Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1825
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

[Hist]Chroniques de la violence politique sous Louis-Antoine

 
Post new topic   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Royaume de France + -> ~ Bibliothèque Royale de France ~ (Située au Louvre) -> Rayon des ouvrages historiques en cours -> Archives des ouvrages historiques
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Vincent d'Orcanie
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 03 Jun 2015
Posts: 258
Localisation: Sous le Soleil de Satan
Masculin

PostPosted: 28/01/2016, 18:20    Post subject: [Hist]Chroniques de la violence politique sous Louis-Antoine Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Chroniques.
La Violence en Politique sous la Règne de Louis Antoine 1er
par Jérôme Lechien.


Mise a part quelques névrosés et quelques naïfs, tous le monde sait que parmi les milieux que peut côtoyer un homme, celui de la politique est de loin le plus violent. De trahisons en pamphlets, de pamphlets en calomnies, la communication a prit dans l'aventure moderne une place extrêmement importante depuis que les peuples peuvent décider en partie de leurs destin.
Nous avons prit le parti de réunir tous ces affichages qui témoignent de temps et d'époque révolue, mais qui sont aussi parfois une formidable leçon de style et de politique au regard de ce que nous savons désormais de ceux qui les ont écrits.

Jérome Lechien.


1. La propagande républicaine.

Desmoulins wrote:
Le viatique du lis.

Dans le tombeau de France,
Il y’a l’espoir qui attends,
De tirer sa nouvelle chance,
D’un triste enterrement.
L’homme était aussi bon,
Que le roi fut médiocre,
Des forêts les chansons,
Se teintent d’or et d’ocre,
Et dans l’alcôve enfin,
D’un peuple égrotant,
On sent naitre un parfum,
D’odeurs, chavirant,
Et des cris dépecés,
D’un royaume mourant,
On lit aux yeux la tristesse,
De la fin d’un amant,
Qu’une foule en liesse,
Oubliera certainement…

Pauvre Henri, que n’a tu,
Essayer d’être roi,
Plutôt qu’ingénu ;
Une larme pour toi,
Je ne saurais verser,
Mais comprends mon émoi,
De te voir crever.

Et de savoir enfin,
Que d’avenir la France,
Disperser un chagrin,
Dans une autre danse,
Qu’un autre monarque,
Viendra poser sa marque,
Là où tu n’est arrivé,
Qu’a distillé la médiocrité…

Oh Henri, puisse ton repos,
Eternel et vengeur,
Te lever de ces maux,
Qui firent ton labeur,
Et pour lequel on sait,
Que tu n’étais ni destiné,
Et encore moi habile,
Des fleurs de mile en mile,
Viendront orner ta tombe,
Comme toujours il incombe,
De faire semblant de pleurer,
Ton régime fainéant,
Ton règne dépeuplé
Et que par delà les ans,
Tu m’entende hurler :
« Repose en paix,
Minable Roitelet… »

Camilles Desmoulins

Quote:
Quand le savoir revient à vouloir une vierge enceinte


Le savoir, s’il est l’avenir de l’humanité, se voit malheureusement fourvoyé dans notre société. Ainsi l’esprit éclairé a pensé bon d’offrir aux privilégiés la connaissance universelle en ouvrant les portes d’une Université dite Royale.
Si les lettrés ne peuvent que saluer l’envie d’inculquer, l’esprit éclairé réprimerait à l’instantané la volonté d’avoir limité la perception du savoir.
Comment, prétendre enseigner, quand dans une institution se voulant de renommée, la recherche n’a jamais siégée ? Ainsi le savoir se voudrait passé et jamais nous n’aurions à gagner à deviner l’avenir ?

Le reproche sur l’absence d’un Pôle recherche étant fait, nous pouvons désormais nous étonner d’avoir vu l’université se mouvoir dans la formation des métiers. Ainsi l’enseignement se voulait instrumentalisé, borné, limité afin de servir, d’alimenter les différentes branches d’un royaume essoufflé.
Privé de liberté, l’université se voulait être l’arbre à métier du royaume. Mais pouvait-on faire pousser un pommier en le privant de lumière ?
Pour briller, l’Université doit être l’expression d’un savoir universel et par conséquent un vent de liberté. Nous devons comprendre, pour avancer, qu’un esprit bordé ne trouvera jamais la volonté de découvrir.

Le Ministre en place semble avoir perçu ce trait, du moins il nous laisse penser, par les nouvelles matières enseignées et l’abandon des domaines spécialisés, qu’il sera possible d’avoir demain des esprits éclairés, l’esprit des Lumières.
Mais la société saura t’elle se concerter sur la nécessité de faire évoluer ses préjugés…j’en doute. Je doute devant l’absence de concertation au sein même du gouvernement où la dernière annonce du Garde des Sceaux, premier d’entre eux, faisait briller l’impérieuse nécessité d’être diplômé du métier pour espérer exercer.
Ainsi, encore nous refusons de voir l’impasse vers laquelle nous nous dirigeons. Nous ne faisons que pleurer l’absence d’étudiants et par nos exigences, de forces vives dans notre royaume, sans jamais nous questionner sur nos vérités.
Bref, le serpent se mord la queue et espère encore une vierge enceinte…

Honoré Rivière


Quote:
La pairie une institution à l’imparfaite ?



Les pensées du jour se veulent plus délicates qu’à l’accoutumé car s’attaquant à cette Institution censée représenter le roy dans le travail législatif.
La liberté d’expression a cours mais il est toujours bon de ménager celui qui d’une main a le pouvoir de vous trancher la tête. Là était ma réflexion avant de prendre plume, pour me dire enfin que je ne faisais qu’écrire mes pensées, n’engageant que ma personne, une personne insignifiante aux yeux du pouvoir.
L’aparté étant faite revenons au sujet du jour et, de ma vue, de l’état de la Pairie. Ses travaux se voulant discret, dans tous les sens du terme, il m’a été impossible de les vérifier. J’ai donc surveillé durant plusieurs jours, remontant même les archives sur quelques mois, les différentes annonces de cette noble institution. Le constat fut éloquent, aucune annonce sur le travail législatif pour prendre le raccourci.
De cette seule vue, j’en ai donc tiré conclusion…la Pairie ne travaille pas.

Fort de ce constat je me suis donc penché sur sa composition cherchant, non pas à remettre en cause le rang de pair, mais à comprendre pourquoi une telle léthargie ? Chacun de ses membres furent illustres, anciens ministres, anciens président du conseil, anciens conseillers royaux…anciens…ce mot ne cessait de revenir.
Donc si par la pairie on récompense le travail passé alors cela revient à attribuer une distinction honorifique. Nous ne cherchons donc plus à faire des serviteurs de la monarchie mais à offrir un repos probablement mérité.
Le problème n’est pas de jalouser ce repos mais nous pouvons regretter, de ce fait, de voir le travail législatif bloqué. De voir les députés œuvrer vainement et de penser Sa Majesté se contenter de la situation.

Alors pour conclure, une simple question…Notre royaume cherche-t-il réellement à grandir sur le modèle d’une monarchie constitutionnelle ?

Honoré Rivière

Quote:
Le royaume de la pauvreté


Majesté,
Devant vous aujourd’hui se présente votre Honoré,
Humain, simple homme mais libre de penser,
Devant vous l’envie d’exprimer ce que votre conseil doit vous cacher.

Dans ce royaume prospère en lait et en blé,
Nous avons pourtant un peuple rationné,
Par Décret on le prive de son marché,
Pour en votre nom ensuite le condamner.

Si encore ce peuple avait volé,
Pour justifier d’être enfermé,
Mais non il ne fait qu’acheter.

Ainsi pour pallier des manques passés,
Le présent préfère réprimer,
Naturellement tout le monde se tait,
Car pour nous représenter, Dé-putes-et justiciers.

Voilà Majesté l’état de votre grenier,
Voilà Majesté votre peuple opprimé,
Alors mangez maintenant…

HR


Quote:
De l’Impôt …

L’impôt est un devoir, une nécessité pour payer les salaires des fonctionnaires de notre royaume…mais encore ?
La doctrine savamment apprise par nos gouvernants ne cesse d’être répétée par ces idylles dans les bars, tavernes, programmes politiques ou même par la voix de notre Ministre de l’Intérieur.
A ce demander d’ailleurs si l’impôt relève de sa compétence, si un courrier signé du Ministre des Finances ou du Président du Conseil n’aurait pas été plus approprié mais passons…l’heure n’est pas à la polémique sur des points de détails.

Sur la forme, je ne puis que leur donner raison, les maires, échevins, policiers, l’armée même est utile quand elle est sert le peuple d’un royaume et il parait juste de les rétribuer. Il parait juste individuellement de participer à l’effort collectif et quand en plus l’on voit une proportionnalité en fonction des revenus nous pourrions presque dire. Vive la République !

Oui mais … car l’esprit éclairé se doit de penser, de creuser…
Comment va être utilisé cet argent ? Y avait-il seulement besoin d’un impôt ?

L’utilisation, pour des fonctionnaires est naturellement approuvée mais le peuple doit-il, par l’impôt, payer le train de vie dispendieux de la monarchie ? Je ne pense pas … Grand veneur, Petit veneur, Maître des cérémonies, sont autant de fastes appelées à se développer et à développer par le fait l’impôt. Le prestige d’un roy ne s’exprime pas dans sa richesse, ne s’exprime pas dans sa chasse gardée, mais au travers des grandes avancées, réalisations, pour son royaume, pour son peuple.
Et là … c’est l’impôt.
Encore un détail vous me direz, une polémique de bas niveau, un roy, un grand monarque a bien le droit de se faire assister dans son quotidien.

Mais la France avait-elle besoin d’un impôt ? Non, la réponse est non. Enfin disons plutôt que nous en subissions déjà un…
Oui sans le savoir, au travers du marché, des madeleines notamment, mais aussi des emplois de fonctionnaires où, si les salaires baissent, nos bons bras continuent de produire moult profits nous donnons de la richesse aux mairies et donc au royaume.
Combien … je ne sais mais par cette lettre j’appelle le gouvernement à communiquer, j’appelle aussi les anciens maires, préfets à témoigner.

Quel est le montant des caisses des mairies ? Combien une mairie gagne t’elle chaque semaine …

Et puisque cet argent ne sert pas à financer les salaires que l’on nous dise alors à quoi sert-il et pourquoi un nouvel impôt était nécessaire.
Maintenant nos gouvernants seront-ils aussi loquace sur ce sujet …

Honoré Rivière …

Quote:
Des Elections,

Quel beau principe que de donner au peuple le droit de s’exprimer et de pouvoir aller défendre ses idées.
Un principe établit déjà sous le précédent règne et dont le mode de scrutin vient d’être modifié par une commission…
Sur le fond, un système de liste donne un rôle plus important aux partis, les sensibilisent et nous pouvons espérer voir l’hémicycle de nouveau resplendir. Par contre, nous pouvons nous étonner de l’empressement et du pas de charge imposé dans la mise en place de ce projet, relayé par le roy en personne, preuve, pour l’aparté, que la monarchie se veut désormais républicaine.
En quelques jours la commission statuait et permettait ainsi la mise en place de ce nouveau système profitant allégrement au parti politique du gouvernement…l’UMC.
Sont-ils mieux organisés ou avait-il connaissance du projet à venir...
Il n’y a qu’à voir le Président de ladite commission pour comprendre la faveur donnée par Sa Majesté en acceptant un si cours délai. Comme si une chambre inerte depuis des mois ne pouvait souffrir de quelques jours supplémentaires.
Bref…si nous avons une seule liste, la raison est simple. L’UMC a été avantagée par sa présence au pouvoir, bafouant d’un simple revers l’équité entre les partis !

Maintenant la forme.
Un bureau par département, en préfecture, favorisant ainsi l’élite Parisienne favorable au pouvoir en place et au détriment des villes et campagnes éloignées. Encore une belle preuve d’équité…
Un bureau de vote où l’identité des personnes n’est pas vérifiée, où aucun fonctionnaire ne vérifie, par exemple, si le votant est inscrit sur les listes d’état civil. Mais alors à quoi servent ces listes ?
Bref une nouvelle fois un système inéquitable…car personne n’est en mesure de vérifier l’application des lois. Et même si l’œil bienveillant œuvre a posteriori … qui sait si ce n’est pas votre bulletin qui sera retiré de l’urne…

Dès lors un choix cornélien s’impose à nous. Faut-il voter ?
Malgré la mascarade je ne peux qu’inciter à le faire car c’est la seule occasion que vous avez de vous exprimer.
Mais pour ma part je le ferai en sanctionnant le pouvoir en place, la monarchie qui ne cesse de prendre des mesures hâtives et qui ne cesse de transformer des avancées louables en échecs cuisants.
C’est donc à contrecœur, en l’absence d’une vraie liste d’opposition, que je porterai mon vote pour le candidat bonapartiste, Gustave Valleren. Loin de moi de partager le sang, les idées, versées par l’Empire mais quand nous sommes dirigés par le pire nous pouvons nous contenter du mauvais.

Honoré Rivière…


Quote:
De la fin de la Monarchie Constitutionnelle


Citation:
Quelle est donc sa défense lorsqu’on sait que certains bulletins n’ont pas été acceptés dans les urnes pour cause de non-possession de la nationalité française ?


La réponse à votre question est simple Monsieur d’Auberville : Subjectivité !

Si l’objectivité tient à définir une forme de neutralité nécessaire à la tenue d’un scrutin, la subjectivité marque elle une appréciation personnelle dont le recours dans l’écartement de certains bulletins ne peut que remettre en cause le résultat des scrutins.

Maintenant je vais vous prouver, Monsieur d’Auberville, mes propos. Lorsque je me suis rendu au bureau de vote, j’ai d’abord observé, puis après avoir pris un bulletin je suis allé, comme toute personne en droit de voter, le déposer dans l’urne. Ce dernier a donc été accepté.
Si d’aventures il avait été retiré…vous m’expliquerez alors comment, dans la masse des papiers se ressemblant, une main innocente aurait pu ouvrir l’urne d’apparence scellée et retirer exactement le mien.

Mon vote fut donc valide. Parfait le fonctionnaire devait certainement me connaître, moi qui suis allé deux fois à Paris. Il a probablement vérifié mon nom sur l’Etat-Civil …
Non en fait c’est impossible … je n’y suis pas encore inscris, l’Etat-Civil n’étant pas ouvert durant mes heures de vacations. Vous comprendrez naturellement qu’il ne s’agit pas là d’un délit volontaire et que je compte régulariser au plus vite.

Enfin je viens donc prouver que l’Etat-Civil n’avait pas été vérifié.
Dès lors comment avez-vous exclu certains bulletins ? Selon la connaissance personnelle des fonctionnaires…subjectivité !
Dès lors comment pouvez-vous nous assurer que des mineurs, des étrangers, des votes en plusieurs endroits n’ont pas été réalisés. Pire comment nous assurer qu’il n’y a eu aucune fraude…

Quand la neutralité du vote, quand la fraude ne peut être exclue la seule bonne décision qui s’impose est de permettre :

Une Nouvelle Election

Prenez cette décision et là vous respecterez les droits du peuple, et là vous nous ferez penser que nous n’assistons pas à la fin de la Monarchie Constitutionnelle …
D’ailleurs en point final, que dire des choix de l’UMC. Individuellement je n’attaque personne mais sur cinq représentants :

Un Ministre
Un Recteur de l’Université Royale
Un Préfet de Seine
Une Femme de Ministre
Un Procureur

Bref autant de personnes dépendant directement ou indirectement de la Présidence du Conseil des Ministres. Il est certain qu’ils sont impliqués pour Sa Majesté mais pourront-ils avoir une vue objective sur les projets proposés par le Gouvernement…
Je crains qu’un de mes prochains papiers n’use encore du mot subjectivité !

Honoré Rivière
Membre du Parti Libéral Républicain

Quote:
Les dérives de la Justice vue de l’Intérieur …

Depuis quelques temps le Ministre de l’Intérieur s’essouffle à éteindre la fuite des madeleines de nos marchés. L’intention est louable … nous éviter une famine…

Maintenant, comme dit dans un précédent papier, nous restons persuadés que le salut de l’économie française passera par une libéralisation de l’économie et par la fin de l’emprise des mairies.
Car notre gouvernement se doit de comprendre que les décrets sont une solution court-termiste qui si elle permet de panser la plaie … ne la soignera jamais. Certes le risque de la libéralisation est la dérive mais n’est-elle pas déjà présente ? Ne faut-il donc pas donner la perspective aux cuisiniers de l’enrichissement personnel et donc suspendre l’encadrement des prix ? Les questions restent ouvertes, espérons qu’elles appellent la réflexion même si là n’est pas le but premier de notre papier.

Là où nous devons nous inquiéter de ces méthodes, laissant paraître une certaine fébrilité, c’est de voir bafouer les institutions de notre royaume.
Quand le Ministre de l’Intérieur informe que les pilleurs seront poursuivis pour trouble à l’ordre public, nous nous devons de lui rappeler que là n’est pas dans ses prérogatives.
Le motif d’inculpation se doit d’être choisi et retenu par le procureur de Sa Majesté, là en va de l’indépendance de la Justice.

Quand le Ministre de l’Intérieur informe que les pilleurs seront condamnés à une amende de 100 francs, nous nous devons de lui rappeler que là n’est pas dans ses prérogatives.
La peine ne peut être prononcée que par un Juge de Sa Majesté, là en va de l’indépendance de la Justice.

Alors aujourd’hui, nous demandons solennellement au Président du Conseil et à ses Ministres de respecter les institutions, les droits de chacun et le rôle de chacun.
Qu’ils prennent ce texte comme un avertissement à une prochaine action devant des institutions supérieures de notre royaume.

Nous invitons donc tous les Français ennuyés par ce décret à se présenter au Parti Libéral Républicain afin que nous les assistions dans l’exercice de leurs droits.

Pour peuple,
Honoré Rivière
Parti Libéral Républicain

Quote:
Cris du coeur au peuple Français


Je ne veux point être Roy, ce n'est pas mon affaire. Je ne veux ni conquérir, ni diriger personne.

Je voudrais aider tout le monde dans la mesure du possible, pauvres, nobles,bandits, hommes et femmes.
Nous voudrions tous nous aider si nous le pouvions, les êtres humains sont ainsi faits.
Nous voulons donner le bonheur à notre prochain, pas lui donner le malheur.
Nous ne voulons pas haïr ni humilier personne.
Chacun de nous a sa place et notre terre est bien assez riche, elle peut nourrir tous les êtres humains.
Nous pouvons tous avoir une vie belle et libre mais nous l'avons oublié.


L'envie a empoisonné l'esprit des hommes, a barricadé le monde avec la haine,nous a fait sombrer dans la misère et les effusions de sang.
Notre savoir nous a fait devenir cyniques. Nous sommes inhumains à force d'intelligence, nous ne ressentons pas assez et nous pensons beaucoup trop.
Nous sommes trop mécanisés et nous manquons d'humanité.Nous sommes trop cultivés et nous manquons de tendresse et de gentillesse.
Sans ces qualités humaines, la vie n'est plus qu'indifférence et tout est perdu.


En ce moment même, cette affiche sera lu pas des hommes, de femmes,personnes désespérés, victimes d'un système qui torture les faibles
et emprisonne des innocents!Je dis à tous ceux qui me lisent : Ne désespérez pas !
Le malheur qui est sur nous n'est que le produit éphémère de l'habilité, de l'amertume de ceux qui ont peur de ce que réserve l'avenir.
Mais la haine finira par disparaître et les Tyrans mourront puis le pouvoir qu'ils avaient pris aux peuples va retourner aux peuples.
Et tant que des hommes mourront pour elle, la liberté ne pourra pas périr.
Peuple de France, ne vous donnez pas à ces brutes, à une minorité qui vous méprise et qui fait de vous des esclaves, enrégimente toute votre vie
et qui vous dit tout ce qu'il faut faire et ce qu'il faut penser, qui vous dirige, vous manœuvre et qui vous traite comme du bétail en vous rationnant!


Ne donnez pas votre vie à ces êtres inhumains, ces hommes et femmes avec une machine à la place de la tête
et une machine dans le cœur.Vous n'êtes pas des esclaves.Vous êtes des hommes et des femmes avec tout l'amour du monde dans le cœur.
Vous n'avez pas de haine, sinon pour ce qui est inhumain, ce qui n'est pas fait d'amour.
Peuple de France ne vous battez pas pour l'esclavagiste mais pour la liberté.


Il est écrit dans le Dogme selon Épicure
« Ton seul but dans la vie sera de faire reconnaitre notre dogme l’épicurisme dans le monde.
Une religion que tu expliqueras en quelques mots : Celle qui n’impose rien.»
Cela ne s'impose pas à un seul Français ni à un groupe de Français, mais à tous les Français, en vous!
En vous le peuple qui avez le pouvoir, le pouvoir de créer nos ressources essentiel,
le pouvoir de créer le bonheur.Vous, le peuple, vous avez le pouvoir,
le pouvoir de rendre la vie belle et libre, le pouvoir de faire de cette vie une merveilleuse aventure.
Alors au nom D'Épicure, utilisons ce pouvoir! Il faut tous nous unir,
il faut tous nous battre pour un monde nouveau, un monde humain qui donnera à chacun l'occasion de travailler,
qui apportera un avenir aux paysans et à la noblesse la sécurité.




Pour suivre ce chemin,je dois rester honnête.
Les patriotes et ceux qui désirent nous rejoindre,je n'ai rien d'autre à offrir que du sang,de la peine, des larmes et de la sueur
Nous avons devant nous une épreuve des plus douloureuses.Nous avons devant nous de nombreuses semaine
et de longs mois de combat puis de souffrance.
Vous demandez, quelle est notre politique ? Je peux vous dire : c'est d'engager le combat sur terre, sur mer
et dans les marchés, avec toute la puissance, la force qu'Épicure peut nous donner ; engager le combat contre une monstrueuse tyrannie,
sans égale dans les sombres et désolantes annales du réelle crime. Voilà notre politique!
Vous demandez, quel est notre but ?
Je peux répondre en un mot : la victoire, la victoire à tout prix,
la victoire en dépit de la terreur, la victoire aussi long et dur que soit le chemin qui nous y mènera ;
car sans victoire, il n'y a pas de survie.


Alors, il faut nous battre! Il faut nous battre pour libérer la France,
pour en finir avec l'avidité, avec la haine et l'intolérance.
Il faut nous battre pour construire un monde de raison, un monde où la sagesse
et le progrès mèneront tous les hommes vers le bonheur.


Peuple Français, au nom d'Épicure, unissons-nous tous !

Quote:
Peuple de France,



N’as-tu donc plus aucun honneur pour, le jour venu de la liberté, ne pas oser t’en emparer ?

Ainsi préfères-tu laisser ton pays et destin en les mains de nobles félons qui n’ont toujours eu pour seules vocations que d’assoir leurs privilèges.

Ainsi ton salut passerait par la royauté, ainsi la gloire de notre beau pays réside en ses valeurs monarchistes dépassées.



Mais où est donc la liberté quand tu ne peux choisir comment être gouverné ?

Mais où est donc l’égalité quand tous ces nobles dorment dans leurs lits dorés ?

Mais où est donc la fraternité quand les plus grands ne font que s’entretuer ?



Aujourd’hui nous sommes contraints de nous cacher mais demain haut et fort nous pourrons de nouveau nous élever.

Arborons le bonnet rouge qui fit trembler la royauté, soutenons nos députés pour qu’enfin leurs voix soient écoutées.
Partout dans les villes, les campagnes, dans les bars et les jardins portons les valeurs de la République et cessons de croire la noblesse supérieure par son sang.
Jamais encore nous n’avons vu une fourche sortir bleuie de ces mécréants alors cessons de craindre ces badauds.
De Payns, Dufour, Laferrière, Delavega, Baptistin de Savoie, Rodoan … le peuple vient de se réveiller.
Vive la République,
L’ombre

Honoré_Riviere wrote:
Quote:

Un gouvernement atrophié …


Voilà quelques temps que je n’avais pris plume devant vous, peuple de France. Certains ont pu penser mon retrait dû à ma mise en inculpation … naturellement il ne serait être. Le combat politique, la défense de vos droits imposent parfois de se mettre en péril et c’est sans sourciller que je poursuis notre lutte commune.

Une lutte qui m’amène souvent à contester le gouvernement, je le fais avec conviction et sans acharnement. Il faut un jour admettre l’inévitable, admettre l’absence, la décrépitude du gouvernement Tollonie. Sa Majesté elle-même ferait le même constat si elle était audible.
Le Maréchal aura brillé, lors de sa présidence, par son absence. Peu de déclarations, de sorties publiques, une incapacité à fédérer autour de lui outre ses amis. On pourra m’accuser de tous les mots mais comment ne pas tirer ce constat ? A l’Intérieur son épouse, à la Justice son ami, à la Guerre son ami également. Le Ministère des Finances reste désespérant vacant tout comme celui de l’Instruction … à croire qu’économie et enseignement ne sont pas des priorités.

Pire et bien que je sois éloigné des considérations politiques du PUR et du Siècle, en tant que partisan de l’expression du peuple, je me vois meurtri que leur majorité n’ait pas donné lieu à la mise en place d’un nouveau gouvernement. Cela prouve, ô combien les élections législatives sont méprisées par l’actuel gouvernement et le pouvoir.

Alors certes le titre de Président du Conseil est prestigieux mais devant le bilan, devant le peuple de France qui se voit empêcher toute évolution … le Président Eloy de Tollonie restera un usurpateur.
Aussi, ajouté au résultat des élections, nous appelons, s’il lui reste une once de fierté, à sa démission. La France doit vivre de nouveau …

Honoré Rivière
Président du Parti Libéral Républicain


Quote:
Le Vieux monde est en train de mourir, les forces de la royauté s'activent dans l'ombre pour maintenir leur hégémonie sur le Temps, en contrariant l'Histoire et son Sens Inaliénable. Peuple de France, il est temps de te faire respecter ! Ne laisse pas de sombres tyrans décider à ta place ce qui est bon pour toi, ne laisse pas de sombres aristocrates reconvertis dans la banque te spolier, t'exploiter, par l'usure et le travail, pour engendrer les profits qui permettront à leurs enfants de soumettre les tiens : Aux armes et aux urnes, citoyens ! Nous entrerons dans la carrière, quand nous aurons cassé la gueule à nos ainés !

Il faut abattre par la poudre, et le fer la citadelle des tyrans ! Il faut détruire le Vieux Monde dans le fracas et le sang, avant qu'ils ne tentent, dans leur désespoir, d'écraser ta liberté pour conserver leur pouvoir.
Aux armes citoyens ! A l'amour citoyen !
Les têtes doivent tomber à nouveau,
à mort Louis Antoine de Berry,
à mort Marie Charlotte de Berry,
à mort Léopold de Bade,
à mort Seniha l'étrangère,
Feu des despotes et de leurs valets !

Place à la commune, place au Peuple !
Rejoignez la Revolution Nationale !

Honoré_Riviere wrote:
 
Quote:
 
Des élections législatives



Paris, le 12 septembre 1820


Cher Peuple de France,


Voilà longtemps que plume ne fut prise devant vous, le temps de la réflexion, le temps de penser la nécessité du combat politique dans une société où l’élitisme est roy.


Oui, je vous l’avoue, à vous mes amis, mes partisans, un moment j’ai pensé baisser les bras, fuir ce combat inégal, fuir ce combat où le pouvoir est roy.


Je ne vois pas de sous-hommes dans le renoncement, pas plus que de surhommes dans l’effort mais finalement la simple expression de la limite humaine. Pourtant je vais m’essayer à finir en homme, en simple homme, à  continuer à porter, humblement, une vérité que je sais ne pas être seul à partager.


Je vais continuer à dire, jusqu’à ce que mort s’en suive, ma pensée, votre pensée, de ce pouvoir pêchant par vanité et se refusant d’admettre la moindre responsabilité dans le déclin de notre société. 
Mais s’ils ne le sont, coupables … alors à qui jeter la responsabilité ? A vous, à moi … c’est exactement le sillon en train de se tracer. Demain, bientôt, s’ouvrira mon procès où il ne s’agira pas de statuer sur le destin d’un homme, d’un opposant mais bien de juger l’interdiction d’opposer. D’opposer à un gouvernement ses fautes, d’opposer à un monarque ses absences, fussent-elles par ignorances, … bref demain sera jugé la liberté de penser, la liberté de s’exprimer. 


Oui, Peuple de France, vous allez être témoin de ce déclin tout comme, maintenant, vous comprenez pourquoi, nul ne veut se présenter, aux élections législatives.
Le Ministre pourra toujours s’en inquiéter mais peut-être ferait-il mieux de se demander s’il n’est responsable du déclin de notre société.


 Honoré Rivière
Parti Libéral Républicain


 


Honoré_Riviere wrote:
[justify]
Quote:

Lettre ouverte aux Français


Peuple de France,

Des élections législatives à venir, et pour la deuxième fois consécutive, le Parti Libéral Républicain sera le grand absent. Là est une volonté assumée par le parti, celle de ne vouloir vous représenter tant que nous n’aurons pas l’assurance de pouvoir mener une politique libre, une politique d’opposition.
Vous le savez, nous ne l’avons que trop répété, prochainement s’ouvrira le procès d’Honoré Rivière, notre président. L’enjeu dépassera certainement le présent scrutin puisqu’il s’agira d’affirmer ou non si la liberté d’expression, si la liberté d’idée est autorisée dans ce pays.
Nous sommes accusés car nous sommes opposants, le Parti Libéral Républicain est le seul opposant au pouvoir en place et malgré la lourdeur de charges pesant contre nous jamais nous ne renierons nos valeurs.

Nous continuerons d’affirmer que le pouvoir se partage entre quelques nantis.
Nous continuerons d’affirmer que nos ministres ne sont pas gouvernés.
Nous continuerons d’affirmer que la parole du peuple est notre idéal
Nous continuerons d’affirmer que la monarchie a vécu, qu’un seul homme ne peut porter un pays.

Que ces valeurs ne soient pas unanimes, nous pouvons le comprendre mais nous n’admettrons jamais de ne pas être autorisés à les exprimer.
Notre retour dans l’hémicycle, comme nous vous l’avions promis, se fera donc à l’issu de ce procès hautement symbolique où nous n’espérons pas ; non où nous sommes convaincus que le Peuple, que les Jurés sauront donner victoire à la liberté de s’exprimer.
L’opposition doit exister, l’opposition doit vivre, doit être visible pour ne pas sombrer dans l’extrémisme et la violence. Nous prônons le combat d’idée, pas le combat par les armes et c’est pour cela que nous vous présenterons bientôt une nouvelle Charte où nos valeurs seront clairement affichées et où nos idées, nos propos ne pourront plus faire l’objet d’interprétations, de procédures fallacieuses.

Le Parti Libéral Républicain
[justify]

Vic wrote:
Quote:
Cher étrangers,étrangères et aux quelques Français de ce royaume.




Je ne me nomme pas le nain!Je suis assez grand pour poser les affiches à la vue de tous et si je compte faire une révolution,ce ne sont pas mes petites jambes qui m'arrêteront.Je ne me nomme pas Millenaire!Mes dires sont vrais puis je n'apparais pas deux fois par mille ans pour conter un conte de Fées.
Je suis le patriote!Je défends l'injustice de ce royaume et vous le mets à vu!


Étranger et étrangère du royaume,je vous appelle ainsi,car ceux qui vous gouvernent vous voient de cet œil.Depuis le mois de Fevrier avec ces deux décrets stipulant ceci:


Quote:
DECRET DU MINISTERE DE L INTERIEUR


CE JOUR NOUS DEMANDONS A TOUTES LES FRANCAIS


OU TOUTE PERSONNE RESIDANT SUR LE TERRITOIRE


DE SE FAIRE REFERENCER EN MAIRIE


EN VUE DE L ELABORATION D UN ETAT CIVIL DIGNE DE CE NOM




DECRET DU MINISTERE DE L INTERIEUR


TOUT ETRANGER PENETRANT DANS LE TERRITOIRE EST PRIE DE SE FAIRE ENREGISTRER A LA PREFECTURE
DU DEPARTEMENT OU IL SE TROUVE DANS LES 48 HEURES SUCCEDANT A SON ENTREE SUR LE TERRITOIRE


EN CAS D IGNORANCE DE CE PRESENT DECRET, UN ETRANGER PRIS EN SITUATION IRREGULIERE SERA
RECONDUIT A LA FRONTIERE DE L ETAT.



Pour ceux qui non pas saisis,cela veut dire que tous ceux qui non pas remplis ce formulaire d'état-civil,est considérer comme un étranger.Oui cela veut dire que le 3/4 des habitants du royaume et même plus, sont des immigrants clandestins et ceci depuis le moi de février
Personellement,je n'ai jamais vue des immigrants clandestins payer des impôts et encore moins faire rouler l'économie d'un royaume entier....et vous ?
Vous pensez que c'est tout?Ha non je ne fais que débuter!


D'après le premier article de la Charte constitutionnel,Les Français sont égaux devant la loi, quels que soient d'ailleurs leurs titres et leurs rangs.Alors si un noble avait acheté 5 madeleines durant le dernier décret sur la madeleine,il aurait du payer une amende également.Je me trompe ?Donc je présume que les Duc/Duchesse,Comte/Comtesse,Vicomte et autre titre glorieux qui non pas rempli le formulaire d'état-civil sont des immigrants Clandestin?Alors, Le secrétaire de la ministre de l'Intérieur,Betolt, est un immigrant clandestin?Je suppose que la délicieuse Adelaïde Albrey qui oui a montrer son acte de naissance pour devenir député,mais que celui-ci n'apparait nul part dans les registres d'état-civil de St-Denis et Paris est une immigrante clandestine?Non ne me dites pas ! Je présume qu'Auguste,ancien Président du conseil ,ancien Député de la Manche et de la Seine,ancien Membre de la Famille Royale, est devenu un immigrant clandestin?Je m'en doutais.........Le Marquis-Pair de Corbière,Comte de Couches,Membre « Parti Royaliste Progressiste » , Gouverneur de la Banque de France , Pair de France, Membre du Conseil Privé de Sa Majesté,monseigneur Ferdinand,n'est pas français à cause d'un bout de papier et est....OUI un immigrant clandestin!Le Roi a-t-il remplit ce document!Bien sûr que non,car il est la loi,mais pour le reste......qu'attendons-nous pour les reconduire à la frontière de l'état?Cela fait plus que 48h qu'ils sont dans notre royaume.....


Ensuite,lors des élections du 16 juin,la ministre avait-elle appliqué ce décret?D'après la liste des candidats qui ont vu leur vote valide,on dirait que non,puisque 11 personnes, ont vu leur vote bon,tandis qu'ils n'ont pas signé aucun registre!Alors pourquoi appliquer ce décret maintenant à ces élections,quand depuis le mois de Fevrier celui-ci n'est pas appliqué justement et même ignorer? Cherchez l'erreur.....
De plus,lorsque la Ministre elle-même n'est point capable de respecter son propre décret,ni son secrétaire personnel,ni les grands noms de ce royaume et ceci depuis le mois de février!Je me demande pourquoi elle tient, s'accroche à ce décret qui ne fait aucun sens et n'est point respecter depuis hier, pas plus aujourd'hui et le sera encore moins demain!


Finalement,Suis-je un habitant du royaume car ma maison,mes amis,ma vie y est ou par un  bout de papier?
Suis-je francais par mon sang qui coule dans mes veines ou par un morceau de parchemin?
Posez-vous la question.
 


2. La propagande réactionnaire.

Scipio wrote:
Hôtel de Rodoan, 30 rue de Condé, Paris, le 24 juillet de l’An de Grâce 1819 ;

Aux nobliaux ;
Aux gens d’armes ;
Au peuple franc ;
De Son Excellence Scipio de Rodoan, Duc-Pair d’Arpajon, Comte de Blois, Baron d’Elven ;

Aujourd’hui est un jour funeste parait-il, du moins c’est ce que l’on tente de nous faire croire : le roi est mort.

Mais de qui parlons-nous ? Quel roi ? Quelle mort ?
Peuple de France, aujourd’hui n’est mort qu’un corps, le Roi n’était plus depuis bien longtemps, depuis trop longtemps nous n’avions qu’un trône vide ! Et ce au profit de quoi ? Ou plutôt de qui ?

Au profit d’un homme, un pêcheur pour ne pas en dire plus, qui pensait le Royaume sa propriété ! Qui gouvernait tel un tyran, tel Bonaparte en son temps !

Peuple de France, ce jour n’est point funeste, ce jour n’est point un malheur abattu sur notre Royaume !
Ce jour est celui où le Peuple de France pourra retrouver sa liberté ! Ou la Monarchie retrouvera sa splendeur !

Sachez Peuple de France, que la Maison de Savoie n’a plus aucun droit sur le trône de France. Jusqu’à présent, le Roi était désigné par hérédité, néanmoins avec l’arrivée d’Henri de Savoie sur le trône de France, la coutume qui voulait cela a été rompue. Ainsi, la Maison de Savoie ne peut réclamer un trône selon une coutume qu’elle a elle-même rompue.

De plus, le frère pédéraste s’est aujourd’hui approprié la fonction de Lieutenant Général du Royaume, alors qu’il ne dispose plus d’aucune autorité sur notre France. Cela ne lui suffisant pas, celui-ci confie au Pape la désignation d’un nouveau Roi, sûrement pour mieux accomplir ses desseins.

Malgré toute notre pieuté et notre attachement à l’Eglise, nous tenons à rappeler qu’il n’a jamais été des prérogatives du Pape que de désigner un Roi en France.

Nous tenons également à rappeler qu’il existe encore vivant des descendants de l’ancienne Maison de Bourbon qui fit l’apogée de Notre Royaume, dont le neveu de feu Louis XVIII, Charles-Ferdinand d’Artois, qui serait aujourd’hui le plus apte à régner.

Ainsi, nous adressons à Son Altesse d’Artois tout notre soutien pour amener celui-ci sur le trône de France et vous appelons à en faire de même, il en est de l’avenir de Notre Royaume.

Quote:
N'oublions jamais



A l'heure où nous écrivons se tiennent les élections législatives. Les Forces du véritable Royalisme sont faibles face aux forces du libéralisme, du centrisme, et de l'opportunisme. Français, ne perdez pas la mémoire, ne vous laissez pas avoir par les chants sournois de ceux qui ont servit indifféremment l'Usurpateur et notre frère, légitime roi de France et qui aujourd'hui voudraient faire croire qu'ils lui sont dévoués corps et âme.
Demain, si les intrigues de l'étranger venaient faire choir notre famille, et déposer sur le Trône Millénaire un second Usurpateur, vous les verrez ramper et se répandre en courbettes. Ces gens là n'ont de patrie que leurs intérêts, de roi que leur gloire, et pour seul Dieu les mouvements opportuns.
Il faut rendre honneur à ceux qui dans l'ombre, dans les coups, les menaces et les privation permirent le retour du seul roi légitime et qui jamais ne se compromirent à servir un imposteur. Ils s'interdirent la fortune et la gloire pour le Royaume, ils partagèrent l'exil de leur Roi, ils luttèrent contre l'aristocratie parvenue au péril de leur vie.
C'est gens là n'ont pour seul héritier que le Siècle. Détournez vous, peuple de France, de ceux qui n'ont pour direction que le sens du vent.
Nous soutenons Monsieur de Rochechouart, candidat isolé pour le parti du Siècle, et l'assurons de notre confiance ainsi que de notre voix.
Et nous invitons tout ceux qui furent, qui sont, et qui seront éternellement fidèles à Sa Majesté à faire de même, pour le bien de la France, pour la pérennité de la Monarchie et pour la grandeur de son Peuple.
Son Altesse Marie Charlotte de Berry.

Quote:
Lettre ouverte au Roi et aux sujets du royaume
Je suis Laurent Lariot Saint-Quentin, sujet du royaume comme chacun de vous. J'ai toujours œuvré dans le sens de redonner une place importante au royaume de France. J'avoue avoir échoué et j'en prends une part de responsabilité. Oui car moi je reconnais mes erreurs et mes torts...
En prime ma naïveté de croire que le nouveau Roi aurait apporté un changement et un retour d'une vraie monarchie. J'avoue qu'à son arrivée , alors qu'il n'était encore que duc du Berry, j'ai point adhéré à ses idées. Mais, le temps m'a fait mentir sur mon frileux accueil du départ...
Rappelons qu'à la mort du roi Henry V , la majorité du gouvernement a donné sa démission et proposé ses services au Chancelier de France , comme le veut les us et coutumes monarchiques. Mais le savoyard a profité de ce décès , pour s'accaparer le pouvoir et fut suivi en cela par les mêmes qui se trouvent présentement au nouveau gouvernement.
Ceci à pour but de rafraîchir la mémoire défaillante de certains. Force est de constater que certains s'accrochent au pouvoir comme les tiques sur un chien des rues. Certains vont même à pratiquer la sorcellerie pour garder une parcelle de pouvoir.
Avec le temps , j'avais porté mes espoirs sur le nouveau Monarque, je l'ai souvent défendu en chambre basse, jusqu'à lui proposer une modification de la Charte constitutionnelle , ceci dans l'intérêt de la royauté. Il faut avouer qu'il a eu peur , une crainte légitime tant que sa place était précaire, de faire de réels changements et d'écarter de tout poste et honneur les affidés savoyards, voire d'éradiquer une noblesse qui l'a dénigré à son arrivée. Mais peut-être veut-il garder ses ennemis sous ses yeux ? Ça seul lui est en mesure de le dire.
Il faut reconnaître qu'il a perdu de son autorité première , fort de l'épisode de la nomination d'un président du conseil des ministres , imposé par le gouvernement. On est en droit de se demander si le Roi de France est toujours roi en sa demeure, tant que l'on constate que le nouveau président du conseil des ministres se prend pour le roi. Chassez un Baptistin et vous trouverez un Tollonie !
Maintenant interrogeons nous sur les errances gouvernementales, nous avons une ministre de l'intérieur qui se prend souvent et allègrement pour l’entièreté du gouvernement, pour preuve la pléthore de décrets qu'elle promulgue. En cela , elle n'a point changé de façon de faire en prenant les mêmes déviances que du temps de Monsieur de Payns, n'a-t-elle pas fait démissionner une Fleur Delaye qui a toujours travaillé pour le bien de chacun et en cela du royaume ? Quand les plus travailleurs prennent la porte , on est en droit de se demander si c'est pas le ministre qu'il faut changer , voir le gouvernement en son entier, mais là seul le Roi peut en juger. A moins que les sujets du Roi se révoltent , ce que je ne souhaite point pour le Roi, car tout râleur que je suis , je préfère qu'il garde sa tête.
Maintenant je vais me permettre de donner un petit cours, n'en déplaise à mes lecteurs.
Petit cours de politique aux membres du gouvernement et aux députés de la frange gouvernementale , ainsi qu'à ceux qui ont oublié les pratiques.
Je vais vous faire un rappel de plusieurs articles de la Charte Constitutionnelle qui est le texte fondateur.
Article 13 - Le roi est le chef suprême de l'Etat, il commande les forces de terre et de mer, déclare la guerre, fait les traités de paix, d'alliance et de commerce, nomme à tous les emplois d'administration publique, et fait les règlements et ordonnances nécessaires pour l'exécution des lois et la sûreté de l'Etat.
Article 14 - La puissance législative s'exerce collectivement par le roi, la Chambre des pairs, et la Chambre des députés des départements.
Article 15 - La proposition des lois appartient au roi, à la Chambre des pairs et à la Chambre des députés. - Néanmoins toute loi d'impôt doit être d'abord votée par la Chambre des députés.
Article 18 - Le roi seul sanctionne et promulgue les lois.
Donc je vais me permettre d'attirer l'attention sur les rôles de chacun .
-Le Roi légifère et sanctionne les lois, tout passe par lui. Il est en droit de refuser une loi du parlement.(pour l'armée et la justice , il est le seul juge , il n'a nul besoin de l'aval du parlement , mais il peut y prendre conseil).
-Les chambres font partie du législatif (lois et décrets doivent passer devant les chambres ou le Roi)
-Le gouvernement est l’exécutif (il applique les lois et gère la bonne marche du pays sous l'autorité du Roi)
-Le judiciaire est indépendant des autres pouvoirs, en cela aucun juge ne peut siéger en chambres (pour garantir l'impartialité de la justice) cela dit il devrait en être de même pour les procureurs...
De fait les décrets ministériels sont irrecevables et ne peuvent être appliqués sans un accord du Roi ou du Parlement. Le ministre de l'intérieur devrait revoir sa copie, pour exemple elle s'accapare les lauriers de la résolution de la crise des madeleines en Seine , alors qu'elle n'a rien fait de concret , mais c'est bien le préfet de l'époque, Mademoiselle Delaye qui a su réagir et qui est venu débattre en commission de la chambre des députés.
Autre point qui me semble la peine de relever, la volonté de verrouiller les marchés. Depuis quand les lois commerciales sont assujetties à un barème de valeur maximale ? Le commerce ne connaît que la loi de l'offre et de la demande. Déjà que les mairies sont les fournisseurs principaux des marchés , on veut empêcher la concurrence et les prix plus élevés, si il y a des acheteurs , ça veut dire qu'il y a un manque et que ce manque doit être rempli d'une façon ou d'une autre, qu'importe le prix du moment que les produits se vendent ou pas...
Maintenant parlons de la taxe foncière , qui est un impôt et doit passer par les Chambres, pour être appliquée , or il se trouve que les sujets du Roi ont été imposés sans un aval du Parlement (je ne tiens point compte de la fois où le texte a été présenté, vu que je n'ai pas pu débattre, dont il n'y a aucune validation, qui plus est et malgré l'annonce royale, la loi sur la taxe foncière n'a pas été effectué selon les formes de la Charte constitutionnelle). Ce qui est considéré comme un vol et le vol est puni par le Code Pénal . Alors soit le trésor du royaume rembourse , soit on emprisonne les membres du gouvernement en particulier le ministre des finances. Pour rappel :
Article 1er - Les Français sont égaux devant la loi, quels que soient d'ailleurs leurs titres et leurs rangs.
Ce point soulève un autre dysfonctionnement, celui-là concerne le parlement. Il faudrait que chaque Chambre annonce publiquement le résultat des votes de lois, afin que chaque sujet du royaume prenne acte des décisions communes ... Ceci permettrait une plus grande clarté et peut-être que ça redonnerait le goût de s'investir aux sujets du royaume. Car les élections des députés ont mis toute la lumière sur l'absentéisme de la majorité des électeurs, en cela la chambre des députés n'est pas et loin de là, la représentation du peuple, d'ailleurs je doute qu'elle le fut un jour, bien que je fus élu trois fois par les manchois et cela sans l'aide des membres d'un parti, voire d'une liste. Ne vaut-il pas mieux , aux vues des séances de la nouvelle législature, voter pour des personnes plus que pour une liste avec un berger et des moutons...Mieux vaut des personnes avec des idées , qui s'investissent , bien que sans étiquette.
Je vais aussi rappeler un autre article de la Charte Constitutionnelle.
Article 7 - Les Français ont le droit de publier et de faire imprimer leurs opinions en se conformant aux lois. La censure ne pourra jamais être rétablie.
Si jamais , il prenait une lubie à certains que j'ai égratigné dans mon présent écrit, de vouloir m'écrouer. Du moment où la sacro-sainte personne du Roi n'est point attaqué avec véhémence, tout forme de prise de corps serait arbitraire.
J'espère n'avoir pas trop été long dans ma diatribe écrite. Sujet du royaume lisez , faites vous lire ce texte et faites vous votre propre opinion.
Laurent Lariot saint-Quentin , fidèle à ses choix et ses idées , premier sujet du roi Louis-Antoine.
Longue vie au Roi et défions-nous des beaux penseurs , des traîtres au royaume , des girouettes et de la sournoise main-mise de certains !

Je soutiens cette lettre ouverte , Vive le Roi!


Quote:
Le Diable se cache dans le détails. Les centristes ont démontré leur incapacité à gouverner malgré une majorité stable. Et nous affirmons que leur manque de fermeté en est la cause. Ils sont une salle d'attente pour le républicanisme. Nous devons choisir une France souveraine, une France respectueuse de son Histoire et de son Identité épicurienne. La Divine Providence a rétabli sur le Trône Millénaire le Roi Légitime, rendant à la France sa dignité, après trente années de souillure et de honte. Jamais plus, nous ne tolérerons de Révolution en France !Le Peuple ne demande que la stabilité. Le Peuple demande à vivre. Le Peuple veut pouvoir s'enrichir.
Il faut en finir avec les crises institutionnelles, en finir avec une économie semi dirigée et pénalisante pour les industries, il faut en finir avec le laxisme vis à vis des criminels.
Il faut aussi en finir, avec la désunion des forces ultraroyalistes, qui défendant chacun leurs intérêts, divisent la force populaire et gigantesque qui souhaite ce retour au Passé.
Nous tendons la mains, à nos amis Ultraroyalistes, pour la constitution d'une liste commune, en vue d'une majorité.
Les centristes nous ont promis la lune ? Exigeons le Soleil !

Eugène Martial wrote:
Quote:

Manifeste Publique des
Députés Ultraroyaliste et du Siècle



Françaises, Français, Chers Sujets de Sa Majesté,

Demain commencera le Procès de Monsieur Honoré Rivière, actuel Président du Parti Libéral Républicain ; que nos Partis respectifs, Le Siècle et le Parti Ultraroyaliste ne soutient pas.

Celui-ci, est accusé d’atteinte à l’Etat et à la paix, d’Outrage et de non-respect de décrets ministériels (surement ceux qui concernaient la restriction d’achat des madeleines).

Ces chefs d’accusations sont d’une trop grande gravité et mérite la plus grande des fermetés. L’article 43 de la Charte Constitutionnelle précise en effet que la Justice est rendue au nom du Roi. La plus grande compétence est donc commandée aux magistrats et avocats du Royaume, car par leur parole et gestes au sein d’un Tribunal, c’est l’image de Sa Très Epicurienne Majesté que l’on colporte.

Un procès sain fait que le Roi est perçu comme « Juste » et « Bien-Aimé » de son peuple, comme le fut feu le Roi Louis le Quinzième ; si le procès est truqué ou mal organisé, le Roi est alors perçu comme « Mal-Aimé » et pas respectueux de la Charte que l’on a octroyé aux français en 1814, et les Troubles Populaires que cela susciterait nous ramènerons en 1789.

Or, Monsieur le Ministre de la Justice, Vicomte de Marsan ; et donc vassal de Sa Majesté, de par les lettre-patentes du 23 Février 1820 ; se trouve être Président du Tribunal, Victime et Témoins du Procès Rivière.

N’est-ce pas là, la plus grande incompréhension pour Nous sujets, qui réclamons de notre Justice la plus grande fermeté de la part de ceux qui doivent faire respecter nos Lois.

Force est de constaté l’incompétence du Gouvernement du Maréchal de Tollonie depuis des semaines. Des portefeuilles ministériels vides forçant les Ministres à cumuler des fonctions dans les rangs des fonctionnaires d’Etat.

Le Ministère de l’Instruction Publique n’a plus de Ministre et l’Université est dans l’incapacité de sortir une nouvelle génération de fonctionnaires d’Etat. Et cela se répercute dans les procès, car faute de diplômés pour tenir la barre de la Justice royale ; les procès se trouvent maquillés.

Nous demandons donc aux Français de constater l’incompétence de leur Gouvernement ; et de nous faire confiance, Nous, les élus de la Nation et à nos Partis respectifs et alliés désormais, qui un jour, peut-être seront au Gouvernement ; car nous représentons votre attente ; et vous l’avez massivement exprimé lors des élections législatives.

A Paris, le 6 Juillet 1820.

Monsieur Eugène Martial,
Président de la Chambre des Députés,
Député (PUR) de la Seine,
Commissaire au Sceau et aux Titres,
Bibliothécaire-Archiviste de Sa Majesté,
Echevin au Maire de Paris délégué à l’Etat-Civil

Monseigneur Jean-François-Joseph de Rochechouart,
Evêque de Soissons,
Vice-Président de la Chambre des Députés,
Député (LS) de la Seine,
Aumônier ordinaire de Sa Majesté

Madame Éléonore de Rochechouart,
Comtesse douairière de Vorarlberg,
Député (LS) de la Seine



Kyle.d'albrey wrote:
Quote:
Regardez!


Ma dernière affiche n'avait pas pour but de dénigrer la nation assemblée! Son constat est tout à fait louable! Lui! Le siècle est une organisation de criminelle qui bafoue les lois d'Epicure lui même. Le député Rochechouart devrait prendre des vacances comme les membres de cette organisation qui sont des traîtres à la monarchie! EN QUOI REMETTRE EN CAUSE LE GOUVERNEMENT DES TOLLONIES, SI LA CRISE DES MADELEINES EST APPARUE BIEN AVANT LE GOUVERNEMENT?

Vous avez fait, une terrible erreur en votant pour le P.L.S. Car ils ne connaissent même pas le français. Cela prouve qu'il parle bien la France! Je vais vous donner un petit cours. L'on ne vote pas un président de la Chambre. On l'élit. J'espère que cela aura servi au siècle!

Du projet de loi sur l'éducation


Quelle idée qui représente les plus faibles! Les plus démunis! Que feront les mères pour tenir la maison sans l'aide de leur fille? Comment feront les pères pour labourer son champ sans l'aide de son fils?
Que feront les familles les plus malheureuses pour envoyer leurs enfants à l'école s'ils n'arrivent même pas à remplir leur estomac? C'est une charge pour eux! Que répondrez-vous à cela? Monsieur Martial? L'éducation n'est pas une priorité nationale loin de là!

Le P.U.R et le P.L.S ne valent pas mieux l'un que l'autre. Les deux partis sont aussi corrompus l'un que l'autre! Cela pourrait faire une belle alliance tiens! Comme on dit si bien, qui se ressemble s'assemble! Mais qu'est que cela fera pour le royaume? Des corrompus à tous les postes et les honnêtes sujets de sa majesté rien? Rappelez-vous, du gouvernement Desmoulins qui fut du Siècle! Il a brillé par son absentéisme pendant des semaines. Le siècle coulera la France! Elle ne la sauvera pas!


Parfait De Castellane wrote:


Quote:
PEUPLE DE FRANCE


Quelles inepties que ces affiches accusant le Siècle de criminalité alors qu'aucun de ses membres n'a de casier judiciaire, accusant la chambre basse de ne pas faire son travail alors que le député de Rochechouart a prit dernièrement un avertissement et remettant en cause ces madeleines qui ont été le seul centre d'intérêt du gouvernement actuel. Quelles preuves vous apporte les détracteurs ? Aucune ! Ils ont juste peur que la Lumière soit faite sur leur propre incompétence.

Incompétence qui d'ailleurs les pousse à refuser que vos enfants soient éduqués. Peuple de France, indignez-vous ! Vos enfants n'auront pas de mal à imaginer la France de demain si on leur donne le droit et les moyens d'éveiller leur esprit et leurs connaissances. Ce n'est pas parce-que la France est aujourd'hui gouvernée par des ignares incompétents que chacun doit être à son image. Non, refusez la famine intellectuelle ! Demandez la Lumière !

Peuple de France, vous souvenez-vous du gouvernement Desmoulins ? Oui, il a brillé par son absentéisme et il a en effet coulé la France. Voici quelle en était sa composition:




Maintenant, regardons-le de plus près:

-Monsieur Fabien de Saint Preux: aujourd'hui encore en poste qui est à la fois juge et garde des sceaux, comme il est au procès Rivière président du tribunal, victime et témoin. Il n'est ni du Siècle, ni même ultraroyaliste.
-Monsieur Giovanni Delavega, baron de Montclar: aujourd'hui encore en poste, est du parti de l'union monarchique du centre.
-Monsieur Alexandre Dufour d'Abbevilliers, Marquis et Pair de Carladès, aujourd'hui premier conseiller royal, l'attaquer c'est attaquer Sa Majesté, l'attaquer c'est témoigner du mépris envers la couronne.
-Monsieur Castertarbes Charles, Comte de Grignan, Baron de Levas: N'es ni du Siècle, ni du parti Ultra Royaliste.

Voici donc le ramassis d'absentéistes, peuple de France, voici donc qui est ouvertement outragé. Combien sont du Siècle ?

Aucun.

Kyle.d'albrey wrote:
Quote:
Regardez!


Puisque vous semblez retourner dans le passé, qui a enlevé le duc de Caen? Qui a voulu faire brûler le Louvre? Ce n'est pas les honnêtes sujet comme nous, mais plutôt vous! Vous le Siècle qui avez été déclaré illégal! C'est vos "illustres" qui se sont suicidés avant de se faire prendre! Je vois qu'un petit tour dans la bibliothèque de France est nécessaire. Ah non! J'ai oublier. Vous n'êtes arrivés en France qu'il y a peu et c'est depuis ce temp-là que la situation de la France empire!

Parlons du premier conseiller. Nous ne voyons jamais rien de lui. Jamais! Puique attaquer un premier conseiller c'est attaquer sa majesté, attaquer le gouvernement c'est quoi? Attaquer le gouvernement que sa majesté a mit en place en février?

Vous dites que nous ne voulons pas de l'éducation pour les français. Mais vous n'avez pas répondu à ma question! Que feront pères et mères? Et les pauvres gens qui ne peuvent pas payer l'école? Vous voulez envoyer les plus pauvres d'entre nous en prison c'est tout ce que vous voulez faire! Vos arguments sont donc que cela? Pathétique. Je n'ai d'autres mots. France! Lève toi et indigne toi contre ceux qui ne veulent que le pouvoir et envoyé les plus pauvres d'entre vous dans les galères et dans les prisons! Montrez que vous valez plus que cela !

Le gouvernement Desmoulins


Rien à y redire. Vous n'êtes pour la plupart arrivé qu'il y a peu. Vous auriez dû voir à quel point il a fait sombrer la France Desmoulins qui était au Siècle. Cela prouve que la lumière est tellement forte qu'elle vous aveugle vous même. De ce que je sache, Camille Desmoulins était du Siècle. Donc, visiblement, en plus d'avoir des lacunes en Français, vous avez aussi des lacunes en mathématiques; combien sont du Siècle: le PDC! Cela fait I

Eugène Martial wrote:
Quote:

Manifeste contre
Madame Victoire de Courcelles,
Comtesse de Tanlay et de Montfort,
Ministre de l’Intérieur et de la Police royale




Nous venons d’apprendre aujourd’hui, la nomination de Monsieur Bertolt Macquart, fils du Gouverneur du Palais de Versailles, ancien Président du Conseil, aux fonctions importantes de Secrétaire d’Etat délégué à Madame la Ministre.

Nous lui présentons toutes nos félicitations pour cette nomination.

MAIS ! Et oui, il en faut un.

Qui aujourd’hui peut justifier de sa compétence ? Le Gouvernement nous soutiens que l’on sort d’une « Crise des Madeleines », c’est donc, en toute logique, courir un grand risque que de nommer quelqu’un sans expérience visible au Ministère de l’Intérieur.

Bien des fonctionnaires dépendant du Ministère de l’Intérieur auraient été capables d’assumer la fonction de Secrétaire d’Etat, mais ils sont toujours les derniers bénéficiaires des avancements.

On voit donc que le Ministère de l’Intérieur a rétablit officieusement les privilèges du sang en octroyant, sans expérience, ces fonctions-là. Mais, ne les a-t-on pas abolit dans la nuit du 4 Août 1789 ? La Charte ne rappelle-t-elle pas que les français sont égaux en droits ? Que le fils Macquart fasse ses preuves au bas de l’échelle avant de prétendre entrer au Gouvernement du Roi.

Toutefois, force est constaté, une fois de plus, l’incompétence de Madame la Ministre et le fait qu’elle est ignorante des lois en vigueur.

Le 7 Novembre 1819, le Roi en nommant le Gouvernement de Monsieur Macquart précisait que chaque Ministre pouvait s’entourer de Secrétaires d’Etat, à la condition que le Président du Conseil l’approuve.

Madame la Comtesse de Genlis, fut nommée Secrétaire d’Etat à l’Instruction, avec l’accord du Président du Conseil Macquart, par le Roi.

Seul lui peut nommer les Ministres de son Gouvernement, et c’est ce principe bafoué sous le Règne du Roi Henri V que le Roi Louis-Antoine a réaffirmé en rappelant les articles de la Charte.

Combien d’inepties faudra-t-il pour que l’on comprenne que le Gouvernement bafoue toute règle en ce Royaume ? Combien de temps faudra-t-il pour que vous, français, compreniez que ce Gouvernement n’a pour but ultime que la perte du Royaume ?

Le Gouvernement du Royaume est désormais incapable de gérer la France, puisque la moitié des portefeuilles ministériels (Finances, Instruction et Guerre) sont à pourvoir et rien n’est fait, à part des annonces de candidature, pour combler ce vide.

Comment le Gouvernement peut-il entreprendre les réformes financières pour la bonne route de la France et ne pas recourir à des emprunts d’état ?

Comment le Gouvernement peut-il entreprendre les réformes pour permettre à tous de recevoir l’éducation qu’il faut pour pouvoir un jour, devenir un serviteur du Roi ? La Chambre des Députés prend les devants et nous faisons les réformes à leur place !

Si on laisse faire ce Gouvernement, nous verrons à nos portes les Régiments étrangers qui en 1792 et 1814 ont terrassé notre pays.

Si on laisse faire ce Gouvernement, devrons nous subir une nouvelle fronde de la part de la noblesse pour s’emparer du pouvoir ? Celles sous le règne du Louis XIV et du Roi Henri V n’ont-elles pas suffit ?

C'est à vous qu'il appartient de choisir votre destin, seulement vous ne pouvez le faire dans la nuit : toute souveraineté a besoin d'être éclairée.

Réclamez le départ de l’actuel Gouvernement, et demander un vrai Gouvernement juste, et conforme aux attentes que vous avez exprimé lors des dernières élections.

Regrettez, Françaises et Français, que la Chambre des Députés élue en Septembre 1818 n’est pas réussie à voter la motion de censure à l’encontre de Madame de Courcelles, tout juste nommée Secrétaire d’Etat à l’Intérieur du Second Gouvernement d’Hugues de Payns ; et ce, par la même méthode que pour Monsieur Macquart fils.

Fait le Douze Juillet Mil Huit Cent Vingt.

Les Députés de la Majorité parlementaire Siècle-Ultraroyaliste.






Hiram wrote:
Quote:



Messieurs, Mesdames, nous avons cédé à l'impérieux sentiment de faire notre devoir.
Notre devoir d'apporter la Lumière, de servir Sa Majesté, de faire briller le Lys de France.
Mais nous sommes certain de votre réponse. Vous allez nous accuser d'opportunisme.

Pourtant, nous poussons encore l'audace jusqu'à affirmer que derrière ce mot odieux se cache une vraie politique.
Alors oui, peuple de France, le Siècle est l'opportunité pour apporter Joie et Gloire à la France.
Nous le sommes, et nous le resterons puisque entre deux politiques, nous avons choisi la notre.

Entre la politique somnolente et celle de combat, nous avons fait le choix de cette-dernière.
C'est pourquoi nous vous demandons de vous lever, de contribuer à guider le navire hors de la Tempête.
La France a besoin de vous, Sa Majesté a besoin de chacun d'entre nous. Apportez, avec Le Siècle, un nouvel ordre public.

Le Siècle se bat à vos côtés ! Nous ne sommes pas vos ennemis !
Avec vous, pour vous ! Telle est notre devise.


De Rochechouart wrote:
Quote:


Le Siècle qui dans l'ombre avait préparé l’avènement du Roi légitime, Louis Antoine 1er, contre l'Usurpateur Savoyard, issus des complots de étrangers, le Siècle comme toujours se rangera derrière la bannière du Sang légitime, et s'agenouillera devant celui qui, de bonne Lignée, sera guidé par Dieu vers un Règne de Lumière.

Le Siècle dont son Altesse Royale Marie Charlotte, fut un temps Grand Maitre, communiquera bientôt sur le sujet. Après qu'il ait organisé une grande veillée en l'honneur de feu Sa Majesté, Ceux qui veulent se joindre à l'hommage envers le plus grand souverain de ce siècle troublé peuvent dès à présent se rendre en l’hôtel de Bade, où chant sobres et nourritures d'occasion, ainsi qu'une messe, seront servis en Son Honneur.



***


Mais le Siècle pleure, de devoir en ces temps, rappeler à l'ordre quelques pseudo royalistes d'occasions qui ne se prétendent ultra que dans le but de tirer quelques profit d'une position qu'ils méprisent à chacune de leur prise de parole.
Ce parti, abusivement nommé "Union pour une Monarchie Absolue", aime a tirer les marrons du cadavre ! Et, déplorant d'une pitoyable phrase le décès de celui qu'il nommait hier souverain, le voilà qui de suite annonce son allégeance à Son Altesse de Bourbon. Outre l'impolitesse hérétiques d'une telle déclaration, l'U.M.A se permet de " reconnaitre" Son Altesse comme Roi légitime. Nous déclarons à l'U.M.A qu'elle n'en a guère le droit, et qu'elle n'est pas oint de l'eau du vase du Soissons ! L'U.M.A n'est qu'un parti ! Ni pape ni Dieu ! Sa reconnaissance ne vaut rien, et prouve une fois encore, qu'elle ne connait du royalisme que le mot, se vautrant dans la particratie le plus crasse et essayant de tirer d'une mort et d'une abusive reconnaissance quelques partisans en plus pour sa cause imbécile.
L'U.M.A par cette déclaration, sa prétention à reconnaitre plutôt qu'a prêter allégeance, s'est elle même déclarée anti royaliste, nous la traiterons comme telle.

Le Siècle.


3. La propagande bonapartiste.


Quote:
-> France Injuste ! Arnaud Augustin, Président Bonapartiste et Maire de Saint-Denis incarcérer en cellule ! Les Bonapartistes sont martyrs des Royalistes !

Voilà que les Bonapartistes ressortaient la tête de l'eau et que tu veux les noyés encore une fois ! Quelle folie fais-tu encore France ?! Bonapartistes, bon hommes de France ! Bonnes femmes de France ! Révoltez-vous !
Les Royalistes ont peur de Nous Peuple ! Les Royalistes ne sont pas le peuple, mais une autre population qui ne parlent, et qui n'agissent que pour eux ! Aujourd'hui l'un des plus grands bonapartistes est en prison... Et pourquoi ?... A cause d' hommes... d' hommes qui ont fait la pourriture de la France...

Quote:
Le bon roi s’en est allé tranquillement dans son carrosse
Le cercueil on a volé directement dans la fosse
Et maintenant s’en est allé tranquillement dans son carrosse
Sur la route il a trouvé pas mal de bien vilaines bosses
Mais tranquillement a continué d’avancer dans son carrosse…

Vive la sécurité d’France s’écriait un des bons gars
Regarde moi Jules un peu ça… Il est pas triste ce constat ?
On leur a piqué leur bon roi Et personne s’en aperçoit..

La morale de cette histoire c’est qu’la France est gouvernée par des cons
La morale de cette morale c’est qu’on vous l’a mise dans l’fion… C’est qu’on vous l’a mise dans l’fion.


A mort le roi! Vive l'Empire!

JeanditNeu wrote:
 

Stark wrote:
Stark wrote:

LETTRE OUVERTE AUX ELECTEURS ET ELECTRICES DU DEPARTEMENT DE LA SEINE


Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Un individu, venu d'on ne sait où, a fait placarder dans le département de la Seine une affiche  qui tente de discréditer l'ensemble des candidats à la députation et me cite nommément.

Néanmoins, lorsqu'on se veut donneur de leçons, on devrait d'abord s'appliquer ce principe à soi-même, car le texte mensonger de ce personnage est d'un français qui laisse à désirer et qui ne manque pas de fautes d'orthographe.

Est-il "commandité", voir "manipulé" ? On est en droit de se poser la question...

En effet, durant mon dernier mandat parlementaire, rien ne m'a été épargné :  insultes, menaces et même tentative d'assassinat.

Certains veulent manifestement continuer leurs basses oeuvres.

Mais, sachez, chers compatriotes, que je ne crains rien, ni personne.

On cherche à me faire taire, mais je continuerai toujours dans l'honnêteté,  à défendre l'intérêt général, que ce soit en tant que simple citoyen, ou que ce soit en tant qu'élu.

Le vote est un devoir et celui-ci décide de votre destinée, alors ne vous abstenez pas.

Croyez, Madame, Mademoiselle, Monsieur, à mes sentiments les plus dévoués.

Jean-Jacques STARK,  Député sortant de la Seine


JeanditNeu wrote:
 


4. Propagande diverses et variées.


Quote:
France

France, douce France, tu as été bafouée, trompée, abusée ! On te moque, on t'afflige, on se joue de toi. Pendant que la guerre gronde à tes frontières extérieures, tes dirigeants se cachent, ils disparaissent. L'échec du gouvernement Desmoulins a été significatif, mais on ne t'en parleras pas. Au contraire, on masque cet échec par des nominations, on te fais croire que tu es écoutée, qu'une reprise est en cours: foutaise !

Non, nulle reprise ne sera possible sans un homme fort à la tête du gouvernement. Mais comment faire confiance à nouveau au Roi qui le compose ? Traitre d'hier, Président du Conseil d'aujourd'hui et pleutre de demain, tel se résume le gouvernement Desmoulins, qui n'a jamais eu quelque existence officielle. France, crois le bien, on se joue de toi. De tout côté, c'est la débâcle, la panique, le chaos ! Intérieur comme extérieur, tout est gangrené et seule une amputation saurait nous guérir de ce mal qui nous guête.

France, douce France, tes dirigeants sont isolés pour ceux qui perdurent encore. Ton Roy n'est pas conseillé, tu n'es plus représentée. Finis, pairie, chambre des député, vois comment tes représentants t'ont abandonnés ! Jamais un conseil royal n'a été convoqué, un conseil des ministres n'a été formé. Du temps dira-t-on ? 3 mois n'ont pas suffi, comment être plus patient ? Une à une, les institutions s'éteignent, malgré certaines nobles âmes qui se débattent à les faire fonctionner. Mais comment agir, comment combattre lorsqu'on est seul, isolé ?

L'insécurité règne, hier ton roi a manqué de mourir, les conspirateurs sont vifs et volent librement comme la brise d'automne. L'armée a perdu toute force, toute crédibilité avec le retrait de son prisonnier, toujours inexpliqué. La police n'a rien pu en tirer, voilà comme l'intérieur se délabre... Pire encore, la Justice se meurt, elle revient 6 mois en arrière, malgré les nombreux avertissements et exigences de remplacement temporaire du titulaire du poste. Et bien ? Rien, pas de réponses, et on nomine les mêmes sots qui travaillent acharnement à rattraper les incompétences et les négligences de ses supérieurs, sans une quelconque reconnaissance.

Les affaires extérieurs sont au plus mal. L'armée est quasi-inexistante, les quelques diplomates découragés, envolés et toi France, on te moque dans toutes les cours européennes. On te montre comme faible, insignifiante. Mais qu'ils prennent garde, eux, tes ennemis de l'intérieur et de l'extérieur. Car toi France, douce France, tu peux changer tout ceci.

Oui, toi France, tu peux réagir avant que d'autres ne le fassent. Oui, toi France, tu peux t'engager dans les rangs des bonnes âmes, au rang de ceux qui combattent pour la perpétuation de l'âge d'or de la monarchie. Au rang de ceux qui sont prêt à tomber pour une France constitutionnelle, respectueuse de ses lois et aux institutions actives. Si tu ne réagis pas, qui le fera ? La Prusse, la Sardaigne ? Souhaite tu retomber au main des étrangers, 1815 ne t'as donc pas suffit ?

France, moi qui te parle comme à un espoir, je place toute ma confiance en toi. Soulève toi pour un gouvernement stable, une Monarchie respectueuse de ses valeurs, pour un Roy qui ne te méprise plus avec son ignorance.

Interviens et demain, tu ne seras plus ni bafouée, ni trompée, ni abusée. Réagis, et la véritable lumière, celle de l'espoir, reviendra t'éclairer.


Signé: Une bonne âme

Quote:
JOURNAL CONSTITUTIONNEL
30 Novembre 1819



Éditorial

Le Partie Royaliste Progressiste se veut être "le Gardien de l'alliance entre la Monarchie Absolue basée sur la légitimité Epicurienne de Sa Majesté et les nombreux acquis de la Révolution et de l'Empire". A ce titre il défend la Charte Constitutionnelle, issue de l'Europe Eclairée, qu'il considère être l'expression de la sagesse des monarques s'accordant librement aux voeux de leur peuple.
Il veille ainsi à son maintien et à son respect. Mais toute norme, aussi suprême soit-elle, peut être malencontreusement et non volontairement bafouée, si elle n'est pas lue, apprise ou comprise.

Le Journal Constitutionnel se donne donc aujourd'hui pour mission de vous aider à comprendre la Charte, en l'illustrant avec des exemples d'actualité. Fort de l'expertise des Epoux de la Charte, il pourra ainsi vous informer des bons ou des mauvais agissements des personnes publiques.

Très bonne lecture.


Charte Constitutionnelle de 1814
Citation:
Article 4 - Leur liberté individuelle est également garantie, personne ne pouvant être poursuivi ni arrêté que dans les cas prévus par la loi et dans la forme qu'elle prescrit.


La liberté est la faculté de faire ce qu'on veut; ses qualifications varient dès lors avec les objets de la volonté. La liberté individuelle est la faculté de se mouvoir, de changer de place. La liberté religieuse est celle de professer hautement ses opinions religieuses. la liberté de la presse est la faculté de manifester sa pensée par la voie de l'impression. La liberté illimitée n'existe nulle part; chez les sauvages elle est restreinte par la nature des choses ; chez les peuples civilisés, elle est en outre restreinte par les lois qui, dans l’intérêt de la communauté, s'attachent à prohiber les actes nuisibles. En revanche la loi des hommes est plus égalitaires que celle de la nature : dans l'état sauvage, le plus fort fait prévaloir sa volonté sur celle du plus faible, même au détriment de celui-ci. L'Etat, dont son chef est le Roi, fait disparaitre cette inégalité, en couvrant le faible de sa protection.

Quelle garantie résulte de l'article 4 pour la liberté individuelle ? UNE SEULE : elle consiste dans l'obligation imposée au législateur de prévoir les cas ou l'arrestation doit avoir lieu, et de prescrire la forme suivant laquelle on doit y procéder. le législateur ne pourrait se reposer dans ce soin sur le pouvoir exécutif. Bien qu'il s'occupe uniquement de l'arrestation et de la poursuite, l'article s'applique sans aucun doute à la détention et à l'action de retenir en un lieu une personne contre sa volonté.

Au regard de la législation actuelle, le législateur ferait bien de se pencher sur ce cas. Le droit d'ordonner l'arrestation devrait être attribué à l'autorité paternelle et à l'autorité judiciaire. Un père peut faire détenir son enfant légitime ou adoptée. Le juge doit, sur demande, délivrer un ordre d'arrestation. Ou encore la police doit pouvoir arrêter les prévenus de crimes ou de délits, afin de les remettre sous la main de la justice. Le droit d'arrestation attribué à l'autorité judiciaire, et quelques fois à l'autorité administrative, a plusieurs buts : il permet de contraindre les citoyens à l’accomplissement d'obligations, c'est un moyen de mettre des accusés sous la main de a justice ou encore à infliger une peine à des coupables. A l'état actuelle des choses, officiellement et légalement, le gouvernement n'est pas en droit d'arrêter qui que ce soit. Il est grand temps qu'un nouveau code soit rédigé !

Lorsqu'un citoyen est saisi par un agent qui n'a pas le caractère légal pour opérer une arrestation, ou par un agent revêtu de ce caractère, mais hors des cas prévus par la loi, et sans observer la forme qu'elle prescrit, il a le droit de se défendre et ne saurait encourir aucune peine pour ce fait, puisque la Charte défend de l'arrêter dans cette hypothèse. Si un citoyen est entrainé par la force, il peut réclamer une indemnité, car la privation de la liberté est toujours un préjudice grave. Inversement, si un citoyen se trouve dans le cas prévu par la loi, et que les formes légales sont observées, son devoir est d'obéir.

Peuple français, faites valoir vos droits !


Quote:
"Personne ne pouvant être poursuivi ni arrêté que dans les cas prévus par la loi" (Article 4 de la Charte Constitutionnelle)
Le Roi n'est pas la loi ! La loi est celle votée par le parlement et sanctionnée par le Roi !
Nous ne sommes pas des jouets qu'on peut enfermer selon son bon plaisir !
La détention du Maréchal est complétement illégale !

Le Roi n'est pas la loi. Libérez Le Maréchal Comte de Tollonie et le Comte de Grignan!


Quote:

Serait-ce un Décret du Ministère de l'Intérieur ?

Qu'il soit su que bientôt, aura lieu à Cherbourg
Le bal du Ministère, pour signifier aux gueux
Que tout va pour le mieux, en ce bien joli jour
En ce jour à Cherbourg, tout va pour le mieux.

Voilà pourtant que vient l'ordre du Ministère.
Tous faites vos valises, et partez en Manche!
C'est un ordre un décret, point ici de mystère,
Le Ministère vous l'ordonne, sinon gare à la branche!

Car elle vous matera, la matonne du Louvre,
De sont arme favorite, le sacro-saint décret !
Point question ici que son cœur de glace ne s'ouvre
Car la voilà brandissant son terrible Martinet

Celui grâce auquel elle punit les gros gourmands,
Qui, Horreur suprême, ont mangé deux madeleines.
Pas à six francs ni huit, le bon prix est sept francs
Sinon c'est en prison qu'ils vont manger leur peine.

Bientôt c'est à ces charmantes et jolies dames,
Qu'elle dictera, par décret sans regrets, la toilette,
Pour qu'aucune ne puisse rivaliser avec ses charmes,
Et que du bal manchois elle soit la plus coquette.

L'impôt est levé, et les salaires sont gelés.
Les députés s'écharpent, et aucune loi ne passe.
La nourriture manque, les foyers sont vidés,
Et la solution trouvée est qu'un bal se fasse.

Soyez donc rassurés, petits gueux du pays,
Le pouvoir est au travail pour tous vous sauver.
A composer des chansons ils sont occupés
Car c'est en dansant que vos maux seront réduits.

Auguste-Marie wrote:
Quote:


Avis d'un sujet du Roi



Je sors de mon silence, car il y a des pratiques qui doivent être combattues par l'affichage.



    De la Chambre des Députés

Article 30 - La Chambre des Députés sera composée des députés élus selon la loi (ig).
Article 31 - Aucun député ne peut être admis dans la Chambre, s'il n'est âgé de dix-huit ans, et s'il ne paie une contribution directe déterminée par la loi (ig).
Article 32 - Les électeurs qui concourent à la nomination des députés, ne peuvent avoir droit de suffrage s'ils ne paient une contribution directe déterminée par la loi (ig). 
Article 33 - Le président de la Chambre des députés est élu par elle à l'ouverture de chaque session. 
Article 34 - Les séances de la Chambre sont publiques ; mais la demande d'un cinquième des membres suffit pour qu'elle se forme en comité secret. 
Article 35 - Aucun impôt ne peut être établi ni perçu, s'il n'a été consenti par les deux Chambres et sanctionné par le roi. 
Article 36 - L'impôt foncier n'est consenti que pour un an. Les impositions indirectes peuvent l'être pour plusieurs années. 
Article 37 - Le roi convoque à chaque nouvelle session les deux Chambres : il les proroge et peut dissoudre celle des députés ; mais, dans ce cas, il doit en convoquer une nouvelle dans le délai d'une semaine. 
Article 38 - Aucune contrainte par corps ne peut être exercée contre un membre de la Chambre, durant la session, et dans les six jours qui l'auront précédée ou suivie. 
Article 39 -Aucun membre de la Chambre ne peut, pendant la durée de la session, être poursuivi ni arrêté en matière criminelle, sauf le cas de flagrant délit, qu'après que la Chambre a permis sa poursuite. 
Article 40 - Toute pétition à l'une ou l'autre des Chambres ne peut être faite et présentée que par écrit. La loi interdit d'en apporter en personne et à la barre. 


Pourquoi ce rappel me direz-vous ?

- Premièrement pour rappeler le fonctionnement du royaume et de la Chambre des députés.
- Secondement pour faire mémoire à certains qui s'accaparent des fonctions et des devoirs dont ils sont nullement tributaires.


L'individu d'Albrey semble n'en pas connaître la teneur , ne s'est-il pas auto-proclamé député , alors que l'annonce du Chancelier de France n'en fait nullement notion dans les résultats des élections.


de Fait l'individu d'Albrey usurpe une fonction, jusqu'à preuve du contraire , le peuple de France ne l'a point élu (article 30 de la Charte )


L'individu d'Albrey va se baser sur le fait qu'il est le suppléant de Monsieur Martial, qui n'est point démissionnaire. quel article de la Charte Constitutionnelle en octroie la pratique?

Aucun

Pire l'individu d'Albrey s'octroie la présidence de la Chambre Basse en étant toujours pas un élu du peuple.


Dans un mois , il va s'octroyer un titre de noblesse , puis une pairie et deux semaines plus tard se nommer chancelier de France . Dans deux autres mois il va se déclarer Roi, si personne ne met un frein à sa soif de pouvoir.


Est-il normal qu'un individu de cet acabit puisse être signataire d'une charge auquel il n'a point été élu ?


Je dis NON !


De fait je conjure le Monarque de France de dissoudre la Chambre des députés. Ceci afin que son règne ne soit pas entaché de l'ombre de l'illégalité, nous savons son attachement au partage des pouvoirs et sa volonté d'avoir une assemblée digne de lui et des sujets placés sous sa garde.





Je signe cette affiche par honnêteté.
 



Firmin wrote:
 
Quote:
 
D'Une Réponse :

"Sans la liberté de blâmer il n'est point d'éloge flatteur"
[i]Beaumarchais
 
   


Ce 12 septembre de l'an 1820

Mes Chers Compatriotes,
cela fait longtemps que je vous ai délaissé. Oui, pas un mot, pas une annonce, je devais certainement vous manquer ? Mais allons-nous justifier cette longue absence par de profondes méditations qui agitaient notre esprit érudit pendant un an et qui ont engendré trois lignes jetées sur un vélin ? Oui, parce que ça fait joli.

Et, mes chers compatriotes, je vous plains. Oui, je vous plains d'avoir à souffrir d'autant de réclames, d'autant de gens bien pensants, véritables devins, géniaux génies connaissant vos plus intimes pensées sur le Royaume de France et détenteurs de la Seule, de L'Unique, de la Merveilleuse Vérité.
Ah, vous tremblez déjà à l'évocation de ce mot. Vous en sentez la magnifique puissance épicurienne. Oui, vous vous dites à ce moment précis "Cet Homme détient la solution a tous mes soucis. Oui, il la détient." 
Non, nous n'allons pas jouer les philosophes de comptoir, ni les politicards du dimanche, d'autres s'en sont chargés avant nous. Et c'est avec une profonde confiance en l'intelligence de chacun de vous cher lecteur, que nous poussons notre chansonnette:
"Et les paroles sans actes ne sont que velléités,
et les paroles sans idées ne sont que stupidités"
Il est beau, oui, très beau de lutter pour ou contre le pouvoir, quelle noble quête,...surtout si on a ni pouvoir, ni idée. C'est l'ancien fondateur du PLR, ancien parti populaire, qui vous parle et qui ne sait s'il doit rire ou pleurer de voir ce qu'est devenu ce parti.  Alors oui, ça sent le sapin, comme dirait Ginette ma concierge.

Alors à nous d'aller à la chasse au responsable, à défaut de trouver des idées. "Prenez vos fusils, vos haches et vos pelles, et à mort la sorcière!", la seule évolution depuis le Moyen-Âge c'est bien le fusil.
Et dans ce simulacre, il faut bien un héros! Un brave, un martyr, seul contre un gouvernement cruel et sanguinaire, sur fond de procès. Cependant, le martyr n'explique pas pourquoi on le martyrise, par sadisme sans doute, par partie de plaisir ou par désœuvrement? Parce que, le destin cruel s'abat fatalement sur ce brave, un peu comme dans une tragédie grecque. Et l'homme n'est plus un homme, mais devient une idée, un idéal transcendant, son cas particulier devient "la liberté" elle-même,....si ce n'est pas beau...? mais si faux...
 Alors entre larmes et rire, c'est l'humour que nous choisissons, car rien n'est plus affligeant qu'un pamphlet larmoyant et empreint d'une austère gravité de circonstance.

Ensuite, l'opposition n'a jamais été punie par la loi, sinon, il n'existerait pas une telle variété de partis politiques. Néanmoins, il est essentiel de différencier deux sortes d'opposition, l'opposition constructive, de celle qui est violente. La première s'exerce dans le cadre et les limites prévues par la loi dans le but de préserver la sûreté et l'ordre dans le Royaume. La seconde, parce qu'elle se dit opposant, se considère au-dessus des lois, et use indifféremment de la diffamation, du trouble à l'ordre public, et de l'outrage. Cependant qui sème le vent récolte la tempête, et comme nul sujet n'est censé ignorer la loi et ses sanctions, il va sans dire que le semeur est responsable de ses actes commis en pleine possession de sa raison, et doit par conséquent en accepter les conséquences....avec la noblesse de Socrate si possible.
 
Donc notre propos ? Oui, que toutes les personnes détentrices de deux sous de bon sens envoient une missive adressée PLR et lui fassent l'aumône de leurs idées, et brûlent un cierge épicurien en hommage à son martyr déliquescent et larmoyant, qui lui n'en avait aucune.

Une fois n'est pas coutume c'est par une citation que nous allons signer nos adieux :
"Oaths are but words, Words are  but wind"
Les serments ne sont que des mots, et les mots ne sont que du vent...."
je vous laisse achever ce syllogisme.
M.M.


Marc wrote:
 
Quote:
A tous les français et les francaises,
Habitant de Paris, Saint-Denis et Cherbourg,

Les candidats à la députation ou la plus grosse fumisterie du siècle,

Après avoir lu tous les programmes des candidats à la députation, j'ai pu constaté qu'aucun des prétendants au trône...euh aux sièges ne savaient ce qu'était réellement le rôle d'un député.

Il est de mon devoir de vous dire de faire très attention en votant, ou mieux encore de voter blanc. Ces programmes que l'on vous propose ne sont pas des programmes dignes d'une députation mais d'une présidentielle, et à moins que je me sois trompé de pays, nous sommes dans une monarchie.

De plus, l'irritabilité de certains candidats fait peur à voir. Je parle bien sur du candidat, Monsieur Stark, qui manie excellemment l'art de l'insulte à défaut d'exceller dans autre chose. Il existe pas mal de métiers ou une formation est obligatoire, il serait peut-être judicieux d'ouvrir une formation à la députation.

Voilà enfin un projet de loi intelligent pour nos futurs députés

Marc Marceau
Qui comprends pourquoi le royaume sombre



  

le millenaire wrote:

Anthony.de.Delcourt wrote:
 
Quote:
A Madame de Tollonie 
Vous qui aimez tant prendre les gens de haut, à vouloir tout contrôler.
Vous qui vous semblez si supérieur.
Vous qui ne voyez rien et ne vous doutez de rien ..
Vous qui ne savez former comme il se doit les futurs maires en leur fournissant une formation plus que baclé et biensur
sans être capable d'assumer le fait de ne savoir former à l'Université de Paris.
Connaissez vous au moins votre travail ? Vous n'en donnez pas la preuve.
Vous ne méritez par de former les personnes, vos cours ne servent à rien, autant ne pas y aller se serait la même chose.
Vous qui aimer passer pour une Catin dans les bars en trompant le Comte de Montfort.
Celui dont j'ai entendu parlé est Monsieur Honoré Rivière .... qui sera le suivant ?
Vous qui mentait plus que vous respirez.

A votre Majesté 
Vous qui semblez si aveugle.
Nous vous rendez vous pas compte que Votre Ministre de l'Intérieur souhaite votre place sur le trône de France ?
Une conversation au bar de Paris en a donné la preuve.
Votre Ministre de l'intérieur se voit déjà Régente ... alors que par chance vous êtes encore sur le Trône.
Cette femme affamée de pouvoir ne souhaite qu'une chose, votre mort pour pouvoir encore plus tout contrôle chose qu'elle fait déjà.
A votre avis, pourquoi le Royaume à du mal à trouver des Maires ? Pourquoi les personnes ne restent pas en poste?
Il serait tant que vous vous posiez la question.
A cause de qui ?
Vous qui ne voyez pas ce que votre France devient avec une Ministre de l'intérieur qui est incapable d'être courtoise, polie, disciplinée, et respectueuse envers
les personnes qui souhaitent vous servir.
Car c'est Vous qui nous devons servir ... et nous elle.
Mais Votre chère Ministre de l'intérieur ne semble pas le savoir.
Malheureusement il semble que la France soit devenu son Royaume et non le votre.
Restez sur vos garde Votre Majesté.
Biensur Votre chère Ministre de l'Intérieur niera tout cela pour rester à vos côtés, vous voir sur ce trône qu'elle désire tant.
Ne soyez pas aveugle, ouvrez les yeux.
Je plains votre cher Comte de Montfort.
Se faire humilier par cette femme.

Aux habitants de Saint Denis 
Vous qui n'y êtes pour rien dans tout cela.
Vous qui pensez surement que tout va bien dans le Royaume.
Malheureusement vous vous tromper.

Afin de remercier Madame de Tollonie pour : ( avec ironie)

Sa gentillesse si évidente
Son intelligence pour pouvoir former
Son honnêteté
Sa politesse
Sa fidélité

La ville de Saint Denis, a été pillé hier soir.
Le stock de madeleines a été vidé dans sa quasi totalité.
A cette heure, Saint Denis possède plus que 830 francs en poche et 101 madeleines.
Les Madeleines sont à 1 francs ce matin ... profitez !
Chers habitants de Saint Denis, vous pouvez remercier La Ministre de l'Intérieur, Madame Victoire de Tollonie.
Car sans elle, rien ne serait arrivé.

Comme quoi .... nous récoltons toujours ce que nous semons.

Anthony de Delcourt
Un homme qui était rentré dans l'Armée Royale pour protéger sa Majesté.
Qui voulait plus s'investir en étant Maire.
Mais qui se voit vite freiner par ce désire une fois avoir croiser le chemin d'une Ministre.
Un homme, qui sait, qu'elle vous mentira pour nier la vérité.


Nobody wrote:
Quote:
La disparition d'une Reine

Être, ou ne pas être, telle est la question.
Y a-t-il plus de noblesse d’âme à subir
la fronde et les flèches de la fortune outrageante,
ou bien à s’armer contre une mer de douleurs
et à l’arrêter par une révolte ? Mourir… dormir,
rien de plus ;… et dire que par ce sommeil nous mettons fin
aux maux du cœur et aux mille tortures naturelles
qui sont le legs de la chair : c’est là une terminaison
qu’on doit souhaiter avec ferveur. Mourir… dormir,
dormir ! peut-être rêver ! Oui, là est l’embarras.
Car quels rêves peut-il nous venir dans ce sommeil de la mort,
quand nous sommes débarrassés de l’étreinte de cette vie ?
Voilà qui doit nous arrêter. C’est cette réflexion-là
qui nous vaut la calamité d’une si longue existence.
Qui, en effet, voudrait supporter les flagellations et les dédains du monde,
l’injure de l’oppresseur, l’humiliation de la pauvreté,
les angoisses de l’amour méprisé, les lenteurs de la loi,
l’insolence du pouvoir et les rebuffades
que le mérite résigné reçoit des créatures indignes,
s’il pouvait en être quitte avec un simple poinçon ?
Qui voudrait porter ces fardeaux,
geindre et suer sous une vie accablante,
si la crainte de quelque chose après la mort,
de cette région inexplorée, d’où
nul voyageur ne revient, ne troublait la volonté,
et ne nous faisait supporter les maux que nous avons
par peur de nous lancer dans ceux que nous ne connaissons pas ?
Ainsi la conscience fait de nous tous des lâches ;
ainsi les couleurs natives de la résolution
blêmissent sous les pâles reflets de la pensée ;
ainsi les entreprises les plus énergiques et les plus importantes
se détournent de leur cours, à cette idée,
et perdent le nom d’action… Doucement, maintenant !
Voici la Reine Sarah… Nymphe, dans tes oraisons
souviens-toi de tous mes péchés.


Auguste-Marie wrote:
Quote:
La fourchette et la gloire


Feuille d'avis d'hiver et en toutes saisons.

Préambule

Ce qui va suivre n'engage que le rédacteur de cette feuille de chou, à savoir Auguste-Marie de La Fare.

Gestion ou indigestion, nouvelles de la dégénérescence programmée.

L'observateur attentif et sujet du royaume de France ne peut que se rendre compte d'un fait premier,
qui est la désertification notoire de la population active de nos belles contrées.

dans un deuxième temps , il faut aussi se rendre compte du désintérêt marqué des survivants , car il
faut bien être un véritable aventurier pour continuer malgré tout. Je ne parle point de la caste des nantis,
des parvenus immobilistes qui croient dur comme fer , que ce royaume n’avancent que grâce à leur travail.

Bien puisque je suis venu malgré moi ou volontairement sur cette fange , je vais quand même faire percevoir
à l'audacieux qui osera me lire. que l'on reprend les mêmes et que l'espoir de changement voulu par le Roi
a été tué dans l’œuf. Nous retrouvons dans ce nouveau gouvernement des pleutres , car comment qualifier
des individus qui fuient dès qu'ils sont en face de leurs propres contradictions. Cette noblesse impie a-t-elle
oublié que servir l'Etat c'est se plier aux volontés du Roi.

Le Roi est trop bon , non content de donner une seconde chance à cette fange. Le Roi semble pas retenir
les leçons du passé . Mais comment peut-il puisque c'est les mêmes qui le conseillent . Chercher l'erreur...

Il est grand temps que le Roi gouverne avec plus de clairvoyance et s'entoure de conseillers plus sensés.
Si ils en restent , tant que les bonnes volontés sont devenues lasse des luttes de pouvoirs ...Mais peut-être
est-il lui même las de tout ça et je serai le premier à ne point lui en tenir rigueur.

Vivre un mariage tronqué et un pseudo sacre , sans grandeur ...Sans parler de cette fange nobiliaire qui
s'enrichit sans la moindre dotation de terres par le monarque, on peut comprendre sa lassitude et le sujet
de sa Majesté peut se poser la question de la provenance soudaine de cette richesse , les caisses du royaume
sont-elles un bien commun de la noblesse et du gouvernement?

Peut-être est-il temps de réformer , de trancher dans le vif ... Car il y a deux chambres qui ont prouvé aisément
leur incurie , voire leur inutilité. je parle point du gouvernement qui à part pondre des annonces et des décrets
qui n'ont aucun réel impact , on ne peut pas demander aux sujets du royaume de respecter les lois , si celles-ci
ne sont point respecter par le gouvernement lui-même.

Votre Majesté , il est grand temps d'éradiquer votre noblesse, combien irrespectueuse et inutile et vous concentrer
sur ce qui est utile à vos sujets. une économie florissante ,des grands travaux, des mairies et préfectures valorisées.

Un marché libre , des maires qui laissent la place aux artisans et producteurs , le principe de l'offre et la demande.
Un conseil de ville en lieu et place des deux chambres , un conseil régional en lieu et place du gouvernement et le Roi
qui gouverne tout cela . Voilà qui serait salutaire pour sauver le peu qu'il reste à sauver.

Faisons à l'avenir une politique et une gestion en adéquation avec les besoins réels. Laissons la mégalomanie et la
culture de l'ego aux imbéciles et fats. Sauvons ce royaume!




_______________
« Malheur à celui par qui le scandale n'arrive pas.»
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Royaume de France + -> ~ Bibliothèque Royale de France ~ (Située au Louvre) -> Rayon des ouvrages historiques en cours -> Archives des ouvrages historiques All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group
powered by ArgenBLUE free template