Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1825
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

[RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal
Goto page: <  1, 2, 3 … , 20, 21, 22  >
 
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Joris.de.Florensac
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 10 Jan 2017
Posts: 560
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 29/07/2017, 18:34    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Le haut de ses pommettes avait pris une certaine roseur et le rouge naissant sur les lobes de ses oreilles paraissaient transcrire une certaine modestie quand il était question de ses propres louanges. Ana en faisait étalage et Joris en rougissait comme une jeune demoiselle. Elle le chambrait en le taquinant comme toujours. Afin de reprendre contenance, il la taquina à son tour.

Oui, ma chère, appelez cela comme ça ! Ne suis-je point en galante compagnie ? Ne suis-je point inspiré par des sentiments tendres et ce dîner, n’est-il point une sorte de séduction de votre part ? En tout cas, ce rendez-vous n’est pas fait pour me déplaire, bien au contraire et j’en suis d’autant plus flatté que de voir votre éclatante beauté qui me subjugue à chaque regard que je pose sur vous.

Cela sautait aux yeux, elle semblait apprécier les roses rouges. Il était vrai que la corbeille de fleurs faisait en bout de table un effet bœuf. Une coupe de champagne lui fut servie et ainsi suivirent des amuse-bouches. Souriante, tendre, Ana porta un toast à son honneur. En plus de la chaleur, il se sentit rosir à nouveau. Il lui rendit son sourire.

Vous êtes un ravissement pour les yeux, ma très chère Ana et j’interdis tout homme à poser leur regard sur votre personne car seul, votre chevalier servant en a le droit.

La coïncidence fit quand regardant en direction du comptoir, le réceptionniste avait le regard braqué sur eux. Serait-il jaloux au point de lui voler dans les plumes si l’occasion se présentait ? Il reporta ses mirettes sur la belle blondinette.

Si, ma chère, celui de la fin des vaches maigres, celui d’un nouveau métier plein d’avenir et enfin, à Vous, à Moi, à NOUS !

Il souleva sa coupe puis avala quelques gorgées de ce vin champenois frais à souhait. Il souriait simplement à ses propos remplis de vérité.

Ben, disons, que je ne m’étais pas préparé à recevoir une aussi gentille invitation de votre part. Et, je vous avouerai que j’ai fort apprécié malgré un retour sur Paris. Rassurez-vous, je ne suis point fatigué et vous êtes toute pardonnée.

Puis, il y a eu ce geste à la fois gracieux et tendre qu’il était loin d’imaginer surtout venant d’elle. Elle était complètement transformée. Serait-ce les sentiments amoureux qu’elle éprouvait à son égard, qui la rendaient tendre et pleine d’attention ? Il regarda la rose rouge à sa boutonnière et sentit ses lèvres se poser délicatement à la commissure des siennes accompagné d’une douce caresse sur sa joue puis elle murmura doucement à son oreille. Il lui répondit avec autant de douceur et de tendresse.

Ah ! Très chère, si vous saviez ! Alphonse de Lamartine ne dit-il point « un seul être vous manque et tout est dépeuplé ».

Avant qu’elle ne fasse un mouvement pour regagner sa place, il ne pouvait résister à l’impétueux désir d’écraser ses lèvres contre les siennes. Il en profita pour lui prendre son joli minois entre ses mains afin de le retenir près de son visage et soudain, il franchit doucement la petite distance qui les séparait en accentuant de plus en plus son baiser tout en y mettant plus d’ardeur et de fougue qu’au premier. Il lui avait donné son vrai premier baiser d’amour.
Back to top
Anastasie Lévis-Mirepoix
Haute Justice
Haute Justice

Offline

Joined: 08 Jan 2017
Posts: 1,925
Localisation: Dans le coeur de son Beau Brun d'Epoux pour le meilleur et pour le ... Meilleur !
Féminin

PostPosted: 30/07/2017, 09:41    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

DING DING DONG !  DING DING DONG ! DING DING DONG !
       

Voilà l'état dans lequel se retrouve Ana après ce ... DIVIN  baiser. Tout tourne autour d'elle, ivre qu'elle est et pas à cause des quelques gouttelettes de champagne ingurgitées.

Elle reste penchée, sa bouche encore sur celle de Joris et ne sait plus ce qu'elle doit faire. Répondre à son tour ? Est-ce correct ? Raaaahhhh mais pourquoi personne ne lui a enseigné ce qu'il est convenable de faire ou de ne pas faire. Maudit couvent ! Maudite Mère Supérieure et toutes les bonnes sœurs de sa clique ! Il n'empêche, elle a besoin de s'accrocher au cou de Joris pour ne pas choir direct sur le plancher du restaurant. Elle glisse alors ses bras autour de son cou et ne sait toujours pas comment agir.

- Pffffffffffffffffiou !

Est la seule onomatopée qui sort de sa bouche caressant toujours celle de Joris.

- C'est ... c'est époustouflant... Ahem ... euh ... grisant même. Ahem ...

Parce qu'elle réalise - Enfin, l'était temps, nan ! - qu'ils sont dans un lieu public, elle se redresse lentement, ôte ses bras du cou de Joris et regagne sa place en titubant grave. A coup sûr, on va penser qu'elle est ivre et qu'elle ne sait pas tenir l'alcool. C'est pas faux les loulous mais pas comme vous le pensez ! Nananère !

A présent assise, elle regarde Joris et le voit différemment - oui encore - car, après ce baiser, ne devient-il pas officiellement son amoureux ? De cela elle est sûre car au couvent on lui a enseigné, lors d'une leçon sur les devoirs d'une jeune fille,  qu'un jour, un homme serait prévenant avec elle et qu'il deviendrait son époux et qu'ils auraient des enfants. Hein ? Elle va déjà avoir des enfants après un baiser ? Ana a un coup de chaud pour le coup. Elle est encore trop jeune pour avoir des enfants puisqu'elle en est une encore, enfin ... encore un peu. Spontanée et directe comme elle est, elle s'en ouvre à Joris en murmurant de peur d'être entendue par le reste de la salle de restaurant.

- Ne trouvez-vous pas qu'il est encore tôt pour que j'ai des enfants ?

Voilà, c'est dit. Le maître d'hôtel s'approche de leur table et tend un menu à Joris - avec les prix - et un autre à Ana - sans les prix - Bénédiction ! Ana s'empresse de l'ouvrir et de se cacher derrière. Elle peut ainsi rougir à loisir sans que Joris ne le voit. Tout au plus pourra-t-il le deviner mais c'est tout. Elle n'ose plus parler, plus bouger d'un poil et garde son menu bien ouvert devant son joli minois affolé et ravi en même temps. La béatitude quoi !

- Je .... je vous laisse choisir ... tout à l'air si raffiné et goûteux que vous saurez ce qui me conviendra.... ahem...

Elle repense pendant ce temps au vers de Lamartine cité par Joris : " Un seul être vous manque et tout est dépeuplé". Et, instinctivement, en réponse, elle murmure encore pour Joris qui l'entendra certainement et comprendra où elle veut en venir :

- Là, je m'enivrerais à la source où j'aspire.
Là, je retrouverais et l'espoir et l'amour,
Et ce bien idéal que toute âme désire,
Et qui n'a pas de nom au terrestre séjour !


Une façon pour elle de faire comprendre à Joris qu'il est à partir de cet instant : devenu l'essentiel d'Anastasie. Son menu reste soigneusement ouvert devant son visage radieux et intrigué tout à la fois.


_______________


Last edited by Anastasie Lévis-Mirepoix on 04/08/2017, 11:26; edited 1 time in total
Back to top
Joris.de.Florensac
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 10 Jan 2017
Posts: 560
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 03/08/2017, 18:04    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Il y eut un moment où tout s’arrêta. Le temps, le monde, et toutes les étoiles que l’on pouvait compter. Il y eut quelques secondes de silence chargé d’une forte tension due à l’émotion d’un vrai baiser. Absolument merveilleux, elle avait vraiment répondu à son baiser sans le repousser, sentant encore dans sa bouche ce goût sucré, tiède et parfumé de la sienne. Découvrant au fur et à mesure les douces et tendres subtilités de l’amour charnel, elle avait fortement appréciée mais à la fois ignorante de tout, qu’elle en resta à se demander si un mode d’emploi existait pour ce genre de chose. Indécise de la conduite à tenir, accrochée toujours à son cou, elle prit conscience subitement qu’elle était dans un lieu public et se ravisa bien vite en détachant son étreinte pour se rasseoir face à lui.

Epoustouflant… Grisant… Je le conçois et vous approuve. Il n’y a pas de plus bel argument pour prouver qu’on aime passionnément.

Elle le regardait amoureusement et le doute sur ses sentiments disparut. Il était question d’enfants et cela le surpris.

Que me chantez-vous là ? Vous êtes vraiment surprenante. A votre âge, beaucoup de jeunes femmes ont déjà des enfants. A partir de leur puberté, elles peuvent enfanter. Vous êtes majeure donc ce n’est pas trop tôt pour vous d’avoir des enfants.

Il souriait puis termina sa coupe de champagne. Les menus apportés par le maître d’hôtel arrivèrent à propos. Il se faisait tard et la faim le tenaillait. Il se plongea dans la lecture assez longue du menu détaillant avec précision la composition de chacun des mets ainsi que leur prix qu’il trouva fort onéreux. En comparaison du restaurant de la pension Garnier. En espérant que la qualité de leurs plats sera à la hauteur de leur ambition.

Il jeta un regard par-dessus le carton du menu en direction d’Ana dont le visage était complètement escamoté comme derrière un paravent. Se cachait-elle de lui ? Avait-elle honte d’elle ? Cependant, une voix sortit de derrière le paravent. Elle lui donnait le choix des plats et rien que le tarif, ils avaient intérêt à être à la hauteur de leur réputation, raffiné et goûteux. Il faisait un signe de la main au maître d’hôtel qui se trouvait à quelques mètres d’eux et passa commande.


- Monsieur a fait son choix ?

- La sélection est difficile, j’en conviens. Donc, nous désirerons commencer par une salade composée et une poêlée de Saint-Jacques sur lit de chicons sautés à l’huile de truffes puis vous nous servirez en plat, une côte de veau rôtie aux échalotes ensuite nous verrons pour les desserts. Et pour l’accompagnement en boisson, que me proposez-vous ?

- Excellent choix, Monsieur ! Pour les vins, je vous envoie notre sommelier.

-Merci !


L’homme repartait en nous adressant un charmant sourire avant de disparaître en direction des cuisines. Peu de temps après, le sommelier nous aborda et nous proposa un Saint-Emilion, la boisson proposée choisie, l’homme s'évapora aussitôt.

Il haussa un sourcil puis l’autre d’épatement. Ana, le visage toujours invisible derrière le carton ouvert de son menu lui murmura quelques phrases en réponse de l’adage de Lamartine.


Quel plaisir de vous entendre et je suis heureux de savoir que vous n’aviez point perdu la parole.
Vous êtes de plus en plus étonnante, vous connaissez l’auteur à ce que je vois. On peut dire que c’est un sublime idéal par l’auteur.

Et dès à présent, je voudrais rendre sublime cet instant, ma très chère Ana. Je sais que vous avez des sentiments que vous ne pouvez exprimer et ne savez pas comment les exprimer.


Il sortit l’écrin de sa poche et l’ouvrit aux yeux de sa blondinette d’amour puis lui prenant tendrement une de ses mains dans la sienne, il lui fit sa plus belle déclaration d’amour.




Ana, vous êtes la plus merveilleuse chose qui me soit arrivée dans la vie et je vous aime passionnément…

Ma chérie ! Veux-tu m’épouser ?


Son regard doux vert émeraude la fixant intensément. Il était suspendu à ses lèvres.
Back to top
Anastasie Lévis-Mirepoix
Haute Justice
Haute Justice

Offline

Joined: 08 Jan 2017
Posts: 1,925
Localisation: Dans le coeur de son Beau Brun d'Epoux pour le meilleur et pour le ... Meilleur !
Féminin

PostPosted: 04/08/2017, 12:27    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

re DING ! DING ! DONG ! DING ! DING ! DONG ! DING ! DING ! DONG !
En mode puissance des cloches de la grande Cathédrale de Reims un jour de sacre !

      


Ah mais là Joris va lui faire avoir une attaque ! La pauvrette, mourir si jeune ! Bon, mourir d'amour on a vu pire comme fin mais quand même. Le menu ouvert sur son joli minois se met d'un coup à trembler comme l'éventail qu'agitent ces dames un jour de forte chaleur. Mais qu'est qu'il vient de lui demander et de lui affirmer juste avant ?
Qu'elle allait avoir un enfant là maintenant tout de suite ? Misère ! Elle n'est pas prête !
Instinctivement ses grands yeux sombres se posent sur son petit bidon bien plat, pas encore ravagé par une grossesse. "A D I E U petit bidou tout mimi ! Je te regretterais tu sais ! J'ai beau manger comme quatre tu retrouves toujours un plat musclé et tonique ! Merci joli bidou mais là je crois que tu auras beau faire, je vais gonfler comme un ballon de baudruche ! Ballon qui dans neuf mois éclatera ! PLAF ! OUIN-OUIN-OUIN ! Ah là là ! J'suis pas prête ! Au secours !"

Le menu s'agite devant elle comme une feuille virevoltant dans les airs un jour de grand vent. Ana n'ose plus se montrer à Joris. Ils viennent de s'embrasser amoureusement et elle attend un enfant ! Mon Dieu, elle ne pensait pas que cela fut si rapide et si simple finalement. Voilà donc pourquoi Joris lui demande de l'épouser ? Parce qu'il se sent déjà responsable de cet enfant à naître ! Oh la la la ! C'est un gentleman mais en aucun cas elle n'épousera un homme qui n'agit que par devoir. Ah çà non alors !

Puis, toujours cachée derrière son menu, elle sent qu'une de ses petites menottes est doucement attrapée et maintenue et que quelque chose vient d'être déposé sur la table de son côté, tout près d'elle. Ana est une curieuse et même si elle tremble de tout son corps par la soudaineté de tout ce qu'elle vient d'entendre, elle jette un petit œil et ... Waouhhhh ! La bague qui est soigneusement présentée dans son écrin rouge carmin est absolument magnifique. Une bague que toute demoiselle rêverait de recevoir un jour et de porter fièrement à son doigt. Elle ne va tout de même pas accepter ce sublime bijou sans rassurer Joris et lui dire qu'il n'est obligé en rien d'assumer cette paternité à venir. Elle n'avait qu'à pas accepter de l'embrasser et puis c'est tout !

- Je ... je ... OUI ... mais vous n'êtes en rien ...

C'est ce moment que choisit le serveur pour leur déposer leur entrée.

Et voici une salade composée et une poêlée de Saint-Jacques sur lit de chicons sautés à l’huile de truffes. Bon appétit, Mademoiselle et Monsieur.

Le serveur s'apprête à faire demi-tour afin de retourner en cuisine pour la suite de son service mais voyant le menu trembler devant le visage de la demoiselle ne le tenant que d'une seule main, il s'en inquiète.

Tout va-t-il bien ?


Anastasie est sans dessus-dessous et toujours cachée, réussit à répondre avec des trémolos dans la voix.

- Je viens de dire oui à ce Monsieur mais ... il me faudrait aussi lui dire, qu'il ne doit se sentir obligé en rien.


Le serveur se retient de rire, avise l'écrin sur la table, sourit au monsieur qui semble ne rien comprendre à tout ce qu'il se passe. Alors il se décide à l'encourager et s'approche de lui et avec discrétion lui dit.

Je crois que c'est un OUI, Monsieur.

Tout aussi discrètement le serveur s'éclipse, laissant les deux tourtereaux à leur serment d'une vie.

_______________
Back to top
Joris.de.Florensac
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 10 Jan 2017
Posts: 560
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 05/08/2017, 16:20    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Toujours suspendu à ses lèvres, il essayait enfin de comprendre cette attitude peu commune que n’ont pas ou rarement les jeunes filles devant une demande de mariage. Il était à des lieues de se douter qu’elle était complètement perdue lors de sa demande pourtant fait dans les règles de l’art. Ce qui le chiffonnait, était qu’elle se cachait de lui derrière son menu qui plus est, tremblait comme une feuille sur sa branche par temps de grand vent et ne voyant en fait que le haut de ses cheveux blonds. Enfin, elle articula quelques mots entrecoupés juste audibles pour les oreilles de Joris. Il entendit un faible « oui » et le restant l’intrigua un tantinet.

De sa main droite, il ébaucha un geste vers son menu frileux afin d’abaisser le carton qui masquait sa belle frimousse à l’aide de son index lorsque le serveur arriva avec les entrées commandés, il retira vite sa main. Ses lèvres arborèrent un sourire de circonstance face au serveur et le remercia d’un petit signe de tête.

Au lieu d’aller vaquer à ses occupations et disparaître, il se ravisa sur le champ en se tournant vers Ana lui demandant si tout allait bien pour ensuite s’approchait de Joris et lui transmettant le message avant de s’évaporer de leur vue. Elle avait acceptée de l’épouser. Il retenta son geste et baissa enfin de son index le carton pliant qui cachait sa jolie frimousse dont les pommettes ressemblaient à un champ de coquelicots. Les yeux baissés, elle fuyait son regard. Que se passait-il encore ?


Ana, vous avez accepté ma demande mais il semblerait que quelque chose vous contrarie. Est-ce que cela a un rapport avec votre âge et le fait d'avoir des enfants ? Et que vouliez-vous dire par « mais vous n’êtes en rien… » Vous vouliez dire obligé, mais de quoi ? Grand Dieu !

Parfois, les femmes étaient si compliquées à comprendre qu'il en perdait son latin.
Back to top
Anastasie Lévis-Mirepoix
Haute Justice
Haute Justice

Offline

Joined: 08 Jan 2017
Posts: 1,925
Localisation: Dans le coeur de son Beau Brun d'Epoux pour le meilleur et pour le ... Meilleur !
Féminin

PostPosted: 06/08/2017, 00:04    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Ah ! Elle a le chic pour qu'un moment unique soit saboté en deux temps, trois mouvements ! De surcroît, voilà qu'elle a mis Joris en colère. Elle le sent courroucé, agacé et ...  après une demande en mariage, on peut dire que ce n'est certainement pas l'effet qu'il escomptait. En même temps, il ne fait rien pour comprendre ce qui lui arrive. Pourtant lui, il sait bien comment se fabriquent les enfants, nom d'un petit bonhomme en bois !
Faut-il qu'elle hurle dans le restaurant :
"Nous venons de nous embrasser, j'attends donc un enfant !" Tssss ! Décemment, elle ne le peut pas. Là de toute façon, il faut qu'elle dise quelque chose car elle n'a plus de paravent pour se cacher puisque Joris vient de le lui retirer de la main. Enfer et damnation, elle va croiser le regard en colère de son beau brun d'amour ! Elle le regarde et le trouve diablement choupinet lorsqu'il s'agace. Autant lui dire, non ?

- Savez-vous que vous êtes encore plus charmant que d'ordinaire lorsque vous êtes agacé ? Ahem ...  hum ... hum ...

Allez hop ! Elle picore un bout de chicon. Ana, même dans la pire des situations ne boudera jamais la nourriture de son assiette, surtout celle-là qui respire le raffinement. Délicatement, elle s'essuie la bouche dans un coin de sa serviette d'un blanc immaculé et sourit timidement. Puis, elle se dresse un peu, se penche au-dessus de la table afin de chuchoter à Joris ce qu'il refuse de comprendre tout seul comme un grand.

- Hum ... Hum ... Je faisais allusion à l'enfant que je porte depuis que vous m'avez embrassée. Ahem ... hum ... hum ... Pfffff ! Faut tout vous dire !

Elle reprend place, le dos bien collé au dossier de son siège, fière comme Artaban himself. Vrai quoi ! C'est gênant d'avoir à dire çà
, pourtant elle a réussi à le dire. Na ! De nouveau, elle jette un œil attentif sur la bague toujours sagement présentée dans son écrin.

- Elle est magnifique. Vous êtes charmant en colère et vous avez du goût pour les bijoux, Monsieur mon futur époux.

Bon là, s'il ne comprend pas qu'il prend le package complet en l'épousant : Ana et son enfant à naître  ben... elle sera au fond du trou ne sachant plus quoi dire.
En attendant, elle presse sa petite menotte qui est bien au chaud dans celle de Joris, cherchant à croiser son regard qu'elle espère à présent apaisé.

_______________
Back to top
Joris.de.Florensac
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 10 Jan 2017
Posts: 560
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 07/08/2017, 18:11    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Que c’était tout de même agaçant de parler dans le vide en se buttant contre un carton de menu. Sûrement qu’elle était en train de se payer sa tête et les caprices de la blondinette ne faisaient plus parti de son âge.

Charmant ? Oui c’est ça ! Ne vous moquez pas et en plus, je vois que cela ne vous coupe aucunement l’appétit.

Mais l’inadmissible, l’incroyable et le « number one » des pires choses insolites et bizarres qu’il avait entendu dans toute sa vie arriva en toute simplicité dans un murmure jusqu’à son oreille interne, ce qui mettait le mécanisme en branle. Il ouvrit des yeux très ronds prêts à tourbillonner dans tous les sens. La langue n’était pas loin de tomber sur la table et le reste n’en parlons pas car heureusement que son séant était bien maintenu d’aplomb sur sa chaise.

QUUOOIII !!!

Non, non… Je n’y crois pas… C’est une plaisanterie là ! Mais dites-moi que ce n’est pas vrai et que vous ne croyez pas ce vous dites ?


Il mettait la main devant sa bouche pour éviter un fou rire monstre. Grand dieu ! Elle était vraiment retardée sur ce sujet, pensant que les femmes de la Préhistoire savaient comment enfanter, alors de nos jours, cela dépassait l'entendement.

Mais qui vous a raconté de telles inepties, les religieuses de votre couvent ?

L’agacement virait de bord en prenant un aspect plus amusé et donc plus détendu. Il la regardait tout en se plongeant un instant dans ses pensées. Il fallait vite lever le doute mais comment allait-il procéder pour la dégrossir de cette frustrante réalité ? Il n’avait aucune idée à part de lui faire comprendre que l’hypothèse qu’elle avançait, n’avait jamais existée et n’existera jamais car le monde était ainsi fait. Il se pencha à son tour au dessus de la table pour lui chuchoter.

Ana chérie ! Donner un baiser d’amour n’a jamais engrossé une femme. Un baiser est une manière de prouver sa tendresse et son amour à une autre personne pour qui, il éprouve des sentiments amoureux. Par contre, une femme peut tomber enceinte après avoir réalisé un acte sexuel et ainsi avoir des enfants.

Il suivit son regard appuyé qui plongeait sans cesse vers l’écrin.

Beau bijou, oui et je suis très heureux qu’il vous plaise.

Maintenant que les choses avaient pris une meilleure tournure en explication, d’un air plus que sérieux, il poussa légèrement l’écrin vers elle et réitéra sa demande en mariage. Lui démontrant qu’il était tout à fait libre et n’avait aucune contrainte en lui demandant d’être sa femme pour le restant de sa vie car il aimait éperdument et passionnément.

Voulez-vous m’épouser ?

Serrant encore plus fort sa menotte toujours emprisonnée dans la sienne, il plongea intensément l’émeraude dans l’ambre de ses yeux.
Back to top
Anastasie Lévis-Mirepoix
Haute Justice
Haute Justice

Offline

Joined: 08 Jan 2017
Posts: 1,925
Localisation: Dans le coeur de son Beau Brun d'Epoux pour le meilleur et pour le ... Meilleur !
Féminin

PostPosted: 10/08/2017, 09:01    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Son beau brun d'amour ne se calme pas. Pire, il est à deux doigts de s'éjecter de son siège pour venir la tancer vertement. Merdum ! Où est ce fichu paravent qu'elle puisse retourner s'y cacher ? Heureusement qu'un doux contact s'opère avec leurs mains respectives, sans quoi Anastasie se serait levée pour fuir, loin, loin, loin. Lorsqu'il lui explique qu'elle se trompe et la façon de s'y prendre pour concevoir un enfant, elle écarquille les yeux. Hein ? Quoi ? Qu'est-ce que céti que çà : acte sexuel ? Pourquoi ne parle-t-il pas de façon plus claire ? Qu'est-ce qu'elle y comprend, elle, à ce charabia ?

Cela vaut bien qu'elle se jette sur son assiette et qu'elle dévore tout son contenu sans l'aide de son couteau puisque son autre menotte est emprisonnée dans celle de Joris et qu'elle se voit mal l'en soustraire au risque, encore, qu'il se mette en colère. Affamée, elle savoure son entrée ce qui lui permet de prendre le temps d'emmagasiner toutes ces nouvelles informations et de tenter de les imaginer. Mais, rien à faire, elle ne voit pas du tout ce que "acte sexuel" peut bien vouloir dire et encore moins à quoi cela peut ressembler. Sa fourchette est déposée sur son assiette vide et elle regarde Joris qui lui, n'a pas avalé une seule bouchée !

- Heureusement que cette entrée est servie froide car je crains, sans quoi, qu'il eut fallu la faire renvoyer en cuisine.

Bon, bon, bon, blague à part, Ana n'oublie pas la demande initiale qui vient d'être réitérée, bravement il faut le dire, par un Joris décontenancé.

- Oui, j'accepte de vous épouser.

Là, c'est mieux comme réponse, non ? De nouveau, elle lorgne sur la bague et se demande si Joris compte la lui passer au doigt ou bien si celle-ci va continuer de dodoter dans son écrin. Non loin d'eux, une douce mélopée est jouée au piano, rendant ainsi l'ambiance plus de circonstance que leurs joutes oratoires sur ... quoi déjà ? .... Non, non, elle ne veut plus y penser et ne se consacrer qu'à ce moment où elle vient d'accepter de se lier pour le reste de sa vie à celui qui la regarde tendrement et dont la main presse la sienne plus fort que jamais.
_______________
Back to top
Joris.de.Florensac
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 10 Jan 2017
Posts: 560
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 12/08/2017, 18:11    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

C’était l’apothéose dans toute sa splendeur. Moi aimer Toi ! Moi vouloir épouser Toi et Toi, tu t’empiffres pendant que j’explique l’inexplicable. Comment voulez-vous qu'il se calme ? Regardant la salade composée dans son saladier, il répondit simplement voyant que cela lui passait au dessus de la tête.

Oui, ce ne sont que des entrées froides et à votre assiette vide, je vois que vous avez fort appréciée.

Enfin, c’était comme un « sésame ouvre toi », elle avait accepté de l’épouser. Il délaissa sa main pour se saisir de l’écrin et d’en extirper la bague sertie d’un diamant. Il posa délicatement sa main sur la pomme de la sienne pour lui permettre avec l’autre main de monter doucement l’anneau diamanté à son annulaire gauche pour ensuite se courber et baiser tendrement la main baguée de sa fiancée. Il souleva les yeux vers sa jolie frimousse pour croiser son regard.

Par cette bague, je te prouve mon amour et mon attachement. Je t’aime tant, mon petit coeur !
Back to top
Anastasie Lévis-Mirepoix
Haute Justice
Haute Justice

Offline

Joined: 08 Jan 2017
Posts: 1,925
Localisation: Dans le coeur de son Beau Brun d'Epoux pour le meilleur et pour le ... Meilleur !
Féminin

PostPosted: 16/08/2017, 11:13    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

la magnifique bague à son doigt, Anastasie si elle le pouvait, lèverait bien haut sa petite menotte et la ferait tourner lentement dans les airs afin que tous puissent la voir - en mode Miss France Princesse qui salue avec élégance en ne faisant pivoter le poignet que très légèrement - Il n'empêche qu'elle reste un long moment à contempler le bijou et à en comprendre l'engagement. Elle est pleinement consciente de ce que cela implique - on lui a au moins appris cela au couvent - et sait qu'elle va devenir une épouse et ... une mère ... "Ouloulala faut pas aller trop vite non plus", songe-t-elle. Puisqu'elle sait à présent qu'un baiser, même passionné, ne risque pas de la voir avec un ventre énOOOOOrme, elle souffle. Ben oui, elle ne se sent pas encore prête à donner la vie, faut la comprendre la pauvrette. A partager le restant de sa vie avec Joris, oui, à devenir mère : pas encore.

Elle sourit de toutes ses belles dents bien blanches à Joris. "Petit coeur". Roooh, elle adore ce nouveau qualificatif ! Elle en papillonnerait presque des cils mais çà, elle laisse ce truc ringard aux pimbêches qui ne savent pas comment attirer l'attention. Elle ne papillonne pas des cils mais Joris doit voir néanmoins dans ses grands yeux : tout plein de jolies étincelles de ravissement. Anastasie est heureuse et emballée par cette nouvelle perspective de vie à deux. Dire qu'il y a encore quelques mois elle aurait donné n'importe quoi pour que cet homme devenu son Tuteur, aille croupir au fin fond de la Sibérie sans billet de retour ! Aujourd'hui, huit mois plus tard, elle ne concevait plus sa vie sans lui. Comme tout ceci est surprenant.

Autour de leur table çà s'agite.
Le serveur s'inquiète de voir l'assiette de Joris encore pleine et il le lui fait savoir.

- Monsieur n'a pas aimé ? Souhaitez-vous une autre entrée plus à votre goût ?


Ana pouffe de rire.

- Monsieur est sur une autre planète. La planète "Petit Coeur". La connaissez-vous ?


Le serveur sourit timidement, légèrement embarrassé.

- Non Mademoiselle.


Sa petite main joliment baguée se place sous les yeux du serveur et Anastasie sourit aux anges.

- Laissez le temps à Monsieur de faire un retour par ici et nous pourrons passer à la suite.

Regardant Joris avec une infinie tendresse, elle ajoute :

- N'est-ce pas mon Amour ?

_______________
Back to top
Joris.de.Florensac
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 10 Jan 2017
Posts: 560
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 19/08/2017, 10:05    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Le bijou installé à son annulaire gauche brillait de mille feux. Fascinée par le diamant, son regard qui scrutait toutes ses facettes, mettait longtemps en s’en détacher. C’était touchant de la voir faire si bien qu’il en oublia de manger. Il sursauta légèrement à la voix du serveur.

Euh ! Oui ! Vous dites ?

Sa blondinette adorée pouffa de rire en répondant à sa place. Certain qu’elle le taquinait devant le serveur, il rougissait jusqu’aux oreilles. Voyant l’homme aussi embarrassé que lui, il lui souriait en hochant la tête.

Non, non, surtout n’en faites rien, bien au contraire, cela me semble fort délicieux.

Il commençait donc à piquer sa fourchette dans la salade et après avoir pris une bouchée, il s’adressa avant à sa belle blondinette.

Oui, mon petit Cœur !

Puis au serveur avant qu’il ne s’éloignât de la table.

Vous pourrez venir desservir dans une dizaine de minutes, s’il vous plaît ! Merci !

A n’en point douter un seul instant que l’estomac gargantuesque placé face à lui, s’impatientait grandement à remplir son contenant. Il mangea presque toute sa salade composée avant de reprendre son verre de vin et de faire descendre le tout avec quelques gorgées. Il reposa son verre sur la table et après avoir légèrement tamponné ses lèvres à la serviette, il demanda à sa blondinette d’amour.

Maintenant, dites-moi tout, mon cher petit Coeur ! Votre invitation n’a point été un hasard, je suppose ? Je sais que vous vouliez marquer cette journée… Auriez-vous quelque chose d’important à fêter pour m’avoir imposé ce double voyage ?

Réglé comme du papier à musique, le serveur revenait à la table pour desservir dans les dix minutes qui suivirent. Puis s’éloigna pour apporter la suite.
Back to top
Anastasie Lévis-Mirepoix
Haute Justice
Haute Justice

Offline

Joined: 08 Jan 2017
Posts: 1,925
Localisation: Dans le coeur de son Beau Brun d'Epoux pour le meilleur et pour le ... Meilleur !
Féminin

PostPosted: 22/08/2017, 09:27    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Ce soir, Anastasie n'est pas toute seule à ne plus savoir où elle habite. Joris est complètement retourné par la déclaration qui vient d'être formulée et sans doute aussi, par les réactions surprenantes de sa future épouse. Il est vrai que s'il pensait partager sa vie avec une demoiselle lisse et sans surprise : il avait tout faux. Anastasie restait convaincue que son futur époux savait parfaitement où il mettait les pieds et qu'en aucun cas, il n'aurait su se contenter de quelqu'un "d'ordinaire, de plat, d'insipide.". Elle sourit, amusée de la danse qu’exécute le serveur qui ne doit plus trop savoir comment gérer leur table. Il repart. Ana le suit distraitement des yeux avant de revenir les poser avec amour sur son vis-à-vis qui a enfin pu se restaurer quelque peu.

- Je dis que vous voilà bien tourmenté mon cher Amour. Vous boudez votre salade, vous semblez vous trouver ailleurs et je m'en amuse.
Comment ne le pourrais-je pas alors que vous m'offrez là, une belle occasion de vous taquiner.


La taquinerie étant leur jeu favori, il est vrai qu'elle ne va pas se priver d'en faire usage. Elle le regarde, lui sourit tendrement.

- Figurez-vous, que me voici depuis ce matin, nouvellement nommée Procureur du Roi par Son Altesse Royale, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux.

Anastasie avale une petite gorgée du délicieux vin rouge servi.

- Je ne m'y attendais pas. Du moins, pas aussi rapidement après l'obtention de mon diplôme en droit. Car oui, mon cher Amour, j'ai été reçue à l'examen de Droit de l'Université Royale de Paris et j'ai réussi mon stage de fin d'études. C'est donc tout ceci que je voulais fêter avec vous.

Timidement, elle baisse la tête et humblement demande à Joris :


- Êtes-vous fier de moi ? Pensez-vous que Père l'aurait été ?

_______________
Back to top
Joris.de.Florensac
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 10 Jan 2017
Posts: 560
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 25/08/2017, 17:48    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Certes, Joris ne réagissait pas pour la simple raison que son esprit était ailleurs. Il était tout retourné par cette heureuse nouvelle qui le rendait dans l’euphorie d’une joie indescriptible qu’il en venait à oublier de se remplir la panse. Il regarda en souriant sa blondinette d’amour le charrier comme à l’accoutumée.

Ouais ! Ouais ! Ne vous en privez point, très chère ! Soyez sûre que vous ne perdez rien pour attendre.

Puis une seconde bonne nouvelle lui fut annoncée avec autant de fierté que de joie. Sa douce et tendre venait d’être promue Procureur du Roi. Il plongea tendrement son regard dans le sien qui brillait comme un soleil.

Waouh ! Que du bonheur, ce soir ! Je suis sincèrement heureux pour vous, mon petit Cœur !

Il suivait son regard qui fuyait le sien lorsqu’elle baissa la tête tout en lui demandant timidement s’il était fier d’elle. Il lui prit à nouveau sa menotte dans la sienne avec tendresse pour que ce chaleureux contact qui se voulait rassurant parlât de lui-même.

Ana chérie, vous m’épaterez toujours et je suis vraiment fier de vous et je pense que votre père l’aurait été tout autant.

Le serveur arriva avec la suite des plats. Il posa sur la table les côtes de veau et les nouilles. Il fit le service puis lui demanda s’il voulait changer de vin pour accompagner la viande. Regardant la bouteille de vin rouge à moitié remplie.

Non merci, on continuera avec le Saint-Emilion.

Le serveur se retira en prenant la panière de pains vide.

Pour en revenir à votre père, je suis certain qu’il aurait porté un autre regard sur vous. Il aurait peut-être pu dire qu’après tout une fille valait bien un garçon dans l’exercice d’une prestigieuse fonction de la Haute Justice. En fait, fort dommage pour lui, de s’être entêté dur comme fer à ne point vouloir mieux vous connaître.

Et je rends grâce au ciel que le destin vous ait mis sur mon chemin. Je vous aime tant, mon Amour… Bien, et si nous mangions avant que cela refroidisse.


Il remercia le serveur qui revenait avec le pain.
Back to top
Anastasie Lévis-Mirepoix
Haute Justice
Haute Justice

Offline

Joined: 08 Jan 2017
Posts: 1,925
Localisation: Dans le coeur de son Beau Brun d'Epoux pour le meilleur et pour le ... Meilleur !
Féminin

PostPosted: 30/08/2017, 09:58    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Ainsi donc Joris était-il fier de sa réussite ? En aurait-elle doutée ? Assurément que non mais avec un Père tel que le sien son opinion sur la gente masculine se voyait réduite à des compliments, de l'intérêt sur sa petite personne qui jamais ne venaient. Son père l'avait conduite à devenir suspicieuse avec tous les hommes et elle le regrettait mais avec Joris elle apprendrait à changer, elle en était certaine.
La suite de leur dîner fut servie et elle ne se précipita pas sur son assiette. Préférant mirer sa jolie bague qui depuis qu'elle avait trouvé sa place à son doigt lui donnait un réel sentiment d'appartenance. Elle appartiendrait bientôt à ce jeune homme sacrément beau, divinement charmant et prodigieusement intelligent. Quelle chance elle avait.


- Tout ce qui compte pour moi est ici réuni. Vous, moi et cette promesse faite.

Que pouvait-elle espérer de mieux ? Mis à part le succès dans sa nouvelle profession, tous les éléments de sa nouvelle vie se voyaient prendre jolie tournure.

- Qu'en est-il de la fin de votre cursus au métier d'avocat ? Demain nous serons adversaires vous et moi et j'avoue que c'est une perspective à laquelle je n'avais pas songé jusqu'à maintenant.
Croyez-vous que nous nous écharperons devant la barre ?


Elle lui sourit, sachant pertinemment qu'ils sauront rester à la place qui est la leur au sein d'un tribunal et que s'ils s'écharpent ce ne sera que pour défendre leur dossier.

- Quand prêterez-vous serment mon Amour ?

Finalement, tout en discutant, ils en arrivent au dessert qui vient de leur être servis. Le piano entame un doux morceau incitant à la danse. Anastasie ne faisant jamais rien comme tout le monde, se lève et s'avance vers son fiancé en lui tendant la main avec grâce, un joli sourire ornant ses lèvres pulpeuses.



  

_______________
Back to top
Joris.de.Florensac
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 10 Jan 2017
Posts: 560
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 06/09/2017, 16:44    Post subject: [RP/Ouvert à tous] Le Grand Royal Place du Palais Royal Reply with quote

Il regarda sa belle blondinette avec une passion incontrôlée dans les yeux. De sa misérable vie, il n’aurait jamais pensé pouvoir aimer de la sorte. Il était follement amoureux d’elle, si bien qu’il se redressa légèrement et se courba jusqu’à ce que ses lèvres déposent un baiser ardent sur sa bouche avant de lui renouveler son amour et sa fierté.

Je vous aime, mon Amour et de suis tellement fier de vous !

Lui faisant face, il ne pouvait constater dans son regard et ses dernières paroles que son bonheur resplendissant s’y réfléchissait et en même temps illuminait toute la salle.

Oui, c’est bien cela le grand Amour, le vrai, le seul qui vaille la peine d’être vécu et tout ce qui compte pour moi est également ici réuni. Vous, moi et cette promesse faite où deux cœurs seront réunis dans un même amour jusqu’à l’éternité.

Puis le sujet de conversation dévia sur sa profession future.

Oui, tiens, parlons en de la fin de mon cursus au métier d’avocat. Cela commence à perdurer de trop. J’ai terminé comme vous mes cours de droit le 05 juillet, mon stage qui a été un fiasco, le 05 août et je n’ai obtenu que mon diplôme, dix sept jours plus tard de l’Université.

Oui, je le crains mais je pense que nous sommes tous deux assez intelligents pour que notre adversité ne prenne point des allures de combats de massacres. Je pense tout au plus que nos désaccords seront modérés sans l’ombre d’un violent déchirement.

Cela vous rassure-t-il, mon Amour !


Le dessert arriva dans les assiettes. Ils avaient commandé une salade de lardons au Roquefort déglacés au Cognac « fine champagne » et termina sur un moelleux au chocolat, crème anglaise et glace vanille.

Bennn ! Je ne sais pas encore. J’attends toujours que le Bâtonnier me convoque pour la prestation de serment. Normalement j’aurais dû être assermenté presque en même temps que vous s’il ne fallait pas attendre le bon vouloir de certains qui n’ont strictement rien à foutre des autres. C’est bien triste de vouloir toujours quémander son dû lorsqu’on a une véritable vocation et moult motivations. Mais bon !

Il sirota quelques gorgées de vin délicieux lorsque quelques notes de musique furent pianotées, dégageant une douce mélodie. Il prêta une fine oreille pour l’apprécier quand sa fiancée se leva d’un bon de son siège pour lui tendre gracieusement la main afin l’inviter à danser. Il fit une triste mine légèrement grimaçante à son joli sourire et lui susurra au creux de l’oreille.

Mon Amour, je suis vraiment désolé, j’ai toujours été un piètre danseur. Je suis fort maladroit et risquerai de vous blesser en écrasant vos adorables petits pieds.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 3 … , 20, 21, 22  >
Page 21 of 22

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group
powered by ArgenBLUE free template