Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index

Forum Officiel du jeu Monarchies
Immergez-vous en France en l'an 1825
www.monarchies.droits-divins.com
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

[RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris
Goto page: <  1, 2, 36, 7, 817, 18, 19  >
 
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Azelma
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 19 Apr 2016
Posts: 3,331
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

PostPosted: 15/11/2016, 23:39    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?

Occupée à esquisser, alors qu’elle pensait naïvement que l’objet avait atteint le summum de son prix, elle est surprise non pas par le coup de maillet mais par le geste qui précède celui-ci. Dans son champ de vision, un bras qui se dresse lentement presque timidement attire son regard qui s’écarquille en constatant que le petit bonhomme à ses côtés est celui qui vient d’acheter l’objet convoité.

Son bras s’abaisse aussi sec, alors qu’elle s’attend à ce qu’il l’informe qu’ils ne désirent pas se séparer de l’objet, ce qu’elle peut concevoir aisément. Sans être matérialiste, il y a certains objets auquel on s’attache sincèrement, une affection indéfectible, inexplicable souvent.

Mais la surprise dont elle fait preuve se voit propulsée à un point inimaginable quand son cœur est frappé de plein fouet par le murmure enfantin ému qui s’insinue dans son oreille.

Effectivement l’ouïe emprunte parfois des chemins détournés bien surprenants et plus profonds que ce que l’on peut prévoir.

Azelma le dévisage bouche bée, apercevant ce fard qui jure avec sa peau si claire, observant ce regard pétillant de fierté et d’amitié à son égard, envie de lui dire qu’ils sont fous tous les deux... Mais ne peut qu’articuler le souffle coupé par l’émotion ressentie : Mon chevalier servant !

Pas un son une fois encore ne passe le seuil de ses lèvres, mais elle s’en contre fiche, car seul lui peut la comprendre et l’entendre.

Sa main vient tendrement se poser sur la sienne et la serre en douceur et tendresse avant de lui relâcher pour ne pas l’incommoder, mais elle n’ose lui déposer un baiser sur le front ne désirant pas le mettre mal  alors qu’il vient d’avoir un acte défiant tous les adultes présents dans la salle.

Tout ce temps s’est écoulé comme s’ils avaient été totalement seuls dans la salle, alors que la vente s’est poursuivie sans même qu’elle ne s’en rende compte, le temps s’est arrêté sur cet élan de générosité, de... aucun mot ne peut qualifier cet événement atypique.

Un regard reconnaissant rempli de gratitude mais également d’interrogation se pose sur Appoline. Comment ciel lui exprimer ce qu’elle ressent à cet instant ? Nul besoin probablement de mot pourtant c’est le regard brillant par l’humidification causée par cette chaleureuse qui continue de l’envahir pleinement qu’elle articule à son attention un Merci ! inaudible pour qui que ce soit sauf pour elle qui vient de croiser furtivement son regard et sûrement pour son filleul si il l'a regardée à ce moment-là.

Interloquée, secouée, elle prend une profonde inspiration ne pouvant éloigner cette douce folie dont ils viennent de faire preuve, mais elle tente tant bien que mal de revenir à la vente. Désireuse de poursuivre le jeu, même si elle vient de gagner une chose qui n’a aucun prix l’amitié d’un jeune homme et de sa marraine.

Peut-être n’en parleront-elles jamais... Mais connaissant Azelma, cela risque peu. Toutefois elle  vient de se sentir investie d’une mission d’importance sans qu’aucun signe ou mot soit échangé. Sur cette canne magnifique, elle se doit de veiller et elle prend cela plus pour une mise en sécurité ou un prêt car même si elle lui est offert avec tant d’enthousiasme, pour elle quoi qu’il advienne cet objet est leur à tout jamais. Elle y veillera comme sur la prunelle de ses yeux.

La de Galaup reprend part au jeu car la vente n’est nullement terminée et elle se sent tout à coup pousser des ailes. Ne songez pas pour autant qu’elle dépensera plus que ce qu’elle ne peut offrir, non... Juste qu’elle vient d’atteindre une chose que l’on ne peut ni convoiter, ni acheter : un sentiment pur et totalement désintéressé.

Une sécurité incertaine, un jardin qu’on cultive et entretient avec minutie... Un présent qu’on ne demande pas qu’on reçoit simplement avec humilité. Un accord tacite vient de sceller définitivement pour elle un pacte silencieux mais indélébile.
Back to top
MSN
Auguste_T
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 16 Aug 2016
Posts: 83
Masculin

PostPosted: 16/11/2016, 17:23    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

La canne se gagne  et la marche des enchères de se poursuivre. Sans pour autant que l'Auguste invective de façon véhémente les arcanes du destin. Il est pas de son habitude de se lamenter , de se mettre en ire pour une vente échappée à ses serres. Il ne se départit nullement de sa malice et de son amusement, car il est bien plus important de participer aux enchères , que d'obtenir l'objet convoité. 


Le plaisir est plus dans la saveur épicée qui s'échappe du plat que de lécher en final son assiette. Le marteau d'adjudication est retombé sur la fin du pouvoir octroyer à l'enchérissement au détriment d'un enrichissement culturel. Il porte attention sur la prochaine pièce , sans pour autant la quitter. Vent malin qui fait porter la voile et virer le navire vers un port indistinct et connu que de la commission prisée.


Last edited by Auguste_T on 16/11/2016, 21:18; edited 1 time in total
Back to top
Appoline
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 27 Sep 2016
Posts: 238
Localisation: Un pied ici, un autre là
Féminin

PostPosted: 16/11/2016, 20:22    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

Et en effet elles se poursuivent, avec des coups de marteau toujours à la faveur du même. Elle aurait du le croire quand il lui asséné à deux reprises sa volonté de tout acheter. Mais sans regret : le voir à l'oeuvre tenir parole et rafler tout est un spectacle qui vaut son pesant d'or. Elle note donc, que le verbiage haut en couleur ne sonne pas creux chez cet homme. Et elle n'est surtout pas au bout de ses surprises, l'avenir lui réserve une autre démonstration tout aussi délectable plus tard au Procope. Mais ça, elle ne le sait pas encore. Un regard amusé et attendri est posé sur Azelma, touchée au coeur par l'initiative de son fillot. Dire qu'elle aurait passé des heures à se demander ce qui lui aurait fait plaisir. Le destin lui a servi la réponse à coup de canne magique.

Arrive l'instrument de musique en jeu, c'est dire comme nous approchons de la fin, et là, à la sempiternelle main masculine de l'Auguste maestro qui envoie la note, une autre main attire les regards.

    -L'instrument de musique est mis en vente au prix initial de 50 francs. Qui dit mieux?


Instinctivement les têtes se tournent vers les deux déclarés qui convoitent le même objet. Dans l'air, un dernier affrontement en perspective?

_______________
Back to top
Azelma
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 19 Apr 2016
Posts: 3,331
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

PostPosted: 16/11/2016, 20:56    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

La valse des objets, des coups de maillet,  des mains levées, de de Cossé! Il rafle tout ou presque, Azelma s'en amuse se tournant à chaque acquisition vers lui en pinçant ses lèvres pour ne pas rire. De temps à autre un regard à Alexander qui lui non plus ne perd pas une miette de ce qui se déroule.
Le rythme est donné, endiablé, détonnant! 
La de Galaup voit enfin l'instrument de musique arriver et déjà une main se lève, ha non! Lentement elle fait un geste pour dire qu'elle participe à cet enchère. Décidée mais sachant pertinemment désormais que l'Auguste ne lâchera pas facilement l'affaire pas grave, elle tente.
Elle ne sait même pas à combien l'objet est à cet instant, mais pas grave, elle va rapidement en être informée par la voix rauque et ensorcelante d'Appoline.
Un forme de duel se joue entre l'homme et la demoiselle, aucune méchanceté, juste un jeu. Un jeu sans conséquence, un duel sans sang, juste une confrontation amusante, un bras de fer mené par les économies de chacun. Elle se demande si son compte en banque est un puits sans fond?
Allez jouons! C'est sa dernière chance, elle le sait et d'ores et déjà s'imagine en plaisanter un jour avec lui.

Back to top
MSN
Auguste_T
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 16 Aug 2016
Posts: 83
Masculin

PostPosted: 16/11/2016, 21:30    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

Amoncellement de parcelle infime d'une Afrique tribale. Le carnaval de cohorte mobilière fait sa bacchanale aux pieds ou plutôt au doigts de l'Auguste. Il vient un autre objet , musical ce dernier. Il observe la salle , qui outre mademoiselle de Galaup , ne prise que le vide , l'air de rien , il a fait razzia  sur ce qui est tangible , ne laissant que miettes et poussière. Oh il a bien laissé s'échapper quelques objets , par pure altruisme ou plutôt par goût. Car un objet doit avant tout plaire à l'acheteur, si il est placement c'est un avantage. 


La routine voudrait que l'on subodore que l'Auguste sorti de sa cosse , fasse valser le duo index - majeur  au son d'une musique qui sonne le glas à tout autre enchérissement.  Il se tourne vers la presse et son sourire , ponctué d'un geste du plat de la main , qui n'est perçu que par la commissionnaire en art. Indiquant par cela qu'il ne fait pas de mise plus élevée. Parfois , il faut récompenser la persévérance. Le geste est accompli, l'oeuvre de son renoncement sonne le glas de la vente.
Back to top
Appoline
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 27 Sep 2016
Posts: 238
Localisation: Un pied ici, un autre là
Féminin

PostPosted: 26/11/2016, 14:53    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

Main donnée, main reprise. Et les enchères sont déclarées closes sur le même ton solennel, alors que l'instrument de musique est allé, par un gracieux geste de l'Auguste vers la future madame d'Argenson. Finalement, ils n'ont pratiquement que quatre, Alexander inclus, à s'intéresser aux objets, dont peu d'articles restent. Les gens peu à peu se lèvent prêts à quitter la salle, alors qu'elle règle les dernières formalités avec le commissaire priseur, le remerciant chaleureusement pour son aide. Tout a été pensé d'avance, et les objets achetés par l'Auguste ont été couverts par un employé dont elle a loué les services, emballés et déposés sur une charrette, prêts à être livrés à l'adresse qu'il leur a fourni. D'abord l'effort puis le réconfort, elle peut désormais accorder son temps à qui reste, bien qu'ils soient accaparés par le buffet offert par demoiselle Ceyssat. Et en effet certaines personnalités n'avaient guère encore quitté les lieux, notamment ses trois acheteurs, et quelques uns encore.

Les pas franchissent l'espace qui les sépare pour les rejoindre. Un simple regard complice est lancé à son fillot toujours proche d'Azelma, intrigué par l'instrument de musique qu'elle vient d'acquérir. Ne pas s'encombrer de mots, quand les regards ont appris à les remplacer depuis belle lurette.



    -Félicitations à vous deux, et merci de votre participation, je n'avais aucun espoir qu'en France on soit ouvert à l'art aborigène Africain, vous m'avez convaincue que l'art est universel. Sachez, comme précisé auparavant que chaque objet a son histoire bien à lui, et je ne manquerai pas de vous la conter, oralement ou par écrit.


Une évidence se trace et se dessine tandis qu'elle pose sur eux un regard complice et enjoué: Ces deux là vont faire partie de sa vie en France, intimement, étroitement, bien qu'elle ne le sache pas encore. Mais leurs rencontres fréquentes se conjugueront en une myriade d'expériences à vivre. La danse orientale avec Azelma, son mariage..le voyage à Dieppe avec l'Auguste, et une aventure palpitante, une chasse au trésor. Il lui reste quelqu'un à remercier puisqu'elle n'en a pas eu l'occasion


    -Mademoiselle Ceyssat, je vous ai prise pour une cliente, mais me suis renseignée pendant la vente, ainsi donc vous êtes échevin à la mairie de Paris.

Le front s'incline un chouia, sans la quitter des yeux

    -Merci d'avoir pensé au buffet mademoiselle, je ne l'aurais pas fait de moi même, je suis exécrable en matière de réception mondaine, et finalement je me rends compte que sans ça, il y'a des personnes qui seraient rentrées bredouilles et le ventre vide.


Et l'aveu est accompagné d'un sourire franc, sans l'ombre de honte, il y'a longtemps qu'elle a appris à s'apprécier avec ses failles, nombreuses, et à en parler sans fausse pudeur. Bientôt le regarde se dirige également vers des personnes inconnues-Augellin, et Roman- qui ont gravité autour de la maire tout à l'heure lorsqu'elle fut absorbée, elle les a vus se pencher sur le dessin d'Alexander, double raison pour s'intéresser à eux.

    - Mademoiselle de Galaup je serai ravie que me présentiez toutes les personnes qui ont pris la peine de se déplacer et que je ne connais pas encore, que je puisse les remercier personnellement pour avoir fait le déplacement.

Nulle idée si eux auront envie d'aborder une métisse. Elle ne trouve rien de choquant à ce que la société puisse croire que sa couleur de peau s'attrape par la promiscuité. Oui oui..un enfant lui a déjà demandé, est ce que sa couleur était contagieuse, et elle a trouvé la question si désarmante de franchise qu'elle en fut émue. étrange Apolline .
_______________
Back to top
Azelma
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 19 Apr 2016
Posts: 3,331
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

PostPosted: 26/11/2016, 17:12    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote


Contre toute attente mais pas sans espoir, la de Galaup se voit l’heureuse propriétaire de l’instrument de musique, elle ne peut s’empêcher d’adresser un large sourire ravi accompagné d’un clin d’œil à Alexander. Puis elle tourne doucement la tête pour remercier d’un autre sourire l’Auguste pour son geste.

La vente aux enchères est terminée, la demoiselle s’est bien amusée et en plus elle a été gâtée par le duo marraine fillot, elle se trouve bien chanceuse.

Elle invite l’enfant à la suivre se dirigeant vers le buffet promptement organisé avec la complicité et le savoir faire de son échevin à l’animation, quand la métisse les retrouve alors qu’elle se trouve non loin de l’Auguste.

Je vous remercie cette expérience m’a enchantée et je vous le dois. Pour ma part, je préférerai avoir la version oralisée quand vous en aurez le temps.

Puis elle songe également que cela peut être une nouvelle bonne occasion de se rencontrer même si les occasions se dessineront d’elles même peu à peu.

Azelma observe Monsieur de Cossé avant d’ajouter :

Je vous remercie grandement de m’avoir offert d’une certaine manière le dernier objet que j’ai pu acquérir.

Elle lui sourit avant d’ajouter à l’attention des deux :

Il est sans pitié ou presque.

Large sourire amusé et taquin. Puis la Blancheart s’éloigne un instant pour s’entretenir avec Céleste. Quand Appoline revient à elle, Azelma sourit en hochant doucement la tête avant de faire un signe d’approche à ses amis non loin d’elles, proches du buffet. Quand on est gourmand que voulez-vous ? Et ses trois là s’entendent bien dans ce domaine, comme sur tant d’autres.

Augellin et Roman s’approchent enjoués, un sourire aux lèvres.

Je vous présente Augellin MonteNegro et Roman Ringuet, tous deux amis proches et artistes. Puis d’un geste délicat de la main Azelma fait les présentations inverses.

Augellin, Roman, je vous présente Mademoiselle Blanchearts Appoline et Alexander son filleul, arrivés il y a peu sur Paris et propriétaire des objets que vous avez pu admirer ce jour.

Elle sourit en les laissant s’exprimer tout en se disant qu’elle lui présentera peut-être également Sa Prestigieuse Seigneurie et le Ministre de l’intérieur s’ils viennent vers eux ou à leur portée.

Ravie de son après-midi c’est naturellement, tendrement qu’elle dépose sa main sur l’épaule du jeune garçon toujours attentif à ce qui se passe autour de lui.

La de Galaup repense à chacun des objets qu’elle a pu admirer, au présent d’Appoline et d’Alexander qui n’a pas de prix à ses yeux... Au bouquet d’immortelles qui trône toujours fièrement dans son bureau à la résidence. Sans s’en rendre compte ce duo fait partie de sa vie, y pénétrant de tellement de manières qu’elle ne parvient pas encore à percevoir à quel point. Son autre main caresse le petit sac de graines offert en début de journée, un sourire se dessine sur ses lèvres.

Un nouveau regard balaie la salle, ce fut une réussite même si les présents semblent avoir été plus curieux qu’acheteurs.

Az se dit que si elle n'a pas le temps de lui présenter tout le monde ce jour, le samedi trois décembre cela sera peut-être possible.

Back to top
MSN
Augellin
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 15 Oct 2015
Posts: 801
Localisation: Paris
Féminin

PostPosted: 26/11/2016, 20:56    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

Augellin était déçue , l'objet qu'elle aurait aimé avoir était parti dans les mains d'Auguste et cela contrariait profondément  l'artiste . 
Au moment où elle allait tourner les talons pour filer en direction du buffet , Azelma la présenta a la maître de cérémonie du jour . 


Bonjour Mademoiselle Blanchearts , ravie de faire votre connaissance . Les objets présentés ce jour étaient de toute beauté . 


Léger sourire qui étire les lèvres de la jeune femme tandis qu'elle pose son regard sombre sur l'enfant qui se tient non loin . 


Ce jeune homme est très doué quand il dessine . Un réel plaisir de l'observer faire, ses gestes sont fort précis . 


Le regard papillonna un instant sur les gens présents pour aller se reposer sur Auguste et un petit froncement de nez suivit . 


Excusez-moi un instant, je dois parler a ce monsieur . 


La brune esquissa un rapide sourire avant de se diriger vers Auguste et de lui toucher légèrement le bras de sa main gantée de noir tandis qu'elle chuchotait a son intention  . 


Monsieur .. vous avez acquis un objet que je souhaitais avoir .. Pouvons-nous faire affaires ? 

Back to top
Auguste_T
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 16 Aug 2016
Posts: 83
Masculin

PostPosted: 27/11/2016, 11:45    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

Mise terminée, l'enchère close, il est temps de régler le montant total des achats effectués par l'Auguste. Car il est de pratique de payer séance tenante, pour éviter le recouvrement de dette ou le détournement d'objets artistiques. Un mandat bancaire est délivré et remis au commissaire priseur, laissant le reste de la soirée en liberté de pensées et d'être. Il a fait marche active , côtoyant le parallèle cheminement de la maître des ventes. 


Son regard s'attarde vers la sortie ,ajourée de roussin et d'uniformes. Qui fait naître un sourire à la teinte moqueuse  aux lèvres du prime acheteur. Étalage et déballage des craintes du haut pour le bas. Il ne s'attarde que peu à ce sujet sans un véritable intéressement pour l'Auguste. Car un gant noir contenant une main  vient faire acte de présence sur son propre avant bras. La main est la partie qui fait contact et qui se prolonge par un bras , bras qui est attaché à un corps, corps qui est l’entièreté propriété de mademoiselle Montenegro. Il porte ses fumées sur le faciès de la jeune femme et écoute sa supplique. 


-Bonsoir , mademoiselle la peintre artiste. 


Il incline la tête avec simplicité et un succédané de mesure, prenant le temps de juger et jauger la personne et l'empressement qui lui est souhaitable. 


-Acquérir est  plus tangible que souhaiter, n'est-il pas? 


Un sourire amusé se fait lumière de cette petite remarque questionnée. Mais il ne va pas s'arrêter sur cela , car en lui-même il n'attend pas une réponse , c'est histoire d'engager la tractation qui semble poindre de ce contact manuel. 


-Pourriez-vous me faire l'article de votre souhait , afin de savoir si il y a moyen de s'entendre?


Cette question là, est réelle et attend une prompte réponse . Du moins il serait souhaitable que cela fusse le cas.
Back to top
Augellin
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 15 Oct 2015
Posts: 801
Localisation: Paris
Féminin

PostPosted: 27/11/2016, 12:47    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

Léger sourire de la part de la jeune artiste quand leurs regards se croisent ainsi qu'un petit hochement de la tête a sa première phrase  . 
Puis un étirement de lèvres plus prononcé quand il lui pose la question directe . 


Il s'agit , Monsieur de Cossé de l'objet numéro 18 .. le collier en forme de soleil argenté . 


Petit geste des mains pour dessiner en l'air l'objet de sa convoitise , sans faire paraître son impatience de l'avoir entre les mains . 


Je vous serais gréée d'accéder a ma requête et de me le céder s'il vous plaît contre une petite contre partie cela va de soi . 


Les yeux de l'artiste se firent un tantinet plus doux , plus avenants tandis qu'elle égrenait les mots . 
Comment lui faire comprendre sans passer pour plus folle qu'elle ne semblait l'être que le collier paraissait l'appeler , comme s'il voulait qu'elle le possède et le porte  ? 
Un petit toussotement de la part de la brune tandis qu'elle attendait une réponse de la part de son interlocuteur . 
Back to top
Auguste_T
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 16 Aug 2016
Posts: 83
Masculin

PostPosted: 27/11/2016, 19:16    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

Voile levé, révélateur de l'objet qui fait intéressement aux yeux artistiques de la représentation de la féminité. Il fait enquête du regard sur la volonté d'obtention . Il fait mine d'un pincement des lèvres pour faire couler les grains du sablier et faire piétiner d'impatience le sujet de l'expérience qu'il vient d'envisager . L'amusement de la soirée doit se poursuivre et l'art de l'amusement se fait souvent par des moyens que seul son esprit facétieux est à même d’appréhender. Le pincement fait place à un étirement , que l'on pourrait apparenter un aspect égrillard .


Les doigts sur le pommeau de sa canne , joue un air connu de tapotement et la tête se penche sur le coté et la voix se fait jour à nouveau, après ce moment de silence cherché et recherché. 


-Je vois , l'art de l'orfèvrerie a vos faveurs. Contrepartie est envisagée , mais puis-je savoir quelle en est la teneur?


L'art de mettre une simple tirade vocale aux charbons ardents  et  porte-à-faux du choix qui fait pencher le malaise ou la facétie . Contrepartie dans la répartie ou volée de paume pour marquer au rouge la joue de l'audacieux. Silence pesé ou pesant fait le poids de l'attente. 
Back to top
Augellin
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 15 Oct 2015
Posts: 801
Localisation: Paris
Féminin

PostPosted: 27/11/2016, 20:13    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

Sourire amusé de la part de la brune à la question de la contrepartie tandis qu'elle hochait légèrement la tête pour acquiescer    . 
Les prunelles sombres se remplirent de malice tandis qu'ils glissaient jusqu'à la main qui pianotait sur le pommeau de la canne . 
Belle main que voilà , l'envie de les esquisser naquit dans l'esprit de l'artiste tandis qu'elle observait les mouvements effectués par celle ci .


Je vous laisse choisir la contrepartie Monsieur de Cossé tant que cela reste presque raisonnable  . 


Il fallait l'avouer , en cet instant , la jeune femme s'amusait silencieusement de cet échange quelque peu étrange entre deux amateurs de belles choses . 
De plus, l'Auguste était une personne qui attisait la curiosité de la brune et cela lui plaisait de converser avec lui . 
Le regard remonta pour rencontrer celui de son interlocuteur , toujours aussi malicieux qu’auparavant . 
Back to top
Auguste_T
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 16 Aug 2016
Posts: 83
Masculin

PostPosted: 27/11/2016, 23:11    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

Repartie est choisie , laissant fleurir la corolle épanouie d'un sourire moqueur. Car dans la réponse exprimée , il y a le champ d'une liberté de choix . Ouverture ou entrebâillement qui permet de s'infiltrer sans insinuer une équivoque. Il fait le tour de l'offre ou de la possibilité qui lui échoit de faire moult suppositions. De ce quartier de liberté offert , il va faire un choix usuel et n'engageant que pauvrement la palette possible. Mais avant de faire part de la résultante de sa réflexion , il pousse le jeu un trait plus loin, sans faire tendre le moindre arc. 


-Le choix m'est offert, voilà qui est peu commun et risqué pour vous. Offrir la liberté du choix au vendeur c'est se donner en pâture aux loups. 


Tirade verbale pour engager et ancrer la proie offerte. Le piège pourrait se refermer sur la jeune femme , si il fut lui-même un chien enragé, voire un lupus affamé. Bien que l'on pourrait imaginer qu'il est un loup , ce qui serait se leurrer sur son appétit ou sa capacité à ne pas se jeter sur la première opportunité de se repaître ou de faire passer des choix primaux en amont d'une certaine patience et civilité. 


-Il me serait aisé de dépasser le presque et faire pencher dans la déraison la teneur de la contrepartie...


Les mots se suspendent au trapèze de la pensée , où il est laissé libre cours à toutes les facéties ou turpitudes, que l'esprit humain est prêt à faire imagination.L'indécision qui est maintenant posé sur la suite à venir , laisse l'amusement renouvelé ,par l'astuce, poindre à la lueur de ses prunelles masquées par le verre fumé. 


Last edited by Auguste_T on 30/11/2016, 09:04; edited 1 time in total
Back to top
Appoline
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 27 Sep 2016
Posts: 238
Localisation: Un pied ici, un autre là
Féminin

PostPosted: 29/11/2016, 13:31    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote

    -Ravie de faire votre connaissance

La phrase est adressée aux deux personnes présentées, puis elle les observe l'un pendant son silence rêveur, l'autre jeune femme pendant qu'elle discute avec l'Auguste. L'heure tourne, le ronronnement du bavardage fort agréable berce l'esgourde, mais elle a de l'argent à transporter et ne se sent pas en sécurité de le faire en pleine nuit. Un signe de tête salue l'assemblée, puis elle s'approche d'Azelma, pivot de tout Paris à elle seule. Celle qui unit, réunit.

    -Très chère Azelma, je vous suis reconnaissante pour votre présence agréable, professionnelle, pour la salle, avoir veillé sur Alexander comme une seconde marraine, voire mieux..

Un sourire discret est accordé à Alexander dont elle a enveloppé les épaules tendrement, avant de revenir se noyer dans l'azur

    -Mais vous permettez, pendant que la soirée se poursuit ici, que je m'éclipse déposer les articles invendus et l'argent chez moi. Le trajet vers Auteuil est conséquent et il est déjà tard, accepteriez vous qu'on reporte notre cours de danse pour demain, ici même?


Elle était restée quelques instant au milieu de la salle déjà, s'assurer que nulle personne n'aurait une question pour elle, n'aurait une remarque, prête à tout recevoir, question de savoir-vivre plus que d'envie. Mais le silence des uns et des autres a sonné le glas de son utilité ici, à son grand soulagement, la libérant désormais. Sitôt qu'Azelma l'aura autorisée, elle s'éclipsera comme une ombre double vers la sortie, le cocher ayant pris soin de transvaser dores et déjà pour elle les derniers articles peu encombrants.


Ces enchères auront été un tournant à Paris pour elle, lui accordant un pécule conséquent pour qu'elle se lance dans quelques projets fous..oui..incroyablement fous, au fil des mois.

_______________
Back to top
Azelma
Membre de Monarchies

Offline

Joined: 19 Apr 2016
Posts: 3,331
Localisation: Saint Rémy de Provence
Féminin

PostPosted: 29/11/2016, 16:55    Post subject: [RP] Salle Culturelle de la mairie de Paris Reply with quote


Augellin semble partir en  pleine négociation après avoir salué prestement Appoline, ce qui amuse Azelma. A tous les coups son amie a raté l’objet qu’elle convoitait.

Roman rêvant l’organisatrice de la vente revient donc à elle, la de Galaup sourit à sa première phase bien qu’elle doute pouvoir arriver à la cheville d’Appoline dans la vie d’Alexander, elle n’en a d’ailleurs pas le désir souhaitant juste gagner leur amitié.

La Blanchaerts est désireuse de s’éclipser, chose qu’elle conçoit largement la journée a été longue et éprouvante pour elle et Alexander. Rendez-vous pour l’apprentissage de la danse aux sept voiles reporté, sûrement bien mieux vu le rangement de la salle à organiser et nettoyage à suivre.

Aussi après un large sourire :

C’est moi qui vous remercie de m’avoir fait voyager avec tous ces objets remarquables et de m’avoir permis de découvrir la vente aux enchères. En ce qui concerne Alexander, votre filleul est un amour j’y prends grand plaisir et si un jour vous avez besoin je serai ravie de prendre soin de lui.

Petit clin d’œil au jeune garçon qui ne loupe rien de la conversation.

Je vous prie faites donc, je comprends tout à fait. Je serai là demain sans faute, vous pouvez compter sur moi.

Un sourire presque enfantin et rêveur s’installe sur ses lèvres, cette danse elle y tient particulièrement et a hâte de pouvoir se retrouver seule également avec Appoline pour converser librement de certaines choses.

Rentrez bien sur Auteuil, passez une douce soirée tous les deux.

Elle leur sourit amicalement en les regardant l’un après l’autre, grâce à eux elle a un superbe présent pour son futur époux et un instrument de musique qui ornera son bureau. De plus elle apprécie grandement leur compagnie alors elle espère partager avec eux d’autres moments particuliers.
Back to top
MSN
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Forum Officiel du jeu Monarchies Forum Index -> + Département de la Seine + -> Ville de Paris All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 36, 7, 817, 18, 19  >
Page 7 of 19

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group
powered by ArgenBLUE free template