Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1824
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP] Bureau de l'échevin à l'animation de Paris

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris -> La Mairie -> Archives de la mairie de Paris
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Céleste Ceyssat
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2016
Messages: 10
Féminin

MessagePosté le: 04/11/2016, 14:25    Sujet du message: [RP] Bureau de l'échevin à l'animation de Paris Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Le clocher de l’église sonnait midi lorsque Céleste gravit les marches de la Mairie de Paris, les clés de son bureau en main et la lettre de sa nomination sous le bras. Avant de pousser l’imposante porte et de pénétrer les lieux, elle lissa du plat de la main sa robe un peu passée et tenta tant bien que mal d’arranger ses cheveux rebelles.

Ses souliers usés résonnaient sur l’élégant sol marbré de l’édifice municipal tandis qu’elle parcourait les couloirs à la recherche de la pièce qui lui était dévolue. Admirant sur son passage les portraits peints des précédents maires parisiens et personnalités importantes, elle sentit ses joues rougir de honte : elle, la petite orpheline désargenté qui chantait secrètement dans un maison close le soir pour pouvoir payer le loyer de sa chambre de bonne… elle osait se mesurer à eux !

Qu’importe, son éternel optimisme reprit le dessus et elle chassa ces mauvaises pensées de son esprit. Après tout, ses états d’âme ne comptaient pas car l’important était surtout de répondre aux besoins de la ville. Et Paris réclamait des divertissements !

Ça tombait à pic car l’imagination de Céleste avait toujours été débordante, bien que les bonnes sœurs du couvent où elle avait grandi la punissait régulièrement et sévèrement à cause de ses enfantillages.

Le jeu de piste dans les couloirs de la mairie étant terminé, Céleste ouvrit la porte de son nouveau bureau. Un peu poussiéreux certes, mais lumineux et surtout … à elle ! Faisant le tour de la pièce, elle passa sa main sur chacun des meubles pour en prendre meilleure conscience. Elle avait toujours eu besoin d’un contact physique pour que les choses deviennent une réalité dans son esprit. Voilà, elle était maintenant échevin à l’animation de la ville de Paris !

Que de chemin parcouru depuis la mort de son époux et son exil de deux ans sur les routes de France … Elle que la vie n’avait pas épargnée, avait rencontré sa bonne étoile à Paris en la personne d’Azelma. Cette dernière ne savait rien des misères que Céleste avait subi et c’est pourtant tout naturellement qu’elle lui avait tendu la main à son arrivée. Oubliant tout de ses conditions de vie actuelles, Céleste ouvrit la fenêtre de son bureau et prit une grande inspiration : une nouvelle vie commençait !

Elle s’affaira tout l’après-midi suivant à ranger, nettoyer et aménager son bureau. Elle avait même fait livrer un grand tableau noir, comme ceux que l’on trouve dans les écoles, afin de pouvoir noter à la craie ou effacer rapidement les idées qui germaient dans son esprit.

Elle commença à noter les idées qu’elle avait partagées avec Monsieur Ringuet et Madame le Maire la veille au soir au Bar :
        
Citation:



        Quand la neige aura recouvert les parcs parisiens, organiser une bataille de boules de neige géante et un concours du bonhomme de neige le plus original

        Organiser un concours du plus gros mangeur de tartes (d’Azelma !)

        Pour la vente aux enchères du dimanche 6 novembre … préparer des petits fours et de quoi désaltérer les visiteurs !





Une autre idée lui vint à l’esprit tandis qu’elle noircissait le tableau de son écriture enfantine. Orpheline elle-même et connaissant la rudesse du quotidien pour ces enfants, elle souhaitait agir pour les Titis parisiens comme les appelait Madame Montenegro. Une activité caritative pour leur apporter un peu de chaleur, de joie, et de quoi remplir leurs petits estomacs.

Elle réfléchit pendant une heure ou deux à la manière dont son projet pourrait prendre forme et décida d’envoyer un mot à la mairesse pour s’entretenir avec elle à ce sujet :

Citation:



Madame le Maire,



En tant qu’échevin à l’animation de Paris, je souhaiterais que nous puissions mettre sur pied un projet venant en aide aux orphelins vivant dans les rues de notre belle capitale. Je pense notamment à une collecte de fonds ou encore la mise en place d’activités amusantes pour apporter un peu de joie dans leurs cœurs. Pourriez-vous venir à mon bureau prochainement pour que nous discutions de la faisabilité du projet ?



Bien cordialement.



Céleste Ceyssat,

Echevin à l’animation.





Après avoir remis ce message à la secrétaire d’Azelma qui lui ferait parvenir, Céleste se remit à la tâche, avec pour unique but de travailler à l’amélioration de la qualité de vie à Paris. 
Revenir en haut
Azelma
Parti Bonapartiste

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2016
Messages: 3 278
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

MessagePosté le: 04/11/2016, 15:08    Sujet du message: [RP] Bureau de l'échevin à l'animation de Paris Répondre en citant

Dédale de couloirs qu'elle parcourt depuis plusieurs mois déjà, endroit qu'elle connait presque par coeur au point qu'elle pourrait presque y évoluer les yeux fermés ou bandés. Mais tel n'est pas le cas à cet instant précis, non elle marche prestement d'un pas leste, ravie au plus haut point de compléter peu à peu son équipe communale. Entourée de personnes sympathiques, enjouées et amicales, que pourrait rêver de mieux un maire? Rien, nada, que dalle! Azelma est au comble du ravissement bien qu'il lui manque encore un échevin au cadastre digne de ce nom, elle ne désespère pas.

Qui aurait pu penser à son arrivée à Paris qu'elle serait ainsi impliquée dans la vie parisienne? Certainement personne et encore moins elle! Enfin, elle profite pleinement à cet instant de cet état de fait et frappe d'un coup sec à la porte du bureau dédié à l'animation attendant d'avoir l'autorisation d'y entrer.

Une fois cela accordée, la jeune femme y pénètre une large sourire aux lèvres, inclinant respectueusement la tête à l'attention de Mademoiselle Ceyssat.

Bonjour Céleste! Vous ne pouvez imaginer le plaisir que j'ai de vous voir ainsi prendre possession des lieux en si peu de temps!

Clair, net et précis, franche comme pas possible, la jeune femme n'emploie pas les chemins détournés lorsqu'elle a quelque chose à dire.
Un regard à la pièce, elle constate que la demoiselle à fait sa place et cela étire un peu plus ses lèvres si tant est que ce soit possible.
Elle s'approche du tableau noir pour y lire les lignes écrites et se tourne vers la jolie blonde.

La vue depuis votre bureau vous convient-elle?

Elle marque une pause avant de poursuivre sur un ton taquin.

A la lecture de votre mot, j'ai accouru immédiatement! Vous êtes pleine de ressources et cela me plait! Alors maintenant que je suis ici. Que faisons-nous? Un concours de bras de fer? Évitez le chant, je chante faux comme ce n'est pas autorisé! Un rire léger avant de reprendre plus sérieusement. Je suis toute à vous mademoiselle et j'espère ne point vous avoir trop fait attendre.

Debout face à elle, la de Galaup est bien curieuse d'en apprendre plus sur le projet de la Ceyssat. Peut-être ne pourra-t-elle prendre de décision sans l'accord de ses supérieurs hiérarchiques, mais venir en aide aux plus démunis est quelque chose qui lui tient à coeur et d'ailleurs elle tente du mieux possible d'adoucir les arrivées sur Paris.
Revenir en haut
MSN
Céleste Ceyssat
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2016
Messages: 10
Féminin

MessagePosté le: 07/11/2016, 12:51    Sujet du message: [RP] Bureau de l'échevin à l'animation de Paris Répondre en citant

La jeune adjointe à l'animation était occupée à rédiger des courriers à l'attention de certaines de ses connaissances qui consentaient à donner de leur temps pour la préparation des éléments du buffet à destination de la salle culturelle de Paris, lieu de rendez-vous du grand évènement de la semaine : une grande vente aux enchères. Absorbée par son fastidieux travail de rédaction, elle tressaillit en entendant quelqu'un frapper à la porte de son bureau. Elle posa immédiatement sa plume sur son porte-plume et se leva prestement, manquant de renverser son pot d'encre. D'un voix mal assurée, elle dit "Entrez!"

Azelma entra dans le bureau de Céleste, enjouée comme à son habitude et un grand sourire contagieux vint éclairer le visage de la petite auvergnate. Auprès de sa bienfaitrice, la nervosité de Céleste s'évanouissait rapidement. Après les salutations d'usage et quelques rires de connivence, Azelma confirma à Céleste la bonne réception de son message, et lui demanda de bien vouloir lui en dire davantage. D'un geste de la main, Céleste pria à la mairesse de bien vouloir s'asseoir et dit :


"Et bien voilà... Comme je l'évoquais dans mon courrier, j'aimerais que tous les parisiens se mobilisent pour venir en aide à ces petits enfants des rues pour lesquels il est à mon sens de notre devoir de subvenir à leurs besoins matériels et affectifs, étant donné qu'ils n'ont pas la chance d'avoir grandi au sein d'une famille unie. Je pensais que nous pourrions créer une sorte d'association municipale qui serait alimentée par les dons des parisiens ou grâce à des collectes de fonds organisées à travers des activités culturelles comme une exposition de peintures par exemple. Prenons également l'exemple du concours du plus gros mangeur de tartes que nous évoquions l'autre soir au bar. La participation à ce concours pourrait être payante - une maigre somme évidemment afin que le plus grand nombre participe. En outre, l'entrée serait gratuite pour tous les enfants, orphelins ou non, afin qu'ils puissent également passer un agréable moment. Les sous récoltés lors de ces animations et collectes de fonds seraient entièrement reversés à l'association municipale. Grâce à cet argent, nous pourrions à terme faire construire un foyer, et du moins en attendant, procurer aux enfants des repas et vêtements chauds pour passer l'hiver. Le froid qui approche est en effet une source d'inquiétude. "

Elle marqua une pause et servit à Azelma une tasse de café bien chaud avant de se resservir : combien de cafés avait-elle bu aujourd'hui ? Peu importe, elle continua sur sa lancée, les joues rougies d'excitation à l'évocation de ce projet qui lui tenait à cœur :

" En outre, j'avais pensé à la mise en place d'activités hebdomadaires pour les Titis ... tous les mercredis par exemple. Le but étant d'aider ces enfants à s'intégrer à la ville, à apprendre, et à s'amuser. Nous pourrions par exemple organiser des jeux ludiques, leur apprendre les chiffres et les lettres ... Il faudrait des bénévoles qui seraient prêts à donner de leur temps et de leur attention à ces enfants."

Son laïus terminé, elle plongea son regard dans celui de la mairesse, guettant sa réaction : son projet était-il fou ? Ou bien était-il réalisable ?
Revenir en haut
Azelma
Parti Bonapartiste

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2016
Messages: 3 278
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

MessagePosté le: 07/11/2016, 18:35    Sujet du message: [RP] Bureau de l'échevin à l'animation de Paris Répondre en citant


A l’invitation de prendre place, la jeune femme ne se fait pas prier et s’assoit en observant la jolie blonde. Elle l’écoute avec la plus grande attention en hochant de temps à autre la tête à l’affirmative. la remercie d’une inclinaison de tête et d’un sourire pour le café sans lui couper la parole.

Elle savait que la jeune femme était pleine de ressource et d’idées, c’est la raison pour laquelle elle lui a demandé de faire partie de l’équipe communale. La de Galaup aime à s’entourer de personne humble, sans prise de tête et prête à se rendre utile et Céleste est de celle-là.

Azelma boit une gorgée de café avant de reposer la tasse et de prendre la parole :

Je partage totalement votre ressenti par rapport à ces enfants, c’est la raison pour laquelle Augellin et moi-même organisons déjà des petites choses pour eux... Comme l’accès à la lecture également, nous tentons à notre niveau de leur offrir une forme d’éducation qu’ils n’ont point. Elle marque une courte pause pensive avant de reprendre en souriant. Je ne vois aucun objection à ce que l’on crée une forme d’association pour eux. Concernant les expositions de peinture, même si j’apprécie en faire... Je doute que l’Académie des Arts voit sous un bon œil ce genre de chose quoi que je puisse en toucher deux mots à la Directrice, après tout les activités parisiennes sont différentes dans ce cas précis.

Mais c’est à voir malgré tout, la jeune femme ne compte pas se mettre à dos pour des broutilles des personnes qui pourraient ou non se sentir léser. Cela aurait l’effet inverse que celui désiré, alors sans marcher sur des œufs, Azelma prendra des garantis, elle est ainsi. Son index tournoie amusé dans l’air en direction du tableau noir, le regard rieur en poursuivant.

Le concours du plus gros mangeur de tarte d’Azelma, si j’ai bien lu. Ma participation serait de vous offrir les tartes et les fonds d’entrée ou d’accès au concours iraient directement dans la caissette de l’association pour les enfants, n’est-ce pas ? Si c’est le cas, vous avez d’ores et déjà mon entière collaboration. Nouvelle pause parce qu’il ne faut pas croire, notre de Galaup cogite à vitesse grand V.

Pour la construction d’un foyer, soyez assurée que je trouve l’idée excellente. Mais... Car oui il y a un mais, pour ce genre de projet, il me faudra en parler à qui de droit et demander un devis bureau des travaux publics car ce serait un bâtiment communal mais qui devra être financer par la ville et vous comprenez bien que je ne puis prendre seule la décision. Par contre, ne pensez pas que je repousse l’idée loin de là, juste qu’il me faudra en parler très rapidement et que je ne suis pas genre à cacher les choses, ni mes démarches. Aussi, je vous tiendrai informée dès que j’aurai des informations susceptibles de nous permettre d’envisager au mieux cette construction mais également d’avoir une idée de la somme à prévoir pour ce projet de grande envergure.

Elle n’est pas genre à laisser les choses se faire au hasard ou au petit bonheur la chance, il faut songer au plan, mais aussi aux personnes qu’il faudra embaucher pour se charger de ces enfants une fois le foyer ouvert. Car on ne peut laisser des minots quel que soit leur âge sans surveillance d’adulte.

A ce jour, ces enfants ont tous plus ou moins un toit, pas toujours confortable, je vous le concède mais pour la plupart ils ne sont pas à la rue et certains même sont logés à la « soupe populaire ». Mais votre projet m’enthousiasme et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour qu’il se réalise.

Azelma se soucie du peuple bien plus qu’elle n’en a l’air alors si elle s’investit dans un projet comme celui de l’Académie, elle sait aussi que ça touchera surtout la noblesse, aussi pouvoir envisager d’être utile à ceux qui en ont vraiment le besoin alors là, ça l’enchante au plus haut point !

Pour les activités hebdomadaires, avec l’hiver qui vient j’envisagerai plus deux journées ou demi-journée où des bénévoles pourraient accueillir les enfants. Vous pouvez d’ores et déjà compter sur la participation d’Augellin et la mienne, si vous souhaitez également en faire partie, il ne nous faudrait trouver qu’une ou deux personnes de plus.

En fait à chaque animation proposée par la ville, nous pourrions percevoir ou prélever un pourcentage qui irait dans la caissette de l’association.

Avec le temps, des personnes volontaires et des moyens financiers rien n’est irréalisable, rien de ce qu’elle a entendu à cet instant ne lui semble fou, bien au contraire. Elle apprécie énormément d’avoir face à elle une personne qui s’intéresse aux autres et ça lui fait plaisir car trop ne pense qu’à leur petite évolution personnelle ou à leur nombril, alors Céleste apporte une bouffée de fraicheur dont elle n’est pas prête de se passer.

D’ailleurs à la Sainte Epicure, je suis partante pour ce don nous avons parlé au bar et suis certaine qu’on trouvera des idées pour récolter un peu de fond pour cette association. D’ailleurs, il faudrait lui donner un nom !

Elle lui sourit en reprenant sa tasse pour en boire une gorgée espérant ne pas avoir découragé son échevin car ce n’est nullement le but recherché bien au contraire. Mais il y a certaines réalités dont Azelma a la connaissance et il leur faudra faire avec. L'administration est un lourd système qu'il faut savamment savoir faire pencher en sa faveur et ça la de Galaup l'a compris depuis un moment.

Revenir en haut
MSN
Céleste Ceyssat
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2016
Messages: 10
Féminin

MessagePosté le: 25/11/2016, 12:01    Sujet du message: [RP] Bureau de l'échevin à l'animation de Paris Répondre en citant

L'enthousiasme avec lequel Céleste avait présenté son projet, gagnait rapidement la Mairesse dont les yeux brillaient à l'évocation d'une main tendue vers toute personne dans le besoin. Toutefois, la mine d'Azelma sembla se rembrunir lorsqu'elle parla des possibles batailles administratives qu'il allait falloir mener avec la bureaucratie pour que ce projet voie concrètement le jour.

Loin de se désarmer et sans perdre une miette de sa détermination, Céleste échafaudait déjà mille et un plans d'attaque dans son esprit afin de contrecarrer les réticences des responsables des travaux publics : il faudrait les convaincre de la nécessité et de l'utilité d'une telle entreprise, et pour ce faire, la jeune auvergnate estima que seul l'argent investi avant le début des travaux pourrait apaiser leurs craintes. Mais à combien se chiffre la construction d'un tel édifice communal ?

" Il est en effet judicieux que nous obtenions d'abord un devis de la part du bureau des travaux publics, afin que nous puissions chiffrer la somme des fonds qu'il va nous falloir débloquer. Je pense que nous pouvons d'ores et déjà supposer qu'il va s'agir d'une somme conséquente, il va donc falloir que nous employions plusieurs moyens pour récolter les fonds nécessaires. Peut-être pourrions nous contacter les parisiens les plus fortunés pour leur demander s'ils souhaiteraient faire un geste en ce sens, en leur expliquant notre démarche ? Ou bien, nous pourrions par exemple mettre en vente sur le marché une denrée, comme par exemple nos fameuses madeleines, à un prix légèrement plus élevé, afin que tout parisien qui souhaite faire un geste puisse faire d'une pierre deux coups en achetant de quoi se sustenter tout en donnant une petite partie à la création du foyer ! Par exemple, nous pourrions vendre certaines madeleines à 10 ou 11 francs au lieu des 9 francs actuels, et ainsi mettre ces quelques francs de côté. "

Elle prenait des notes tout en parlant, car elle ne souhaiter rien manquer de leur conversation avant d'y réfléchir davantage à tête reposée.

" Évidemment l’organisation d'évènements à buts caritatifs représentera sûrement la plus grande source de dons que nous pourrons recevoir. Je pense d'ailleurs que la St Épicure, en plus d'être un évènement rempli de festivités, pourrait être une très bonne occasion d'encourager les parisiens à faire un geste. Par exemple, nous pourrions fabriquer une sorte de grand calendrier de l'avent, chacun pourrait acheter un ticket pour ouvrir une case de son choix et gagner un petit cadeau ! Quant à l'argent dépensé pour les tickets, nous pourrions le mettre dans la cagnotte du foyer. "

Sur sa feuille de papier, elle dessina un sapin dans lequel elle ajouta des cases numérotées, et montra son "chef d’œuvre" à Azelma en souriant, amusée.

" Qu'en pensez-vous ? "

Elle retourna la feuille vers elle et poursuivit son idée :

" Évidemment en ce qui concerne l'organisation de la St Épicure, tout ne devra pas être payant car l'objectif avant tout est que les parisiens s'amusent. Comme je l'avais dit, il faudrait que l'accès soit gratuit aux enfants, quel que soit leur milieu. Ha j'y pense ! Pour la St Epicure donc ... Il nous faudrait des décorations de noël, un banquet, un orchestre avec une piste de danse .. et oui le Bal de la St Epicure ! "

Elle fourmillait d'idées et espérait qu'Azelma ne perdrait pas le fil de toutes ses folles propositions.

" J'ai lu un jour un roman par un auteur russe qui décrit que l'hiver à St Pétersbourg, la place publique est recouverte d'eau qui gèle pour que les habitants viennent ensuite patiner ! Une patinoire devant l'hôtel de ville de Paris serait immensément amusant, non ? "

Elle souriait comme une gamine, des étoiles plein les yeux en rêvant d'un monde fantastique et coloré, un monde d'abondance et de joie, un monde qu'elle n'avait jamais connu étant enfant et qu'elle souhaitait à tous comme à elle même de découvrir un jour. Car oui, sa vie a jusqu'ici été une succession de malheurs, mais elle n'en perdait pas moins l'espoir qu'il existe quelque part, quelque chose d'extraordinaire !

" Pour la bataille de boules de neiges et le concours de bonhomme de neige il faudra attendre que le ciel soit avec nous. "

Se rendant compte que, désireuse de faire tant de choses pour la ville, elle avait dévié du sujet principal, elle se reprit et passa du coq à l'âne :

" Deux journées avec des bénévoles pour les activités hebdomadaires me conviennent parfaitement, et je me porte volontaire aux côtés de Mademoiselle de Montenegro et vous même pour organiser les activités. Par contre où allons nous faire ces activités en attendant la création du foyer ? Il faudrait que nous invitions Mademoiselle de Montenegro à venir parler avec nous concrètement de ce que nous pourrons faire : horaires, types d'activités, etc. Pensez-vous que l'Académie des Arts et des Lettres pourrait nous aider en nous prêtant du matériel gratuitement ? " 

Azelma lui parla de trouver un nom pour l'association. Céleste n'y avait même pas encore songé ! Elle faisait piètre figure face à la Mairesse qui savait de quoi elle parlait, ce qui était ou non réalisable et les difficultés auxquelles il faudrait faire face. La jeune auvergnate se contentait de lancer des idées farfelues qui étaient le fruit de longues heures de réflexion certes, mais au final, avait-elle la carrure, l'expérience pour être échevin à l'animation ? Tout ce qu'elle souhaitait, c'était apporter du bien être aux parisiens, mais n'allait-elle pas commettre d'impairs à vouloir trop en faire ?

" Un nom oui certes ... " Elle parlait presque à voix basse tant elle avait l'impression ou la peur plutôt de décevoir Azelma. Ses ambitions étaient grandes, mais était-elle à la hauteur pour les réaliser ?

" D'abord je vous prie de bien vouloir m'excuser pour tous ces propos décousus, j'espère que vous ne vous y êtes pas perdue, moi même je ne saurai d'où cet élan m'est venu. "

Elle sourit timidement, prit une grande inspiration et proposa :

" Pour le nom de l'association ... plusieurs me viennent immédiatement en tête, mais je pense que vous avez remarqué que mon vif esprit me joue parfois des tours car mes idées ne sont pas toujours censées ! Bref, pourquoi pas :

- "Le foyer des Titis", pour leur montrer qu'ils auront un lieu à eux
- "Le gîte et le couvert"
- " Ventres plein et cœurs au chaud"


Céleste plongea son regard de conquérante dans celui d'Azelma, inquiète certes de ne pas plaire à la mairesse, mais décidée à ne plus rien en laisser paraitre.
Revenir en haut
Azelma
Parti Bonapartiste

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2016
Messages: 3 278
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

MessagePosté le: 25/11/2016, 14:35    Sujet du message: [RP] Bureau de l'échevin à l'animation de Paris Répondre en citant


La demoiselle a des idées, des idées notamment qu’Azelma a déjà eu et qu’elle a proposé au Conseil des Ministres, mais Sa Majesté étant parti sur un sujet urgent ils n’ont pu donner leurs opinions sur ces propositions aussi... Evidemment elle ne se voit pas expliciter à son échevin le pourquoi elle ne peut prendre ce genre de décision sans l’accord préalable de plusieurs personnes comme le préfet, le ministre de l’intérieur et celui de l’économie et bien entendu l’accord du Roi. Compliqué, à croire que tout le monde pense qu’un maire peut faire ce qu’il désire comme il le désire.... Ce qui est faux.  Un grand sujet, long à expliquer aussi Azelma esquisse un sourire amical aux mots entendus concernant les tarifs des madeleines avant de dire simplement :

Oui dans l’idéal ce serait superbe, mais c’est plus compliqué que cela Mademoiselle. Sachez toutefois que je ferai ce qui est en mon pouvoir pour proposer quelque chose dans ce sens.

Oui ! Elle l’a déjà fait ! Alors elle recommencera, sans se lasser jusqu’à ce qu’elle est une réponse. Azelma passe délicatement sa main dans ses cheveux pour replacer une de ses mèches écoutant la suite avec une grande attention. Puis elle observe le calendrier de l’avent en souriant :

C’est une excellente idée ! Et faisable donc je suis partante.

En l’entendant Az a le sentiment de se voir un peu, cet enthousiasme, ses idées... Les idées sont toujours là, la mise en œuvre est souvent bien plus difficile, mais elle ne désire pas que Céleste se renferme ou abandonne alors elle garde pour elle les difficultés auxquelles elle sera confrontée. En même temps, c’est elle le maire, c’est donc à elle de trouver les moyens et ça, elle en est totalement consciente.

Azelma rit sincèrement à l’idée de la patinoire avant de répondre le regard encore rieur.

Si les températures le permettent je suis partante également.

Quant au bal, il est évident qu’il y en aura un c’est une fête et on ne peut y échapper.

Retour à l’idée de l’association la de Galaup suit sans souci la conversation, passer du coq à l’âne ne la dérange nullement. Un hochement de tête, un petit soupir accompagné d’une grimace avant de répondre :

Je propose qu’on se rendre à l’atelier des Titis, car nous avons déjà une salle dédiée pour ces enfants avec Augellin. Il nous sera plus aisé d’en discuter sur place avec elle à mon sens.

Non, pour les matières nous avons tout ce qu’il nous faut, nous n’avons nullement besoin d’emprunter quoi que ce soit à l’Académie.

De ce côté-là, Azelma fait ce qu’il faut même plus que prévu, en prêtant carrément Roman à l’Académie, alors non ! Pour les enfants, Augellin et elle s’en occupent correctement depuis des semaines, cela restera ainsi c’est un choix de deux femmes pas question d’y faire intervenir ainsi l’Académie... Déjà qu’elle accepte avec plaisir l’intervention de la mairie, il ne faut tout de même pas pousser mémé dans les orties. Rien n’empêche Céleste si elle le désire de s’y rendre pour son propre compte mais pas question d’agir ainsi avec les enfants.

Un lieu à eux, ils l’ont déjà... Oula qu’il est difficile de dire les choses, repenser à ses cours de diplomatie, réfléchir aux mots à employer.

Pour le nom de l’association nous avons le temps et surtout nous pourrions demander l’avis à d’autres personnes pour choisir pourquoi pas aux enfants eux-mêmes ?

Elle lui sourit amicalement espérant avoir été la plus claire possible. Aider les enfants toujours partante mais sans dénaturer le but premier des artistes.
Revenir en haut
MSN
Céleste Ceyssat
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2016
Messages: 10
Féminin

MessagePosté le: 29/11/2016, 09:47    Sujet du message: [RP] Bureau de l'échevin à l'animation de Paris Répondre en citant

La discussion battait son plein, la petite auvergnate se rendait bien compte qu'Azelma faisait prenait des pincettes pour lui faire comprendre que la réalité était plus difficile et qu'il allait falloir retrousser ses manches sans craindre les refus, avant d'aboutir à quoi que ce soit. Céleste se sentait prête à affronter les réticences et potentielles médisances de certains quant à leur projet, peut-être était-ce parce qu'elle ne savait pas encore à qui elle aurait affaire exactement. Quoi qu'il en soit, elle continuait de prendre des notes sur son petit carnet, rayant certaines idées, entourant d'autres, ou inscrivant des points d'interrogations à côté de quelques unes.

Citation:

Proposer des madeleines à 10 ou 11 francs pour les parisiens désireux de faire un don : A VOIR
Bal : OK
Patinoire : OK (sous réserve de températures suffisamment basses)
Jeu du calendrier de l'avent : OK (à mettre en place pour début décembre)
Nom pour l'association : à décider avec les enfants en temps voulu

Il restait moins d'un mois avant la St Épicure, l'heure n'était déjà plus aux simples discussions, mais également à l'organisation concrète des festivités.

" Si vous me le permettez, je vais me charger de trouver un orchestre et un traiteur pour le bal de la St Épicure. Je suppose que nous pourrons nous charger de la décoration nous mêmes. Elle sourit et continua : " Quant à la patinoire, bien qu'il ne fait pas encore assez froid nous pouvons commencer à nous informer auprès des couturiers et couteliers-armuriers, sur le prix d'une commande d'une centaine de paires de patins à glace pour les habitants. "

Le soleil d'automne commençait à se coucher et le bureau de Céleste sombrait peu à peu dans la pénombre. Elle se leva pour allumer les quelques chandeliers posés ci et là sur les meubles et en profita pour libérer la mairesse qui avait sans doute beaucoup à faire à l'approche des fêtes et de son mariage. Céleste la remercia bien chaleureusement pour ce rendez-vous accordé.

" Je vous tiens bien vite au courant au sujet des avancées des préparatifs, soyez en assurée. "

Elle lui sourit et la salua comme il se devait avant de refermer la porte grinçante de son bureau : Au travail ma fille !
Revenir en haut
Azelma
Parti Bonapartiste

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2016
Messages: 3 278
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

MessagePosté le: 29/11/2016, 13:42    Sujet du message: [RP] Bureau de l'échevin à l'animation de Paris Répondre en citant

La de Galaup prend également quelques notes, elle a de nombreuses choses à discuter au ministère et il lui faut mettre tout cela à plat pour pouvoir le faire le plus correctement possible et être efficace.
Elle sourit à la suite de propos de son échevin avant de répondre:

Je vais en parler aux ouvriers pour délimiter la piste de la patinoire sur la place de la mairie. Ensuite oui nous pouvons commander une centaine de patin à glace, je compte sur les températures pour être de notre côté.
Pour la préparation et les décorations nous allons également demander aux Titis de nous donner un coup de main!
Je vous laisse voir pour le traiteur et compte sur vous pour me tenir informé. Par contre, je pense réunir tous les échevins que chacun participe un minimum à la préparation de cette soirée.
Je vous donnerai la date dès que je l'aurai fixée.

Voilà l'essentiel est discuté, il est temps pour elle de la laisser travailler et de retourner à ses dossiers. Elle la salue d'une inclinaison de tête avant de sortir du bureau

A plus tard!

Un large sourire et hop elle file!

Revenir en haut
MSN
Chennault
Membre de Monarchies

Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2016
Messages: 61
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: 30/11/2016, 19:34    Sujet du message: [RP] Bureau de l'échevin à l'animation de Paris Répondre en citant

 
Citation:
 Secrétariat de la mairie de Paris, le 30 Novembre de l'an 1822.

A l'attention de la totalité de l'équipe municipale permanente,

Messieurs Thierry d'Argenson ; Roman Ringuet et Charles de Laviguerie,
Mesdames Azelma de Galaup et Céleste Ceyssat.

Mesdames et messieurs, moi, Hector Chennault, nouveau secrétaire de la mairie de Paris provoque sur ordre de madame le maire une réunion de l'équipe municipale le Lundi 5 Décembre de l'an 1822 à 7H30 pétante en salle de réunion.
Cette réunion aura pour objet principal les animations des fêtes de fin d'année organisées par la mairie de Paris.

Veuillez recevoir mes sincères salutations,


 



_______________
«Fermez vos cœurs avec plus de soins que vos portes.»
J.W. von Goethe
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:52    Sujet du message: [RP] Bureau de l'échevin à l'animation de Paris

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Forum Officiel du jeu Monarchies Index du Forum -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris -> La Mairie -> Archives de la mairie de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template