Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1825
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

[RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris
Goto page: <  1, 2, 310, 11, 1217, 18, 19  >
 
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Azelma
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 19 Apr 2016
Posts: 3,331
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

PostPosted: 02/02/2017, 16:52    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Toujours dans ses pensées sombres et ses souvenirs, elle est surprise de sentir une petite main se glisser dans la sienne. Azelma penche la tête vers l'enfant et lui sourit avant de se rendre compte que Jean est aussi venu à ses côtés.

Tous les trois parlent du tableau perdu, quand Ptit Louis lance innocemment:


Tu sais, je sais pour ton frère! Y te manque?

La d'Argenson reste bouche bée un instant avant de répondre après un petit sourire:

Terriblement, mais il est à jamais en mon coeur.

Jean l'attire vers un autre tableau, elle le suit accompagnée de Ptit Louis qui lui tient toujours la main.
L'annonce de l'arrivée du Prince arrête à nouveau l'espace d'un instant les bruits de la salle.
La jeune femme marque une nouvelle révérence à l'attention de Frédéric, puis elle se redresse et l'observe un moment évoluer au sein de la salle culturelle.

Elle est ravie qu'il soit venu et se dit qu'elle aurait dû l'inviter personnellement également, mais c'est ainsi on ne peut revenir sur le passé.
Ses azurs balaient la pièce, tout le monde semble bien occupés à papoter ici et là. Quand son regard se pose à nouveau sur le Prince, il semble perdu à son tour au milieu de tout ce monde, peut-être n'est ce qu'une impression, peut-être ne devrait-elle pas...

Mais sans une once d'hésitation alors que les enfants l'informent qu'ils se rendent au buffet pour grignoter un peu et boire un verre, la jeune femme s'oriente dans la direction du prince.

A environ deux pas de lui, les gardes qui l'accompagnent la détaillent prestement, elle lui lance sur un ton enjoué:

Votre Altesse Royale, vous me voyez ravie de vous rencontrer en d'autres lieux que nos bureaux.

Elle lui sourit franchement avant de reprendre:

Au premier abord que pensez-vous de cette exposition? Permettez que je vous propose un verre?

Décidée à le faire sourire et peut-être le divertir un peu de quelques échanges, elle se doute qu'il n'est pas évident pour lui d'être venu ainsi seul... Azelma aimerait adoucir d'une manière ou d'une autre cette situation particulière et à cet instant précis, elle regrette que Thierry ne soit pas présent, lui aurait probablement su mieux qu'elle comment l'aborder.

Elle reste toujours aussi brute de pomme et naturelle, ne cherchant nullement à appuyer là où ça peut être désagréable.

Back to top
MSN
Augellin
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 15 Oct 2015
Posts: 801
Localisation: Paris
Féminin

PostPosted: 02/02/2017, 21:03    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

Le sourcil arqué et les yeux couleur d'été  dans les siens la firent légèrement sourire , amusée . 


Non finalement , cela n'a point grand importance ... les gens sont curieux moi y compris parfois  je l'avoue . 


Le visage et les prunelles qui s'illuminèrent en voyant Nougatine firent grand plaisir à la jeune femme qui remarqua qu'il tentait de cacher son hilarité, adroitement, il fallait le dire . 


Merci Monsieur et encore vous n'avez pas fait la connaissance de Caramel mon chat . 


Sourire espiègle en mentionnant le matou qui désormais faisait trois fois la taille de la mini chienne et qui s'amusait a se vautrer sur tous ceux qui osaient s'aventurer chez elle, leur indiquant que c'était SON territoire et que eux , humains n'étaient là que pour son bon plaisir . 
Petit coup d’œil rapide tandis qu'ils s'inclinent pour saluer et l'artiste note quelques détails anatomiques qui ne lui déplaisent pas . Tout en cet homme se rapporte étrangement au félin. 
Ses yeux , ses mouvements , sa démarche souple,  même sa présence était étrangement animale quand il l'entraîna avec lui pour faire quelques pas en parlant . 
La jeune femme hochait la tête en l'écoutant d'accord avec le beau ténébreux .
Un rire s'échappa de la brune tandis que la question fusait . 


 
Quote:
Suis-je dans le vrai Madame ? 



Oui Monsieur vous l'êtes ...Cette femme , je l'ai rêvée, dans cette position , dans cette tenue .. c'était une évidence que je devais l'immortaliser ainsi... 


Les onyx se posèrent dans les saphirs et un sourire étrange voire nostalgique apparut sur le minois de la jeune artiste . 


Depuis mes études en Italie, personne n'avait osé regarder ma peinture telle qu'elle était ..complexe ,contenant ma folie intérieure, mes rêves ... 
Vous me faites grand plaisir en me livrant vos ressentis honnêtes. Soyez-en remercié Monsieur . 


Son regard quitta celui d'Orlando , se promena un bref instant sur la foule rassemblée avant de se perdre dans le vague des souvenirs lui revenant en mémoire . 
Back to top
Frédéric d'Orange
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 28 Sep 2016
Posts: 1,077
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 03/02/2017, 09:01    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

Azelma s'était avancée vers lui, le prince ne manqua pas de la saluer d'un gracieux geste de la tête. Il n'avait pas encore vu Thierry mais ne demanda pas à sa femme où il se trouvait, s'il devait le voir alors il le verrait et il ne voulait pas qu'elle pense que sa présence n'était pas désirée. Frédéric appréciait presque autant madame que monsieur au sein du couple besogneux.

-Nous sommes heureux de vous voir, madame.

A la question posée il désigna du menton les œuvres représentant les bateaux:

-Nous sommes enchanté par les toiles, monsieur Ringuet a un talent certain et nous appelle au voyage avec insistance. C'est comme un cri visuel, voyez-vous, qui se communiquerait d'âmes en âmes pour fuir une cage dont nous ne sortirons jamais.

L'homme esquissa un sourire et inclina la tête de nouveau:

-Si vous avez quelque chose de bien fort, madame, nous prenons le risque d'en commander un verre.

Les gardes regardèrent le prince, intrigués. Eux qui avaient comme seul souci sa sécurité craignaient que quelques poisons ne soient glissés dans sa boisson et ils s'interrogèrent du regard. Frédéric quant à lui avait d'autres questions à l'esprit et il aperçut Augellin. Pensant à son dernier pli il sourit et se pencha vers l'un de ses gardes:

-Allez donc voir l'endroit où madame MonteNegro expose, Baptiste, si bien entendu elle expose, et voyez si elle a eu l'audace ou non d'exposer une toile de mon génie.

Le garde regarda son maître intrigué avant de se détacher de la troupe pour s'exécuter. Finalement, peut-être trouverait-il matière à s'amuser malgré l'offense que sa femme lui faisait publiquement. Il ne prit pas la peine de regarder dans sa direction et retourna à côté de monsieur Durazzo qui semblait apprécier les mêmes thèmes que lui. Il pensait faire de la galerie de Chenonceau une exposition dédiée uniquement au voyage et à l'évasion. Il sourit et se pencha vers un garde:

-Vous avez raison, le coucher de soleil en plein océan est tout à fait exquis. Empêchez quiconque d'en faire l'acquisition, s'il est à vendre il sera bientôt la propriété de la famille royale.

Ainsi en avait-il décidé.
_______________
Back to top
MSN
Pablo De María
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 04 Jan 2017
Posts: 78
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: 03/02/2017, 13:16    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

Pablo se promenait à travers la salle, observant les oeuvres qui se trouvaient devant lui. Elles étaient assez intéressantes... Mêmes... belles en fait. L'Espagnol appréciait particulièrement les paysages, les tableaux avec des couleurs vives... De temps à autres, il jetait un regard autour de lui, mais il restait seul. Jusqu'à ce qu'un homme arrive jusqu'à lui et se présente. Très bien ! Quelqu'un à qui Pablo allait pouvoir faire la conversation et se fondre dans cette masse en effet silencieuse, comme le remarquait le nouvel interlocuteur de Pablo, qui semblait assez sympathique. 
Il avait une allure distingué, sans pour autant sembler appartenir à la Noblesse importante qui était sûrement présente dans cette salle. D'un regard accompagné d'un sourire, Pablo estima qu'il devait avoir une dizaine d'années de moins que lui environ. En réalité, peu importait pour ce qui était de cette soirée et de cette conversation. Il lui répondit toujours avec ce sourire :


Bonsoir Monsieur. En effet, je dois sembler... Quelque peu perdu dans cette foule, je vous remercie de vous soucier de ma personne.


L'homme, Orlando Di Guzmero s'était présenté à lui. Pablo en avait presque oublié de se présenter en retour, le minimum de politesse demandé, bien évidemment.


Pablo de Maria, monsieur. Ravi de faire votre connaissance ! 


Et il semblait en effet ravi, peut-être en exagérant légèrement. Di Guzmero... Il devait être Italien, sûrement. L'Espagnol n'osa toutefois pas lui poser cette question, craignant la même interrogation en retour. Il valait mieux ne pas trop se vanter de sa nationalité, pour le moment au moins.
La discussion se poursuivit autour d'un tableau.


Je dois avouer que je suis assez surpris, je ne pensais pas que l'on pouvait faire toutes ces peintures aujourd'hui. J'ai l'habitude des peintures religieuses et je suis effectivement agréablement surpris de voir que l'on peut décrire d'autres scènes, de magnifiques paysages, ceci grâce à un pinceau. 


Orlando semblait connaître la (une femme, quel progrès !, se réjouit Pablo) peintre des tableaux qu'ils étaient en train d'admirer et il invita Pablo à le suivre pour rencontrer la "supposée artiste". Pablo acquiesça :


Bien sûr, avec plaisir ! 


Il s'avéra donc que la jeune femme était bien l'auteure des toiles. Pablo lui sourit et se présenta dans la foulée de cet Orlando, après les avoir laissé se présenter mutuellement : 


Madame, je dois vous le dire... Vos toiles sont impressionnantes. J'admire beaucoup vos paysages marins. 


Il eut un petit geste de la tête, qui s'inclina presque, comme pour souligner ce qu'il venait dire, puis il écouta la conversation qui s'engageait entre les deux protagonistes qu'il avait donc devant lui. Il lui semblait que la jeune femme semblait quelque peu en train d'amadouer Orlando, il laissait les choses se faire, peut-être lui faudrait il s'éclipser plus tard.
La question de la nationalité fut posée par l'artiste, à Orlando, qui refusa de répondre. Pablo en conclut aisément qu'il était effectivement d'origine italienne et ne put s'empêcher un très léger sourire approbateur, la Méditérannée se retrouvait pour son plus grand plaisir.


La peintre et Orlando semblaient tous deux en pleine conversation et Pablo se sentait quelque peu mal à l'aise, aussi il s'éclipsa discrètement, les laissant poursuivre sans plus les déranger.
_______________
L'aiguille dans la main, le couteau dans la manche
Back to top
JeanditNeu
Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Offline

Joined: 06 Jan 2013
Posts: 2,687
Masculin

PostPosted: 03/02/2017, 13:42    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

Jean et son épouse cheminé entre les groupes huppés ou non, saluant de droite ou de gauche, ou par un simple sourire. Enfin il suivait le bras de son épouse le guidant de toile en toile.

Jean appréciait particulièrement " coucher de soleil en plein océan " et " échouage "
Dans le premier la fulgurance des teintes orangées et dans le second la sobriété nuancée des tons de gris.
Le dernier lui rappelant plus Cherbourg en cette saison..

Jean se tourna vers son épouse,

- Que préfères tu comme œuvre dans cette première salle que l' on pourrait qualifier de " marine "

Avant de passer à la seconde parti de l' exposition.


 



 
_______________
Back to top
Azelma
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 19 Apr 2016
Posts: 3,331
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

PostPosted: 03/02/2017, 15:27    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote


La d’Argenson écoute les propos du Prince concernant les œuvres de Roman et vlan ! Elle sourit ravie de voir que son ami remporte un réel succès au point que ses toiles offrent une invitation aux voyages et également le sentiment de s’y perdre totalement, la voilà fière de l’avoir ainsi poussé à exposer.

A sa réponse concernant le verre, elle hoche de la tête à l’affirmative. La jeune femme sent le regard de la garde personnelle du Prince sur elle, ce qui ne peut que l’amuser grandement, car jamais elle ne ferait de mal à son Altesse Royale, mais de cela ils ne peuvent avoir conscience.

Heureuse que les toiles de Monsieur Ringuet vous plaisent. Je vais vous chercher un verre que vous apprécierez j’espère, je reviens...

Inclinaison de tête respectueuse avant de s’éloigner prestement et de se rendre au buffet non sans avoir lancé un petit clin d’œil de connivence à Roman puis à Augellin.

Au buffet, elle demande un verre de Bourbon, pour elle c’est fort, très fort... Elle sait qu’il aime bien cet alcool, enfin elle le subodore.  Mais elle ne s’imagine pas revenir près de lui avec un seul verre et franchement le bourbon ce n’est pas tellement son truc aussi elle annule et demande deux cognacs.

Puis elle revient vers lui alors qu’il échangeait avec un de ses gardes. Arrivée à sa hauteur pour ne point déranger elle s’adresse à lui en tendant le verre qui lui est destiné:

Voici un cognac, j’espère qu’il vous conviendra.

Puis elle s’autorise une remarque personnelle sur les tableaux :

Je les trouve tous très beaux, pourtant certains me touchent plus que d’autres. Comme celui nommé « Perdu » qui immédiatement m’a fait songer à mon frère.

Presque une révélation trop intime, aussi elle se reprend prestement :

Vous-même en avez-vous un qui vous touche plus que les autres ?

Curieuse elle l’est toujours, surtout que par une réponse elle apprendra mieux à le cerner concernant sa sensibilité à l’Art.
Ses azurs balaient la salle culturelle, si l'épouse du Prince vient à sa rencontre, elle s'éclipsera rapidement.

Back to top
MSN
Orlando.
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 17 Jan 2017
Posts: 93
Masculin

PostPosted: 04/02/2017, 09:00    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

La réplique est prévisible et conforte Di Guzmerole dans son jeu de déduction. Pourtant Orlando s’interdit tout mot pouvant couper l’élan de l’artiste à partager avec lui son ressenti lorsque son pinceau à rencontrer la toile vierge pour s’animer d’une image captivante. Ce n’est que lorsqu’elle mentionne ses études en Italie que le brun la considère avec plus d’intérêt.

    « Mais je vous en prie Madame. C’est tout à fait normal. A quoi bon apprécier l’art si c’est pour contempler invariablement les mêmes sujets. Non cette passion requière de la fantaisie, de la diversité, et peut-être même de l’imprudence Madame. Car il n’est pas à écarter que certaines toiles puissent heurter selon le siècle. Mais c’est la beauté de cet art. Vous ne croyez pas ? »


Les iris marins convergent dans la même direction que ceux de l’artiste. Di Guzmerole peut ainsi voir Monsieur De Maria se faufiler dans la foule pour poursuivre son appréciation des toiles. Auraient-ils été indélicats avec lui ? Orlando ne l’espère pas. S’il y a bien un trait qu’il ne conçoit pas chez les hommes, c’est l’incivilité. Enfin il s’en assurera avant son départ. Présentement, il tient à rebondir sur la mention des études en Italie.

    « Vous avez donc étudié en Italie Madame MonteNegro ? Où exactement si je puis me permettre?

    Pour en revenir à l’origine de mon patronyme, il est italien. Je suis Français de père, mais italien de mère. J’ai pour ainsi dire grandi en Italie. »


D’un pas nonchalant, ils reprennent la marche. Di Guzmerole étire ses lèvres en observant l’artiste.

« Je ne vais pas tarder à vous quitter Madame. J’ai quelques obligations qui entravent ma pleine concentration. »

Orlando admire de nouveau les deux tableaux qui ont su le fasciner : Le désespoir d’un père et le tableau anonyme de Madame MonteNegro. Malheureusement, il ne peut se les offrir bien qu’il en ait le financement. Ses dépenses doivent toutes être investies dans la recherche de sa sœur et le remboursement des dettes de son père. De quoi entraver son pouvoir d’achat encore quelques temps.

_______________
Back to top
melanie
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 16 Oct 2016
Posts: 100
Féminin

PostPosted: 05/02/2017, 17:28    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

   Les visiteurs etaient nombreux et semblaient apprecier les tableaux de Roman
   Mélanie avait regardé chacune des toiles qu'il avait exposé. Elles étaient vraiment magnifiques
  Il avait su a travers ses pinceaux reporter sur la toile la puissance de ses sentiments , et il avait merveilleusement réussi a traduire ses émotions
  il en resortait une palette impressionnante de couleurs au rendu superbe
  c'est la premiere fois qu'elle admirait ses oeuvres et elle etait entierement conquise


  Mélanie alla ensuite admirer les tableaux d'Augellin qu'elle trouva d'une beauté saisissante
  Augellin etant en pleine discution elle reporta le moment d'aller la féliciter
  Mélanie se tourna vers Roman pres d'elleet lui sourit le regardant attentivement
  En arrivant elle l'avait trouvé tres tendudoutant de lui meme
  A présent il semblait detendu apaisé et elle en fut heureuse
  Il avait un regard plus et un sourire qui eclairait son visage aussi Mélanie continua a lui parler pour qu'il reprenne confiance


  je vois que beaucoup de monde prennent le temps de regarder et d'apprecier tes tableaux


  Elle allait continuer quand elle entendit que l'on annonçait la venue de la Princesse De France suivi peu apres du Prince d'Orange
  Elle leur fit révérence et sentit la main de Roman serrer la main...Elle lui sourit , confiante
_______________
Back to top
Augellin
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 15 Oct 2015
Posts: 801
Localisation: Paris
Féminin

PostPosted: 05/02/2017, 17:54    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

Augellin écoutait avec plaisir Orlando parler de la peinture , trouvant qu'il décrivait merveilleusement l'essence même de cet art . 


Je ne puis qu'être d'accord avec vous Monsieur ... Si certaines de mes toiles choquent , j'avoue que je n'en ai cure , qu'on ne les regarde pas .


La brune commençait a montrer quelques signes de nervosité et se saisit d'un autre verre plein pour s'y cramponner . 


Pourrions-nous parler de notre pays a un autre moment Monsieur et surtout .. ailleurs ? 


Les prunelles sombres se reposèrent a nouveau sur Di Guzermole et un léger sourire entendu s'esquissa sur ses lèvres . 


Une femme sans doute qui retient votre attention ? quel délice . Excellente soirée Monsieur et divertissante de préférence . 


Un petit rire moqueur lui échappa tandis qu'elle tournait les talons pour disparaître derrière une tenture qui cachait une porte donnant sur une petite courette afin d'être seule un instant pour se calmer . 
Back to top
Orlando.
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 17 Jan 2017
Posts: 93
Masculin

PostPosted: 05/02/2017, 22:40    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

Point de réponse extirpée des lèvres de sa charmante interlocutrice. Non Madame souhaite se confier en d’autres lieux, dans un cadre moins guindé sans doute. D’autant qu’il ne manque pas de noter une soudaine nervosité. Qu’a-t-elle donc ? Il ne peut se montrer plus intrusif qu’il a déjà été. Alors il rétorque poliment à sa proposition, un sourire policé égayant son visage.

    « Bien entendu Madame MonteNegro. Je vais confier à vos compagnons un pli indiquant mon adresse. Si le cœur vous en dit, nous pourrons convenir d’un lieu pour poursuivre notre conversation.»


Di Guzmerole se raidit quelque peu à l’évocation d’une compagnie féminine pour la fin de soirée. Aucunement. C’est seul qu’il retrouvera sa nouvelle demeure pour rassembler ses documents. Il est fort à parier que l’avenir du franco-italien sera truffé d’embuches. Bien sûr il ignore à cet instant précis qu’un complot se prépare déjà contre sa personne. Un complot macabre qui risque de mettre à mal la famille Di Guzmerole et plus encore les certitudes du Vicomte Di Guzmerole. Comment pourrait-il se douter que c’est de l’intérieur que viendra la trahison. Mais cette histoire n’est pas encore écrite.

A peine s’évade-t-il de ses songes, qu’il voit la jeune peintre s’éloigner dans un rire empreint d’une mélancolie poignante. Sa première pensée est d’emboiter les pas de la jeune femme pour en savoir plus sur ce changement soudain. Mais l’éducation cinglante de son redoutable grand-père a raison de lui. Le visage figé dans une impitoyable froideur, il tourne les talons. Il marque un arrêt pour saluer Monsieur De Maria, S’abstient de saluer le peintre encore en compagnie de la princesse, et fait porter un billet à l’attention de Madame MonteNegro.


Quote:
J’ai eu plaisir à deviser avec vous Madame MonteNegro.
Si vos sentiments s’en trouvent moins assombris, Contactez-moi. Nous pourrons poursuivre cette conversation avortée.

Propriété de Monsieur Orlando Di Guzmerole
4 Rue Saint-Thomas-Paris.


Respectueusement.
Di Guzmerole.


Orlando récupère ses affaires et sans un regard en arrière, quitte la salle non sans une pensée pour ces deux tableaux inoubliables.

_______________
Back to top
Jules-Parîs
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 13 Oct 2016
Posts: 63
Masculin

PostPosted: 06/02/2017, 10:31    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

On était toujours dans le coin du buffet à grignoter , e'fin moi je surveillais surtout le gars qui causait avec Augellin. Elle était venue me dire qu'on était sage presque trop et qu'on pouvait mettre un peu d'ambiance.
Toujours aussi marrante ma princesse, j'vous jure comme si on allait faire les zozos en présence de la Princesse, du Prince et de tous ses policiers? En plus, si après c'était pour se prendre une réprimande par la d'Argenson non merci!

Mais la vérité était ailleurs, j'étais jaloux comme un poux de la voir papoter avec cet homme alors j'avais pas du tout envie de me faire remarquer.
On parlait tranquillement avec les copains, quand je vis l'homme se retirer et Augellin aussi mais pas dans la même direction, j'avais bien remarqué qu'elle semblait pas très bien.
Que lui avait dit l'homme?
Était-ce à cause de lui?
J'avais un doute, car ça faisait deux trois jours, que je trouvais que des fois elle avait le regard ailleurs, perdu, dans le néant...

Quand je vis l'homme donner un billet à quelqu'un qui semble ensuite chercher du regard Augellin, mon sang ne fit qu'un tour. Je m'approchais du messager  et avec mon plus beau sourire j'lui tins à peu près ce langage:

Bonjour monsieur, ce message est-il pour l'artiste Mademoiselle MonteNegro?

L'homme lui répondit que oui, justement il la cherchait, je tendis ma main et ajouta d'un ton sûr pour le mettre en confiance, un mensonge grand comme moi:

C'est ma soeur, elle est sortie prendre l'air. Donnez le moi, je vais de ce pas le lui transmettre.

Wouah! Mais c'était que j'pouvais presque super bien parler!  Et j'étais ravi, aux anges, sur mon p'tit nuage car ça avait fonctionné à merveille.
L'homme me tendit le mot que je fis mine de ranger dans ma poche et j'pris la direction de l'endroit où Augellin s'était échappé.

Un peu plus loin, je lu le pli et arqua un sourcil en me demandant si je devais le donner à Augellin ou non.
Quelque chose me dit que je devais le garder pour moi, c'était à cet instant précis que je sentis un regard posé sur moi... Devinez qui? AZELMA, l'empêcheuse de tourner en rond! Là c'était mort.

Pris au piège, l'air de rien, je lui fis un grand sourire et me décida à retrouver Augellin pour lui donner ce mot.  E'fin lui donner le message était l'excuse pour aller la retrouver.

J'allais voir les potes pour leur dire de pas bouger, oué comme ça j'serai seul avec elle et à peine j'leur ai dit que j'étais déjà dehors à la recherche d'Augellin.

Quand je la vis, elle était vraiment pas au top de sa forme, alors j'm'avança et la pris dans les bras tendrement, comme pour la consoler.
Puis d'une main presque timide, j'lui tendis le mot en me disant que peut-être ça la mettrait de meilleure humeur!


Back to top
Augellin
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 15 Oct 2015
Posts: 801
Localisation: Paris
Féminin

PostPosted: 07/02/2017, 11:09    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

Ça recommençait... depuis quelques jours une mélancolie terrible s'emparait de son âme, ses idées étaient floues, tourbillonnantes, tel un navire à l'abandon dans une tempête . 
La jeune femme ne savait comment lutter contre cela et ça la rendait d'autant moins en forme a être sociable . 
Son incompréhension du a cet état se transformait en une rage, colère qu'elle peinait a maîtriser et elle pouvaitse montrer mordante, désagréable voire méchante même avec les gens qu'elle appréciait ce qui était contraire a tout ce qu'elle était en temps normal . 
Au moment où l'artiste allait s'éclipser pour rentrer chez elle , un Julot tout mignon vint lui faire un câlin ce qui la fit sourire un peu tandis qu'elle s'asseyait parterre avec lui , le prenant dans ses bras en soupirant  . 


Merci pour le mot mon Julot et le câlin ça fait du bien ... 


Elle lut rapidement le billet laissé par Orlando, haussa un sourcil puis regarda le Titi en biais.


Tu t'es encore fait passer pour mon petit frère hmm ? 


La brunette lui chiffonna tendrement les cheveux pour une fois bien coiffés et se leva en rangeant la missive dans sa poche avant d'écrire un mot à l'attention de Roman et le donner a Jules . 


C'est pas grave mon petit chevalier en armure . Je vais rentrer, tu le dis aux autres Jules ?Restez tant que vous voudrez, profitez . 
 Tiens tu peux me rendre service et donner ça a Roman s'il te plaît ? 


Une bise délicate sur le front de l'enfant en lui tendant la lettre pour l'autre artiste et la jeune femme fila discrètement via la grille qui était au bout de la courette avant que ses émotions sombres ne se mettent a exploser en tous sens , hors de question que les petits la voient dans cet état  .

 
Quote:


Romano, 


Pourriez-vous garder quelques jours Nougatine avec vous s'il vous plaît ? je ne suis point au mieux de ma forme,je suis rentrée . . 


Toute mon amitié, 


Augellin .  




Back to top
Ferdinand
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 28 Jan 2017
Posts: 27
Localisation: Paris - Dpt. de la Seine
Masculin

PostPosted: 07/02/2017, 22:25    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

L'exposition était plutôt agréable. Ferdinand aimait la peinture... plus qu'il ne l'avouait. Il aimait également ce genre d'évènement pour voir et être vu, mais aussi pour se divertir. Mais l'évènement tardait et il devait partir pour se rendre à des activités plus... ludiques. Jetant un dernier oeil aux peintures, il tenta de se frayer un chemin sans approcher Leurs Altesses royales. Il se fit bousculer et cogna dans le dos d'un baron. Comprimé contre lui, il pouvait sentir une odeur de sueur et de d'eau de Cologne bon marché. Il leva les deux mains pour s'excuser platement, et s'excuser auprès de l'assemblée autour - une assemblée cumulant la moitié des fonctions du royaume et autant de titres que la duchesse d'Albe deux cent ans plus tard.

En apnée, Ferdinand s'écarta de l'ensemble et fit le trajet en direction de la porte de sortie pour quitter l'encombrement du lieu.
Chapeau sur la tête et gants aux mains, il fit quelques pas jusqu'à la porte et commençait à bien la distinguer. Jusqu'à ce qu'une nouvelle mésaventure entrave son départ. Demolé bouscula un jeune homme. L'arrivant sur Paris avait décidément le don de rentrer dans les gens ! Un sourire discret apparu sur ses lèvres, accueillant avec enthousiasme sa nouvelle rencontre.

A la hauteur de Jules-Parîs, il lui présenta poliment ses excuses :

- Pardon, jeune homme ! Je n'ai pas fait attention...
_______________
« Dans des temps comme les nôtres, l'ordre est aussi un idéal, plus fort et plus exaltant que la liberté. »
Jacques Bainville
~ * ~
Back to top
Jules-Parîs
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 13 Oct 2016
Posts: 63
Masculin

PostPosted: 07/02/2017, 23:13    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote


J’aimais pas voir ma princesse comme ça mais j’profitais du câlin qu’elle m’offrait. J’pinçais mes lèvres en baissant un peu le regard quand elle me parla du fait qu’encore une fois j’avais abusé en signifiant que j’étais son frère, mais en fait elle ne semblait pas si vexée que ça.

j’la regardais, rentrer ? Non déjà ?

Me v’là chargé de mission, messager d’ami à ami, j’pouvais pas parler, une boule serrée ma gorge... j’la regardais avec un regard de chien battu espérant qu’elle change d’avis. Mais le p’tit mot qu’elle sortait de sa poche était le pompon, le signe du non retour. j’parvenais juste à lui faire oui de la tête.

J’lui offris un p’tit sourire pour lui montrer que j’tenais à elle en prenant le p’tit mot pour Roman. J’la regardais partir et j’la suivis un peu avant de revenir vers la salle en tentant de déchiffrer les mots écrits sur le morceau de papier.

Concentré à outrance, ma lecture n’était pas encore totalement assurée, j’marchais et entrais dans la salle sans regarder devant moi quand le choc eu lieu. De surprise, le p’tit papier m’échappa des  doigts...

D’un geste assuré j’le rattrapa et le glissa dans ma poche l’air de rien avant de regarder l’homme droit dans les yeux.

Ce dernier me souriait en présentant ses excuses, j’me demandais quoi y dire... peut-être lui demander de m’lire le mot ? Non !

Alors, j’tenta de sourire franchement en répondant :

Pas grave M’ssieur, je m’excuse aussi...j’regardais pas ...devant moi.

J’allais pour repartir puis en serrant le p’tit mot fort dans ma poche, j’osais :

Vous sortez déjà? Vous avez aimé ?

Bé wé, j’voulais savoir, après tout ... pourquoi pas savoir s’il avait aimé les tableaux de ma princesse et de son ami Roman... Pour le mot, j’savais à qui j’allais demander de m’le lire... Mais j’avais bien cinq minutes devant moi pour ça hein...
Back to top
Lorra
Maire de Cherbourg
Maire de Cherbourg

Offline

Joined: 07 May 2011
Posts: 2,148
Localisation: Cherbourg
Féminin

PostPosted: 09/02/2017, 16:49    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

Lorra était admirative sur certaine toiles...


 
Quote:
  Que préfères tu comme œuvre dans cette première salle que l' on pourrait qualifier de " marine "?
J'aime la mer dans son ensemble...

Les deux première ont un charme fou, La tempête et le vent , on croirait reconnaitre Cherbourg par moment...J'adore vraiment , je ne sais si elles sont en vente...ou si l 'artiste prendre des commande...

La tempête et le vent , elle me ressemble quand cela ne va pas...Je me reconnait là ...

Elle lui sourit ...

Oui continuons la visite...



_______________
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 310, 11, 1217, 18, 19  >
Page 11 of 19

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group
powered by ArgenBLUE free template