Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1825
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

[RP]En attendant aussi patiemment possible les cours

 
Post new topic   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Université Royale de Paris + -> Archives -> Pôle Enseignement
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Jeanne De Montpensier
Guest

Offline




PostPosted: 16/07/2012, 10:41    Post subject: [RP]En attendant aussi patiemment possible les cours Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Voilà déjà plusieurs jours que j'étais inscrite au cours pour devenir enseignante. J'étais impatiente de commencer et je venais régulièrement, presque chaque jour voir le panneau d'affichage des élèves. Mon nom n'y apparaissait toujours pas.
Le Recteur devait m'avoir oubliée. Il faut dire qu'après la découverte du premier jour où il avait été charmant avec moi, ses yeux s'étaient détournés vers d'autres demoiselles plus en demande qu'elle de sensations faisant tourner la tête.

Je me rendais compte aussi que sur le panneau d'affichage des annonces, la liste des professeurs fondait comme peau de chagrin, certains démissionnant ou d'autres démis selon.
Qu'arrivait-il à l'Université ? Elle avait à sa tête un homme de qualité indéniable, peut être un tant soit peu imbu de lui-même, peut être un peu perdu comme égaré,  souvent sarcastique, aimant l'ivresse, toutes les ivresses.
D'après ce que j'avais pu comprendre l'Université avait pris son essor du temps de celle dont elle portait le nom, végété du temps de son successeur, et pris un nouveau départ sous l'impulsion du Recteur actuel.

J'observais le monde qui m'entourait depuis mon arrivée en ce pays du Royaume de France. J'étais très étonnée même agacée de voir que des personnes qui pourraient mettre leurs savoirs, leurs compétences en commun, n'arrivaient pas à travailler ensemble. L'université en était un exemple flagrant. L'affaire du Siècle gangrenait  toutes les institutions et tous les rapport humains, par des guerres d'influence, des guerres de clans, où chacun pensait avoir découvert la vérité et chacun pesait de tout son poids pour faire entendre sa raison. Mais qui avait raison qui avait tort ?

J'en étais là dans mes réflexions quand, me rendant dans le bureau de la secrétaire, je tombais sur un couple que je reconnaissais comme était miss Sophie-catastrophe et monsieur le recteur.
Ce que j'avais pressenti au bar le chat qui chasse, un soir,  comme une urgence à me voir rentrer dans ma chambre, alors que je me levais pour aller prendre un thé au comptoir, pour rester en tête à tête, semblait avoir été mis en application. Ils sortaient ensemble, elle portant un panier, lui dans un état identique à un lendemain de fête. Dans leur élan, leur sortie somme tout discrète,  il ne s'aperçurent pas de sa présence, ce qui la soulagea. Je me dis alors que le Recteur avait bien d'autres choses à penser que de lui dispenser les cours auxquels elle s'était inscrite, peut être ne voulant pas donner de cours particuliers qui pourraient être mal interprétés d'autant qu'il m'avait dit être un homme marié.

Je pensais alors à ma conversation avec Aurore Deflandre, qui m'avait parlé de son parcours professionnel, en tant qu'avocate et bâtonnier. Elle m'avait donné l'envie l'impulsion de tenter ma chance. J'avais pesé le pour et le contre et avais écrit au Garde des Sceaux. Celui-ci m'avait demandé de venir pour un entretien.
Puisque le Recteur semblait parti pour une pause déjeuner en bonne compagnie, je pouvais bien lui faire cette infidélité que d'aller tenter ma chance dans le domaine de la justice.
Peut être qu'il aurait la surprise de devoir me former aussi pour le métier d'avocat qui sait, c'est en tous cas une des questions que j'avais posée dans mon courrier de candidature, de savoir s'il y avait une formation et si elle était assurée par la Justice ou par l'Université.

Me voilà donc partie en direction de mon rendez-vous avec le Garde des Sceaux.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Université Royale de Paris + -> Archives -> Pôle Enseignement All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group
powered by ArgenBLUE free template