Monarchies - Forum Index du Forum

Monarchies - Forum
Forum officiel du jeu de rôle éponyme
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] Réception du 10 Mars 1824
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Monarchies - Forum Index du Forum -> + Royaume de France + -> . Palais des Tuileries .
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
François-de-Bourbon
Roi de France
Roi de France

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 1 476
Localisation: Aux Tuileries
Masculin

MessagePosté le: 10/03/2018, 12:32    Sujet du message: [RP] Réception du 10 Mars 1824 Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
    Réception du 10 Mars 1824.

    En ce début d’année 1824 (la troisième de son règne pour ceux qui suivent), le Roi avait été particulièrement généreux dans la distribution des récompenses. L’année 1823 avait été très pauvre de ce côté-là et la morosité et les conflits de l’année passée avaient laissés place à la volonté d’œuvrer pour le Royaume. Trois décorations et un bâton de maréchal de France distribué, ce doit être le record de récompenses distribuées en même temps depuis le début du règne.

    Aussi, le Roi, pour marquer le coup, avait décidé de donner une grande réception comme aux grands temps de la Monarchie. Comment ça se passe ? En trois actes : remise de la décoration, dîner, bal. On ne peut pas faire plus court. Trois salles du Palais ont donc été préparées : une première, petit salon d’apparat où aura lieu la remise de décoration, la seconde qui fera office de salle à manger, la dernière pour le bal.

    La veille, tout ce que le Palais comporte de service a été mis en activité pour préparer ces salles. Dans le salon d’apparat où les invités arriveront en premier, on pouvait apercevoir six fauteuils en ligne, placés en évidence et qui sont réservés aux six récipiendaires, et derrière eux, les autres fauteuils réservés aux personnes invitées par le Roi. A la perpendiculaire de la première rangée de fauteuils se trouvait une longue table basse sur laquelle étaient déposés six coussins noirs avec des fleurs de lis couleur argent brodés dessus.

    Sur le coussin le plus à gauche se trouvait l’écharpe bleue et la plaque en or qui serait remise à la duchesse de Vermandois. Les deux coussins à droite de celui-ci comportaient deux « cravates » de commandeur de l’ordre qui seraient remises au comte de Sancerre et au professeur de Sévigné. Sur le quatrième se trouvait un nœud papillon bleu également avec l’insigne de l’ordre en pendentif qui représente la version féminine de la cravate de commandeur (en gros, ça ressemble à ceci, mais en bleu et avec l’insigne de l’ordre du Mérite : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b5/Optional_Dame's_Bow_of_… ), enfin les deux derniers coussins comportaient une simple médaille qui seraient remises aux deux secrétaires d’Etat du gouvernement : Zélie Thellier et Matteo Durazzo.

    En effet, bien qu’il n’y eut que trois nommés dans l’ordre du Mérite le mois dernier, la duchesse de Vermandois et le comte de Sancerre reçurent de droit l’ordre du Mérite comme Président du Conseil, et Zélie Thellier fut la première décorée après le mariage royal. Ils seraient également mis à l’honneur, car après tout, ils méritaient tout autant leurs distinctions que les trois nommés de Février.

    A l’entrée de ce salon d’apparat avaient été placés deux chevalets, comme pour un peintre, sur lesquels ont pouvaient apercevoir le plan de table pour le dîner qui suivrait, et le menu décidé par le Roi :


Citation:






    Dans la seconde salle, une grande table fut mise en place, où les argentiers et les maîtres d’hôtel s’afféraient pour disposer méticuleusement, au millimètre près, la vaisselle (porcelaine de Limoges oblige… on n’est pas chez les clodos ici).

    Enfin, dans la troisième, les fleuristes disposaient fleurs et autres décorations. Les sommeliers préparaient un peu à l’écart les vins qui seraient servis pendant que l’orchestre de chambre accordait les instruments pour accompagner le repas en musique et permettre aux invités de danser plus tard dans la soirée.

    Le jour voulu, 10 Mars, à 18 h 40, tout était prêt, et les grilles du Palais s’ouvrirent pour permettre aux invités de pénétrer dans le salon d’apparat. Le Roi lui se trouvait dans ses appartements privés où, avec l’aide de deux gentilshommes de sa Chambre il enfilait sa tenue militaire de cérémonie qu’il n’avait plus arborée depuis ce jour sanglant.

_________________
Revenir en haut
MSN
Zélie
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2016
Messages: 653
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: 10/03/2018, 21:58    Sujet du message: [RP] Réception du 10 Mars 1824 Répondre en citant

Ce 10 mars, il est presque 19 h.

Je suis arrivée de Cherbourg la veille et est profité de ce passage sur Paris pour rejoindre la demeure familiale. Mes parents y résidaient de temps à autres, passant la plupart des jours de l’année dans le Sud de la France depuis que leurs enfants avaient tous quitté le nid familial.

Cela me faisait plaisir de les revoir. Le hasard avait fait bien les choses. Et ce n’est pas moi qui va me plaindre. La nuit fut excellente, m’étant assoupie très vite, la fatigue du voyage et le bonheur de les revoir tous les deux. Et puis ce lit bien douillé devait me manquer également et cette odeur matinale des petits pains au four que notre cuisinière prépare de ses propres mains, me fait sortir du lit bien chaud.

Le temps s’écoule avant que j’entreprends de me promener malgré la fraîcheur saisonnière. C’est bien couvert que je m’attèle à cette tâche sans grande difficulté. Cela me fait un bien fou, profitant de chaque seconde, me remémorant des souvenirs d’enfance dans les rues parisiennes avec ma sœur disparue. J’esquisse un sourire, rêveuse, à l’évocation de ce temps passé dans l’insouciance.

C’est dans l’après midi que je me décide à retourner dans ce cocon familial afin de me préparer pour la soirée royale. J’avais la veille sorti de ma malle la toilette que j’ai décidé de porter. Celle-ci est assez sobre, sans trop de chichi tout en restant coquette. Je n’ai pas à plaire ce soir si ce n’est qu’à moi-même en fait. Le regard des autres, je m’en fichais un peu. Au moins ma robe n’est point grise mais assorti à la couleur naturelle de mes cheveux. pourpre parchemée de dentelles au niveau des bras. Elle a également l’avantage de mettre ma silhouette en valeur mais simplement.

Il est temps pour moi d’y aller. Ce devait être ma première sortie officielle pour une cérémonie. J’ai encore en mémoire l’attentat au mariage royale. Je ferme les yeux fermement à cette idée, les poings serrés, le ventre se met à se serrer. Mère vint me voir et sent cette peur au ventre et sans dire un mot, ses simples mains sur mes épaules ont le don de me rassurer. Je la regarde, lui sourit puis pose mes lèvres sur sa joue tendrement. Nul besoin de mots, mère et fille se comprenait en cet instant.

Une fois les préparatifs vestimentaires terminées, la coiffure remontée en un chignon volcanique rousse, je me décide à prendre la direction des Tuileries non sans oublié ma carte d’invitation.

Le fiacre s’arrête plusieurs minutes plus tard non loin de la réception. Les grilles du palais étaient ouvertes pour l’occasion. L’on m’aide à descendre de mon véhicule, de mon côté je fais attention à ma robe. Il ne manquerait plus que je marche dessus pour finir allonger sur le sol. Cela ferait mauvais genre, non ? Alors prudence la rousse !

Je pénètre dans l'enceinte de la bâtisse… Mes pas sont lents…. Oui oui, je fais toujours attention à ne pas me vautrer sur le parquet bien ciré. Je me trouve à l'entrée du salon où la cérémonie allait avoir lieu. Mon regard ainsi que mes jambes sont attirés par deux chevalets. J’y jette un œil, plissement des yeux découvrant mon voisin de table… Décidément…. Puis je remarque l’absence du prince d’orange et de son épouse. Aurais-je manqué quelque chose ou fait-il son besoin nerveux pour être plus polie. Autre absence que je remarque… celui du Duc… serait-il encore à l’étranger ? Je soupire discrètement, j’aurai bien aimé le revoir.

Puis gourmandise oblige, je jette un œil au Menu… Je n’ai qu’un mot dans ma tête « Délicieuxxxxx, Miam-miam ». Je ne pense pas avoir vu de repas aussi long de ma vie ! Pourtant Père adore manger ! Avec tout ça, je vais pouvoir jeûner durant des semaines afin de garder ma ligne.

Puis je jette un œil à l’intérieur de la première pièce. Apparemment je devais être la première… Quelle gourde ! Moi qui voulait être la dernière…. Tsss….

_________________
Revenir en haut
Lorra
Maire de Cherbourg
Maire de Cherbourg

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2011
Messages: 1 503
Localisation: Cherbourg
Féminin

MessagePosté le: 11/03/2018, 00:39    Sujet du message: [RP] Réception du 10 Mars 1824 Répondre en citant

10 Mars ....vers 19 h 10.....

Lorra était accompagnée de Robin , du moins ils avaient fait le chemin ensemble...Elle ne voulait surtout pas être en retard...

Elle avait mit un peu de temps pour trouver la bonne robe et les bijoux qui allaient avec...
Ils prirent la route le matin de bonne heure...Elle aurait peu être mieux fait de venir la veille...il y aurai pas eu la fatigue du voyage...
Mais bon c'était fait...

La route fut calme , ils avaient pu parler un peu...même beaucoup de tout et de leurs avenirs...

Elle avait fait maintes fois ce trajet...Paris , ville lumière...
C'est vrai qu'elle aimait bien Paris, ses boutiques ,n pouvait y trouver beaucoup de chose...
De toute , elle irai faire un tour....
Mais , apres ...peu être rester ici une journée ou deux...

C'est donc d'une robe mauve qu'elle avait choisie de porter...ainsi que sa parure en améthyste...les cheveux attacher savamment avec un ruban de même couleurs....

La diligence s'arrêta non loin des grilles du palais...

Robin en descendis en premier pour l 'aider...

Lorra une fois pieds a terre, elle défroissa sa robe d'une main délicate...

Ils entrent ensemble dans la première salle , ou allais ce passer la cérémonie...

_________________
Revenir en haut
Matteo Durazzo
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2016
Messages: 145
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: 11/03/2018, 02:45    Sujet du message: [RP] Réception du 10 Mars 1824 Répondre en citant

C'était le jour j pour le jeune sarde!


Il avait reçu avec une certaine surprise la nouvelle le proclamant Chevalier de L'Ordre Royale du Mérite. Que son "nonno" (grand-père) adoré aurait tant été fier! se dit le jeune homme.

En l'occasion de cette cérémonie, le jeune sarde se dit qu'il devait être vêtu avec élégance. Après moult hésitations, essayage et re-essayage, il décida d'arborer son uniforme du corps diplomatique: un frac bleu foncé à boutons dorés richement brodés au col, aux manches et au plastron, un pantalon de la même couleur avec bande reprenant les broderies et des souliers noirs uni.



C'est ainsi que bien apprêter et seul que Matteo s'engouffra dans sa voiture à destination du Palais des Tuileries. Il était 19h15 lorsque, après avoir présenté son invitation, le jeune diplomate entra véritablement au palais. C'était la seconde fois qu'il avait l'opportunité de se rendre en ce lieu. La première fois, c'était pour un Conseil des Ministres. Il ne put s'empêcher de se tourner vers les chevalets. Il ferait face du Roi! Un large sourire apparu instantanément.

Suivant un huissier, il ne put qu'être charmé par la beauté que regorgeant ce lieu. La décoration, le mobilier, les Illustres prédécesseurs...

Enfin arrivé à la salle, il reconnu deux des trois visages déjà présents.

Madame Thellier, Monsieur de Mondestin mes salutations.

Puis il se tourna vers l'inconnu.

Madame, je ne crois pas vous avoir déjà vu. Je me présente: Matteo Durazzo, enchanté.


_________________
Matteo Durazzo
Secrétaire d'État à l'Amenagement du Territoire et Colonies
Député
Diplomate

"L'ambition est un vice qui peut engendrer la vertu"
Quintilien


Dernière édition par Matteo Durazzo le 11/03/2018, 12:08; édité 2 fois
Revenir en haut
JeanditNeu
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2013
Messages: 1 924
Masculin

MessagePosté le: 11/03/2018, 03:01    Sujet du message: [RP] Réception du 10 Mars 1824 Répondre en citant

( Le 10 , pas le premier ,.. pas le dernier )
Et c' est au palefrenier de service que il confiait " Capucine " ,  tout en tirant sur sa queue d' habit devant l' escalier.
Il avait lui même confectionné ce truc de soirée mondaine en lainage écossais vert et bleu avec une doublure intérieure fuchsia.
Habit dégagé avec un large col à la " Napoléon " , ce qui contrasté avec la large ceinture de son pantalon en velours bleu royal..
Les bouton étaient couleur corail,... et finalement un brin voyant la nuit tombée. Ses médailles de Chevalier et d' Honneurs à la poitrine..



   

Mais bon il montait vers la première salle, sa cane à tête de jaguar en main, après avoir regardé le plan de table. Tient il était a coté de Zélie.... ce qui tombait bien, pour certaines choses. Le Roi avait un esprit diplomatique affiné.
_________________
Revenir en haut
Hercule Perret
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2017
Messages: 136
Localisation: Si tu trouves, t'as un cadeau.
Masculin

MessagePosté le: 11/03/2018, 12:16    Sujet du message: [RP] Réception du 10 Mars 1824 Répondre en citant

Un carton d'invitation aux Tuileries pour regarder quelques clampins se voir coller une médaille à la poitrine. C'était la perspective d'une soirée divertissante mais pas forcément très amusante, non. Tout d'abord ça commençait par se faire secouer dans sa chariote de ministre à travers tout Paris. Son fondement avait le loisir de compter les pavés que battaient les chevaux dans certaines artères mal entretenues de la ville. L'inconfort diminuait à mesure que l'on s'approchait des grilles du palais. On se fit même une joie de nous conduire jusqu'à la salle où patientait le beau monde qui était déjà arrivé. 

"Mesdames, messieurs, mon bonsoir."

Une fois délesté de cette première obligation, le bonhomme fut conduit par ses pas jusqu'aux deux chevalets qui trônaient là, en évidence, bien dans le chemin. Tout d'abord, il y avait un plan de table savamment préparé où Hercule se voyait accordé le bas-bout de la table. Et... personne en face ! Ça veut dire qu'on peut allonger les jambes ? Il n'aurait pas de compagnie à l'heure de bâfrer, mais le menu semblait pouvoir se substituer à toute autre activité, aussi, Hercule n'avait pas trop de raison de bouder. 

Là-dessus, le ministre le plus inactif de France patienta avec les autres, dans son costume noir, avec une lavallière pourpre encore plus proéminente que celle qu'il portait lors du premier conseil des ministres. 


_________________

«La fierté est le vice qui ne fait jamais défaut aux imbéciles.»
Alexander Pope
Revenir en haut
Zélie
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2016
Messages: 653
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: 11/03/2018, 12:42    Sujet du message: [RP] Réception du 10 Mars 1824 Répondre en citant

Les minutes passèrent, je reste néanmoins près des chevalets mémorisant le menu du soir. Ce n’est pas tous les soirs que j’allais pouvoir remplir ma panse à ce point. Des pas me sortirent de mes pensées fortes heureusement. A force, je n’aurai plus eu faim, tellement je dévorais d’impatience chaque plat que je me remémorais.

Décidément, les cherbourgeois sont les premiers arrivés malgré la distance qui les sépare de Paris. Je vois arriver cette chère Lora et son compagnon. Tous les deux me semblent bien assortis. Robinson allait bien mieux que le Neu qui l’accompagnait jadis. De ma main, je fais un petit signe discret à leur attention pour les saluer. Puis d’autres personnes arrivent enfin. Petit exercice de mémoire… Des têtes qui me disent quelque chose sans pouvoir leur donner un nom du moins dans l’immédiat… Mais ça va me revenir, si si si.

Mes yeux se lèvent vers le plafond - au passage très très joli - lorsque je vois s’avancer vers moi le premier bonapartiste pour qui j’avais voté lors des dernières élections. Non, non, je ne suis nullement pour le retour de cet empereur nain. J’avais mes raisons à cela et cela ne portait nullement sur Robinson, loin de là. J’esquisse d’ailleurs un petit sourire du coin des lèvres. Manigance dans l’air ?!? Mais non ! Tsss… Pour qui vous me prenez !

Revenons aux Tuileries… Toujours aussi frustre celui-là… Même pas un bonjour, direct vers les chevalets. Je devine son amusement d’être à ma droite… Je le ressens en mon fort intérieur. Je feins de l’avoir vu, fierté quelque peu déplacée ? Nullement. Petit jeu ? Peut-être bien…

Le deuxième secrétaire d’état arrivait également. Je le salue comme il se doit esquissant un sourire aimable. C’est que j’ai reçu une bonne éducation, moi ! Je dis bonjour lorsque je croise des personnes. Serait-ce d’ailleurs la différence entre bonapartiste et royaliste ? Il me faudrait en croiser d’autres pour confirmer ou infirmer cette différence… Mais qui d’autres seraient bonapartistes ?!? A vrai dire je n’en connaissais pas d’autres… Ah si ! Stark ! Mais cela date et de mémoire, l’éducation n’y était pas non plus… Deux qui allaient dans le même sens… Mais deux spécimens sont-ils suffisants pour définir cette hypothèse ?!? Pas sûr que cela suffise… non, non,non…. Il me faudra étudier cette thèse… Mais pas pour l’instant ! Mon cerveau est en ébullition avec le cadeau royal d’il y a quelques jours.

Un bonjour puis il s’éloigne déjà, me laissant avec le Neu. Je grimace intérieurement tout en esquissant un joli sourire en sa direction. Puis vint une deuxième personne.


Notre bonsoir également, monsieur…

Zut, mémoire de poisson… Comment qu’il se nomme déjà lui… Est-ce lui qui s’occupe de l’éducation ? Oui, oui… ça doit être ça… Mais son nommmm ! Par bleu ! Oui oui, j’adore le bleu et le lys aussi !
Le temps passe… J’espère avoir choisi la bonne paire de chaussure… Et puis ce n’est pas que je m’ennuie, mais je commence à m’impatienter. La foule m’indispose depuis ma dernière cérémonie officielle lors du mariage royal. Le monde arrive. Certes je connaissais du moins de nom les personnes invitées mais je ne peux m’empêcher d’avoir cette chose dans le ventre qui se serre tel un étau. J’espère juste que cela passera une fois plus en huis clos lors du repas.

_________________


Dernière édition par Zélie le 11/03/2018, 13:26; édité 1 fois
Revenir en haut
Nicolas.Lévy
Maire de Paris
Maire de Paris

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2017
Messages: 306
Masculin

MessagePosté le: 11/03/2018, 13:23    Sujet du message: [RP] Réception du 10 Mars 1824 Répondre en citant

Carton d'invitation en main je me rendis au Palais, seul. A mon grand regret Claire Alice avait décidé de repartir vivre dans sa famille.
Me laissant seul sur Paris. J'avais été dévasté suite à son départ, cette invitation me permis donc de sortir ailleurs qu'à la mairie ou à mon officine.
Je me rendis au Palais, quel magnifique endroit . Je montre mon carton d'invitation et me voici dans la grande salle. Mon regard
va dans les quatre coins de la pièce. Qui aurait cru qu'un jour je serais invité au Palais. Je ne pensais pas qu'être Maire m'y mènerai.

Mon regard se porta sur deux chevalets. Je m'y approche et je regarde le plan de table. Surpris je n'y vis pas le nom de Prince.
Comment cela se fait il qu'il n'y soit pas convié ?
Je regarde mes voisins de table, et face à moi j'aurai la femme mystère. Pour tout dire j'étais assez soulagé car pour une première fois au Palais, je ne dînerai pas face à une inconnue mais une personne que j'appréciais.
La Baronne d'Eu ... je ne me rappel pas l'avoir croisé. Cette journée sera l'occasion de croiser tout le beau monde du Royaume de France.

Des personnes étaient déjà arrivé.
Je les salue d'un signe de la tête puis je m'aventure d'avantage dans la pièce après avoir articulé un


Bonjour, discret aux personnes présentes.

_________________
Revenir en haut
Louis-Auguste-de-Sevigné
Conseiller royal
Conseiller royal

En ligne

Inscrit le: 21 Déc 2016
Messages: 879
Localisation: 21 rue Foubourg Martin, Paris
Masculin

MessagePosté le: 11/03/2018, 16:43    Sujet du message: [RP] Réception du 10 Mars 1824 Répondre en citant

Samedi 10 mars 1824 soirée, arrivée de Louis-Auguste de Sévigné et de Magdelaine de Mareuil


Le cocher arrêta les chevaux devant les grilles du Palais, que Louis avait déjà eu par deux fois l'occasion de pénétrer. Mais à la différences des précédente, il était ici cette fois pour une soirée. Et il était accompagné par sa future femme.
Le cocher ouvrit la porte et abaissa le marche pied. Louis descendit le premier et tendit sa main à Magdelaine pour l'aider à sortir à son tour. Les voilà maintenant devant les grilles du Palais.

Au risque de me répéter, je suis vraiment heureux d'être avec vous ce soir.

Un large sourire

Ne restons pas dehors plus longtemps, gagnons la salle où nous sommes attendus

Et les voilà en route pour le salon d'apparat, conformément aux instructions reçus. Il y avait déjà du monde, et Louis les connaissait tous. Mme Thellier d'abord, à qui Louis adressa un signe de tête, n'étant pas encore arrivé à sa hauteur, La baronne d'eu, dont l'affaire en cours avait permis à Louis de la rencontrer, Monsieur Durazzo, pour qui Louis adressa un bonjour des plus chaleureux et lui tendit la main, étant son deux fois collègue, Jean Neu que Louis salua à son tour, Hercule Perret, son deux fois collègue aussi, qu'il salua chaleureusement avant de se diriger vers Jean Neu et La baronne d'Eu pour pouvoir les saluer plus correctement. Il se dirigea enfin vers Nicolas Lévy, qu'il était heureux de revoir après quelques temps.
Il se tourna vers Magdelaine, et lui adressa un grand sourire avant de l'inviter à aller prendre connaissance du repas et du plan de table

_________________

Louis-Auguste de Sévigné - Spécialiste en Droit."L'éducation est le fondement de nos sociétés."
Revenir en haut
MSN
Magdelaine
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 1 240
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: 11/03/2018, 17:43    Sujet du message: [RP] Réception du 10 Mars 1824 Répondre en citant

Durant le trajet, Magdelaine regardait Louis-Auguste: il avait une telle prestance. Elle estimait qu'elle avait de la chance. A notre époque où les mariages étaient souvent arrangés, elle ferait n mariage d'amour.

Le palais était relativement proche de l'hôtel particulier de Mareuil. Le trajet fut court. En galant homme, il l'aida à descendre de la voiture.
Il lui dit qu'il était heureux de l'accompagner.


Je crois, Monsieur, que je suis la plus heureuse des femmes d'être accompagnée par vous.


Magdelaine salua les personnes présentes. Ils se dirigèrent vers le plan de table.


Je suis placée à côté de Sa Majesté. C'est un grand honneur. Allons dans la salle de la cérémonie. J'ai hâte de vous voir avec votre décoration.

_________________

Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Députés
Députés

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 068
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 11/03/2018, 18:07    Sujet du message: [RP] Réception du 10 Mars 1824 Répondre en citant

La maison de Sade s'était affairé depuis quelques jours à cet événement.Un début de semaine à reluire la berline sous toutes ses facettes.les couturières s'affairaient dans ses salons à lui proposer des étoffes aux multiples couleurs et diverses matières.Elle choisira une robe ni austère ni tape à l'oeil mais très raffinée pour cette soirée.Elle n'avait pas mis de parure préférant laisser son joli cou dégagé mais elle avait habillé ses cheveux remontés de perles de culture nacrée.



La berline s'arrêta,la porte s'ouvrit face aux tuileries.Elle descendit pour tenir sa robe d'une main afin de monter quelques marches pour présenter son carton à l'huissier qui la conduisit au lieu indiqué même si on est déjà venu une fois dans sa vie dans ce lieu,on est tout autant émerveillé .Elle salua les présents pour se fondre dans les révérences quand l'étiquette l'oblige.
_________________

Revenir en haut
JeanditNeu
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2013
Messages: 1 924
Masculin

MessagePosté le: 11/03/2018, 18:20    Sujet du message: [RP] Réception du 10 Mars 1824 Répondre en citant

Jean rendait les salutations diverses, avant d' aller biser sa futur ex-femme ,
- Comment vas tu ? ..
Cela faisait bien deux mois que ils n' avaient eut l' occasion de se croiser,saluant sans aucunes rancunes le Lgpr. D' ailleurs il n' avait aucune raison d' en avoir et c' est sur pièces que il jugerait Robinson a son poste. Pas autre chose et pour l' heure il faisait le " job" , comme sa fille.
- Ha tu sent le jasmin..
Enfin sa future ex, pas son compagnon.

Du coin du regard il voyait la Dame Théllier " trépigner " . Jean savait parfaitement qui avait voté pour lui la dernière fois en Manche. Cela était fort simple, sa future ex-épouse n' avait jamais voté pour lui.. et le clan familiale adverse ayant fait bloc.
L' avait il garder comme cerise sur le gâteau en salutations.. histoire de lui accorder plus de temps... ou ne savait il pas comment engager la conversation..

Il se plia devant elle, un vrais faux baise main , b' en oui vu que sa bouche ne devait pas toucher la peau de la main.

- Madame la Secrétaire d' État je suis ravi de votre présence. Il semblerait que nous soyons voisins de table... vous devez en être navrée. 
Un sourire. Puis de toute ils devaient s' entendre pour la suite au niveau ministériel, et Jean était très perméable. Il avait quand même un doute sur ce que elle " aime " les Bonapartistes,... a leur juste valeur. Elle ignorait bien des choses a ce niveau.

Voyant les plateaux commencer à passer..
- Une coupe Mademoiselle Théllier ?..  
    
_________________
Revenir en haut
Lorra
Maire de Cherbourg
Maire de Cherbourg

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2011
Messages: 1 503
Localisation: Cherbourg
Féminin

MessagePosté le: 11/03/2018, 18:37    Sujet du message: [RP] Réception du 10 Mars 1824 Répondre en citant

Citation:
Madame, je ne crois pas vous avoir déjà vu. Je me présente: Matteo Durazzo, enchanté.


Enchantée Messire de faire votre connaissance , je suis Lorra Lacroix .l'homme devant elle était d'une très bel élégance ...

Puis d'autre personnes faisaient leurs entré...Un petit signe discret de la main en direction de Zelie ...si cela continuait , tout Cherbourg serai ici, du moins les vivants...

Son ex future époux fit lui aussi sont apparition ,un sourire...
Saluant poliment tout ce beau monde , même si elle ne connait presque personnes .

Le juge vint la saluer en même temps que Jean....Un plaisir de revoir celle qui fut un professeur excellent...En la personne de Magdelaine...
Elle répondis a la bise de Jean ..
Je vais bien merci , j'espère qu'il en est de même pour toi....Un sourire , il avait le nez pour sentir cela...Oui le jasmin...

[i]Puis il alla voir Zélie...D'autre devraient encore arriver...Une coupe en main prise sur un serveur qui passait par là...

_________________
Revenir en haut
Zélie
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2016
Messages: 653
Localisation: Paris
Féminin

MessagePosté le: 11/03/2018, 19:43    Sujet du message: [RP] Réception du 10 Mars 1824 Répondre en citant

En effet, je n’y connaissais pas grand-chose aux bonapartistes et ne tenais nullement à en savoir plus d’ailleurs. De ce que j'avais entendu parler, c’était le mal incarné et puis c’est tout.

L’étiquette obligeant, je m’attelais à de belles révérences face aux nouveaux entrants. Mon regard ne perdait aucunes miettes à la mode parisienne. Il est vrai que je l'ai perdu un peu de vue depuis mon départ de la Seine pour la Manche. Il va de soi que la mode féminine tenait plus de poids que celle masculine en cet instant. Espérons que je n’ai point l’air cruche avec celle que je porte.

Une révérence plus appliquée à la chancelière, qui au titre de ma fonction de commissaire aux sceaux et aux titres, était ma supérieure hiérarchique. Un sourire de circonstance également rien que pour elle et son compagnon. Serait-il son prétendant ? Une rumeur circulait en ce sens depuis mon arrivée sur Paris. J’en suis ravie pour elle. Espérons que l’homme lui en soit digne.

Puis une voix me fait sortir de ma rêverie devant tant de toilette tout aussi jolie l’une que l’autre. Une voix masculine que je reconnais assez vite. Haussement de sourcil à la question qui m’est posée. C’est que je ne m’y attendais pas. Et puis… cassons la glace, le repas ne peut qu’en être meilleur après tout. Aussi, je lui esquisse un sourire timide.


Bien volontiers, monsieur le Ministre. Oh… d’ailleurs, je n’ai pu vous féliciter. Monsieur le Président du Conseil a du voir en vous un homme de talent et d’expérience également. J’ai été ravie de recevoir plusieurs courriers de votre part…

D’un ton un peu taquin, je poursuis d’une voix basse, ne voulant déranger les autres invités… Qui plus ait, cette conversation était d’ordre privé et ne regardait personne d’autres.

Votre expérience en tant que LGPR a fait de vous un fin limier, dites donc. Vous avez deviné que j’avais une petite mémoire de linotte ! Vous m’avez percé à jour. Pour sûr que je ne risque plus de l’oublier. Merci !… Celle-ci a toujours lieu le 15 mars prochain ?

Rien de bien méchant, juste un tout petit peu de taquinerie.

_________________
Revenir en haut
Robinson de Mondestin
Députés
Députés

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2017
Messages: 475
Localisation: Cherbourg
Masculin

MessagePosté le: 11/03/2018, 20:43    Sujet du message: reception royale Répondre en citant

Robin se tenait auprès de sa compagne. Le premier à qui il présenta ses salutations fût Monsieur Durazzo, collègue à la chambre.

- Bonjour Monsieur.. Un signe poli de la tête...

Robin répondit tour à tour aux sollicitations d'usages qu'étaient les salutations de chacun. Un peu signe de la main en retour à Madame la secrétaire d'état, Zélie.

Pour cette soirée, il s'était paré d'une queue de pie, d'un haut de forme, d'une très belle chemise brodée, d'un pantalon noir...Tenue stricte et élégante à son gout.

Il salua bien évidement son nouveau ministre... Puis resta non loin de Lorra...

_________________
Lieutenant Général De Police Du Royaume
Député de la Manche
Couturier

[url=http://www.forum-monarchies.com/image/110/b/8/6/baniere2-536ff00.jpg.htm][img]http://img.xooimage.com/files110/b/8/6/baniere2-536ff00.jpg[/img][/url]
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:26    Sujet du message: [RP] Réception du 10 Mars 1824

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Monarchies - Forum Index du Forum -> + Royaume de France + -> . Palais des Tuileries . Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template