Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1824
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Réunion du Conseil du 25/10/1822
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Royaume de France + -> . Le Louvre . -> *Conseil des Ministres* -> Salle du conseil
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Faith Elizabeth MacKenzie
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 1 839
Localisation: Ici et là, qu'importe?
Féminin

MessagePosté le: 25/10/2016, 22:12    Sujet du message: Réunion du Conseil du 25/10/1822 Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Une paye, qu'elle n'avait organisé de réunion, laissant la primeur à Benoit de les organiser, tandis qu'elle s'acharnait à d'autres prérogatives, qu'elle ne pouvait déléguer. E n revanche, être assisté d'un Vice-Président du Conseil des Ministres était très arrangeant. De temps à autres, il lui fallait faire une apparition, aussi avait-elle décidé d'en préparer une, et connaître les projets et avancées de ses Ministres et Secrétaires d'État. Debout derrière sa chaise, elle patientait. D'une minute à l'autre ses convives, elle l'espérait allaient être introduit par l'Huissier.
_______________

Ci-gît
Revenir en haut
MSN
Azelma
Parti Bonapartiste

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2016
Messages: 3 278
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

MessagePosté le: 25/10/2016, 22:34    Sujet du message: Réunion du Conseil du 25/10/1822 Répondre en citant

Hop hop hop! Une réunion, nouvelle réunion mais une grande première que celle-ci qui se déroule au conseil des ministres. Azelma ses dossiers sous le bras se dirige à l'endroit indiqué sur l'invitation, convocation reçue par la présidente. Sa Majesté le roi devrait être présent si elle a bien saisi la teneur du courrier reçu. Arrivant non loin de la salle, elle salue et se présente à l'huissier présent. Celui-ci vérifie que son nom soit présent sur la liste qu'il détient et la fait entrer dans une pièce.
La de Galaup balaie la pièce du regard et esquisse un sourire en apercevant Faith. D'un pas assuré mais souple, elle s'approche de la duchesse et fait une jolie révérence avant de la saluer verbalement.
Bonjour Votre Prestigieuse Seigneurie.
Nouveau sourire discret alors qu'elle se redresse, son dossier sous le bras et un regard lui certifiant qu'elle n'ait point en retard cela la rassure grandement, sagement elle patiente les indications à suivre.
Revenir en haut
MSN
Persevael
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2014
Messages: 1 971
Localisation: Saint-Denis
Masculin

MessagePosté le: 26/10/2016, 10:57    Sujet du message: Réunion du Conseil du 25/10/1822 Répondre en citant

Ah oui, le jour du conseil est arrivé, donc on doit aller en salle du conseil et elle est dans le direction de gauche puis droite deux fois tr ensuite tout droit, donc go. Persevael prit sa serviette avec ses dossiers et son rapport à faire pour le conseil et arriva proche de l'endroit. Il entendit deux voix, bon personne d'autre pour le moment. Il entra et vit bien deux dames.


Votre Prestigieuse Seigneurie, mes hommages dit-il en faisant une révérence devant la présidente du conseil. Puis une autre révérence moins poussée vers Azelma. Madame le Secrétaire d'Etat, mes hommages aussi et bienvenue à votre premier conseil des ministres.


Puis il se dirigea vers sa place et sortit son matériel, heureusement il y avait de quoi écrire sur place.
_______________
Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 273
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 26/10/2016, 14:57    Sujet du message: Réunion du Conseil du 25/10/1822 Répondre en citant

Elle s'avança dans les couloirs du Louvre d'un pas affirmé,ce n'était pas le premier de la Sade alors il n'y avait pas de quoi être intimidé.

- Bonjour,Votre Prestigieuse Seigneurie,Madame la Secrétaire d'Etat,Monsieur le Ministre de l'intérieur.Elle se dirigea à sa place.

_______________

Revenir en haut
benoit
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2010
Messages: 4 667
Localisation: Urrugne, Pyrenées Atlantique
Masculin

MessagePosté le: 27/10/2016, 01:28    Sujet du message: Réunion du Conseil du 25/10/1822 Répondre en citant

La matinée avait été longue, et c'est un Benoit un tantinet sous tension qui arrive au conseil.
Elles sont là toutes les deux, ainsi que le ministre de l'Interieur....gain de temps pour l'autre affaire

Mais pour l'heure, place à l'Etat, et aux travaux en cours, alors on reprend sourire...et aussi on espere...ceci dit, il fallait tout de même les prévenir

"Madame la Présidente et Mesdames mes cheres collègues, mes hommages.

Monsieur Beaulieu, salutations à vous".


Rejoignant sa place, benoit regarde reguliereent vers la porte, si un huissier venait à venir
_______________


-Lt Gen.Roy., Régent de France(1820/21)
-Mch. Gendarmerie.Roy. (1816/17)
-Gen./Gen Div /Lt Gen (ret. 1817/21, react. 1821/...)
-Ministre d'Etat (1816/17, 1820/23)
-Juge de Seine(1816/17)
-Fondateur Légion Etrangère (1817/...)
-Lord Manor of Rugby (1820/...)
-CB(hon.)
Pére de Raphael, Clara et Sophie
Revenir en haut
Persevael
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2014
Messages: 1 971
Localisation: Saint-Denis
Masculin

MessagePosté le: 27/10/2016, 11:22    Sujet du message: Réunion du Conseil du 25/10/1822 Répondre en citant

Persevael se lève à l'arrivée de la baronne puis du duc et fait une révérence à chacun des deux. Il se dit qu'après le conseil, il va devoir parler au ministre de la Guerre car il y a des rapports intéressants qui viennent du bord de la mer, où c'est déjà ? Il faudra relire les rapports avant de lui en parler. Il écrit une note puis se penche encore sur son rapport à venir. Les bonnes nouvelles d'abord, les nouvelles d'ordre importantes ensuite, les démissions avec les soucis entraînés, le recrutement en dernier. Les étapes sont connues.
_______________
Revenir en haut
Azelma
Parti Bonapartiste

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2016
Messages: 3 278
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

MessagePosté le: 27/10/2016, 15:43    Sujet du message: Réunion du Conseil du 25/10/1822 Répondre en citant

Le suivant dans la place est le ministre de l'intérieur, Azelma lui adresse une inclinaison de tête respectueuse en lui répondant simplement:
Bonjour, Monsieur le Ministre. Je vous remercie. Un large sourire amical.
La Baronne entre à son tour, le ballet des entrées commence et nouvelle inclinaison de tête accompagnée d'un sourire et d'un:
Bien le bonjour, Madame le Secrétaire d'Etat.
S'en suit l'arrivée du Duc, petite révérence à son attention accompagnée d'un nouveau sourire.
Bonjour Votre Prestigieuse Seigneurie.
Azelma constate qu'il manque encore quelques membres du conseil et se dit qu'elle a bien fait de ne point prendre place autour de la table. Un regard à Benoit une question lui brûlant les lèvres, mais étant un sujet personnel concernant son frère, elle préfère se taire pour l'instant.

Revenir en haut
MSN
Faith Elizabeth MacKenzie
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 1 839
Localisation: Ici et là, qu'importe?
Féminin

MessagePosté le: 27/10/2016, 23:25    Sujet du message: Réunion du Conseil du 25/10/1822 Répondre en citant

Il était toujours chouette de constater l'empressement des acteurs gouvernementaux à montrer le bout de leur nez en réunion décidée presque au dernier moment. Ils avaient et auraient certainement bien des choses à dire ou raconter, pour l'informer. Elle les accueillit gentiment et d'un mince sourire. Étant donné la situation personnelle, l'absence de FM, sourire de toutes ses dents aurait été bien affligeant. Et se mettait à la place d'Azelma, qu'elle salua prioritairement, puisque introduite premièrement, évitant in extremis les familiarités en lieu si profond. Bonjour Az...chère Secrétaire d'État. Vous allez bien? Quand Gaby entra, suivie de Persevael, de Gaby et de Benoit, les saluant de même, par leurs titres et noms respectifs. Le Roi dans toute sa splendeur ne saurait tarder, elle en mettrait sa main à couper...quoi que. A méditer. Il lui semblait cependant, qu'il n'était pas le seul. Le temps n'avait point d'importance, tant que la réunion débute au bon moment.
_______________

Ci-gît
Revenir en haut
MSN
Alexandra
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2013
Messages: 2 524
Localisation: Manoir de Montrieux (Seine)
Féminin

MessagePosté le: 28/10/2016, 13:40    Sujet du message: Réunion du Conseil du 25/10/1822 Répondre en citant

Pim, Pam, Poum, serait-elle en retard ? Oui, Alex se pose la question car elle ne voit pas un rat euh ...un ministre, dans l'antichambre de la salle du Conseil. C'est bien sa veine !
Aussi, presse-telle le pas pour ne pas aggraver ce qui semble être ... un retard.
Lorsqu'elle pénètre dans la salle du Conseil dans un joli froufrou de tissus.... y'a du monde ! Il est temps donc, d'incliner la tête avec grâce devant les Prestigieuses Seigneuries Faith et Benoît, et même de leur offrir une jolie révérence. Ce qu'elle fait sans avoir à se forcer : elle a été élevée dans le respect des rangs et des titres. Puis, elle fait de même avec chacune des personnes ici présentes, la belle révérence en moins.

Heureusement qu'ils ne sont pas cent cinquante à ce Conseil car pour sûr, la Alex finirait avec un torticolis et un lumbago !

Lorsque le tour des salamalecs est terminé, c'est calmement qu'elle va rejoindre la place qui lui est dévolue et tout aussi calmement qu'elle sort, de son porte-documents, ce qui concerne son ministère et secrétariat d'état.

Zou ! Que la fête commence ! Que commence le Conseil, elle est fin prête.

_______________
Alexandra de Montrieux
Pair de France
Comtesse de Beaulieu
Baronne de Sceaux
Chevalier des Ordres du Roi

25 mai 1800 - 30 décembre 1822
Revenir en haut
Faith Elizabeth MacKenzie
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 1 839
Localisation: Ici et là, qu'importe?
Féminin

MessagePosté le: 30/10/2016, 14:48    Sujet du message: Réunion du Conseil du 25/10/1822 Répondre en citant

Elle invita les membres du Gouvernement à s'installer, quand Alexandra pointa le bout de son nez, qu'elle salua respectueusement et d'un sourire, la conviant également à s'asseoir et proposant de quoi se désaltérer, et pourquoi pas de commencer en attendant que Sa Majesté fasse son entrée. Même pris en cours, il saurait comprendre, reprendre et suivre le fil des développements oratoires, sans aucun doute. Puis elle n'avait aucun besoin de chaperon pour ouvrir une séance, ni pour l'écouter, ni pour y répondre d'ailleurs. Elle tergiversait seulement entre convenances et pertinence. Un dilemme, qu'elle préféra mettre de côté, la raison l'emportant judicieusement.

Bonjour Méritante Seigneurie, bienvenue. Installez-vous, je vous en prie.

Pour sa part, elle choisit un cognac, pas très grand, juste de quoi savourer, qu'un Huissier s'empressa de servir et mander leurs souhaits à chacun des convives.

Bien. Sa Majesté n'est pas encore là, mais je pense que nous pouvons avancer. Je vous remercie de vous être déplacés. Je vous ai fait venir pour savoir où vous en êtes dans vos travaux, et quels seront les futurs projets. Je ne doute pas que vous en ayez. Tout le monde ainsi auraient vent de chacun des buts à atteindre. Ce qui n'était pas plus mal, et pour elle et pour leur Vice-Président, indispensable au Gouvernement, ainsi qu'à sa personne. A son tour, elle prit place, leur laissant libre choix de commencer ou non.
_______________

Ci-gît
Revenir en haut
MSN
Persevael
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2014
Messages: 1 971
Localisation: Saint-Denis
Masculin

MessagePosté le: 31/10/2016, 19:52    Sujet du message: Réunion du Conseil du 25/10/1822 Répondre en citant

Bon eh bien, faut se lancer, un regard à droite, un à gauche, un vers la porte et personne qui vient. Donc il manque le roi, au pire s'il arrive, on s’arrêtera et on agira en conséquence. Persevael se lève avec les documents et se lance dans le bain.


Il faut bien que que quelqu'un se lance donc je me mets en action sinon dans une semaine nous nous regarderons tous.


Petit toussotement et il poursuit.


Vos prestigieuses seigneuries, vos seigneuries, membres du conseil, je vais donc vous exposer les bonnes et mauvaises nouvelles pour mon Ministère.


On va commencer par les bonnes nouvelles, cela changera un peu. Tout d'abord, la valse des maires de Paris a stoppé et je remercie Mademoiselle de Galaup pour son investissement. Elle a réussi à monter une équipe de trois échevins qui l'aident du mieux qu'ils peuvent. Je peux aussi lire de par les rapports que je reçois que les caisses de la mairie sont saines, qu'il y a des étudiants qui profitent de la bourse pour se former e que plusieurs contrats d'artisans sont en cours. Donc merci pour votre investissement.


Un regard vers le maire de Paris qui est présente aussi.


Saint-Denis présente aussi une caisse saine et a commencé à recruter un échevin et il faut juste voir comment cela va continuer. Sinon la ville semble bien aller pour le moment. Cherbourg me fait un peu plus de soucis pour différents points que je vais aborder dans un instant. La ville est très calme, peu active et malgré un festival d'été qui a attiré du monde, il y a peu d'artisans mobilisés. J'ai pensé à différents points mais la ville est très morte, on dirait qu'elle hiberne à langueur d'année. Néanmoins Madame Neu a bien du mérite et je l'en remercie. Je sais que lors de la dernière réunion que j'ai eu avec les maires, une volonté de commerce entre Paris et Cherbourg avait été lancé entre autres pour des produits de couture, il faudra voir comment cela avance.


Mes point négatifs pour continuer. Vous le savez sûrement toutes et tous Monsieur Jean de Neu m'a présenté sa démission de son poste de Lieutenant Général de al Police Royale que j'ai accepté avec regret. Il a apparemment un soucis de famille à régler à l'étranger et donc doit prendre la mer. J'ai par chance trouvé grâce à un peu de souvenirs et grâce aussi à un repas pris dans une certaine propriété avec deux habitants de Saint-Denis qu'il y a une personne d'expérience dans cette ville. Il s'agit de Monsieur Enguerrand de Vänersborg. Il a un nom peu facilement prononçable mais il a accepté de prendre le poste vacant. Son annonce officielle interviendra dès que possible. Il a une formation militaire en Suède et connait bien le maniement des armes car il est encore maître d'armes à temps perdu.


Du fait de l'absence physique de Monsieur Neu, le problème que je vais soulever est autre. Comme vous le savez chaque région de France doit être représentée au parlement. Il représentait depuis longtemps la Manche comme député du parti bonapartiste. Son départ remet donc la présence d'un député de cette circonscription. Je n'ai pas revu Monsieur Domitius depuis longtemps sinon j'aurais essayé de lui parler à ce sujet car il avait fait acte de candidature lors des élections qui ont présenté un blocage suite à l'affaire Stark contre la princesse Asmahane.


Concernant les dossiers en cours, justement, le dossier de la princesse Asmahane attend une fin qui j'espère viendra vite malgré le fait que la princesse a mis beaucoup de temps à répondre à l'appel de Monsieur Neu et est en train de me faire attendre pour la réponse à mon courrier. Donc pour ce cas, Madame le procureur et Madame le Secrétaire d'Etat à la Justice, je ne peux que vous conseiller de la patience. Je présume que Monsieur Stark doit être aussi patient voire plus car lui aussi il est bloqué.


Au niveau des plaintes, il n'y en a pas trop ces temps-ci en suspens selon mes dernières observations donc je prierai Monsieur de Vänersborg d'agir au mieux.


Au niveau des élections, les dernières se sont déroulé justement au mieux mais les prochaines risquent de voir un peu moins de participants, surtout en Manche, je verrai comment gérer ce soucis d'une manière ou d'une autre.


Maintenant, Madame le procureur et moi-même avons travaillé longuement sur un texte concernant les propriétés abandonnées dans les villes de France. En effet, les personnes qui partent en voyage ou disparaissent des listes ont souvent une voire deux parcelles, privé ou professionnelle, voire les deux. Mais en leur absence, les demeures tombent en ruine et sont donc à l'abandon, donc nous avons rédigé un texte qui comprend une enquête de police et une fois le résultat sûr et connu, une mise aux enchères et un changement légal de propriétaire et donc la parcelle pourra être de nouveau utilisable pour des fins privées, professionnelles par une personne habitant la ville. Il faudra aussi imaginer un poste de commissaire-priseur pour la future vente et un notaire mais cela reste de la musique d'avenir car ce texte sera introduit dans le changement du code civil qui est en route. Je vous remercie encore pour votre aide très précieuse dans ce dossier.


Une petite pause et un hochement de tête vers Mademoiselle de Montrieux.


Autre projet qui a commencé au niveau de Ministère est une meilleure information lors de certains événements, par exemple un déplacement de sa majesté. En effet, Monsieur Neu a été pris de court lorsque sa majesté a décidé d'aller visiter le festival d'été à Cherbourg, il a dû monter une équipe de surveillance et protection au dernier moment et changer certains plans par rapport aux joutes afin d'assurer la sécurité de tous. Je suis donc en train de mettre en place sur papier pour le moment des idées pour améliorer la communication dans ce cas et pourquoi pas d'approcher le Ministère de la Guerre avec le Ministère de l'Intérieur pour assurer une protection accrue dans les cas de déplacements officiels, de visites d'Etat, de cérémonies par exemple, chacun gardant sa part de travail mais aussi chacun connaissant ce que l'autre peut faire. Je suis en train de voir si cela est gérable ou pas et essaierai de vous soumettre un projet au plus vite.


Autre pause, verre d'eau et inclinaison vers le Ministre de la Guerre


A tous les niveaux, en cas de nécessité, la police malgré la manque de LGPR actif en ce moment a su être active par exemple lors de la journée portes ouvertes de l'Université où plusieurs personnes ici présentes étaient en visite. Il y avait assez d'hommes pour canaliser les foules et assurer la sécurité. Pour le moment, il n'y a pas blocage au niveau de la sécurité heureusement.


Pour finir je vais donc encore remercier toutes les instances qui collaborent avec la Ministère de l'Intérieur et de la Police pour leur aide. Je tiens encore à préciser que la messagerie du Louvre fonctionne bien et que tout message reçu aura droit à une réponse.


Merci pour votre écoute. Je reste à disposition pour des questions si besoin.


Persevael se rassit en se disant que pour un conseil complexe, ouf, il semblait avoir fait juste d'assez bonne manière.
_______________
Revenir en haut
Gabrielle de Sade
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2015
Messages: 1 273
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

MessagePosté le: 03/11/2016, 00:56    Sujet du message: Réunion du Conseil du 25/10/1822 Répondre en citant

Elle alla s'installer pour écouter le ministre de l'Intérieur,elle sourit au mot "patience"presque dans quelques mois cette affaire fêtera, c'est un an alors il est vrai que l'on peut attendre quelques mois,encore...


Vos prestigieuses seigneuries, vos seigneuries, membres du conseil. Un ministère assez calme,très peu de comparution immédiate du moins arriver dans nos dépôts,plutôt un point positif. L'affaire de la princesse Amashane contre Monsieur Stark est entre les mains de sa Majesté.Étant donné que je suis aussi professeur de droit,il est possible que nous ayons trois diplômés dans peu de temps.(ils le sont)Les cours de droit intéressent en espérant éveiller le barreau avec de nouveaux avocats. Faire appliquer l'ordonnance Portant simplification des procédures judiciaires et relative à l’organisation des procès publics pour ne plus justement à avoir de blocage des procès comme l'est celui de la princesse Amashane depuis décembre en améliorant les enquêtes policière si possible.


Cela sera tout.Je vous remercie de votre écoute.

_______________

Revenir en haut
benoit
Conseiller royal
Conseiller royal

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2010
Messages: 4 667
Localisation: Urrugne, Pyrenées Atlantique
Masculin

MessagePosté le: 05/11/2016, 21:17    Sujet du message: Réunion du Conseil du 25/10/1822 Répondre en citant

Le roi et les éventuelles autres personnes susceptibles de venir au conseil ne sont toujours pas là...bon, ben quand faut y aller...
"Madame la Présidente, mes chers collègues, afin de vous faire le rapport globale sur les "affaires extérieures" je vais commencer par les Affaires Etrangères, répondrait à vos éventuelles questions, puis passerais aux armées, qui sont en charge de la sécurité des frontières et des voies de communications jusqu'à nos frontières.

Concernant nos relations diplomatiques, la dynamique amorcée lors du règne précédent continue : nos relations se normalisent petit à petit avec les nations voisines et plus lointaines, les échanges des biens et des personnes ont repris, particulièrement avec nos alliés de la Sainte et de la Quadruple Alliance, ainsi qu'avec les Royaumes des Pays Bas et de la Suède.
Bois, acier en provenance de Suède et Prusse, chevaux en provenance de Russie, Hongrie, mais aussi Afrique du nord, Egypte et Syrie, exportations de vins, textiles et produits manufacturés qui sont en hausse, arrivée de plus en plus nombreuses d'étudiants et apprentis dans les écoles et université Françaises, tous témoignent de ces progrès.

Deux faits marquants et dont les résultantes peuvent avoir des effets rapidement sur les affaires intérieures de notre pays, dont vous, mes chers collègues, avez la charge, sont à noter :

Le premier d'entre eux, nous avons pu le constater depuis 5 jours : suites aux échanges menés par mes soins avec les représentants de la Famille Royale des Pays bas, nous allons bientôt avoir un mariage dans la Famille Royale de France.
Au delà des accords concernant personnellement le prince Frédéric, certains accords liant nos deux pays ont été convenus, particulièrement au niveau commercial et colonial.
Outre renouveler les garanties sur nos frontières mutuelles établies l'année dernière, certaines facilités douanières et portuaires vont ainsi faciliter et soutenir les développements et aussi la mise en défense de nos colonies respectives, ce qui nous permet d'envisager des perspectives en Asie du Sud Est, de l'Océanie voire de la Chine, nos navires pouvant désormais être au départ de Batavia plutôt que depuis Pondichery comme actuellement.
Il est également prévu la possibilité d'un appui maritime mutuel en cas de crise : ainsi, les escadres Françaises actuellement en patrouille du coté des Caraïbes assurent la sécurité des établissements Néerlandais face à l'actuelle vague de piraterie dans la zone, les navires Hollandais en Europe peuvent venir apporter un appui logistique si besoin.
La plus belle illustration de ces accords, est la récente remise de la légion d'Honneur à un capitaine de navire marchand Hollandais qui a porté secours à plusieurs marins pêcheurs Français naufragés au large de Rochefort.

Mais ce tableau idyllique ne dois pas nous faire oublier un autre fait marquant, aux résultantes potentiellement plus graves : au début de cet été, le roi d'Espagne Ferdinand de Bourbon a demandé officiellement son intégration à la Sainte Alliance, puis dans la foulée, a appelé à l'aide les autres souverains.
Ce qui fait que désormais, étant son allié tout comme les autres, le Roi de France va devoir intervenir également..."


Les laisse digérer la nouvelle, et reprend
"Oui, vous l'avez bien compris : la question n'est plus de savoir si nous allons être engagé ou pas dans des opérations en Espagne pour remettre le roi Ferdinand sur son trone : il s'agit maintenant de savoir quand, et surtout, comment.
C'est pour cela qu'à la demande de la Prusse et de l'Autriche, qui ont décidées elles même il y a 2 ans quand les mêmes questions se sont posées pour les royaumes de Naples et de Savoie, les diplomates se sont rassemblés à Vienne puis désormais à Vérone.
Nous y sommes représentés par l'ex ambassadeur en Angleterre, Monsieur de Chateaubriand, et pour le moment, les consignes sont de dire que la France est là, mais qu'elle n'agira qu'en concertation de ses alliés.
Qui eux sont assez tranchés sur la question :

Tous sauf l'Angleterre veulent intervenir : les Anglais ont décidé de ne plus s'impliquer dans les affaires internes d'un pays, du moins en Europe
Négocier, traiter, voire payer des intervenant oui, mais intervenir directement ça non : ils ne sont toujours pas remis des dépenses de guerre contre la France, Républicaine puis Impériale et n'ont plus les moyens de lever des troupes.
Quant à leurs vétérans, ils sont soit revenus à la vie civile et sans intention de redevenir militaires, soit engagés outremer, dans leurs colonies ou les conflits coloniaux d'Amérique.
Leur marine à été réduite des 3/4 faute de budget, au point de devoir compter sur la notre pour assurer le contrôle naval sur certaines zones...c'est vous dire.

Ceci étant, ils sont totalement d'accord avec leurs homologues Prussiens et Autrichiens : si intervention il y a , il ne faut surtout pas que ce soit...nous.
Cela signifierait un réarmement de la France, et donc un vrai retour en force de notre pays...mais aussi le risque d'une nouvelle révolution
on peut les comprendre : ça fait des siècle qu'on s'affronte, et contrer une révolution par le pays d'où est venus les idées de cette révolution...il y a de quoi avoir quelques réserves,

D'autant que les précédents règnes n'ont rien eu de rassurant du cote des affaires militaires : forte présence de bonapartistes à tendance impérialistes, voire de républicains, opérations extérieure dans les pas de Bonaparte et sans concertation avec les voisins...

Leur soucis est que, quand bien même on accepte de n'être qu'un lieu de passage, ce qui est pas forcément ce qu'on veut, et qui de toute façon n’empêchera pas les pro-parlementaires espagnols de s'en prendre à nos ressortissants et intérêts...ils sont pas plus en mesure d'agir que l'Angleterre.

Les Prussiens font actuellement face à des des épidémies et des famines dans les provinces Polonaises, ainsi qu'à des révoltes quasi permanentes et aussi une grogne étudiante : leurs armées et leur police sont donc déjà bien engagées et ont déjà fort à faire. Et eux aussi ont pu lire les rapports sur la guerre d'Espagne de 1808 à 1814...et là, non, ils ne se sentent vraiment pas d'y aller

Quant à l'Autriche, c'est déjà eux qui sont allés régler le problème dans les deux royaumes Italiens l'année dernière...ce qui en soit n'a rien d'anormal : ils sont leurs voisins direct.
Et là, outre le fait qu'ils doivent faire face aux mêmes problèmes de résistance passive voire active de la population occupée, tout comme nous en Espagne, les mêmes, sauf la langue , eux aussi ont des soucis de famines et épidémies dans leurs provinces orientales, sans compter les Hongrois toujours près à réclamer autonomie voire indépendance..
Donc on peut oublier les Autrichiens pour aller s'occuper des Problèmes Espagnols.

Il leur reste alors..la Russie...
Qui elle, serait plutôt pour que ce soit nous qui intervenions :

Déjà parce que faire venir une armée d'au moins 100000 hommes depuis l'autre bout de l'Europe, ça prend un temps fou et nécessite des moyens exorbitants...que eux non plus n'ont pas forcément
Et puis eux, ça les arrangerait bien en fait, qu'on redevienne une véritable puissance, histoire de contrebalancer un tantinet les prétentions de Gendarme du monde et de l'Europe qu'ont Anglais et les Prussiens depuis leur victoire sur la France Impériale.

Il ne reste à Sa Majesté qu'à me dire si je demande à nos diplomates de conserver une attitude conciliante voire passive, ou si nous faisons en sorte que nos alliés nous mandatent pour régler cette affaire, comme ils l'ont fait des Autrichiens l'année dernière. Dés lors leurs consignes seront d'être autrement plus actifs et convainquant...mais cela va surement créer des remous, particulièrement avec les Anglais
Cela va signifier aussi des mesures plus concrète niveau diplomatique et concernant notre monter en force et, si vraiment la diplomatie ne suffit pas..passer à l'action, seuls ou accompagnés...mais toujours avec leur bénédiction.

Conclusion...j'ai fait renforcer le cordon sanitaire mis en place à la frontière des Pyrénées en y déplaçant certains des bataillons et escadrons, sans les passer au format de guerre, et accéléré la mise en place et le ravitaillement des dépôts, ainsi que la préparation des convois de convoyage des troupes et matériel

Sitôt ce conseil terminé, sauf autre urgence, je rejoint Toulouse et le QG de cette région militaire pour superviser tout cela."

_______________


-Lt Gen.Roy., Régent de France(1820/21)
-Mch. Gendarmerie.Roy. (1816/17)
-Gen./Gen Div /Lt Gen (ret. 1817/21, react. 1821/...)
-Ministre d'Etat (1816/17, 1820/23)
-Juge de Seine(1816/17)
-Fondateur Légion Etrangère (1817/...)
-Lord Manor of Rugby (1820/...)
-CB(hon.)
Pére de Raphael, Clara et Sophie
Revenir en haut
Alexandra
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2013
Messages: 2 524
Localisation: Manoir de Montrieux (Seine)
Féminin

MessagePosté le: 07/11/2016, 11:17    Sujet du message: Réunion du Conseil du 25/10/1822 Répondre en citant

Alexandra est chaleureusement accueillie par Faith à qui elle adresse un sourire tout aussi chaleureux.

Bonjour Votre Prestigieuse Seigneurie, Je vous remercie, j'accepte volontiers un café.

A sa demande, elle prend place et se laisse servir un café. Commence alors le rapport des activités de chacun qu'elle écoute avec grande attention allant jusqu'à prendre quelques notes. A la fin de la longue mais passionnante intervention de Benoît à qui elle adresse un joli sourire, elle pense qu'il est temps pour elle de narrer ce à quoi elle s'est attelée depuis sa prise de fonction à son Secrétariat d’État. L'absence de sa Ministre de tutelle ne comblera pas ce qu'entrepris pour l'instruction publique mais à tout le moins, Alexandra pourra-t-elle présenter à l'assemblée présente, le fruit de son travail à la Culture et aux Arts.
Ainsi donc, prend-elle la parole.


Madame la Présidente du Conseil, Mesdames et Messieurs les Ministres et Secrétaires d’État, j'ai, le deux octobre dernier, adressé à la Présidente du Conseil et à ma Ministre de Tutelle, un programme des diverses actions que je souhaite pouvoir mener. Je n'ai à ce jour, reçu aucun contre-ordre ou aucune modification à y apporter, j'ai donc pris sur moi de mener de front et par priorité quelques unes de ces actions.
Comme vous le savez, l'Académie Royale des Arts et des Lettres tente de revenir sur le devant de la scène afin d'ouvrir ses portes à l'ensemble du peuple du Royaume de France. Ce que j'ai entrepris déjà est la mise en place de concours avec la précieuse collaboration des Maires de Paris, Saint-Denis et Cherbourg. Un sourire est offert à Mademoiselle de Galaup ainsi qu'à Persevael Beaulieu puisque ce point les concerne.
Je vous remercie grandement au passage, Madame la Présidente, pour l'acceptation de gains à distribuer aux futurs gagnants. Si tout va bien, le premier concours devrait être ouvert d'ici la fin du mois de Novembre.
Le premier numéro du Journal de l'Académie est sorti le 1er Octobre dernier. Il est aussi, selon moi, une des clés de la diffusion de la culture et des Arts. Le second numéro est prévu en début d'année prochaine.
Deux journalistes vont probablement, très bientôt me rejoindre, ce qui diversifiera davantage les champs d'études.

Avec douceur, elle pose un exemplaire du journal au centre de la table de réunion pour qui souhaite le parcourir.


         



Une réunion informative avec l'ensemble des artistes parisiens a eu lieu le 21 Octobre dernier. Il s'est agi là, de présenter à ces artistes ce que l'Académie Royale est en mesure de leur offrir pour qu'ils puissent vivre de leur Art. Je prévois également courant décembre prochain, une exposition rétrospective du grand Maître Théodore Géricault. J'espère que ce sera l'occasion de le voir revenir à Paris.
La bibliothèque Royale est en attente d'ouvrages qui seront accessibles à tous avec un système de carte/entrée à laquelle je réfléchis. Tous les siècles y seront répertoriés.
Des conférences littéraires sont prévues mais je n'ai pas encore arrêté de dates. Je suis encore en pourparlers avec les futurs conférenciers dont Mademoiselle la Baronne de Joinville.
Prochainement, très prochainement d'ailleurs, je vais ouvrir quelques départements au Musée du Louvre qui lui aussi est resté trop longtemps sans vie. Ces exposions seront destinées à mettre en lumière de grands peintres et sculpteurs qui ont été les précurseurs de certaines techniques artistiques majeures.
Enfin, je prévois d'ouvrir Versailles et quelques châteaux de la Loire où des visites guidées y seront organisées avec des conférences à caractère historique. Une annonce émanant de mon secrétariat d’État sera prochainement affichée dans les villes du Royaume pour le recrutement de guides-conférenciers, j'espère qu'elle portera ses fruits.

Voilà, Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs les Ministres et Secrétaires d’État ce qui a été investigué à ce jour. Je vous remercie de m'avoir écoutée.


Discrètement, elle tend à Faith, pour mémoire, la copie de son plan d'action.





Citation:











         



Plan d'actions à mener pour le secrétariat d'état à la Culture et aux Arts


         

LA CULTURE
         

I - Affirmation de l'identité culturelle -

- Valorisation de la langue française et moyens d'y accéder par la valorisation de notre héritage culturel et par le dialogue des cultures entre-elles.

- Diffusion des œuvres et des produits culturels de la langue française

- Relations culturelles avec les pays francophones

II - Diffusion et élargissement du patrimoine culturel français -

- Valorisation de l'héritage culturel

- Développer les musées ainsi que les lieux historiques et les rendre accessibles au plus grand nombre

- Rendre les bibliothèques accessibles au plus grand nombre

Conférer à la culture une place prépondérante nécessite de travailler avec les acteurs majeurs pouvant être de formidables leviers. Voilà pourquoi j'espère pouvoir nouer de solides liens avec les Maires de Paris, de Saint-Denis et de Cherbourg afin qu'ils soient participants à cette mise en place de longue haleine.

LES ARTS
         

L'Académie Royale des Arts et des lettres sera, selon moi, l'atout majeur pour que les Arts prennent toute leur place au sein du Royaume de France et de Navarre. Car la vocation de l'Académie royale des Arts et des Lettres est de rendre accessibles les œuvres capitales de l’humanité, et d’abord de la France, au plus grand nombre possible de Français, d'assurer la plus vaste audience à notre patrimoine culturel et de favoriser la création de l'art et de l'esprit qui l'enrichisse.
Pour se faire voici les actions que je compte mener :

- Promouvoir de jeunes talents du monde des Arts et des Lettres.

- Organiser des expositions pour les artistes connus et reconnus.

- Faire découvrir au peuple de France la richesse culturelle du Royaume de France et de Navarre et étendre ces connaissances au reste du monde.

- Trouver des mécènes pour permettre aux artistes de travailler leur art et à l'Académie Royale de subsister dans la mission qui est la sienne.

- Rendre accessibles aux talents en devenir : des ateliers au sein de l'Académie Royale.

- Dispenser des cours visant à former de nouveaux artistes en devenir.

- Élargir les collections de la bibliothèque de l'Académie Royale et rendre ces ouvrages accessibles à tous.

- Créer de l’événementiel au sein du Royaume par des expositions, des concerts, des pièces de théâtre.

- Organiser des conférences sur le monde des Arts et des Lettres.



Fait à Paris le 02.10.1822

















_______________
Alexandra de Montrieux
Pair de France
Comtesse de Beaulieu
Baronne de Sceaux
Chevalier des Ordres du Roi

25 mai 1800 - 30 décembre 1822
Revenir en haut
Azelma
Parti Bonapartiste

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2016
Messages: 3 278
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

MessagePosté le: 08/11/2016, 19:36    Sujet du message: Réunion du Conseil du 25/10/1822 Répondre en citant

La jeune femme écoute d'abord Persevael s'exprimer et le gratifie d'un sourire alors qu'il mentionne la situation de Paris, rassurée de constater qu'il soit satisfait du travail qu'elle effectue sur la Capitale.
Nouvelles prises de paroles, elle prend quelques notes en écoutant les intervenants un à un, puis à la dernière intervention une légère inclinaison de tête au sourire reçu par la Comtesse alors qu'elle parle des participations des maires des différentes villes.
Puis elle se dit qu'il est temps qu'à son tour elle s'exprime, elle n'est pas là pour faire tapisserie même si elle ne sait pas trop par quel bout commencer.
Légère hésitation un regard à Elizabeth avant de se lancer:
Vos prestigieuses seigneuries, vos seigneuries, membres du conseil. De mon côté j'étudie les différents marchés, afin de voir s'il y a des manques ou voir comment on pourrait faire pour éviter qu'il y en est. Je songe qu'il serait envisageable de faire des formes de concours pour remonter les stocks de daims, bois ou cueillette puisque les contrats même proposés n'attirent pas forcément les gens. Certains ne viennent pas jusqu'aux bureaux de la mairie, je ne sais comment les mobiliser plus afin de les faire venir. Je cherche également le moyen de motiver les fonctionnaires compétents afin qu'ils prennent les offres d'embauche de la mairie car ils permettent de bien remonter les comptes des mairies. Je me demandais également si il était possible de vendre des madeleines ou autres produits à un prix fixé permettant aux administrés qui le désirent de faire des dons à la mairie. Ces dons pourraient peut-être aider à l'installation des nouveaux arrivants qui s'investissent ou justifient qu'ils comptent rester sur la ville. Comme vous pouvez le constater, je suis plus actuellement dans un questionnement permanent que dans des actions spécifiques. Tout comme je regrette que nous ne puissions avoir l'ensemble des comptes quotidiens de la mairie, car certains administrés rusent pour démunir les marchés et qu'il est à ce jour difficile de pouvoir les prendre sur le fait.
Az s'arrête se demandant si c'est ce qu'on attendait d'elle ou non, mais elle est en perpétuelle recherche pour améliorer les finances tout comme les marchés des différentes villes du Royaume, après tout c'est ce qui correspond au titre de son secrétariat d’état.
Je vous remercie pour votre attention.
Un fin sourire se dessine sur ses lèvres en attendant la suite.
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:03    Sujet du message: Réunion du Conseil du 25/10/1822

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Royaume de France + -> . Le Louvre . -> *Conseil des Ministres* -> Salle du conseil Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template