Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1824
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP/Ouvert à tous] La plage de Cherbourg
Aller à la page: 1, 2, 327, 28, 29  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Département de la Manche + -> Ville de Cherbourg
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Invité
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 12/10/2010, 03:12    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous] La plage de Cherbourg Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
  
  
  
Il se promena sur la plage, Bauerd à ses côté. Bauerd était très intrigué car il n'avait jamais vu la mer. Il s'approcha de l'eau et vit Bauerd se mettre à aboyer après l'eau qui venez vers lui puis se retirer. Il l'appela:  
  
Allez Bauerd, viens ici n'est pas peur.  
  
Bauerd s'approcha, regarda l'eau qui lui mouilla les pattes et continua jusqu'à lui. Il regarda Bauerd et eu l'idée de l' emmener plus loin ou Bauerd dû nager. Là il eu la mauvaise idée de le mettre sous l'eau pour jouer. Bauerd l'attrapa par la jambe et tous les deux se retrouva complètement tremper. Ils sortirent tous les deux de l'eau et il regarda d'abord Bauerd tremper qui se secoua puis se regarda tremper. Et dire qu'Anthy doit le rejoindre ici et lui est complètement tremper. Il regarda Bauerd et lui dit:  
  
C'est malin Bauerd, regarde dans quel état tu m'a mis.  
  
Il regarda la tête que faisait Bauerd lorsqu'il lui parla comme ca et ne pu s'empêcher de rire. Il lui dit toujours en riant:  
  
Je suis sûr que tu ne m'attraperas pas.  
  
Il se mit à courir, Bauerd le poursuivant.  
Revenir en haut
Anthalya
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 12/10/2010, 16:23    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous] La plage de Cherbourg Répondre en citant

Comme à chaque fois que la mer se trouvait à proximité, Anthalya venait respirer l'air du large, cet air iodé qui comme toujours l'apaisait, des moments de sérénité intenses qu'elle ne cesserait jamais d'apprécier. La mer, elle ne l'avait plus revue depuis qu'elle avait quitté l'Italie de son enfance. La manche n'avait certes rien à voir avec la Méditerranée, le climat, la chaleur, les odeurs...tout était différent...cependant, elle n'allait nullement s'en plaindre, l'air marin y était présent, c'était bien mieux que rien. Le temps d'ailleurs s'y prêtait fort bien, le ciel d'un bleu azur, contrastait avec le mélange bleu vert de la mer, seuls quelques nuages venaient perturber cette image, qui néanmoins restait magnifique.

Elle s'avança au plus près de l'eau, s'assit et plongea son regard sur l'horizon, laissant son esprit s'envoler loin vers son passé...puis elle s'allongea, ferma les yeux et profita de cet instant. Le temps s'écoulait lentement, elle même ne savait combien de temps elle resterai là, mais quelle importance, elle n'avait aucune envie de se lever et s'en aller...
Dans un mouvement soudain, Anthalya se redressa, ayant cru entendre les aboiement familiers de Bauerd. Effectivement de loin, elle aperçut un chien courant devant son maître en sa direction. Elle avait raison, l'animal canin était bien Bauerd...en la voyant, lui sauta dessus, la renversant sur le sable, lui faisant avaler quelques grains, l'étranglant quelque peu. Il n'y avait pas à dire, il était heureux de la voir, mais à quel prix...


Tuff!! Tuf! Alors mon tufff! chien! T'as encore battu ton maître tufff à plate couture?...

Impossible de continuer à parler à ce moment. Le temps que son époux arrive enfin, elle aurait eu mille fois le temps de mourir. D'ailleurs, elle eut bien du mal à évacuer tous ces grains de sable de sa gorge. Cependant, ceci ne l'empêcha nullement de se rouler dans le sable avec Bauerd, quiétait un rien joueur.
Revenir en haut
Francesca
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 12/10/2010, 23:12    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous] La plage de Cherbourg Répondre en citant

Leur voyage fut des plus agréables. Son tendre amour avait vraiment pensé à tout, et, en se promenant sur la plage en cette fin de journée, Francesca ne put s'empêcher de songer qu'une fois encore il avait su anticiper ses envies.
La vue était somptueuse, magnifique, grandiose. L'air était pur et cette sensation d'immensité réveillait sa passion de liberté. Elle ôta ses bottines et marcha, pieds nus, tout au bord de l'eau qui au gré des vagues venait lui fouetter la peau avec vigueur. Il lui fallait faire le vide des dernières semaines et tout ici y contribuerait, elle en était certaine. Elle continua d'avancer avec délice et insouciance dans ce nouveau cadre qui serait désormais le leur.
Revenir en haut
Locke
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 15/10/2010, 00:51    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous] La plage de Cherbourg Répondre en citant

Locke suivit son épouse et referma la porte de la taverne vide de tous clients. Il s'approcha de sa femme et la voyant frissonner couvrit ses épaules de sa veste. Ils sourirent. Il tendit sa main et elle y déposa sa paume chaude. Il ne parlèrent pas, se dirigeant d'un même pas vers la plage. La nuit froide et étoilée se reflétait sur la mer, faisant miroiter sa surface en milles éclats. D'un même mouvement, ils libérèrent leurs pieds de leur prisons de cuir. Un sourire les unit à nouveau et celui de son épouse lmui semblait enfin vrai et spontané. Il aimait cette manie qu'elle avait d'aller pied nus. Et lorsque ces derniers foulaient l'herbe et maintenant le sable, sa femme irradiait d'une beauté et d'une joie presque sauvage. Il lui prit la main encore et s'approchèrent des conversations iodées des vagues venant mourir sur la plage. L'échos de leur caresses bruyantes apparaissait à Locke comme un chant puissant d'une entité non moins puissant qu'était la mer. Leurs pieds s'enfoncèrent avec plaisir et frissons dans le sable trempé par les vagues. Il sauta en riant lorsque l'une d'entre elles, plus forte mouilla jusque ses genoux. L'eau restait fraiche. Son regard joiyeux étincela et son rire rejoignit celui de son épouse. Il la rejoignit et ils poursuivirent à pas lents leur promenade nocturnes. Le vent du nord venait agiter la chevelure abondante et libre de son épouse et balayait de ses doigts aériens et frigorifiés ses cheveux en batailles.

Puis il s'arrêtèrent. Il s'installa derrière son épouse et la sentit se reposer sur son torse. Il la couvrit de ses bras, et embrassa sa tempe. En silence, ils regardaient tous deux vers l'infini de l'eau, où la nuit se mếlait à la mer ...
Revenir en haut
Jean-de-Dieu de Lionne
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 20/10/2010, 15:33    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous] La plage de Cherbourg Répondre en citant

Le bruit des vagues, des échos de paroles, des claquement de bottes, des éclats de rires. Jean-de-Dieu les entend mais il n'y fait pas attention, il est fatigué ou plutôt exténué. Il n'a pas dormi plus de quatre heures cette nuit. Il a veillé tard cette nuit pour le compte du marquis.

Le secrétaire se repose en marchant sur les plages cherbourgeoises, mais il ne fait attention à rien. Ni au vent qui caresse son visage, ni au vagues qui viennent se frotter à ses bottes. Il marche et se pose une question; pourquoi ?
Pourquoi toujours servir ? Pourquoi obéir et ne plus réfléchir ?

Il aimerait avoir une réponse simple mais en même temps il avait honte. Honte de se poser une telle question, de Lionne avait l'impression de trahir le baron de Preaux, de l'Epine-Turenne.
Il se tourna face à la mer, il avait envie de se jeter dedans, de se cacher mais il ne peut; la fierté le tiens droit ! Jean-de-Dieu prit sa tête dans ses mains puis la secoua...
Revenir en haut
Hugo.M
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 21/10/2010, 17:30    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous] La plage de Cherbourg Répondre en citant

Depuis sa taverne, Hugo voyait les gens passer, aussi bien sur la place, que sur le port et la plage . . .
Elle était très bien placé, il est vrai. Mais il se posait des questions. Il y avait beaucoup de personnes ici a Cherbourg. Mais si peut qui s'arrêter, qui se montrer . . .

Il espérait que les gens s'arrêteraient un peu plus. Ferait vivre Sa ville. Car oui, Désormais, il se considérait chez lui !
Son regard s'étendit sur la mer. Il n'attendait qu'une chose . . . Qu'il puisse prendre la mer. . . Peut être retrouver quelques instants son Bordeaux, et aller découvrir un peu le monde.

Puis revenir, Riche, se marier avec une belle femme, acheter une propriété, se faire construire une Villa, payer la dette de sa famille. ET pourquoi pas, acheter un titre ?!

_" Hugo ! Y a pu d'vin ?! C'ment qu'on fait !?! R'mene nous du Vin ! Et du bon ?! Mais pas cher !!!"


"Pèquenot !" Pensât il. Cet ivrogne de pécheur venait de le ramener a la réalité . . . Il reportât son regard a la taverne . . . Et ses rêves s'envolèrent avec la fumée qui venait de l'âtre . . .
Revenir en haut
Athéna
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2010
Messages: 1 992
Localisation: France
Féminin

MessagePosté le: 03/11/2010, 12:41    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous] La plage de Cherbourg Répondre en citant

Athéna marcha longuement dans les rues de Cherbourg puis suivit son instinct ou plutôt son nez. Elle arriva devant cette magnifique plage où le sable se mêla à la mer, où les vagues dansèrent merveilleusement telle une valse. La mélodie du vent qui lui arrivait à ses oreilles.

La nature lui offrait à cet instant un merveilleux concerto qu'elle apprécia énormément.

Elle ôta ses chaussures pour marcher pieds nus dans le sable et les galets. Qu'importe si il y avait quelqu'un. Elle marcha le long de cette gigantesque étendue d'eau, les pieds dans l'eau et les cheveux au vent. Elle s'émerveilla par la grandeur de la nature qui s'offrait à elle.

Elle marcha longuement comme ça, les chaussures dans les mains. Elle était heureuse tout simplement. Elle oublia le passé un instant et cela lui faisait du bien. Elle ne pensait qu'à elle, pour une fois.

Elle resta de longues heures à se balader sur le sable chaud mais elle savait qu'elle ne pouvait rester plus longtemps. Il lui fallait trouver de quoi manger et dormir si elle ne voulait pas dormir dans les rues ou ici même sur cette plage. Arrivée sur la terre ferme, elle frotta ses pieds ensablés en les tapotant pour en ôter le sable puis remit ses chaussures. Elle retourna ensuite dans les rues de Cherbourg
.


Dernière édition par Athéna le 05/11/2010, 14:41; édité 1 fois
Revenir en haut
Fantine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 05/11/2010, 14:35    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous] La plage de Cherbourg Répondre en citant

Un air chargé d'embruns les fouettait dans les rues de Cherbourg... 
La plage toute proche s'étale devant eux au détours d'une ruelle encore fleurie de derniers hortensias abrités du froid..


Fantine saisit la main d'Hugues impressionnée par l'immensité de l'océan... La mer... Elle en rêvait, ne l’avait jamais vu qu'en songe...
Comme une enfant entraîne son compagnon tout au bord de l'eau qui se retire à cette heure...


Les pas de Fantine précédent la marche plus hésitante de son ami... Sans se soucier des galets torturant ses frêles chevilles, elle vole sur l'écume mourante des vagues d'un calme impressionnant..., s'accroupit saisit un galet, puis un autre en admire la couleur, voudrait l'emporter, l'oeil encore attiré d'un troisième tout aussi chargé de veines colorées, l'océan ayant sculpté dans la roche des falaises une étonnante palette de chef oeuvre naturels...


Soupire de tant de beauté rassemblée à ses pieds, saisit un paquet d'algue laissant couler entre ses doigts, la caresse satinée des lianes brunâtres... s’enivre de leur parfum salé...


Se tourne vers Hugues les yeux pétillants de bonheur...


C'est ici que je voudrais vivre...
Revenir en haut
hugues de Payns
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 05/11/2010, 16:58    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous] La plage de Cherbourg Répondre en citant

Préface:La Vie a des chose précieuses en elle,rarement nous ne sommes capables de les apprécier au fil de l'instant,mais souvent en souvenirs
un soupir endolori ou un oeil humide et nostalgique.

Sa main dans la sienne,instant surréaliste face à une Mer exprimant sa rage,lui qui de sa Vie n'avait connu que les Villes
surpeuplés et les chemins empierrés.Une douleur étrange se fait sentir,les galets sous leurs pas sont désagréable,mais n'est
ce point futile au vu de leur bonheur d'être ensemble ?

Un sourire ému ,en inclinant la tête vers elle alors qu'elle lui parle.

Je suis si heureux d'être avec toi...Ici sera notre ,si tu le désires mon aimée.

le visage sentant les embruns lissé sa peau,Hugues DePayns s'accroupit un instant pour prendre à son tour ,un galet à l'ovalie
parfaite,et il le jette dans la mer d'un geste infantile dans une vague ...

Revenir en haut
Fantine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 06/11/2010, 14:23    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous] La plage de Cherbourg Répondre en citant

Elle sourit de le voir faire, alors qu’une envie irrésistible de faire des ricochets la prend…
Choisie quelques galets bien plats et s’y essaie en riant.


Le premier fait un plouf décevant suivi de deux autres tout aussi lourds…


Zut je ne suis pas douée !


Les cheveux en bataille offert au vent lui fouettent le visage, l’air salé rosit ses joues  sous la caresse timide du soleil automnal enflammant le ciel de pourpre en cette fin de journée…


Le regarde provocante, tu sais les faire ? Ramasse encore quelques galets et lui tend l’œil brillant…
Revenir en haut
hugues de Payns
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 06/11/2010, 16:56    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous] La plage de Cherbourg Répondre en citant

La regarde faire,avec maladresse et surtout sa joie de vivre si communicative.Hugues en rit aussi,et prend en main les galets qu'elle
lui tend avec un air mi narquois ,mi farouche.
Prit d'une bouffée d'orgueil il en lance un prend le sommet d'une vague dans un plouf sonore et loin du ricochet escompté.
Il renouvelle sa tentative pour moins d'insuccès,celui ci faisant deux modestes ricochets pour à nouveau s'enfoncer dans une crête d'écume.

Et bien,je ne suis guère meilleur.

Hugues se mit à rire ,jetant à la dérobée le dernier ,plus enclin à l'embrasser.
Le résultat en fut surprenant,la pierre ovale rebondissant un nombre difficilement calculable de fois,sur les cimes de vagues et parfois dans leur creux sans pour autant fléchir.Ses cheveux blonds commençaient à le coller,le sel et le vent finissant de le coiffer tel un arbre de rivage,de travers.
Revenir en haut
Fantine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 07/11/2010, 18:59    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous] La plage de Cherbourg Répondre en citant

Elle saute de joie regardant rebondir le caillou sur la crête des vagues... 


Ouiii... 


Attend le troisième qui voltige élégamment sur l'onde d'un bleu profond... Émerveillée elle lui saute au cou... 


Tu es un magicien mon coeur!


Cueille sur sa joue le sel des embruns, effleure ses lèvres d'émotion... 


Nous deux ici... Je vis un rêve...


Se serre contre son torse musclé petite hirondelle frileuse... Cherche la chaleur de ses bras, la douce tiédeur de son cou, l'odeur enivrante de sa peau...
Le soleil déclinant, dans leur cheveux au vent, éclabousse le tableau de lumière dorées et fauves, reflets leurs mèches mêlées...
Revenir en haut
Athéna
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2010
Messages: 1 992
Localisation: France
Féminin

MessagePosté le: 08/11/2010, 14:14    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous] La plage de Cherbourg Répondre en citant

Athéna sortant de la taverne, décida de se promener sur la plage pour enfin se détendre.

Elle avait besoin de se changer d'air et ce lieu le lui permettrait.

Elle retira ses chaussures pour ne pas les salir, marcha sur le sable et les galets en direction de la mer.

Le vent soufflait sur son visage, ses cheveux lui caressant les joues.

Elle avait les pieds dans l'eau, les mains levant légèrement sa robe et ses jupons juste de quoi les mettre à l'abri de l'eau.

Elle marcha longuement ainsi regardant au loin l'horizon et quelques voiles qui y naviguaient.

Elle vit à quelques mètres d'elle deux personnes s'amusant avec des galets. Elle posa sa main juste au-dessus des yeux pour mieux les apercevoir, le soleil lui faisant face. Elle les avait reconnu, Fantine et Hugues. Elle fût heureuse pour eux, un couple merveilleux, qui allait bien ensemble. Elle se dépêcha de passer devant eux, pour ne pas les gêner dans leur jeu,  leur fit un signe de la main pour leur indiquer juste sa présence. Mais n'alla pas à leur encontre préférant ne pas s'immiscer et leur apporter la tristesse qu'elle ressentait. Elle ne voulait pas leur gâcher leur journée par sa simple présence.

Elle continua sa route toujours les pieds dans l'eau. Elle s'amusa en voyant les galets flottés sur l'eau avant de s'y écrouler. Elle fut heureuse pour eux. Et un sourire sur ses lèvres se mit à éclaircir sa journée.

Plusieurs mètres plus loin, elle se mit à courir les pieds nus dans l'eau, les bras en l'air une chaussure dans chaque main tout en criant afin de faire ressortir toute la rage qu'elle gardait en elle. Elle courut tellement qu'elle faillit trébucher le nez sur le sol. Elle s'arrêta de courir afin de reprendre son équilibre. Tout cela lui fit grand bien. On pouvait voir à présent sur son visage son sourire, un vrai sourire. Sa robe et ses jupons furent mouillés mais cela ne la gêna pas.

Elle avait oublié pendant ces quelques minutes, ce terrible instant où elle fût agresser. Elle s'asseye à même le sable et les galets, face à l'océan. Elle resta ainsi plusieurs heures à la contempler. Le va-et-vient et le bruit des vagues la reposait. Elle s'amusait à regarder ses oiseaux qui plongeaient la tête dans l'eau pour se nourrir.

Elle se releva, dépoussiéra sa robe du mieux qu'elle pouvait, retourna sur la jetée pour y remettre ses chaussures. Elle passa ses mains dans ses cheveux pour les remettre à leur place. Elle retourna chez elle pour préparer la chambre de Charles.
Revenir en haut
hugues de Payns
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 09/11/2010, 15:45    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous] La plage de Cherbourg Répondre en citant

Les derniers rayons du jour ,emprunts d'une lueur irréelle sur les vagues se fatiguant à fouetter les galets
,en d'inlassables va et vient...
La brise tourbillonnante,faisant tourner tes cheveux.
Le sel sur nos lèvres emportés par la fureur des embruns,
Heureux à  se croire Roi ?Je ne me sentirais mieux,
Nos jours comme nos nuits atteignent des cieux sans fins.

Un rêve éveillé?Non je suis réveillé par ta douceur,
Nos pas vers la ville revenant,mes mains frémissent en les tiennes
Un dernier regard sur cette plage,alors que depuis longtemps d'aller dormir il est l'heure,
Nos deux corps unis par une étreinte charnelle et douce,;la lueur de la Lune passant au travers des persiennes...


Revenir en haut
Fantine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 10/11/2010, 14:59    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous] La plage de Cherbourg Répondre en citant

Sa main dans la sienne ce simple contact la transporte de bonheur… Avec lui, elle ne craint plus rien…  Il est sa force, un prolongement  d’elle-même qui la grandit, la font exister au-delà de tout ce qu’elle pouvait imaginer.
Est-ce cela l’Amour ? Alors elle ne le connaissait pas…  Car tout ce qu’elle a vécu avant n’était qu’illusion, pâle reflet de l’instant.
Lui est son énergie, le sang nouveau qui coule dans ses veines, l’air pur qui emplit ses poumons, la petite musique qui berce son cœur chaque seconde… 


Ses doigts serrent les siens  inconsciemment comme pour s’assurer de sa présence…  le cœur gonflé de la joie de marcher à ses côté, avancer dans la vie non plus seule mais unis dans une même force de ressentis de chaque instant.


Alors qu’ils remontent doucement la grève, une forme lointaine leur fait un signe amical…
Athéna… elle semble vouloir passer son chemin… Fantine la regarde s’éloigner, un peu honteuse de son bonheur affiché… lui souhaite de vivre un jour la même chose qu’eux… Car la vie sans amour est un jardin sans soleil… la végétation y est dense mais les couleurs absentes…


Se tourne vers Hugues, lui sourit… 
Notre première nuit à l’hôtel ... Notre première nuit  d’une vie nouvelle, ensembles dans cet endroit merveilleux…
Ne peut s’empêcher de lui sauter au cou de bonheur, l’embrasse furieusement, puis s’échappe telle une gazelle farouche…
Le premier arrivé !
 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:32    Sujet du message: [RP/Ouvert à tous] La plage de Cherbourg

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Département de la Manche + -> Ville de Cherbourg Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 327, 28, 29  >
Page 1 sur 29

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template