Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1824
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Arrivée de votre personnage sur le jeu.

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Généralités + -> . Règles du Forum Monarchies et Guide du nouveau joueur .
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Khan
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2016
Messages: 848
Masculin

MessagePosté le: 23/05/2018, 13:47    Sujet du message: Arrivée de votre personnage sur le jeu. Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Arrivée de votre personnage sur le jeu. 
 

 

 
 IMPORTANT : le multicompte est strictement interdit sur l'IG et sur le Forum sous peine de bannissement immédiat.
Chaque joueur a droit à 1 seul et unique personnage joué, c'est à dire un personnage avec un compte IG (dans le jeu) et un compte forum


1 - Situation de votre personnage à son arrivée :
   

Comme indiqué lors de votre inscription sur la plate-forme IG, votre personnage est initialement désargenté et en bas de l’échelle sociale.

Le but du jeu étant, justement, de monter et de s'enrichir progressivement.

De ce fait, tout personnage débutant avec un titre de noblesse ou une certaine fortune est classé comme "Personnage Hors Norme", et suit des règles bien précises décrites ici .



Cela signifie également que toute noblesse, même déchue ou ruinée, française ou étrangère, doit être validée par l'Administration AVANT que vous ne vous lanciez dans des RP.

Pour ce faire, il vous faudra présenter un Background à l'Administration et attendre la validation de celui-ci pour démarrer votre jeu. Ces BG particuliers ne seront acceptés qu'à titre exceptionnel, inutile donc de construire un personnage doté d'une fortune ou de titres de noblesse à gogo : il n'y aura que peu de BG « hors normes » qui seront acceptés ceci afin de donner la même chance de départ à tous les nouveaux joueurs.



Il en va de même pour la richesse initiale de votre personnage, à son démarrage, il est :

- à la rue,
- en pension de famille,
- avec sa famille dans un logement modeste voire pauvre,
- dans un vieil hôtel particulier frôlant la ruine.

C'est par vos RP AVEC LES AUTRES JOUEURS qu'ensuite vous pourrez acquérir fortunes et logements. En général, ça commence par une chambre au dessus de la taverne ou chez un autre PJ qu'il faut que votre personnage rencontre RP parlant.

Note importante :
passer par le cadastre ne vous dédouane pas de rester logique avec les RP et la situation de votre personnage à ce moment là. Si on vous donne accès à une parcelle, il va de soi qu'un personnage débutant et sans le sous ne va pas se retrouver propriétaire d'un hôtel particulier : NON. Il sera locataire d'un logement situé dans cette parcelle, charge à lui, dans ses RP ultérieurs AVEC LES AUTRES JOUEURS, à jouer l'acquisition du logement de la dite parcelle, les travaux, les aménagements, etc.
Soit : un minimum de 6 mois de RP allant dans le sens d'une progression sociale. Comme dans la vraie vie, un nouveau personnage ne devient pas propriétaire du jour au lendemain.

Pourquoi ces règles et restrictions de démarrage ?

Sinon, n'importe qui peut débarquer et s'auto-proclamer propriétaire de tout un quartier voire de toute la ville de Paris, quand ce n'est pas un grand d'Espagne maître d'un empire colonial aux Amériques, 10 fois plus riche que le roi de France. Nous l'avons déjà vu alors autant que nous vous prévenions que là encore : ce sera NON.



2 - L'urbanisme en 1824
   

Il est bon de rappeler que  l'urbanisme de Paris en 1824 ce ne sont pas des petites maisons dans la verdure pour ne pas dire "maisons dans la prairie" ! Si certains tiennent absolument à placer une image de l'habitation parisienne de leur personnage alors s'il vous plaît :  veillez à rester cohérents !
De même, ne partez pas dans des descriptions RP de demeures abracadabrantesques, restez cohérent avec la situation de départ de votre personnage.


Voici ce que dit Wikipédia à ce sujet mais il y a probablement d'autres sites qui vous éclaireront (à vous d'être curieux et d'aller à la pêche aux informations avant de vous lancer dans des écrits sans cohérence) :


 
Citation:



Paris classique : l'émergence du plan cartésien

Les opérations d'urbanisme commencent à se développer. Les nouvelles voies sont larges et, si possible, rectilignes. La place des Vosges, érigée au début du XVIIe siècle, sert de modèle à cette volonté d'ordre et d'harmonie. L'édit de 1607 et l'ordonnance de 1667 instaurent la tradition des règlements d'urbanisme à Paris  en interdisant pour des raisons de sécurité les pans de bois apparents,  en réglementant les saillies sur rue et en limitant la hauteur sur rue  des immeubles.

Au XVIIe siècle, l'enceinte de Louis XIII englobe sur la rive droite l'ensemble couvert aujourd'hui par les quatre premiers arrondissements. Louis XIV  détruit les fortifications sur la rive droite et construit sur leur  emplacement de larges boulevards. Les immeubles gagnent en largeur. On  peut en voir un exemple dans un ensemble construit entre 1669 et 1678 aux 2-14, rue de la Ferronnerie, à l'endroit même où Ravaillac avait assassiné Henri IV.

En 1702, Paris compte 20 quartiers, 14 faubourgs et 2 villages.
 Il reste peu d'embellissements urbains du XVIIIe siècle à Paris, il s'agissait en général d'interventions ponctuelles autour d'un monument, on peut citer en exemple le lotissement qui entoure le théâtre appelé aujourd'hui Odéon théâtre de l'Europe réalisé par Marie-Joseph Peyre et Charles De Wailly, sur des principes baroques inspirés de l'Italie (patte d'oie qui met en scène la façade du monument selon différents points de vue).


À la fin du XVIIIe siècle, le mur des Fermiers généraux, que la Révolution prive de son rôle fiscal à peine sa construction terminée, enferme l'ensemble des onze premiers arrondissements  actuels. Toutefois la ville bâtie occupe pour l'essentiel l'ancienne  enceinte de Charles V, ainsi que des faubourgs qui s'étirent le long des  routes.

Toute cette période se caractérise par un urbanisme d'accumulation. Jusqu'à Louis-Philippe,  aucune opération d'envergure ne vient remettre en cause l'organisation  médiévale du territoire. On ne remplace pas le labyrinthe des rues par  des axes monumentaux et on ne redécoupe pas les parcelles  existantes. Pour loger plus de monde sur le même espace, on se contente  de construire de nouveaux corps de bâtiment au fond des cours  intérieures, voire de surélever les immeubles d'un ou deux étages. Les  innovations urbaines n'ont leur place que sur les espaces encore vierges  ou récupérés. Ainsi, c'est sur l'emplacement d'une enceinte détruite  que Louis XIV fait construire les grands boulevards. Au XVIIIe siècle, des hôtels particuliers ou des couvents, à la périphérie de la ville d'alors, sont transformés en lotissements.
La « mixité sociale » est alors une réalité. Les hôtels particuliers voisinent avec les quartiers populaires. Dans les immeubles de rapport,  il suffit de regarder la façade pour le constater : toutes les couches  de la société se superposent depuis le deuxième étage, dit « noble », où  loge le bourgeois, jusqu'au dernier étage des étudiants et des ouvriers

Paris au XIXe siècle : le temps des grands aménagements
Pour beaucoup, l'urbanisme de Paris évoque d'abord l'action du préfet Haussmann. C'est en effet à l'époque de Napoléon III que Paris a pris son visage moderne. Le grand mouvement de rénovation urbaine avait toutefois été initié par ses prédécesseurs.
Révolution et Premier Empire
La Révolution et le Premier Empire  ont lancé peu de grandes opérations d'urbanisme. Ils lancent toutefois  la réflexion sur la modernisation nécessaire de Paris. Une commission  publie en 1794 un plan de rénovation de Paris, dit « plan des  Artistes », qui propose de tracer de grands axes rectilignes à travers  Paris. Une rue doit ainsi partir de la place de la Nation pour déboucher sur le Louvre au milieu de la Grande Colonnade.

Le Consulat lance le chantier de la rue de Rivoli,  perspective monumentale qui longe le jardin des Tuileries. Il faudra  attendre cinquante ans pour qu'elle devienne, avec Haussmann, le grand  axe est-ouest du centre de Paris. Napoléon se préoccupe aussi de  l'approvisionnement en eau de la capitale avec le canal de l'Ourcq et  construit aussi bien des équipements publics utiles (marchés, abattoirs)  que des ponts et des monuments de prestige (colonne Vendôme, achèvement  du Palais-Bourbon et de l'église de la Madeleine).

La loi du 16 septembre 1807, qui concerne toute la France, instaure la servitude d'alignement :  dans toute ville de plus de 2 000 habitants, un plan d'alignement doit  indiquer dans chaque rue la ligne que les façades ne peuvent dépasser.  Cette servitude doit être respectée lors de toute nouvelle construction  ou reconstruction d'immeuble. Cette disposition a pour but de favoriser  un élargissement progressif des rues dans les quartiers anciens. Elle ne  produit que peu d'effets à Paris : le rythme des destructions et des  reconstructions est si lent que le préfet de la Seine Gilbert de Chabrol de Volvic calcule en 1819 qu'il faudra plusieurs siècles pour réaliser complètement le plan d'alignement.

Restauration et Monarchie de Juillet : les premières grandes percées
Dans les années 1820, le retour de la paix et le renouveau de  l'économie favorisent le lancement de vastes opérations de lotissement :  quartiers de l'Europe, quartiers François-Ier, Saint-Vincent-de-Paul, Beaugrenelle autour de la place Violet, Passy autour de la place Victor-Hugo…  Une planification urbaine nouvelle organise certains de ces quartiers  autour de réseaux en étoile et distingue les voies principales des rues  destinées à la desserte locale. Les lotissements de Beaugrenelle et de  Passy couvrent une superficie de l'ordre du kilomètre carré.

Le préfet, Gilbert de Chabrol de Volvic,  confie la réalisation de ces opérations aux promoteurs privés. Les  pouvoirs publics n'interviennent que pour faire respecter les règlements  urbains sur l'alignement et la hauteur (gabarit) des immeubles.  Toutefois la crise de la seconde moitié des années 1820 retarde leur  réalisation.
[color=#000000]





Khan - Mai 2018 -
_______________
Grrrrrrrrr ! (Bonjour courtois du Tigre)
Grrrrrrrrr ! (Tigre agacé)
Grrrrrrrrr ! (Tigre en colère)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:57    Sujet du message: Arrivée de votre personnage sur le jeu.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Généralités + -> . Règles du Forum Monarchies et Guide du nouveau joueur . Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template