Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1825
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

[RP] Salle de réception
Goto page: 1, 2, 3, 4  >
 
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris -> La Mairie
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Auger
Maire de Paris
Maire de Paris

Offline

Joined: 18 Jul 2017
Posts: 420
Masculin

PostPosted: 28/05/2020, 11:10    Post subject: [RP] Salle de réception Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Visite royale du 3 juin 1826 :


Son Altesse Royale le rois Louis de Bourbon venait à Paris, non pas que ce fut là un événement à se rouler par terre, il devait déjà sans doute s'y rendre souvent sans être obligé d'en référer à la terre entière, ne serait-ce que pour son travail, ses loisirs, ses amours mais là, il venait à la mairie pour voir Auger lequel depuis qu'il en avait reçu la missive était aux quatre cents coûts.
La mairie de Paris, comme la ville toute entière présentait depuis quelques temps des allures de chat endormi au soleil et ronronnant à plaisir, satisfait de son inutilité. Mais là, plus de blagues, il fallait se secouer, se réveiller, se mettre en train, le Roi arrivait, lui sa suite, sa cour, ses amis, et toute la farandole de ministres, perruqués et poudrés comme des momies. La visite serait courte, ce qui transformerait chaque seconde en un moment privilégié, grandiose, sacré mais aussi important, fragile, un moment à ne pas rater si Auger ne voulait pas se retrouver aux galères ou à casser des cailloux quelque part en Guyane.
Une salle de réception avait dit la lettre pour une sorte de vin d'honneur où il faudrait remplir la panse de ces messieurs - mais Auger espérait bien qu'il y aurait quelques dames - avant qu'à sa demande le Roi qui, toujours selon la lettre désirait le rencontrer personnellement, ne le convie à un entretien. Et même, pendant ce rendez-vous qui aurait lieu dans le bureau du Maire, la suite de notables continuerait à s'empiffrer royalement.
Il faudrait donc du personnel aussi stylé que compétent, rapide et silencieux, Grace s'en chargerait quitte à la pendre ensuite si la réception était un échec.
Les salles disponibles étaient légion à la Mairie, aussi nombreuses que les inutiles. La grande avec des portes-fenêtres donnant sur les jardins feraient l'affaire, en cas de beau temps - penser à consulter la grenouille - on s'étalerait dehors et les invités pourraient y faire quelques pas et folâtrer sous les chênes et autres platanes.


Tout se mettait en place dans la tête d'Auger qui voulait absolument que le Roi se souvienne de son passage, aussi court fut-il, à la mairie de Paris. Lise avait promis de l'aider son charme et son aisance devant le beau monde donnerait e la lumière et de l'éclat à cette réception. Maintenant que la pièce était trouvée, il fallait en faire le ménage, virer rats, souris, cafards  et araignées locataires habituels et en retard de loyer.
Auger se mit en recherche de Grace, la nouvelle employée de Mairie qui devait traîner dans un coin, ou à se faire les ongles, ou à dormir derrière son bureau ou à bronzer dans les jardins. Le plus simple était de l'appeler;
Grace ? ... Grace ? ... Où êtes-vous ?
_______________
Back to top
Grace
P.N.J.

Offline

Joined: 05 May 2020
Posts: 6
Localisation: Ici

PostPosted: 30/05/2020, 16:32    Post subject: [RP] Salle de réception Reply with quote

Embauchée du matin dans la mairie de Paris, comme secrétaire et autres tâches avait dit le maire, j'étais depuis la première minute de la première heure collée à un manche à balai pour en chasser l'incroyable poussière qui jonchait le beau sol marbré des grands espaces inoccupés à commencer par le hall d'entrée. Delà, je m'étais enfoncée dans les couloirs de ce palais abandonné, toujours accompagnée de mon compagnon de jeu, un balai de genêts qui avait eu le privilège d'avoir croisé Charlemagne dans ces mêmes locaux. Du boulot, j'en avais, rien à redire, monotone et lassant mais au moins j'avais la satisfaction de voir derrière moi les surfaces reprendre une couleur plus joyeuse et retrouver le lustre de leurs belles années.
Y avait-il des fantômes dans cette immense bâtisse où les rats s'étaient installés bien à l'aise comme chez eux, comme le guerrier envahisseur dans le lit de la femme de l'envahi ? Je n'en avais point encore rencontré, de fantômes, entrant dans de nouvelles pièces, obligée souvent d'en ouvrir les portes d'un coup d'épaule, j'en ouvrais grand les fenêtres pour laisser la lumière et l'air frais y pénétrer et, le cas échéant, permettre aux-dits fantômes de sortir en catimini tout en conservant leur dignité.
Quand un cri me sortit de ma torpeur et fit trembler mon balai, le maire m'appelait comme un naufragé solitaire appelle sa mère avant de sombrer dans les eaux noires et profondes tout comme dans sa nuit personnelle et définitive aux couleurs et dimensions de mêmes tonneaux.
Je mis mon balai au repos, j'avions repéré dans mes pérégrinations solitaires un point d'eau situé en contre-bas d'un escalier grimpant dans les étages qui n'étaient pas encore mon domaine, je fis un brin de toilette sommaire avant de paraître devant Monsieur Dubac Maire de Paris qui, présentement, s'époumonait encore dans les couloirs en hurlant mon prénom que les plafonds se renvoyaient comme un écho et, me sembla-t-il, avec amour.
Je suis là Monsieur le Maire, pas la peine de hurler à réveiller un mort !
Back to top
Auger
Maire de Paris
Maire de Paris

Offline

Joined: 18 Jul 2017
Posts: 420
Masculin

PostPosted: 02/06/2020, 10:36    Post subject: [RP] Salle de réception Reply with quote

Elle n'était pas loin la gredine, force était de reconnaître qu'elle travaillait dur et bien. Une ravissante personne que cette Grace, Auger ne s'était pas trompé en l'embauchant mais l'heure n'était pas à compter fleurette mais à penser au Roi qui se ramenait dans quelques jours voir si les petites souris logées dans les cartons d'archives se portaient bien. Le maire prit sa protégée par le bras pour l'emmener dans la grande salle réquisitionnée faire un salon d'accueil : 
Voilà Grace, cette pièce doit être impeccable, propre, brillante, rutilante et embaumer les senteurs magiques du paradis pour le 2 juin dernier délai. Nous y recevrons un invité de marque et quand je dis de marque, apprenez qu'il n'y a pas plus haut que lui dans tout notre beau pays. Il sera accompagné de gens distingués qui comptent pour quelque chose dans l'état présent du Royaume et qui réfléchissent à son avenir et au nôtre, tant qu'à faire. Faites de votre mieux, mais ce doit être parfait, voire plus que parfait. Changez les tapis, cirez les parquets, astiquez les carreaux, lavez les murs et repeignez les rideaux ou l'inverse. Je vous sais vigilante et ardente à la tache, bien évidemment vous ne serez pas seule, je vous ai trouvé une équipe de fainéants qui traînaient les rues et qui ont accepté de travailler pour un gros salaire, je me suis même permis de leur préciser que votre affolante beauté valait le détour, ce qui était encore plus motivant que la paie. Ils devront vous obéir au doigt et à l'oeil  sans rechigner. Si un ou plusieurs vous posaient des problèmes, appelez-moi, je serai dans mon bureau et je viendrai leur casser la gueule avec plaisir, j'ai besoin de me dérouiller un peu. Et quand je n'aurai rien à faire, ce qui arrive souvent mais je vous interdis de le répéter, je viendrai vous demander un coup de mains.  

 
Il devenait urgent de se taire pour la laisser respirer. Quand ses joues reprirent une couleur normale, Auger continua : 
Le trois juin, jour de la réception, j'aurai encore besoin de vous. Il vous faudra superviser le vin d'honneur et faire en sorte que chaque invité ne manque pas de quoi se gaver en liquide et en solide. Il vous faudra aussi faire la révérence à son Altesse. Si vous ne savez pas comment on fait, je crois qu'une des secrétaires qui vous ont précédée a eu l'ingénieuse idée de laisser une petite note explicative agrémenté de jolis dessins, vous pourrez l'étudier à vos heures perdues.  
Par la suite, quand le Roi aura plié bagages et sera reparti avec sa traînée de privilégiés vous serez hautement récompensée, cela bas de soie ... cela va de soi pardon !  J'y veillerai personnellement. ... Des questions ? ... Non ? ... Alors au boulot, je vais chercher vos ouvriers de la dernière heure ! 

 
Auger fila ! L'étendue du désastre de cette pièce immense et délaissée depuis trop longtemps et qu'il fallait remettre en état en un minimum de temps lui parut un exploit impossible, comme si on lui demandait de vider l'océan avec un dé à coudre en moins d'une heure. Mais avec son profil de fée, Grace y parviendrait ! Sinon, elle serait pendue ou décapitée, Auger ne se souvenait plus de la peine de mort à la mode cette saison là, ... et lui aussi ! 
Dix minutes plus tard, il était de retour avec une bande de traîne-misère, une bonne demi-douzaine, à qui même le plus généreux des hommes, n'aurait pas osé donner l'heure. 

_______________
Back to top
Lise Decharme
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 15 Jul 2019
Posts: 120

PostPosted: 02/06/2020, 14:48    Post subject: [RP] Salle de réception Reply with quote

   Le Roy !!! Le Roy venait a Paris. C'etait un evenement a ne manquer sous aucun pretexte...Il sera la demain.  Demain  ??? Lise qui arpentait les differents couloirs de la mairie
  a la recherche de la salle de reception accelera le pas...Elle se doutait bien qu'Auger devait etre dans tous ses etats...
  Elle avait accepté de l'aider a accueillir le Roy et sa cour et faire en sorte que tout se passe bien..C'est pourquoi elle etait la a la recherche du Maire


  Soudain elle entendit la voix d'Auger qui parlait et se dirigea a ce son qu'elle connaissait bien. Lise trouva enfin la salle de reception. Elle entra dans la piece et s'avança
  Auger etait en grande conversation avec une demoiselle qu'elle avait deja rencontré. 
  Lise attendit la fin de la conversation pour avancer vers eux


  Bonjour a vous .Comme je vous l'ai promis je viens vous aider.Dites moi ce que vous voulez


  Lise leur souria a tous les deux
_______________
Back to top
Grace
P.N.J.

Offline

Joined: 05 May 2020
Posts: 6
Localisation: Ici

PostPosted: 03/06/2020, 15:25    Post subject: [RP] Salle de réception Reply with quote

A-t-on le droit de gifler un Maire en France ? La question est d'actualité, au moins pour moi ! Sans doute que n'importe quel être pourvu d'une main doit pouvoir se le permettre et accepter d'en subir les conséquences mais moi, employée à la Mairie de Paris pour en effectuer le secrétariat me voilà propulsé femme de ménage en chef, flanquée d'une équipe de balayeurs qui n'ont sans doute jamais vu un balai de leur vie. Si je cogne le Maire ne serait-ce que pour lui moucher son air arrogant et ses yeux pétillants de malice prétentieuse je perds mon boulot et du  même coup les maigres revenus qui m'assurent une pitance et un toit à peu près décents. Donc que fais-je ? ... Je dis amen au Maire, en lui répliquant tout de même, histoire de montrer que même un balai dans une main et un plumeau dans l'autre je ne suis pas la reine des andouilles :
Vous m'avez embauchée pour un poste de secrétaire, mon bon Monsieur, je me permets de vous le rappeler. Je conviens parfaitement que ce poste ne m'occupe pas toute la journée et, en conséquence pour meubler mes heures perdues, j'ai accepté de faire un peu de ménage mais là, je me demande si mon emploi prévu au départ n'est pas tout simplement en train de se transformer en un tout autre poste n'ayant rien à voir avec celui convenu. ... Eclairez-moi, s'il vous plaît, mais la logique et le bon sens propre à toute personne ayant les deux pieds bien sur terre, me dictent que deux emplois sont forcément égaux à deux salaires ? ... Nous sommes bien d'accord ?
Je jette néanmoins un oeil à sa pièce sombre et puante, l'autre oeil, je le laisse sur lui, on ne sait jamais, un homme seul avec une femme dans un endroit désert donnent parfois de curieux résultats et pas toujours agréables. Il n'y a rien de plus à faire que je n'ai déjà fait ailleurs, reste juste le temps imparti qui est assez court mais comme il a promis de l'aide, on devrait rendre le travail en temps et en heure si ses ouvriers ne sont pas tous des bras cassés. Première chose, j'ouvre les portes fenêtres donnant sur les jardins, l'air frais extérieur est un bon allié des gens de ménage, ces baies grandes ouvertes permet un échange d'atmosphère où on a tous à gagner parce que ici, c'est pas pour dire, mais ça cocotte pire que ma grand-mère !
Je devons être capable de vous faire ça dans les délais, Monsieur le maire, votre salon de réception sera tellement beau que même la Reine se déchaussera avant d'y glisser sa gracieuse personne dans un concert de froufrous affolants. Si vos hommes sont capables de travailler dix minutes sans tomber dans les pommes, ça devrait le faire. Quant aux courbettes pour gratter mon nez sur les genoux royaux, pensez donc si j'avons l'habitude, ça doit être comme de se pencher sous la vache pour en extraire son lait précieux, sauf que sous la vache ça dure plus longtemps.
Et il s'en alla chercher son équipe d'amateurs de ménages sans doute composés d'ivrognes jamais pris en défaut ni en état de sobriété. En attendant je m'attaque, plumeau à la main à dépoussiérer tout ce qui est dépoussiérable, quant le Maire est de retour avec sa cohorte de va-nu-pieds qui semblent aussi vaillants et efficaces que des pots de chambre percés. Derrière eux arrive une dame que j'ai déjà vue, elle vient aider, elle aussi, encore que je l'imagine mal en femme de ménage mais plutôt en châtelaine rayonnant sur ses gens grâce à son charme et sa beauté qui éclatent d'insolence dans ce lieu insultant pour une dame de son rang. Je me dis soudain que ce serait amusant si le Roi avait eu l'idée de débarquer dans la mairie sans prévenir personne. Ce palais de poussière lui aurait donné une meilleure idée de l'état de sa capitale ... bref, mon boulot à moi, c'est le ménage, pas la politique !
Je salue la dame, discrètement je lui indique le Maire, c'est à lui de répondre ce qu'il attend d'elle, moi, cinquième roue de la charrette abandonnée, suis jamais au courant de rien, le Maire qui, justement est en train de lire à un illettré le manuel d'emploi d'un balai qui fait tout de même une douzaine de pages avec les croquis qui en facilitent la compréhension. Bon, c'est pas tout, assez discouru, j'arrache des mains du maire son manuel du parfait balayeur que j'envoie valser dans le jardin et, attrapant mon ouvrier par l'épaule, je te lui colle un balai dans les mains comme à ses collègues en leur disant d'imiter mes gestes et de manier leur train. Je les emmène dans un coin de la pièce ou j'en dépose deux, leur indiquant en deux mouvements comment commencer à balayer. Deux autres sortent les tapis pour aller les battre loin dans le jardin, deux autres secouent les rideaux pendant que je continue à passer le plumeau en chantant des chants révolutionnaires dans mon patois d'origine.   
Back to top
Louis de Bourbon
Roi de France
Roi de France

Offline

Joined: 03 Aug 2018
Posts: 1,105
Localisation: Palais des Tuileries, Paris

PostPosted: 03/06/2020, 20:01    Post subject: [RP] Salle de réception Reply with quote



3 juin 1826 : visite à Paris

Dans la vie d'un monarque, il y avait des évènements politiques, des engagements importants, et il y avait les engagements officiels, les visites et apparitions publiques, les engagements de représentation. Ce jour là, le Roi avait un de ces engagements là. Une visite à l'hotel de ville de Paris c'est avant tout un engagement public. Après tout, il faut etre vu pour être cru. Mais c'était aussi, pour Louis, un évènement un peu politique. De quoi montrer aux maires, qui avaient une lourde charge, que la Monarchie se souciait d'eux et les remerciait pour leur engagement quotidien pour leurs administrés.

Au programme ce jour là, un cortège royal depuis les tuileries jusqu'à l'hôtel de ville. Dejà les parisiens se massaient le long du parcours qui le Roi allait prendre. Puis, à l'hotel de ville, il pourra montrer tout son attachement et sa reconnaissance aux maires. Enfin, une visite de l'hôtel Dieu, de l'autre côté de la Seine, pour rendre visite aux pauvres et malades des hospices.

Louis savait que son prédécesseur avait surtout été un Roi distant. Après Cherbourg l'an passé, Saint-Denis prochainement, Paris aujourd'hui, son discours officiel au Parlement l'an passé et son sacre à la fin du mois, le Roi espérait pouvoir renouveler l'expérience et se montrer aussi souvent que possible.

Alors qu'il finissait de se préparer, le Roi fut averti que tout était près. Dans quelques instants, le carrosse s'ébranlerait.

_______________
Back to top
Auger
Maire de Paris
Maire de Paris

Offline

Joined: 18 Jul 2017
Posts: 420
Masculin

PostPosted: 03/06/2020, 22:04    Post subject: [RP] Salle de réception Reply with quote

Grace y avait mis du sien, les ouvriers aussi, le salon était comme neuf les dorures rutilaient la journée sous les rayons du soleil, le soir sous les lumières, chandelles, torches, allumées nombreuses. Tout était propre et bientôt fier de briller sur le passage royal, rien ne manquait, Auger avait vérifié, revérifié et tout revérifié avec l'aide de Lise qui n'avait pas été superflue. Maintenant en bel habit de cérémonie, droit dans ses bottes, son cerveau brûlait sous son couvre chef, on attendait le cortège royal en priant de n'avoir rien oublié, le petit détail sournois qui pouvait tout flanquer par terre. Mais il fallait aussi se faire confiance, Auger ne doutait pas du succès à venir, le Roi venait pour se montrer et malgré les mille éclats de feu et du salon et du cortège, on espérerait pouvoir ouvrir grand ses mirettes pour ne rien perdre d'un spectacle qu'on ne reverrait pas de sitôt et qui alimenterait les conversations familiales le soir autour de la soupe pendant des années.  
Un coup d'oeil à Lise. Rien à dire, comme à son habitude, elle était superbe, magnifique, éblouissante, radieuse, solaire, adjectif au choix ou, pour être plus près de la vérité, un condensé des cinq précités en laissant à chacun le droit d'en rajouter à sa guise. Un coup d'oeil à Grace, la secré-ména-serveuse de la Mairie de Paris s'était trouvée une robe pour la circonstance, elle ne manquait pas de charme et paraissait sûre de son fait, bien à sa place au poil près, elle avait menacé de chahuter la soirée avec des revendications bassement prolétariennes mais Auger savait que ce n'était que des paroles en l'air, en vérité, conquérante, le menton plus haut que le verbe, le regard ébloui pour tout l'or du monde elle n'aurait cédé sa place, bien qu'à dix mètres d'elle Auger entendait battre son coeur sous sa jolie poitrine. Autre coup d'oeil au buffet, celui-ci était garni, copieux, il faisait beau, des tables avaient été dressé dans le jardin si la suite royale était conséquente on éviterait de se marcher sur les pieds.   
Auger rectifia sa coiffure dans l'un des nombreux miroir du grand salon, son chapeau était bien droit, il alla se positionner avec Lise sur le haut du perron de la Mairie, le roi n'allait pas tarder. 
A l'oreille de Lise il glissa : Merci d'être là !        

_______________
Back to top
Lise Decharme
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 15 Jul 2019
Posts: 120

PostPosted: 04/06/2020, 02:25    Post subject: [RP] Salle de réception Reply with quote

     Lise avait ecouté et regardé la demoiselle.Elle ne manquait pas de repartie bien que parfois cela frisait l'insolence.Mais tres vite son attention se reporta sur la salle
   La salle avait retrouvé sa beauté d'avant, Tout rutilait de propreté de brillance.


   Lise ne menagea pas ses efforts pour decorer et preparer une reception royale digne de ce nom.Les tables furent disposées harmonieusement,les nappes furent etalees et les
  verres en cristalrefletaient la lumiere.


   Lise avait prit le temps de composer de magnifiques bouquets et les avaient dispercé dans la salle...les plats de la reception livrés et deposés sur les tables il fut temps
   pour Lise de se preparer.


   Lise revint un peu plus tard elle portait une somptueuse robe de soie grise perlée bordée de volants blancs mettant en valeur sa fine silhouette
   Elle se rendit pres de l'entree et adressa un sourire a Auger


  tout va bien se passer


   

_______________


Last edited by Lise Decharme on 06/06/2020, 12:46; edited 1 time in total
Back to top
Victor Valdec
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 04 Jun 2020
Posts: 19
Localisation: France

PostPosted: 05/06/2020, 07:01    Post subject: [RP] Salle de réception Reply with quote

Victor ayant reçut une invitation, se déplaça lui même, il fallait venir le plus tôt possible et repérer tout autant, l'endroit le plus discret possible, lui simple étudiant en médecine , il fallait arriver le plus tôt possible pour repérer les endroits les plus discrets, les plus .....Cachant, les plus à l'ombre car lui même, ne représentait certes rien, n'étant pas pour ce genre de réception, l'insistance de Lise avait été telle qu'il s'y était décidé et ne serait ce qu'a l'idée de ce que pourrait en penser sa propre famille si ils étaient présents, quelle revanche, voir sa Majesté le Roi en personne.....Mais il ne fallait pas rêver, il se dissimulerait plutôt pour observer et déguster quelques vins délicieux, de la surfine comme on aimait l'appeler et pourquoi ne pas se sustenter de temps en temps, ayant l'air guindé mais y arriverait il ? y avait il seulement une posture spéciale, ou une démarche à observer ? 
Il en sourit lui même, à cette pensée saugrenue !
Il s'avança vers Lise mais s'aperçu qu'elle n'était pas seule et le brouhaha augmentait, il repéra quelques canapés au saumon s'en empara discrètement, prit un verre et avisa un pilier à la romaine montant jusqu'au plafond, parfait pour s'y dissimuler, d'autant qu'une plante verte placé e a gauche lui permettrait de voir sans être vu, la pile de canapés au saumon d'une main, un verre dans l'autre, il marcha discrètement à reculons vers le pilier et se plaça légèrement en retrait.....Tout en observant la tête penchée en avant, de profil et légèrement dissimulé par le pilier la suite des événements
What do you want to do ?
New mailCopy

Back to top
Brigade Police Royale
P.N.J.

Offline

Joined: 13 Mar 2014
Posts: 869
Localisation: Mona
Masculin

PostPosted: 05/06/2020, 15:26    Post subject: [RP] Salle de réception Reply with quote

Le 3 Juin, vers 16h 40. devant la Mairie. Web



Weber, et une petite partie de sa brigade, déboulait à cheval pour contrôler les rues adjacentes.

Le Brigadier restait sur la place devant la mairie pour récupérer ses hommes, au fur et à mesure de l' avancement du cortège Royal

et que ceux ci étaient remplacés par les hommes de Jean sur le trajet.

Un fois sa brigade au complet et les postes fixés aux derniers arrivants,  il descendait de cheval en le laissant a un sous fifre armé, mais sans fifre.

La garde rapprochée du Roi ne lui incombait pas. L' Hôtel Dieu c' était le Lgpr Lachal qui en avait la charge et là au vin d' honneur ils en avaient surement pour des plombes. Donc il avait le temps et lustra vite fait ses bottes, avec la vareuse du sous fifre, avant de monter vers la salle prévue.

En sécurité avancée.. il entrait dans la salle, tapissant les présents avant de lorgner sur le buffet pour y diriger ses bottes.

Web avait une grande habitude des trucs à la con, genre rester des heures en plein soleil ou sous la neige. Et il faisait déjà une croix sur son soupé. Alors autant profiter du buffet avant que il ait foule.
Back to top
Cunégonde
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 25 Dec 2018
Posts: 3

PostPosted: 06/06/2020, 11:34    Post subject: [RP] Salle de réception Reply with quote

La Cuné à une réception où qu'il y a le Roi, croyez moi ça doit faire rigoler dans les basses-cours. Le monde y sera plus comme il était, c'est un peu comme si on invitait des bonnes-soeurs à assister à une saillie d'un étalon ... je m'égare ... Bon, Lise, super fille quand on y pense, m'a fait une robe dans laquelle je me reconnais pas. j'ai du y regarder trois fois dedans pour bien comprendre que c'était moi qu'y avait dedans.  Et, rien à dire, elle me va comme si j'étais née avec, la Lise, y a pas à dire, elle a le coup d'oeil et pis le coup de mains pour te coudre ces tissus et les tailler d'abord. Alors cette réception, ce vin d'honneur comme y dit le gars Auger, comme si on pouvait mettre l'honneur dans une cruche à pinard, enfin, c'est comme ça que ça cause chez les aristos, m'ayant bien regardé dans mon miroir qu'est d'ailleurs trop petit, si je veux mieux m'y voir dedans je dois reculer à cinq mètres et comme je suis miro ben je me vois pas bien -  c'é ben vrai qui faut souffrir pour être belle - mais je pense que ça va aller, j'ai pas osé demander de l'aide à ma logeuse parce me voir accoutrée ainsi, j'ai peur qu'elle rigole pendant six mois sans s'arrêter. J'ai essayé de mettre un chapeau sur mon crane mais avec mes cheveux en tête de loup, pour le coup, c'est le chapeau qui se marre. Donc j'y vais sans chapeau, ça tombe bien, y a du vent, ça m'évitera de courir derrière.


 

Je me pointe donc à la Mairie, je crois bien que j'étais jamais entrée dans cette cabane en pierre, je monte le perron, pas une feuille qui traîne, pas un caillou, pas un crapaud, j'entre dans le hall plus propre que moi le jour de bain annuel. C'est beau là-dedans qu'on se croirait dans le palais du Prince de la belle aux bois dormants. Y a un laquais qui me demande ce que je viens faire ici, ma robe en impose,  il me dit vous et il est poli, un autre jour à un autre endroit et avec une autre robe, il m'aurait filé la pièce pour que j'aille faire un tour dans sa piaule ... Cette robe, c'est comme un déguisement, un vêtement qui m'ouvre des portes jusque là interdites, merci Lise, j'entre dans un autre monde, une découpeuse de viande grâce à sa belle robe peut faire croire qu'elle est une femme du monde, une baronne, une duchesse, une comtesse et tout ce qu'on veut. Maintenant, je dois faire gaffe et me tenir bien, surveiller mon langage, que j'évite de dire des gros-mots et de flanquer des coups de genoux dans les parties d'un type qui m'écrase les orteils. La robe ne suffit pas pour avoir l'air d'une grande dame, l'habit fait pas le moine comme on dit.
Sur les indications du laquais, je me remonte un large couloir, très large même, trop large, deux diligences pourraient s'y croiser ùais je me demande bien ce que viendrait foutre deux diligences dans les couloirs de la mairie, puis j'arrive dans une pièce grande comme ... et même encore plus grande que ça ! Il y a comme on dit un buffet, non pas un meuble avec des tiroirs, mais plein de tables bourrées de victuailles à nourrir tous les affamés de France et d'ailleurs, des tonneaux de vins, des pains tranchés et grillés avec de la charcuterie dessus, des salades, des sauces, des fleurs pour tout décorer des guirlandes qui dégringolent du plafond et des serveurs mignons dans leurs habits et des serveuses avec des décolletés qu'on dirait qu'elle t'apporte le dessert . Et puis il y a le Valdec, l'étudiant en médecine qui rien qu'à le voir, me donne envie d'être malade. Je le vois au bar, gentil, courtois, charmeur, on voit qu'il a reçu de l'éducation, ce gars là, ... encore que ... qu'est ce qu'il fait ? Il pique dans les plats avant même que les invités soient là.  Je retire ce que j'ai dit, le Valdec il est pas si bien élevé que ça. Je le course derrière son pilier et avant même d'y dire bonjour je te lui flanque une tapette sur sa main baladeuse et affamée : Hé dis donc, mal-élevé, on t'y a jamais dit qu'on se sert pas le premier ! Tu ferais honte à ta mère si elle te voyait. ... Y en a j'te  jure ! ... T'es pas chez ta mémé là, c'est le roi qu'on attend et le roi, nom d'une bouse, c'est quelqu'un ! ... Et pis t'as une trace de vin sur le bec, ça fait sale, ... surtout t'essuie pas au rideaux ! Non mais !
Y a aussi une sorte de type là qu'a l'air de surveiller tout le monde, les gens, la bouffe et les mouches qui tournent autour. Du regard je salue la blonde qui me semble être la cheffe du personnelle, une blonde, je ne sais pas si elle a vu Valdec piquer dans les plats mais c'est pas moi qui vais y cafter ! Je m'appelle Cunégonde, je suis la dame qui gère la taverne de Paris, le maire et Mademoiselle Decharme m'ont invitée et si je peux me rendre utile, j'en serais ravie ! Ah vrai que j'y cause bien quand j'y veux ! 
_______________
Back to top
Victor Valdec
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 04 Jun 2020
Posts: 19
Localisation: France

PostPosted: 06/06/2020, 14:11    Post subject: [RP] Salle de réception Reply with quote

Et voila, il s'était fait repérer, un véritable scandale, il était donc inutile de rester plus longtemps, il dépose sa coupe, ses canapés car il était, de ce fait inutile de manger quoi que ce soit dans ces conditions, vérifia sa tenue mais non rien de spécial à déplorer, il fit d'un ton très digne, Merci désolé chère Madame, au revoir ! Puis regarda aux alentours mais les regards commençant a peser sur lui, la fuite était préférable, il se doutait bien que cela allait mal tourner, il prit rapidement la sortie.....


L'instant d'après il était dehors regarda une fois de plus le bâtiment, puis s'en alla rapidement, en se promettant qu'on ne l'y reprendrais plus jamais, pris son invitation et la déchira en plusieurs morceaux tout en regardant de tout coté, mais il s'était suffisamment éloigné, et se senti mieux......plus personne ne le regardait dans la rue 


Non décidément, il n'y avait pas sa place, dans ce genre de réception, jamais plus ! on ne l'y reprendrait jamais plus 


L'instant d'après, il était déjà loin !
What do you want to do ?
New mailCopy

Back to top
Brigade Police Royale
P.N.J.

Offline

Joined: 13 Mar 2014
Posts: 869
Localisation: Mona
Masculin

PostPosted: 06/06/2020, 20:47    Post subject: [RP] Salle de réception Reply with quote

Web voyait une superbe plante entrer , et une plante verte sortir... Le vert était il allergique au mauve..

De toute ses hommes capteraient son identité à la sortie du bâtiment quadrillé.  Pas un soucis  pour l' heure vu que l' homme partait.

Il allait quand même jeter un regard dans les frondaisons en pots , histoire de vérifier si une bombe ne trainait pas, en oublie.
Vu la précipitation du type. Mais non, bien que il perde du temps à écarter et sonder au couteau sous les branches d' un jour.



Puis son attention visuel se reporta sur la femme, pour biens des raisons, pas forcément policière. Plusieurs questions lui venaient. D' une il ne la connaissait pas.. ce qui naturellement éveillé son attention.

Deuxièmement ... le pourquoi du transvasement en potiche verte.



Il prenait deux coupes , pour aller se présenter à la violette .. lui en présenter une.

- Dame ! Je me présente , Brigadier Weber de la police Royale. Il semblerait .. que vous n' avez pas la main verte. Ou le sécateur
trop rapide.
Back to top
Emilie
Maire de Saint-Denis
Maire de Saint-Denis

Offline

Joined: 24 Feb 2018
Posts: 2,053
Localisation: Saint-Denis
Féminin

PostPosted: 06/06/2020, 21:40    Post subject: [RP] Salle de réception Reply with quote

La lettre du Ministre avait bien été reçue, et c'est ainsi qu'Emilie avait pris la route pour rallier la capitale. Elle avait opté pour une jolie toilette bleue, à la fois heureuse, intimidée et enthousiaste de cette invitation. Elle travaillait beaucoup, et ne s'octroyait que peu de loisirs. Ce n'en était pas totalement un cependant, elle était bien consciente de la chose. 


Durant le voyage, elle avait réfléchi à tout ce temps passé au service de Saint-Denis et ses habitants, mais aussi à toutes celles et ceux qu'elle avait été amenée à rencontrer depuis sa prise de fonction. Que de route elle avait fait depuis lors. Elle avait appris tant de choses. Sur sa fonction bien sûr, mais aussi sur elle-même comme sur les gens en général. 


Alors que le paysage défilait devant ses yeux gris au regard doux, la jeune femme sourit à ces pensées. Elle ne savait pas ce que demain lui réservait, mais elle était heureuse de ce qu'elle avait accompli, ainsi que de ce qu'elle était devenue, du moins l'espérait-elle, une personne un peu meilleure.


Le coche s'arrêta finalement devant la mairie de son cher collègue M. Auger. Elle en descendit en prenant soin de ne pas s'entraver, et s'avança en quête de la salle où on lui avait indiquée qu'elle devait être conviée, invitation en main. Elle chercha du regard s'il était quelqu'un à qui elle devait la présenter, en espérant ne pas s'être trompée de lieu.
_______________
Back to top
Brigade Police Royale
P.N.J.

Offline

Joined: 13 Mar 2014
Posts: 869
Localisation: Mona
Masculin

PostPosted: 07/06/2020, 00:49    Post subject: [RP] Salle de réception Reply with quote

La police Royale , en la brigade de Weber , contrôlait un sortant pressé. Un truc vite fait, Nom, Prénom et vas...pour le laisser passer.  En sens inverses le contôle aurait été plus poussé.
Mais le Roi n' était pas encore là. Ni le dispositif Royale.

D' un autre coté un policier voyant l' effigie de la Mairie de St Denis allait abattre,... le marche pied .
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris -> La Mairie All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 of 4

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group
powered by ArgenBLUE free template