était heureuse d'apprendre plein de choses avec Donatien. Elle avançait régulièrement avec lui, et il allait vite. A coup sûr, ce seraient les plus beaux blés qu'elle aurait jamais admirés. Elle se mit à chantonner doucement en admirant son coup de main. Au loin, la brume se levait rapidement avec le soleil.


"Malbrough s'en va-t-en guerre,
Mironton, mironton, mirontaiiiiiine
Malbrough s'en va-t-en guerre,
Ne sait quand reviendra, ne sait quand reviendra


Il reviendra-z'à Pâques
Mironton, mironton, mirontaiiiiiine
Il reviendra-z'à Pâques
Où à la Trinité, où à la Trinité


La Trinité se pas...."


Elle s'arrêta tout net, regardant au loin sur la route, là-bas où le chemin rejoint le ciel à l'horizon vers le soleil jaune pâle.


"Oh, Monsieur Donatien ! Regardez là-bas ! Qu'est-ce que c'est ? De la poussière ou de la fumée ? Je distingue mal."


Elle pointa l'horizon du bout de son brin de blé dans la main.
Revenir en haut
Donatien
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2017
Messages: 4
Masculin

MessagePosté le: 17/01/2018, 11:28    Sujet du message: [RP] Blés, blés, blés sont le ciel et la vie Répondre en citant

Jolie, gentille, d'agréable compagnie, des manières simples et honnêtes, Donatien qui s'ennuyait ferme à Saint-Denis était heureux de s'être trouvé une amie de bonne composition en la personne de Marion. Elle connaissait les travaux des champs, son joli corps n'en souffrirait pas, elle avait l'habitude de la fatigue comme de la saleté et savait redevenir une jeune femme toute fraîche par la suite.
Continuons ainsi puisque cela vous agrée !
Ils travaillèrent sans voir le temps passé, Donatien plantait son blé en se laissant bercer par la douce voix de Marion qui volait dans l'air à la poursuite de la brume qui s'envolait et pour accueillir Messire Soleil qui, comme souvent les matins d'hiver, aimait bien se faire prier avant de montrer le bout de son nez. Sa voix était juste, chaude, enivrante et faisait un bien fou au jeune homme qui bien que le nez rivé au sol à planter son blé, n'en passait pas moins l'une des plus belles matinées de sa vie.
Quelle belle voix, Marion, dit-il au bout d'un moment avant d'être complètement fondu.
Et c'était vrai, elle chantait merveilleusement bien !
Je suis sûr que les blés eux aussi adorent vos chansons ! Vous n'avez jamais eu idée d'être membre d'une chorale ou bien de chanter seule sur scène. A Paris, on peut entendre des divas dans les théâtres ou à l'opéra. Je n'y suis jamais allé mais je doute qu'il y en est une seule qui chante aussi bien que vous.
Il y avait un peu de flatterie dans cette déclaration, mais tant qu'il n'était pas allé vérifier ses dires, il se laisserait croire qu'il disait vrai. Donatien avait besoin de rêves pour vivre.
Mais elle l'interrompit dans ses louanges, elle venait de voir quelque chose bien loin à l'autre bout du champ, vers l'horizon, plus loin que la route. Avant de porter ses yeux vers le lieu qui avait attiré la curiosité de la jeune femme, il la regarda, elle, plantée debout dans son champ, toute droite, le bras comme tout son corps tendu vers l'horizon, un peu de vent faisait frissonner son chignon, son brin de blé pointé tel le doigt de Dieu, elle ne lui avait jamais paru aussi belle.
Puis il porta la tête vers le lieu indiqué, ... poussière ? fumée ? brume ? il y avait effectivement quelque chose qui dérangeait cet univers familier à Donatien :
Je ne sais mon ami ! Un feu ? ... Hum, la fumée serait plus opaque ! ... Un peu de brume qui se lève ou bien le passage d'un cavalier dans la poussière du chemin. Cela vient vers nous, il me semble, encore un petit instant et nous serons fixés.  
Il s'approcha d'elle, se glissa derrière et posa son menton sur son épaule comme si il cherchait à mieux distinguer le mystère qui venait vers eux :
Peut-être est ce le feu de l'amour qui vient vers nous ? Celui qui embrase le coeur des amants timides ? ... Qu'en pensez-vous Marion ? ... Vous croyez qu'il vient pour nous deux ? 
Il rit un peu avec trouble, comme pour effacer l'émoi que lui avait donné ses propres mots de même que le contact si charmant de son menton avec son épaule.
Et puis cessez de m'appeler Monsieur ! Vous me vieillissez, je n'ai pas l'âge d'être votre père ! 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:26    Sujet du message: [RP] Blés, blés, blés sont le ciel et la vie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Monarchies - Forum Index du Forum -> + Département de la Seine + -> Ville de Saint-Denis Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template