Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1825
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

[RP-privé] Quelques pas, au frais, au pied des mats

 
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Résidences de la Noblesse Française + -> Résidence de Benoit Fisdohit
Previous topic :: Next topic  
Author Message
benoit
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 19 Mar 2010
Posts: 5,222
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 08/06/2015, 21:28    Post subject: [RP-privé] Quelques pas, au frais, au pied des mats Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Benoit améne Alexandra vers les mats où flottent les drapeaux des pays représentés ce soi, à quelques distance de l'escouade de légionnaire qui sont au repos, attendant le prochain carrosse.

De l'autre coté des mats, une esplanade herbeuse, qui donne sur un bassin , prés duquel des bancs ont été placés.

"C'est une des endroits les plus plaisants du domaine : lorsqu'il fait chaud en été , nous venions ici avec les enfants pour profiter du frais et qu'il puissent se baigner : le plus proche bassin est en fait une pataugeoire que nous avions aménagé pour Raphael, le suivant est un peu plus profond, moins d'un mètre : il a commencé à y apprendre à nager l'été dernier...;sa soeur ne tente pas encore, mais qui sait cette année, peut être..."

Regarde alors la jeune femme
"Je voulais vous féliciter de vive voix Alexandra....bien que cela soit quelque peu...surprenant.
Quand vous irez dans votre suite tout a l'heure, vous y trouverez quelques rouleaux de soies et tissus en provenance de Guyane, ainsi que des chocolats : cadeaux de fiançailles, qui, je l'espère, vous plairont.

Ceci étant, la joie que j'ai eu envers vous et votre avenir à la lecture de cette annonce a été quelque peu nuancée par le choix de votre futur époux.

Aussi, et là ce n'est plus l'ami ou bonne connaissance qui vous parle, mais le Ministre des Affaires étrangères qui devra répondre à des ambassadeurs et aussi, le Régent qui doit envisager toutes les possibilités y compris les pires,  avant que de tirer des conclusions hatives, et surtout pour pouvoir répondre aux inévitables questions qui viendront de la part d'au moins un des ambassadeurs, voire même de nos propres prétendants au trone, je souhaite vous poser 5 questions, qui appellent des réponses simples : un simple oui, ou un simple non, seront pleinement suffisant, inutile de me donner des détails, sauf si vous le souhaitez, bien sur...mais cela ne sera pas nécessaire.

Comprennez bien que je ne vous juge en rien, Alexandra : je vous côtoie suffisamment pour savoir votre grande valeur et le formidable personne que vous êtes.
Mais c'est justement pour cela que je pense que vous avez subit récemment des pressions contre lesquelles vous vous êtes retrouvée seule, et que cela à amené à des choix vous concernant pas forcément de votre plein grée...et pouvant être autant dangereux pour vous, comme pour le reste du Royaume, surtout en ce moment.

Je vous voie soucieuse depuis environ deux semaines...je pensais que nous trouverions le temps pour en parler, mais il a filé....et puis voila cette annonce qui tombe comme ça... et cela ne vous ressemble pas.

Ce n'est pas l'Alexandra que je connais et que je croise quasi tout les jours depuis bientot un an qui agit comme cela...et qui fait un tel choix inconsidéré...non, ça, c'est pas vous

Acceptez-vous de répondre à mes questions, que je sache au moins de quoi il en retourne...et que je puisse envisager des solutions, au moins pour ce soir ?

_______________

-Président du Conseil, Ministre de la Guerre, des Armées et des Colonies, Lieutenant Général
-Lord Manor of Rugby, -CB(hon.)
Back to top
Alexandra
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 25 Nov 2013
Posts: 2,524
Localisation: Manoir de Montrieux (Seine)
Féminin

PostPosted: 09/06/2015, 09:05    Post subject: [RP-privé] Quelques pas, au frais, au pied des mats Reply with quote

L'air frais qui se dégage de ces plans d'eau font un bien fou à Alexandra qui n'a pas cessé de cavaler ces quarante huit dernières heures. Si elle le pouvait, elle plongerait bien ses petits petons dans l'un des bassins, sourit à cette pensées et écoute avec attention ce que lui dit Benoît.

Ces plans d'eau sont magnifiques et j'imagine la joie de vos enfants lorsqu'ils s'y baignent en été.

Alex se dit qu'elle devrait songer à creuser un bassin au Manoir, elle aussi. Elle incline la tête avec grâce aux félicitations reçues pour ses fiançailles.

Je vous remercie Benoît pour vos félicitations et pour vos présents, je suis certaine qu'ils me plairont connaissant votre bon goût.

La jeune fille comprend mieux, à présent, l'allusion au bon et au moins bon lorsque la suite de la conversation lui arrive. Elle décide de ne marquer aucun étonnement.

J'ai vécu des périodes difficiles, il est vrai, mais je pense qu'à présent tout devrait aller mieux.
Je suis prête à vous répondre. Par oui ou non, tel que vous me le demandez.

_______________
Alexandra de Montrieux
Pair de France
Comtesse de Beaulieu
Baronne de Sceaux
Chevalier des Ordres du Roi

25 mai 1800 - 30 décembre 1822
Back to top
benoit
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 19 Mar 2010
Posts: 5,222
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 09/06/2015, 09:33    Post subject: [RP-privé] Quelques pas, au frais, au pied des mats Reply with quote

"Merci à vous.

La première question vous concerne directement, et me permettra de comprendre cette soudaine hâte : il n'y a concretement que deux raisons qui améne à ce genre d'engagement en urgence, et sachant que l'une découle de l'autre, je vais aller droit au but, quand bien même cela ne me plaise absolument pas de vous demander cela, et je vous prie de bien vouloir m'en excuser.

Alexandra, je vous voie extrêmement soucieuse depuis plusieurs semaines, et de ce que j'en vois, pas uniquement lié à la tristesse de la perte de notre roi, ni à la charge de ce nouvel office de Vice -regente.

Avez vous des doutes, voire des certitudes, sur l'éventualité...que vous attendriez un enfant ?

Encore une fois, je m'excuse d'une telle question relevant de votre intimité, et outre que je ne vous demande aucun détail ni nom, avant que de me répondre, je vous précise  ceci :

Je me suis uni à Clémence en Avril 1816, et notre fils Raphael est né ...en Octobre
Tornade et Matteo di Natale, les parents de Clara, qui est devenue ma fille de plein droit, ont commencé à parler de mariage presque un an aprés sa naissance.
Et l'enfant que Tornade attendait lors de son décés il y a un an etait attendu pour début Juillet...et nous nous étions mariés en Février.

Vous voyez : s'il y a bien un homme en ce pays voire sur cette terre qui peut comprendre la situation et non seulement ne vous en tiendra pas rigueur si elle vous concerne et cherchera alors avec vous une solution qui puisse vous convenir...et bien vous l'avez devant vous.

Répondez donc sans aucune crainte."

_______________

-Président du Conseil, Ministre de la Guerre, des Armées et des Colonies, Lieutenant Général
-Lord Manor of Rugby, -CB(hon.)
Back to top
Alexandra
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 25 Nov 2013
Posts: 2,524
Localisation: Manoir de Montrieux (Seine)
Féminin

PostPosted: 09/06/2015, 09:46    Post subject: [RP-privé] Quelques pas, au frais, au pied des mats Reply with quote

Alexandra se pincerait bien un bras, une joue, un bout de peau, en écoutant la première question. Heureusement, la nuit est bien tombée et personne ne la verra rougir jusqu'au bout de ses petites oreilles. Enceinte ? Mais quelle est cette bien indiscrète question doublée d'une bien curieuse idée ? Alexandra en reste sans voix un très court instant mais continue de ne marquer aucun étonnement. Comme cela lui a été demandé, comme elle s'y est engagée : elle répond sous la forme souhaitée, sans autre commentaire.

Non, Benoît.

_______________
Alexandra de Montrieux
Pair de France
Comtesse de Beaulieu
Baronne de Sceaux
Chevalier des Ordres du Roi

25 mai 1800 - 30 décembre 1822
Back to top
benoit
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 19 Mar 2010
Posts: 5,222
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 09/06/2015, 11:24    Post subject: [RP-privé] Quelques pas, au frais, au pied des mats Reply with quote

Benoit attend la réponse...et emet un souffle de soulagement
"Epicure soit loué...
Merci....vraiment merci, Alexandra.
Vous n'imaginez pas à quel point vous venez de me rassurer sur la situation : vous n'êtes donc pas responsable de cette situation, puisque pas de critère d'urgence concrète.

Pour ce qui est des galants, que vous en ayez connu réellement ou pas, dites vous qu'il en existe déjà depuis vos premiers jours au palais qui se vantent dans les tavernes ou le salons de leurs exploits en votre compagnie,
Et je peux vous assurer qu'un mariage ne changera strictement rien à cela
Ne cherchez pas à comprendre : ce sont les même qui me pretent d'avoir couché avec la moitié des femmes mariées ou non de Paris, que je sois marié ou veuf, et peuvent vous assurer que je suis l'epoux d'une demi douzaine de princesses de tribus indigènes, que ce soit lorsque Clemence ou Tornade etaient avec moi sous les tropiques, ou pas.
Et là, je ne parle que des relations classiques, celles entre un homme et une femme, pas les exotiques...il y en a aussi
Au début ça peut choquer, mais au bout d'un moment...il m'arrive même d'en rire.


Vous subissez donc un arrangement d'origine familial, et , comme cela se fait souvent, sans votre aval sur la question et encore moins votre accord sur le candidat retenu...ce qui explique donc cela...

Bien, on a dejà quelquechose pour minimiser la situation, bien que vous vous en doutez, va nous falloir plus que ça pour désamorcer la bombe qui a été allumée hier..."

Réfléchit un peu puis reprend
"Je ne doute que les personnes ayant agit dans ce sens l'ont fait avec l'envie de veiller à votre respectabilité et à l'honneur de votre personne comme de votre famille

Seulement voila :  vous êtes pas uniquement la jeune fille héritière de la noble famille des Montrieux : vous êtes une femme d'Etat,  et initialement une dame de la Maison du Roi, et ce depuis plus d'un an.
D'ailleurs, vu votre rang et votre situation vis à vis des institutions du Royaume,  je me renseignerais auprés de Carladès si par hasard un accord initial du roi ou du chancelier n'est pas nécessaire afin d'autoriser votre mariage, ne serait ce que vous permettre de publier les bans.

Et ce d'autant plus que là, présentement, vous n'êtes pas n'importe qui : vous êtes la Vice Régente, soit en résumé, l'équivalent d'une Reine de France avec pouvoir de gouvernance d'un Roi.

De vos propos, de vos écrits, dépendent la vie et l'avenir de plus de 30 millions de personnes...

Et les yeux des royaumes et pays voisins sont braqués sur vous, à vos toilettes qui déterminent la prochaine mode des élégantes, à vos lèvres...alors je vous laisse deviner l'importance que peut avoir votre annonce de fiançailles, et surtout de qui vous allez devenir l'épouse et, par définition, l'humble servante.

Je sais être moi même pas libre de mes choix en la matière depuis que je suis Lieutenant Général du Royaume, et encore moins maintenant que je suis Régent de France.

Alors vous comprendrez que là, j'ai un peu de mal à vous laisser vous engager, vous et tout ce que vous représentez, par des personnes qui ne voient pas plus loin que votre seule famille , et ce avec un individu que nous connaissons assez peu....et qui pour le peu qu'on en connaisse déjà, nous place dans une position délicate pour ce soir...et le pire, avec de fortes chances qu'il  n'en soit pas informé lui même de cette situation le concernant...

Parlons donc un peu de cet heureux élu, je vous prie.

Tout d'abord, sa présentation : c'est il présenté initialement en mettant en avant son titre de Comte, ou son état civil ?

Dans cette lignée, a t'il émit des prétentions afin d'éventuellement relever les siens qu'il aurait pu perdre, s'associer et bénéficier des votres, ainsi que de vos autres honneurs acquis par vos services passés, actuels et, je l'espère, à venir ?

Ensuite, c'est -il approprié directement l'ensemble de vos biens et possessions actuels, au titre de votre dot ?

Et dans cette lignée, ce comporte t'il déjà chez vous comme étant en comme chez lui ?

Selon vos réponses, là encore sans besoin de détail, je pourrais me faire une idée de l'individu...et envisager les mesures à prendre...pour ce soir d'abord, mais aussi afin de vous protéger, vous....et garantir aussi la sureté de l'état."

_______________

-Président du Conseil, Ministre de la Guerre, des Armées et des Colonies, Lieutenant Général
-Lord Manor of Rugby, -CB(hon.)
Back to top
Alexandra
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 25 Nov 2013
Posts: 2,524
Localisation: Manoir de Montrieux (Seine)
Féminin

PostPosted: 09/06/2015, 13:30    Post subject: [RP-privé] Quelques pas, au frais, au pied des mats Reply with quote

Ce que lui annonce ensuite Benoît lui fait hausser les épaules. Qu'en a t-elle bien à faire de ce que les autres peuvent penser d'elle, de ses prétendus amants ? Elle s'en moque bien sachant, elle, parfaitement, qui elle est.
*Au final,  Pierre me laisse plus de liberté  que cet homme qui veut se rendre maitre de ma vie privée , mais qu'espère  t-il ? Je suis arrivée où je suis par mon travail et les coucheries vraies ou supposées des autres me laissent froide . Il me lasse.* Songe Alexandra au moment de prendre la parole.

La suite, en revanche n'appelait plus à répondre par un oui ou par un non. Restant calme, quoi que sentant qu'elle pourrait bien se mettre très en colère par cette inquisition en règle, elle arrête sa marche et regarde Benoît. 

Je suis certes Vice Régente au moment où nous parlons mais d'ici peu, je ne le serais plus puisque un nouveau Roi sera désigné par le Pape. Je ne crois par conséquent pas, ce soir, là maintenant, représenter un danger pour le Royaume de France d'autant que je n'ai signé aucun document sous cette désignation pas plus que je n'ai eu à prendre de décision engageant le Royaume. Par ailleurs, je ne pense pas plus représenter un danger pour le Royaume de France de par mes fiançailles car, il semble bien que c'est de cela qu'il s'agit.


A vous entendre, je pourrais presque croire que vous me souhaitiez pour maîtresse mais que vous vous voyez supplanté par un autre. Je vous rassure, je n'en crois rien mais avouez que c'est tentant de le penser.

Cette fois, il fallait cesser de la prendre pour une sotte.

Benoît ? Ne pensez-vous pas que le vrai danger pour ce Royaume réside plutôt dans le fait qu'en tant que Régent de France vous avez délégué Le Comte de Montclar à l'étranger auprès du Pape, justement, mais que personne ne dirige plus le gouvernement en place puisqu'il était le Président du Conseil ? Vous savez fort bien que Victoire de Tollonie censée être la vice Présidente du Conseil a disparu corps et biens en même temps que son époux. D'ailleurs, lorsque son époux était encore présent, elle ne dirigeait pas plus le Ministère de l'Intérieur qui lui a pourtant été confiée. Ce qui a pour effet de voir les Préfets, Maires et échevins sans personne auprès de qui se rapprocher, sans pouvoir faire état des finances des villes et par conséquent en laissant les finances du Royaume dans le flou le plus parfait.
Je ne parle même pas de la Police Royale, elle aussi rattachée au Ministère de l'Intérieur et donc laissée sans personne pour garantir au Secrétaire d'Etat Monsieur de Neu un soutien nécessaire afin d'assurer une parfaite sécurité au sein de nos villes, du Royaume tout entier.
Et vous me parlez de bombe lâchée ? Soyons sérieux.

Alexandra hoche la tête de droite à gauche puis de gauche à droite.

Réellement, je ne sais pas où vous voulez en venir avec ce danger que je pourrais bien faire courir au Royaume mais il serait peut-être temps de cesser de vous moquer de moi. Je me fiance et me voilà un danger pour le Royaume quand ce Royaume va si mal depuis fort longtemps déjà. Vous allez me répondre qu'en tant que Lieutenant général du Royaume vous auriez pourvu aux problèmes s'il y en avait eu. Mais le gouvernement est inexistant, il n'y a quasiment plus personne au Louvre.  Ne pensez-vous pas que le danger est plutôt de ce côté là ? De même que par une Chambre Haute et une Chambre basse plus mortes et inactives que jamais ?

Et vous venez me parler du danger que moi je représente ?

Maintenant si c'est ma démission que vous souhaitez, je vous la donne sans hésiter car venir me dire, vous, qu'en plus pour un jour me marier il faudrait que vous vérifiiez si, par hasard, n'existerait pas, au fond d'un tiroir, un vieux codicille que l'on pourrait ressortir car cela arrangerait bien tout le monde : que l'on m'en empêche ? Mais vous vous moquez de moi ?



Dois-je vous rappeler que j'étais, J’ÉTAIS, je dis bien, le Premier Secrétaire de Feue Sa Majesté Louis-Antoine 1er mais qu'à présent je ne suis plus la secrétaire de personne pas plus que je ne reste rattachée au Palais des Tuileries tant qu'il n'y aura pas un nouveau Roi si tant est que ce Roi veuille toujours de ma présence, et, que je sache, je n'ai pas encore parlé de mariage. Il ne s'agirait pas de mettre la charrue avant les bœufs.

D'autres questions ? Car je pense que je vais m'en retourner au Manoir de Montrieux, je n'ai plus rien à faire ici ce soir. Ainsi, pourrez-vous être tout à fait tranquille pour le danger qui court, il ne sera plus physiquement là. Et si cela peut vous rassurer tout à fait, faites-moi raccompagner par vos gardes.


La main d'Alexandra se retire du bras de Benoît, elle commence à entreprendre quelques pas vers le château. Alexandra s'étonne des questions sur l'intendance de sa maisonnée car à moins d'avoir été présent au Manoir, comment Benoit peut-il supposer ce qu'il s'y passe ? Alexandra n'entrerait pas dans ce jeu là.

_______________
Alexandra de Montrieux
Pair de France
Comtesse de Beaulieu
Baronne de Sceaux
Chevalier des Ordres du Roi

25 mai 1800 - 30 décembre 1822


Last edited by Alexandra on 09/06/2015, 15:48; edited 1 time in total
Back to top
benoit
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 19 Mar 2010
Posts: 5,222
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 09/06/2015, 15:45    Post subject: [RP-privé] Quelques pas, au frais, au pied des mats Reply with quote

Il la regarde pendant qu'elle relique....

et l'écoute pendant ses tirades....qui évite de répondre aux questions posées .


Elle fait mine de s'éloigner aussi il la suit , se gardant de l'attraper

"Alexandra, vous vous méprennez : ce n'est pas vous le danger : c'est potentiellement celui qui vous a été assigné comme fiancé et donc futur mari...ou alors faudra me redefinir ce qu'est un fiancé.

Vous avez confiance en lui ? Moi, je ne le connais pas ... et il y a des risques que je refuse de prendre, autant pour vous que pour le reste du Royaume.

D'où mes questions le concernant, et concernant ce qu'il entreprend envers vous, en tant que personne, mais aussi en tant Premiere Dame .

Et il n'est pas question pour moi de faire de vous ma maitresse : vous êtes promise à un autre et j'ai suffisamment de respects tant vers vous  pour ne pas jouer à ce jeu là et vous mettre en facheuse position.

Il me semble de plus que je vous l'ai dit : je n'ai pas ma liberté de mouvement sur le sujet ....et quand bien même je l'aurais, je ne suis pas digne de vous,
De plus, cela serait vous mettre a mal avec vos amis qui me sont devenus hostile : quel ami, quel amant, et pire, quel mari serais-je alors, en vous imposant cela ?

Quand au règlement interne de la Maison du Roi en matiere matrimoniale, je vous l'ai dit : faut demander à celui qui sait : j'ai rien contre votre mariage, avec votre actuel  promi ou un autre, mais avouez que ce serait franchement stupide de ne pas avoir ce genre d'accord même si juste de principe, afin d'éviter de vous retrouver plantée devant l'autel le jour J par un officier d'etat civil...qui pourra pas vous marier juste a cause de ça.
A titre indicatif, les officiers ont besoin de celui de leur colonel pour pouvoir se marier, donc ...mieux vaut se renseigner vis à vis de vous...maintenant, c'est votre mariage a venir dont on parle, pas le mien."

il se plante alors devant elle, la regarde fixement
"De plus il n'est pas question de ce qu'il va se passer dans 15 jours ou dans 6 mois, mais de ce soir, suite à une déclaration d'hier, où il est indiqué que vous, l'actuelle Premiere Dame de France, va prendre pour époux cet homme.

Vous voulez le connaitre le problème avec lui ?

le voila :

Cet homme, qui s'est  presenté comme Comte di Melito, est un neveu du Marechal Murat, ex roi de Naple, déposé en 1815 par l'actuel roi régnant Ferdinand II des Deux Siciles.
Techniquement, c'est donc un ex Comte Napolitain, ex Colonel de cavalerie, ex aide de camps de son oncle...et aujourd'hui homme d'affaire après avoir tout perdu là bas.

Comme beaucoup d'autres, dont je fait parti,  donc en soit, là, pas de problème...juste le socle qui fait que là, aujourd'hui, 6 ans plus tard, oui, on en a un

Il y a quelques mois, il y a eu une révolution du coté de Naples, et le Roi Ferdinand à du fuir. Parmis les insurgés, d'anciens soldats et officiers ayant servi les Murats...et donc ayant clamé leur retour, au beau milieu de la foule pronant tour a tour la République, ou l'unité de l'Italie, voire les deux...bref, une belle pagaille.

Il y a 3 mois, une conférence de la Sainte Alliance a eu lieu et a autorisé l'Autriche à intervenir avec le soutien de la Prusse et de la Russie : 20000 hommes sont donc descendu à Naples, ont combattus , et vaincu les révoltés courant Avril de cette année, rétablissant Ferdinand II au passage.
Exit donc à nouveau les eventuelles prétentions Murat.

Ce soir, aprés un an de tractations, les ambassadeurs d'Angleterre, de Russie et aussi de Prusse , et d'Autriche seront présents pour signer l'acte final permettant à la France de rejoindre la Sainte Alliance...
En soit , pas de soucis me direz vous ...

sauf qu' hier, le monde à appris que la Vice Regente de France se fiançait, donc allait se marier... avec le neveu du Maréchal Murat...

Et ça, ma chère, pour un roi de Naples, ou un ambassadeur d'Autriche qui sort de guerre, c'est le genre de nouvelle qui peut être trés, mais alors trés mal interprétée, et ce peu importe que votre promis n'ai pas mit les pied à Naples depuis des années, ou que vous soyez plus là dans 15 jours  quand le nouveau roi sera là.

Naples, c'est loin, mais l'ambassadeur d'Autriche, lui, il est là ce soir...et ce soir vous êtes la Vice Régente de France.

Alors il n'est pas question de votre demission, ni que vous preniez la fuite : il est question que là, vous et moi, nous fassions face.

Parce que nous représentons notre pays, nous devons mettre au point les arguments pour rassurer les ambassadeurs d'Autriche , mais aussi de Prusse qui les ont soutenu et nous sont ouvertement hostiles, que oui, vous êtes fiancée, ça, c'est un fait, et nul ne conteste cela...

...Mais que le necessaire a été fait pour que votre fiancé, et donc futur époux, ne puisse s'imposer en quoi que ce soit envers vous sur vos fonctions d'Etat.

Là aujourd'hui, il peut s'en défendre par des mots devant vous ou votre nourrice, de ne pas vouloir le faire...mais vous comprenez bien qu'il nous faut mieux que juste des mots.

Comment vous assurer qu'il n'utilisera pas votre noms et vos titres, ou votre position dans le cadre de ses affaires, ou pour se faire reconnaitre noble en France ?
Bien sur que je suis persuadé que vous ne vous laisserez pas faire et qu'il n'obtiendra rien de vous que vous ne l'acceptiez vous même...mais etant votre mari, il aura des droits sur vous...et tout les maris ne sont pas comme Eloy vis à vis de Victoire

D'où mes questions le concernant : s'il est comme effectivement le fut Eloy avec Victoire, alors il n'y aura pas de problème : il suffira d'expliquer les choses telles qu'elles sont et cela sera suffisant. Une simple formalité, et tout mes voeux de bonheur a vous deux...et on passe une bonne soirée, on signe le traité, et tout va pour le mieux, retour chez vous ou au bureau demain matin et  moi retour avec les troupes en opérations...

Si par contre il a déjà marqué son emprise sur vous et votre famille, alors nous devons agir en conséquence....et il est pas question d'annulation, d'eloignement d'emprisonnement, de demission, ou autre choses du genre...et encore moins de coucheries ou autres exotisme.
 
Il est question de bien séparer les choses et de pouvoir le prouver concrètement.

C'est tout...et c'est à cela que je veux etre sur que vous allez, et pas uniquement par de belles promesses

Mais pour bien cerner cela, j'ai besoin que vous repondiez à mes questions sur votre fiancé.
ce sont des questions generiques, qui peuvent s'appliquer à n'importe quelle affaire de mariage "arrangé par la famille".

J'ignore totalement ce qu'il c'est passé chez vous, et n'en demande pas le détail : juste oui, ou non

A titre indicatif , en ce qui me concerne, autant pour Clémence que pour Tornade, j'ai repondu "non" a chacune des 4 questions :
je me suis presenté comme Benoit Fisdohit et non "Marechal de"  ou "Baron de",
je n'ai pas bénéficié de leurs avantages et honneurs,
je leur ai laissé la totale propriété de leur biens,
et ne me suis pas permis de m'installer chez elles, même pendant qu'on se cherchait notre demeure commune ...

Par contre, j'entretiens tout cela au noms et au bénefice de nos enfants.

voila pour moi.

Alors lui, qu'en est il ? a vous de me le dire

Aprés, je pourrais vous dire les options que nous avons.

Nous en choisirons une, celle qui vous conviens le mieux...et je vous soutiendrais dans ce choix...et puis  sans plus.

Voila Alexandra, telle est la situation aujourd'hui concernant la diplomatie, puisque pour les affaires interieures au pays, je partage une grande partie de votre point de vue...mais tel n'est pas le sujet ce soir

Maintenant, si cela ne vous a pas convaincu de mon inquietude et que je ne vise qu'à m'assurer  que vous n'etes pas tombé sur un coureur de dot  avide de profiter de vous tout en garantissant la reussite de cette conference...alors votre caleche sera prete dans le quart d'heure et vous pourrez rejoindre votre fiancé ou votre manoir et y rediger votre demission, ou pas, selon votre choix.

Je vous remercie d'avoir été là jusqu'à présent et aussi patiente avec moi...et navré que cela prenne cette tournure."

_______________

-Président du Conseil, Ministre de la Guerre, des Armées et des Colonies, Lieutenant Général
-Lord Manor of Rugby, -CB(hon.)
Back to top
Alexandra
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 25 Nov 2013
Posts: 2,524
Localisation: Manoir de Montrieux (Seine)
Féminin

PostPosted: 10/06/2015, 22:28    Post subject: [RP-privé] Quelques pas, au frais, au pied des mats Reply with quote

Alexandra n'en revient tout simplement pas. Jamais jusqu'alors, elle n'a supposé que son ascension au sein du Royaume la verrait en aussi mauvaise posture. Ainsi, est-ce cela d'arriver à ce soit-disant "haut sommet" ? L'on se retrouve avec sa vie privée examinée à la loupe, tournée, mesurée, pesée,  sous toutes les coutures ?
Elle a besoin de prendre un peu de temps, seule.


Accordez-moi juste quelques minutes, Benoît.

Sans même attendre son accord, chose rare chez la jeune fille toujours très respectueuse des convenances, elle s'éloigne du Régent et va s'asseoir sur un banc à l'abri de tous regards. Sa tête se lève humblement et ses grands yeux fixent le ciel étoilé. Et dans un murmure, elle demande conseil à ses parents.

Père, Mère, je ne sais pas si vous êtes fiers de moi là où vous êtes mais votre absence me pèse tant. Je suis perdue ici, toute seule. Je suis perdue et je crois bien avoir peur de mon avenir. J'ai commis un acte que je dois aujourd'hui réparer par un mariage que l'on m'impose. Mais pourquoi dois-je me salir plus que je ne le suis déjà ?
Père ? Pourquoi ne m'envoyez-vous pas un signe ? Aidez-moi papa. Continuez de me protéger comme vous le faisiez jusqu'à ce que vous décidiez de rejoindre maman.
Protégez-moi papa, car ce soir je me sens vulnérable et je n'en ai pas le droit.


La jeune fille reste un long moment à parler avec les étoiles. Elle renifle une, deux fois afin de chasser ses larmes, lisse les plis de sa robe, se recoiffe d'un geste de la main machinal, puis se lève.
D'un pas décidé, elle rejoint Benoît toujours là à l'attendre. Dans sa voix, il n'y a aucune hésitation, sa tête, son corps, sont droits et fiers mais sans être pour autant dans une posture hautaine.

Je vais vous répondre Benoît et j'espère, qu'ensuite, vous consentirez à ne plus revenir, jamais, sur ce qui touche à ma vie privée.

Dans le regard qu'elle adresse à Benoît, il n'y a pas de colère mais une grande froideur que personne ne lui connaît jusqu'à ce jour.

Mon fiancé m'a été présenté sous le nom de Monsieur Pierre Bonafous, Comte di Melito.
Monsieur Pierre Bonafous ne prétend à aucun de mes Titres, de mes Fonctions, de mes Rangs.
Monsieur Pierre Bonafous me laisse la totalité de mes biens qu'ils soient financiers, mobiliers ou de toutes autres natures.
Monsieur Pierre Bonafous réside actuellement dans un hôtel particulier situé à Rueil et ne compte pas s'installer à mon domicile sauf si je le lui demande après notre mariage.


La jeune fille marque une très légère pause.

Ai-je répondu à vos questions ?

Elle l'espère car ce moment doit se finir, elle ne peut plus respirer, elle est au bord de hurler tant elle se sent salie par cette inquisition.

_______________
Alexandra de Montrieux
Pair de France
Comtesse de Beaulieu
Baronne de Sceaux
Chevalier des Ordres du Roi

25 mai 1800 - 30 décembre 1822
Back to top
benoit
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 19 Mar 2010
Posts: 5,222
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 11/06/2015, 00:30    Post subject: [RP-privé] Quelques pas, au frais, au pied des mats Reply with quote

Elle est sous le choc, et c'est bien compréhensible
Demandant à s'isoler, Benoit lui indique des bancs un peu plus loin et la laisse tranquille

Au bout d'un moment, elle reviens, et affiche un air résolu...et répond

Le ton est sans equivoque : ce qui etait une certaine amitié a été enterrée avec cette affaire
Ce n'est pas la premiere fois mais il savait les risques, et pour le coup, paye le prix fort...ainsi soit il

Benoit se tiens donc droit dans ses bottes, fixe Alexandra, ou plutot la Vice régente, puisque c'est ainsi que les choses se résument désormais


"Je vous l'ai dit au démarrage : ce n'est pas de gaité de coeur que je l'ai fait, mais je me devais de le faire.
je ne me le suis jamais permis auparavant, mais auparavant, je n'avais jamais eu la responsabilité d'un Royaume.

vu la surprise de votre annonce, il me fallait savoir d'où vous viens de vous fiancer si subitement, si nul ne fait pression sur vous ou vos proches ou cherche à abuser de vous....et risque également d'attenter à la sureté de l'Etat

C'est chose faites, et je vous remercie.

Aucune excuse de ma part lavera cette tache , le prix est trés lourd que de perdre votre amitié et votre respect sur l'autel de votre union...c'est ainsi, désolant, navrant, humiliant même je me doute...mais au moins je sais maintenant de quoi il en retourne de cette affaire.

Bien que ce monsieur semble être un vrai gentilhomme et a au moins respecté les convenances, il n'en reste pas moins un individu venu de nulle part et qui est sous surveillance, comme a peu pres tout les grands personnage de l'Empire et leur famille...et pas forcément dans le but de les mettre en geole : depuis quelques mois, les assassinats envers ces personnes se sont multipliés, en particulier dans le Sud de la France, là d'où il vient

L'ami que j'étais jusqu'à présent était donc grandement inquiet, et malgré vos paroles et cette distance qui désormais nous sépare, va le rester.

Pour ce qui est de ce soir, voila ce que je vous propose de faire afin de rassurer les ambassadeurs et autres dirigeants potentiellement chagrin de cette union annoncée :
Nous allons aller dans mon bureau, rédiger un document reprenant exactement vos dernières paroles de la seconde et la troisième question : c'est largement suffisant.
Vous allez le signer et, pour ce soir, ce sera tout...

Nous rejoindrons ensuite la soirée, et si mention est faites au sujet de vos fiançailles, nous avons, vous et moi, ce qu'il faut pour leur répondre : il s'agit d'un arrangement organisé par votre famille et le nécessaire à été fait pour garantir la stricte séparation entre vos acquis et les siens, preuve à l'appui.
Et alors tout ira bien, ce soir, et aussi les jours à venir.

Vous voyez : c'est aussi simple que cela
La diplomatie va pouvoir se conclure tranquillement, et vous, vous allez pouvoir vivre vos fiançailles et votre mariage tranquillement

Quand vous reverrez votre fiancé, s'il est ce gentlemen que vous me décrivez, alors il signera aussi...
Vous pourrez alors le joindre au contrat de mariage qui a du inévitablement  être rédigé comme cela se fait à chaque fois, et vu votre actuel statut de Vice regente, il va de soit que ce Monsieur y a mit le prix. Si vous avez des doutes, parlez en à Carladès : il vous dira lui,  ce qu'il est d'usage de faire quand un homme de rang inférieur voire roturier viens demander la main d'une Marquise.
...et tout alors sera parfait : vous serez alors définitivement protégée de tout abus de sa part qu'il pourrait envisager ultérieurement.

Quand j'etais gendarme, vous n'imaginez pas le nombre de femmes  avec charge d'enfant qui se sont retrouvée à la rue et parfois donc au poste, parce qu'elle n'avaient pas pris ce genre de précaution quand leurs maris initialement hommes de bien, éduqués, et même parfois riches, sont devenus ruinés, malades, ou alcooliques...

Bientot vous serez une honorable femme mariée, une dame, et je suis même persuadé, une très grande dame...alors bien que notre amitié aie été mise à mal par cette affaire, essayez au moins de me pardonner de vous protéger aujourd'hui des potentiels dangers de demain.

Si cela doit en etre ainsi, ce sera là mon ultime acte d'ami."


Se raidit, comme au garde à vous, et incline poliment la tête, puis, lui indique l'intérieur de la maison
"Si cela vous conviens à vous aussi , nous pouvons y aller : mon bureau est au rez de chaussée, a coté du salon
Aprés vous, je vous prie."


Amorce quand même de lui présenter son bras, même si persuadé qu'elle ne le prendra pas
_______________

-Président du Conseil, Ministre de la Guerre, des Armées et des Colonies, Lieutenant Général
-Lord Manor of Rugby, -CB(hon.)
Back to top
Alexandra
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 25 Nov 2013
Posts: 2,524
Localisation: Manoir de Montrieux (Seine)
Féminin

PostPosted: 11/06/2015, 11:34    Post subject: [RP-privé] Quelques pas, au frais, au pied des mats Reply with quote

Alexandra écoute ce que Benoît a à ajouter, hoche parfois la tête, fronce aussi les sourcils de temps à autre. Son courroux face à Benoît est légitime mais elle ne perd pas de vue, non plus, que sa position de Vice-Régente l'oblige à veiller avec grande attention de qui elle s'entoure. Même s'il n'y a pas d'amour avec Pierre, elle a confiance en lui et se sent mal à l'aise de ce qu'il va avoir à subir lorsqu'elle devra lui faire signer ce document. Cela pourrait passer pour un affront et mettre fin à leurs fiançailles mais Alex ne se défilera pas, ce n'est pas son genre et ce, en toutes circonstances.
Ce que laisse sous-entendre Benoît s'agissant de leur amitié commune l'attriste. Là, non plus, Alexandra n'est pas une jeune fille qui change de position comme une girouette.

Benoît, je ne sais pas pourquoi vous remettez en question l'amitié qui nous lie. Le différent qui vient de nous opposer l'était pour le bien du Royaume de France.
En devenant Vice-Régente je n'ai sans doute pas mesuré, comme il fallait, certains aspects privés et particulièrement avec ce traité à venir.

Je les assume et les assumerai comme il se doit. Ce soir est une sale soirée pour moi, vous ne pouvez pas le nier.

Alexandra s’arrête de marcher et regarde le Régent, cette fois avec un regard doux.

Pensez-vous vraiment que je suis une girouette ? Que je ressemble à certains qui font de beaux sourires lorsqu'ils sont face à vous et qui dès que vous avez le dos tourné, vous poignarde bien franchement ?
C'est mal me connaître Benoît. Vous me décevriez si vous veniez à penser cela de moi.
Je suis fidèle en amitié mais si je ne suis pas d'accord sur quelque chose et bien je l'exprime : ce que j'ai fait ce soir avec vous. Comme je l'ai fait en réunion, en présence du Roi, il n'y a pas si longtemps.
Cela ne remet nullement en cause l'amitié que je vous porte. Que cela plaise ou déplaise aux autres. Sachez-le.


Sa fine menotte se pose délicatement sur le bras offert pour la seconde fois.

Je vous suis. Finissons-en avec cette vilaine paperasserie.

_______________
Alexandra de Montrieux
Pair de France
Comtesse de Beaulieu
Baronne de Sceaux
Chevalier des Ordres du Roi

25 mai 1800 - 30 décembre 1822
Back to top
benoit
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 19 Mar 2010
Posts: 5,222
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 11/06/2015, 13:06    Post subject: [RP-privé] Quelques pas, au frais, au pied des mats Reply with quote

Une premiere fois sa main le touche...puis viens l'autre

il la regarde, l'ecoute

reflexe idiot ?

oubli total des convenances ?

Au point ou il en est, franchement...

il prend donc la main aussi délicatement que possible, place ses deux mains à lui dessus, et les portent a ses levres, puis à son front.

Et enfin ramene la main d'Alexandra à son bras et la fixe du regard


"Peut importe mes précédents combats, et ses images d'horreurs et de morts qui ne m'oublient pas même dans mon sommeil, jamais je ne suis senti autant sali par mes obligations envers ce  pays que je sers depuis si longtemps, que ce soit des plaines du Missouri jusqu'à Moscou

Et jamais ne me pardonnerais ce que je viens de vous faire subir, à vous, qui en cette nuit qui ne me quitte plus depuis un an, avez été un de mes si rares rayons de soleil.

Vu le mal que je vous ai fait, ce ne serait que légitime de votre part...mais, là, à l'instant vous venez de m'apporter au moins une étoile pour cette nuit

J'ignore ce qui vous a mené à accepter cela, qui ne vous ressemble pas, mais je ne le saurais que le jour où vous accepterez de me le dire....alors j'attendrais, le temps qu'il vous plaira.

En attendant, comme vous le dites si bien, rédigeons ce billet et laissons là nos noirceurs : le temps est venu pour les réjouissances.

c'est pas tout les jours qu'on signe un accord d'alliance avec 4 ennemis mortels...et encore moins souvent que je peux fêter les fiançailles d'une vice Régente de France."


Benoit entraine donc Alexandra vers la maison, direction le bureau puis s'arrete  et regarde le haut du toit...puis revient sur Alexandra...
"Hum... l'idée de vous voir rivetée à cette maison qui est votre ce soir est certes en soit fort intéressante...mais vous êtes trop jolie pour être une girouette."

La regarde ...et éclate de rire
Reprend la progression et devant un des valets qu'il croise avant d'arriver au bureau, il lance

"Messieurs, Champagne !
ces messieurs les ambassadeurs tardent, nous allons donc déguster cette premiere bouteille en famille...entre Français
"
_______________

-Président du Conseil, Ministre de la Guerre, des Armées et des Colonies, Lieutenant Général
-Lord Manor of Rugby, -CB(hon.)
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Résidences de la Noblesse Française + -> Résidence de Benoit Fisdohit All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group
powered by ArgenBLUE free template