Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1825
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

[RP] Cours d'Histoire et Culture Hispanique - Session II
Goto page: 1, 2  >
 
Post new topic   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Université Royale de Paris + -> Archives -> Pôle Langues et Affaires Étrangères
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Louis-Alex. d'Auberville
Guest

Offline




PostPosted: 30/03/2013, 11:38    Post subject: [RP] Cours d'Histoire et Culture Hispanique - Session II Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Louis-Alexandre d'Auberville s'installa dans sa classe. C'était la deuxième session de ses cours. Une jeune femme bien éduquée et fort intéressante, Euphrasie, avait demandé des cours de Culture et d'Histoire Hispanique, sans apprendre pour autant la langue. C'était chose faite.

Le professeur attendait la venue de son élève ...
Back to top
Euphrasie
Guest

Offline




PostPosted: 30/03/2013, 12:06    Post subject: [RP] Cours d'Histoire et Culture Hispanique - Session II Reply with quote

   La grande rousse était arrivée à l'université, laissant le soin à sa domestique de s'occuper ce jour de sa boutique de manière exceptionnelle. Euphrasie n'aurait pas le loisir de visiter Paris ce jour, seulement l'université, le temps c'était de l'argent.

   Elle descendit de son petit fiacre et se rendit à la salle qu'on lui indiqua. Comme d'habitude elle était en retard, d'ailleurs le retard était le propre de la femme et comme les autres Euphrasie aimait se faire désirer. Aujourd'hui, elle s'était vêtue simplement et un éventail pendait le long de son bras. Il ne faisait pas bien chaud encore mais elle aimait s'orner de quelques coquetteries, cela remplaçait la perruque qui était alors d'usage mais qu'elle ne portait pas, trouvant ses cheveux trop avantageux pour être camoufflés.

   Arrivée devant la salle elle se permit d'y frapper avant d'ajuster les manches de sa toilette. Elle s'attendait à voir du monde derrière la porte et elle réfléchissait déjà aux excuses qu'elle pourrait développer car enfin, si le retard était une habitude chez les femmes la politesse était de mise aussi. Elle souriait donc derrère la porte en se demandant ce qu'elle allait bien pourvoir inventer... Un accident de fiacre ? Non, bien trop grave et facilement vérifiable... La maladie de sa domestique ? Non, puisqu'elle tenait sa boutique présentement cela n'était pas la meilleure des excuses... Le mauvais temps ? Non, aujourd'hui la pluie avait cessé... Et tous ces questionnements amenèrent la jeune femme à la triste conclusion qu'en fait elle n'avait aucune excuse.

   Cependant, elle ne se démonta pas pour autant, il y avait dans la vie bien plus grave qu'un peu de retard, du moins qu'un retard à un cours car un autre retard ailleurs pouvait avoir des conséquences bien plus dramatiques. Euphrasie s'imagina par exemple arriver trop tard à l'enterrement de son père, car celui-ci devrait bien advenir un jour, et attirer le courroux de sa mère qui la priverait d'héritage. Voilà qui serait pour la grande rousse une situation des plus dramatiques, elle qui ne vivait que pour l'argent ne pouvait s'imaginer en perdre bêtement. Et si elle rencontrait aujourd'hui de riches personnes ? Voilà qui serait opportun: elle pourrait faire la publicité de sa parfumerie et ainsi espérer attirer quelques clients fortunés.

   Finalement, elle arrangea aussi ses cheveux, attirer le client était important, suivre le cours aussi, assurément... Mais quand même, l'argent avant tout. Elle ne s'attendait pas à être seule, d'ailleurs si elle l'avait su auparavant il ne faisait nul doute qu'elle n'aurait pas osé par convenance accepter d'y participer car enfin un homme et ne femme devaient toujours être chaperonnés si la dame n'était pas mariée, du moins en théorie... Là, c'était la pratique.
Back to top
Louis-Alex. d'Auberville
Guest

Offline




PostPosted: 30/03/2013, 12:23    Post subject: [RP] Cours d'Histoire et Culture Hispanique - Session II Reply with quote

Louis-Alexandre d'Auberville entendit des pas derrière la porte et se leva. Il marcha lentement vers la porte. Avant d'actionner la poignée de la porte, il sortit élégamment sa montre à gousset, regarda l'heure et la rangea aussitôt. Puis il ouvrit. Il fit un grand sourire.

- Ah, Mademoiselle, vous voilà ! Vous êtes en retard ... Rien de grave, j'espère ?

Puis il referma la porte derrière elle. Il hocha de la tête.

- Vous m'excuserez de ne vous proposer aucun rafraîchissement ... L'Université de Paris a un règlement strict. Pas de consommation de boisson ni de nourriture en cours. Élémentaire, vous en conviendrez ? Bien, asseyez-vous je vous prie ...

Enfin il s'assit après que son étudiante eut fait de même, réorganisant ses feuilles et posant les coudes sur sa table. Il sourit de nouveau.

- Et si vous me parliez de vous ? Apprenons à mieux nous connaître avant de commencer.
Back to top
Euphrasie
Guest

Offline




PostPosted: 30/03/2013, 13:52    Post subject: [RP] Cours d'Histoire et Culture Hispanique - Session II Reply with quote

   La porte s'ouvrit sur un homme d'un âge certain qui avait remarqué son retard. Euphrasie aimait bien les hommes mûrs car généralement ils avaient tout au long de leur vie amassé assez de deniers pour vivre agréablement. Cela lui tira un sourire et elle ne manqua pas à son tour de le saluer gracieusement:

   "Bonjour, monsieur d'Auberville. En effet, je suis en retard et pour être honnête je n'ai aucune excuse à cela, vous n'allez pas trop me gronder j'espère ?"

   A l'invitation du professeur elle entra dans la salle et prit place tout en souriant, n'oubliant pas d'ôter sa capeline qu'elle disposa sur sa chaise avant de prendre place. Ses grands yeux bleus balayèrent la salle... Diantre, mais où donc étaient les autres élèves ?

   "Je ne suis pas la seule à connaître un retard, je vois même que je suis après vous la première à m'installer."

   Elle ne releva pas la question du rafraîchissement, le royaume devait bien faire des économies et elle n'allait sûrement pas le blâmer pour cela, bien au contraire. Il ne fallait pas dilapider à mauvais escient les joyaux de la couronne et le peuple lui n'avait besoin que de pain... Oui, enfin, la majorité du peuple cela allait de soi, puis elle elle ne faisait pas partie du petit peuple mais des commerçants.

   "Vous voulez donc que je vous parle de moi ? C'est bien la première fois qu'on me demande cela..."

   Et c'était vrai, même en taverne à Drancy on ne lui demandait rien, d'ailleurs c'était sans doute pour cela que chacun était aussi gentil: personne ne se mêlait des affaires des autres et c'était bien mieux ainsi, Euphrasie elle-même n'était pas de nature curieuse.

   "Je viens de Caen, mes parents y tiennent une parfumerie et m'ont envoyée en Seine en ouvrir une à mon tour pour étendre notre champ commercial. Depuis hier "l'Enivrante" a ouvert ses portes à Drancy si cela vous intéresse, je sers autant les hommes que les femmes."

   Un grand sourire éclaira son visage: elle n'avait rien de plus à dire sur elle... Son premier objectif était atteint: publicité effectuée !

   "Et vous donc ?"

   Oui, il avait dit "nous connaitre", il était donc évident que son interlocuteur en dise aussi sur lui.
Back to top
Louis-Alex. d'Auberville
Guest

Offline




PostPosted: 30/03/2013, 18:53    Post subject: [RP] Cours d'Histoire et Culture Hispanique - Session II Reply with quote

Louis-Alexandre d'Auberville sourit.

- Non, du tout, je ne vais pas vous réprimander. Car après tout, je suis un professeur d'université, et non un instituteur d'école publique !

Le vieux professeur sourit de nouveau.

- Vous êtes la seule attendue, il n'y a pas d'autres élèves, du moins pas dans cette session à laquelle vous êtes inscrite.

Puis l'homme hocha de la tête pour montrer qu'il avait retenu l'adresse de la parfumerie. Quelle chic idée ! Il pouvait peut-être essayer autre chose que l'Eau de Cologne ? Auberville verrait plus tard.
Il se racla la gorge et dit rapidement :


- Et bien je suis un vieil homme originaire de Lorraine, qui a fais plusieurs métiers au cours de sa vie, à savoir fonctionnaire de mairie de l'Ancien Régime, soldat de l'Empire, et médecin depuis la chute de ce dernier. Actuellement, je suis député de la Seine, professeur d'université et médecin. Voilà tout.

Auberville avait résumé sa vie. C'est vrai, après tout, ils n'allaient pas deviser sur leurs vies respectives durant des heures.
Puis il joignit les mains.


- Qu'est-ce qui vous intéresse dans l'Histoire et la Culture hispanique ?
Back to top
Euphrasie
Guest

Offline




PostPosted: 31/03/2013, 10:23    Post subject: [RP] Cours d'Histoire et Culture Hispanique - Session II Reply with quote

   Le vécu de l'homme fit grande impression sur la jeune femme qui ouvrit tout rond ses grands yeux bleus:

   "Député ? Hé bien, vous êtes l'un des grands hommes de ce royaume ! Je serais bien incapable de faire quoi que ce soit de mes dix doigts en dehors de mon commerce, tout me semble bien trop compliqué !"

   Et d'après tout, elle n'avait jamais rien apprit d'autre dans sa courte existence... Et les parfums c'était bien, ça faisait féminin.

   "Ce qui m'intéresse dans vos cours c'est l'acquisition de quelques notions culturelles que je n'ai pas encore. J'aimerai ne pas passer pour une idiote lors de mes conversations et prendre des cours au sein de l'université m'a paru la meilleure des solutions pour éviter cela... Et, nous ne serons que tout les deux ?"

   Une fois de plus elle regarda la salle vide:

   "J'imagine que dans un sens cela sera bénéfique, au moins si j'ai une question je sais que je pourrais la poser sans craindre que l'on se moque de moi."

   Dans un sourire elle baissa le regard. Louis Alexandre avait réussi à la mettre en confiance et elle savait que tout se passerait bien. Elle ne courrait pas après les diplômes ou les distinctions, elle voulait seulement une vie tranquille et quelques notions culturelles afin d'être capable de tenir des conversations avec autrui.

   "Je suis prête à prendre vos cours... Auriez-vous un vélin et une plume ? Je n'ai pas apporté cela avec moi car je n'ai pas su où m'en fournir à Drancy. J'ai aménagé en Seine il y a peu et j'avoue ne pas encore trop connaitre mon environnement. Cela viendra sans doute.

   Puis elle avait quelques balades en perspective avec mademoiselle de Courcelles, elle espérait qu'elle lui en dise plus sur la géographie de la Seine.
Back to top
Louis-Alex. d'Auberville
Guest

Offline




PostPosted: 31/03/2013, 10:57    Post subject: [RP] Cours d'Histoire et Culture Hispanique - Session II Reply with quote

Louis-Alexandre d'Auberville rit.

- Faites campagne, et allez en séance avec des textes politiques, débattez et votez, et vous serez député !

Puis il hoche de la tête. Oui, ils ne seront que deux dans la salle de cours.
Auberville se saisit d'une plume et d'un vélin et le met devant son étudiante.


- Par quoi désirez vous commencer ? L'Histoire ou la Culture ?
Back to top
Euphrasie
Guest

Offline




PostPosted: 31/03/2013, 11:27    Post subject: [RP] Cours d'Histoire et Culture Hispanique - Session II Reply with quote

   La grande rousse secoua la tête:

   "Jamais je ne serais capable de faire cela: pour être député il faut des idées tout comme il faut être connu. Pour être heureux il faut vivre caché et comme je veux rester heureuse..."

   Elle sourit, pour être député il fallait du courage, elle n'était capable que d'oisiveté. Mais s'ils cherchaient des députés elle saurait en parler autour d'elle, certains drancéens semblaient de petits orateurs en mal de reconnaissance.

   "Pour comprendre la culture il est nécessaire d'avoir quelques notions historiques, je pense donc que commencer par l'histoire serait plus judicieux, qu'en pensez-vous ?"

   Euphrasie releva son minois vers le professeur et prit les fournitures. Finalement, l'université ne faisait pas des économies sur tout, mais tant que ça lui en faisait faire à elle elle n'allait tout de même pas se plaindre. La qualité du vélin n'était pas mauvais, la plume ne semblait pas trop fragile... Elle était donc dans de bonnes dispositions de cours. Si elle devait mettre une note sur le cours elle mettrait la mention maximale dans la mise en matière, elle espérait que la suite soit tout aussi haute en qualité.

   "Me voici enfin prête à vous ouïr, monsieur."

   Le vélin devant elle, la plume trempée dans l'encre noire elle se tenait donc attentive, prête à boire le flot de paroles qui sortirait de la bouche de son professeur. Déjà, elle l'aimait bien, sans savoir pourquoi... Peut-être parce-qu'il ressemblait un peu à son père qui commençait à lui manquer, peut-être parce-que cette ressemblance la rassurait... La jeune femme ne cherchait certes pas d'époux, mais la présence d'un père qui était resté loin d'elle si. Si l'homme était député alors il devait savoir beaucoup de choses et Euphrasie avait encore tout à apprendre dans la vie, dans tous les domaines... Sauf dans l'économie... Quoiqu'elle ne pouvait pas non plus se vanter d'être une économe hors pair: elle se contentait de gérer l'argent de sa boutique et de son pauvre patrimoine, ce qui constituait un faible champ d'action.
Back to top
Louis-Alex. d'Auberville
Guest

Offline




PostPosted: 31/03/2013, 13:12    Post subject: [RP] Cours d'Histoire et Culture Hispanique - Session II Reply with quote

Louis-Alexandre d'Auberville sourit et commença.

- Bien. L'histoire espagnole à l'heure actuelle se divise ainsi : Empire Romain, Reconquista, Conquista, Siglo del Oro, Guerre d'Indépendance de 1808 à 18123. Ce sont les cinq périodes à retenir pour l'histoire de ce pays. Nous nous intéresserons surtout à la Reconquista, à la Conquista et à la Guerre d'Indépendance, du fait que la période de l'Empire Romain n'est pas très riche, et la période du Siglo del Oro est très facile à résumer.

Il reprend son souffle.

- Nous allons y aller de manière progressive et chronologique. Intéressons-nous donc à la période de domination romaine.

Le professeur jette un oeil sur la feuille d'Euphrasie, puis continue :

- Avant l'invasion romaine, la péninsule ibérique est composée presque exclusivement de tribus autochtones qui se disputent des terres. Il ne reste que très peu de vestiges de cette époque sombre et peu connue. La péninsule ibérique commence à prendre de l'importance lorsque les Phéniciens, les Grecs et les Carthaginois installent des comptoirs commerciaux sur les rivages ibériques à partir du IXe siècle avant Épicure. Néanmoins, je tiens à souligner une chose : les commerçants étrangers ne s'installent que de Barcelone à Gibraltar. Ces deux villes n'existaient bien sûr pas encore, mais c'est pour vous donner des informations spatiales. Pourquoi ?

Ce fut une question rhétorique.

- Tout simplement parce que Gibraltar était considérée comme ce que les historiens grecs appelaient "Les Colonnes d'Hercule". Selon ces intellectuels grecs, le monde était plat et s'arrêtait aux Colonnes d'Hercule. Quiconque dépassait ces Colonnes, qui étaient en fait des montagnes au bord de la mer, ne pouvait plus revenir, et naviguait dans les ténèbres jusqu'à tomber dans le vide de l'espace ... Nous savons aujourd'hui que c'est faux, mais c'est important à préciser.

Il reprit :

- La péninsule ibérique est envahie par les légions romaines au cours du IIe siècle avant Épicure. C'est une date importante, car la langue, l'histoire, la religion et la culture actuelle est issue véritablement de la civilisation romaine. Les Romains écrasent les tribus autochtones et prennent possession des comptoirs commerciaux phéniciens et grecs, tout en faisant une gigantesque guerre contre l'Empire Carthaginois. Guerres Puniques que Rome remportera, assurant l'unification de toute la péninsule ibérique. Vous connaissez sans doute l'expression "Delenda est Carthago" du politicien romain Caton l'Ancien, qui signifie en latin "Il faut détruire Carthage !" ? Elle vient de là.

Il sourit à son étudiante.

- Avez vous compris ? Avez-vous des questions ? Puis-je poursuivre ?
Back to top
Euphrasie
Guest

Offline




PostPosted: 31/03/2013, 13:55    Post subject: [RP] Cours d'Histoire et Culture Hispanique - Session II Reply with quote

   Euphrasie commença à écrire le cours et releva sa plume:

  
 
Quote:


Guerre d'Indépendance de 1808 à 18123




   "Je crois que j'ai mal entendu monsieur d'Auberville, je m'en excuse... j'ai écrit que la guerre d'Indépendance allait jusqu'en 18 123 mais je crois que nous n'avons pas passé cette date encore."

   Oui, elle croyait, sa spécialité à elle était le commerce, pas l'histoire mais quand il commença à parler des commerçant elle prêta son oreille plus encore. Donc, si elle croyait les paroles de son professeur on gagnait bien sa vie autour de la Méditérrannée. Avec du recul c'était logique: la mer était à la mode aujourd'hui et l'avait été tout au lond de l'histoire du Monde. Il faudrait qu'elle trouve un bâteau sur la Seine pour desservir les villes jusqu'à la Manche... Finalement ces cours allaient non seulement lui apprendre bien de choses mais en plus lui donner des idées, c'était parfait.

   "Je ne connais pas l'expression "Delenda est Catrhago" car je parle exclusivement français, cependant je sais pourquoi Rome voulait détruire Carthage, c'est parce-que le seul ennemi qui l'avait alors faite trembler était Hannibal de Carthage... Enfin, si je me souviens bien des quelques notions que l'on ma inculqué durant mon enfance."

   Euphrasie craignait de dire des sottises mais comme elle était seule avec le professeur elle savait qu'on ne se moquerait pas d'elle alors elle pouvait s'en donner à coeur joie.

   "Mis à part les mots en espagnol j'ai tout compris, monsieur d'Auberville mais je pense ces mots prendront sens dans mon esprit quand j'aurais compris le contexte historique auxquels ils se rattachent."

   Elle n'avait rien noté de plus, l'histoire romaine d'Espagne ressemblait de près ou de loin à toute l'histoire européenne: des hommes habillés en paysan et ne connaissant pas les coiffeurs se battaient à coup de hache dans les vallées. C'était comme ça qu'elle les imaginait, vivant dans des petits village et pratiquant le troc... Sans argent... Quelle misère ! La jeune femme aurait détesté vivre à cette époque, elle avait tendance à croire et à tort que la période actuelle qu'elle vivait était et de loin la meilleure de toutes.
Back to top
Louis-Alex. d'Auberville
Guest

Offline




PostPosted: 31/03/2013, 16:33    Post subject: [RP] Cours d'Histoire et Culture Hispanique - Session II Reply with quote

Louis-Alexandre d'Auberville regarda sur la copie de son étudiante. Effectivement, il s'était trompé. Il avait mélangé 1808-1812 avec 1823 ; décidément, il prévoyait même les guerres qui arriveront plus tard en Espagne ! Il se racla la gorge et dit :

- Effectivement, je me suis trompé, veuillez bien m'excuser. La Guerre d'Indépendance Espagnole va de 1808 à 1812.

Puis il hocha de la tête.

- Oui, Carthage a fait trembler Rome. Mais, d'un point de vue stratégique, Hannibal a mal joué en se fiant uniquement à ses éléphants en sachant qu'ils allaient périr de froid dans les Alpes. Mais c'est de la stratégie militaire, et vous n'êtes pas venue là pour étudier cet art n'est-ce pas ?

Il opina du chef une seconde fois, en souriant.

- Les mots en espagnol vous seront dévoilés en temps et en heure.

Auberville jeta un oeil sur ses cours et continua.

- Bien ... Les Romains envahissent donc la péninsule ibérique comme nous l'avons dit précédemment. La domination durera approximativement sept siècles, soit sept-cent ans. L'Empire Romain d'Occident s'écroule au Ve siècle après Épicure. Les Huns, terribles barbares, passent à l'offensive sur les territoires germains. Les tribus barbares, pour échapper aux Huns, envahissent les territoires romains qui ne sont guère plus défendus, la décadence s'étant installé partout dans l'Empire. Dans la péninsule ibérique, trois tribus germaniques s'installent : les Vandales, les Suèves et les Wisigoths. Mais les Suèves sont rapidement massacrés, tandis que les Vandales ne s'installent que provisoirement en Espagne avant de "déménager" en Afrique du Nord. Les Wisigoths imposent donc leur loi dans toute la péninsule ibérique.

Le professeur reprend son souffle.

- Mais en 711, une religion païenne, l'Islam, principalement installée de la Turquie aux Colonnes d'Hercule, décide d'étendre sa sphère d'influence. Le général Tariq ibn Ziyad mène l'armée arabo-berbère dans la péninsule ibérique. Rapidement, les Wisigoths sont vaincus et les troupes arabo-berbères poussent jusqu'en France. Le maire du palais royal français, Charles Martel, vaincra les troupes arabo-berbères à la bataille de Poitiers. Les musulmans repassent donc les Pyrénées et s'installent dans la péninsule ibérique. C'est là que commence une nouvelle période, la "Convivencia" pour les musulmans, la "Reconquista" pour les épicuriens espagnols.

Il regarde son étudiante.

- Des questions ? Je puis continuer mon cours ?
Back to top
Euphrasie
Guest

Offline




PostPosted: 31/03/2013, 17:11    Post subject: [RP] Cours d'Histoire et Culture Hispanique - Session II Reply with quote

   La première rature fut faite, mais au moins son esprit se concentrait à nouveau. Elle savait précisément où ils en étaient:

   "Non, bien entendu, l'art de la guerre ne m'intéresse pas car la guerre est une cause d'effondrement des économies, la guerre c'est comme la révolution, c'est la catastrophe pour les commerçants alors nous pouvons continuer sans mentionner davantage ces pauvres éléphants qui n'avaient rien demandé."

   C'était d'ailleurs une drôle d'idée de mettre des éléphants dans les Alpes, ces montagnes étaient tellement pointues que s'y empaler était une chose aisée... Du moins c'était ce qu'Euphrasie pensait.
  
   Attentive, elle reprit sa plume et prit des notes:

 
 
Quote:
Cours d'Histoire d'Espagne du 29 mars 1819, professeur d'Auberville.
 

Histoire espagnole en 5 étapes: Empire Romain, Reconquista, Conquista, Siglo del Oro, Guerre d'Indépendance de 1808 à 18123 1812


Chapitre I- Empire Romain

 
Les Romains envahissent la péninsule ibérique pendant 700 ans, puis au Ve siècle après Epicure des tribus barbares l'occupent (Vandales, Suèves et Wisigoths), les Wisigoth finissent par écraser les autre et prendre le pouvoir dans la péninsule ibérique.
-711, l'Islam avec le général Tariq ibn Ziyad bat les Wisigoths. C'est le début de la Convivencia  (coexistence) pour les musulmans et de la Reconquista (reconquête) pour les espagnols.



   La jeune fille relut ses cours et leva ses yeux sur Louis Alexandre:

   "Je pense avoir compris... Mais dites-moi, pour les musulmans la Covivencia c'est donc la coexistence avec les espagnols et pour les espagnols ça sera donc le début de la reconquête ?"

   C'était ainsi qu'elle avait comprit ces mots mais elle voulait tout de même être sûre de ce qu'elle avançait.

   "Sinon je crois que c'est compris."
Back to top
Louis-Alex. d'Auberville
Guest

Offline




PostPosted: 31/03/2013, 17:36    Post subject: [RP] Cours d'Histoire et Culture Hispanique - Session II Reply with quote

Louis-Alexandre d'Auberville fit une petite grimace.

- Ah, non, je me permet de vous rappeler que les commerçants épicuriens et musulmans ont fait énormément de profits lors des croisades. Mais enfin, vous avez raison, abandonnons ces guerres hors-programme et qui ne vous intéressent guère.

Puis il sourit à l'étudiante.

- La réponse à ces questions sont dans mon cours. Je vais donc le poursuivre.

Le professeur continua donc.

- Les musulmans s'installèrent donc dans la péninsule ibérique, tandis que les épicuriens espagnols se massaient dans une petite entité politique au Nord de la péninsule : le Royaume des Asturies. En 756, soit quarante-cinq ans après la conquête de la péninsule, les musulmans occupant le territoire espagnol se proclamèrent indépendants vis-à-vis de leurs suzerains installés en Afrique du Nord. C'est la naissance de la dynastie des Omeyyades de Cordoue, et de facto la naissance du grand état musulman espagnol d'al-Andalus. En 929, al-Andalus devient un califat. Mais au XIe siècle après Épicure, des luttes intestines éclatent. Les petits seigneurs musulmans se révoltent contre le calife. Al-Andalus s'effondre en quatre temps, en quatre évènements qui précipitent la fragmentation d'al-Andalus en micro-états que l'on connaît mieux aujourd'hui sous le nom de "taïfas".

Il reprend son souffle.

- Les épicuriens espagnols ne sont pas des imbéciles, comme vous vous en doutez. Ils voient dans l'effondrement d'al-Andalus le moyen de reconquérir la péninsule ibérique. Ils quittent le Royaume des Asturies pour envahir les taïfas musulmans un par un.

Auberville regarde son étudiante et reprend.

- De 711 au début du XIe siècle, c'est la "Convivencia", la coexistence des trois cultures, ou plutôt des trois religions : l’Épicurisme, l'Islam et le Judaïsme. Ces trois cultures vont coexister dans al-Andalus. Elles vont révolutionner de nombreuses disciplines et faire des progrès culturels énormes sous l'égide des califes, et c'est pour cela que la Convivencia résonne comme une période d'essor pluridisciplinaire. On verra l'amélioration de la botanique, de la musique, de la cuisine, de l'architecture, du commerce, de la philosophie, du droit, des sciences et de la médecine. C'est pour vous dire à quel point les gens travaillaient à l'époque ! On peut retenir deux noms pour la Convivencia : Abu 'Ali al-Husayn Ibn Abd Allah Ibn Sina plus connu sous le nom latinisé d'Avicenne, et Moshe ben Maïmon. Le premier, musulman d'origine persane, viendra travailler dans la péninsule ibérique pour améliorer la philosophie et la médecine. Le second, juif d'origine espagnole, améliorera le droit et la philosophie.

Une fois de plus, il s'arrête pour respirer. Prendre de l'âge n'a rien de bon.

- Derrière ces airs quelque peu enfantins, où l'on croit que tout le monde travaille main dans la main pour le bonheur commun, on notera que les califes d'al-Andalus feront payer de très lourdes taxes aux épicuriens et juifs en échange de quoi ils pourront vivre et travailler sur le territoire musulman. De même que des rivalités existeront quand même entre les cultures en place. Mais que voulez-vous, encore aujourd'hui, l'appât du gain et le profit sont partout !

Il s'arrête.

- Avez vous des questions ou je peux enchaîner sur la Reconquista ?
Back to top
Euphrasie
Guest

Offline




PostPosted: 31/03/2013, 18:05    Post subject: [RP] Cours d'Histoire et Culture Hispanique - Session II Reply with quote

   La grande rousse sourit à la grimace de monsieur d'Auberville, bien entendu elle n'était pas de son avis mais elle n'en dit rien: c'était lui le professeur.


 
 
Quote:
Cours d'Histoire d'Espagne du 29 mars 1819, professeur d'Auberville.
 
 

Histoire espagnole en 5 étapes: Empire Romain, Reconquista, Conquista, Siglo del Oro, Guerre d'Indépendance de 1808 à 18123 1812


Chapitre I- Empire Romain
 

 
Les Romains envahissent la péninsule ibérique pendant 700 ans, puis au Ve siècle après Epicure des tribus barbares l'occupent (Vandales, Suèves et Wisigoths), les Wisigoth finissent par écraser les autre et prendre le pouvoir dans la péninsule ibérique.
-711, l'Islam avec le général Tariq ibn Ziyad bat les Wisigoths. C'est le début de la Convivencia  (coexistence) pour les musulmans et de la Reconquista (reconquête) pour les espagnols.
   *La Convivencia (711-début XIe siècle): les musulmans de la péninsule ibérique forment la dynastie des Omeyyades de Cordoue, c'est la naissance de l'état musulman espagnol d'Al-Andalus.
   *929, Al-Andalus devient un califat
   *XIe siècle après Epicure, les seigneurs musulmans se révoltent contre le calife qui s'effondre pour former quatre micro états: taïfas. C'est alors que les espagnols vont envahir les taïfas pour récupérer leurs terres.


  
   Euphrasie ne s'attarda pas sur les arts qui furent alors développés, non pas par désintérêt mais parce-qu'elle connaissait déjà cette partie-là de l'Histoire. Vu dans ce sens elle pouvait être en accord avec son professeur: en temps calme l'interculturalité amenait beaucoup à l'Homme mais en période sinistre il enlevait tout ce qui avait alors été donné. La rousse espérait ne jamais connaître des temps de tourments.

   "Je n'ai rien à repprocher à ceux ayant faim de fortune, monsieur... Bien au contraire, l'argent est une chose magnifique qui nous permet de vivre convenablement et de jouir de libertés certaines. Pour une femme comme moi la fortune est la seule chance de posséder sa propre liberté... Ce n'est pas si grave que cela l'amour du gain et du profit, c'est assumer de faire partie de l'Humanité."

   Les paroles avaient été dites simplement et avec le sourire mais bien entendu là n'était pas le sujet du jour, peut-être auraient-ils une autre fois le loisir de parler de tout autre chose dans un tout autre cadre... Euphrasie manquait cruellement d'esprits à qui parler et avec monsieur d'Auberville elle n'hésitait pas à s'en donner à coeur-joie.

   "Sinon tout est compris, monsieur d'Auberville, je vous laisse continuer."
Back to top
Louis-Alex. d'Auberville
Guest

Offline




PostPosted: 31/03/2013, 18:37    Post subject: [RP] Cours d'Histoire et Culture Hispanique - Session II Reply with quote

Louis-Alexandre d'Auberville trouva la réplique de son étudiante intéressante et répondit :

- Il est vrai que l'argent est la liberté, tout comme le pouvoir. Et il est vrai que sans les riches, il n'y aurait pas de pauvres, et vice-versa. Mais la question à se poser serait plutôt, je pense : est-ce qu'il faut être intéressé par l'argent ou est-ce qu'il faut dédier sa vie à l'argent ? J'opterai plus pour la première option.

Puis il dit :

- Bien, continuons. L'effondrement d'al-Andalus et la fin de la Convivencia marque le début de la "Reconquista", la reconquête de la péninsule ibérique par les épicuriens espagnols. Il ne sert véritablement à rien de décrire en précision toute les campagnes militaires entreprises. Retenez simplement qu'au fur et à mesure que les taïfas se font envahir, les épicuriens se déchirent : avant la Reconquista, il n'y avait que le Royaume des Asturies qui était épicurien et durant la Reconquista il y a le Royaume de Castilla-y-Léon, le Royaume de Navarre, le Royaume d'Aragon et le Royaume du Portugal. En 1492, même année que la découverte de l'Amérique, c'est la fin de la Reconquista. Les armées épicuriennes espagnoles des camps castillans et aragonais battent l'armée musulmane à la bataille de Grenade.

Il reprend son souffle.

- Le dernier calife musulman, Boabdil dit "l'Enfant", donne les clés symboliques du Royaume de Grenade aux souverains épicuriens Isabelle de Castille et Ferdinand II d'Aragon. Boabdil sera contraint à l'exil vers l'Afrique du Nord, dépossédé de son titre et de ses biens. Pour l'anecdote historique, sa mère, réputée comme étant autoritaire et masculine, dira à son fils pleurant sur le chemin de l'exil : "Llora, llora como una mujer lo que no supiste defender como un hombre". C'est-à-dire en espagnol "Pleure, pleure comme une femme ce que tu n'as pas su défendre comme un homme".

Le professeur sourit.

- Les deux souverains épicuriens sont mariés. Ferdinand II d'Aragon meurt en 1516. Par mariage matrilinéaire, les biens du défunt roi reviennent à la reine Isabelle de Castille. La Castille et l'Aragon s'unissent. L'Espagne ne fait plus qu'une, tandis que la péninsule ibérique est toute entière épicurienne, avec d'une part le Royaume d'Espagne, et d'autre part le Royaume du Portugal.

Auberville regarde son étudiante.

- Nous entrons dans la Conquista. Avez-vous des questions sur ce qui a été dit précédemment ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Université Royale de Paris + -> Archives -> Pôle Langues et Affaires Étrangères All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group
powered by ArgenBLUE free template