Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1825
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

[RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal
Goto page: <  1, 2, 39, 10, 1120, 21, 22  >
 
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Giovanni
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 19 Jul 2011
Posts: 4,701
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 18/06/2014, 13:14    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Assis dans son fiacre, toujours le même, d'un noir ébène, aux poignées dorées et aux armoiries des Delavega, le Vicomte espérait pouvoir trouver une table au Grand Royal, bien qu'il n'ait pas réservé. Ayant appris la trahison d'Angelynn, qui avait quitté le parti pour celui de Rivière, l'anarchiste, l'outrageant, cette bête noire dont le tout Paris n'avait d'envie que de l'abattre, il avait préféré ne pas se rendre à leur auberge, considérant que les républicains étaient quasiment irrécupérable, tandis qu'il pourrait peut-être tirer quelque chose de la jeune Alexandra, qu'il appréciait pour ses qualités de femmes et son implication dans la vie de cour et dont il pensait que l'esprit pourrait être mit à profit de cet UMC qu'il aspirait à faire renaitre.

Aussi descendit-il promptement par la porte qu'on venait de lui ouvrir et, appuyé sur sa canne, il passa la porte du superbe restaurant où il avait déjà eu l'occasion de dîner avec son épouse et qu'il était ravi de fréquenter une fois de plus.

Mon bonjour, Monsieur. Giovanni Delavega, Vicomte de Montclar et Ministre de la Guerre. Je n'ai... Hélas pas réservé de table mais j'aurais espéré qu'il en resterait une, pour moi-même et Mademoiselle de Montrieux qui ne devrait plus tarder, afin que nous puissions déjeuner. Serait-ce possible ?

Il s'abstint cette fois du "mon brave" qui, bien que le Maitre d'Hôtel avait eu l'élégance de ne pas le montrer, n'était guère adapté à la prestance du personnage.
 

_______________
Back to top
Alexandra
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 25 Nov 2013
Posts: 2,524
Localisation: Manoir de Montrieux (Seine)
Féminin

PostPosted: 18/06/2014, 14:35    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

18 Juin de l'An de grâce 1820 aux alentours de midi ...





Laissez-moi à l'entrée de la rue du Grand Royal, je vous prie.
Je finirai à pieds.


C'était une manie. Celle de ne jamais finir la course en berline. La jeune Alexandra n'aimait rien faire comme les autres. Et puis ce beau soleil haut dans le ciel méritait qu'elle profite de ses rayons. Évidemment, son large chapeau à la mode parisienne ne laisserait probablement pas son joli teint brunir, encore qu'elle s'en moquait royalement. Combien de fois sa Gouvernante Céleste hurlait-elle après elle, de la voir trottiner pieds nus, tête non couverte dans une herbe verte et fraîche sous l'ardeur d'un soleil pouvant s'avérer dangereux ? En y songeant, la jeune fille leva son visage encore enfantin vers ce ciel qu'elle aimait tant. Quelques nuages y passaient semblant vouloir lui rappeler ce que depuis cette nuit elle s'employait à oublier. Son cœur souffrait de s'être laissée bernée. Était-ce sa fierté qui en souffrait le plus ? Non. De la fierté certes, elle n'en manquait point mais toujours dans des proportions raisonnables. Un peu tout de même : il lui fallait le reconnaître, car aujourd'hui sa fierté était ébranlée et plus jamais, non, non, non, plus jamais elle ne se dévoilerait comme elle l'avait fait. Stupide elle avait été, stupide elle ne resterait pas.

Fort heureusement, le Vicomte de Montclar l'avait invitée à un déjeuner afin qu'ils puissent se retrouver loin de ces oreilles indiscrètes d'un bar qu'il lui déplaisait de plus en plus de fréquenter. Invitation que la jeune fille avait acceptée, appréciant l'homme qui comptait au nombre des rares, très très rares personnes appréciées de la jeune fille, ceci par pur choix de sa part. Paris obligeant à une sélection rigoureuse sous peine de sombrer dans des relations sans intérêt et sans saveur. Ils ne se connaissaient tous deux que fort peu à vrai dire mais ce tout premier déjeuner Aux Étuves avait conforté une amitié naissante. Aussi, c'est plutôt sereine qu'elle se présentait au Grand Royal où, comme à son habitude, Monsieur Grimod de la Reynière l'accueillit telle une princesse.


Bonjour Monsieur Grimod de la Reynière, je suis attendue pour déjeuner.

Le Responsable de l’Établissement ne la fit pas attendre, lui indiquant que le Vicomte patientait et qu'il était installé dans un petit salon privé.

Privé ? Ooooh ma foi, je ne pense pas que nous ayons à nous révéler des secrets mais pourquoi pas !

Un joli rire cristallin vint heurter avec douceur les murs du couloir menant au fameux salon, où la jeune fille fit son entrée de quelques petits pas avec le sourire. Un sourire léger, qu'elle se forçait à afficher après sa nuit à galoper sur sa monture dans une campagne désertée au son d'une palpitation de cœur encore une fois dévasté. Si elle l'avait pu, elle se serait donnée quelques bonnes baffes, histoire de se remettre les idées bien en place. Hélas.... cela est plus facile à penser qu'à faire.

Ajustant les plis de sa robe, se recomposant un visage gracieux et frais, affichant un large sourire, elle fit sa véritable entrée en avançant vers Giovanni.


Bonjour Monsieur le Vicomte !
Je suis heureuse de vous revoir dans un endroit très ...
sur un ton plus bas et avec espièglerie elle termina sa phrase : fermé et discret !


_______________
Alexandra de Montrieux
Pair de France
Comtesse de Beaulieu
Baronne de Sceaux
Chevalier des Ordres du Roi

25 mai 1800 - 30 décembre 1822
Back to top
Giovanni
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 19 Jul 2011
Posts: 4,701
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 20/06/2014, 23:40    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Pour une fois, on l'avait laissa tranquille ! Rares étaient les moments au cours desquelles le Vicomte avait le droit à une tranquillité pleine et entière ! Après tout, cette vie était celle qu'il avait choisi, un Ministre se devait de faire des concessions ! Depuis 1817 il faisait des politiques, il avait été Ministre pour la première fois à 28 ans et il l'était toujours, un an plus tard ! Il menait une vie belle et paisible, ponctuée certes par quelques attentats, quelques ennemis, quelques déceptions mais... Pouvait-il seulement se plaindre ? Il lui suffisait de se souvenir de sa condition initiale ! Lui qui avait grandi dans la misère et qui aujourd'hui amassait une fortune plus que confortable avec un titre de noblesse et un statut politique ! Que demander de plus ?

Un parti florissant, voici son rêve, que le centre retrouve sa force politique d'il y a quelques mois ! Il y a peu encore, ce parti était le premier parti de France, mais quelques divergences l'avait fait sombrer momentanément. Momentanément, certes, car n'avoir recueillit aucun siège permettrait au parti de se reformer tandis que les autres se déchireraient ! C'est d'ailleurs en parti pour ça qu'il avait fait venir Alexandra. Il était déçu de sa sœur, mais il voulait parler politique avec sa sœur. Peut-être celle-ci n'était-elle pas la même ! Il lui faudrait également parler aux anciens barons du parti, mais plus tard, pas maintenant.

Il sourit doucement à Alexandra à l'entente de sa plaisanterie... Plaisante, tel que l'indiquait son nom.

Bonjour, Mademoiselle de Montrieux ! Votre joie est partagée, sachez-le et... oui, c'est appréciable !

Entrer dans le vif du sujet ? Pas encore, ce serait inconvenant !

Souhaitez-vous boire ou manger quelque chose !  

_______________
Back to top
Alexandra
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 25 Nov 2013
Posts: 2,524
Localisation: Manoir de Montrieux (Seine)
Féminin

PostPosted: 22/06/2014, 10:39    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Un sourire complice s'affiche sur le visage de la jeune fille à la réponse du Vicomte. Place est prise à cette table et dans ce salon privé attribué par le propriétaire des lieux. Depuis ce salon, il est vrai qu'aucun bruit ne leur parvient, pas plus que les mouvements des autres clients. Seul le ballet des serveurs se ressent et encore ceux-ci sont-ils aussi discrets qu'une petite souris lors de leurs passages. Son large chapeau, ses gants sont ôtés et déposés sur une banquette voisine. La voilà toute au Vicomte - enfin, façon de parler bien entendu -


En habituée des lieux à présent, elle connaît quasiment les cartes sur le bout des doigts et s'étonne de la question posée par ce cher Vicomte. Une invitation à déjeuner n'est-elle pas faite pour se régaler d'au moins un met proposé ? La jeune fille qui est fine comme une brindille - aux formes harmonieuses : où il faut et juste comme il faut - reste néanmoins fort gourmande. Elle aime savourer de bons plats à chaque fois que l'occasion lui en est donnée.


Monsieur le Vicomte, je confesse qu'à midi j'ai souvent l'envie de me régaler d'un met salé.
Et je dois vous révéler que chaque fois que je me suis installée au Grand Royal dans l'espoir d'y savourer l'un des plats proposés, ce privilège m'a été honteusement ôté !
Un mauvais concours de circonstances à chaque fois, qui m'a obligée à quitter les lieux le ... ventre vide !
Un comble n'est-ce pas ?


Ses grands yeux fixent un court instant Giovanni puis plongent sur l'écriture agréablement calligraphiée du menu.



Quote:



Menu Gastronomique


- Les mises en bouche - 15 francs pour 2 mises en bouche -


Cappuccino aux champignons des bois et son huile de truffes blanches
Frites de sole à la ciboulette et au beurre blanc
Escalope de ris de veau à la moutarde de Meaux
Duxelle de champignons
Carpaccio de chevreuil aux fruits des bois et sa vinaigrette balsamique


- Entrées froides et tièdes - 12 francs -


Suprême de canard farci au foie gras sur lit de salade de blé et chicons aux noisettes
Feuilleté de noix de Saint-Jacques aux lentilles, beurre blanc au vinaigre de Xérès
Salade de lotte fumée minute, haricots verts et chicon en Julienne, vinaigrette aux framboises
Salade de pigeonneau aux fruits de saison
            
Salade composée, sauce César

- Potages et Consommés - 15 francs -


Crème d’artichauts en cappuccino avec son soupçon d’huile de truffes blanches
Bisque de homard, Crème et Armagnac
Petite soupe de poissons aux pistils de safran et sauge


- Entrées chaudes, Poissons et Crustacés - 25 francs -


Feuilleté de girolles et escalope de foie d’oie poêlé, Beurre blanc au Porto
Saint-Pierre rôti sur lit de fenouil, Émulsion à la betterave rouge
Solette soufflée à la mousseline de saumon, Sabayon de moules de Zélande
Poêlée de Saint-Jacques sur lit de chicons sautés à l’huile de truffes
Rouget barbet en écailles de pommes de terre, Julienne de poivrons et poireaux frits


- Plats - 35 francs -


Poitrine de cailles aux champignons des bois, Pommes allumettes et sauce au Porto
Côte de veau rôtie aux échalotes, Nouilles fraîches au thym, carottes , salsifis et courgettes
Tranche de rognon de veau pané à la mie de pain, Sauce aux baies de genévrier


- Gibiers  (selon la saison) - 35 francs -


Perdreau fine champagne (15 sept.- 10déc.), Pommes allumettes et compote de fruits d’automne
Râble de lièvre Arlequin (15oct. - 10 janv.), Petites pommes fourrées aux airelles
Poitrine de faisan aux chicons braisés (15 oct. - 10 fév.), Purée de céleri et sauce à la moutarde à l’ancienne
Mignonnettes de chevreuil aux deux sauces (1 oct. - 10 déc.), Pommes rôties aux lardons, fruits d’automne
Trio de grands gibiers aux trois sauces, Filet de chevreuil, lièvre et biche
Trio de petits gibiers : Faisan brabançonne, Perdreau Fine Champagne et canard colvert aux figues fraîches


- Fromages - 12 francs -


Chèvre chaud aux graines de sésame et miel d’acacia, Pain aux noix toasté
Salade de lardons au Roquefort déglacés au Cognac « fine champagne »
            
Plateau de fromages du Royaume de France et de Navarre


- Desserts chauds - 22 francs -


Feuilleté aux poires et glace au lait d’amandes
Tartelette fine aux pommes cuites et caramélisées à la minute,
             
Crème à la cannelle
Moelleux au chocolat, crème anglaise et glace vanille
Crêpes fourrées aux fruits de saison, caramel de pommes et noisettes grillées
Gratin de fruits rouges avec son sabayon au Muscat de Rivesaltes et sa boule de glace vanille
             




 
Quote:








Carte des vins


Les vins rouges


Châteauneuf-du-Pape Château de Beaucastel - 80 francs -
Le plus célèbre de l’appellation, un des plus grands vins du monde.

Crozes-Hermitage Domaine Combier - 37 francs -
Un Crozes qui magnifie les arômes tout en souplesse

Brouilly Domaine Aublanc - 28 francs -
Un vin de soif frais et désaltérant aux notes de fraises

Saumur-Champigny Baron Briare - 25 francs -
Vin aux tanins fins et veloutés, avec une finale en bouche tout en dentelle

Saint-Emilion Château Rocher-Figeac - 38 francs -
Robe rubis soutenue, un parfum de fruits mûrs et doux à la bouche fruitée et légèrement sucrée

Margaux Grand cru classé Château Giscours - 90 francs -
Robe grenat, un vin tendu aux tanins présents mais parfaitement intégrés et fondus


Les vins rosés

Château Malherbe « La Pointe du Diable » - 30 francs -
Un rosé plaisant au nez de petits fruits rouges, à la bouche tendre et suave

Domaine de l’ Anticaille « Ste-Victoire » - 28 francs -
Rosé typique du Var, à la robe très claire, aux saveurs de petits fruits rouges



Les vins blancs

Château Malherbe - 35 francs -
Un vin blanc exceptionnel, on y retrouve des notes iodées

Château Miraval « Cuvée Lady Jane » - 95 francs -
Un blanc équilibré avec un boisé très fin et une belle persistance en bouche


Pouilly-Fuissé Château Fuissé « Tête de Cru » 75 francs -
Un vin séduisant et droit, avec des notes miellées et grillées





Champagne - Cognac - Whisky et grandes variétés d'autres liqueurs

 
Cave à cigares de grande qualité

 
Pâtisseries maison servies au salon de thé avec grand choix de thés de nos colonies.
  














Si cela ne vous contrarie pas trop, je choisis une "Poêlée de Saint-Jacques sur lit de chicons sautés à l’huile de truffes" avec un vin Château Malherbe.
J'espère que vous ne me laisserez point déjeuner seule, Monsieur le Vicomte ?


Elle offre un joli sourire et attend de savoir si ce Cher Vicomte est en appétit.


 
_______________
Alexandra de Montrieux
Pair de France
Comtesse de Beaulieu
Baronne de Sceaux
Chevalier des Ordres du Roi

25 mai 1800 - 30 décembre 1822
Back to top
Giovanni
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 19 Jul 2011
Posts: 4,701
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 25/06/2014, 19:55    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Ne jamais avoir pu manger dans un si bon restaurant en s'y rendant tant de foi : c'était un comble ! Il faudrait y remédier, et cette carte lui avait toujours mit l'eau à la bouche ! Alors certes, il avait déjà déjeuné brièvement avant de venir au rendez-vous, mais il n'aurait su résister à une si belle carte, aussi se décida-t-il à commander.

Et bien ma foi... Si vous me prenez par les sentiments... Mangeons ! Je prendrais donc un suprême de canard en entrée puis une côte de veau et ses nouilles, tout cela bien arrosé avec un cognac pour l'entrée et un châteauneuf pour le plat ! Nous verrons après pour le dessert.

Ah, quant il mangeait, il ne faisait jamais les choses à moitié ! Mais n'était-il pas temps de rentrer dans le vif du sujet ? Après tout, il n'était pas venu simplement pour prendre un repas en agréable compagnie ! Mais enfin c'était un aspect agréable du problème... Et puis mieux valait ne pas brusquer les choses, cela aurait été une mauvaise chose. Aussi préféra-t-il discuter banalement dans un premier temps, et s'enquérir de l'état de la demoiselle, à qui il n'avait pas parlé depuis un moment maintenant !

Alors, Mademoiselle de Montrieux, que devenez-vous ?
_______________
Back to top
Alexandra
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 25 Nov 2013
Posts: 2,524
Localisation: Manoir de Montrieux (Seine)
Féminin

PostPosted: 01/07/2014, 12:23    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Amusée par la réponse du Vicomte, c'est forcément plus légère qu'elle passe sa commande. Du moins, sera-t-elle légère jusqu'à ce que ces délicieux mets soient avalés mais surtout dégustés comme il se doit. Se pourrait-il, qu'enfin, elle apprécie à leur juste mesure et l’Établissement et la cuisine ? Alléluia !

Il m'est plaisant de constater que je ne suis point la seule gourmande en ce lieu.

Et oui ! Déjeuner agréablement est toujours plus convivial lorsque l'on est deux, non ? Pour le moment, Alex se contente d'apprécier les bulles fraîches qui chatouillent sa bouche à chaque petite gorgée. Par Epicure que ce breuvage là est divin ! Jamais elle ne s'en lassera. Elle pourrait presque pousser un petit cri de plaisir tant elle le savoure. Évidemment, elle se retient, se contente d'offrir un joli sourire à son interlocuteur et de répondre à sa question. Une question mise-en-bouche comme elle aime à les appeler. Ce qu'elle devient ? Oulala ! Voilà tout un programme.

Ma foi, je continue d’œuvrer au Palais pour mon plus grand plaisir.

Pour le reste, à savoir sa vie privée, et bien elle ne dira rien car elle ne connaît pas assez le Vicomte pour lui en parler d'une part, et, d'autre part, que pourrait-il bien avoir à faire avec ses histoires personnelles ? Absolument rien. Il est bien connu que dans ce Royaume chacun avance dans son coin et tente de nager dans certaines eaux troubles en essayant de garder la tête hors de cette eau pas franchement épicurienne ....
Et cela, hélas, plus souvent qu'il ne le faudrait.

Une vie paisible donc, Monsieur le Vicomte, avec un sens du devoir à accomplir auprès de Sa Majesté qui ne faillit pas.

Plus clair que cela : elle ne le peut pas.

Et de vôtre côté ? Tout avance-t-il selon vos souhaits, Monsieur le Vicomte ?

Et hop ! Elle repasse le plat des amuse-bouches ! Avec en prime : un sourire.

_______________
Alexandra de Montrieux
Pair de France
Comtesse de Beaulieu
Baronne de Sceaux
Chevalier des Ordres du Roi

25 mai 1800 - 30 décembre 1822
Back to top
Giovanni
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 19 Jul 2011
Posts: 4,701
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 01/07/2014, 19:58    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Le Vicomte savourait, lui aussi sa coupe, en attendant avec la plus grande des impatiences son entrée. Écoutait-il vraiment ce qu'elle lui disait ? Il semblait que oui, bien qu'on disait souvent que les apparences étaient trompeuses. A dire vrai, il était assez songeur, bien qu'il veillait à offrir un minimum d'attention à son interlocutrice et surtout à ne paraitre en rien distrait. Mais à quoi songeait-il ? A ladite interlocutrice ! Après tout, il ne connaissait pas bien cette jeune femme, ni la façon dont elle était ainsi entrée à la cour ! Pour autant, elle lui avait toujours fait bonne impression, peut-être davantage encore que sa soeur ainée, qui était grandement descendue dans son estime ces derniers temps !

Certes, le Vicomte restait un homme politique, aussi bon et généreux pouvait-il être, il arrivait assez peu rarement qu'il fût pleinement désintéressé dans ses rendez-vous, n'en ayant hélas plus le temps ! Néanmoins, ce déjeuné lui permettait tout à la fois de passer un moment auprès d'une jeune femme fort agréable et pas des plus déplaisante à regarder mais aussi de procéder à une éventuelle renaissance du centrisme, nouvelle jeunesse qui impliquait de nouveaux membres !

Pour l'heure, il fallait échanger des banalités... Qui n'en était d'ailleurs pas vraiment ! A dire vrai, le Vicomte ne perdait pas le nord et il avait toujours été intrigué par cette cour mourante que Louis-Antoine avait tenté de restaurer ! Non pas qu'il souhaitât y loger de façon immédiate, n'étant pas des plus épris de celle qui allait sans doute en prendre le contrôle en l'absence du Roi, mais après tout, cette perspective restait intéressante ! Il fallait néanmoins un tant soit peu de distinction, d'autant que le Vicomte ne faisait que se renseigner ici et là sur quelques perspectives intéressantes, l'avenir étant de plus en plus importante aux yeux du trentenaire à l'avenir incertain ces derniers jours...

Ma foi, moi... Mon bilan est assez... Contrasté dirais-je ! Le ministre est contesté, l'époux souffre de ne pas passer davantage de moment avec sa femme perpétuellement retirée dans ses appartements, le père est ravi de son fils mais souffre de l'absence de sa fille et... l'homme politique tente de reprendre les rênes du parti qu'il a formé !
 
Ah, on entrait dans le vif du sujet ! Mais il le développerait en aval ! Pour l'heure, à quoi voulait-il en venir ? Ah, à la cour, une fois sa coupe achevée bien entendue  !

Mais cette cour qui vous dirigez d'une main de fer dans un gant de velours, accueille-t-elle dans l'enceinte des Tuileries quelques nobles, comme jadis ? Où est-elle désertée ? Il est en tout cas certain qu'elle reprend vie et c'est en grande partie grâce à vous, de ceci vous pouvez être fière.
 

_______________
Back to top
Alexandra
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 25 Nov 2013
Posts: 2,524
Localisation: Manoir de Montrieux (Seine)
Féminin

PostPosted: 08/07/2014, 14:36    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

[Toutes mes sincères excuses pour mon long temps de réponse. ]



Tandis que l'entrée du Vicomte et l'unique plat de la jeune demoiselle sont servis, des réponses sont apportées. Réponses qui laissent Alexandra plutôt confuse d'entendre ce qu'elle entend. Qui a dit que la vie n'était pas un long fleuve tranquille ? Un sage, sûrement. Il ne fait pas de doute que Giovanni semble plutôt tourmenté par la solitude imposée par son épouse mais qu'il peut trouver de la joie dans les babillements de son nouveau-né.
Ceci remplace-t-il cela ? Certes pas mais à tout prendre : il faut bien se résoudre à voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide. C'est du moins ainsi que la jeune fille a tendance à avancer.
Quoique ... ces temps derniers ... elle a davantage le sentiment de reculer ...
Elle ne savait pas que le Vicomte avait également une fille. S'il mentionne son absence, elle ne sait trop s'il est bienvenu d'en faire mention et de le questionner courtoisement pour montrer son intérêt sur ce qu'il lui confie. Elle hésite puis termine sa coupe de champagne avant que les bulles ne puissent plus éclater avec délicatesse dans sa bouche.

La vie est parfois curieuse, elle s'amuse à jouer des tours que l'on sait mal maîtriser.
Des tours imprévisibles, parfois douloureux. Il nous appartient d'en retirer une leçon pour continuer d'avancer sur son chemin hasardeux.

Un chemin que l'on n'imaginait pas tracé ainsi.

Le fumet de la poêlée qui vient de lui être servie, allèche son petit nez satisfait. L'océan semble prendre part à ce déjeuner avec ces quelques coquilles Saint-Jacques nageant magnifiquement dans une sauce fine et harmonieusement colorée. Ce sont les compliments arrivant ensuite qui font se poser la fourchette et le couteau à poisson près de l'assiette n'attendant que d'être dégustée. Elle sourit légèrement avant de restituer une vérité appartenant au Palais des Tuileries et qui ne souffre pas de confusion.

Le Grand Maître de France est en charge de la Maison du Roi, je ne suis qu'une fidèle sujette de Sa Majesté qui s'emploie au mieux à servir ce qui régit cette Grande Maison.

Ceci étant clairement et sérieusement annoncé, elle poursuit plus légèrement.

La Cour de Sa Majesté s'étoffe, Monsieur le Vicomte.
Elle est encore bien loin de ressembler à celle du Grand Louis le Quatorzième mais les Tuileries ne sont pas Versailles.

Une petite pirouette qu'il lui plaît de faire avec un amusement certain. Pour le reste, comme toujours, elle ne dévoilera rien de ce qu'il se passe au Palais et qu'il est de son devoir de taire.





_______________
Alexandra de Montrieux
Pair de France
Comtesse de Beaulieu
Baronne de Sceaux
Chevalier des Ordres du Roi

25 mai 1800 - 30 décembre 1822
Back to top
Frédéric d'Orange Nassa
Guest

Offline




PostPosted: 08/07/2014, 16:37    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Frédéric, amené dans un luxueux restaurant par son estomac ne tarda point à entrer afin de concrétiser le rêve de tout étranger: manger dans un restaurant français ! Mais bien sur, une nourriture divine, des vins à faire tourner les têtes et un luxe digne des plus grands empereurs. La France est pleine de luxe et de surprises. Malgré ses maigres biens, il s'invita à s'asseoir à une table afin de se restaurer. Otto, son fidèle valet resta debout derrière lui, ce dernier craignait que le jeune Néerlandais soit victime de la folie des gueux. Il avait prié son maître le matin même à s'habiller comme un homme de petite noblesse, ce dont Frédéric accepta. Il fallait un léger quart d'heure d'attente aux deux hommes avant de voir arriver un homme leur demandant ce dont ils avaient envie de manger. Otto resta de marbre tandis que le Néerlandais prit du magret, du foie gras et une crème brûlée. On en parle beaucoup au Pays-Bas de ces mets si raffinés que seul les Français peuvent cuisiner. Vingt minutes passèrent avant que le foie gras soit déposé dans l'assiette de Frédéric. Il prit quinze minutes à déguster ce met délicieux. Cela le changeait du poisson et de la viande bovine qu'il avait l'habitude de manger.
Le jeune homme observait les tables aux alentours et les personnes qui se trouvaient dans le même établissement. 
Back to top
Nicolaï Petrovitch
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 08 Jul 2014
Posts: 31
Localisation: St Petersbourg
Masculin

PostPosted: 08/07/2014, 20:34    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Les évènements qui ont marqué le pays que j’ai quitté, sont liés à la France, c’est d’ailleurs ici que j’avais vécu des jours merveilleux alors que nous avions occupé Paris il y a six ans… Un peu plus tôt, la grande armée de Napoléon parvenait au prix de combats acharnés à s'emparer de Moscou mais dut en repartir chassée par l'incendie de la ville. Les armées de mon pays harcelèrent alors un ennemi décimé par la faim et le froid et donc, en 1814, moi y compris, elles occupèrent Paris. Alexandre joue un rôle majeur dans la Sainte-Alliance qui veut gérer le destin de l'Europe… Vous l’avez bien deviné, je suis originaire de cette grande et immense Russie. La grandeur de ma terre, n’en dévoile pas moins sa pauvreté, et c’est à cause de cette misère que j’avais décidé de faire carrière dans l’armée, et pour cette même raison que je l’ai fuie, une fois gradé ! Le colonnel n’a pas le droit de démissionner, disait ma pauvre mère, que le très haut protège son âme, sa douceur manque à mon cœur, tout comme sa grandeur et sa gentillesse. On dit que les italiens ont cet instinct protecteur dans le sang, et le sien débordait de ce sentiment merveilleux.

Depuis mon enfance, j’ai apprit à parler le français, des restes de mon accent paternel sont restés sur ma langue, même si je ne connais rien à celle maternelle que j’aurais aimé savoir user. Feu mon père, était un paysan respecté, mais un paysan tout de même, alors que ma pauvre mère, était une bourgeoise enfuie de sa demeure, pour rejoindre nos terres, à bord d’une caravane de comédiens, croyant trouver le bonheur au sein de la troupe vagabonde. Au lieu de ça, elle n’avait souffert que de froid, à parcourir les routes et le grand pays trop accueillant sans doute, pour la vouloir trainer dans les tavernes… Mais sauvée par ce paysan, elle finit par succomber à son amour éternel, ne se séparant jamais plus, pas même dans la mort, car celle de mon père, entraina la sienne, par un chagrin immense !

Je suis loin d’être un grand homme, mais je m’étais fait un nom, avant de souffrir moi-même d’un amour qui blessa mon cœur si profondément, que je ne voulu que quitter mon passé pour rejoindre la France et son climat plus chaud. Et en quittant ma demeure familiale, laissant derrière moi les douleurs de mon passé, je monte dans la diligence qui m’entraine à faire ce nouveau voyage, une grande première qui va faire de moi un nouveau français ! A être étranger chez soi, n’est il pas préférable de l’être chez les autres ? Au moins, là bas, personne ne me connait, alors que chez moi, je me sens déjà mort de l’intérieur, perdu par ma belle Mariouchka, divine rousse au regard angélique. Plus je m’éloigne d’elle, et plus mon cœur se serre, j’espère qu’en arrivant sur cette terre promise, je ne saignerais plus autant en songeant à cet amour perdu, que la mort m’a arraché, tout comme elle m’a privé de mes seuls parents que j’aimais plus que tout.

Le cocher annonce l’arrivée à Paris, je dois chercher une chambre et manger quelque chose, pas loin, de l’arrêt de la voiture, un établissement aux allures chiquées, semble m’appeler, « Le Grand Royal » ! Le colonel que je suis, ici, n’a plus de titres, ni de grade, j’avais gagné celui de Comte en offrant mes services au royaume, Tsar et Tsarines m’avait tant appréciés que j’avais été nommé au service de leur garde personnelle, mais… sans mon amour, et mes parents, je fus envahit par la douleur et la mélancolie, un mal incurable dit ont, et qui ne fera qu’empirer, alors, avant de sombrer dans la folie, je vais m’assurer de voir la France et mourir !
Peut-on manger ici ?

M’étais je informé au cocher, avant d’y pénétrer… La salle était immense et superbement éclairée… C’est ainsi qu’en voulant m’adresser au maître d’hôtel, je vu cette chevelure rousse, coiffure relevée de manière divine, et ce cou désirable qui ressemblait tant à celui que l’on m’avait privé. Un voilage me privait d’une vision réelle, le couple semblait séparé de la salle par celui-ci, alors qu’ils étaient installés dans une sorte de salon privé… Le diable me jouerait il des tours ? Mes yeux sans doute, ou mon cœur sans défense qui me poignardait en voyant cette divine beauté qui… non, je dois être possédé par un quelconque démon ! Je dois m’en assurer et je m’avance sans attendre que l’homme qui s’adressait à moi pour m’installer me réponde, il devra me suivre, je voulais user de finesse pour voir son visage, alors que la situation était telle, que l’homme qui l’accompagnait et elle-même, se trouvaient à l’écart des autres clients, et séparés par ce rideau presque transparent, mais pas assez. Durant ce temps, le cocher avait quant à lui, sous mes ordres, déposé ma malle en consigne, pour que je ne perde pas mes dernières affaires, il avait rejoint le Grand Royal, pour y laisser le ticket correspondant à la récupération de ceux ci.

Je dois ruser, me faufilant et forçant le passage pour parvenir à m’approcher le plus près d’elle… la frôler… la sentir… et contre toute logique, contre la convenance, je me presse et je passe près de cette jeune femme, faisant fi de celui qui est son cavalier et je la bouscule comme si cela était d’inadvertance, un accident qui me fait tomber mon couvre chef, et me le fait ramasser, tout en me relevant, libérant le voilage qui nous sépare pour m’excuser auprès de… Par Epicure… Elle lui ressemble tant ! Elle a son regard, sa douceur et sa tristesse, tout autant que la beauté d’un sourire délicat ! Je suis sous le charme de Mariouchka, petite princesse merveilleuse à la peau claire, et au parfum enivrant. S’était elle réincarnée ? Je ne sais si je dois croire à ces histoires, mais elle est si réelle, que j’ai l’impression qu’elle est un rêve tout droit sortie de mon imagination.
Je vous prie de pardonner le pauvre bougre que je suis, d’avoir perturbé votre déjeuner !

Je m’incline, en la saluant, me contrariant avec le fin tissu qui m’empêche de me retrouvant face à elle, je fais de même devant celui qui l’accompagne, et subjugué par la ressemblance de cette dernière avec le visage angélique de ma défunte aimée, je sens en moi mon cœur battre avec force, alors que ma face devient d’une pâleur livide… Le cafouillage habille mon langage, et de peur de la deviner, je détourne presque mon regard en me présentant :
Mais je manque à tous mes devoirs... Je me présente si vous le permettez, Nicolaï Petrovitch… Pour vous servir !

Et comme sur un tableau qui figerait l’instant, je reste suspendu à contempler cette main que je voudrais baiser, la coutume se veut respectueuse, alors j la saisit avec une extrème douceur avant de la lui rendre, après avoir déposé d’un effleurement de lèvres, ce baiser que je lui voulait donner… Me redressant enfin, je m’incline de façon militaire en claquant mes talons, devant l’homme qui lui fait face… sans doute une malformation professionnelle, mais après tout, n’est ce pas là, ce qui fut toute ma vie ! 

Saint-Pétersbourg, ville natale de mon père, n’en est pas moins la mienne, elle me manque, mais à cet instant, alors que je l’ai quittée pour y avoir enterré ma bien aimée, il me semble la retrouver ici, en voyant cette jeune fille, me donnant un coup au cœur, en la retrouvant bien vivante…

[HRP : Veuillez me pardonner de ne pas avoir vu que le couple Alexandra/Giovanni était dans un salon privé. Mademoiselle, comme convenu, je modifie mon texte, j’espère que cela vous convient. Un voilage donc sépare ce petit salon qui vous met à l’écart, mais ne vous prive pas des regards..]
_______________

Pas toujours disponible le WE


Last edited by Nicolaï Petrovitch on 10/07/2014, 15:02; edited 2 times in total
Back to top
Frédéric d'Orange Nassa
Guest

Offline




PostPosted: 09/07/2014, 18:48    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Un délice, un délice ! Cette gastronomie française est seulement parfaite, que dis-je, divine. Les feuilles de salades, généreusement assaisonnées furent engloutis avec délice. Le foie gras sur son lit d'herbe fut tellement goûteux que l'estomac du jeune homme volait, ses papilles salivaient de plaisir, fantasme gustatif que cette entrée. Le plat était au regard une oeuvre d'art, à l'odeur, une jouissance et au goût, un délice doublé d'un royal gout. Il ne fallu que quelques minutes à Frédéric pour manger, non, déguster ce met digne de l'assiette d'un Roi Babylonien. Quel délice, l'étranger succomba littéralement face à la palette de jouissances mise à sa disposition. Otto quand à lui mangera une fois Frédéric arrivé au dessert. Il commanda. Du veau. Ce fût le seul plat de l'honorable valet. Le jeune Prince jetait son regard sur n'importe quel objet de ce sublime restaurant. Lustres, sol, tapisseries, plafond, nappes et personnages. Tout était scrutait quand vînt la crème brûlée. Le Néerlandais goûta et fut emmené au paradis, il est seulement triste qu'un si beau voyage dura cinq minutes... Otto mangeait vite et ne dégustait point, il fallait repartir, cela fait déjà deux heures qu'ils sont dans ce lieu.
Ils se levèrent et Otto accouru payer l'addition, une fois cette dette effacée, les deux hommes sortirent aussi méconnus que quand ils furent entrés. Ils montèrent dans la berline et partirent.
Back to top
Alexandra
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 25 Nov 2013
Posts: 2,524
Localisation: Manoir de Montrieux (Seine)
Féminin

PostPosted: 10/07/2014, 10:38    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote



Tandis qu'elle s'apprête à porter la première part à sa bouche, la voilà heurtée par elle ne sait quoi. La fourchette est reposée délicatement sur l'assiette pour la seconde fois. Il est dit qu'elle ne pourra avaler cette portion de coquille Saint-Jacques ! Pour un salon se voulant privé, il semble bien que cela ne soit privé que par les mots. Sa frimousse cherche à présent qui ou quoi a bien pu l'interrompre ainsi que Monsieur le Vicomte dans leur déjeuner.

Un homme se tient debout devant leur table et présente des excuses. Des excuses ? Ainsi donc le responsable de ce remue-ménage est ce Monsieur ? Bon, elle ne va pas l'envoyer promener et aller voir si elle est ailleurs mais tout de même : un si grand espace et il ne trouve pas mieux que de venir se cogner à elle ? Ce qu'elle ne voit pas, du moins pas encore : c'est que sa robe est à présent mouchetée de sauce ! Elle incline la tête avec grâce lorsque celui-ci se présente et reste stoïque face à lui.

Monsieur, il semble bien que vous vous soyez perdu entre les tables de ce grand restaurant.

A l'accent qu'elle décèle dans la voix de l'homme se tenant face à la table, elle ajoute avec cette pointe d'espièglerie qui ne la quitte jamais.

Sans doute est-ce l'éloignement de vos contrées qui vous aura égaré ?

Évidemment, elle ne va pas dévoiler son identité à un parfait inconnu pas plus que celle du Vicomte, qui pour le moment, assiste à la scène sans mot dire.







_______________
Alexandra de Montrieux
Pair de France
Comtesse de Beaulieu
Baronne de Sceaux
Chevalier des Ordres du Roi

25 mai 1800 - 30 décembre 1822
Back to top
Nicolaï Petrovitch
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 08 Jul 2014
Posts: 31
Localisation: St Petersbourg
Masculin

PostPosted: 10/07/2014, 17:53    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Un second rideau aurait sans doute privé mon regard de cette vision irrationnelle, je ne sais comment nommer ce que je vois, je suis perdu, le garçon me regarde d’un air étrange, il n’a pas apprécié ma réaction qui anticipait la sienne, mais je voulais tant.. je désirais… cette nuque m’a enivré, cette manière si particulière de relever la chevelure.. cette couleur si semblable.. et nlorsque son visage me fut révélé, ce fut comme si la lumière éclairait mon cœur, moi qui depuis ce jour funeste, avait sombré dans une profonde solitude, où la mort ne faisait que hanter ma vie..

La jeune femme ne réagit que peu, imperturbable peut être, dérangée sans doute, et si j’avais intentionnellement voulu la bousculer, alors qu’elle était si loin des autres tables, je n’aurais su m’y prendre autrement ! Qu’aurais je dû faire pour la rencontrer ? Non, je n’aurais trouvé aucune autre parade, et je désire déjà en savoir plus sur cette inconnue, qui ne se présente pas, et qui semble même vouloir se débarasser de moi. Elle n’y parviendra pas si facilement, j’ai bien l’intention d’insister, je veux tout savoir d’elle.. et si elle avait une parenté avec Marioutchka ? Une cousine ? Ma grand-mère m’a dit un jour que nous avions tous un sosie quelque part, mais de là, à la croire……. Que puis je dire aujourd’hui, sinon, que je serais un sombre idiot de la contredire !
Croyez que je sois navré de ce regrettable incident, même si je suis ravi que celui-ci, m’ai permit de vous rencontrer..

J’esquive un regard à l’homme, en supposant qu’il fut le père ou l’époux, afin de m’excuser de mon indélicatesse. L’est il ? Je n’ai rien entendu de leur conversation, ils pourraient se mettre à l’écart pour discuter affaires, ou bien romance.. ou encore famille.. Le diable m’emporte, il me faut m’excuser auprès de cet homme, il n’est pas dans mes habitudes d’offusquer mari ou père. C’est ainsi, qu’une fois de plus, raide et élégant, je claque une nouvelle fois les talons en m’inclinant à peine devant Giovanni.
Monsieur.. Veuillez excuser l’étranger sur vos terres, je ne souhaite nullement vous offenser en complimentant votre.. f.. femme.. votre amie ?

Fille ? Je ne voudrais pas ajouter d’huile sur le feu, et reprenant aussitôt pour ne point contrarier l’homme, j’avais rattrapé avec brio la bêtise que j’aurais dite. Cette demoiselle a entendu mon accent, je lui offre mon sourire, et m’incline une nouvelle fois vers sa personne, mes yeux se font nostalgiques, même si en la contemplant, le bonheur étrangle ma gorge, en enserrant mon cœur. Que ne suis-je resté sur mes terres pour y mourir, alors qu’en pensant défier le passé, il me vient comme un poignard, saigner profondément mon âme avec un espoir qui risque de me tuer une seconde fois ! Pourquoi cette jeune fille, tel un ange apparut à moi, accepterait de me voir, alors qu’elle est en compagnie de..
Mes contrées sont loin d’être semblables aux vôtres, vous avez sans aucun doute raison, ce doit être la raison de mon égarement.. Et pourtant, malgré toutes leurs différences, je viens d’y trouver une douce ressemblance..

Mes yeux se perdent à la contempler, je déglutis troublé, si je n’étais un homme, j’aurais défaillit, il me faut les quitter et ne point troubler d’avantage leur rencontre, même si je voudrais la séparer de celui qui l’accompagne. Je remarque que sa robe est tâchée par ma maladresse volontaire, je ne pensais pas avoir été à ce point idiot, mais sans doute serait ce un excellent prétexte pour la revoir..
Je crains que ma maladresse ne soit responsable de l’état de votre robe.. Permettez que je règle la note de ma bêtise… Je vous ferais porter tout à l’heure par le serveur, ma carte, que j’ai laissé dans mes bagages..

Il n’est pas dans mes habitudes de me mettre à essuyer la robe d’une dame, l’inconvenance serait totale, et cette fois, le visage empli de honte, je me confonds en excuses, blessé de cette situation que j’avais provoquée…
Milles excuses, je suis profondément désolé, veuillez me pardonner.. Je ne vous dérange pas plus longtemps… Je pense avoir assez provoqué de maladresses.. Mademoiselle.. Monsieur..

Enfin, reculant cette fois pour me défaire du voile qui va à nouveau me priver de cette ision, pour ne me la présenter que comme noyée par un brouillard irréel, je courbe l’échine pour rejoindre une autre table, qui ne m’éloigne pas trop d’elle.. Je commande au serveur, un menu identique à celui d’Alexandra, ignorant totalement ce qu’elle avait dans son plat. Je suis fourbu par mon long voyage, et dépité par cette rencontre, et me hâtant de demander au serveur l’adresse d’un hôtel convenable, je le mande chercher plume et papier pour faire porter à la réincarnation de mon fantôme ce petit billet :

 
Quote:
Nicolaï Petrovitch
Au chat qui chasse

Mademoiselle,
Permettez que ce billet vous donne une adresse pour me faire parvenir la facture de votre tenue, souillée par ma maladresse. Je n’y ai pas de chambre encore, mais l’on m’a assuré qu’il n’y aurait aucun souci là bas pour me loger.
Je ne connais pas  beaucoup Paris, mon dernier passage fut bref.
Vous me trouverez certainement inconvenant, fou sans doute, mais, c’est cependant avec le plus grand respect que j’aimerais vous revoir.
Je ne cherche nullement à vous offusquer en quelque manière que ce fut, et croyez que si ce courrier vous ennuie, j’en serais le premier navré. Mais.. Je dois vous entretenir de quelque chose d’important, et cela ne puis se faire ainsi aux yeux de tous.. rassurez vous, notre prochaine rencontre, si vous l’autorisez, se fera à l’heure et l’endroit que vous choisirez. Ici même, dans un salon de thé, ou une place publique, mais, il me faut vous parler, cela est très important.
Je ne puis vous en dire plus sur ce billet, et je vous serais éternellement reconnaissant d’accepter mon invitation.
Que le très haut vous garde.
Nicolaï.


Le plis fut apporté à la jeune fille, alors qu’une bouteille de vin était présentée à Giovanni et Alexandra, alors que le garçon expliquait que cela était pour se faire pardonner de cette dernière maladresse. Je hochait honteux la tête et attendit que l’on me serve le repas, alors que déjà mon esprit voguait à ses côtés, imaginant bêtement que la belle soit son ange disparut !


_______________

Pas toujours disponible le WE
Back to top
Alexandra
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 25 Nov 2013
Posts: 2,524
Localisation: Manoir de Montrieux (Seine)
Féminin

PostPosted: 12/07/2014, 11:53    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Une douce ressemblance ? Mais de quoi parle cet homme ? Gênée par l'insistance - certes respectueuse - que lui porte ce Monsieur, elle regarde tour à tour : Giovanni puis l'homme étranger. La jeune fille n'a pas pour habitude de se laisser entraîner dans des regards soutenus. Elle pourrait même s'en montrer gênée mais ce n'est pas le moment de l'afficher. Surtout pas. Plutôt dignement et afin de s'occuper la main, elle porte enfin sa première fourchette en bouche et fait mine de se délecter de ce petit bout de coquille Saint-Jacques devenu.... FROID ! Au diable les menus du Grand Royal ! Soit elle ne peut les goûter, soit ils arrivent à sa bouche aussi froids qu'avant d'être cuisinés.

*Ouiiiiin ! Ouiiiiin ! Je veux pouvoir déguster les bons plats servis !*

La bouchée en train d'être mastiquée avec élégance, elle est sur le point de s'étouffer dans la suite de l'intervention du Monsieur. Femme ? Femme du Vicomte ? Mais cet homme perd toute raison ! Qu'est-ce qui lui prend ? De nouveau, la jeune fille regarde Giovanni en se demandant quand celui-ci va se décider à intervenir.

F...f... femme ?.... Non ! S'empresse t-elle de rectifier. Il ne manquerait plus qu'on colporte ce qu'entendu et la voilà mariée avec le Vicomte, enfin ...  la voilà maîtresse du Vicomte puisqu'il est déjà marié. Alexandra rougit jusqu'au bout de ses petites oreilles.*Cet homme va me rendre dingue !**Faites-le taire de grâce !*

- Raclement discret de la gorge -

Comme elle ne souhaite pas dévoiler son identité, pas plus que celle de Giovanni, elle préfère ne rien ajouter sauf demander à ce qui lui soit servie un grand verre d'eau fraîche, qu'elle boit d'une traite.

Monsieur, comment trouvez-vous votre entrée ? Demande-t-elle doucement à Giovanni.

Elle espère ainsi pouvoir reprendre le fil de leur conversation, tandis qu'enfin, s'éloigne le maladroit au costume militaire. Ce n'est que plus tard qu'elle découvrira le pli remis par Nicolaï Petrovitch ....

[à suivre donc]

_______________
Alexandra de Montrieux
Pair de France
Comtesse de Beaulieu
Baronne de Sceaux
Chevalier des Ordres du Roi

25 mai 1800 - 30 décembre 1822
Back to top
Giovanni
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 19 Jul 2011
Posts: 4,701
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 12/07/2014, 14:28    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Le Vicomte qui, tandis qu'il allait lui aussi à manger, le comprit pas tout à fait ce qui était en train de se dérouler sous ses yeux. Que faisait donc le maître des lieux à laisser entrer n'importe qui dans un lieu qui se voulait privé ! Le Vicomte voulait manger tranquille, en agréable compagnie, et voici qu'arrivait un homme, visiblement un étranger bien que maitrisant assez bien le français, qui tenait ainsi, devant ses yeux, une discussion avec la jeune demoiselle de Montrieux qui l'accompagnait ! Ah, il devrait en toucher deux mots au maitre d'hôtel, qu'il était à deux doigts de faire appeler bien que, finalement, son uniforme le retint un temps et qu'il finit par s'éclipser.

Le Vicomte, bien qu'aristocrate, veillait à ne jamais faire preuve de trop de condescendance bien qu'il fallait savoir dire non lorsque les limites étaient dépasser et alors savoir jouer de son statut sociale. Mais le Vicomte, cette fois n'a pas eu à le faire auprès de cet homme dont il n'avait que vaguement écouté les palabres tant sa consternation était grande, bien que point trop apparente sur son visage.

Étrangement, ladite consternation s'effaça au profit d'un sourire lorsqu'on prit la jeune demoiselle de Montrieux pour... Sa maîtresse, donc ? Idée point trop désagréable que faisait rougir la jeune femme et qui l'amusait assez ! Pourquoi pas après tout ? Bien que moralement discutable, ce serait un fait indéniablement agréable car Alexandra était loin d'être désagréable à regarder ni dénuée d'intelligence ! Mais... Il n'était pas là pour ça et se conterait, pour cette journée, de sourire intérieurement à cette idée.

La discussion reprit, après une petite gêne qui s'était installée et qu'il veillerait à disipé en faisant comme si de rien était.

Ma foi, excellente ! Et la votre ? 

Qu'étaient-ils en train de se dire avant cette intrusion intempestive... La cour, effectivement, la cour !

Ma foi, pour revenir sur le sujet de notre cour, pour qu'elle ressemble à celle de Feu Louis le XIVème... Ne faudrait-il pas y introduire davantage d'aristocrates ?
 

_______________
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 39, 10, 1120, 21, 22  >
Page 10 of 22

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group
powered by ArgenBLUE free template