Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1825
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

[RP/Ouvert à tous] Bibliothèque d'Hypatie d'Alexandrie

 
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Ville de Saint-Denis
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Guest
Guest

Offline




PostPosted: 03/01/2014, 02:14    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Bibliothèque d'Hypatie d'Alexandrie Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?






Monsieur Tellefsen qui avait reçu le poste de bibliothécaire des établissements de Saint-Denis s'était engagé auprès de Madame Delaye l'été dernier I8I9 à dresser un inventaire puis remettre en état les lieux afin de rouvrir ses portes trop longtemps restées closes. C'est ainsi que l'inauguration officielle se fit en ce début d'année I820. Il était temps que d'autres lieux culturels émergeassent. Le travail pour Tellefsen fut long d'autant plus qu'il ne maîtrisait que depuis peu de temps le français. Ce qui n'arrangea guère son travail de lecture.





Plans détaillés








Parvis De style classique français, sur le fronton qui domine la cour intérieure -magnifiquement pavée et qui conserve une certaine sobriété habituelle dans la symétrie exigeante du style classique français- est inscrit de lettres latines l'aphorisme suivant « Scientia matrem suam » (La connaissance est sa propre autorité)


I Hall d'Hippocrate, « Quête de connaissance ». De colonnes marbrées encastrées dans les murs, l'entrée de la bibliothèque se caractérise également par le puits de lumière au plafond, métaphore du savoir infini qui éclaire le monde, un monde délimité par les murs, métaphore de la connaissance limitée de l'Homme. On y puit lire indépendamment deux messages latins et grecs sur le fronton intérieur : « Ars longa, vita brevis » et « Ὁ βίος βραχύς, ἡ δὲ τέχνη μακρή »1 (L'Art est illimité, la vie brève).

II Salle d'Hérodote, « Per historiam homo ædificatur» (Par l'Histoire se construit l'Homme). La salle d'optique grande est dominée par de larges bibliothèques serrées qui se spécialisent dans l'Histoire, la Géographie et les sciences qui en dépendent. Sur le mur, face à la porte du Hall d'Hippocrate, figure une tapisserie du monde connu en I80I. Cette tapisserie est entourée par les deux planches européennes recopiées en agrandissement de la célèbre Carta Marina. Les grands siècles de découverte du nouveau monde, de navigation, de commerce ainsi que la Grande Campagne d’Égypte menée par Napoléon ressortent principalement de la tapisserie.

III Salle d'étude de Saint-Thomas d'Aquin, « Per librum scientia » (La Connaissance par le livre). Cette salle est bien moins grande que celle d'Hérodote mais l'immense fenêtre qui donne sur le parvis offre une lumière diurne naturelle. Il y a quelques petites bibliothèques qui contiennent des copies succinctes des Classiques. Elles évitent au lecteur éphémère de devoir se déplacer jusqu'aux étages mais ce sont surtout les excellents fauteuils en grand nombre qui font tout l'intérêt de cette salle d'étude.

IV Corridor sombre , « O ignorantia timoris morbum ! » (Ô ignorance ! Maladie de la peur). Ce couloir qui n'existait pas dans la première édification de la bibliothèque fut rajouté par les architectes au XVIIIème siècle car l'on jugeait « maladroit » le fait de passer de la salle II à la salle III uniquement via une porte. Le problème architectural était son exposition plein-nord et son manque de largeur. Ce qui se traduit par l'absence de lumière naturelle, d'où sa dénomination de « corridor sombre » qui a été conservé pour la nouvelle bibliothèque de Saint-Denis. En outre, son étroitesse qui indisposerait presque le visiteur l'oblige à aller vers la lumière : vers l'une des deux salles selon sa venue. La métaphore de l'ignorance est même vécue par le lecteur.

V Salle des Sept, « Hortus Deliciarum »2 (Jardin des délices). Cette salle, l'une des plus grandes de la bibliothèque s'appelle ainsi en référence aux sept arts libéraux définis au Moyen-Âge. L'inscription que l'on ne peut manquer de lire au centre du plafond de style baroque intégralement peint renvoie au manuscrit du XIIème siècle de Herrade de Landsberg. La connaissance ayant évolué depuis les temps médiévaux, les bibliothèques ne se limitent plus aux sept arts qui sont évidemment l'arithmétique, l'astronomie, la dialectique, la géométrie, la grammaire, la musique et la rhétorique. La salle a cependant conservé dans son nom un certain mysticisme propice parfois à l’affabulation !

VI Galerie de Babel, « In lingua populorum veritas » (La vérité des peuples dans le langage). Cette petite salle est destinée aux langues et à tous les ouvrages qui s'y rapportent. Les sciences, quelques ouvrages littéraires sur les langues, des études du siècle d'or sur le sujet et d'autres ouvrages y trouvent leur place. Au fond de la salle se trouve l'escalier séparé par un mur qui mène au second étage.


VII Galerie spirituelle nord, « In religione homo atque in homine religio » (L'homme est dans la religion et la religion est dans l'homme). Ces trois galeries aux passages rétrécis car entourés de livres sont exclusivement destinées à la religion, aux religions, à la croyance, aux croyances, au spirituel, aux spiritueux. Oups … Smile


VIII Galerie spirituelle est


IX Galerie spirituelle sud


X Grand-salle d'Hypatie d'Alexandrie, « Litteræ hominis alatæ » (La littérature, ailes de l'homme). La Grand-salle, comme son nom l'indique, est la plus grande pièce de la bibliothèque. Les étagères y sont très nombreuses et arrangées de manière méthodique et rationnelle. La Grand-salle est entièrement destinée à la littérature, aux arts (la musique comprise également bien qu'elle possède un espace alloué dans la Salle des Sept) et d'une manière générale aux disciplines qui touchent l'Esthétique que l'Homme est parvenu, parvient et s'essaiera encore à maîtriser.


XI Magasins supérieurs. Sans dénomination particulière, cette petite salle qui ressemble plus à une alcôve -fonction probable avant que le bâtiment ne se transforme en bibliothèque après sa restauration au milieu du XVIIIème siècle- qu'à une salle à part entière en raison de sa petitesse. Les ouvrages abîmés, qui nécessitent une reliure, d'être copiés ou pour tout autre raison sont entreposés temporairement dans les magasins de cet espace fermé au public.

XII Tour des Isolés, « Philosophus sapientiaque quasi naufragus isolaque » (Le philosophe et la sagesse, comme le naufragé et l'île). Cette unique tour -car les trois autres ont été détruites à cause d'un violent incendie au début du XVIIème siècle- typique d'un gotique tardif renaissant domine avec puissance l'édifice. En outre, son style architectural contraste fortement avec le reste du bâtiment qui a perdu ses attraits gotiques au profit d'un classicisme français. Le mélange des deux styles en devient étonnant mais n'en reste pas moins inédit. Quant à l'histoire de son nom « des Isolés », elle semble faire l'objet d'une controverse. Autrefois, ces quatre tours furent construites communément par un architecte français et un autre italien. Ce dernier aurait alors déclaré du haut de l'une d'entre elles -à peine achevées- qu'elles étaient des « îles émergeant de la mer d'ardoise de Saint-Denis » (en référence aux toits dionysiens), le mot île étant en italien « isola ». La dénomination fut malencontreusement déformée en « isolés » car ces tours furent immédiatement investies par des moines-copistes qui n'en descendaient que pour aller aux messes. Le salle de fait ronde possède justement des bibliothèques aux formes arrondies qui traitent de justice, de droit, de sujets administratifs, d'archives, d'annales et autres chroniques spécifiquement portés sur Saint-Denis et sa région. En outre, la hauteur offre une vue étendue et séduisante sur la ville. Il est possible de voir au loin l'Eglise et la Maison nationale de la Légion d'Honneur ainsi que la Caserne et même l'autre rive.











1 Citation authentique d'Hippocrate, in Aphorismes.
2 Citation authentique du manuscrit de Herrade de Landsberg
Back to top
Norine
Guest

Offline




PostPosted: 22/04/2014, 12:49    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Bibliothèque d'Hypatie d'Alexandrie Reply with quote

Norine était toujours en quête de nouveauté. En se perdant dans le dédale dyonisien, elle tomba sur un grand bâtiment, dont le fronton était orné de " Scientia matrem suam ". Une bibliothèque ! S'écria-t-elle avec joie.
 
Le hall majestueux était encadré par de longues et élancées colonnes de marbre. Elle chercha des yeux une personne y travaillant.
Back to top
Alphonse Beaugrand
Guest

Offline




PostPosted: 22/04/2014, 15:59    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Bibliothèque d'Hypatie d'Alexandrie Reply with quote

Alphonse faisait le tour de ce qui restait de la bibliothèque avant t d'annoncer à sa fermeture quand il entendit un grincement strident faire écho dans ce lieu vide. La porte sûrement... Il se rendit donc à l'entrée et découvrit Norine, le regard perdu sur les étagères vides. Je suis désolé mademoiselle, mais cette bibliothèque ferme définitivement faute de visiteurs, d'administrateurs et de contenu littéraire. Cela faisait toujours mal au cœur à un homme de lettre d'annoncer cela, mais une bonne nouvelle suivait cette hérésie intellectuelle. Mais rassurez-vous, une plus grande bibliothèque est en projet, et sera rattachée à la future académie des arts et des lettres de Saint-Denis. il lui sourit, Alphonse était un homme de lettre, amoureux de littérature, des arts, et de la culture, jamais il n'aurait permis que sa ville manque de lieux culturels. Et le complexe culturel en projet allait être grandiose.

Last edited by Alphonse Beaugrand on 22/04/2014, 16:06; edited 1 time in total
Back to top
Norine
Guest

Offline




PostPosted: 22/04/2014, 16:04    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Bibliothèque d'Hypatie d'Alexandrie Reply with quote

Norine fit une moue désolée. Le bâtiment est sublime, j'espère que le votre le sera tout autant.


Elle sourit vaguement, déçue de ne plus avoir la possibilité de découvrir des domaines entiers qu'elle ne connaissait pas et que cette bibliothèque promettait pourtant. 
Elle n'aurait aucune occupation pour l'esprit. Tant pis. 


Elle s'en alla et referma la porte, après un dernier sourire pour le Maire.
Back to top
Lucas.Andrelli
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 05 Sep 2014
Posts: 122
Localisation: Cherbourg
Masculin

PostPosted: 14/12/2014, 18:14    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Bibliothèque d'Hypatie d'Alexandrie Reply with quote


De plus en plus désespéré par la torpeur du pays, le jeune homme se met à envisager un départ définitif de ladite France. C'est en proie à des pensées funestes que Lucas erre dans les rues de Saint-Denis à la recherche d'une activité divertissante. Après un prompt arrêt dans quelques galeries pour réserver quelques tableaux, c'est la bibliothèque municipale qui gagne ses faveurs.

D'un pas leste, le jeune homme pousse la porte de la bibliothèque, salue le bibliothécaire, puis se munit de quelques ouvrages qui vont peut-être remotiver le brun. La Marine ne croulant pas sous les missions, il lui faut un plan de secours pour occuper ses journées de libre. Pour se faire, c'est chargé d'ouvrages de droit et d'un calepin, qu'il s'installe confortablement au fond de la salle de lecture. Sans recteur pour recruter un corps enseignant, cette initiative est bien vaine. Peut-être doit-il envisager d'occuper ce poste? Faut-il qu'il pose sa candidature auprès du Ministre de l'instruction? Mais au faites, qui est-ce?... Lucas s'adosse au dossier de sa chaise et pousse un soupir d'exaspération.


Mais où va-t-on?

Il secoue doucement la tête et se plonge dans sa lecture. Il sera toujours temps d'y réfléchir plus tard.

_______________
Back to top
John
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 06 Jun 2016
Posts: 89
Localisation: Saint-Denis
Masculin

PostPosted: 14/06/2016, 12:58    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Bibliothèque d'Hypatie d'Alexandrie Reply with quote

Le jeune homme fait un tour de la ville. Une petite visite s'impose pour avoir une opinion plus précise des animations possibles. De même, il ne serait pas contre une rencontre avec des passants de temps en temps. Alors oui, il visite, avec le faible espoir de voir une âme se présenter pour animer ces lieux endormis depuis fort longtemps.
_______________
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Ville de Saint-Denis All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group
powered by ArgenBLUE free template