Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1824
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP]Aux flots la bûche est jetée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris -> Les Quais Parisiens/ Les bas fonds.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Guy_de_Timée
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2017
Messages: 8
Masculin

MessagePosté le: 25/12/2017, 22:02    Sujet du message: [RP]Aux flots la bûche est jetée Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Fuir , s'échapper au destin d'un carcan d'une vie monotone . Fuir , les démons qui me hantent. Chercher, un point du récif auquel s'agripper et tenter de s'extraire d'un océan de contrariétés. Paris , point d'une chute sans but, je suis repu de ce sel que l'on me sert à foison.

Soif et faim , sont les premiers instinct de la bête qui sommeil en tout humain. Vivant , certes , je le suis , mais conscient de l'être j'en doute . Le sel de la sueur d'une course d'errance. Car , pas l'ombre d'une mer , dans cette cité qui se nomme Paris et qui m'accueille ou tente de vouloir m'engloutir dans l'anonymat. Disparition que je souhaite avec ardeur , sans pour autant me résoudre à en finir avec la vie. Une étincelle de raison dans les tourments qui m'habitent ou peut-être ceux que je me crée, nés de ma fertile imagination.

On me dit trop sensible, une éponge qui absorbe et dès qu'on la presse , rejette sans fioritures les réalités de mes pensées.
Revenir en haut
Guy_de_Timée
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2017
Messages: 8
Masculin

MessagePosté le: 25/12/2017, 22:38    Sujet du message: [RP]Aux flots la bûche est jetée Répondre en citant

Ce que je suis ? Qui je suis? Peu importe. Je suis ce qui s'approche le plus d'un être humain , mais sans l'âme qui devrait le sublimer. Mais personnellement je m'en tape de l'âme que la religiosité ambiante, veut m'octroyer , sans me demander mon accord. Brillant? Je pourrai l'être ou l'aie-je été? Enfin qu'importe puisse que mon passé n'a d'intérêt que pour moi et le chapitre que je viens de retourner.

Qui je suis? Une page blanche et un esprit trop prolixe à s'évader vers des histoires non encore écrites ou contée. Mon intérêt , celui qui me maintient en cet instant encore dans le vivant. Cet intérêt est l'humain et ses pulsions primales. Celles qui font franchir les limites de la civilité , ce qui pousse l'homme à noircir son âme , pour reprendre un terme religieux. L'instant qui fait devenir l'homme , une bête sanguinaire. Ceci peut paraître étrange aux yeux du profane, même me faire
passez une chemise de force et me faire conduire à la salpêtrière.

Mais là je suis perdu , comme un morceau de bois qui flotte sur la Seine.
Revenir en haut
Guy_de_Timée
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2017
Messages: 8
Masculin

MessagePosté le: 27/12/2017, 13:57    Sujet du message: [RP]Aux flots la bûche est jetée Répondre en citant

Chercher sans trouver , du pain , perdu dans la madeleine. Drôle de coutume que celui de ce royaume où on érige le biscuit manne céleste. j'en suis troublé , car le sucre et les œufs ne sont pas trouvable sur le marché. Me repaître journellement de madeleine , ferai je dois. Un esprit seul ne peut vivre sans corps. je dois alimenter ma rage , ma fugace solitude et mon fertile imaginaire.

J'ai trouvé un coin pour me reposer et m'éloigner des froidures hivernales. Bien que mon logis soit perclus de trous et ouvert à tout les vents , il n'en reste pas moins que paille peut servir de nid douillet. Il suffit de bien se mettre au centre de la meule. Je suis un souriceau dans une meule de Beaufort. Je me complais à cette simplicité nouvelle. Loin du tumultes de la ville et du brouhaha de la population active , qui un pâté de maison plus loin fait suinter cette sueur de vie . J'ai besoin de ce silence , celui qui permet d'apaiser les tourments d'un esprit hanté de remords et autres mauvaises pensées.

je suis loin d'être un personnage équilibré, bien que je sois pas totalement dingue et naturellement dangereux. Je ne suis dangereux que pour moi-même et une entrave au développement serein de mon entourage. Agoraphobe? sans doute je le suis , bien que j'aime les humains , mais pas de trop près non plus. Dans ma vie passée tout était bien séparé , étiqueté , envisagé et dressé dans un ordre précis. Maniaque ? Sans doute je le suis aussi , mais là en cette nouvelle situation, je m'assois un peu dessus cette maniaquerie de l'ordre. Essayez donc de mettre de l'ordre dans une meule de pain, c'est une histoire à devenir maboul .
Revenir en haut
Guy_de_Timée
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2017
Messages: 8
Masculin

MessagePosté le: 30/12/2017, 00:52    Sujet du message: [RP]Aux flots la bûche est jetée Répondre en citant

J'ai du changer de lieu, les rats m'ont chassé de ma meule. Cela n'est pas grave , je trouverai bien un autre endroit où pioncer heure ou deux. Au pire m'éteindrai-je, comme une bougie trop usée ou soufflée par les vents du nord? Je vais pas m'affoler pour si peu , la mort doit vous accueillir dans ses bras frêles, un jour ou l'autre. Le destin est tracé dans la vie de tout homme.

J'ai un jour entier pour trouver un coin pour la nuit, autant ne pas perdre de temps . La minute de vérité faite de charité ou d'un trépas consommé. Tiens un consommé me réchaufferait le ventre. Ceci me changerait des sempiternels madeleines au goût de farine laiteuse. Le pauvre ne doit pas se plaindre de sa pitance , quant-il trouve de quoi garnir son garde manger ventral.

Râleur? Je le suis sans médire la paix de mon esprit, si toutefois mon esprit laisse de la place à cela. Mais je râle souvent intérieurement, n'ayant aucun goût pour m'exprimer verbalement , encore moi devant un public.
Prudent? Je le suis sans contexte. Je me méfie de tout , trop peut-être. Car je n'aime guère l'aventure , sauf celle que j'ai mûrement réfléchi. comme celle qui me mène à Paris sans le sou vaillant et l'esprit embrumé de pensées , plus obscures les unes que les autres.

Ceci étant dit , je me mets en route vers une rue que je ne connais pas. L'errance a du bon.
Revenir en haut
Guy_de_Timée
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2017
Messages: 8
Masculin

MessagePosté le: 30/12/2017, 12:57    Sujet du message: [RP]Aux flots la bûche est jetée Répondre en citant

L'errance dans certains quartiers d'une grande ville peut être dangereuse, demandez cela aux bourgeois , il vous répondront surement par l'affirmative. Moi, je n'ai rien à voler et ne suis un danger ou une proie que pour le froid et la faim. Je ressemble en ce cas à tout les pauvres erres qui hante les bas-fonds.

Courageux? Je peux l'être , tout dépend de la cause , la vie étant la plus précieuse aux yeux des indigents qui peuplent les quartiers que mon errance me pousse à arpenter. Fou? Je le suis sans ambage, car qu'elle homme digne de ce titre , ayant un avenir tout tracé et un cadre de vie dans la haute société, lâche tout et prenne la fuite, pour se complaire dans l'indigence.

Enfin pas si indigent , je fais quelques menus travaux pour le bien de la communauté,, noyé que je suis dans la masse des petites mains et des gros bras, qui œuvrent à la bonne marche d'une cité telle que Paris. Sans eux pas de vin sur la table , ni de dinde pour réjouir les palais des nantis. Révolutionnaire? Je le suis par mon nouveau choix de vie et mes idées, je suis même à penser que toutes les têtes ne sont pas tombées dans le panier du marchand "Guillotin".

Je me lancerai pas dans une diatribe révolutionnaire , non plus , je n'accorde pas autant d'intérêt à la noblesse nouvelle et étrangères qui vit sur la terre de France.Je suis au-deçà de pareille considération et mon intérêt actuel ne se borne qu'à remplir mon estomac et de trouver un endroit de repos. Pas l'ombre d'une soupe populaire ou des lieux à l'abandon, comme si les dames de bonne charité avaient été consignées dans leur chambre, pour ne pas porter ombrage à une réputation.

Ne me reste que les estaminets , les lieux de gaudrioles et les rues Monjol et Asselin, livrées aux commerce de la chair.
Revenir en haut
Guy_de_Timée
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2017
Messages: 8
Masculin

MessagePosté le: 01/01/2018, 07:36    Sujet du message: [RP]Aux flots la bûche est jetée Répondre en citant

Restauré, je erre dans les rues de Paris, ce qui me permet, la réflexion et l'établissement d'une pensée.Je vais m'hasarder à philosopher en mon fort intérieur en extrapolant. L'humain m'intéresse par son côté primal, il faut bien en énoncer les raisons et pour se faire remonter le temps .

Qu'est-ce qui motive l'homme ou plutôt l'humain? La peur est le point de départ de tout , c'est réducteur , mais c'est bien la pensée primaire de l'humain. N'a-t-il pas l'habitude très ancrée de nommer tout ce qu'il ne connaît? car ce qui peut-être nommé fait moins peur. L'humain s'est inventer des dieux , pour conjurer cette peur primaire. Mais qu'elle est donc cette peur qui nous fait inventer , créer et compliquer la vie? Celle née de la raison à savoir " Quel est le but de l'existence?". C'est la peur d'y apporter aucune réponse, qui nous fait nous questionner sur tout et de créer des raisons et des buts à l'existence.

On peut y ajouter le besoin de s'éloigner de notre bestialité et nos instincts primaires, qui sont , se nourrir , se reposer et copuler pour procréer, afin de pérenniser l'espèce humaine.Dans le but de s'éloigner de cette réalité et la peur qui est née du premier questionnement, l'homme s'est empresser de créer toutes un panel de nouvelles peurs. La peur de dieu , la peur de la mort , la peur de la loi, la peur de son voisin, la peur du gendarme, la peur de l'inconnu. Pour se faire , on a créer des us et coutumes qui régentent la vie en communauté, devenus aux fil du temps des lois et des règles. Qui nous différencie surtout des autres animaux, trop proche de nos instincts.

Mais tout ces voiles de raisons dictés par la peur , nous ont-ils éloignés de notre bestialité, j'en doute , car il est dans notre époque et notre temps , toujours question de domination, d'asservissement et de possessions. Je juge que l'homme depuis qu'il a pris conscience et est doté de raisons est devenu plus stupide, pour ne pas dire bête, qu'à son départ.

Mais ceci ne sont que des mots alignés dans un esprit et reste dénué de sens, sans une compréhension commune.

Je me permets de parlé aussi de la liberté, n'est-elle pas aussi une gageure? Car la liberté que l'on s'arroge vient établir une autre forme de règles, en dehors de la norme , mais confinée à la civilité de mise. Une liberté nouvelle, soit , mais une liberté civilisé. Or la liberté n'est-elle pas, poussée à son extrême, un retour à la bestialité?

Je vais ensuite parler de l'amour . quelle vaste supercherie? L'amour du point de vu humain est comme de faire se mélanger l'eau et l'huile. certes la passion et le désir agite le récipient , mais pendant un temps, une fois reposé, l'huile et l'eau se sépare. L'amour est juste mettre un nom et un fars de civilisé sur l'instinct de procréation dans un élan de possession et de possédé. Car en définitive c'est toujours la femelle qui décide du mâle qui la possède, dans le sens trivial du terme. On peut bien faire toutes les lois pour créer une société patriarcale, mais il ne demeure pas moins que la nature est par définitive matriarcale. D'où le féminin de nature.

Enfin tout ça pour dire que l'on peut se cacher derrière tout les mots et les raisonnements du monde , je reste et l'humain reste confiner dans sa peur et ses instincts de survie. Je ne suis pas mieux et pas pire que celui qui laisse libre cours à ses instincts , d'ailleurs suis-je à même de juger mon semblable ?
Revenir en haut
Guy_de_Timée
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2017
Messages: 8
Masculin

MessagePosté le: 01/01/2018, 19:04    Sujet du message: [RP]Aux flots la bûche est jetée Répondre en citant

Philosophie à deux sous que tout cela, bien que je sois par mon choix redevenu un humain près de sa bestialité. Chiant? je le suis par mes dérives de pensées. Fort heureusement elles ne me sont qu'intimement destinées. D'ailleurs , je ne suis pas à l'aise en communauté et incapable de tenir un discours structuré en société. Timide? Je le suis presque par volonté de l'être. Car comme chaque fois que j'ouvre ma gueule , je ne peux que dire des horreurs et exprimer mes pensées sans le moindre filtre. Je suis timide par choix, plus que fars de rouge sur les joues et bafouillage.

Je suis la honte de ma famille, surtout que je nuis à sa maudite et sacro-sainte réputation. D'où mon évasion de ma vie d'avant. Je ne regrette presque rien, de ma vie d'avant. Puis comme j'ai déjà l'esprit encombré, je range mes regrets dans un tiroir de mon esprit, section souvenirs douloureux. Dormir , il me faut , car une nuit blanche est déjà bien assez pour l'être que je suis et dans les conditions où je me trouve.
Revenir en haut
Guy_de_Timée
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2017
Messages: 8
Masculin

MessagePosté le: 01/01/2018, 20:05    Sujet du message: [RP]Aux flots la bûche est jetée Répondre en citant

Voilà, ce jour mon mal m'a rattrapé, ce matin j'ai craché du sang. Cela devait arriver, je ne peux pas fuir ce qui est impossible à éviter. La mort vient se rappeler à mon souvenir et mettre ses mains glacées autour de mes entrailles. Je me suis senti vivant depuis ma fuite , bien plus que durant toute ma vie précédente. Je sais qu'il ne me reste infiniment très peu de temps, un jour ou deux au mieux , quelques heures au pire.

Le pire ou le mieux , ça n'est bien égal , je sais que je vais trépassé, mon esprit que j'ai éduqué à occulter mes maux et ma souffrance, me peut plus faire son oeuvre. Je me sens me vider de mon essence et j'en ai conscience. Mais qu'importe j'ai pas perdu l'esprit ou si peu. Je ne laisserai qu'une trace dans la neige par blizzard. J'ai accueilli le nouvel an et est tenu ma propre promesse , voir l'an nouveau s'annoncer et de disparaître dans cette nouveauté. bien que je m’aperçois que rien ne change véritablement.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:22    Sujet du message: [RP]Aux flots la bûche est jetée

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris -> Les Quais Parisiens/ Les bas fonds. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template