Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1825
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

[RP/ouvert à tous]Le feu de la moisson et son bal.
Goto page: 1, 2, 3  >
 
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Département de la Seine
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Gabrielle de Sade
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 03 May 2015
Posts: 1,875
Localisation: à coté d'un bel esprit
Féminin

PostPosted: 02/08/2019, 17:51    Post subject: [RP/ouvert à tous]Le feu de la moisson et son bal. Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?


Le 3 août à 22h non loin de St-Denis.


L'heure était au dernier préparatif du bûcher enfin le feu de la moisson ainsi que le bal. L'administration compétente pour la sécurité était aussi présente les festivités n'allaient pas avoir lieu à coté de la foire pour ne point effrayer les bêtes et éviter les incendies qui pourraient se propager dans les récoltes. Vu la nuitée, les festivités se feront non loin de la ville de Saint-Denis, on pouvait apercevoir les silhouettes des habitations sans être au cœur de la ville. D'un côté sur un terrain les bûches récoltées étaient empilées pour le feu de la moisson. Puis de l'autre côté une placette parsemée d'arbres, où des guirlandes de lampions donnaient une lumière tamisée pour voir voltiger les pas des danseurs. Un buffet était aussi présent pour accueillir les visiteurs. L'orchestre accomplissait les derniers accords pour ce bal. Gabrielle était déjà sur place, elle allait de gauche à droite selon les demandes, sa robe pourpre voltigé au gré de la brise légère qui parfois caresser sa coiffure de couleur de blé. Il ne manquait plus que les visiteurs pour que le bal soit une réussite. Quand le feu sera allumé, il annoncera le commencement du bal.





_______________

Back to top
Brigade Police Royale
P.N.J.

Offline

Joined: 13 Mar 2014
Posts: 861
Localisation: Mona
Masculin

PostPosted: 03/08/2019, 13:44    Post subject: [RP/ouvert à tous]Le feu de la moisson et son bal. Reply with quote

Les Brigades étaient là, forcément. Puis ils préféraient nettement travailler à la fraiche et de nuit. Les foires en pleine journée c' est bien.. on voit du monde, on bouffe de la paille et de la poussière toute la journée . Bon d' un autre coté ils avait pu " gouter " des vins de diverses régions.. gouter aussi des plats divers, avec modération pour certaine spécialités régionales.... la choucroute par 30 °.. la bière, presque fraiche, là oui par contre.



Là ce soir au moins ils étaient à l' hombre, de la nuit, et le rosé semblait plus frais.

Leur principale préoccupation était le feu. Aussi ils avaient piqué une bonne suée en préparations, défricher à deux cents mètres autour du foyer prévu... cela n' avait pas été de la tarte, en n' ayant le droit de ne boire que de l' eau.



Jean avait préconisé l' usage de deux charrettes, chacune chargée de trois grand fût ...d' eau. Si le feu central dérapé, les hommes tirant les charrettes au plus prêt de la tentative d' évasion des flammes, serait noyée en éventrant un fût ou deux.



Le remplissage des fûts à la rivière avait été le meilleur moment des préparatifs . Une grande baignade générale pour éliminer sueurs et poussières, enfin en odeurs et de visu. 

Deux brigades surveilleraient le feu, à tour de rôle.



 
Back to top
Jules_Di_Guglielmo
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 18 Aug 2018
Posts: 157

PostPosted: 04/08/2019, 16:53    Post subject: [RP/ouvert à tous]Le feu de la moisson et son bal. Reply with quote

Lentement mais sûrement, la nuit avait gagné son duel avec le jour dans leur bataille éternelle. Il flottait dans l'air un parfum de fête. Les premiers participants étaient déjà là, sourire aux lèvres, plein de beaux souvenirs en tête, faits de belles rencontres qui ne demandaient qu'à être renouvelées. Admirant la splendeur de la voûte céleste, Jules fixait la lueur scintillante des étoiles flottant dans les ténèbres, telles des lucioles égarées porteuses d'un message d'espoir. C'est alors qu'il fût brusquement tiré de ses rêveries par un groupe d'enfants venus le frôler bruyamment. L'un d'eux se retourna, l'air penaud.


- Pardon m'sieur, on vous avait pas vu.


Lui adressant un regard bienveillant pour le rassurer aussitôt, il lui répondit calmement.


- Ce n'est rien petit. Va donc retrouver tes camarades, ils t'attendent.


Soulagé, l'enfant afficha un large sourire de ses dents de lait.


- Merci m'sieur, c'est gentil! Au fait, moi c'est Rémi, et toi?


- Jules.


- D'accord, au revoir Jules, amuse toi bien toi aussi.


Et le revoilà reparti de plus belle, à courir dans tous les sens, riant à gorge déployée avec ses amis. Jules ria doucement devant tant de spontanéité. "Ah, l'insouciance de l'enfance. Tout est tellement plus simple à leur âge!" pensait-il. Se remettant en marche, il passa ensuite devant le tas de bûches destinées à alimenter le feu de la moisson, bien gardé par la maréchaussée. Jules les salua poliment.


- Sacrée pyramide que voilà! Nous comptons tous sur vous pour que le feu reste sagement à sa place messieurs. Bonne soirée à vous!


Un peu plus loin se tenait la scène du bal, joliment décorée pour l'occasion. L'organisatrice veillait aux ultimes préparatifs, soigneusement affairée dans les moindres détails. Mains et canne dans le dos, Jules vint à la rencontre de Gabrielle.


- Eh bien, tu es plus belle chaque jour qui passe! Les fées se sont penchées sur ton berceau.


Admirant sa tenue, il la complimenta également sur ce point.


- Mes félicitations pour ton choix vestimentaire. Cette robe te va à ravir!
Back to top
Lorra
Maire de Cherbourg
Maire de Cherbourg

Offline

Joined: 07 May 2011
Posts: 2,043
Localisation: Cherbourg
Féminin

PostPosted: 05/08/2019, 20:46    Post subject: [RP/ouvert à tous]Le feu de la moisson et son bal. Reply with quote

Elle venait d 'arrivée ....peu de temps entre le marché et la mairie ...
Mais un bal cela ne se rate pas .
Elle aimait danser, mais quand elle était avec Jean , elle en avait pas eu trop l 'occassion...


Fiacre arrivée sur St Denis , avec la chaleur qu'il faisait encore même a la tomber de la nuit...
C'est revetue d 'une robe de couleur rose ,réhausser de dentelle, tombant sur les épaules.
Elle était tomber en admiration , et l 'avait acheter un beau jour quand elle était sur Paris , elle savait bien qu'un jour elle  en aurait besoin.


Aider du cocher , elle descend du fiacre.
Tout était parfait, Gabrielle savait y faire , un buffet grandiose attendant le monde...
Mais ce qu'elle voulais c 'était danser un peu dans la soirée, et ne pas rester comme ça...








_______________
Back to top
Lise Decharme
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 15 Jul 2019
Posts: 118

PostPosted: 06/08/2019, 19:28    Post subject: [RP/ouvert à tous]Le feu de la moisson et son bal. Reply with quote

   La journée avait été tres chaude mais si agreable.Elle avait trouvé dans une auberge  une chambre ou elle se changea pour la soirée.Elle se rafraichit puisse fit un chignon
 assez haut d'ou s'echappait de longues meches bouclées.Nul far a joues nul maquillage, elle n'en avait pas besoin
Elle enfila la jolie robe qu'elle avait acheté,une robe en soie bleue vert qui rehaussait le bleu de ses yeux,ainsi que de jolies chaussures
Impatiente de revoir Auger,elle se prepara a sortir....puis se ravisa...
Lise prit de quoi  ecrire et griffonna quelques mots lui disant qu'elle se rendait directement a l'endroit ou se deroulait la soirée..Lise donna le mot et quelques pieces
a un garconnet .,puis prit le chemin du lieu de fet
Ne connaissant encore personne  Lise attendit Auger a l'entrée.Tout avait été préparé avec soin...et la soirée promettait d'etre magnifique..Seule ombre au tableau  :
Lise ne savait pas danser...La soirée promettait d'etre cocasse ..et douloureuse pour les pieds d'Auger..ell soupira puis un sourire en coin  se dessina sur ses levres
et la pensée qu'elle eut l'amusa..Apres tout,pensa t'elle puisque je suis son ange, je ne dois pas peser lourd
Lise attendit patiemment l'arrivée d'Auger


 

_______________
Back to top
Auger
Maire de Paris
Maire de Paris

Offline

Joined: 18 Jul 2017
Posts: 402
Masculin

PostPosted: 06/08/2019, 22:29    Post subject: [RP/ouvert à tous]Le feu de la moisson et son bal. Reply with quote

Auger avait passé une rude journée depuis le moment où très tôt ce matin il avait poussé ses deux vaches sur la route de la foire. Le temps de s'installer dans le jour levant, le stand n'avait plus désempli, Bouton d'Or et Pomme d'Amour avaient eu leur succès, lait et fromages s'étaient vendus comme des petits pains et même mieux ! La caisse où Auger rangeait son argent débordait, la recette avait dépassé et de loin ses espérances, il avait aussi étoffé son carnet de relation, belle idée qu'il avait eue en se faisant fabriquer des cartes de visite comme un bourgeois.  
Son lait était de qualité, c'était indéniable, pourtant ses vaches mangeaient la même herbe que leurs concurrentes, cela devait venir de la façon dont il les traitait, du temps qu'il leur accordait et des soins qu'il leur prodiguait. Sans compter sa conversation, il vivait seul, il fallait bien qu'il cause à quelqu'un le soir quand il rentrait fourbu de sa journée de travail. 
Mais bon, fini le boulot, place à la détente ! Ses vaches passeraient la nuit à la foire sous bonne garde, lui avait mérité de sortir, de se faire beau, de faire un bon gueuleton et d'aller danser. La danse jusqu'à présent ne lui disait pas grand chose, dans son Poitou natal, il avait fait comme les copains, avait appris quelques passes, des trucs simples, rien à voir avec le bal de la préfecture avec des mémères poudrées pire qu'un gâteau et des pépères à perruques aussi ridicules que moches. Non des petits bal gentils les dimanches après-midis avec les villageois pas fiers où s'ajoutaient ceux des villages avoisinants. Il fallait bien distraire les demoiselles, les voisines, les soeurs des amis, les cousines qui, elles, aimaient la danse. Certaines étaient jolies, d'autres gentilles, quelques unes se laissaient embrasser rapidement dans un coin discret mais rien n'allait plus loin, toutes restaient sages et prudentes. Auger lui aussi était prudent, il avait vu plus d'un de ses amis, des garçons dans la force de l'âge, aller trop loin et se retrouver devant Monsieur le curé sous le nez des parents furibards avant même d'avoir eu le temps de sortir de dessous des jupes de sa belle. Le mariage pour un garçon de 20 ans qui rêve de liberté, d'aventures et de grands espaces, c'est pire que de se retrouver enrôlé dans l'armée, le contrat n'avait pas de fin et comme à la guerre, on n'était jamais certain d'en sortir vivant. 
Quel rapport avec le bal de ce soir, me direz-vous ? Et bien c'est justement qu'à ce bal, vers lequel Auger se rend en courant plus vite qu'un comptable filant avec la caisse, une demoiselle l'attend, une blondinette d'un blond si blond que les anges en grimacent de jalousie quand ils la croisent dans les allées du ciel. Enfin, elle a promis de venir, mais quelque chose dit à Auger qu'elle sera là, il sait qu'elle s'est acheté une robe pour l'occasion, il sait aussi qu'elle l'aime, il sait aussi que sa vie vient de prendre une tournure inattendue qui n'est pas pour lui déplaire.  
Ben oui, il est amoureux ! Pas de quoi rire, ça arrive à des gens très bien ! Lui aussi a fait des frais de toilette, des chaussures neuves, un chapeau qui lui donne l'air d'un monsieur et un savon aussi décapant qu'odorant, parce que les vaches sont bien gentilles mais à force de vivre avec elles, il y a des odeurs qui s'accrochent ...  

 
Il entend déjà les flonflons du bal, l'orchestre qui répète et s'accorde, il fend la foule qui s'y rend, ils négligent de détailler les belles dames, il court toujours comme si sa vie en dépendait, l'entrée est là, joliment décorée et même si la nuit commence à tomber, il y a soudain comme un éclair sur sa droite, une lumière venue d'un autre monde, un ange, un vrai, tout blond, tout beau, tout parfait, adorable,  unique, ... personne ne semble le voir en dehors de lui. C'est elle, en chair, en os et en robe ... sapristi, ... magnifique la robe, Auger manque d'en tomber à la renverse et reprenant ses esprits il y regarde à deux fois pour s'assurer qu'il s'agit bien de cette jeune femme grâce à laquelle son coeur a enfin compris pourquoi il battait depuis des années ! Mais oui c'est elle qui lui sourit avec ce sourire qui lui ouvre toutes les portes de tous les paradis du monde. 
Lise, ma chérie, merci d'être venue ! ... Fichtredouille ! ... Vous êtes plus belle qu'une apparition ! J'ai cru que je n'allais pas m'en remettre ! Cette robe, c'est ... comment dire, ... c'est ... oui, c'est ... voilà, c'est comme ça, ... il n'y a pas de mots pour la décrire !   
Il la pousse un peu à l'écart de la lumière, dans un coin d'ombre parfait et l'embrasse avec force chaleur et tendresse un truc à faire fondre une statue de pierre ! 
Vous êtes toute belle mon amour ! Les messieurs vont vous tomber dessus comme les mouches dans le pot de confiture ! ... Mais je vous défendrai, je ne risque rien car je suis invincible et je suis invincible parce que je vous aime ! 
Puis il la ramena dans la lumière, il fallait se tenir que diable ! Et puis ils étaient là pour danser, ou tout au moins essayer dans cette foule qui grossissait. 
Ils entrèrent, un peu malmenés et par la foule, le bruit et la lumière intense ! C'était la fête, tout y était éclatant, Auger n'avait pas l'intention de laisser sa part ! Déjà des couples tentaient leurs premiers pas au milieu de la piste, les robes des dames valaient bien le plus beau feu d'artifice, leur beauté à toutes, comme souvent, embellissait les hommes qui se tenaient près d'elles.  
Vous n'avez pas peur Lise ? demanda Auger ? Voulez-vous danser maintenant ou préférez-vous boire quelque chose avant de vous lancer ? 
Après une coupe de champagne on danse mieux, et encore mieux après deux ou trois !   

_______________
Back to top
Emilie
Maire de Saint-Denis
Maire de Saint-Denis

Offline

Joined: 24 Feb 2018
Posts: 2,023
Localisation: Saint-Denis
Féminin

PostPosted: 12/08/2019, 21:28    Post subject: [RP/ouvert à tous]Le feu de la moisson et son bal. Reply with quote

Emilie avait beaucoup hésité avant de venir. Un bal quand on n'a guère de cavalier, ce n'est pas l'idéal. Mais finalement, elle avait sorti sa plus jolie robe, un collier et le sac assorti. Rien de bien luxueux, la jeune maire de Saint-Denis n'avait pas beaucoup investi dans sa garde-robe.


Elle avait de nouveau fait le chemin donc, en faisant bien attention de ne pas abîmer sa tenue, et salua chaque personne, en admirant la qualité des toilettes des autres Dames et Damoiselles, qui lui tirèrent un sourire admiratif et remplirent ses yeux d'étoiles. Elle admira aussi l'installation faite, se disant que quoi qu'il en soit, elle avait bien fait de venir tout de même.
_______________
Back to top
Thiébaut
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 19 Sep 2018
Posts: 133

PostPosted: 18/08/2019, 09:43    Post subject: [RP/ouvert à tous]Le feu de la moisson et son bal. Reply with quote

Hourvaris, charivaris et silences monotones, font la part belle à l'élèvement vers les cieux nocturnes, des ardents dessins lumineux d'un foyer improvisé au milieu de nulle part. Pourtant pas si loin de l'humanité laborieuse, qui à pour tout labeur en ce soir festif , de faire miroiter l'éclat des yeux avides de feu , de boissons et de danse. Faire corps et être participant de ses agapes champêtres, ne peut déplaire au solitaire itinérant. Il se repaît de la lumière dansante de ce rite païen à une déesse des cultures et des moissons, se réjouit de ce moment de vie éphémère ou tout se combine dans la joie partagée et communicative.



Allongé le pas vers le solstice des réjouissances de cette presque fin des moissons. Il vient côtoyer des vivants, dans l'espoir insensé, tel un fou cherchant la gloire sur le champ d'une bataille de pas , de gestes et de mouvements agiles , certains et incertains, se croisant au gré des mouvements dictés par les notes d'une musique qui s'égraine au temps d'une danse improvisée.



Les danseuses et danseurs , sont à l'image des lucioles et autres insectes nocturnes attirés par cette lumière vive, capable de réchauffer , comme de détruire d'un vent soudain. Pour l'instant , il y a que peu de hardis pour se lancer dans la sarabande de folles danses. Il y croise des personnes connues , comme inconnues, fait devoir de l'élémentaire politesse d'incliner son chef  pour signifier son salut et sa reconnaissance. 
_______________
L'ignorance, la flatterie et la crainte ont donné et donnent encore au gouvernement tyrannique le doux nom de monarchie.
Back to top
Lorra
Maire de Cherbourg
Maire de Cherbourg

Offline

Joined: 07 May 2011
Posts: 2,043
Localisation: Cherbourg
Féminin

PostPosted: 19/08/2019, 08:45    Post subject: [RP/ouvert à tous]Le feu de la moisson et son bal. Reply with quote

Franchement elle se demandait encore ce qu'elle faisait là...dans cet accoutrement , tu parle mettre une belle robe pour rien...elle devenait folle de croire encore a la nature humaine.
Folle d 'être venue jusqu'ici , elle s 'était dit que sortir un peu , voyager un peu , ne fera de mal a personne , tu parle oui!


Elle regardait autour d'elle , sans vraiment voir , c 'est comme être entourer de monde et se sentir seul..c'est ce qu'elle resentait .
Un bal ..non pas pour elle .
En faite , sa vie était celle d 'un hermite...on dit comment pour une femme...a cette pensée un sourire pointa sur ses lèvres.
_______________
Back to top
Lise Decharme
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 15 Jul 2019
Posts: 118

PostPosted: 19/08/2019, 18:12    Post subject: [RP/ouvert à tous]Le feu de la moisson et son bal. Reply with quote

 Cela faisait un moment que Lise patientait près de l'entrée..En attendant l'homme qui la rendait folle d'amour,celui qui faisait battre son coeur,repondant au doux
 nom d'Auger,elle admira la salle de bal,magnifiquement decorée,ainsi que le splendide buffet qui avait ete dressé avec art.Il y avait une multitude de plats variés 
 et en abondance.
 Lise jeta un regard vers la porte d'entrée puis se tourna a nouveau vers la salle de bal..Les femmes portaient toutes des robes elegantes.Elle esperait que celle
 qu'elle avait choisie plairait a son Amour...Lise le vit soudain arriver et elle s'approcha de lui,,le coeur battant la chamade..Dieu,qu'il etait beau !!
 Lise se sentie fondre dans le bleu ocean des yeux de celui dont elle etait tombée completement amoureuse .
 L'expression du visage d'Auger,un melange de surprise et de ravissement la rassura sur le choix de sa robe.Et  le baiser passionné qu'il lui donna apres l'avoir poussée
 derriere la porte acheva de la rassurer


 je suis heureuse de voir que ma robe vous plaise...j'ai crains un moment que vous ne l'aimiez pas......Vous etes si beau mon Amour .Je vous aime Auger


 A sa proposition de boire un verre avant d'aller danser elle lui repondit


 je veux bien mais quelque chose de léger car je ne voudrai pas abimer vos pieds
_______________
Back to top
Auger
Maire de Paris
Maire de Paris

Offline

Joined: 18 Jul 2017
Posts: 402
Masculin

PostPosted: 20/08/2019, 09:46    Post subject: [RP/ouvert à tous]Le feu de la moisson et son bal. Reply with quote

Mon amour, pourquoi vouliez-vous que votre robe ne me plaise pas ! Vous êtes magnifique ainsi, vous allez briller dans la nuit de Paris, les belles marquises et les langoureuses baronnes vont en crever de jalousie. 
Auger la tenait encore entre ses bras comme l'aigle tenait sa proie entre ses griffes. Elle était si belle dans la magie de cette nuit pas comme les autres, elle sentait bon, ses yeux brillaient d'un amour déferlant pour son Auger, il y avait peut-être mieux à faire en cet instant précis que d'aller se remuer le derrière et les guibolles sur une piste de danse occupée aux trois-quarts par de grosses mémères et des vieux messieurs tous décatis. 
Tu es trop belle, ma Lise, lui dit-il en la tutoyant pour la première fois. S'il devait vous arriver quelque chose dans cette nuit et que vous perdiez la mémoire, vous n'auriez qu'une chose à vous rappeler , c'est que je vous aime comme un fou. 
Il desserra son étreinte et s'écarta d'elle pour mieux la contempler de haut en bas puis de bas en haut et eut une petite grimace : 
En fin de compte, dit-il comme à regret, cette robe n'est pas terrible ! ... Elle est loin de valoir, ... mais alors très loin, ... de valoir ...  la gracieuse personne glissée dedans ! 
Il rit, il aimait secouée gentiment sa Lisette : 
C'est vous que j'aime, pas votre robe, mon Lys affolant ! ... Vous auriez pu venir en haillons ou même sans rien sur le dos, je ne vous en aimerais pas moins ma chérie. Je mets au défi tous les tailleurs du monde de créer une robe capable de vous embellir davantage. 
  
Puis il l'entraîna vers une sorte de bar où les danseurs se désaltéraient, où les messieurs qui ne dansaient pas refaisaient le monde en vidant des coupes, où les demoiselles timides ou moins gâtées par la nature que d'autres, ou même les deux, attendaient en priant le ciel un éventuel cavalier. Ils durent se faufiler entre des épaules et des derrières bien trop ronds avant d'atteindre le comptoir aux mille richesses, Auger protégeant toujours sa petite fleur dont la blondeur ressuscitait des regards mornes. Enfin, il la plaqua contre le bois du buffet, lui colla un lourd baiser sur ses lèvres délicates en guise d'acompte et commanda deux coupes de champagne à un valet débordé mais particulièrement efficace. 
Sous les lampions, Lise brillait de mille feux, le champagne donnerait un rosé délectable aux joues de Lise et lui ajouterait des ailes pour n'en danser que mieux. 
Je vous autorise à m'écraser les pieds, ma Lisette toute en flamme ! Un pied écrasé par vous vaut bien plus qu'une seconde sans vous voir. je vous ai dit que je vous aimais tout à l'heure, il y a cinq minutes ... et bien je dois constater que je vous aimais bien moins que je ne vous aime maintenant ! ... 
Il lui sourit : 
Vous êtes tout pour moi Lise ! Ce que je vois, ce que j'entends, ce que je respire, ... les particules de l'air qui m'entoure sont peuplées de votre grâce infinie. ... Quand je lève les yeux au ciel pour voir le soleil, je ne vois que vous ! ... je vous vois aussi les yeux fermés ... c'est fou ça, non ? ... Comment est-ce possible ? 
Il glissa un doux baiser sur ses lèvres, tant pis pour les mécontents, on n'avait qu'une vie et elle était courte. Une seule seconde sans aimer c'était une vie de perdue. 
Finissez votre coupe, mon amour, ensuite nous irons danser. Ne craignez pas de ne pas savoir danser, regardez autour de vous le nombre de gens qui se trémoussent sans s'accorder avec le rythme de la musique, on dirait qu'ils sont venus ici uniquement pour faire tomber la poussière de leurs habits. 
Il lui prit la main et l'entraîna vers la piste en lui murmurant à l'oreille : 
Je vous emmène flotter dans les airs, fermez-les yeux, tout ira bien ! Et n'oubliez pas que je vous aime. 

_______________
Back to top
benoit
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 19 Mar 2010
Posts: 5,222
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 20/08/2019, 17:13    Post subject: [RP/ouvert à tous]Le feu de la moisson et son bal. Reply with quote



C'est alors qu'on entend les premiers morceaux de musique qu'un e troupe de cavaliers escortant quelques fiacres dont un arborant les armoiries du duc d'Aumales arrive à l'entrée du lieu des festivités


Un Benoit en uniforme de sortie descend alors de son cheval, saluant les personnes à proximité et signalant aux membre de l'escorte de mettre pied à terre : pour eux aussi, le temps des réjouissances était venu


S'il y avait ses gardes du corps habituels, il y avait également d'autres militaires, dont certain accompagnés de leurs épouses, que le Duc avait invité à diner chez lui avant que tous prennent la route vers la fête

Officiers et gradés, ils étaient venus pour certains de l'autre bout du pays, voire même de Corse pour accompagner les convois, et outre ce fait, beaucoup avaient eux aussi servis en Espagne deux ans auparavant.


Ce fut donc plus une réunion d'ancien combattants qu'un diner formel, et pour Zélie, l'occasion d'en apprendre un peu plus sur ces évènements de l'autre coté des Pyrénées, avant que , l'heure passant, elle ne disparaissent avec ses compagnes d'un soir afin de se préparer pour la suite de la soirée et rejoindre les fiacres.


Bientot, ces dames sortent des fiacres  toutes habillées de leurs plus beaux atours, sous les regards émerveillés de ses messieurs, en particulier les leurs, qui viennent promptement les accueillir et ensuite rejoindre les lieux où les premières danses se sont lancées.


C'est donc au dernier fiacre, dans lequel il ne reste plus qu'une seule passagère, que Benoit se place pour accueillir Sa dame
_______________

-Président du Conseil, Ministre de la Guerre, des Armées et des Colonies, Lieutenant Général
-Lord Manor of Rugby, -CB(hon.)
Back to top
Thiébaut
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 19 Sep 2018
Posts: 133

PostPosted: 20/08/2019, 17:42    Post subject: [RP/ouvert à tous]Le feu de la moisson et son bal. Reply with quote

Son avancée fait la part belle aux circonvolutions autour de la chaleur païenne qui fait chauffage et lumière à moindre frais. Puis il fait une ellipse pour voyager vers l'air vif des embruns du Manche présente en ce lieu , par la présence unique de la mairesse de Cherbourg. Chez la dame tout est statuaire et elle semble se morfondre d'ennui ou elle est perdue dans des pensées qui l'amène loin de ce lieu de fête champêtre. Il écarte d'un geste invisible la seconde part de sa réflexion de son esprit vagabond. 



Il fait tendre sa route vers la partie liquide en verre et s'en va quémander un attrait de couleur et de liqueur de prune qui l'a déjà dégusté. Il en prend une paire et suit comme l'astre lunaire sa courbe de vie. Il aborde un sourire lumineux pour ambassade et vient terminer sa course à une enjambée de la dame Lacroix.



-Bonsoir à vous , madame Lacroix, il me semble que nous ne nous croisons que durant les festivités. Si ma mémoire est encore intact , c'était pour ma fête hivernale où je vous ai servi un vin chaud. Alors je vais de la même manière vous offrir de quoi boire.



Il lui tend un verre, tout en inclinant légèrement sa tête en guise de salut. Ceci tout en ayant garder un sourire aimable et chaleureux.


-C'est une petite liqueur de prune qui a ma préférence sur St Denis. Vous verrez c'est à la fois doux et d'une agréable puissance fruitée.



Il poursuit d'une voix posée et agréable. Tout en mirant l'éclat sombre du contenu de son verre.


-Vous êtes bien loin de vos terres. Je suis néanmoins ravi de vous savoir ici , vous êtes peut-être la seule personne que je connaisse un tantinet.


Il lève son regard vers celui de la dame qu'il vient de sustenter d'une agréable boisson. Il ne garde pas trop la fixité pour ne point indisposer l'élégante dame à la tenue parfaite. Il porte son regard vers le couple qui vient d'inaugurer la piste de danse.


Il revient au contact du regard de la jeune femme.



-Vous pouvez déjà réserver quelques places dans votre carnet de bal, je m'y inscris sans le moindre doute. Bien que vu le lieu et le côté champêtre, l'usage du carnet de bal ne sont pas de mise.



Il lève son verre avec délicatesse et vin faire tinter celui de madame Lacroix.


-A vôtre santé!
_______________
L'ignorance, la flatterie et la crainte ont donné et donnent encore au gouvernement tyrannique le doux nom de monarchie.
Back to top
Zélie
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 28 Feb 2016
Posts: 1,128
Localisation: Cherbourg/Paris
Féminin

PostPosted: 20/08/2019, 19:39    Post subject: [RP/ouvert à tous]Le feu de la moisson et son bal. Reply with quote

Ce début de soirée fut merveilleuse. Du monde avait été convié chez Benoît, des officiers et leurs épouses. Un agréable moment à écouter leurs anecdotes, et surtout sur les évènements dont mon hôte m’avait déjà conté à multiples reprises. Mais quels plaisirs était-ce d’écouter leurs histoires d’un autre point de vue. D’ailleurs cette soirée passa très vite qu’il fallait dorénavant rejoindre les festivités d’un soir.

Alors que les hommes prennent leur monture, nous les femmes avons la chance d’occuper des fiacres. Alors que l’on s’approche, nous commençons à entendre des morceaux de musique se faisant de plus en plus fort nous rapprochant.

Nos équidés et véhicules s’immobilisent quelques mètres plus tard. Jetant un œil par la fenêtre, je constate en effet que nous sommes arrivés à destination. Les cavaliers descendent de leur monture pour rejoindre leurs dames.

Alors que je me décide à ouvrir la porte du fiacre, j’aperçois mon cavalier. Un sourire s’affiche sur mon visage, heureuse.


- Re bonjour monsieur Fisdohit !

Ni une, ni deux, je descends du fiacre aidé du cocher.


- Vous a-t-on déjà dit que vous étiez élégant dans votre uniforme ? Allons-y sans plus attendre, j’ai hâte de vous écraser les pieds !
_______________
Back to top
Lorra
Maire de Cherbourg
Maire de Cherbourg

Offline

Joined: 07 May 2011
Posts: 2,043
Localisation: Cherbourg
Féminin

PostPosted: 20/08/2019, 22:00    Post subject: [RP/ouvert à tous]Le feu de la moisson et son bal. Reply with quote

Dans ses pensées...loin d 'ici ou peut être pas , elle entendait la musique , mais a quoi bon...
Puis elle sentis une présence et une voix, levant les yeux vers l 'inconnut ...pas si inconnut que cela...


Bonsoir a vous messire , c 'est ce qu'il me semble aussi...et votre mémoire ne vous joue pas de tour , c 'était bien pour vos festivité d 'hiver.
La seule occasion pour moi d 'être sortie de chez moi...
Je vous remercie pour le verre, a croire aussi que nous nous rencontrons que pour boire...


Elle lui prend le verre délicatement ..


De la liqueur de prunes , j 'espere que cela n 'est pas trop fort...Vous êtes donc sur St Denis maintenant ?


Oui je suis loin de mes terres, c 'est la seule fois ou je m 'occasionne le droit de partir un peu et de sortir , je suis certaine que vous ferez pleins de connaissance.




Puis un regard vers Zelie et Benoit qui viennent de faire leurs entrée..Ils forment un très beau couple...


Vous reserver quelque danses ? mais je n 'est pas de carnet car a vrai dire , je ne pensait pas danser, seule c 'est n 'est pas évident.
Mais je vous reserve autant de danse que vous le souhaiter, si par mégarde je ne vous écrase pas trop les pieds a la première danse.




Léve son verre et un son de cristal agréable entre les deux verres....


A votre santé !
Elle trempe doucement ses lèvres , pour gouter au nectar.
_______________
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Département de la Seine All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2, 3  >
Page 1 of 3

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group
powered by ArgenBLUE free template