Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1824
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] Entretien avec M le Duc-Pair d'Aumale

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Royaume de France + -> . Palais des Tuileries .
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Louis de Bourbon
Roi de France
Roi de France

En ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2018
Messages: 344
Localisation: Paris

MessagePosté le: 04/10/2018, 10:30    Sujet du message: [RP] Entretien avec M le Duc-Pair d'Aumale Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?

Jeudi 4 octobre 1824, peu avant 10h

Le voici, le dernier entretien. Et pas des moindres. Le Roi voulait rassurer l'armée. Et c'était de cela dont il voulait s'entretenir avec le Duc D'Aumale, en plus de lui parler du contexte difficile que venait de traverser la France. Elle le serait encore un moment, parce que les nombreux décès et disparitions auront du mal à être remplacé. Mais le Roi comptait sur l'émergence de nouvelles têtes pour renouveler la classe politique, une classe honnête cette fois.

Car elle avait bien changé cette classe. Qui restait-il des anciens membres des Gouvernements et des Chambres de François III ? Plus quand monde. Cela n'était pas forcément mal puisque l'idée de changement pouvait ainsi bien passer. Et le Roi avait place nette pour s'appuyer sur le peuple et s'en rapprocher. L'objectif ? Encourager les gens à s'investir puisque les problèmes d'arrangements qu'on avait évoqués au Souverain ne semblaient plus exister. Cela devrait donc permettre aux gens d'avoir à nouveau confiance en leurs dirigeants et les encourager à s'investir enfin, puisqu'il n'y aura plus de brimades.

Bien sûr, il y avait des survivants de l'ère précédente. La Comtesse de Dunois déjà, qui, sous réserve de réveiller la Chambre Haute, avait sans doute encore des choses à prouver et des capacités et avait été une bonne représentante de l'institution royale en l'absence de Roi. La Baronne de Plessis-Belleville, pour qui le Roi s'était découvert une sympathie. Étonnant parce qu'au premier abord, elle semblait plus attachée à son prédécesseur. Mais suite à leur conversation au sujet du cadastre national, le Roi avait senti une libération chez elle. Un projet qu'elle semblait enfin imaginé avec autant d'investissement (et le roi aussi d'ailleurs ce qui lui avait bien rendu le sourire). Elle avait un énorme potentiel et beaucoup de mérite. Tout ce qu'il pouvait apprécier. Il y avait aussi le Duc d'Aumale justement. Celui-ci semblait avoir une parfaite gestion des Armées. Il faut dire qu'en consultant ses états de service et faits d'arme, le Roi s'était rendu compte du temps qu'il avait passé à les commander. Et même s'il était loin, donc son action moins visible pour les français (ce qui aurait pu lui être reproché par certains), il était évident qu'il était l'homme parfait à son poste. Reste qu'un travail de communication devait peut-être être envisager, ce dont le Roi lui parlerait aussi au court de cet entretien.

Les voilà donc, les seuls grands survivants de l'ère précédente. Le Roi espérait donc de nouveaux investissements et savaient que ceux qui restaient continueraient de s'investir. Cela devrait donc donner une nouvelle dynamique au pays, puisqu'il n'y avait plus de caste auto-entretenu au sommet de l'état. Mais le Roi devait sortir de son palais pour ne pas être le Roi des Tuileries et se rapprocher de son peuple. La future visite royale à Saint Denis en serait un exemple proche, tout comme le futur discours public du roi devant le parlement et ouvert au peuple lorsque la nouvelle Chambre sera élue.

Mais pour l'heure, c'était un entretien avec le Duc d'Aumale pour l'armée qui allait avoir lieu. Le Roi était prêt, ne restait plus qu'à attendre le personnage principal : le Duc.

_______________
Revenir en haut
benoit
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2010
Messages: 4 667
Localisation: Urrugne, Pyrenées Atlantique
Masculin

MessagePosté le: 05/10/2018, 00:48    Sujet du message: [RP] Entretien avec M le Duc-Pair d'Aumale Répondre en citant

04 Octobre 1824, 09h15


Ce matin là, Benoit arrive au palais avec plusieurs dossiers sous le bras : le roi l'avait convoqué, surement sur des sujets militaires, donc il lui faudrait présenter plusieurs rapports , aussi bien sur l'état des armées, les opérations en Espagne, les textes d'organisation des armées, ceux sur la nouvelle académie militaire ou pourquoi il ne portait pas les insignes de Maréchal.


A moins qu'il ne veuille parler des affaires à envisager prochainement : la canicule avait fait des ravages, en France, aussi dans les autres pays, mais cela ne signifiait pas forcément que les zones de conflit s'etaient calmées, bien au contraire. le Roi aurait surement besoin de faire le point sur ces sujets là avant que des décisions ne soient prises.


Ou alors, peut être qu'il ne souhaite connaitre les projets d'évolutions des armées et de la flotte, que ce soit les nouveaux fusil à platine Lepage ou les essais de navires à vapeur, des canons de 30 a cadence rapide, des coques cuirassées....


Ou un peu tout ça  en fait...ou complètement autre chose



Bref, du travail en perspective.


C'est donc dans l'attente des demandes du nouveau roi que Benoit attend dans l'antichambre pendant qu'un huissier va avertir le souverain.
_______________


-Lt Gen.Roy., Régent de France(1820/21)
-Mch. Gendarmerie.Roy. (1816/17)
-Gen./Gen Div /Lt Gen (ret. 1817/21, react. 1821/...)
-Ministre d'Etat (1816/17, 1820/23)
-Juge de Seine(1816/17)
-Fondateur Légion Etrangère (1817/...)
-Lord Manor of Rugby (1820/...)
-CB(hon.)
Pére de Raphael, Clara et Sophie
Revenir en haut
Louis de Bourbon
Roi de France
Roi de France

En ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2018
Messages: 344
Localisation: Paris

MessagePosté le: 05/10/2018, 09:08    Sujet du message: Re: [RP] Entretien avec M le Duc-Pair d'Aumale Répondre en citant


On vint prévenir le Roi de l'arrivée du Duc d'Aumale. Celui ci avait de l'avance. Mais ce n'était pas grave, le Roi le recevrait quand même, cela avait au moins le mérite de prouver sa volonté. Un instant pour lui permettre de finir de se préparer et ce fut avec une demi heure d'avance sur l'heure initialement prévue que le Souverain reçu le Duc.

Il s'avança et lui présenta sa main

Ravi de vous revoir

Et, protocolairement, l'invita à s'assoir en face de lui.

Nous ne vous cachons que pas vous êtes Notre dernier entretien de la semaine. Mais pas des moindres. La raison de cette convocation est l'armée comme vous devez vous en douter. Nous souhaiterions nous entretenir avec vous de l'état des armées de France et de Navarre, y compris sur la modernité de ses équipements ainsi que les opérations en cours. Vous n'êtes pas sans savoir que la France a perdu de son ancien rayonnement, et dans l'espoir de l'aider à la lui faire retrouver, Nous pensons que l'armée est un élément indispensable à cela. Nous voudrions aussi faire un point sur les futurs engagements de celle ci. Nous pensons qu'elle peut notamment être bénéfique comme négative en fonction de ces actions dans nos relations internationales et européennes. Sans compter qu'il faut rassurer à l'intérieur de nos frontières. Nous avons besoin également que vous nous présentiez les institutions militaires actuelles. Nous avons été assez surpris de trouver un léger vide juridique quant au domaine militaire.

Il marqua une pause pour laisser au Duc le temps d'assimiler sa demande très complète

Comme Nous vous l'avons expliqué le jour de Notre arrivée, Nous envisageons de rencontrer cette armée et son état major et de pouvoir lui adresser quelques mots. Ce serait l'affaire de quelques jours et un moyen aussi d'inspecter notre condition et celle de nos militaires.

Le Roi était d'ailleurs en train de faire réaliser une tenue militaire française pour le Souverain sur mesure. Du plus bel effet auprès des troupes.

_______________
Revenir en haut
benoit
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2010
Messages: 4 667
Localisation: Urrugne, Pyrenées Atlantique
Masculin

MessagePosté le: 05/10/2018, 18:47    Sujet du message: [RP] Entretien avec M le Duc-Pair d'Aumale Répondre en citant

L'huissier viens chercher Benoit, qui entre dans la pièce, et, étant décoiffé depuis son entrée dans le palais, se met au garde à vous et s'incline.
 
"Votre Majesté, Mes respects"
 
Puis, à l'invitation du souverain, viens prendre place.
Une fois l'exposé effectué, Benoit prend un de ses dossier les plus épais et le présente au souverain


"Pour ce qui est de l'état des armées, elles ont concrètement terminées leur réorganisation générale amorcée au début du règne de feu votre prédécesseur il y a 3 ans.

J' avais alors récupéré une armée qui était dépourvu de capacité offensives et organisée en unités différentes selon les armes, chacune ayant sa propre organisation, échelle de grade et doctrine d'emploi, sans véritable mission définie et qui de plus agissaient sans grande coordination avec les autres armes, les autres unités et autres institutions quand devant faire face à une situation.
 
Au même moment, en tant que ministre des affaires étrangère, je finalisais le retour de la France dans le concert des grandes nations en lui faisant rejoindre la Sainte et la Quadruple Alliance, après avoir définitivement enterré quelques mois auparavant le casus belli entre nous et les Pays Bas, qui fut pendant plus de 150 ans la raison principale de tous nos conflits avec le reste de l'Europe.
 
La France c'est vu donc passer en quelques jours d'un état totalement isolé à puissance prenant sa place dans une grande alliance avec nos anciens ennemis, et donc devait se pourvoir d'un outils militaire lui permettant d'assurer sa défense, ce qui était déjà le cas même si difficilement, mais aussi de tenir sa place, afin de pouvoir, à terme, rependre son rang.
 

L'ambition était là, le flambeau très honorablement maintenu par mes divers successeurs au poste qui avaient fait face aux diverses crises et fait des miracles avec fort peu de moyens, mais on partait de loin, voire de très loin.

Passer une armée de 250000 individus et une Marine de plusieurs centaines de navires peu voire pas entretenus depuis presque 10 ans et aux effectifs des plus réduits et peu motivés, tous en état de défense purement locale et isolés, en une mécanique capable de projeter en quelques semaines voire jours, la moitié de ses forces sur un théatre d'opération extérieur sur plus d'un an, tout en garantissant la sureté du pays, de sa population et de ses institutions, cela nécessite des expérimentations et des mises au points mais ne tolère aucune improvisation.
Il a fallu tout reprendre depuis le début, donc reformer en profondeur, tout en conservant les structures de défense en place
 

Plutôt que de sortir des textes de lois ou officiels qui auraient gravés dans le marbre des choix qui se seraient avérés potentiellement désastreux, j'ai opté pour des ordres de circonstances et décrets ministériels limités aux seules armées, tout en conservant en apparence l'organisation en cours de mutation.

Certes cela a rendu les choses opaques et déroutantes, mais comme je vous l'ait dit, cela fut mon choix, approuvé par le roi qui me faisais confiance sur le sujet
Et pas plus lui que le reste de notre pays, et encore moins nos alliés n'ont eu à s'en plaindre.
Par contre, nos ennemis, et surtout ceux de notre souverain, eux, ça leur a fait une certaine surprise, plutôt mauvaise...mais c'était là aussi un peu le but"

Benoit esquisse alors un sourire, puis reprend
"Ainsi il a été possible de transformer des légions départementales en véritables régiments à recrutement national et les faire passer sur un mode opérationnel, tout en gardant certaines unités connues et visibles en garnison et par cela assurer la défense des lieux et rassurer les populations.
 

Les unités ont été revues et redéfinies depuis le niveau tactique le plus bas, soit le groupe de 10 combattants : toutes les unités de rangs supérieurs de toutes les armes et de tous les services sont des assemblages ordonnés de ces briques élémentaires.

Certaines formations, en particulier pour l'infanterie, ont été amalgamées de manière à ce que les effectifs ne soient plus tous du même département, comme c'était le cas avec les légions mise en place depuis 1815 et toujours d’actualités malgré les réformes engagées auparavant.
Ainsi, le 1er régiment de Fusiliers de Ligne  que vous avez pu voir en garnison à Paris est devenu le 1er bataillon du 1er Régiment d’Infanterie de Ligne, formé conjointement avec l’ancienne Légion de l’Ain . Ses derniers éléments devraient d’ailleurs bientôt rejoindre les autres dans leur nouvelle garnison commune.

De même les grades et la chaine hiérarchique ont évoluées : jusqu'alors, certains grades, en particulier au niveau de la troupe et des bas officiers, étaient de véritables culs de sacs, où l’on voyait des militaires passer plus de 10 ou 15 ans de carrières sans évolution.
Désormais, chaque classe de grade, sauf la dernière, est composés de 3 grades évolutifs : un initial, un confirmé, et un avancé, préparatoire à la classe de grades supérieure
Des insignes biens reconnaissables, des fonctions et commandements bien définis pour chacun, là ou auparavant, c'était un peu le flou artistique le plus complet, y compris dans les uniformes : moi-même ai encore parfois du mal à reconnaitre un caporal d'un sergent major portant les anciens insignes tellement ils sont similaires.
 
La fusion, ou plus exactement, l'expérimentation de tout cela, leur correction et réadaptation, en plus de faire la symbiose entre les nouvelles générations de recrues avec les vétérans issus des conflits précédents pour ne faire au final qu'une seule et même formation, unie et efficace à pu s'effectuer avec les récentes opérations en Espagne.

En étant maintenant revenu, et avant que d’y retourner, je peux finaliser de formaliser les textes cadrant cette organisation et ainsi lui donner un caractère officiel."

Nouvelle pause, et le duc place sa main sur un épais dossier

"Il s'agit d'un projet de loi complémenté par des ordonnances royales

La loi grave dans le marbre ce qui est permanent, immuables aux forces armées : leurs définitions, leurs missions, leurs places dans l'état et vis à vis des lois, leurs commandements.

Les ordonnances elles, définissent ce qui prévaut à un instant donné : par nature, les organisations militaires se doivent d'évoluer et se réadapter aux nouvelles découvertes, techniques, tactiques...
Certaines sont communes aux trois armées, d’autres leurs sont spécifiques

En attendant les versions finalisées de ces textes, dont je peux vous fournir les études si vous le désirez, je vous présente ici l'ordre de bataille des armées de terre, de mer et de la gendarmerie, qui toutes les suivent déjà, et ce avec les bons résultats que nous connaissons.

Vous y trouverez les tableaux explicatifs des unités, et grades, ainsi que des bilans synthétiques puis détaillés des forces disponibles: là, vous aurez les noms, localisations, effectifs tels qu'il y a un an, au moment du début des opérations en Espagne.
 

Je travaille a vous en présenter un autre plus actualisé, mais sorti de détailler les nouveaux bâtiments mis à flot ou en chantier depuis un an et indiquer quelles unités sont revenues d'Espagne et repassées au format de paix et celles qui y sont toujours et maintenues au format de guerre, il ne changera pas beaucoup.

Votre Majesté, voici l'état de vos armées"
 
http://www.forum-monarchies.com/t10169-Ordre-de-bataille-Forces-Arm-es-Fran…
_______________


-Lt Gen.Roy., Régent de France(1820/21)
-Mch. Gendarmerie.Roy. (1816/17)
-Gen./Gen Div /Lt Gen (ret. 1817/21, react. 1821/...)
-Ministre d'Etat (1816/17, 1820/23)
-Juge de Seine(1816/17)
-Fondateur Légion Etrangère (1817/...)
-Lord Manor of Rugby (1820/...)
-CB(hon.)
Pére de Raphael, Clara et Sophie
Revenir en haut
Louis de Bourbon
Roi de France
Roi de France

En ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2018
Messages: 344
Localisation: Paris

MessagePosté le: 05/10/2018, 19:15    Sujet du message: Re: [RP] Entretien avec M le Duc-Pair d'Aumale Répondre en citant

[quote="Louis de Bourbon"]

Le Roi était impressionné. Cet homme était un parfait chef militaire. Le domaine intéressait le Roi au plus haut point, ayant lui même servi plusieurs années une armée, certes étrangère, mais dont l'organisation lui permettait de s'y retrouver avec ce qu'il découvrait.

Nous vous félicitons pour ce travail entrepris depuis tout ce temps. Nos armées Nous sembles parfaitement maîtrisée. Bien entendu, Nous prendrons le temps d'analyser cela plus dans le détail. Cela devait assurément être un travail colossal. Mais j'en comprends les contours. Ce choix d'action avant l'ancrage juridique fut une stratégie, la vôtre et celle de Notre prédécesseur et sans doute fût-elle très utile dans le temps de cette réorganisation. Mais vous devez savoir qu'elle a cristallisé les critiques à l'endroit d'un pouvoir jugé trop caché et secret. Évidemment, la raison d'état prime et certains secrets militaires se doivent de ne pas quitter l'état-major, là-dessus, Nous sommes d'accord. Seulement, il ne faut pas rester sourd à la critique, et il faut voir qu'à l'intérieur aussi on s'agite de savoir qu'un souverain, qu'au demeurant personne ne voit, peut ainsi hors de tout cadre juridique effectuer une action militaire qui échapperait à une vision du peuple, même postérieure. Car bien sûr, il est impossible de consulter, surtout en temps de guerre. Le Roi se doit d'être le protecteur de la patrie. Mais ce sont des exactions dont le peuple à peur et qui lui prévaut un droit de savoir. Toute la question néanmoins est de déterminer ce qu'il doit savoir. Nous répondrons à cette question de la manière suivante : au moins qu'il est protégé et que son armée est structurée. Et tant qu'à faire, sans lui en révéler les détails, les grandes lignes de son organisation. Il apparait évident que trop d'informations pourraient tomber entre les mains de nos ennemis. Aussi, c'est pourquoi Nous approuvons votre projet législatif et vous demandons de bien vouloir nous en faire parvenir un exemplaire, au moins pour une étude préliminaire, via la boite au lettre de Notre Cabinet.

L'exposé du Duc était d'une incroyable profondeur. Le sujet était maitrisé. Rien d'étonnant quand le Roi savait quel homme il avait en face de lui, de ses titres et récompenses à ses actions les plus notables.

Nous souhaiterions que vous vous attardiez un moment sur nos relations internationales justement, avec nos alliés et nos ennemis en Nous détaillant plus particulièrement la situation Espagnole et les raisons de cet action. Vous n'êtes bien sûr pas sans savoir qu'un attentat manqué en Janvier 1823 contre la famille royale avait fait grand bruit en Europe, jusqu'en Autriche où Nous nous trouvions alors. Le fait d'un espagnol semblait-il.

Il marqua une pause pour laisser au Duc le temps d'assimiler sa demande très complète

Comme Nous vous l'avons expliqué le jour de Notre arrivée, Nous envisageons de rencontrer cette armée et son état-major et de pouvoir lui adresser quelques mots. Ce serait l'affaire de quelques jours et un moyen aussi d'inspecter notre condition et celle de nos militaires.

Où comment en profiter pour faire le point sur les relations internationales au passage.

La France a militairement retrouvé sa place parmi les nations de l'Europe. Mais jugez-vous qu'elle soit de nouveau la puissance dont elle pouvait se targuer avant ? Nous ne croyons pas. À l'évidence, le militaire ne fait pas tout, même s'il y contribue. C'est pourquoi il faudra se battre sur d'autres tableaux pour rayonner à nouveau. Vous semblez avoir des projets. Nous sommes disposés à vous écouter si vous en avez d'autres à nous présenter. Toutes les idées sont au moins bonnes à l'étude pour commencer.

Une nouvelle pause.

Dans quelles conditions pensez-vous qu'il Nous soit possible de rencontrer Notre armée, ou au moins, car il est évidemment impossible de toute la rencontrer, ses représentant ? Nous souhaitons aussi aller sur le terrain, au travers sans doute d'un tour de France en début d'année prochaine, qui serait à la fois civile pour rencontrer le peuple et militaire pour rencontrer les armées, qui se doivent aussi de voir celui qui désormais les commande. A cela, Nous voudrions ajouter d'ici à la fin de l'année, mais dans les plus brefs délais, rencontrer l'Etat Major des Armées. Nous avons besoin de nous rendre compte de la modernité des équipements de Nos forces ainsi qu'une idée du budget qu'il faudrait y engager afin de pouvoir l'étudier.

_______________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:40    Sujet du message: [RP] Entretien avec M le Duc-Pair d'Aumale

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Royaume de France + -> . Palais des Tuileries . Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template