Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1824
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Background du jeu

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Paul
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2010
Messages: 1 239
Localisation: Paris, Seine, France.
Masculin

MessagePosté le: 28/01/2012, 21:52    Sujet du message: Background du jeu Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Citation:
Depuis la catastrophique campagne de Russie, en novembre 1812, l'Empire était fragile. Suite à la campagne d'Allemagne en 1813, et plus spécialement la défaite de Leipzig, le 15 octobre, la chute apparaissait inévitable. L'Empire capitule après la campagne de France, alors que Paris est occupée par les troupes alliées de la coalition. Le Sénat français et le Corps législatif déclarent la déchéance de l'empereur le 2 avril et demandent à Louis XVIII (frère de Louis XVI), alors émigré en Angleterre, de monter sur le trône. Napoléon signe son abdication le 6 avril 1814 à Fontainebleau.

Les Alliés ne souhaitaient pas, toutefois, restaurer la monarchie absolue d'avant 1789, mais estimaient nécessaire la promulgation d'une constitution. La commission chargée de préparer le projet s'inspira des constitutions françaises de 1791 et de 1795, ainsi que des institutions britanniques. Pour la première fois en France, un régime parlementaire serait mis en place, puisqu'il était prévu que les ministres devaient appartenir aux chambres et être responsables devant elles. Le projet constitutionnel mis en place par le sénat est cependant écarté, le roi promet une charte constitutionnelle.

En mai, la paix est conclue avec les Alliés : c'est le premier Traité de Paris qui rétablit la France dans ses frontières de 1792.

La Restauration est le début d'une profonde modification de l'économie française : les manufactures se transforment peu à peu en usines, de nouvelles techniques permettent de produire de l'acier et des habits (métier à tisser), en plus grande quantité et plus rapidement. Le chemin de fer, qui va bientôt apparaître, permet le transport rapide de biens et de personnes. La toute jeune industrie française se concentre pour l'essentiel à Paris et fait affluer d'énormes masses de paysans vers les villes comme ouvriers, d'autant que les travaux agricoles se mécanisent. Tandis qu'une classe ouvrière se développe, les marchands qui investissent dans l'industrie s'enrichissent, mais un manque de matière première se fait déjà sentir.


C'est ici que notre histoire commence : Louis XVIII, alors Roi de France, essaye de rendre son règne le plus fructifiant possible. Il meurt subitement d'une grippe foudroyante le 12 novembre 1815, comme plusieurs millions de français. Henri de Savoie, sacré Henri V par le Pape le 6 décembre 1815 et beau-cousin du Roi, fut de ce fait désigné par ce dernier dans la nuit de sa mort comme son unique successeur. L'histoire commence ici.

_______________
www.paul-hatte.com
Paul Hatte
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Victorica
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2014
Messages: 735
Féminin

MessagePosté le: 22/05/2015, 08:35    Sujet du message: Background du jeu Répondre en citant

Pour que tout le monde s'y retrouve, voici le calendrier que nous avons fixé et adapté en fonction des circonstances.

Si vous avez des questions sur le RP : MP à Yoshi.

Si vous n'êtes pas content, MP à moi.

Citation:

01er Mai : le roi meurt
-le médecin constate le décès et effectue son autopsie, se pose des question et détecte un empoisonnement

-Le conseil de Regence se met en place
=> il est annoncé un premier Conseil de Régence, composé de :
Régent = Eloy de Tollonies, Marquis -Pair de Valençay
Vice-Régent = Benoit Fisdohit, Comte-Pair de Carcassonne, Lieutenant Général du Royaume
Représentant famille royale : en cours de recherche
Représentant de la Chambre Basse : Stark
Chancelier Chambre Haute : Magdelaine de Mareuil, Comtesse-Pair de Dunois, Chancelière intérimaire, désignée de par son ancienneté dans la pairie
Ministre en exercice : Victoire de Courcelles, Comtesse-Pair de Tanlay, Vice Présidente du Conseil des Ministres
Noble non politisé : Alexandra de Montrieux, Vicomtesse de Beaulieu
Roturier non politisé : Marc Marceau

Le 02 Mai : annonce officielle de la mort du roi
La population attristée se rassemble devant les grilles des Tuileries
Quelques turbulences dans certains quartiers : la pression monte dans les bas fonds

Le 03 Mai :Giovanni Delavega, Vicomte de Montclar, est nommé Ambassadeur au Vatican
=> La Vice Présidente du Conseil assure l' interim de la Présidence
=> Le Lieutenant Général du Royaume assure l'interim du ministere, en attendant de nommer quelqu'un

Le 04 Mai : Troubles plus violents à Paris : terreurs dans les bas fonds, et lutte entre pro republicains et royalistes . La police est arrive encore à gerer

06 Mai :Les prétendants se déclarent par une annonce solennelle, chacun de leur coté

Le 07 Mai : Révoltes de Canuts à Lyon : la troupe doit intervenir pour ramener l'ordre

Le 08 Mai : le Conseil de Régence invite/convoque les prétendants à venir se présenter et se placer sous la protection de la garde royale au palais

09 Mai : Les indépendantistes Bretons manifestent à Rennes : l'affrontement est évité de justesse

Le 10 Mai : Emeutes Violentes dans Paris : 2 clans de royalistes partisans chacun d'un des prétendants s'affrontent, se rajoutent en plus des autres luttes. La police est débordée. Le gouverneur fait donner la troupe, ce qui ramène l'ordre le 11. Les bas fonds deviennent le refuge des revoltés Parisiens

Le 12 Mai: les pretendants arrivent l'un apres l'autre au palais pour rencontrer le conseil (2 RP, un pour chacun)
Il sera proposé le ministere de la justice et celui des finances aux pretendants afin qu'ils fassent leurs preuves et commencent à voir les affaires de l'Etat

13 Mai Marseille Toulon et Aix s'enflamment. Certains quartiers brulent, la troupe doit intervenir en renfort de la police. On rapporte la présence de mercenaires et groupes armés Pîemontais parmis les emeutiers, bien équipés en armes de guerre provenant d'entrepots connus pour etre tenus par des commerçants d'origine Corses ou Siciliens

le 14 Mai : une partie de soule à Bayonne dégénere en bataille rangée entre independantistes Basques, republicains et 2 clans de royalistes: importants degats en ville

le 15 Mai : message en provenance du Vatican : le pape à bien reçu le message de l'ambassade et indique qu'il fera son choix parmis les deux prétendants avant un mois.

16 Mai Perpignan est attaquée par une troupe armée venant d'Espagne
Le Régent décide de prendre le commandement des troupes sur le terrain, pendant que le Vice Régent calme les ambassadeurs étrangers qui commencent à s'inquieter de la situation

Le 17 Mai : Le Régent quitte Paris pour inspecter les troupes des 77eme et 78eme Légion rassemblées à Fontainebleau. Il disparait en route

Le 20 Mai : 3 jours après la disparition du Régent, il est remplacé par Benoit, qui propose un nouveau Conseil de Régence

Régent = Benoit Fisdohit, Comte-Pair de Carcassonne, Lieutenant Général du Royaume
Vice-Régent =Alexandra de Montrieux, Vicomtesse de Beaulieu
Représentant famille royale/Conseiller Noble non politiséFrançois-de-Bourbon et Philippe de Penthièvre
Représentant de la Chambre Basse : Stark
Chancelier Chambre Haute : Magdelaine de Mareuil, Comtesse-Pair de Dunois, Chancelière intérimaire, désignée de par son ancienneté dans la pairie
Ministre en exercice : Victoire de Courcelles, Comtesse-Pair de Tanlay, Vice Présidente du Conseil des Ministres
Roturier non politisé : Marc Marceau

Le 21 Mai: les prétendants arrivent au palais pour intégrer le conseil
=> la joute verbale commence : amusez vous Okay




_______________
Revenir en haut
Khan
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2016
Messages: 636
Masculin

MessagePosté le: 24/05/2018, 00:57    Sujet du message: Background du jeu Répondre en citant

Situation et contexte historique en l'année 1824.



Citation:





    Le Roi et la Reine de France sont morts à une semaine d’intervalle. Trop beau pour être une coïncidence, car le couple, uni depuis trois mois, est sans enfant.
    La succession est ouverte : deux cousins revendiquent la Couronne de Saint-Louis. Le duc de Penthièvre, fils du dernier rejeton de Louis XV, et le duc d’Angoulême, neveu de Louis XVIII. La guerre est lancée, et la Régence s’installe. La guerre civile fait rage entre les partisans des princes, ceux de la Maison de Savoie détrônée en France en 1819, les bonapartistes qui ne manquent jamais une occasion de faire du bruit, et les républicains toujours prêts à casser du royaliste.
    Les princes confient le choix du futur souverain au Pape Pie VII et à la Curie. La bataille des juristes romains se transforme en conclave avant l’heure… et la France attend.

    En France, le Régent désigné par le défunt Roi, le comte de Tollonie disparait au cours d’un déplacement dans l’Orléanais. Le Vice-Régent prend sa place, et tente tant bien que mal de ramener de l’ordre dans ce Royaume sans Chef.

    Le 1er Juillet 1821, le vicomte de Montclar, ambassadeur de France près le Saint-Siège, ramène la précieuse missive contenant le nom du nouveau Roi. Le Pape désigne, le prince François d’Artois, duc d’Angoulême et neveu de Louis XVIII comme Roi. Le prince prend le nom de François III.

    Le nouveau règne commence. Le Roi convoque un nouveau conseil des ministres, composé de toutes les tendances royalistes (des ultras aux modérés), pour lancer les bases d’un nouveau règne. Nouvelle Charte constitutionnelle, blocage des prix du marché et ratification du traité d’entrée de la France auprès de la Sainte-Alliance, sont les premières mesures du Gouvernement que le Roi préside lui-même.

    Le Roi réaffirme son attachement à la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen, pour mettre fin à la Guerre civile faisant rage en France. Certains Français craignent toujours un retour à l’Ancien-Régime, ce que le Roi refuse.

    La Comtesse de Marle, ministre des Finances du gouvernement sortant est appelé à former le premier ministère du Roi. Si les effets de la Guerre civile s’estompent, les effets de la politique menée par le précédent Roi, eux, se font sentir. Le Royaume est au bord de la banqueroute financière : l’instauration d’un impôt sur les mairies fut la solution trouvée par le Parlement.

    Le Royaume commence à sortir la tête de l’eau, quand le problème de la succession royale revient en scène. Si le nouveau Roi venait à mourir lui aussi sans descendance, ce serait la fin des Capétiens… Le Parlement décida d’abolir la Loi Salique afin de permettre à la sœur du Roi de régner en cas de décès sans descendance du Roi.

    La situation du Royaume est encore très fragile, et les Gouvernements se succèdent pour panser les maux accumulés depuis dix ans… Réussira-t-il sa tâche de redressement du pays ?

    De plus, vu l'évolution des événements se déroulant en Espagne et en Grèce, la Quadruple Alliance, regroupant les grandes puissances Européennes vainqueurs de l'Empire Français en 1814, se prépare à réagir.
    La France, qui peine a se relever de sa défaite, mal considérée par l'ensemble de ses voisins, mais qui par les efforts du Vice Régent viens tout juste de l'intégrer quelques semaines avant l'avènement du roi François III, se retrouve désormais en première ligne face aux Pyrénées avec l'obligation de prouver à ses ex ennemis d'hier devenus ses alliés d'aujourd'hui, qu'elle est un partenaire fiable.

    Malgré les efforts diplomatiques, le spectre d'une nouvelle guerre plane, et les souvenirs de la dernière intervention en Espagne hantent toujours les esprits, eux même embrumés entre ceux qui prêchent de prouver leur fidélité au nouveau régime et montrer au monde que la France sait se relever, et ceux qui incitent les fils de la Révolution et de l'Empire à ne pas aller se faire tuer pour les Bourbons.

    Au sein de ce Royaume renaissant, les places sont à prendre, saurez-vous saisir votre chance pour arriver au plus haut sommet de l’État et acquérir charges, fortunes, titres, médailles, domaines, réputation ?

    Affaire à suivre…




Trois ans sont déjà passés depuis l'arrivée de François III de Bourbon sur le trône du Royaume de France et de Navarre.
Nous sommes en Mai 1824 et l'histoire continue de s'écrire ...






_______________
Grrrrrrrrr ! (Bonjour courtois du Tigre)
Grrrrrrrrr ! (Tigre agacé)
Grrrrrrrrr ! (Tigre en colère)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:27    Sujet du message: Background du jeu

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template