Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1825
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

[RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg
Goto page: <  1, 2, 3  >
 
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Auger
Maire de Paris
Maire de Paris

Offline

Joined: 18 Jul 2017
Posts: 482
Masculin

PostPosted: 04/09/2017, 10:18    Post subject: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
La visite finissait par être décevante, les jeunes gens s'enfonçaient dans des couloirs obscurs où régnaient la poussière. Il n'y avait rien à voir, pas plus de passages secrets ou de comédiennes oubliées. Chemin faisant, Auger écoutait la belle voix de Gabrielle lui donnant des conseils en matière de finances après lui avoir dit de s'adresser à l'université pour s'instruire des divers rouages et machineries des sciences économiques. Pour les banques, négocier un prêt relevait de l'impossible : 
Je n'ai ni votre nom, ni votre titre, ni vos beaux yeux pour que les banquiers daignent m'accorder un prêt et même une oreille à mes désirs, ils vont me regarder en rigolant. 
Quant à son aide à elle, si jamais elle investissait dans ses affaires, elle ne se sucrait pas avec le dos de la cuillère : 
La moitié des parts ? Plus un bénéfice. Mazette ! 
Evidemment, elle exigeait que tout fut écrit noir sur blanc et dûment enregistré chez un notaire. 
Vous allez me laisser que ma chemise sur le dos ! 
Mais qu'importe, peu-être que ses conseils avisés méritaient un tel sacrifice. Elle avait l'air de surfer sur les affaires avec une aisance qui devait faire autorité. Grâce à son nom, Auger devinait que bien des portes s'ouvriraient devant lui, mais il devrait y laisser des plumes et des billets. Elle ne se considérait pas comme une préceptrice, mais il était un domaine où Auger aurait bien aimé recevoir quelques leçons de sa part. Un domaine qui peuplerait ses rêves. 
Ils étaient dans les bas-fonds du théâtre, c'était le royaume de la poussière du noir et certainement des rats. Toute baronne qu'elle était elle n'en restait pas moins femme et sentant ses doigts s'agrippés aux siens, Auger devina qu'elle n'était guère rassurée dans ce trou sans fond et qu'y être seule avec un inconnu n'arrangeait en rien sa peur. " Trop tranquille, " dit-elle, ce qui signifiait qu'elle ne voulait pas aller plus loin. Si elle avait dit " assez tranquille " leur petite excursion aurait pu prendre une tournure plus charmante. Auger n'était pas stupide au point de ne pas comprendre qu'on n'obligeait pas une baronne à des actes qu'elle ne désirait pas, même dans des coins reculés, abandonnés de toute présence humaine. 
Trop sale, surtout ! dit-il d'une voix claire pour la rassurer. Trop sale pour une jolie femme comme vousEn plus, il n'y a rien à voir dans ce trou. Faisons demi-tour. 

 
Il l'entraîna vers la lumière et vers des escaliers qui remontaient à la surface, tout en la tenant par la main. Ce simple contact lui donnait des ailes et de l'assurance, il lui déclara : 
si vous avez encore un peu de temps, j'aimerais que vous m'indiquiez la marche à suivre pour tenter un bout d'essai dans une future pièce. Si vous êtes occupée on pourrait fixer un rendez-vous ? Ah, et puis n'oublions pas que j'étais venu ici pour faire quelques petits travaux, dites-moi ce que vous attendez de moi. Je peux commencer dès maintenant. 
Ils passèrent sous une fenêtre, la clarté du jour les engloba, Auger vit un peu de poussière sur la belle robe de la baronne, il la secoua un peu pour la faire tomber : 
Excusez-moi de ce désordre, c'est entièrement de ma faute. Je n'aurais pas dû vous emmener dans ces recoins sales et sans intérêt. Cependant, je ne regrette en rien ces quelques moments passés avec vous. 
Il la regarda avec un large sourire : 
Même sous la poussière et dans le noir vous restez rudement jolie. ...  Alors, que fait-on ? Vous avez encore un peu de temps pour moi ou souhaitez-vous que je disparaisse ? Donnez-moi un pinceau et je vous repeins votre théâtre du sol au plafond. Je peux même repeindre vos joues, vous me semblez si pâle. 

_______________
Back to top
Gabrielle de Sade
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 03 May 2015
Posts: 1,875
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

PostPosted: 19/11/2017, 21:44    Post subject: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Reply with quote

De sa vie, elle n'avait jamais fait les yeux doux à quelqu'un surtout pour avoir un travail et encore moins pour avoir de l'argent. Elle a sûrement mieux comme un atout que son physique comme d'être charismatique ou même savoir jouer la comédie contre les mauvais acteurs... Cela la répugnerait même de faire cela, elle trouve même que prostitution à meilleure valeur de vendre son corps pour une miche de pain que de croiser ses jambes sur un bureau.


- J'ai énormément travaillé pour tout cela mais sûrement pas en papillonnant des cils. C'est normal la prêteuse prend des risques.
D'ailleurs, on en prenait sans doute par ici, il faisait bien de remonter. Elle se laissa guider sans broncher comme un pantin de bois qu'on tire par les ficelles même si les ficelles étaient sa main dont elle se détacha peu à peu. Elle le regarde faire, lui secouant sa robe comme un père qui prenait soin de sa petite fille... Encore moins d'une jolie poupée au teint de porcelaine qu'on chouchoutait...


- Vous avez bientôt fini de me brosser...Il lui faisait des compliments mais elle n'arrivait toujours pas encaisser les compliments d'un homme toujours sur sa défensive, elle avait eu quelques histoires d'amour qui étaient tombées à l'eau.D'ailleurs il faisait penser trop à Feli...
- Je m'excuse mais je ne travaille pas avec des dates mais juste quand l'inspiration m'arrive...je ne voudrais pas non plus vous décevoir.Certains romans étaient écrits en trois mois puis d'autres en 10 ans. Elle s'abaissa pour prendre le pinceau. Elle le brandit comme une épée de chevalier.


-Tout ce je peux vous offrir pour l'instant. Nous allons nous revoir, je n'en doute pas. Je pense à m'occuper de l'exposition en premier lieu. Mais je dois y aller dans un de ces salons parisiens où on ne fait que jacasser.Elle recula pour lui faire signe de la main.

-Ne vous inquiètez pas pour mon teint,j'ai la teinte naturelle de la noblesse.A bientôt!

_______________

Back to top
theodore géricault
P.N.J.

Offline

Joined: 05 Jul 2012
Posts: 1,353
Localisation: A Londres
Masculin

PostPosted: 21/12/2017, 23:43    Post subject: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Reply with quote

Le 23 décembre au petit matin,le théâtre s'affaire à l'inauguration d'un remue-ménage de toiles dont on accrochait aux murs pour y mettre les noms en dessous.Un tintamarre de bruit pour cette exposition.



Quote:


Têtes des suppliciés
Théodore Géricault





Pièces d'anatomie
Théodore Géricault


Portraits


Visages de l’effroi
(Léon Cogniet )(1794 - 1880)



(Emile Signol) (1804-1892), Folie de la fiancée de Lammermoor

Paysages


Théodore Géricault
Marine côtière



Théodore Géricault
Grand paysage d'Italie

Autres




Théodore Géricault
Nature morte d'un moineau


Théodore Géricault
L'Etreinte : un couple enlacé


Théodore Géricault
La légende de Mazzeppa



_______________
"Il ne vous connait pas mais il vous déteste déjà".
(https://www.youtube.com/watch?v=uYh6mLNlC40)


Back to top
MSN
Gabrielle de Sade
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 03 May 2015
Posts: 1,875
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

PostPosted: 23/12/2017, 14:56    Post subject: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Reply with quote

La semaine fût chargée avec la récolte des dons pour les bas-fonds, elle le sera tout autant pour leur distribution. D'ailleurs elle était plutôt ravie de cet événement improvisé. Mais l'heure n'était pas aux bas-fonds mais à la culture..Elle ne s'est guère s'il y aura autant de succès car parfois les gens sont occupés par la préparation des fêtes mais d'autres sortiront pour leurs achats. Qui sait? Ils passeront peut-être par ici. L'exposition restera pendant un mois accès libre après l'inauguration le temps de préparer une pièce de théâtre. Un petit buffet était mis à disposition pour cet événement.

La Baronne et le maître sont prêts, ils sont sur leur 31 pour cette occasion.Elle replace ses cheveux tirant sur sa robe pour avoir aucun faux plis. Les portes du théâtre s'ouvrent quand une petite foule arrive. La baronne prend le ciseau doré coupe le ruban rouge après son petit discours.

- Bienvenue à tous! Je souhaite longue vie à ce théâtre afin de faire vivre un peu de Culture dans ce royaume. Je déclare cet espace culturel ouvert avec l'exposition du peintre Théodore Géricault pour une durée d'un mois.


La petite foule rentrait progressivement.

_______________

Back to top
Gabrielle de Sade
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 03 May 2015
Posts: 1,875
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

PostPosted: 24/03/2018, 20:11    Post subject: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Reply with quote

Depuis quelques temps le théâtre s'anime en silence dans le tout le Paris. Cela répète aux levées de rideau et aux trois coups de théâtre. Une petite troupe s'était formée parmi celles-ci se trouvait une demoiselle de talent "Elisabeth des œillets"Elle l'avait rencontrée sur le marché en visitant ses étals de sa manufacture..Elle y travaillait au petit matin sans relâche portant les vêtements de la manufacture qu'on vendait sur les marchés... Ce jour-là. Elle lui avait exposé son envie de devenir comédienne. Elle passa une audition, la Sade fût conquise.
Depuis quelques jours, une affichette se trouve sur la grande porte du théâtre sans annonce officielle comme pour une représentation privée mais pourtant elle ne l'ait pas. Une personne vend les tickets à l'entrée.


Quote:
Le Marquis ridicule


De Paul Scarron


Le 24 mars 1824 à 20 heures au théâtre du Luxembourg.




La Sade se trouve sur un balcon parmi ses assistants comme le faisait son divin oncle mais avec une bouteille de champagne comme compagnie. On ne change pas les mauvaises habitudes. On plonge son regard en bas pour voir la salle se remplir peu à peu.
_______________

Back to top
Elisabeth Des Œillets
P.N.J.

Offline

Joined: 24 Jul 2017
Posts: 11
Localisation: Paris
Féminin

PostPosted: 24/03/2018, 21:37    Post subject: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Reply with quote

Dans les coulisses, Élisabeth a le trac de sa première représentation quoiqu'elle a répété sans arrêt depuis des semaines. Mais de voir ce beau petit monde qui coure dans tous les sens pour préparer cet événement qui est aussi le rêve de sa vie lui donne le vertige. Va t'elle tomber dans les pommes sur scène. Elle se le demande...

-Un petit alcool fort ma petite dame...lui proposa la petite vieille qui lui servait d'habilleuse.

- Tout petit alors...Elle ne voudrait pas arriver en titubant non plus.

On lui présente sa robe, on la prépare comme une dame qui devrait sortir dans une de ces cérémonies qui font rêver les petites filles. Entre-temps, elle relit son texte. Elle incarne Stéphanie, la dame portugaise accompagnée d'une autre actrice qui joue sa suivante Louise. L'heure était arrivée pour qu'on vient la chercher. Elle respire un bon coup pour se retrouver parmi les décors. Elle se met en place pour entendre le brouhaha de la salle qui l'a fait trembler légèrement mais elle se rassure avec les encouragements de l'autre comédienne. Les trois coups retentissent pour faire taire le public, le rideau s'écarte.Elle était assise sur un siège regardant l'autre comédienne qui va commencer.



LOUISE
Madame excusez-moi, si je vous interromps

Mais le soleil ici donne sur nous à plomb,

Sans parasol, sans mante, au Soleil, à telle heure,

Être au cours, c'est jouer à se perdre, ou je meure,

Voulez-vous faire ici de l'astre radieux,

Et de votre bel oeil morguer celui des Cieux ?

Sauf l'honneur que je dois à votre noble essence,

Ce dessein romanesque a de l'extravagance.


STÉFANIE
Tu me parles toujours avec que liberté.


LOUISE
Mais Madame après tout, je dis la vérité

Car au cours, à midi, que voulez-vous donc faire ?


STÉFANIE
Ignorant mon dessein, tu n'as rien qu'à te taire.


LOUISE
Au moins m'avouerez-vous que l'on y vient que tard,

Et qu'on n'y laisse point son carrosse à l'écart.


STÉFANIE
Tais-toi. Je te disais tout à l'heure Louise !

Qu'à moins que d'un Seigneur, je ne puis être éprise.

Je hais le petit noble à l'égal du bourgeois,

L'écu seul à couronne est l'objet de mon choix,

Enfin, nul, quel qu'il soit, n'aura sur moi d'empire,

Si dans ses qualités il n'entre du Messire.


LOUISE
Et Dom Sanche, Madame, est-il un grand Seigneur,

À qui si franchement vous donnez votre coeur ?

Ma foi, d'un grand Seigneur, il n'a pas l'équipage,

Et son train jusqu'ici, ne pèche pas en page.


STÉFANIE
Si tu voyais bien clair, tu connaîtrais qu'il est,

Quoique avec peu de train, autre qu'il ne paraît.


LOUISE
Et sur quoi fondez-vous pareille conjecture ?


STÉFANIE
Sur ce qu'il a l'air grand, et de fort bon augure,

Sur ce qu'en l'approchant mon âme m'avertit

Qu'il est né grand Seigneur, mais qu'il se travestit.

Je ne me suis jamais d'un Seigneur approchée,

Que d'un instinct secret je n'aie été touchée,

Mais je me pique aussi d'être de mon côté,

Le véritable aimant des gens de qualité,

Titre, que je préfère au beau titre de Reine.


LOUISE
Vous êtes Portugaise ?


STÉFANIE
Il est vrai, je suis vaine.


LOUISE
Mais par l'ordre du ciel à qui tout est sujet,

Si Dom Sanche n'est pas un Seigneur contrefait,

Lui ferez-vous encor, de l'humeur dont vous êtes,

La mine, et les doux yeux, que partout vous lui faites ?


STÉFANIE
Il est vrai que je dis ce que je ne fais pas,

Il est vrai qu'à le voir, je trouve trop d'appas,

Et bien qu'il ne m'ait pas par mon faible attaquée,

Qu'il m'a pourtant vaincue.


LOUISE
Ou du moins détraquée.

Pour moi, si je brûlais, je cacherais mon feu,

Ou je n'en ferais voir que quelquefois un peu,

Car s'il voit, fin qu'il est, en pareille matière,

Que vous en ayez tant, il n'en recevra guère.

Il est doux, complaisant, fort civil, grand flatteur,

Avec ces qualités, on peut être imposteur

Avec ces qualités, on trompe dans le monde,

Et si c'est là-dessus que votre esprit se fonde,

Pour croire que le sien vous est assujetti,

J'ai peur que votre amour n'en est le démenti.

Ou je sais peu de chose en l'amoureux martyre,

Ou c'est modestement que pour vous il soupire,

Et je n'ai pas grand peur que sa famille un jour,

Vous plaide à son sujet pour un meurtre d'amour.

Fût-il Comte, ou Marquis, étant ce que vous êtes,

Il ferait pour le moins le chemin que vous faites,

Votre rare beauté fait tout pour l'acquérir,

Voit-on sur votre amour, son amour enchérir ?


STÉFANIE
Oui, même avec excès.


LOUISE
Chacun en croit de même,

Chacun croit aisément qu'on l'aime autant qu'il aime,

Vous autres déités, vous avez l'esprit vain

Ha ! Sortez vitement de ce doute incertain

Qu'il décline son nom, son pays, sa naissance

Il est temps qu'à son tour, il fasse quelque avance.

S'il a ce qu'il vous faut, un Notaire, un Curé ;

S'il n'est pas ce qu'on croit, fît-il bien l'éploré,

Fermez-lui votre porte, et m'en cherchez un autre,

Dont vous serez le fait, comme il sera le vôtre.


STÉFANIE
Je sais que bien souvent, il se promène ici.

Et c'est pour ce sujet, que je m'y trouve aussi.

Afin qu'en m'y voyant, seule, à pied, sans livrée,

Il s'aille figurer ma conquête assurée,

Et que pour me connaître, il vienne m'approcher.


LOUISE
Qu'espérez-vous par là ?


STÉFANIE
Je lui veux reprocher,

Qu'il donne à tout.


LOUISE
Ma foi, ce n'est pas gain de cause,

Pour vos nobles desseins, il faut bien autre chose.


STÉFANIE
Cela me peut servir à le faire expliquer,

À connaître s'il m'aime, ou s'il se veut moquer,

Car puisque tout mon bien est ma seule industrie,

Je redoute surtout la contrefourberie.


LOUISE
Par ma foi, je le tiens aussi fourbe que nous.


STÉFANIE
Mais il n'est pas aussi le seul but de mes coups.


LOUISE
Ce financier coquet, que vous couchiez en joue,

Et qui ne vous hait pas, le valait bien.


STÉFANIE
Il joue ;

Son humeur m'est suspecte ; on croit qu'il doit au Roi,

Et n'est pas dans Madrid cru pour homme de foi.


LOUISE
Et ce beau courtisan, qui vous suit à la piste ?


STÉFANIE
Le madré veut savoir en quoi mon bien consiste,

Ne t'imagine pas à voir ma vanité,

Que je m'attache tant aux gens de qualité,

Si je trouve ou Bourgeois, ou vieillard qui soit riche,

Par d'honnêtes faveurs dont je ne suis pas chiche,

Je saurai le gagner, lors ma condition

Se pourra bien passer de mon invention,

Et lors avec honneur, sans faire de bassesse,

Je pourrai soutenir l'éclat de ma noblesse,

Pour cet effet, je vole aux oiseaux passagers,

Et notre politique en veut aux étrangers.

J'ai de bons espions dans les hôtelleries,

Dans les postes, bureaux, coches, messageries,

Tu m'es un bon second, et notre Olivares,

Pour nos nobles desseins est comme fait exprès,

Aux yeux de cent jaloux, il sait faire un message.


LOUISE
Bref votre Olivares est un grand personnage.


STÉFANIE
Il a su découvrir, qu'un certain vrai Marquis,

Arrive dans Madrid, et sait bien son logis.

Ce Seigneur étranger, si j'ai bonne mémoire,

A nom Dom Blaize Pol marquis de la Victoire ?


LOUISE
La peste que de noms !


STÉFANIE
Cela sent son Seigneur.


LOUISE
Madame j'aperçois votre écuyer d'honneur.


STÉFANIE
Il nous apprendra quelques bonnes nouvelles.


LOUISE
C'est le Phénix, l'extrait, des écuyers fidèles.


STÉFANIE
Dis-moi la vérité que tu ne le hais pas ?


LOUISE
Je pense aussi pour lui ne manquer pas d'appas.

Hé bien ! Surintendant des dépêches secrètes !

Qu'as-tu de bon ?


Le rideau se referme pour l'acte 2.

_______________

Elisa, Elisa,Elisa les autres on s'en fout,
Elisa, Elisa,Elisa rien que toi, moi, nous
Back to top
Aedan
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 06 Mar 2018
Posts: 20
Localisation: En charmante compagnie
Masculin

PostPosted: 01/04/2018, 11:30    Post subject: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Reply with quote

Le jour de la représentation , juste avant le lever de rideau, au premier coup des trois.

Aedan est d'humeur à instruire sa maigre culture théâtrale. Il n'a eu que peu de choix , trouvant souvent porte close ou peu d'attrait à la pièce jouée. Certes irlandais , mais pas totalement ignare et inculte,puis il est client de ce genre de pièce, d'ailleurs il s'en fait haranguer le mérite et l'attrait , auprès de la préposée aux sésames . Il espérait que le théâtre faisait son blé et essaimait les graines de la culture théâtrale française.

Un sourire et un le bagou d'Aedan avait fait s'ouvrir à la conversation , la fleur de rosée qui œuvrait à délivrer les autorisations à franchir le portique de l'art de la comédie. Il avait même eu le droit à un plus large sourire de la vendeuse , plus que ne devait l'exiger la courtoisie commerciale. Il avait noté cette ouverture dans le regard pétillant et l'intérêt qu'il avait marqué à prendre un intérêt à celle qui n'était pour les autres , qu'une ombre , un truchement à l'accès.

Il se dirige vers le parterre de la salle , usant prestement de son droit à prendre place , mais comme il est juste à l'heure , il ne veut pas gêner les futurs comédiens dans leur interprétation , en faisant l'acrobate et le serpent voulant s'insinuer de force vers un place plus proche de la scène. Les rideaux s'ouvrent et il se plonge dans l'écoute et l'appréciation de l'oeuvre mise en vie par les comédiennes.

Le rideau retombe et voila qu'Aedan se met à applaudir, il ne met pas longtemps à se rendre compte qu'il est le seul à le faire. Mais il n'en fait pas moins retentir d'avantage le battement enthousiasme de sa joie. Une fois qu'il est satisfait de sa prestation , il cesse tout mouvement.
Back to top
Gabrielle de Sade
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 03 May 2015
Posts: 1,875
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

PostPosted: 03/04/2018, 22:00    Post subject: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Reply with quote

les trois coups la fit sortir de ses rêveries,elle regarde paisiblement cette petite comédie qu'elle préfère au grand classique qui l'a fait sourire intérieurement, elle ne laisse apparaître aucun étirement de sa fine bouche laissant parfois poser son breuvage à bulles dans le fond obscure du balcon. Le rideau se ferme pour deuxième acte pour attendre applaudir, elle se penche discrètement elle se sentait moins seule soudainement d'entendre ce brouhaha. C'était peut-être une façon de tester les insonorisations du théâtre elle aurait pu sortir un rire aux éclats pour l'accompagner mais non elle n'en fera rien pour une fois à croire qu'il se trame quelque chose...
_______________

Back to top
Elisabeth Des Œillets
P.N.J.

Offline

Joined: 24 Jul 2017
Posts: 11
Localisation: Paris
Féminin

PostPosted: 04/04/2018, 20:35    Post subject: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Reply with quote

Le rideau était tombé la voilà bien soulagée de sa prestation mais pas le temps de chômer. Un remue-ménage dé d'habilleuses derrière le rideau vous défroisse les habits et recoiffe vos cheveux en un tour de main juste le temps que notre public ne s'assoupit pas. Un autre artiste rentre en piste. Il joue Oivares, Écuyer de Stéphanie. il commencera cette nouvelle partie en avant-première aux levées de rideau.

OLIVARES
Tais-toi, Sultane des coquettes !

Je me suis informé comme vous m'aviez dit

Du logis de Dom Sanche, et je sais comme il vit,

Et que pour le servir, il n'a qu'une personne.

Mais on m'a dit de plus, et c'est ce qui m'étonne,

Que son appartement, dont je me suis enquis,

Était l'appartement de même Marquis,

De ce Dom Blaize Pol qu'on attend de Castille,


STÉFANIE
Hé bien ! C'est un Matois, un petit noble, un drille,

Vois-tu ! Je me connais en gens de qualité.


OLIVARES
En sortant de chez lui, je l'ai trouvé botté.


LOUISE
Et moi je l'aperçois.


STÉFANIE
Mon bonheur me l'amène.


LOUISE
Où vient-il si matin ?


STÉFANIE
Il faut que je l'apprenne,

Cachons-nous.

(La suite)https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Marquis_ridicule_ou_la_comtesse_faite_%C3%A0_la_h%C3%A2te


Les actes s'enchaînaient au fur à mesure pour que la pièce finisse avec le salut des comédiens avec de belles inclinaisons et de belles révérences mises en scène par Sade.

_______________

Elisa, Elisa,Elisa les autres on s'en fout,
Elisa, Elisa,Elisa rien que toi, moi, nous
Back to top
Gabrielle de Sade
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 03 May 2015
Posts: 1,875
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

PostPosted: 04/04/2018, 23:09    Post subject: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Reply with quote

"Tu sors trop, du moins c'est ce qu'ils disent
Ils parlent trop, c'est pourquoi tes oreilles sifflent
À qui la faute ? C'est la faute à autrui, hein ?
C'est les autres, toi tu n'as qu'une seule envie

Tu aimerais faire ta fête
Ta mère veut te la faire aussi, ta fête
Le juge voudrait te faire ta fête
Tout le monde te fera aussi ta fête"
(stromae)

Tout en se levant,elle salue d'une inclinaison les artistes de sa tête du haut de son perchoir pour pousser de sa fine main le rideau qui l'amène à un escalier qui l'amène au hall du théâtre entouré de ses courtisans.la reine des nuits parisiennes n'avait guère fini sa soirée se demandant dans quel état elle se lèvera pour aller au parlement rejoignant sa berline blasonnée sadienne.

_______________

Back to top
Aedan
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 06 Mar 2018
Posts: 20
Localisation: En charmante compagnie
Masculin

PostPosted: 05/04/2018, 08:49    Post subject: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Reply with quote

Les scènes se succèdent , les actes passent et la pièce s'efface, ne laissant que la mémoire des mots dans l'esprit des spectateurs les plus assidus. Aedan fait partie de cette catégorie. Il applaudit à tout va , la performance et ses mains jointes par intermittence saccadée se font l'écho de son plaisir à la découverte . Il n'y a de parfait que ce qui est imparfait , cette pièce est à juger dans le cadre de cet infime pesée.

les présents se ruent vers la sortie , il laisse passer la cohue des premiers mouvement de foule. pour se complaire à observer le théâtre sous ses lumières du soir. Puis comme il voit que le flot se tari , il suit le mouvement linaire de la trace vers la sortie. Il prend acte des belles toilettes des dames , car il n'a que peu d'attrait pour l'uniformité masculine.

Le voila dans la rue , indécis sur la suite à prendre. attendre une opportune opportunité , jouer le pique-assiette en s'accrochant à un cortège d'élégantes ou se laisser porter par son instinct. Que choisir en définitive?

Le destin préside à tout les événements du monde. Si il faut en croire Cicéron , ce qui fait arriver à cette lapalissade " Si c'est rond, c'est que c'est pas carré".
Back to top
Gabrielle de Sade
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 03 May 2015
Posts: 1,875
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

PostPosted: 05/04/2018, 18:23    Post subject: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Reply with quote

Les destins étaient parfois bien tracés mieux qu'un peintre pourrait le faire. Cependant il était parfois troublé, dévié pour que la ligne s'arrête. En ce moment les soirées de la Sade étaient ennuyeuses à mourir. Elle souffrait du mal qui s'appelait l'ennui. Allait-elle s'enfermer pendant quelques mois aux bas fonds ou carrément loin ici dans sa baronnie.Elle s'engagea sur le marche-pied puis se retourne vers Babylas qu'il lui avait ouvert la porte.

Où allez-vous m'emmener ce soir?
Babylas resta interrogatif un moment puis il lui répondit:

-Dans un de ces salons parisiens mondain où madame la Baronne affectionne...ou une balade en pleine nuit en berline. Réinventons la ballade mondaine!

Elle soupire tout en prenant place sur un siège de sa berline, elle regarde en dehors un peu rêveuse.

-Vous voulez me donner le tournis à tourner dans le Tout-Paris. Toujours les mêmes têtes dans ses salons...

Un homme attire son attention dans la foule qui déboule du théâtre. Elle regarde Babylas pour fixer l'homme bougeant sa tête légèrement d'un hochement. Au pire Babylas se prenait un râteau pas elle... On sait à quoi cela sert les laquais,maintenant. Elle fait refermer la portière.
Babylas sourit à l'idée mais dans il devenait racoleur pour la Baronne. Il se dit qu'Amédée aurait sûrement mieux fait çà. Oh les nobles! Avec leurs caprices. Il s'approche de l'homme lui parlant bien bas.

-Bonsoir monsieur..La nièce du Marquis de Sade a besoin de divertissements... Comment vous dire? Il semble que vous êtes à son goût.Seriez-vous la divertir de votre culture..Oui la nièce du divin c'est plus vendeur surtout pour certaines choses. Osera-t-il ou pas? Seul lui a les clefs de son destin.

_______________

Back to top
Aedan
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 06 Mar 2018
Posts: 20
Localisation: En charmante compagnie
Masculin

PostPosted: 05/04/2018, 20:00    Post subject: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Reply with quote

Le destin se rappelle à l'irlandais indécis , il vient se porter à sa connaissance par le truchement d'un homme de livrée ou de main , peut-être est-ce les deux. Ce qui vient caresser l'oreille et faire naître des ondes dans l'esprit d'Aedan. Cette caresse indue est l'introduction "Nièce du Marquis de Sade " , ce nom vient ourler les lippes de l'homme et faire miroité un regard amusé à l'idée que l'offre est bienvenue. Il incline la tête , signe qui se veut salut et affirmation à la demande, mais il fait recours à sa voix pour plus de poids .

- Une femme de cette qualité , qui marque un intérêt à ma modeste personne , je n'irai pas la narguer en faisant la fine bouche. L'offre est fort belle et va dans le sens de ma volonté. Je veux bien divertir la dame , je ne risque rien , que celui de me faire maudire par les dieux et les diables .

Aedan fait entendre son rire mélodieux aux voiles de la nuit pleine de promesse. Il précède plus qu'il n'emboîte le pas de l'homme annonciateur , mais il attend que l'on l'invite à monter. Il ne va pas envahir la place sans les manières.
Back to top
Gabrielle de Sade
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 03 May 2015
Posts: 1,875
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

PostPosted: 07/04/2018, 03:18    Post subject: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Reply with quote

Cela fait presque que deux ans que Babylas est au service de madame la Baronne, il avait échelonné tous les postes du château de Guermantes, il semblait qu'il soit l'homme de confiance de Sade ou l'homme à tout faire. Bien heureux que l'homme accepte. Il s'avance peu à peu près de la berline pour lui glisser quelques mots.


- Malgré ses airs extravagants, Madame la Baronne est aussi une humble personne. Évitez la flatterie, elle a horreur de cela...

On ne sait jamais des conseils qui peuvent servir. Il enclenche la poignée de la portière pour lui ouvrir l'antre de la diablesse.
Gabrielle n'en croyait pas ses émeraudes, Babylas avait réussi à le faire venir jusqu'ici. Elle se demande pourquoi lui et pas un autre. Comme si on lui avait imposé de tourner son regard vers lui, de le choisir. Pure folie, acte de diablerie... Avait-il invoqué les Saintes Écritures du diable en personne pour se trouver devant elle? Cela semblait évident... Elle le laisse rentrer pour regarder ses faits et ses gestes comme la professeur d'étiquette qu'elle est, laissant apparaître un léger sourire sur ses lèvres à son intention comme un bonsoir parmi le noir de la nuit.


- Je suis bien heureuse que vous ayez accepté. Je fais bien souvent confiance à mon sixième sens pour choisir l'élu que vous êtes ce soir pour me tenir compagnie

Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse...

_______________

Back to top
Aedan
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 06 Mar 2018
Posts: 20
Localisation: En charmante compagnie
Masculin

PostPosted: 07/04/2018, 13:54    Post subject: [RP/Ouvert à tous]Le théâtre du Luxembourg Reply with quote

Avant de franchir la porte et de se hausse dans la voiture, il se fait réflexion en intégrant ce que l'homme de Sade, vient de lui confier en aparté. Aedan ne connait rien de la dame qui l'accueil en sa voiture privée , il devra faire dans le simple et dans la politesse usuelle. Il passe le cap en posant le pied sur la marche qui le hisse vers la niche de la carrosserie du véhicule. Il aussitôt accaparé par un subtile parfum capiteux, dans l'espace capitonné et privatif. Il vient prendre place en face , pour jauger et juger de la pénombre intime et qu'une voix au ton et timbre harmonieux vient emplir ce huis-clos . L'irlandais y décèle une pointe d'autorité , une confiance affirmée et un soupçon de charme . Le son et la voix sont partie prenante de son domaine de prédilection, mais ça , son hôte n'est au courant de rien , il sont encore deux inconnus dans un espace réduit , qui confine à une intimité. Pour réduire et par politesse , il se plie à une certaine politesse.

-Bonsoir madame. Madame est le commun d'une présentation , quant on ne connaît qu'un lien de parenté avec l'occupante. Adean Keelan McDonag .

Il se renfonce dans son siège pour se complaire à observer la femme dans la pénombre en cela il se fait l'écho de cette ombre qui donne plus d'attrait aux voix. Il y a le plaisir dans l'introduction qu'elle lui a dévoilé , un sourire peut-être .

- Le plaisir est largement partagé , car l'idiot aurait surement refusé l'invite à cette aventure. Il se trouve que je suis plus audacieux qu'idiot, enfin pour certain je suis un idiot , mais un idiot audacieux.

Il ne peut s'empêcher de sourire à cette affirmation.

-Mais , je ne déroge pas à la règle , l'homme est idiot, alors que la femme joue à fait croire qu'elle est idiote.

La conversation se voit engagée. Sans prémices d'une quelconque gêne ou un malaise né de l'inconnaissance réciproque de l'autre.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 3  >
Page 2 of 3

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group
powered by ArgenBLUE free template