Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1825
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

[RP/Ouvert à tous] Les rues de Saint-Denis
Goto page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Ville de Saint-Denis
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Guest
Guest

Offline




PostPosted: 25/01/2014, 21:11    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Les rues de Saint-Denis Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Sa maman était très malade, et son papa l'avait envoyé chercher un médecin. Mais elle ne savait pas ce que c'était un médecin, elle. Elle n'en avait jamais vu. Son papa lui avait dit d'aller en ville et que c'était là-bas qu'habitait le médecin. La fillette était alors partie très vite. Elle avait marché et marché un long moment, voir interminable, quand enfin elle vit les lampadaires de la ville. La nuit n'allait pas tardé à tomber. La fillette jeta des regards d'un côté et de l'autre de la rue. Elle essayait de se frayer un passage parmi la foule des passants, risquant de peu de se faire piétiner.

Elle trébucha dans la grande chaussure d'un monsieur et tomba sur les genoux. Elle s'assit et regarda autour d'elle. Les grands ne faisaient jamais attention à elle. Elle remonta ses petites jambes contre sa poitrine, et les serra aussi fort qu'elle pouvait de ses petits bras. La fillette se mit à pleurer. Elle voulait sa maman, elle voulait sa chaleur, sa douceur. Ici, il faisait froid, le sol était dur. Enfin, le flot des passants diminua et la petite fille put se relever. Elle boitillait, son genoux écorché. Son papa allait encore la disputer pour son collant déchiré. Reniflant, elle avançait sans trop regarder ou elle allait, essayant de se faire entendre des grands.


- S'il vous plait, disait elle, ou il est le médecin ? aidez-moi.


Back to top
Kyle.d'albrey
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 01 Dec 2013
Posts: 1,370
Localisation: Luvran
Masculin

PostPosted: 25/01/2014, 21:29    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Les rues de Saint-Denis Reply with quote

Alors que Kyle se baladait, alors qu'il flânait dans la rue froide et humide ainsi qu'ombragé de Saint-Denis, il avait aperçu une sorte de petite boule dans la rue. Qu'est donc? Un rat énorme? Un tas d'ordure? Imaginez! Kyle en train de vérifier un tas d'ordure dans les rues de Saint-Denis? Ah ah; il est pas comique le Kyle! Et il se doutait que se soit un enfant! Mais, dévoré par la curiosité, il s'en avançait et entendait des cris d'enfant qui pleurait.. Alors Kyle courut jusqu’à la petite fille. Déjà, première question. Fille ou garçon? Française ou pas? Anglaise ou pas? Il est vrai que les dernières questions sont assez.. Bizarre. Non que Kyle soit raciste, mais si elle parlait français, cela aurait été bien déjà pour le dialogue! Alors il se précipitait vers elle:

"Cher enfant, que faites vous là? Avez-vous mal?

L'enfant et Kyle qui se faisaient injurier, oui, ils restaient en plein milieu alors, c'était pas très recommander. Elle se leva en boitant vers lui.

"Attendez-donc, je vais vous porter et vous amener sur le banc là bas, nous allons nous faire piétiner.

Il lui proposait de la prendre dans ses bras pour aller plus loin et parler de son problème. Et de, accessoirement, aller chez le médecin..

_______________
Décédé par suicide à une date incertaine....
Back to top
Tulipe
Guest

Offline




PostPosted: 25/01/2014, 22:53    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Les rues de Saint-Denis Reply with quote

Son papa lui avait dit de faire attention aux inconnus. C'était facile à dire quand le monde entier pour elle était inconnu. Comment faire la différence entre des gens gentils et les gens méchants ? Cela personne ne le lui avait appris. Elle regarda le monsieur qui s'avançait vers elle. Elle recula un peu quand il tendit les bras vers elle. La fillette fit non de la tête et boitilla vers le banc avant d'essayer de grimper dessus. Pourquoi les grands faisaient ils des objets si grands ? N'avaient ils jamais été petits auparavant ? Elle posa son regard sur le monsieur et lui montra son genou écorché.

Loin de la foule, en "sécurité" sur le banc, elle essuya ses larmes, salissant sa petite bouille. Elle avait les mains boueuses. Qu'est-ce qu'elle allait prendre quand elle rentrerait à la maison. Son père n'allait vraiment pas être content. Puis le but de sa venue en ville, lui revint rapidement en tête. Sa maman, sa si douce maman. Elle devait ramenée le médecin pour qu'il la soigne. Elle regarda le monsieur, de son petit air triste, faisant une bouille afin de faire fondre l'homme et qu'il l'aide. Elle avait compris très jeune, le pouvoir que les enfants pouvaient avoir sur les grands en faisant certaines mimiques.


- Mon papa, il a dit que je dois chercher le médecin pour maman, elle est malade.

La fillette descendit du banc et prit la main du monsieur, le tirant de toutes ses petites forces, pour qu'il la suive.

- Montre moi il habite ou s'il te plait, sinon ma maman elle va pas guérir.
Back to top
Kyle.d'albrey
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 01 Dec 2013
Posts: 1,370
Localisation: Luvran
Masculin

PostPosted: 26/01/2014, 09:06    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Les rues de Saint-Denis Reply with quote

Il la suivit jusqu'au banc.. Qu'est qu'elle faisait? Ah, elle a deux parents, Ah, elle a une mère et un père. AHHHHH sa mère est malade et elle réclame un médecin? AHHH comment il va faire le pauvre? Ahh c'est horrible. Mais comment faire, mais comment faire? On dit à cet enfant? Il n'y a pas de médecin à Saint-Denis. Et encore moins de cabinet médical! Alors comment faire? Ah, il se souvient d'une discussion avec Aurore, Victoire et Tornade. Un certains Auberville allait autopsier la nourriture au repas. Mais.. Comment faire? Il est pas à Saint-Denis lui! Mais Kyle.. Il avait des faibles qualités de médecine mais si elle était souffrante, c'était la fin pour la mère..

"Ecoutez jeune fille. J'ai servi dans l'armée, j'ai de faibles connaissances en médecine. Si vous pouviez me dire où se trouve votre mère?"

Il n'y avait pas l'embarras du choix! Cela doit être surtout le seul un peu le seul avec un peu de connaissance en médecine. Il voyait bien qu'elle ne pouvait pas marché ou qu'elle souffrait le martyr avec la jambe.

"Et arrêtons nous quelques secondes pour votre jambe. Vous ne pouvez rester comme cela!"

_______________
Décédé par suicide à une date incertaine....
Back to top
Khalissie
Guest

Offline




PostPosted: 10/03/2014, 00:05    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Les rues de Saint-Denis Reply with quote

Khalissie se promena doucement dans les rues de la villes pour profité du soleil et de la chaleurs qui s'envenais, Elle déambula dans les rues pendants quelque heures, regarda les immeubles, les commerces divers, les murs de poèmes.. Elle alla au marché et continua de visitée cette merveilleuse ville.


Elle regarda les gens déambuler devant elle quand elle marqua une pause près de la fontaine pour y manger son repas. Elle s'assit sur le bord de celle si encore geler. puis commença a manger doucement. 


Après quelque boucher, elle décida de sortir son calepin qui jamais ne la séparais et décida d'y faire un portrait du marché en pleins activité. Elle souriais doucement dans ses pensées. Elle aurais bien aimée la personne qu'elle espérais voir. c'est donc en fredonnant des chansons d'enfance qu'elle restas assise a déssiner.
Back to top
Isabelle
Guest

Offline




PostPosted: 11/03/2014, 21:37    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Les rues de Saint-Denis Reply with quote

 
Six heures de route la fit arrivée dans la ville de Saint-Denis. Pas trop tôt, pense-t-elle. La tête haute un regard franc. Isabelle croise un homme accompagné de sa fille probablement. Un sourire discret à leurs passages elle incline la tête poliment sans ralentir le pas pour autant. Suite au passage et se retourna pour regarder le tableau. Elle fronca les sourcils de voir la gamine boité légèrement. Un regard sur les allures de l'homme qui arrête leurs marches. Un léger soupir un hochement de tête. Elle trouve la situation étrange malgré tout, continue ca marche jusqu'à la ville. Pour le moment une seule idée en tête se réchauffer devant une cheminée. Ou peut-on trouver une cheminée?Tout bar qui se respecte devrait en posséder une. Elle ralentit le pas d'entendre une dame fredonné tentent ainsi de reconnaitre un air déja entendu peut être. Un sourire à la dame au passage. Isabelle était sortie de la routine qu'elle avait sur Paris. La dame qui fredonnait avais fait toute la différence à elle seule, sans même le savoir. Elle penche la tête pour cacher un sourire amusé et prend un tend d'arrêt.
La cheminée peut bien attendre je doute qu'elle se sauve bien loin!
Pense-t-elle a regardé avec curiosité les vas et viens une oreille tendue l'air de rien.
Un bref regard un peu plus loin pour voir si l'homme et ca fille y sont toujours.Ils y sont, il semble prendre une pause eux aussi.
Back to top
Khalissie
Guest

Offline




PostPosted: 11/03/2014, 21:56    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Les rues de Saint-Denis Reply with quote

Cela fesais quelque temps qu'elle était assise la a dessinée et fredonner quand elle remarqua une Dame blonde qu'elle n'avais vue point dans la ville a ce jour.. Elle lui retourna son sourire quand elle passa près d'elle. Elle ne s'arrêtais pas pour autant continuant de fredonnée.


Quand le vent froid me tend les bras,
Dans le ciel étincelant.
Les montagnes là-bas m'indique la voie
Je suivrai leur chant


Je viverai je volerais
Vers les ciel au gré du vent 
Je volerais 
Vers le ciel au gré du vent


Les forêts cachent leurs secrets
les montagnes sont toujours plus hautes
Et les eaux profondent réfléchissent 
L' images des temps anciens
je serais enfin ou aller 
mes rêves auront leurs chances
Je serais forte comme la mer déchaîner
et fière comme l'aigle qui s'élance


Je viverai je volerais
Vers les ciel au gré du vent 
Je volerais 
Vers le ciel au gré du vent


Au gré du vent 
Vers le ciel vers le ciel



Khalissie étant d'une nature très timide n'allais pas voir les gens qu'elle ne connaissait pas. elle retourna donc a son calepin continuant d'observer les personnes qui passaient. Elle resta donc assise a faire son dessins
Back to top
Isabelle
Guest

Offline




PostPosted: 13/03/2014, 01:33    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Les rues de Saint-Denis Reply with quote

 
La douceur du temps donne un air de nouveau, même si elle y est pour la première fois. Les bourgeons attendent patiemment que cette brise printanière se réchauffe, avoir la parole ils diraient surement...*À quand les vents du sud?*
Isabelle observe les étales et commerces au bout de la rue. Les volets clos, comme pour enfermer la saison froide à l'intérieur. Dans les semaines à venir ils ouvriront pour laisser le printemps y entrer.. l'hiver n'aura plus le choix de laisser sa place. Le regard curieux un sourire d'entendre la dame fredonner un air qu'elle n'avait jamais entendu jusque là. D'un geste instinctif elle se frictionne les mains vigoureusement pour les porter à sa bouche les réchauffent de son souffle chaud. Le printemps à nos portes donne un air...non plutôt une vue de romantisme, pour l'air elle y est aussi.. seulement moins romantique celle la. Chaque chose à son revers, faut jamais oublier.
Quelque rare chant d'oiseaux qui semblent appelés la saison douce. Perdu dans ses pensées à regarder et observée partout, elle sursaute alors qu'un carrosse passe à vive allure. La surprise la fit portée la main à son coeur qui bat à tout rompe.

Bienvenue dans la réalité! Qu'elle étourdie je fais.

Elle laisse échapper un long soupire. Défroisse sa robe d'un geste machinal, replace une mèche rebelle d'un mouvement délicat.

Je dois trouver un endroit où dormir moi..aller...
Isabelle sourit à la dame qui fredonne, la salue de la main discrètement.

Au revoir bonne journée mademoiselle.

Isabelle s'éloigne et fredonne à son tour dans un murmure...

♪♫Il était une fois des gens heureux.Qui disaient toutes choses avec les yeux........♪♫Il ne faut pas chercher à savoir.Ou s'en va le temps♪♫
Back to top
Isabelle
Guest

Offline




PostPosted: 29/03/2014, 04:55    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Les rues de Saint-Denis Reply with quote

 
Deux semaines c'étaient écoulés. Un tour sur Cherbourg ensuite Paris maintenant de retour sur St-Denis. Une fine pluie cette fois si, le ménage du printemps comme disait sa maman.

C'est donc couvert de son châle qui laissait paraître le bout de son nez rougi par la fraîcheur de la saison naissante. Elle revient à nouveau sur St-Denis. D'un pas non chaland, elle avance la tête basse pour éviter la bruine de la pluie sur son visage. Un léger sourire à penser à sa dernière rencontre sur Paris. Un homme bien mis à la parole facile, sans être déplacé, qui laisse croire un monde meilleur.Pas comme la plupart du monde qu'y on la parole facile, ceux de qui elle s'amuse à dire *qu'il parle pour faire du vent*. L'image de ses paroles l'amuse, seulement à l'idée, un sourire se dessine sur son visage à chaque fois.
Un homme qui semble changer les choses ailleurs que par la politique. Pourquoi n'y avait-elle pas penser elle-même? Isabelle savait bien qu'elle avait très peu de chance de le recroiser un jour. Le peu qu'elle put savoir de cet homme.
Il voyage et aide les gens...et son nom. L'idée était là, elle allait en faire la sienne également.

Isabelle avait bien essayé de comprendre la dite politique. Les idées avancées, préconçue ou encore en vigueur. Pas moyen de rien savoir de quelque *politicien* que ce soit un nouveau parti, un parti déjà au pouvoir ou encore les autres qui aimeraient bien y être. À croire qu'ils ont la politique infuse. C'était loin d'être son cas. Mise à part le temps de période électoral où tous les partis balance leurs programmes, tous meilleur les un que les autres. Seulement pour lui arracher un vote. Voilà qu'Isabelle ne se prononce pas pour les choses qu'elle ne connait pas.

Isabelle relève la tête pour apercevoir le bout de la rue qui donne sur le bar. Un soupir qui laisse deviner le plaisir d'y être soutenue d'un léger sourire avant de rebaisser la tête pour se rendre au bout de la rue la tête tournée vers les idées de cet homme.
Back to top
Isabelle
Guest

Offline




PostPosted: 01/04/2014, 17:59    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Les rues de Saint-Denis Reply with quote

 
Son séjour sur St-Denis lui avait été favorable. Quelque rencontre agréable et de plus une connaissance qui l'accompagne pour entrer chez elle, sur Paris. Une amie futur qui peut savoir? Le temps le dira. Isabelle devait entrer pour son champ et la demoiselle qui l'accompagne, une simple envie de voir du pays. Paris est l'endroit tout désigner pour découvrir d'autre horizon, quoi que bien similaire , l'approche des choses est tout autre. Les idées de grandeur y sont courante. Étais ce dut à la grandeur de Paris elle-même. Autant les discutions, soit vide ou animé, les gens croisés. Noble où vas nu pied, le marché, bref, tout avais une certaine grandeur sur Paris. Ha oui! même les histoires de cœur à ne pas oublier. Il devrait en avoir assez pour écrire un roman aisément.

Isabelle prend place assise sur une énorme rocher. Un doux sourire aux lèvres, profitent de se coucher de soleil en attendent Khalissie à l'heure prévue. Aussitôt qu'elle l'aperçoit elles prendront la route. Ca sera un au revoir pour St-Denis une fois de plus. Jusqu'à ca prochaine venue.
Back to top
Isabelle
Guest

Offline




PostPosted: 08/04/2014, 01:06    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Les rues de Saint-Denis Reply with quote

 
Voilà la girouette, Isabelle de retour sur St-Denis. Toujours la même rue emprunter pour entrer dans le village. Isabelle songe à changer de rituel un léger sourire aux lèvres.

Isabelle débarque de nuit cette fois-ci , accompagnée d'un ami . Seulement quelques lueurs de bougie qui chancelle dans chaumière comme une ombre. Au passage on peut y voir les chaumières animées. Un enfant assise dans une bassine, la mère à frotter les oreilles, les plus jeunes, déjà baigner, en tenue de nuit, chiffon servant de poupée dans leurs bras. Les chaumières suivantes offrent des spectacles tout autre. Un vieux couple devant leurs cheminées à siroté leurs tisanes, il ne semble même pas échanger le moindre mot les yeux rivé sur les flammes valsent que pour eux, un doux sourire aux lèvres du vieux couples. On pourrait presque en faire une toile. Une autre chaumière une autre toile . Un couple plus jeune qui semble mécomptant, l'homme à gesticulé vivement, la femme cherche refuge s'approchent de la fenêtre... les apercevant, tire les volets en vitesse..PAF!... le spectacle est terminé.

Isabelle baisse le regard brièvement. Relevant la tête elle aperçut le bar , le seul bâtiment aillent toujours lanterne sur rue. Elle sourit à son compagnon de voyage.

Nous y sommes, regarder la lanterne au bout, un verre de vin ou une chope.. pourquoi pas un cognac nous y attend...

Isabelle se tait et sourit de voir son ami qui semble un peu plus fatigué cas leurs départs.
Back to top
Ludovick
Guest

Offline




PostPosted: 16/06/2014, 01:26    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Les rues de Saint-Denis Reply with quote

 
Un retour en ses lieux. Endroit qu'il croyait ne jamais revoir. C'était bien pour elle qu'il était revenu, sur la seine, lieu de mauvais souvenir à son égard. Ludovick doit trouver un endroit où pieuté et abreuver la brave Furie, cheval de cœur, bête fidèle. Il espère croiser un passent pour de l'information. L'endroit avait bien changé depuis. Au pire il trouvera un endroit près d'une étendue d'eau. Un léger sourire à cette penser sachent que la tendre Annick privilégiais les endroits avec vue ou encore accès à une étendue d'eau.
Back to top
Aederna
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 15 Apr 2015
Posts: 3
Féminin

PostPosted: 16/04/2015, 07:33    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Les rues de Saint-Denis Reply with quote

Elle venait d'arriver de Bretagne, la jeune Aederna, débarquant dans cette ville où elle ne connaissait personne. Elle avait juste de quoi se louer une mansarde pour se loger, et quelques sous pour manger. Heureusement avait-elle gardé de quoi se sustenter pour le jour de sa venue. Elle marchait ainsi dans les rues, lorsque son regard se heurta à son reflet dans une vitrine où était exposé deux robes de matinée et une robe de dimanche. Ses yeux bleus allait d'une tenue à l'autre, un pas puis un autre. Elle s'approcha de la vitrine. Sans dire un mot, sa main se leva doucement. La robe qu'elle regardait se confondit alors avec le propre reflet de son corps dans la vitrine. Un choc pour la demoiselle. Un choc. Un jour en aurait - elle une comme ça ? Oui sûrement. Elle n'était plus dans un petit bourg, sa vie dès lors devait changer. Mais comment?

Observée Aederna, observe la celtique. Redresse-toi, lorsque tu marches fais comme si le monde était à toi et qu'il t'attendait. A force de croire aux choses, on les fait croire aux autres. Un rapide coup d'œil dans le magasin. Des robes, des ombrelles des éventails ? Non trop cher. Le sourcils s'arqua. Des gants. Voilà, c'est beau des gants. Les gants cachent, ils protègent, ils habillent.

Les gants lui donneront donc sa nouvelle prestance. Elle se décida pour une jolie paire en cuir arrivant demi-bras, boutonnée sur le côté. De plus, elle rajouta a ses achat une longue ceinture de satin, un ruban de même couleur grenat et quelques épingles. Elle paya. Elle n'avait plus d'argent mais qu'importe. N'avait-elle pas déjà payé sa logeuse pour le mois? Puis ne devait-elle pas travailler elle-même ? Ainsi soit-il.

-"Voulez-vous un paquet? "

Un nouveau regard vers l'extérieur. Un paquet ou non ? Elle regardait ces femmes de la ville toute avec des paquets , pressée dans rues. Un petit sourire se dessina sur son visage lorsqu'elle vit une aristocrate qui elle n'en avait pas mais dont on imaginait la voiture remplie.

_" Non merci, je vais les mettre dès à présent."
_"Etes vous sûr mademoiselle?"
_" Si je vous le dis !"

Prenant la ceinture elle l'accrocha à sa taille fine et la piqua de quelques épingles. Le ruban vint se natter dans sa longue chevelure blonde et ondulée, repris en chignon. Quant aux gants.

_"Merci et bonne journée"

Les gants n'habillèrent pas la main non. Le bras plié aux trois quarts, ils furent jetée dessus.
Back to top
Philippe de Penthièvre
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 10 Apr 2015
Posts: 43
Masculin

PostPosted: 28/04/2015, 19:00    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Les rues de Saint-Denis Reply with quote

Il avait fallu deux jours à Philippe pour rejoindre Saint-Denis, ville par laquelle il avait tenu à passer avant de rejoindre Paris, car on lui avait parlé d'un homme qui pourrait l'aider dans ses desseins. Il ne connaissait pas Cherbourg et son cocher du demander sa route plusieurs fois sur le chemin qui lui firent traverser la ville de part en part avant d'arriver à destination.


La maison n'était pas des plus coquettes et même plutôt délabrée mais il fallait dire que le quartier ne s'y prêtait guère. Le quartier était certainement le plus mal famé de la ville. Les mendiants jonchaient les trottoirs et des enfants en haillons jouaient au milieu de la voie publique. Sa tenue détonnait beaucoup avec la populace mais il devait absolument rencontrer l'homme. Le cocher alla donc sonner à la porte pendant que Philippe descendait du carrosse en se tenant un mouchoir près du nez.


Un homme à la mine patibulaire leur ouvrit la porte et leur demanda ce qu'ils voulaient c'est alors que Philippe prononça le fameux sésame qui leur ouvrit les portes. L'intérieur était très peu meublé mais surtout très sale et l'on pouvait deviner la pauvreté des habitants. Un vieil homme était assis à la seule table de la pièce avec une bouteille de vin en face de lui. Il fit signe au malabar d'apporter un second verre et se leva pour saluer ses visiteurs.


Entrez! Entrez mon bon maître!
Asseyez-vous je vous prie!
Vous boirez bien quelque chose? dit-il en époussetant la chaise qu'il présentait.


Philippe s'assit en évitant de poser les mains sur la table qui n'avait pas plus belle allure que le reste de la maison et refusa le verre qu'on lui proposait.


Que puis-je pour vous mon bon maître?


Philippe regarda l'homme de main qui était rester dans la pièce comme s'il le gênait alors l'homme lui fit signe de quitter la pièce et de les laisser seuls ce qu'il fit sur le champs en gromelant.


A Cherbourg l'on m'a dit que vous étiez l'homme qu'il me fallait pour une mission bien particulière et dangereuse.
Que vous pourriez me trouver l'homme dont j'avais besoin!
Je suis prêt à payer tout ce vous voudrez pour me débarrasser d'une personne qui me gêne dans mes plans.
Il faut que la personne que vous me conseillez soit sûr de confiance et qui n'ait pas peur de se mouiller.


Philippe s'interrompit.


Bien sûr cela devra rester entre nous!


L'homme sourit, il fallait dire que Philippe était richement habillé donc il était sûr de se faire une petite fortune. Il était habituer à ce genre de mission et cela ne lui faisait pas peur.


J'aimerai me débarrasser d'un homme qui habite Paris mais vous devez savoir que c'est un homme important, très important et que la somme sera donc en conséquence s'il réussit.


L'homme se frotta le menton.


Je vois! C'est une mission suicide que vous me proposez?
Je connais un homme parfait pour les basses besognes. Il ne s'est jamais fait prendre et se débarrasse de tout ce qui peut vous gêner si vous êtes prêt à payer le prix.
Il s'y connaît en poison et autres substances radicales.


Philippe retrouva le sourire. L'homme prit un papier où il griffonna le nom et l'adresse de l'homme à Paris.


Vous lui direz que vous venez de ma part, je vous ai également inscrit le mot de passe pour l'approcher.


Il le remercia et le quitta après l'avoir payer grassement et repartit dans les rues de Saint-Denis.
_______________
Back to top
Rose-Delcourt
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 02 May 2015
Posts: 173
Localisation: Paris
Féminin

PostPosted: 03/05/2015, 16:48    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Les rues de Saint-Denis Reply with quote

Saint Denis : 1er mai 1821

En ce tout début de ce mois de mai, Maître Julien Delcourt était attendu séance tenante par un de ses plus gros clients. Il devait se déplacer sur Saint-Denis. Il avait prévu d'y faire un séjour d'au moins une semaine, avec femme, enfants et domestiques.
Afin de favoriser le transport de toute la maisonnée, il avait loué une grande diligence.
Le voyage n'avait pas été de tout repos, les arrêts prévus s'étaient vus prolongés par diverses avaries.
L'homme, au lieu d'arriver la veille de son rendez-vous, comme prévu initialement, arriva tout juste à l'heure. Il n'avait donc pas le temps d'installer sa famille dans l’hôtel particulier meublé qu'il avait réservé.
Il proposa à sa femme de la laisser en ville avec les domestiques pour y faire les courses nécessaires à leur installation et déposa les cinq enfants, en compagnie de leur gouvernante, au parc avec les recommandations d'usage, leur demandant de rejoindre leur mère à la taverne municipale où les retrouveraient dès la fin de son rendez-vous.
Narcisse 24 ans, Jacinthe 23 ans, Rose 21 ans, Fleur 20 ans et Capucine 19 ans profitèrent de ce début d'après-midi ensoleillé pour faire quelques pas dans les allées du parc situé à l'arrière de ce qui ressemblait à un hôpital, et ainsi commencer à faire connaissance avec cette ville qui allait les accueillir quelques jours.
La gouvernante essayait en vain de les intéresser aux arbres, fleurs ou animaux. Ils n'étaient plus d'âge à cela. D'humeur badine, ils s'essayaient à la poésie en prenant plaisir à contempler les passants.
Au loin une vitrine attira l'intérêt de Rose. Elle était la plus intrépide de la fratrie et n'hésita pas à s'éloigner un peu, se promettant de revenir de suite. Pour aller plus vite, elle releva légèrement sa robe, révélant bottes et pantalon d'homme, et se mit à courir. La vitrine l'enchanta tellement qu'elle perdit sa vigilance naturelle et la notion du temps.

Lorsqu'elle reprit le chemin en direction du parc elle repéra le groupe qui avait avancé en direction de la route. Elle fut témoin de cette scène surprenante : cinq personnes attirées par une grande diligence identique à celle utilisée par son père, garée à quelques pas, s'avancèrent en sa direction, s'adressèrent à la personne à l'intérieur comme si elles la connaissaient, montèrent dans l'habitacle.
Ce qu'elle ne pouvait voir, c'est que, sans comprendre ce qui arrivait, les cinq personnes se retrouvèrent bâillonnées, endormies un sac de jute sur la tête. Une forte odeur d'éther flottait.

Rose se mit à courir en direction de la diligence mais ne put rien faire. Elle s'éloignait déjà. Elle se sentit stupide et coupable de les avoir laissés un moment, d'un autre coté elle se dit qu'ils avaient dû vouloir lui donner une leçon.  Il lui suffisait de suivre la consigne paternelle, rejoindre sa mère à la taverne municipale.

Elle s'adressa aux passants pour demander sa route et d'un bon pas se rendit en direction du point de rendez-vous. Arrivée, elle prit son courage à deux mains. Il n'était pas dans ses habitudes de rentrer dans ce genre d'établissement. A Lyon il y avait des salons de thé pour se retrouver au cours de séances d’emplettes.
Elle entra, il n'y avait pas grand monde. Sa mère n'était pas là …... ni sa fratrie. Elle fut surprise de trouver le lieu accueillant, peut être à cause des circonstances. Elle s'approcha du comptoir pour s'adresser au tavernier. Elle commanda un chocolat chaud, boisson de luxe mais qui la calmait quand elle était trop anxieuse. Oui, cela lui arrivait.
Elle s'installa à une table, le tavernier lui apporta le chocolat chaud.
Elle s'enquit auprès de lui d'un message qu'on lui aurait laissé. Il ne savait rien de ses parents ni de ses frères et sœurs. Il n'avait vu aucun « étranger » de l'après-midi avant son arrivée.

Elle attendit patiemment, perdue dans ses pensées. Deux heures plus tard elle sortit du lieu pour partir à la recherche de la diligence. Peut-être quelqu'un pourrait l'aider.

_______________
"A cœur vaillant, rien d'impossible". 
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Ville de Saint-Denis All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 of 5

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group
powered by ArgenBLUE free template