Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1824
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] Pigeonnier de Gabrielle de Sade (Courriers)
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Résidences de la Noblesse Française + -> Résidence de Gabrielle de Sade
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Agnan_de_Maillé
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2016
Messages: 22
Masculin

MessagePosté le: 25/10/2016, 01:42    Sujet du message: [RP] Pigeonnier de Gabrielle de Sade (Courriers) Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Citation:

De Agnan de Maillé
Au Chat qui chasse, Paris

A Gabrielle de Sade
Au château de Guermantes


Bonsoir mon amour,

Que le temps me paraît long, loin de toi mon aimée. Toutes mes plus belles pensées s'envolent vers toi. Il me tarde de te retrouver, que nous passions notre temps ensemble.
Rejoins-moi ce samedi sur la place de la promenade marchande, allons nous promener quelques heures et flâner dans quelques boutiques ouvertes.

Ton dévoué et tendre amour.

Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 313
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 30/10/2016, 01:30    Sujet du message: [RP] Pigeonnier de Gabrielle de Sade (Courriers) Répondre en citant

Citation:





A l'attention de Mademoiselle Mademoiselle Adélaïde Amelirt-Nielsen,

Baronne de Joinville,
Rectrice de l'Université Royale de Paris,
Intendante Générale de la Liste Civile du Roi,



de Madame la Baronne de Château-Porcien
Secrétaire d'Etat à la Justice
Professeur de droit



Mademoiselle,

J'ai l'honneur de vous annoncer par la présente que les examens en vue de l'obtention du diplôme de droit ont été présentés aux étudiants et que ceux-ci dans leur intégralité l'ont passé avec succès.Les diplômés sont:

-Mademoiselle Thellier
-Monsieur D'argenson
-Monsieur de Maillé

Je dois vous demander,faut-il faire des annonces sur tout les panneaux des villes pour trouver des nouveaux étudiants en droit.Si oui,est-ce au professeur de le faire ou à vous.

Bien à vous,






_______________

Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 313
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 30/10/2016, 01:34    Sujet du message: [RP] Pigeonnier de Gabrielle de Sade (Courriers) Répondre en citant

Citation:



A l'attention de Mademoiselle thellier
Commissaire aux Sceaux et aux Titres,

A Monsieur d'Argenson
Professeur de diplomatie

A Monsieur de Maillé


de Madame la Baronne de Château-Porcien
Secrétaire d'Etat à la Justice
Professeur de droit

J'ai l'honneur et vous félicite de vous annoncer par la présente que vous avez réussis l'examen de droit pour être ainsi diplômé.
Votre diplôme vous sera remis dans les prochains jours.

Bien à vous,






_______________

Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 313
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 04/11/2016, 18:28    Sujet du message: [RP] Pigeonnier de Gabrielle de Sade (Courriers) Répondre en citant

Citation:



A l'attention du Peuple de France


de Madame la Baronne de Château-Porcien
Secrétaire d'Etat à la Justice
Professeur de droit

Le 4 novembre 1822,

J'ai l'honneur de vous annoncer qu'une nouvelle session de droit est ouverte ayant comme professeur moi-même à l'université Royale de Paris. Les inscriptions sont à me rendre au plus vite à mon bureau à la faculté de droit aux personnes intéressées.

Bien à vous,






_______________

Revenir en haut
MlleAdélaïde
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2014
Messages: 734
Localisation: Là où l'Espoir existe....
Féminin

MessagePosté le: 13/11/2016, 12:16    Sujet du message: [RP] Pigeonnier de Gabrielle de Sade (Courriers) Répondre en citant

Adélaïde venait tout juste de donner sa réponse écrite à sa servante qui la transmit plus tard à un Suisse lorsqu'elle se leva pour aller se changer. Pensive, la jeune femme avait fait peu attention à l'arrivée du Prince de Luxembourg et des Pays-Bas. A dire vrai, elle avait uniquement eu vent qu'un jeune homme provenant de la Maison d'Orange-Nassau viendrait à la Cour de France. Cependant, elle ne savait rien de plus à son égard, sinon qu'il fallait évidemment respecter toutes les formalités dues au rang de son correspondant. Sa servante revint dans le salon, et demanda si la Baronne désirait avoir son aide pour se changer.

- Non, merci, Adèle. Je souhaite être seule ce soir. Vous pouvez disposer.

La domestique partie, Adélaïde rejoignit sa chambre, où elle se dévêtit, délassa son corset elle-même, et enfila ensuite une longue chemise de satin bleu, sans fioritures. Avant de dormir, elle alla s'asseoir sur un sofa installé il y a peu dans sa chambre, attrapa un ouvrage de Holberg - Voyage de Klimius dans le Monde souterrain - qui était resté sur l'assise. Pendant près d'une heure, la sylphide, semi-allongée sur le sofa, continuait à tourner les pages avec régularité. Mais le silence qui régnait dans la pièce, par instants coupé par le frottement des pages au contact des doigts d'Adélaïde, se dissout soudainement par la légère frappe derrière la porte.


- Oui Adèle ? Qu'y a-t-il ?
- Il y a une nouvelle lettre du Prince pour vous.

Perplexe, la Baronne de Joinville était surprise qu'une réponse à sa lettre, loin de là urgente, fût aussi rapidement renvoyée. Sa main tourna la poignée de cuivre et prit la lettre en question.


-Merci Adèle. Allez vous coucher à présent. Vous devez être fatiguée.

-Bien, Madame. A quelle heure souhaitez-vous déjeuner demain matin ?

-Cinq heures et demie, comme aujourd'hui.

La grande porte refermée, la Baronne courut rapidement vers son écritoire, le tissu de sa courte traîne caressant le parquet point de Hongrie, chercha un autre ouvre-lettre en métal et décacheta le sceau du papier avec une grande délicatesse. Ses mains déplièrent le papier plié en trois et durant quelques minutes, assise sur le rebord de son lit à baldaquin, Adélaïde lut et relut la lettre, et devint graduellement embarrassée. Le Prince avait-il compris qu'elle, Adélaïde de Joinville, Rectrice de l'Université Royale de Paris et Intendante Générale de la Liste Civile du Roi, se chargerait de lui faire apprendre toutes les conventions et toutes les tournures de l’Étiquette française aussi hermétique que certains poèmes de Lamartine ? Au plus profond d'elle-même, elle se sentait outragée par cette dernière lettre d'un Prince qu'elle n'avait même pas encore croisé ! Loin d'elle l'idée de devenir sa préceptrice attitrée, la Baronne reprit la plume pour cette fois-ci écrire à son amie la Baronne de Château-Porcien. La nuit tombait déjà, et cet homme lui grillait lentement de précieuses minutes d'un sommeil qui ne pouvait lui procurer que du bien, étant donné les quelques soucis de santé dont elle a été sujette il y a quelques semaines. Sur un nouveau vélin, à l'aide de la même plume qui avait servi à la rédaction de la première lettre, la jeune femme s'adressa à Mademoiselle de Sade en ces termes.


 
  
Citation:

  
_____________________________________________________________________________________________
   
De Mademoiselle Adélaïde-Amelirt-Nielsen,    
Baronne de Joinville,
Rectrice de l'Université Royale de Paris,
Intendante Générale de la Liste Civile du Roi,

A Mademoiselle Gabrielle de Sade,
Baronne de Château-Porcien,
Professeure de Droit à l'Université Royale de Paris,
Secrétaire d’État à la Justice,
________________________________________________________________________________________________________
   
Des Appartements des Tuileries,
  
le Samedi Douze Novembre de l'An de Grâce 1822,
  


Mademoiselle,
Je vous écrit en ce jour afin de vous proposer la chose qui suit. Seriez-vous intéressée pour donner à Son Altesse Royale le Prince de Luxembourg et des Pays-Bas, arrivée en ce pays en vue du mariage avec Son Altesse Royale Marie-Anne-Louise d'Artois Sœur de Sa Majesté, des cours d’Étiquette française afin qu'Elle puisse se perfectionner dans l'art de la représentation si chère à la Cour de France ? Au moment même où je vous écrit, je viens de lire une lettre de Son Altesse me demandant, plutôt clairement, d'assurer ses cours d’Étiquette.
Cependant, je ne dispose pas du temps nécessaire pour garantir à Sa personne un enseignement complet et clair, ni des compétences assez poussées pour lui permettre d'être à même de tout connaître. Si je réside en semaine au Palais des Tuileries, je n'y suis que pour travailler à mon bureau de l'Intendance Générale ou bien pour reprendre des forces et écrire dans mes appartements respectifs. Contrairement aux idées reçues, je ne participe pas tant que cela à la vie de la Cour dirigée par Sa Majesté, car la plupart de celle-ci passe son temps à demander des faveurs auprès du Roi, faveurs qui ensuite se traduisent par des fonctions à peine tenues car l'avidité de cette Cour ne demande que toujours plus. A quoi bon alors se fondre dans cette masse qui pour la majorité est inintéressante et ne connaît rien d'autre que ses propres intérêts ? Son Altesse ne désire un entourage formé que de gens de la Noblesse, car selon Elle l’Étiquette ne doit pas tomber entre les mains du Bas-Peuple. Pourtant, Mesdames de France, les filles de Feue Sa Majesté le Roi Louis XV, n'avaient-elles pas appris à manier le violon sous la casquette d'un certain Beaumarchais, fils d'un horloger protestant ? Il est évident que je ne partage et ne partagerais jamais son avis sur cet argument. Du moins en partie, car pour une chose, Son Altesse n'a pas tort. L’Étiquette n'est utile que pour les gens de la Cour, les grands de la Noblesse de ce pays. Elle n'est utile donc pour rien d'autre, pour aucune autre cause que celle de la représentation – dont je dirai parfois qu'elle est artificielle. Je réside aux Tuileries, mais l’Étiquette française m'est aussi ésotérique que le percevait Notre grande Reine Marie-Antoinette.
J'implore alors votre aide, chère amie, chère Baronne. Votre implication dans cette tâche me serait d'une grande délivrance. Aussi, si la réponse que je recevrai de vous serait positive, il nous faudra toutes deux rencontrer le Prince en ses appartements. Si ces fonctions de préceptrice vous sont accordées, vous pouvez être assurée que la porte de mes appartements seront toujours ouvertes pour vous accueillir.

Veuillez accepter mes plus sincères salutations.
Bien à vous,

Votre amie,





  
   

 
Adélaïde cacheta la lettre de son sceau personnel, mais ne sonna pas chez sa servante, à laquelle elle lui avait dit d'aller se coucher. Une autre sonnette était réservée aux autres domestiques du Palais, qu'elle utilisait le moins possible, car tout dans ce Palais respirait la corruption, les messes bases, et les racontars ignobles. La Baronne ouvrit la porte de sa chambre et longea le salon de son appartement avant d'atteindre le hall qui faisait aussi guise d'antichambre. Quelques minutes plus tard, debout, les bras croisés, Adélaïde observait la lune par l'un des carreaux des grandes et hautes fenêtres. La nuit battait son plein, les murs s'assombrissaient, se recouvraient d'un drap noir, quand la jeune femme entendit toquer juste en face d'elle. Elle ouvrit la porte et rapidement, donna la lettre en question.
   
 
- Prenez soin de la faire envoyer aussi vite que possible chez la Baronne de Château-Porcien.
   
-Bien.   
 
Tout de suite après ce court échange de répliques, Adélaïde ferma la porte et refoula la sol des deux pièces avant de retrouver celui de sa chambre elle aussi remplie de cette nuit reposante, où le silence régnait en maître. Seule la lampe éclairait son écritoire. Aussitôt, la Baronne s'empressa de souffler sur la flamme. Elle se dit que le Prince attendrait sa lettre demain. N'avait-elle pas le droit de dormir ?
   
Elle se faufila sous ses couvertures de laine surmontant un drap de lin blanc, et se laissa bercer par la douceur et la délicatesse de la nuit. Nyx veillait sur elle avec tendresse ce soir-là....
  

_______________


Opleve - elske - drømme
Découvrir - aimer - rêver
Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 313
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 16/11/2016, 00:30    Sujet du message: [RP] Pigeonnier de Gabrielle de Sade (Courriers) Répondre en citant

Citation:



A l'attention Mademoiselle Appoline Blanchaerts

de Madame la Baronne de Château-Porcien
Secrétaire d'Etat à la formation du Ministère de la justice.
Professeur de droit

Le 15 novembre 1822,


Mademoiselle,

Je respecte votre décision même si je la trouve tellement soudaine et différente d'enthousiaste par rapport à nos correspondances. J'en suis déjà pas la fautive, mais si vous avez besoin d'une oreille attentive ou d'une opinion sadienne libre comme l'air,heureuse soit la liberté d'expression, où nous avons combattu dans notre famille pour l'avoir,n'hésitez pas..Nous prendrons bien, le temps de convenir d'un rendez-vous entre nos occupations si jamais vous le désirez.Je vous informe tout de même que le cours sera le vendredi 18 novembre 1822 à 9 heures si jamais, vous avez changé d'avis. On ne sait jamais, cela pourrait être le dernier..

Bien à vous,






_______________

Revenir en haut
Marie-Anne d'Artois
Parti Ultraroyaliste

Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2015
Messages: 88
Localisation: Palais des Tuilleries
Féminin

MessagePosté le: 19/12/2016, 15:23    Sujet du message: [RP] Pigeonnier de Gabrielle de Sade (Courriers) Répondre en citant

Citation:





À Mademoiselle Gabrielle de Sade,
Baronne de Château-Porcien,
Professeur de Droit,

De Son Altesse Royale, Madame, la Princesse
Marie-Anne-Louise d'Artois
Sœur Unique du Roi
Duchesse et pair de Montpensier
& Chevalier des Ordres du Roi,





    Mademoiselle la Baronne,


    Chaque année, la nativité d'Epicure est fêtée par les épicuriens. Une surprise sera offerte aux Parisiens le 24 décembre aux alentours de 22h, en l'honneur de la Saint-Epi. Pour l'occasion de ces réjouissances, une crèche vivante mobile composée de la famille royale et des nobles célébrera l'heureux événement en faisant le tour de la Ville depuis le Palais des Tuileries. Le rôle d'une magistrat de Lugdunum, les magistrats suivent le char à pieds. Ce personnage a une grande valeur dans la tradition épicurienne, nous espérons que vous en mesurez l'importance. Par conséquent, nous avons l'espoir de vous compter parmi nous lorsque nous organiserons l'événement. Vous recevrez dans les prochains jours, vos habits de figurante.

    Un extrait des Saintes-Ecritures accompagne ce pli.



    Puisse le Tout-Puissant vous témoigner de sa sainte garde,










Citation:


La Nativité de Notre Seigneur Épicure

Selon Saint-Wario

À Paris, De l'Imprimerie Royale
M. D C C C X X I I




L'épucurisme est une notion philosophique défendant la sensation comme étant à l'origine de toute connaissance sur notre monde. Pour Epicure, l'invisible est la base de chaque objet et de chacun, il ne connaît que le sens du toucher et affirme que le reste n'est que le fruit de notre propre imagination et pour cause : l'homme est né aveugle et sourd.

Son histoire remonte à l'antiquité, quand les hommes commencent à bâtir des empires, des royaumes ou encore des démocraties. Au temps où les dieux gouvernaient le monde depuis les cieux, Octave le dieu des dieux et maître du Temps menait une guerre fratricide contre la divinité de la guerre, Gravin, un dieu borgne et cruel qui ambitionnait le trône de son frère. Un jour une belle nymphe envouteuse nommée Sabazia vivant dans les jardins de Babylone chuchota à Gravin que sa belle-soeur, la déesse Erin était enceinte. En effet, l'ange Astrée avait annoncé au couple divin la naissance d'Epicure dans les prochains jours, mais ne sut tenir sa langue en révélant la nouvelle à sa demie-soeur Sabazia. Furieux, Gravin voulut mettre fin à la vie d'Erin, il rêvait pendant des siècles de pouvoir succéder à son frère le jour de sa mort, un héritier ruinerait tous ses projets. Par crainte, Octave mit sa femme en sûreté sur la Terre. Epicure, né à Lugdunum, fruit d'un amour qui n'aurait jamais dû être productif et pour cause : les parents étaient deux septuagénaires considérés comme des divinités au sein de leur peuple. S'il était miraculeux que des personnes puissent vivre si longtemps, l'enfant né ne pouvait alors qu'être un Dieu. Epicure fut le nom que le peuple lui donna et chacun s'empressa de vénérer le nourrisson aux yeux blancs, les magistrats de Lugdunum apportèrent des milliers de présents somptueux à bord d'un traîneau attelé de rennes.

Ses parents moururent de vieillesse avant qu'il atteigne sa première année et les habitants de Lugdunum s'en occupèrent tour à tour, dans l'amour et le respect.



[L'historiette a été validée par Wario le 19/12/2016]
Revenir en haut
Faith Elizabeth MacKenzie
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 1 839
Localisation: Ici et là, qu'importe?
Féminin

MessagePosté le: 11/04/2017, 13:42    Sujet du message: [RP] Pigeonnier de Gabrielle de Sade (Courriers) Répondre en citant

Citation:
 
 
 
 


Annonce de la Présidence du Conseil des Ministres
 
 


 
Le dix-huitième jour du Mois de Mars mil huit cent vingt trois,
 
 

Le prochain Conseil des Ministres se tiendra le Samedi 25 Mars 1822 à 11 heures du matin en la Salle du Conseil. La présence de tous les Ministres, Secrétaires d'État est requise, autour de Sa Majesté et moi-même.

Au Nom du Roi,

 
 

 
 
 



_______________

Ci-gît
Revenir en haut
MSN
theodore géricault
P.N.J.

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2012
Messages: 1 353
Localisation: A Londres
Masculin

MessagePosté le: 09/08/2017, 22:54    Sujet du message: [RP] Pigeonnier de Gabrielle de Sade (Courriers) Répondre en citant

"Mieux vaut pleurer de rien
Que de rire de tout
Pleurer pour un rien
C'est déjà beaucoup
Mais vous vous n'avez rien
Dans le cœur et j'avoue
Je vous envie
Je vous en veux beaucoup

Ce sont ces petits riens
Qui me venaient de vous
Les voulez-vous ?
Tenez ! Que voulez-vous ?
Moi je ne veux pour rien
Au monde plus rien de vous
Pour être à vous faut être à moitié fou
"

(serge-gainsbourg.ces-petits-riens)





Citation:





A l'attention de Madame la Baronne de Château-Porcien

de Théodore Géricault
Peintre talentueux



Le 9 août 1823,

Madame la Baronne,

Je vous remercie de votre invitation à venir en France pour honorer cette inauguration de votre théâtre auquel vous m'avez part. Je l'accepte évidement!

Je ferais de mon mieux pour accomplir cette tâche dont vous m'aviez convié avec talent comme j'ai pu accomplir de magnifiques expositions dans ce royaume en espérant que le public soit au rendez-vous..

Je suis un grand admirateur de votre oncle,j'ai quelques extraits "interdits"dans ma bibliothèque.

Je serai certainement vers le 15 août à Paris pour vous rencontrer.

Mes hommages,Madame la baronne.



_______________
"Il ne vous connait pas mais il vous déteste déjà".
(https://www.youtube.com/watch?v=uYh6mLNlC40)


Revenir en haut
MSN
Hercule Perret
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2017
Messages: 136
Localisation: Si tu trouves, t'as un cadeau.
Masculin

MessagePosté le: 25/11/2017, 10:25    Sujet du message: [RP] Pigeonnier de Gabrielle de Sade (Courriers) Répondre en citant

Citation:


À l'attention de Mlle. la baronne de Château-Porcien,
Gabrielle de Sade.

De M. Hercule Perret,
Ministre de l'Instruction Publique,
Recteur de l'Université Royale de Paris.

Fait le 25 Novembre 1823 au Louvre.


Mademoiselle,

Monsieur Louis-Auguste de Sévigné, homme pour le moins engagé dans la réussite et la prospérité de la France, surtout pour ce qui est de l'éducation, m'a convaincu de coucher ces quelques mots à votre adresse. Il m'a fait savoir que vous envisagiez d'écrire un cours pour l'Université Royale de Paris. En regardant un peu les anales de cette illustre et poussiéreuse institution, on découvre que vous avez dispensé des cours d'économie et de droit. Aussi, si l'envie vous prenait, je suis prêt à vous proposer de récupérer l'une de ces chaires.
Je vous laisse, mademoiselle la baronne, tout le temps de la réflexion et me tiens à votre disposition.

Le Très-Haut vous ait en Sa Sainte-Garde,



_______________

«La fierté est le vice qui ne fait jamais défaut aux imbéciles.»
Alexander Pope
Revenir en haut
Hercule Perret
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2017
Messages: 136
Localisation: Si tu trouves, t'as un cadeau.
Masculin

MessagePosté le: 26/11/2017, 12:04    Sujet du message: [RP] Pigeonnier de Gabrielle de Sade (Courriers) Répondre en citant

Citation:


À l'attention de Madame la baronne de Château-Porcien,
Gabrielle de Sade.

De M. Hercule Perret,
Ministre de l'Instruction Publique,
Recteur de l'Université Royale de Paris.

Fait le 26 Novembre 1823 au Louvre.


Madame le baronne,

J'accuse bonne réception de votre réponse à ma proposition. Je vous prie tout d'abord de m'excuser pour la méprise que j'ai faite quant à l'un de vos enseignements. Au vu des faits que vous m'avez rapporté et qui doivent constituer de bien médiocres souvenirs, je comprends parfaitement que ces deux matières ne vous intéressent plus. En revanche, je suis très curieux concernant vos intentions pour les cours d'étiquette que j'aimerais voir dispensés au plus vite à de jeunes étudiants.
Vous pourrez prendre le temps que vous voulez. Sachez que je vous recevrai en mon bureau à l'Université dès que vous le souhaiterez.



Le Très-Haut vous ait en Sa Sainte-Garde,



_______________

«La fierté est le vice qui ne fait jamais défaut aux imbéciles.»
Alexander Pope
Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 313
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 29/11/2017, 22:22    Sujet du message: [RP] Pigeonnier de Gabrielle de Sade (Courriers) Répondre en citant

Citation:



A l'attention M. Hercule Perret,
Ministre de l'Instruction Publique,
Recteur de l'Université Royale de Paris.

de Madame la Baronne de Château-Porcien


Le 29 novembre 1823,


Monsieur le Ministre,

Je vous transmets mes deux livrets qui feront office de source pour les cours d'étiquette et de maintien.Ce n'est certes pas des cours pour la noblesse mais plutôt d'instruire ceux qui s'intéressent à ce sujet pour ainsi se donner un plus d'assurance devant les nobles de France donc un cours abordable,plaisant pour l'université.Nous en parlerons bien plus si vous me convoquer.

Pour les cours d'étiquette:Prendre connaissance des ordonnances tout en leur posant des questions sur leur connaissance.
Parcourir les prédicats,le comportement face à la noblesse,révérences et inclinaisons,le tabouret de grâce.

Pour les cours de maintien:Galanterie,savoir-vivre,révérences,inclinaisons ainsi que la pratique de s'exercer à les pratiquer.

http://www.forum-monarchies.com/t10314-RP-Biblioth-que-Livre-du-savoir-vivre-et-de-maintien.htm
http://www.forum-monarchies.com/t10315-RP-Biblioth-que-Livre-d-tiquette.htm


Bien à vous,






_______________

Revenir en haut
Hercule Perret
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2017
Messages: 136
Localisation: Si tu trouves, t'as un cadeau.
Masculin

MessagePosté le: 30/11/2017, 19:55    Sujet du message: [RP] Pigeonnier de Gabrielle de Sade (Courriers) Répondre en citant

Citation:


À l'attention de Madame la baronne de Château-Porcien,
Gabrielle de Sade.

De M. Hercule Perret,
Ministre de l'Instruction Publique,
Recteur de l'Université Royale de Paris.

Fait le 30 Novembre de l'An de Grâce 1823 au Louvre.


Madame le baronne,

J'ai lu avec une très grande attention votre lettre mais ce sont les documents qui y étaient joints qui m'ont le plus convaincu. J'apprécie beaucoup l'idée qu'ils servent de bases à des cours pouvant être dispensés à n'importe quel étudiant. Étant réellement -et surtout positivement- impressionné par l'investissement dont vous faites -déjà- preuve et la qualité de votre travail, je vous donne rendez-vous, madame la baronne, le premier décembre 1823 en mon bureau de l'Université Royale de Paris à l'heure qui vous conviendra, j'y serai présent toute la journée et préfère l'atmosphère de cet endroit plutôt que celle du palais du Louvre. En ce jour je vous entretiendrai des changements ayant eu lieu dans l'Université, des changements devant avoir lieu et aussi, des choses que j'avais pensé à inclure dans ces cours d'Étiquette et de Maintien avant de vous contacter.

Le Très-Haut vous ait en Sa Sainte-Garde,



_______________

«La fierté est le vice qui ne fait jamais défaut aux imbéciles.»
Alexander Pope
Revenir en haut
François-de-Bourbon
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 1 566
Masculin

MessagePosté le: 01/03/2018, 14:53    Sujet du message: [RP] Pigeonnier de Gabrielle de Sade (Courriers) Répondre en citant

Un coursier habillé dans une livrée de la Maison du Roi vint déposer un carton d'invitation à l'intention de Mme la baronne de Château-Porcien.

Citation:



_______________
Revenir en haut
MSN
Gabrielle de Sade
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 313
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 19/05/2018, 16:54    Sujet du message: [RP] Pigeonnier de Gabrielle de Sade (Courriers) Répondre en citant

Citation:



A l'attention:Son Excellence Grégoire de Borderouge
Président du Conseil
Comte-pair de Sancerre


de Madame la Baronne de Château-Porcien
Députée
Professeur d'étiquette.

Le 19 mai 1824,

Excellence,mon ami.

Je prends plume, car je m'inquiète de l'absence du Recteur,de votre Ministre.J'ai écrit plusieurs courriers sans avoir de retour notamment deux inscriptions pour mes cours d'étiquette que j'ai renvoyé signé. Cette nouvelle session commencera le 21 mai 1824. Je me sentais le devoir de le faire en espérant vivement son retour, car je ne veux nullement que mes cours en soient caduques.

Bien à vous,






_______________

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:01    Sujet du message: [RP] Pigeonnier de Gabrielle de Sade (Courriers)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Résidences de la Noblesse Française + -> Résidence de Gabrielle de Sade Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template