Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1824
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP]Salle Vincent d'Orcanie "Cours de maintien"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Université Royale de Paris + -> Faculté de Sciences Humaines -> Pôle Étiquette
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gabrielle de Sade
Corps Académique
Corps Académique

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 146
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 14/05/2018, 11:24    Sujet du message: [RP]Salle Vincent d'Orcanie "Cours de maintien" Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?


Salle Vincent d'Orcanie "Cours de maintien"

_______________

Revenir en haut
Astrid af Wedelborg
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2018
Messages: 84
Localisation: Saint-Denis
Féminin

MessagePosté le: 16/05/2018, 14:33    Sujet du message: Cours de maintien Répondre en citant

-- Cours de maintien --


Comme convenu, la Danoise se rendit aux cours de maintien organisés par sa professeure, à neuf heures. Devant la porte de la salle, Astrid toqua. Elle s'imaginait déjà avec des livres sur la tête marchant dans la pièce, ses gestes surveillés un à un par la baronne. Prenant son courage à deux mains, elle se dit qu'il n'était de tout manière pas suffisant d'avoir une raison qui observe. En effet, la raison qui agit est tout aussi capitale. Et ce cours représentait le moment propice pour pouvoir appliquer ce qu'elle avait lu jusqu'ici.
 

_______________
Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Corps Académique
Corps Académique

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 146
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 17/05/2018, 15:18    Sujet du message: [RP]Salle Vincent d'Orcanie "Cours de maintien" Répondre en citant

Cette classe était un peu différente de l'autre, il fallait un espace pour les cours de maintien sans mobilier et un autre espace avec des tables pour l'examen final. Puis de diviser les deux classes pouvaient permettre de commencer une autre session à mi-temps de l'autre. Cela évite que les étudiants se font la malle.

-Bonjour, Madame af Wedelborg. Prenez place, je vous prie. Avez-vous des questions sur les documents du dernier cours avant de commencer quoi que se soit?.

_______________

Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Corps Académique
Corps Académique

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 146
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 24/05/2018, 11:08    Sujet du message: [RP]Salle Vincent d'Orcanie "Cours de maintien" Répondre en citant

Elle semblait ne pas avoir de questions...

Commençons le cours avec la galanterie.

La “galanterie française” est l’une des fiertés nationales. Elle concerne essentiellement les relations entre hommes et femmes. Ses origines sont anciennes, remontant aux usages courtois du Moyen Age, par lesquels les chevaliers devaient honorer, servir et protéger leur dame.Quelques exemples:


-Un homme galant ouvrira la porte à une femme pour la laisser passer devant lui. Cependant, s’il s’agit d’un endroit public, comme un bar par exemple, l’homme généralement précédera la femme qui l’accompagne, peut-être pour s’assurer que l’endroit est sûr ou convenable.

-Dans la rue, l’homme réserve le côté trottoir (le « haut du pavé ») à une femme, afin de la protéger des risques possibles pouvant venir du côté rue.

-Dans un escalier, un homme précède une femme en descendant, pour la retenir au cas où elle tomberait. Il doit aussi la précéder en montant : il ne pourra pas lui venir en aide si elle trébuche, mais pour des raisons évidentes, il ne voudra pas embarrasser une femme en la suivant.

-Au restaurant, un homme tirera légèrement le siège pour inviter une femme à s’asseoir. Les hommes doivent attendre que les femmes soient installées avant de s’asseoir à leur tour.

-Un homme complimente sans affectation une femme sur sa manière de s’habiller, sur son élégance : « Vous êtes ravissante ce soir », « Cette couleur vous va parfaitement ». Celle-ci le remerciera avec un sourire, en acceptant le compliment.

-L’homme sert à boire à la femme qui l’accompagne, lui offre les plats en premier, paie l’addition au restaurant.

-Un homme aidera une femme à enlever son manteau, où à le remettre. Il la raccompagnera jusqu’à la porte, ou mieux, jusqu’à chez elle. S’il la raccompagne en fiacre, il lui ouvrira la portière avant de monter lui-même. A l’arrivée, il descend en premier pour ouvrir la portière.
Des questions?

_______________

Revenir en haut
Astrid af Wedelborg
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2018
Messages: 84
Localisation: Saint-Denis
Féminin

MessagePosté le: 26/05/2018, 11:35    Sujet du message: Cours d'étiquette Répondre en citant

-- Cours d'étiquette -- 

 
La jeune femme entra dans la salle avec sa professeure, très avenante comme à son habitude. La nuit dernière, Astrid avait lu les deux longues listes sur l'art de vivre et l'art de la table. De cette lecture aucune question ne pouvait en ressortir, hormis celle-ci : Pourquoi tant de règles? On lui répondrait sûrement que pour vivre dans une société il faut que les comportements soient encadrés. Seulement, Astrid pensait qu'il y avait des limites à ne pas franchir. Or, ces limites avaient été outrées depuis bien longtemps! Avec une étiquette aussi rude que celle-ci, la jeune étudiante se demandait bien comment l'on pouvait justement vivre et respirer! Il était indéniable que ce corset sociétal était en partie responsable des secrets dans les couples par exemple. Rien ne devait être su, et puisque rien ne devait être su, tout le monde voulait savoir ce qui ne devait pas être su. Voilà ce à quoi Astrid passa sa nuit à penser. 
Et aujourd'hui encore, le cours sur la galanterie semblait à la Danoise être tout sauf de la galanterie. Ce n'était que des apparences, et aucunement des actions et des comportements qui se mouvaient à partir du cœur ou du moins, de la raison. Ces actions ne représentaient en fait que les leçons apprises tout petit et que l'on réitérait tout sa vie, sans se poser de questions! C'était purement injuste. Une fois sa professeure arrivée à la fin de son cours, Astrid ne put s'empêcher de laisser fuir une phrase courte, mais qui elle venait du cœur :
 

 
"Nous vivons dans un monde bien cruel, Madame la baronne." 

 
L'étudiante, habillée ce jour-là d'une longue robe de mousseline bleu clair - toute simple car Astrid n'avait pas les moyen de s'acheter autre chose - savait que sa professeure comprendrait ce qu'elle sous-entendait derrière l'adjectif "cruel". Elle lui répondrait là aussi sans doute qu'il faut faire avec et que c'est en apprenant clairement cette injustice que l'on est plus à même de s'en sortir et de trouver une échappatoire justement parce que l'on connaît finement cette toile serrée comparable à une prison.
 

_______________
Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Corps Académique
Corps Académique

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 146
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 26/05/2018, 16:40    Sujet du message: [RP]Salle Vincent d'Orcanie "Cours de maintien" Répondre en citant

Tant de règles à appliquer et aussi difficile à appliquer même pour Gabrielle.

Toutes ses règles,ses codes sont difficiles parfois à appliquer.Mais elles sont importantes à savoir et de faire au mieux pour les appliquer et non prendre cela comme une sentence.Nous allons passer au cours de maintien.Votre supplice est bientôt terminé.


Un petit rire se fit entendre.

Elle s'avança vers l'espace dédié aux révérences.

Je vous invite à me rejoindre.

Gabrielle se positionna et applique ce qu'elle dit.

Pour exécuter une petite révérence.Baissez la tête. Courbez la tête légèrement vers l'avant, comme si vous faisiez un signe respectueux de la tête. Gardez cette position de la tête pendant toute la révérence.

Tenez votre jupe. Attrapez les bords de votre jupe entre le pouce, l'index et le majeur, en gardant les doigts tendus. Tirez votre jupe doucement de chaque côté. Si votre robe est trop serrée pour que vous puissiez la tirer, gardez simplement vos mains baissées de chaque côté.

Tendez votre pied droit derrière votre pied gauche. Posez votre pied droit quelques centimètres derrière le pied gauche, en vous reposant sur la demi-pointe. Pendant que vous faites cela, déplacez la plus grande partie de votre poids sur votre pied de devant.

Pliez vos genoux. Baissez-vous en faisant une révérence, en pliant vos genoux vers l'extérieur plutôt que vers l'avant. Gardez votre dos droit pendant que vous faites ça, ne vous baissez pas vers l'avant

Revenez à votre position initiale avec grâce. Ne vous relevez pas d'un seul coup, reprenez une position droite lentement et avec grâce, en abaissant vos mains sur les côtés et en relevant votre tête en même temps


Elle la regarde.

Je vous en prie,a vous..

_______________

Revenir en haut
Astrid af Wedelborg
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2018
Messages: 84
Localisation: Saint-Denis
Féminin

MessagePosté le: 27/05/2018, 11:14    Sujet du message: Cours d'étiquette Répondre en citant

-- Cours d'étiquette --


Astrid était contente de trouver une femme - sa professeure d'étiquette de surcroît - qui pensait la même chose quant à toutes ces règles de vie - ou digne de l'Enfer! Puisqu'elles étaient dans la salle de maintien, la baronne lui montra comment exécuter une petite révérence. En même temps qu'elle expliquait, la professeure faisait les mouvements, l'air de rien. Astrid comprenait parfaitement que ce genre de révérences étaient fréquemment exécutées par la baronne. Après lui avoir montré, elle l'invita à réitérer.


"Très bien, Madame la baronne. J'essaye, du moins".


La Danoise suit les instructions à la lettre, tête légèrement en avant, main droite tenant les bord de sa robe bleue, pied droit derrière le pied gauche, poids du corps sur le pied gauche et abaissement des genoux vers l'extérieur. Elle resta deux secondes dans cette position - satisfaite d'avoir fait quelques années de danse - puis se releva doucement, gracieusement. La jeune femme pensait avoir réussi ce premier exercice.


"Qu'en pensez-vous?"
_______________
Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Corps Académique
Corps Académique

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 146
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 29/05/2018, 22:08    Sujet du message: [RP]Salle Vincent d'Orcanie "Cours de maintien" Répondre en citant

Elle regarda son élève.Elle allait lui montrer la grande révérence comme elle avait fait pour la petite.

Très bien!

-Passons à la grande révérence, La grande révérence est similaire à la petite révérence , mais elle fait se baisser beaucoup plus bas pour montrer un respect plus grand. S'il vous arrivait de rencontrer sa très Epicurienne Majesté ,ce serait la façon de le saluer !Ce type de révérence peut ne pas sembler difficile, mais elle nécessite en fait beaucoup de pratique pour vous assurer de l'effectuer en douceur sans mouvements saccadés.

Allongez votre pied droit derrière votre pied gauche, en vous appuyant sur la demi-pointe. Pliez vos genoux vers l'extérieur en gardant votre dos droit et votre tête baissée.

Continuez à vous baisser jusqu'à ce que votre genou droit effleure le sol. Maintenez cette position puis relevez-vous lentement en restant bien droite.

Je vous demande d'essayer.


Elle la regarda tout en préparant l'examen.

_______________

Revenir en haut
Astrid af Wedelborg
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2018
Messages: 84
Localisation: Saint-Denis
Féminin

MessagePosté le: 11/06/2018, 10:35    Sujet du message: Cours de maintien Répondre en citant

-- Cours de maintien -- 

 
Sitôt la petite révérence exécutée, la professeure entreprit de montrer à sa pupille celle dont elle redoutait davantage, la grande. Elle nécessitait effectivement un grand équilibre. Pied droit derrière le gauche, dos droit comme un piquet, tête cambrée vers le bas, main droite soulevant très légèrement sa robe, descente incroyablement lente et remontée à l'air libre, Astrid exécuta sa révérence avec brio, mais la jeune femme sentait qu'il fallait qu'elle s'entraînât plusieurs fois pour que cela devienne ni plus ni moins qu'une habitude. 

 
"J'espère que Sa Majesté apprécie les hippocampes, tant ce genre de salutations imite la grâce de ces petits poissons! N'en avez-vous pas l'impression?" 

 
La jeune danoise sourit. Pour bien marquer la comparaison, elle réitéra la révérence devant sa professeure, en prenant soin d'exagérer la cambrure de sa tête et la droiture de son dos. Astrid trouvait que la ressemblance avec l'attitude du poisson était frappante. Qui sait, un jour où le roi l'autorisera à discuter avec lui, Astrid parlera certainement de l’hippocampe!
 

_______________
Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Corps Académique
Corps Académique

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 146
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 12/06/2018, 13:41    Sujet du message: [RP]Salle Vincent d'Orcanie "Cours de maintien" Répondre en citant

Elle sourit.

Il faut juste un peu de pratique. Un cours ne suffira pas.Je suis sûr que tout t'ira bien si vous rencontrez sa Majesté.

Tout cela s'apprenait au plus jeune âge, on ne peut guère rattraper le temps. Mais ses cours en étaient une bonne référence pour l'appliquer correctement. Mais elle me fera honneur devant sa Majesté, j'en suis sûr.

-Reprenez place, je vous prie. Nous allons passer à l'examen.

Elle dépose la feuille sur le bureau.(mp examen envoyé)

-Je vous souhaite un bon courage.

_______________

Revenir en haut
Astrid af Wedelborg
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2018
Messages: 84
Localisation: Saint-Denis
Féminin

MessagePosté le: 24/06/2018, 19:00    Sujet du message: [RP]Salle Vincent d'Orcanie "Cours de maintien" Répondre en citant

-- Cours d'étiquette et de maintien --


Le dernier cours d'étiquette et de maintien venait de s'achever. Il s'ensuivait naturellement le passage du fameux examen. Astrid comprit alors pourquoi cette salle était vide hormis la présence d'une table, d'une chaise, de papier et d'encre. Elle se dirigea vers l'objet de son attention, s'assit, s'empara du papier sur lesquelles les questions figuraient, pris la plume posée sur sa droite, et se mit au travail. Le silence, entrecoupé par les quelques pas résonnant de sa professeure, ne lui était pas pesant, ce qui facilitait sa concentration. La jeune Danoise, désireuse d'épanouir son être, avait de toute façon appris ses leçons, fort importantes pour entrer dans le monde. 
 
Elle lut la première question, qui était en fait une phrase affirmative : « définissez l'étiquette à la cour ». Sans réfléchir, Astrid jeta aussitôt une phrase claire sur le papier. L'étiquette à la Cour est une sorte de conglomérat de règles bien établies qu'il est nécessaire de connaître pour respecter l'honneur réservé à chacun. L'étiquette renvoie autant à la manière dont on doit se comporter dans différents environnements et différentes situations qu'à la maîtrise du langage. 
 
Elle enchaîna ensuite avec la suite du devoir. « Les titres de noblesse dans un ordre hiérarchique croissant ». Il y a d'abord les titres organisant la Basse Noblesse, à savoir les titres de chevalier, de commandeur, de baron et de vicomte. Ensuite vient les titres composant la Haute Noblesse, c'est-à-dire les titres de chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit et de l'Ordre de Grand-Croix, de comte, de marquis et de duc. Enfin arrivent les membres de la famille royale de France, qui occupent la place la plus haut, dont le roi et la reine. 
 
« Quel est le prédicat du roi ? » Son prédicat est Sa Très Épicurienne Majesté. 
 
« Qui siège immédiatement à la chambre des Pairs » Les princes et princesses du sang. 
 
« De quoi se charge la Commission du Sceau et des Titres ? » Cette Commission est chargée d’instruire toutes les affaires relatives aux titres et aux majorats et de sceller et expédier les lettres patentes nécessaires pour officialiser et légaliser les titres octroyés par le roi. 
 
« Nommez-moi ce que l'on doit faire et ce que l'on ne doit pas faire en présence de Sa Majesté. » Lorsque Sa Majesté entre, on doit effectuer une grande révérence et on attend naturellement son accord pour se relever. Lorsque Sa Majesté sort, on réitère une grande révérence semblable à la première qui lui était adressée, puis on attend qu'Elle se soit totalement retirée pour se relever. En outre, on n'est pas tenu de lui parler avant d'y être invité. On ne s’assoit pas en sa présence sans son autorisation à moins d'être marquise, duchesse, princesse étrangère ou princesse de Sang Royal. On ne lui tourne pas le dos. On ne le touche pas sans son autorisation. On garde une distance minimale d'un pas avec son auguste personne. On ne lève pas la voix en sa présence. On ne le contredit pas. On ne lui coupe pas la parole. 
 
« Qui compose la Haute Noblesse ? » Astrid avait déjà répondu à cette question plus haut. Il effectua alors une astérisque pour renvoyer aux titres qui composent la Haute Noblesse. 
 
« Pourriez-vous me donner huit règles de savoir-vivre ? » Astrid se focalisa sur les règles de savoir-vivre se référant aux femmes, qui lui faisaient particulièrement sourire. Une dame ne fait jamais de scène en public. Une dame ne fume jamais et ne joue pas d'argent. Une dame ne reste jamais seule avec un gentleman plus de cinq minutes. Une dame reste polie et gracieuse en toute circonstance, répondant à la grossièreté par des reparties pleines d'esprit. Une dame ne croise jamais les genoux, mais les tient côte à côte. En voyage, une dame n'accepte pas une invitation quelconque, même à danser, d'un inconnu. Si elle danse avec les personnes faisant partie de sa société habituelle, elle
doit conserver son chapeau. Quand une dame est présentée à un gentleman, elle ne doit jamais lui tendre la main. Elle s'incline poliment en disant, "Je suis heureuse de faire votre connaissance." Une jeune fille signe ses lettres uniquement de son prénom.
 
 
« Donnez quelques précisions concernant l'art de la table » Les arts de la table sont les arts associés aux repas pris en commun, à la présentation et au service des mets, à la conversation et à la civilité, à la décoration du mobilier, des ustensiles et aux lieux destinés aux plaisirs gastronomiques. Ils intègrent la connaissance des mets, des boissons, de la verrerie et de la cristallerie, de la porcelaine et de la faïence, de la disposition de la vaisselle (et des convives), de la décoration de la table, des façons de recevoir les hôtes, de l'étiquette, des manières de table, du service, des menus… Ils se pratiquent tant sur le plan privé avec les repas familiaux et amicaux, que dans le domaine politique et diplomatique, et aussi commercial et professionnel avec la restauration. Concernant la nappe, les plis du nappage sont repassés sur la table même afin d'obtenir une surface totalement plate. Pour les tables rectangulaires, il est admis de ne repasser que les plis de la largeur. Le rond de serviette, d'usage plutôt familial, peut être utilisé pour l'accueil d'amis et servir à la décoration. La grande serviette qui accompagne les fruits de mer, ou le homard, est ôtée lorsqu'on dessert les assiettes. Les couverts, immaculés, sont disposés de part et d'autre de l'assiette, dans leur ordre d'utilisation, soit de l’extérieur vers l’intérieur. À droite se trouvent cuillère à potage, couteau à poisson et couteau pour la viande, côté tranchant vers l’intérieur ; de même les fourchettes à huîtres et à escargots. Les autres fourchettes sont disposées à gauche de l'assiette. Les couteaux à fromage, cuillère à dessert, et les fourchettes et couteaux plus petits pour les entremets sont placés devant l’assiette ou apportés en même temps que le mets. Les verres, idéalement en cristal, sont rangés selon leur taille, dans un ordre décroissant, de gauche à droite : le verre à eau, un ou deux verre(s) à vin rouge, le verre à vin blanc ou la flûte à champagne). Les verres à vin rouge ont une forme différente selon le type de breuvage, et sont remplis à moitié. Enfin, concernant le service, la présentation des mets se fait par la gauche du convive et le remplissage des verres par la droite. Bien sûr, il y a une double présentation des mets sauf pour le potage, la salade, le fromage et les fruits. Le retrait des assiettes et couverts salis se fait par la droite et le remplacement des propres par la droite. Le fait de tourner autour de la table dans le sens des aiguilles d'une montre permet de voir « son chemin », de débarrasser et de placer les assiettes sales les unes sur les autres. Le service commence par les dames : d'abord la première dame assise à la droite du maître de maison, puis celle à sa gauche, puis celle en face, il se poursuit par la seconde assise à sa droite, la seconde à sa gauche, etc., jusqu'à arriver à la maîtresse de maison. On sert ensuite les messieurs, dans le même ordre mais par rapport à la maîtresse de maison, en terminant systématiquement par le maître de maison. 
 
« Pourriez-vous me donner trois règles de galanterie ? » Un gentleman ne fume jamais devant une dame, avant que celle-ci ne l'ait invité à le faire. Un gentleman ouvre toutes les portes à une dame, et tire les chaises pour qu'elle puisse s'asseoir. Un gentleman ne parle pas de sa maîtresse ou de sports vulgaires en présence d'une dame, surtout si c'est une jeune fille. 
 

 
 
Astrid avait désormais terminé. En espérant qu'elle avait correctement répondu aux questions, elle reposa la plume sur la droite, se leva et tendit ses feuilles noyées d'encre noire à la baronne, suite à quoi elle fit une révérence, petite celle-ci. 

_______________
Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Corps Académique
Corps Académique

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 146
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 25/06/2018, 15:56    Sujet du message: [RP]Salle Vincent d'Orcanie "Cours de maintien" Répondre en citant

Gabrielle alla s'installer à son bureau pour répondre à sa paperasse quotidienne laissant son élève répondre tranquillement. Dans la classe, on entendait le bruit des feuilles voltigeaient comme une douce musique non le bruit affreux des mouches. Quelque temps après son élève avait fini son examen pour la sublimer d'une petite révérence.Elle incline la tête prenant les feuilles.Elle survola ses émeraudes sur les feuilles pour qu'un sourire apparaît mais elle les relira consciencieusement avant d'annoncer son verdict. Suspense...

-Très bien. Je vais pouvoir corriger votre examen et vous libérer pour vos occupations, Madame af Wedelborg. Si vous obtenez votre diplôme, il sera soit communiqué par le Recteur ou le ministère de l'instruction. Sinon n'hésitez pas à revenir vers moi.

Elle se lève pour l'accompagner à la porte.

-Je vous souhaite une excellente fin de journée.

_______________

Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Corps Académique
Corps Académique

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 146
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 16/08/2018, 17:34    Sujet du message: [RP]Salle Vincent d'Orcanie "Cours de maintien" Répondre en citant

Elle attendait son élève pour le cours de maintien avec impatience.Un cours qui sera moins long que le premier pour se terminer par l'examen.
_______________

Revenir en haut
Nicolas.Lévy
Maire de Paris
Maire de Paris

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2017
Messages: 543
Masculin

MessagePosté le: 16/08/2018, 19:12    Sujet du message: [RP]Salle Vincent d'Orcanie "Cours de maintien" Répondre en citant

Nouveau cours mais cette fois ci pas d'étiquette mais de maintien. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre.
Pourtant pendant le cours d'étiquette l'on avait appris à comment se tenir à table. Ce n'était donc pas du maintien ?
Voilà que je m'y perds déjà avant d'arriver dans la salle de cours.

J'entre dans la pièce et je m'incline.


Bonjour Mademoiselle la Vicomtesse.

_______________
Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Corps Académique
Corps Académique

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 146
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: Hier à 19:36    Sujet du message: [RP]Salle Vincent d'Orcanie "Cours de maintien" Répondre en citant

Elle lui sourit.

Bonjour, Monsieur le Maire. Prenez place même si vous ne resterez pas longtemps assis.

Elle se leva pour écrire au tableau. "Inclinaison"pour les messieurs.

Dans le dernier cours, nous avons appris qu'il faut incliner la tête vers la basse noblesse. Quand on dit incliner, ce n'est pas hoché la tête. La tête doit être vraiment inclinée. Pour la haute noblesse, on n'incline pas juste la tête. Il y a deux sortes d'inclinaisons :

Elle note au tableau.

Citation:
Inclinaison Hors Cour

La main gauche derrière le dos, la main droite sur le coeur
Les jambes droites et jointes
Le buste incliné perpendiculairement aux jambes.
La tête inclinée

Inclinaison de Cour

La jambe gauche derrière, légèrement fléchie
La jambe droite devant, droite
Le buste incliné en avant
Les bras étendus parrallèlement au buste
La tête inclinée


Il vous faudra beaucoup de pratique pour avoir l'excellence du geste.Mais cependant j'aimerais vous voir à l'oeuvre dans une inclinaison Hors cours.

Elle lui sourit pour lui montrer l'emplacement.

_______________

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:18    Sujet du message: [RP]Salle Vincent d'Orcanie "Cours de maintien"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Université Royale de Paris + -> Faculté de Sciences Humaines -> Pôle Étiquette Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template