Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1825
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

[RP] Salle annexe des Mariages
Goto page: 1, 2  >
 
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris -> La Mairie -> Archives de la mairie de Paris
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Eloy de Tollonie
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 01 Mar 2012
Posts: 2,613
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 17/11/2012, 12:49    Post subject: [RP] Salle annexe des Mariages Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
 

_______________
Back to top
Charles-Auguste
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 31 Mar 2010
Posts: 995
Localisation: Hôtel d'Aguesseau - rue du Figuier - Paris
Masculin

PostPosted: 17/11/2012, 18:30    Post subject: [RP] Salle annexe des Mariages Reply with quote

C'était le jour de son mariage, le jour était enfin arrivé, il était là, vaillant et ne souffrait d'aucuns problèmes. Le moment était donc parfait pour se marier avec une petite jeunette de 20 ans sa cadette au moins.
Cependant, ce mariage s’annonçait beaucoup plus miteux que prévu, déjà car il n'avait invité que son témoin personnellement et il n'avait jamais réellement parlé de l'organisation avec qui que se soit. A ce il se rassurait en se disant que le mariage civil n'était pas le vrai mariage, seul Epicure pouvant unir deux personnes.

Un temps on regarde la mairie vide, et voilà qu'il se demandait si avec les différents changements de ces derniers jours il serait marié civilement ou si la malédiction allait se confirmer. Il hurla donc


OLA DE LA MAIRIE !

_______________
Back to top
MSN
Anastasia_Skukhtorova
Guest

Offline




PostPosted: 17/11/2012, 19:19    Post subject: [RP] Salle annexe des Mariages Reply with quote


    [Hôtel d'Aguesseau]

    Dans le miroir, l’azur fixe le reflet d’un œil scrutateur, et alors que toute jeune fille qui se marie serait fébrile, Anastasia observe tout cela d’un air presque martial. Ce moment est l’un des plus importants de sa vie, et il convient qu’elle soit parfaite pour ce que les femmes n’ont comme armes que leur beauté et leur capacité à faire croire que ce sont les hommes qui dirigent le monde. Et en terme de beauté, la Ruthène a de quoi faire honneur à son peuple, surtout vêtue à la mode parisienne, qui peut dire qui des délicates broderies de fleurs qui garnissent le bas de la robe blanche ou des ruches de dentelle qui rehaussent les manches bouffantes et le décolleté a demandé le plus de travail aux artisans payés par l’Aguesseau, certainement pas elle. La délicate tête se tourne puisqu’elle puisse admirer la coiffure, la chevelure sombre, disposée en petites boucles presque collées sur le front et aux tempes, le reste remonté en un chignon encadré par des épingles, oui vraiment tout est presque parfait.

    Presque oui. Et au moment où les mains recouvertes de longs gants de soie blanche viennent se saisir dans un coffret d’une ceinture d’orfèvrerie qu’elle vient attacher autour de sa taille, le regard considère son garde du corps, essayant de son mieux de faire abstraction d’un détail de poids : Sa tenue. Et pour cela, quoi de mieux que de faire comme si de rien n’était ? Et pour que la domestique qui l’aide à s’habiller pour ce grand jour, ne comprenne rien, c’est en ukrainien qu’elle s’exprime.


    -« Dites moi .. Prendrez-vous vos pistolets ? Les neufs ? »

    Le regard est éloquent dans le miroir, et même si elles n’ont pas eu exactement la même éducation, elles ont au moins en commun le même sens de l’honneur. Sur la tête vient atterrir une tiare de la même facture que la ceinture, et comme pour contrebalancer tout ce luxe et habiller le décolleté, les mains fines viennent accrocher un simple collier de perles autour du cou. Sur les épaules, elle glisse un châle de fourrure d’hermines, puisque c’est quand même l’automne même en France.

    Parfait. Parfaitement prestigieux. En route donc, pour la mairie de Paris.


    [Mairie de Paris]

    Une litière aurait bien fait son affaire, mais c’est pourtant montée en amazone, sur le plus bel étalon du cheptel que son père a diligenté en tant que dot que la Skukhtorova a traversé Paris pour gagner la mairie de Paris, marchant aux côtés de la valaque, et encadré par un bataillon d’une vingtaine de cosaques. Alors qu’ils remontent la rue conduisant à l’édifice, les cosaques de partir au devant pour faire une haie d’honneur à la fille de leur comtat, fusil à l’épaule.

    Une détonation qui claque dans l’air, et l’animal sous ses cuisses ne regimbe même pas, amenant un sourire éclatant sur le visage de la Ruthène. Brave bête bien entraînée que celle-ci. Une deuxième détonation qui vient mourir dans le ciel de Paris, et aux vapeurs de fumée qui s’échappent des canons, elle soupirerait presque d’aise de constater que ses cosaques n’ont pas souffert de la trop grande civilisation policée française. Un pigeon mort vient dans un bruit mat atterrir aux pieds de son fiancé, qui vient confirmer ce qu’elle pensait : Ce sont de vraies balles qui ont été tirées. Aaaah l’amour de son peuple qui enfle son cœur l’emporterait presque sur la fierté de bientôt épouser un homme puissant dans ce pays qui a tenu tête longtemps à la grosse Russie. La main du cosaque qui l’aide à descendre est saisie, plus par prudence pour ne pas déchirer sa jolie robe que par nécessité, et à grandes enjambées, elle rejoint son fiancé.


    -« Dobryi den Duc. Voyez cela comme un présage. Nous nourrirons vos hiboux à notre retour à l’Hôtel. »

    Un sourire adorable servi avec cela, et un regard urgent jeté à un cosaque pour qu’il débarrasse le parvis de la mairie du cadavre de l’infortuné oiseau.

    -« Votre témoin arrive-t-il bientôt ? Et qui attendons-nous ? »

    Puisqu’on vous dit qu’il n’a parlé à personne de l’organisation, du moins savait-elle quand ils se mariaient et où.
Back to top
Eléa
Guest

Offline




PostPosted: 17/11/2012, 19:53    Post subject: [RP] Salle annexe des Mariages Reply with quote

Eléa était arrivée peu de temps avant Anastasia, faisant devant lui une révérence comme d'habitude:

-Votre prestigieuse seigneurie

Avant de reculer de trois pas, les yeux rivés au sol, laissant la place à d'autres qui n'étaient pas encore là le loisir de le saluer en ce jour faste.
Habillée de bleu clair, omettant le blanc pour ne pas singer sa future tante, la jeune femme se tenait tranquillement dans un coin quand quelques bruits relevèrent son regard. Étaient-ce des cris ? Des coups de feu ? Diantre, qu'était donc cette agitation peu commune ? Une autre révolution ?
La jeune femme ne laissa rien paraitre de son angoisse montante et serra ses mains derrière son dos. Les bruits se rapprochaient... Ils se rapprochaient...


 -Là, Eléa, il est temps que tu partes en courant ! Y a rien de bon là et j'ai besoin de toi pour vivre, tu le sais alors pour une fois tu vas m'écouter et te sauver... Eléa, SAUVE-TOI !

L'agitation, sa voix intérieure et le temps cessèrent tous en même temps qu'un coup de feu. Un silence et... Un pigeon mort qui s'étale aux pieds de son oncle.
Eléa, livide, s'appuya contre l'une des colonnes qui se trouvait derrière elle et s'inclina devant Anastasia, ses jambes ne tenant plus cela tombait à point. La jeune fille respectait la grande dame qu'elle ne comprenait pas toujours, mais plus que du respect elle entretenait pour elle et les cosaques une panique sans fin... Et jamais de sa vie elle avait vu autant de cosaques ensemble. Il s'agissait qu'elle ne se retrouve pas seule, non, jamais ! Si elle se retrouvait seule, elle ferait office de déjeuner sous les crocs de ces hommes aux yeux cruels !
La jeune femme ne parla pas, les mots ne venant pas à sa gorge nouée. Qu'aurait-elle pu dire ? Félicitations ? Non, pas encore, le mariage n'étant pas célébré... Vous êtes en beauté aujourd'hui ? Non, elle penserai qu'elle la trouve moche les autres jours sinon...
Le silence. Voilà, le silence était bien le mieux... Et éviter les tremblements... Bon, le cosaque de gauche la regardait, elle le sentait, sous ses gros sourcils noirs. En fait, on ne pouvait pas vraiment dire que l'homme avait des sourcils... Il n'avait en fait qu'un sourcil qui arrivait à lui seul à couvrir ses deux yeux. Oui, ces hommes étaient réellement monstrueux.


 -Tu peux toujours partir, Eléa, hein ?

La jeune femme respira sans écouter la voix en elle qu'elle seule entendait. Dans d'autres circonstances elle n'aurait pas hésité et aurait fui... Mais pas aujourd'hui, non, pas le jour de l'union de son oncle, il était hors de question qu'elle l'insulte, mourir était pour elle bien plus acceptable.
Back to top
Eloy de Tollonie
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 01 Mar 2012
Posts: 2,613
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 17/11/2012, 20:05    Post subject: [RP] Salle annexe des Mariages Reply with quote

Dans le bureau municipal

Assis tranquillement derrière le noble meuble de chêne vernis qui lui servait de bureau, Eloy révisait ses fiches concernant le déroulement d'un Mariage civil, quand il entendit une voix douce et mélodieuse s'enquérir de la présence d'une quelconque personne. Reconnaissant ici la délicate patte du duc, sujet d'étude du jour, Il se leva prestement, remit en place un pan de sa veste un peu plissée, et sorti de son bureau vers un Mariage qui s'annonçait épique.

"Du courage mon ami, du courage! avec un peu de chance, Aguessau n'aura pas confondu sont témoin avec l'un de ses grands ducs.."

Rien de mieux pour commencer que le cousin du Roy. Apprendre par le feu. Maire novice, voilà qu'il se trouvait confronté au noble le plus excentrique de la couronne pour mener une cérémonie des plus traditionnelles... Devait y avoir un p'tit bonshomme qui lui en voulait pour quelque chose là haut..

Salle des Mariages

Après mûre réflexion, il n'aurait pas dû voler ce bateau en bois. Ce devait être ça. Le pauvre petit vieux qui y avait travaillé dur avait passé l'arme à gauche et se vengeait. Qu'importe, s'agissait maintenant d'éviter de se prendre un coup de serre. S'approchant d'abord de la dame, plus proche de la porte, il fit une élégante courbette.

Mademoiselle la Comtesse...

Il ne savait trop si ces maudits chevaliers volants accordaient le titre du père à la fille, mais il valait mieux flatter que vexer. Il avait bien potassé les Bans avant de venir. Le Maire s'approcha alors du duc, s'inclinant bien baaaaaas.. Aïe. ça, ces les lombaires. Baateauuu, sur l'eeauuu...

Votre très prestigieuse seigneurie... Un honneur pour moi que de pouvoir présider en votre mariage civil...

"la seule fois que tu présidera un évènement où le vioc sera là, profites-en, il te le rendra bien" se dit-il. Un regard à gauche, un à droite, la salle est en ordre, et pas la trace d'un de ses maudits oiseaux. Pour les remplaçer, comme en signe que son châtiment ne faisait que commençer, voilà des cosaques. Une phrase de travers et il finira sa vie en pâté pour oiseaux.. Du pâté certes, mais municipal, s'il vous plaît. C'est qu'ils sont exigeants en plus.

"petit bateau naviguera, et dans les égouts de Toulon finiraaaaa". Tout ça pour un petit bout de bois. D'accord, c'était le cadeau d'un enfant à son grand-père mourant, mais en même temps il se trouve que l'enfant en question, dont le nom n'avait pas été retenu par l'histoire, était le fils du cousin du voisin de la soeur d'un homme qui un jour avait insulté son nom. NA. Pardon pardon, je n'ai rien dit, pas le mono-sourcil, pas lui...

La Dauphiné. Voilà l'accompagnement qui arrive. Il voyait déjà un maître d'Hôtel à l'aspect pompeux annonçer "pâté Parisien et ses rats à la sauce Dauphinoise". Un massacre. Un frisson parcouru son dos, jusqu'en bas, pour réveiller les servicales douloureuses, qu'il usa encore pour saluer la ducale nièce.

Mademoiselle du Dauphiné.

Non, non non, ce n'est pas la belle bagouse que ne porte pas la nièce qui le retient ainsi, mais il se dit que l'angle sera plus évident pour le cosaque. Serviable jusqu'au bout. Pis il se relève, et observe du coin de l'oeil, faisant bonne figure, l'étrange trio. La gourde, le Duc et la nièce. PAR-FAIT.
_______________
Back to top
Mircéa Janos
Guest

Offline




PostPosted: 17/11/2012, 20:52    Post subject: [RP] Salle annexe des Mariages Reply with quote

    Qu'elle détestait cela. Mircéa avait à peine accordé une attention dans le miroir à son apparence du jour, regrettant les mondanités et leur lot d'obligations variées. Mais aujourd'hui c'était le grand jour, après tant de mois d'attentes.
    Elle avait bien entendu répondu par l'affirmative à la question d'Anastasia. Quelle idée de vouloir se promener sans pistolets ?
    Et il fallait bien s'assurer que le futur époux s'unisse à la cosaque, canon sur la tempe ou non.

    Montée en amazone, à la suite d'Anastasia, elle assista à la haie d'honneur, repérant un mollasson qui tenait son arme d'un angle un peu trop approximatif à son goût. Il serait donc promptement corrigé par la suite. Un pigeon chut, cela ferait office de sacrifice rituel pour que cette journée se passe au mieux.
    Les cosaques se gardèrent bien de dire quoi que ce soit à la grande blonde, voire même de la regarder, préférant observer le vide face à eux. Car tous, ils redoutaient son humeur du jour. C'était certes un jour de fête, mais la slave arborait un air suprêmement blasé et hautain sur eux.

    D'ailleurs son visage s'adoucit à peine lorsqu'ils arrivèrent dans la salle. Petit comité, fort bien. Au moins risquaient-ils de garder le secret sur cette journée.
    Car voyez-vous, en ce jour de liesse, Mircéa portait...

    Une robe.

    [Cri d'effroi dans l'assistance]

    C'était d'ailleurs une très belle pièce, taillée à la mode impériale. La soie turquoise mettait en relief une peau nacrée qui voyait peu la lumière du jour, alors que des bijoux d'argent ornaient le cou, la taille et les poignets de Mircéa. Le décolleté restait néanmoins discret, et en conclusion un petit diadème avec un saphir aux teintes claires couronnait la chevelure de la slave.
    Et dans le regard de Mircéa se lisait l'avertissement : "Le premier qui rigole, je lui arrache le coeur à la petite cuillère. Très lentement."
Back to top
Nicolas_Davout
Guest

Offline




PostPosted: 18/11/2012, 12:54    Post subject: [RP] Salle annexe des Mariages Reply with quote

Son fiacre passa devant la mairie alors qu'il se rendait au palais de justice. Beaucoup de monde, un mariage sans doute. Des femmes portant de belles toilettes, des hommes en uniforme. Des cosaques aussi ?

Il ouvrit grand les yeux et chercha du regard. Une berline noire portant les armes du Duc de Guines. Profitant d'une halte forcée de sa voiture - sans doute un encombrement de véhicules et de personnes sur la chaussée - il héla un marchand de journaux, lui jeta quelques piécettes, prit le canard du jour et demanda :

Dites moi mon brave, il y a un mariage aujourd'hui ?

Pour sûr mon bon prince, c'est sa prestigieuse seigneurie d'Aguesseau qui se marie.

Ah... Je vous remercie.

Ainsi le vieux duc allait prendre épousailles. Il était temps. Il le voyait tellement sénile et diminué à la pairie qu'il se demandait s'il arriverait encore à honorer une dame. Il faisait bien de ne pas perdre trop de temps. Surtout une dame de l'est lointaine, énergique, robuste, implacable. Si la future mariée était comme Mircea Janos, le duc risquait l'épuisement physique avant peu de temps.

Le fiacre redémarra doucement et le marquis regarda tout à loisir la procession qui s'agglutinait près de la porte de la salle des mariages.

Et l'étiquette !!!! Mais ce vieux radin n'a même pas invité un seul noble du royaume. Surtout moi d'ailleurs ! Et bien, c'est du joli !


Il déplia le journal.

Ce n'est pas grave, je me vengerai Aguesseau !! Vieil avare !

Le fiacre fila en emportant un pair mécontent. Que cela ne tienne, il serait aux premières lueurs du jour sous les fenêtres de la chambre nuptiale et réclamerait la présentation des draps ducaux qui auraient rempli leur office au cours de la nuit de noces. L'étiquette bon sang !! Un duc se doit de prendre en épousailles une femme pure et d'être ardent dans l'effort. Il était de son devoir de noble de vérifier si ces deux conditions s'étaient rencontrées. A moins qu'il ne puisse soudoyer le personnel de maison et de passer la nuit sous le lit. Il n'avait rien de particulier à faire ce soir, autant employer son temps de manière plaisante. Et utile, quoi de mieux que de constater si le duc avait accompli son d'estaing.....
 
Back to top
Charles-Auguste
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 31 Mar 2010
Posts: 995
Localisation: Hôtel d'Aguesseau - rue du Figuier - Paris
Masculin

PostPosted: 21/11/2012, 10:27    Post subject: [RP] Salle annexe des Mariages Reply with quote

(Désolé du retard, ai eu quelques occupations ces jours ci)

Le duc était au milieu de la mairie, elle était encore vide, ce qui lui permit de regarder un peu plus en détail les lieux. Et alors qu'il songeait à sa future, une petite voix se fit entendre derrière lui. Un demi tour rapide, c'était sa folle de nièce. Il montra un signe de tête agacé, il détestait ces formalités administratives que les révolutionnaires et Napoléon avaient mit en place. Et alors qu'il ouvrait la bouche pour s'en ouvrir à sa nièce des détonations se firent entendre. Il alla sur le perron pour s’enquérir des bruits de cette émeute et, lorsqu'il vit les cosaques arriver un grand splach se fit entendre à ses pieds.

C'était un pigeon mort qui, en s'écrasant, avait quelque peu fait giclé du sang sur l'uniforme blanc immaculé du duc. L'uniforme des anciens combattants. Le duc eut un soupir en constatant les maculations du sang imbibant le tissu de coton blanc. Et alors qu'il allait râler comme il se devait pour ces taches de mauvaises augures, il vu sa future femme dans son habit de lumière.

Aghaghagha...

Non vraiment, le duc ne pouvait mieux dire, si ce n'est baver sur la perspective de sa nuit de noce. Mais voilà que la future duchesse se fait bavarde. Lui qui pensait ne jamais être obligé de lui parler à l’Étrangère. Il dit donc simplement


Assurément, Assurément. Quant au duc mon témoin, ma foi, je ne suis point tributaire de ses faits et gestes. Mais apprenez que jamais vous ne verrez un français en avance ou à l'heure. Nous avons une réputation à tenir, celle de ne jamais respecter des horaires. Quant à d'autres, je ne sais. Il ne s'agit ici qu'une formalité administrative.

Une petite inclinaison avant de rentrer ès mairie et tomber nez à nez avec le colonel. Voilà qu'il délirait le pauv' vieux.

Comment ça présider mon mariage civil ? Sommes nous en Etat Martial Colonel ? Ca y est donc ? Enfin soit, je vais à me marier, passer la nuit de noce et prendre les armes en ce cas.

Au moins, se dit-il, sa rombière n'aura pas le temps de le lasser.
_______________
Back to top
MSN
Scipio
Guest

Offline




PostPosted: 21/11/2012, 10:59    Post subject: [RP] Salle annexe des Mariages Reply with quote

Le duc était en retard, nous dirons que cela fut étonnant, lui qui jamais dans sa vie n'arriva à l'heure, si ce n'est pour une bataille, ce n'est pas aujourd'hui que cela changera, d'autant plus pour un mariage civil qui n'était qu'une formalité pompeuse. Mais parait-il qu'il devait être témoin aujourd'hui, alors il serait témoin.

Il pénétra dans la salle des mariages, plutôt vides, mais déjà se trouvait là le Duc et sa promise. C'est qu'elle était pas mal foutu au final la cosaque, peut-être qu'en alcoolisant le Duc pourrait-on la substituer avec une prostituée.

Enfin l'heure n'était pas à cela, l'heure était à le marier, il était temps. Une fois proche du duc, il fit une révérence à celui-ci.


- Cher ami.
Back to top
Eloy de Tollonie
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 01 Mar 2012
Posts: 2,613
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 21/11/2012, 14:45    Post subject: [RP] Salle annexe des Mariages Reply with quote

Eh bien voilà, la sentence ne devrait plus tarder. On venait l'achever. Le duc, par solidarité, offre la possibilité à l'Arpajon de prendre sa part du massacre. Ne reste plus qu'a savoir d'où viendra le premier coup.

Votre très prestigieuse seigneurie, c'est le Maire qui est aujourd'hui présent, non le militaire.

Lui souriant aimablement, il s'inclina devant le scipio. Deuxième tentative pour le bourreau, si la hache est levée. Dommage de salir ainsi son habit tout neuf...

Votre excellence..

Voilà la petite bande réunie. Dernier coup du sort, c'est à lui de lancer le coup d'envoi. Un comble.

Bien, votre seigneurie, excellence, mesdames, je vous propose de commencer la célébration du Mariage, si cela vous convient..
_______________
Back to top
Charles-Auguste
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 31 Mar 2010
Posts: 995
Localisation: Hôtel d'Aguesseau - rue du Figuier - Paris
Masculin

PostPosted: 21/11/2012, 21:40    Post subject: [RP] Salle annexe des Mariages Reply with quote

Alors que le duc attendait avec sa fiancée, les cosaques, sa nièce et le pigeon mort, l'Arpajon fit sa ducale entrée, un petit salut au Vice Roi, toujours en fonction. Avant de lui glisser dans un souffle.

Rodoan, vous savez toujours ménager vos entrées et être là aux bons moments. Au plus grands dirais je, sans verser dans le Romantisme de la mode qui trotte de nos jours.

Maire et militaire, mieux maire et officier, le duc esquissa un sourire. Il aimait les mélanges des genres et la gestion militaire d'une ville ne pouvait qu'être un bien pour la Ville. Un petit signe de tête donc à l'homme, bien qu'il ut préféré le voir en son saillant uniforme de colonel des dragons, panache en avant.


Et bien Colonel, un plaisir. Bien que votre panache manquera à la cérémonie.

Un temps il se retourne vers sa fiancée.

Mademoiselle, si vous êtes disposée, nous pouvons officier. Je suppose que ce sera votre témoin qui prendra la lourde tache paternelle de vous accompagner à Maître Autel.

Un temps, non il n'était pas encore question de religion.

Au bureau des seings voulais je dire.


Et sans attendre il fit un signe de tête à Dieu sait qui avant de se diriger vers ledit bureau, d'un pas décidé. En sortant de cette mairie il sera marié ou il ne sera pas !
_______________
Back to top
MSN
Anastasia_Skukhtorova
Guest

Offline




PostPosted: 22/11/2012, 11:22    Post subject: [RP] Salle annexe des Mariages Reply with quote


    Dans l’absolu, un mariage, c’est pas bien compliqué. Dans l’absolu.. Alors pourquoi s’inquiéter ? Et à voir la tête de la nièce de son fiancé, il y a pourtant bien raison. La distance entre elles est parcourue, et la main de la jeune femme – qui doit pas l’être plus qu’elle – est saisie et pressée doucement – on est pas des barbares, enfin pas trop – avec un sourire en guise d’accompagnement.

    -« Tout ira bien, souriez. Vous êtes magnifique et vous pourriez m’éclipser. »

    Oui, elle est magnifique, et non, on ne répètera pas qu’Anastasia aime les blondes. Déjà, il est temps de revenir aux affaires des hommes, et à celui qui la salue comme étant comtesse. Une moue amusée se profile sur le visage racé, non, son père n’est pas mort, du moins pas à sa connaissance. Et voilà, le tant attendu témoin du fiancé, qu’elle n’a vu qu’à quelques occasions, un vieux de plus en somme mais les vieux ont cela de charismatique, qu’ils ont du vécu, de l’expérience et que cette expérience est rassurante, surtout dans ce genre de cas où personne ne sait vraiment ce qui va pas se passer, du moins, pas elle. Et voilà qu’il lui parle. Est-elle disposée ? Bah oui ! Sinon, elle aurait pas une aussi belle robe ! Quant à être accompagnée par Mircéa.. Il aurait fallu oui, sauf que comme certaines personnes craignent des choses qu’ils n’ont jamais vu – le ciel qui tombe sur la tête, la fin du monde – Anastasia craint quant à elle, la colère de la valaque, et la mettre sur le devant de la scène alors qu’elle est en robe, ne lui semble pas des plus judicieux. La main se tend vers les rangs de cosaques et l’un d’eux se distingue en la rejoignant. Vieil homme à la stature impressionnante mais à la moustache qui l’est plus encore, la direction est chuchotée en ukrainien, et les voilà qui emboîte le pas au duc, et arrivés là-bas, alors que le cosaque se détache, elle se sent obligée d’expliquer.

    -« Karadine était attaché à la garde de mon père, et lorsque celui-ci a été déposé de son rang d’hetman, c’est la tête de l’émissaire que Karadine avait arraché à mains nues qui avait servi de réponse. Je l’aime bien, il me rappelle un peu les gens de chez moi. »

    Bon, les critères d’affection, ça varie d’une personne à l’autre, hein.
Back to top
Eulalie
Guest

Offline




PostPosted: 22/11/2012, 11:43    Post subject: [RP] Salle annexe des Mariages Reply with quote

Alors qu'Eulalie passait dans la ville, elle vit la salle des mariage éclairés. Fronçant les sourcils, elle avait bien entendu dire qu'il devait y en avoir mais le maire de Paris n'y était pas habilité puisque meme pas maire définitif simplement remplacant. Le Préfet n'en avait pas encore le pouvoir et l'avait lui-même signalé à la jeune femme.

Se permettant d'entrée, elle s'avanca et salua cordialement les personnes présentent avant de se diriger vers Eloy.


- Bonjour Monsieur le Maire, puis-je savoir pourquoi la salle des mariages est investit ? Je ne savais pas que l'un d'entre eux devait être célébré. Et encore moins que vous ayez une quelconque autorisation d'officier. Ou alors vous voulez célébré un mariage qui sera invalide ? C'est assez gênant puisque vous allez tout de même marié un Duc...

Puis se tournant vers le Duc.

- Votre Grâce navré de ce contre temps. Je sais que vous organisez cela depuis des mois. Le préfet m'avait prévenu et je lui avais demandé de me tenir informé afin de vous trouver un officiant à la date qui vous conviendrait. Sans nouvelle je n'ai pas entamé les démarches. Cependant je pense pouvoir rapidement contacter la maire de Drancy afin qu'elle vous marie. Ainsi le mariage sera valide et le retard pas trop important.
Back to top
Eléa
Guest

Offline




PostPosted: 22/11/2012, 12:13    Post subject: [RP] Salle annexe des Mariages Reply with quote

Des tâches de sang... De sang... De sang !
La jeune femme détacha son regard de ces derniers, il n'était pas temps d'avoir des pulsions meurtrières ni de gober le pigeon devant toute l'assemblée.
Elle salua le maire d'un signe de tête agrémenté d'un sourire et quand le vice-roi fit son entrée elle le salua d'une gracieuse révérence sans un mot. Il n'était pas temps de se faire remarquer.

Surprise, elle regarda sa future tante s'approcher d'elle et elle la laissa prendre ses mains dans la sienne. Pour la première fois elle lui sourit, ce n'était pas qu'Eléa ne l'aimait pas, elle avait juste peur des cosaques. Il fallait dire qu'il n'était pas courant d'en croiser et qui ne les craignait pas devait être insensé.
La cosaque était belle, assurément, le duc avait très bon goût et elle avait rarement vu de pareille toilette:

 -Vous êtes aussi magnifique votre seigneurie, je suis à votre service.

Elle s'inclina devant elle et la laissa s'éloigner au bras d'un cosaque tandis qu'elle restait au fond de la salle, debout, ayant décidé de suivre l'office de loin et surtout près de la porte au cas où on tenterai de l'égorger.
Le mariage civil allait commencer quand une voix la fit se retourner. Ce n'était autre que la ministre de l'intérieur qui leur annonçait que le mariage ne pouvait être célébré dans les conditions actuelles. Eléa pâlit, il n'était pas temps d'énerver sa prestigieuse onclerie, oh que non ! Et déjà elle craignait le courroux de ce dernier. Quoi, comment ? Monsieur de Tollonie n'était là qu'en remplacement ? Cela, elle ne le savait pas et elle ferma les yeux pour ne pas voir le carnage... Personne d'ailleurs ne le savait sinon elle aurait pris les devants pour chercher un maire autorisé à officier.

Elle ne dit pas un mot à Eulalie, elle s'était contentée de la saluer et un mot de plus serait un mot de trop. Le tout maintenant était de ne pas faire exploser une situation déjà compliquée... La porte, oh oui, la porte ! Heureusement qu'elle en était toute proche et qu'il y avait du monde dehors qui passait, c'est que Paris, c'était peuplé.
La jeune femme regarda le grand cosaque qui avait accompagné Anastasia au bureau, puis les pieds du vice-roi, puis le pigeon mort, puis la grande blonde en robe qui avait l'air mécontente, puis son oncle et enfin Eulalie tout en attendant la suite des évènements. Plusieurs scénarii envahirent son esprit.
Hop ! Le grand valaque arrache un oeil à Eulalie, un oeil à monsieur de Tollonie et les lie ensemble par le nerf optique... Non... Hop ! Sa prestigieuse onclerie ramasse le pigeon mort pour gifler le maire avec... Non. En fait, elle s'attendait à tout et elle attendait, regardant tour à tour chaque personne de l'assemblée que les réactions fusent.
Back to top
Eloy de Tollonie
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 01 Mar 2012
Posts: 2,613
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 22/11/2012, 13:18    Post subject: [RP] Salle annexe des Mariages Reply with quote

Alors qu'il s'apprêtait à commençer, c'est la ministre qui entra. La laissant parler, il la fixa cependant, ses sourcils se fronçant un peu plus à chaque phrase. Lorsqu'elle eu fini, il s'inclina très légèrement le temps d'une demi seconde pour la saluer et prit la parole.

Il se trouve, mademoiselle le ministre, ue je n'ai pas été informé de ces faits et que l'on m'a cependant demandé de remplir toutes les fonctions d'un maire. A défaut de contre-indication de la part de quiconque, tant votre secrétaire d'état que du préfet ou que de vous-même, il m'était difficile d'imaginer que je devais laisser sa prestigieuse seigneurie et son épouse dans l'attente de leur mariage.

Il se tourna alors vers celui-ci, ainsi que vers la foule des présents.

Votre très prestigieuse seigneurie, je suis navré de ces derniers évènements, je n'en ai pas été informé, sans quoi je me serai arrangé pour que votre mariage se dirige au mieux.  Je vous présente mes plus plates excuses pour ce dérangement.

S'inclinant profondémment, il salua tous les présents avant de sortir, rouge de honte, puisqu'il ne servait plus à rien en ces lieux. Jamais on ne l'avait traité de la sorte.
_______________
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris -> La Mairie -> Archives de la mairie de Paris All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group
powered by ArgenBLUE free template